Marie philippe-art de rue en bolivie-final2-comm rencontre20juin2014

364 vues

Publié le

La place de l'art de rue dans l'espace public bolivien: les murales de La Paz, par Marie-Philippe Drouin, École de travail social UQAM, dans le cadre des Journées des savoirs et de la recherche en travail social, 19 mars 2015.

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
364
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
8
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Marie philippe-art de rue en bolivie-final2-comm rencontre20juin2014

  1. 1. La place de l’art de rue dans l’ espace public bolivien; Les murales de La Paz 1 Présentation: Marie-Philippe Drouin TRS 3650 - Travail social comparé: Québec - Bolivie 2014
  2. 2. Plan de la communication 1. Problématique 2. Cadre théorique 3. Méthodologie 4. Analyse et discussion 5. Conclusion
  3. 3. Problématisation Questions d'investigation: 1. Comment l'art de rue rend t-il visible les discours d'acteurs sociaux boliviens? 2. Comment, a titre d'interprète/réceptrice de ces oeuvres, je peux faire sens en faisant usage des discours des acteurs et des actrices rencontrées dans le cadre du séjour d'étude?
  4. 4. Est-ce que l'art de rue est un discours en soi? • L'art de rue est un discours en soi parce qu'il est un propos esthétique et symbolique en intéraction dans l'espace public. • L'art de rue est un processus de subjectivation qui PEUT devenir politique et/ou social. (Lamoureux, 2014) o "peut": interprétation dans le processus d'interaction
  5. 5. Les buts de l'art de rue: • Interpeller la population envers des causes sociales, environnementales et patrimoniales cruciales et préoccupantes. (ATSA, 2014) • Outil d’interaction et d’éducation populaire, nous confrontant à nos responsabilités individuelles et collectives. (ATSA, 2014) • Redonner à la place publique sa dimension d’espace ouvert à la rencontre, à la réflexion. (ATSA, 2014) • s’opposer à la grisaille de la ville dans un esprit guérilla qui a pour principe la liberté d’action en lien avec la communauté. (Ville- Laines, 2014) • Appropriation de l'espace publique comme moyen de refuser de déléguer sa parole (Lamoureux, 2011) • Instrument de lutte (Mujeres Creando, 2009) • Exprimer et favoriser une prise de parole créatrice visant à contester les cadres culturels, sociaux, politiques et économiques.
  6. 6. Méthodologie • Prise de photos d'oeuvres d'art de rue à La Paz durant nos déplacements dans la ville lors des 3 premières semaines de notre séjour d'études. • La murale comme forme d'art de rue choisie parmi la gamme hétérogène de pratiques artistiques pour l'analyse pour son caractère dynamique dans l'environnement, son intérêt esthétique visuel, les nombreux détails qu'elles recèlent et la richesse des interprétations qui peuvent en découler.
  7. 7. Limites • L'interprétation est un processus subjectif qui dépend de l'expérience et des connaissances de la réceptrice • Ignorance du créateur, de son expériece, de son intention et du contexte socio-historique et de création de l'œuvre.
  8. 8. La pertinence de cette méthodologie En quoi cette méthodologie de déconstruction/reconstruction de mon interprétation est- elle pertinente pour la pratique du travail social? • Les pratiques varient selon le contexte historique, politique, social, géographique tout comme l'art de rue s'inscrit et témoignt de ces différents contextes. • Les discours verbaux et visuels parlent des mêmes sujets en s'enrichissant mutuellement, l'un par l'impact des mots et l'autre par l'impact de l'image
  9. 9. • Confronter ses perceptions pour conserver un regard critique face a celles-ci et, en intervention, se repositionner face aux besoins des personnes: Éviter l'ethnocentrisme en intervention • Prendre conscience de la pertinence du travail de groupe, des échanges pluridisciplinaires et de la supervision pour le processus de réflexion continue sur sa pratique.
  10. 10. L'apport de Karen Healy (2005) En quoi les propositions d'Healy sont-elles pertinentes pour analyser les liens entre les discours et l'art de rue? •L'absence d'institution de base au TS oblige les travailleuses sociales à comprendre toutes les institutions reliées à la profession et donc de maitriser les différents contextes de pratique. •But du travail social: comprendre et répondre aux besoin des personnes dans leur environnement = Modeler ses pratiques au contexte c'est se modeler à l'environnement. •Nécessité de connaitre et de comprendre la nature des discours pour analyser les pratiques et se positionner face à celles-ci: Pour qui travaille-t-on? Qui choisi la ''bonne'' façon d'intervenir? Qui est le client? L'expert? Est-ce qu'on s'inscrit dans une logique contrôle ou de changement social?
  11. 11. Les lustrabotas de La Paz
  12. 12. Les rapports de pouvoir
  13. 13. La liberté
  14. 14. La situation des femmes (Mujeres creando)
  15. 15. L’éducation
  16. 16. La fatalité
  17. 17. Révolution, rébellion et manifestations
  18. 18. Les cholitas en milieu urbain
  19. 19. Pachamama
  20. 20. La reconnaissance
  21. 21. Mamani Mamani
  22. 22. Conclusion • Ai-je répondu aux questions de cet essai: “Oui et non”. o “Oui” parce que par ma méthode je suis capable d’en faire une interprétation, de donner un sens … o “Non” parce que le sens est subjectif et qu’il me faudrait vérifier, entrer en dialogue avec d’autres acteurs Boliviens pour qu’ils m’ apportent d’autres éléments d’informations. • C’est une méthode qui me ressemble: le discours visuel est un renouveau. Ça m’a forcé à réfléchir à la pertinence de la méthode pour la pratique du travail social. • Pour ce type de démarche, il ne faut pas avoir peur de faire des liens. C’est de cette façon qu’on peut dégager des principes, des idées, des connaissances qui sont transférables.
  23. 23. *Footer Text 23
  24. 24. Bibliographie ATSA (2014) http://www.atsa.qc.ca/mandat Healy, K. (2005) Social Work Theories in Context Lamoureux, E. (2011)Arts communautaires québécois : Pratiques et enjeux sociopolitiques, http://vimeo.com/20572922 Mamani Mamani (2014) Blog: http://mamanimamani-bolivia.blogspot.com/ Mujeres Creando (2009) Mujeres Grafitiando... Mas Ville-Laines (2014) https://www.facebook.com/LesVilleLaines/info Personnes ressources: Juan Pablo Sentezana, collègues de classe, guides touristiques, locaux
  25. 25. Bibliographie (suite) Rencontres du séjour d'étude en Bolivie: • 8 mai: Mujeres Creando • 12 mai: Hormigon Armado • 13 mai: Maya Paya Kimsa • 15 mai: CEPROSI • 19 mai: UMSA • 22 mai: Consulat • 28 mai: Movimiento Poetico • 28 mai: UAP • 30 mai: UAP, cours surl'histoire de la Bolivie • 30 mai: Lider zafreros • 2 juin:Ppavillon d'agriculture de la UAP • 3juin: Bosquet del nino • 3 juin: Pueblo de Nueva Jerusalem

×