Le résumé

426 vues

Publié le

Le résumé

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
426
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
38
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Le résumé

  1. 1. Aide aux écrits universitaires Résumé et synthèse de documents
  2. 2. Résumé et synthèse de documents Les examens au sein des université françaises sont le fruit d'une longue tradition, et peuvent être très déroutant pour des étudiants n'y ayant pas été préparé. Ils sont d'ailleurs souvent qualifiés d'exercices « à la française ». En plus des connaissances qu'il vous faudra acquérir lors de vos études, il est primordial de se familiariser avec la méthodologie des examens écrits français. Deux types d'examens sont les plus répandus au sein des universités, ce sont le résumé et la synthèse de documents. Chacun de ces exercices demande une méthodologie différente qu'il faut bien maîtriser.
  3. 3. Le résumé de texte Un résumé à pour but de faire ressortir les idées essentielles d'un document, ainsi que leur organisation les unes par rapport aux autres, le tout dans un ordre logique et sans dénaturer les idées transmises par l'auteur en premier lieu. Il est possible de résumer plusieurs types de documents, textes, articles de journaux, vidéos, notes de cours, extraits de livres...
  4. 4. Le résumé de texte : Attention aux pièges !! Les erreurs à éviter Le résumé doit être rédigé. Il ne faut pas se contenter d'énumérer les fait décrits par l'auteur et éviter le style télégraphique. Il est également important de ne pas dénaturer les idées exprimés dans le document, et il ne faut pas les commenter non plus. Le but est de produire un document pouvant être lu et compris sans avoir au préalable eu connaissance du texte d'origine.
  5. 5. La méthodologie du résumé Découverte du document Avant de se lancer dans l'écriture, il est important de s'assurer que l'on a bien compris le document à résumer. Dans la partie qui suit, nous allons voir quels sont les éléments qu'il faut privilégier avant de se langer dans l'écriture du résumé.
  6. 6. Les éléments à identifier Le type de document : s'agit-il d'un article ? D'un extrait de texte ? L'auteur est-il identifié ? Où et quand a-t-il été publié ? Dans quel contexte ? Est-ce un document argumentatif, narratif, explicatif, descriptif ? Le thème : Quel sujet est abordé ?
  7. 7. Les éléments à identifier La problématique  :  Il  s'agit  de  formuler  une  question  à  laquelle  l'article  répond.  Cela  servira  de  fil  conducteur  et  permettra  de  sélectionner  les  informations les plus pertinentes. Cela aidera également à dégager  un plan. Repérer les mots clés  :  Ils permettrons lors de la rédaction de rester le plus fidèle possible  aux idées de l'auteur.
  8. 8. Les éléments à identifier Une fois ces éléments identifiés et la problématique dégagée, on peut  organiser les idées développées en 2 catégories  : Les idées principales,  et les idées secondaires. On ne gardera pour la rédaction du résumé que les idées principales,  auxquelles  viendrons  se  joindre  quelques  idées  secondaire  afin  d'illustrer ses propos (attention à bien les sélectionner en fonction de la  consigne).
  9. 9. Mise en forme Ici,  il  faut  s'appliquer  à  organiser  les  idées  principales  dégagées  auparavant,  tout  en  restant  au  plus  proche  du  développement  de  l'auteur.  En  effet,  si  l'on  peut  réorganiser  les  idées,  il  ne  faut  pas  réécrire le texte  ! Il est aussi très important de décider d'un plan avant de se lancer dans  l'écriture  de  l'introduction,  puisque  celle-ci  devra  annoncer  le  développement qui sera suivi par la suite. 
  10. 10. Organiser les idées Pour trouver un plan, il suffit de sélectionner les idées principales que l'on juge les plus pertinentes, et les idées secondaires qui les illustres le mieux de la manière suivante : I – idée principale 1 1) idée secondaire 1 2) idée secondaire 2 3) idée secondaire 3 II – idée principale 2 1) idée secondaire 4+5 2) idée secondaire 6 III – idée principale 3 1) idée secondaire 7 2) Idée secondaire 8
  11. 11. Attention Le nombre de parties principales et secondaires n'est pas limité à 3, mais il est important de savoir choisir les informations, et de savoir organiser son résumé de manière concise. Une fois le plan organisé, il devrait être assez aisé de rédiger le résumé. N'oubliez pas d'utiliser des connecteurs logiques, ces derniers permettront au texte de se rapprocher au plus des idées de l'auteur, et rendront sa lecture plus fluide.

×