Pour le mois de juin 2011, MKG Hospitality annonce un taux d’occupation de 89,9 % pour les                        hôtels p...
Focus du Salon du Bourget 2011                                                        Tableau de bord janvier-mai 2011 Pag...
Les 40 ans de l’OTCP                                                                         Tableau de bord janvier-mai 2...
Tableau de bord janvier-mai 2011 Page 4 Arrivées hôtelières par paysArrivées hôtelières (Données Insee)Du fait d’un effet ...
Tableau de bord janvier-mai 2011 Page 5 Nuitées hôtelières par paysNuitées hôtelières (Données Insee)Les nuitées française...
Tableau de bord janvier-mai 2011Arrivées et nuitées hôtelières par zone géographique                                      ...
Tableau de bord janvier-mai 2011 Page 7 Taux d’occupation hôtelier et tourisme d’affairesTaux d’occupation dans l’hôteller...
Tableau de bord janvier-mai 2011 Page 8  Prix moyen et RevPAR hôtelier à Paris Note méthodologique                        ...
Hôtellerie par zones touristiques                                                                                       Ta...
Tableau de bord janvier-mai 2011 Page 10       Aéroport et cours de l’euro      Trafic dans les Aéroports de Paris (Donnée...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Paris en chiffres_tableau_de_bord_65-juillet2011

587 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
587
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
253
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Paris en chiffres_tableau_de_bord_65-juillet2011

  1. 1. Pour le mois de juin 2011, MKG Hospitality annonce un taux d’occupation de 89,9 % pour les hôtels parisiens, soit 1,5 points de plus que l’année précédente. Conjugué à l’augmentation du prix moyen (+11,3 %), le RevPAR des établissements parisiens atteint 212,9 € soit une haus- se de 13,2 %. Le taux d’occupation du mois de juillet 2011 atteint 91,3 %.Sommaire Le mois de mai pâtit d’un effet calendaire défavorable auSynthèse 1 tourisme de loisirsFocus sur le Salon du Un taux d’occupation de 86,2 %, soit une hausse de 1,8 point 2Bourget 2011 Le taux d’occupation des MKG Hospitality, le prix tèle affaires dont la propor-40 ans l’OTCP : hôtels parisiens atteint moyen enregistre une tion atteint 48 %, soit un 3Tourisme et culture 86,2 % en mai 2011 soit hausse de 10,2 % pour at- point de plus qu’en mai une augmentation de 1,8 teindre 168,2 €. Ainsi le 2010. Le volume de la clien-Arrivées hôtelières 4 point par rapport à mai RevPAR des hôtels pari- tèle de loisirs baisse en re- 2010. Les hôtels moyen siens augmente logique- vanche de 2,9 % avec 1,7 de gamme (+1,9 point ment de 11,6 % et se fixe million de nuitées. Il s’agitNuitées hôtelières 5 pour les hôtels 3*) et haut à 148,7 €. de la première baisse enre- de gamme (+2,2 points gistrée cette année pourDonnées par zone 6 pour les hôtels 4*) sont L’augmentation du taux cette clientèle.géographique les principaux bénéficiai- d’occupation est principa-Taux d’occupation dans 7 res de cette hausse. Selon lement le fait de la clien-l’hôtellerie homologuée Un effet calendaire défavorable au tourisme de loisirs...Tourisme d’affaires 7 Le contexte calendaire du vées), les Néerlandais ces jours fériés enregistrent mois de mai 2011 était à -19,1 %, les Suisses une baisse du nombre d’ar-Note méthodologique 8 moins favorable que celui à -15,3 % et les Belges à rivées comme les Espagnols des années précédentes. -15,2 %. L’effet calendaire (-15,8 %) et les ItaliensPrix moyen etRevPAR globaux 8 Le jeudi de l’Ascension et se ressent également par (-18,8 %). Ces baissent se le lundi de Pentecôte tom- la baisse de la durée justifient notamment par laPrix moyen et RevPAR par baient cette année au moyenne de séjour, puis- crise économique que tra- 8catégorie mois de juin et non au que les baisses du nombre verse ces deux pays.Hôtellerie par zone mois de mai comme en de nuitées sont proportion- 9touristique 2010. La fréquentation nellement plus fortes que Hors de l’Europe on enre- touristique de loisirs a celles des arrivées. Le mois gistre une hausse des arri-Trafic dans lesAéroports de Paris 10 baissé, notamment pour de mai est plus générale- vées américaines à +2,3 % les clientèles européennes ment décevant pour la fré- et des arrivées chinoises àCours de l’euro par rapport concernées par ces jours quentation européenne, +33,7 %. Les arrivées japo- 10au Dollar fériés comme les Alle- puisque même les nationa- naises affichent leur mands (-34,4 % des arri- lités non concernées parTableau de bord …excepté pour la fréquentation française toujours en hausseDirecteur de la publicationPaul Roll Malgré ce contexte calen- s’agit du 18ème mois de nationales ne parvient pas à daire défavorable, la fré- hausse consécutif et de la limiter la baisse des nuitéesRéalisation :Charles-Henri Boisseau quentation française conti- plus forte hausse enregis- étrangères (-7,8 %) puisque nue d’augmenter avec une trée par la clientèle natio- les nuitées hôtelières au progression de 12,8 % soit nale cette année. Toute- mois de mai ont globale- 1,27 millions de nuitées. Il fois la hausse des nuitées ment diminué de -1,0 %*. * La hausse du taux d’occupation peut sembler contradictoire avec la baisse globale du nombre de nuitées. Nous rappelons que les chiffres du mois de mai, fournis par l’Insee, sont encore provisoires et susceptibles de modifications dans leur version consolidée.
  2. 2. Focus du Salon du Bourget 2011 Tableau de bord janvier-mai 2011 Page 2L’hôtellerie parisienne fait le plein lors du salon du Bourget public. C’est l’un des évè- Une édition à succès prix moyen a engendré une nements qui a un impact L’hôtellerie parisienne a hausse du RevPAR de 36,6 % important sur l’hôtellerie cette année davantage pour atteindre 286,2 €. parisienne. Selon une étu- profité du salon que les de MKG Hospitality pour éditions précédentes. Le Performances journalières l’Office du Tourisme et taux d’occupation progres- Les taux d’occupation jour- des Congrès de Paris, le se respectivement de 13,0 naliers témoignent d’une taux d’occupation des hô- points et de 2,3 points par fréquentation en hausse tels parisiens, toutes caté- rapport aux éditions 2009 durant toute la période du gories confondues, a at- et 2007. Les performances salon. Le plus fort taux fût teint 95,1 % au cours de la du salon 2009 étaient en enregistré le mardi 21 juin manifestation. L’impact effet contenues par la cri- à 99,1 %. Les prix moyens du salon sur les perfor- se économique. étaient plus élevés en dé-Le salon international de mances hôtelières est si- but de semaine avec unel’aéronautique s’est tenu gnificatif en terme de re- Le prix moyen a progressé moyenne à plus de 340 € duau Bourget du 20 au 26 cette puisqu’on enregistre toutes catégories confon- lundi 20 au mercredi 22juin 2011. Cet évènement une hausse de 5,1 points dues de 17,9 % par rapport juin. Le prix moyen a pro-biannuel composé de 2 100 du taux d’occupation par à l’édition 2009. Celui-ci a gressivement baissé pourexposants internationaux, rapport à la même période atteint 300,9 € en moyen- passer en dessous de la bar-a accueilli 145 000 visi- en 2010 alors qu’il n’y ne au cours de la semaine. re des 260 € du vendredi 24teurs professionnels et avait pas de salon. L’augmentation conjuguée au dimanche 26 juin.200 000 visiteurs grand du taux d’occupation et duPerformances hôtelières parisiennes durant le salon aéronautique du Bourget 2011 Comparaison par rapport à l’Air Show 2011 Air Show 2011 20/06/2011— 26/06/2011 Pas de Salon 2010 Air Show 2009 Air Show 2007 21/06/2010— 27/06/2010 20/06/2009—26/06/2009 18/06/2007—24/06/2007Taux d’occupation 95,1 % +5,1 pts +13,0 pts +2,3 ptsPrix moyens (€ TTC) 300,9 € +41,0 % +17,9 % +28,8 %RevPar (€ TTC) 286,2 € +49,0 % +36,6 % +32,0 %Performances des hôtels 3* et 4* et progression par rapport à l’édition 2009 Hôtellerie 3* Hôtellerie 4* Variation Variation 2011 2011 2011/2009 2011/2009 Augmentation deTaux d’occupation 95,0 % +11,0 pts 94,4 % +15,2 pts 15,2 points du TO pour l’hôtellerie 4*Prix moyens (€ TTC) 179,7 % +28,7 % 404,4 % +13,7 %RevPar (€ TTC) 170,8 % +45,6 % 381,9 % +35,5 %
  3. 3. Les 40 ans de l’OTCP Tableau de bord janvier-mai 2011 Page 3 L’OTCP fête en 2011 ses 40 ans! Nous publions à cette occasion « 40 ans de tourisme à Paris », une synthèse de la métamorphose du secteur devenu l’une des premières industries pour Paris. Nous proposerons cette année, dans le cadre du Tableau de Bord, plusieurs focus sur les éléments clés qui ont structuré le paysage touristique de la capitale.Tourisme et culture premières « Journées por- seuls musées et monu- tes ouvertes dans les mo- ments. La capitale offre de numents historiques ». En multiples rendez-vous pour 2001, la Mairie de Paris des concerts, des specta- instaure la gratuité des cles ou d’autres types de collections permanentes manifestations. Les évène- des musées municipaux. ments se sont diversifiés à Ainsi 1,4 million de visi- partir des années 1980. teurs ont été reçus dans Ainsi la première fête de la ces établissements en 2010 musique se déroule avec un contre 400 000 en 2001! succès contagieux (la fête est aujourd’hui célébrée Enfin l’engouement du pu- dans le monde entier!) dès blic pour les expositions 1983. Le festival artistique temporaires n’est pas nou- « Paris quartier d’été » se veau. Parmi les meilleures tient chaque année depuis moine parisien. Le Paris fréquentations enregistrées 1990 ; La première Techno Pour ce premier focus nous culturel s’ouvre et se réin- on peut citer les exposi- Parade est organisée en nous intéressons à la cultu- vente : les catacombes tions Dali en 1980 au Cen- 1998 etc. Soulignons enfin re. En 40 ans ce secteur est sont accessibles au public tre Pompidou (1 million de le succès de la « Nuit Blan- devenu le premier pilier de dès 1983, le musée d’Orsay visiteurs), Renoir en 1985 che » (1,5 million de visi- l’attractivité touristique de est inauguré en 1986, la au Grand Palais (850 000 teurs en 2010) qui, chaque la capitale. Comment en est Pyramide du Louvre est visiteurs) et plus récem- année depuis 2002, permet -on arrivé là ? construite en 1989 etc. ment la rétrospective Clau- aux touristes et aux pari- Cette dynamique s’est de Monet qui a accueillie siens de profiter gratuite- Les sites culturels… d’ailleurs prolongée suite 930 000 visiteurs, égale- ment de manifestations A l’heure où les sites cultu- aux récentes inaugurations ment au Grand Palais. Les culturelles inédites au rels parisiens suscitent la de la Pinacothèque en 2007 expositions temporaires, et cœur du patrimoine pari- curiosité et l’engouement et la Gaité Lyrique en particulièrement les expo- sien. du public*, l’image des 2011. Aujourd’hui des ma- sitions d’art moderne, par- « musées poussiéreux » gar- nifestations sont proposées ticipent ainsi à la diversifi- Grâce aux multiples initia- diens d’un inamovible patri- dans plus de 900 galeries cation permanente de l’of- tives déployés depuis 40 moine culturel semble bien d’art. fre culturelle parisienne. ans, la vie culturelle pari- dépassée. Après l’inaugura- Elles contribuent depuis sienne dépasse le simple tion du Centre Pompidou en Des politiques de démocra- plusieurs décennies au ren- cadre des sites dédiés. La 1977, les années 1980 mar- tisation culturelle ont pa- forcement de son attracti- culture s’entend également quent un véritable tournant rallèlement permis à un vité touristique. comme un « art de vivre » grâce à une politique cultu- public plus large d’accéder - à la parisienne! - qui cha- relle ambitieuse basée sur à l’offre culturelle de la … et au-delà que année contribue da- l’innovation et la capitale. Ainsi en 1984 se L’offre culturelle parisien- vantage à animer les rues « redécouverte » du patri- déroulent avec succès les ne ne saurait se limiter aux de la capitale.Des progressions de fréquentation à trois chiffres…! VariationNuitées des visiteurs 1974 1985 2010 2011/1974 La fréquentation duTour Eiffel 3 018 455 5 580 500 6 700 000 122,0 % musée du Louvre aMusée du Louvre 1 532 632 3 898 000 8 346 361 444,6 %Arc de Triomphe 565 571 701 200 1 508 000 166,6 % augmenté de 444 %!* Voir l’enquête de fréquentation culturelle 2010 disponible sur www.parisinfo.com ou en suivant ce lien.
  4. 4. Tableau de bord janvier-mai 2011 Page 4 Arrivées hôtelières par paysArrivées hôtelières (Données Insee)Du fait d’un effet de calendrier défavorable, les arrivées hôtelièresétrangères baissent de –5,7 % en mai 2011Mai VariationArrivées hôtelières Mai 2007 Mai 2010 Mai 2011 2011/2010ETRANGERS 769 328 794 746 749 140 -5,7 %FRANCAIS 539 260 579 680 658 371 +13,6 %TOTAL 1 308 588 1 374 426 1 407 511 +2,4 % VariationArrivées hôtelières étrangères Mai 2007 Mai 2010 Mai 2011 2011/20101. Etats-Unis 163 418 135 033 138 095 +2,3 %2. Royaume-Uni 116 508 87 279 80 861 -7,4 % Les arrivées3. Allemagne 70 734 68 661 45 069 -34,4 %4. Italie 46 958 55 176 44 787 -18,8 % baissent pour5. Espagne 51 877 49 314 41 505 -15,8 % toutes les6. Suisse 22 698 25 546 21 626 -15,3 %7. Belgique 21 172 23 600 20 008 -15,2 % nationalités8. Japon 44 727 39 892 37 205 -6,7 % européennes9. Pays-Bas 25 709 31 602 25 579 -19,1 %10– Chine 11 454 9 704 12 971 +33,7 %Autres étrangers 194 073 268 939 281 434 +4,6 %Cumul janvier - mai VariationArrivées hôtelières Janvier-mai 2007 Janvier-mai 2010 Janvier-mai 2011 2011/2010ETRANGERS 3 347 721 3 013 948 3 092 782 +2,6 %FRANCAIS 2 747 649 2 978 010 3 139 650 +5,4 %TOTAL 6 095 370 5 991 958 6 232 432 +4,0% VariationArrivées hôtelières étrangères Janvier-mai 2007 Janvier-mai 2010 Janvier-mai 2011 2011/20101. Etats-Unis 574 644 406 435 422 729 +4,0 %2. Royaume-Uni 544 798 394 901 382 745 -3,1 % Les arrivées3. Italie 299 456 277 684 261 306 -5,9 %4. Espagne 260 918 214 923 207 282 -3,6 % américaines en5. Allemagne 254 248 228 301 201 330 -11,8 % hausse de 4,0 %6. Japon 274 469 189 647 193 264 +1,9 %7. Belgique 111 433 114 720 117 652 +2,6 % depuis le début8. Suisse 97 752 99 613 99 397 -0,2 % de l’année9. Pays-Bas 104 559 96 825 97 099 +0,3 %10- Chine 42 509 42 049 48 957 +16,4 %Autres étrangers 782 935 948 850 1 061 021 +11,8 %
  5. 5. Tableau de bord janvier-mai 2011 Page 5 Nuitées hôtelières par paysNuitées hôtelières (Données Insee)Les nuitées françaises enregistrent leur plus forte progression de l’annéeMai VariationNuitées hôtelières Mai 2007 Mai 2010 Mai 2011 2011/2010ETRANGERS 2 069 898 2 260 507 2 083 405 -7,8 %FRANCAIS 968 721 1 123 408 1 266 720 +12,8 %TOTAL 3 038 559 3 383 915 3 350 125 -1,0 % VariationArrivées hôtelières étrangères Mai 2007 Mai 2010 Mai 2011 2011/20101. Etats-Unis 458 942 391 824 402 084 +2,6 %2. Royaume-Uni 296 103 225 314 204 808 -9,1 %3. Italie 125 335 156 604 120 186 -23,3 %4. Allemagne 182 172 190 570 117 696 -38,2 % Les nuitées5. Espagne6. Japon 140 798 114 534 144 808 106 464 113 878 99 413 -21,4 % -6,6 % françaises en7. Pays-Bas 65 841 85 029 66 124 -22,2 % hausse de +12,8 %8. Suisse 58 429 68 245 55 364 -18,9 %9. Belgique 47 815 53 772 44 607 -17,0 %10. Chine 28 618 24 203 32 850 +35,7 %Autres étrangers 551 311 813 674 826 395 +1,6 %Cumul janvier - mai VariationNuitées hôtelières Janvier-mai 2007 Janvier-mai 2010 Janvier-mai 2011 2011/2010ETRANGERS 8 795 185 8 250 570 8 429 703 +2,2 %FRANCAIS 4 921 367 5 535 624 5 833 963 +5,4 %TOTAL 13 716 552 13 786 194 14 263 666 +3,5 % VariationNuitées hôtelières étrangères Janvier-mai 2007 Janvier-mai 2010 Janvier-mai 2011 2011/20101. Etats-Unis 1 572 884 1 139 838 1 213 790 +6,5 %2. Royaume-Uni 1 361 491 983 379 951 576 -3,2 % Les nuitées3. Italie4. Espagne 784 592 691 108 773 941 599 256 713 293 561 084 -7,8 % -6,4 % allemandes en5. Allemagne 647 803 597 896 518 843 -13,2 % baisse de –13,2 %6. Japon7. Belgique 718 367 251 375 509 151 253 445 516 255 257 630 +1,4 % +1,7 % depuis de début8. Suisse 248 002 255 986 251 492 -1,8 % de l’année9. Pays-Bas 257 763 245 042 240 550 -1,8 %10. Chine 105 555 108 510 126 554 +16,6 %Autres étrangers 2 156 245 2 784 126 3 078 636 +10,6 %
  6. 6. Tableau de bord janvier-mai 2011Arrivées et nuitées hôtelières par zone géographique Page 6Arrivées et nuitées hôtelières par zone géographique (Données Insee)L’effet calendaire se ressent sur les marchés européens AUTRE EUROPE Arrivées : 105 444 (-4,6 %) Nuitées : 309 122 (-7,9 %) AUTRE ASIE/OCEANIE Arrivées : 55 059 (+15,2 %) Nuitées : 152 842 (+14,5 %) PROCHE ET MOYEN ORIENT Arrivées : 21 479 (+8,2 %) AUTRES AMERIQUES Nuitées : 62 286 (+4,1 %) Arrivées : 81 210 (+15,7 %) Nuitées : 250 594 (+11,7 %) AFRIQUE Arrivées : 18 242 (-11,3 %) Nuitées : 51 551 (-14,8 %) Autres Amériques : données pour le continent américain sans compter les Etats-Unis. Autre Asie/Océanie : données pour les pays d’Asie et d’Océanie sans compter la Chine et le Japon Autre Europe : données pour le continent européen, Russie comprise, sans compter le Royaume-Uni, l’Italie, l’Espagne, l’Al- lemagne, la Belgique, la Suisse et les Pays-Bas Proche et Moyen Orient : Palestine, Oman, Liban, Koweït, Jordanie, Israël, Iraq, Iran, Emirats Arabes Unis, Yémen, Syrie, Qatar, Bahreïn, Arabie Saoudite Arrivées hôtelières Janvier-mai Janvier-mai Janvier-mai Variation 2007 2010 2011 2011/2010 AUTRE EUROPE 342 826 406 053 440 717 +8,5 % AUTRES AMERIQUES 180 256 219 129 270 476 +23,4 % AUTRE ASIE/OCEANIE 129 895 156 048 174 570 +11,9 % PROCHE ET MOYEN ORIENT 62 762 82 140 92 133 +12,5 % Les pays d’Amériques AFRIQUE 67 196 85 480 83 125 -2,8 % TOTAL 782 935 948 850 1 061 021 +11,8 % (hors Etats-Unis) Nuitées hôtelières Janvier-mai Janvier-mai Janvier-mai Variation enregistrent une 2007 2010 2011 2011/2010 hausse de 23,4 % des AUTRE EUROPE 937 045 1 170 746 1 250 096 +6,8 % AUTRES AMERIQUES 515 109 685 142 828 752 +21,0 % arrivées depuis le AUTRE ASIE/OCEANIE 344 759 428 740 484 536 +13,0 % début de l’année PROCHE ET MOYEN ORIENT 177 984 252 662 277 837 +10,0 % AFRIQUE 181 348 246 836 237 415 -3,8 % TOTAL 2 156 245 2 784 126 3 078 636 +10,6 %
  7. 7. Tableau de bord janvier-mai 2011 Page 7 Taux d’occupation hôtelier et tourisme d’affairesTaux d’occupation dans l’hôtellerie homologuée parisienne (Données Insee)Le taux d’occupation atteint 86,2 % en mai 2011 Evolution mensuelle du taux doccupation hôtelier à Paris 100% 95% 90% Les hôtels 4* et 4*L 85% enregistrent une 80% hausse du taux 75% 70% d’occupation de 2,2 65% points par rapport à 60% 55% mai 2010 2007 2010 2011 Mai 0* 1* 2* 3* 4* et 4*L TCC 2007 84,3 % 72,2 % 79,4 % 79,2 % 77,7 % 78,7 % 2010 84,9 % 76,9 % 85,1 % 85,9 % 82,9 % 84,4 % 2011 82,4 % 78,1 % 86,9 % 87,8 % 85,1 % 86,2 %* Tourisme d’affaires dans l’hôtellerie homologuée parisienne (Données Insee) 1,4 million de nuitées d’affaires soit 1,1 % de plus qu’en mai 2010 Part de la clientèle daffaires dans lhôtellerie parisienne 60% 48% 48% 50% 48% 50% 45% 40% La proportion des 30% nuitées d’affaires 20% augmente de 1 point 10% par rapport à mai 2010 0% 2007 2010 2011* La hausse du taux d’occupation peut sembler contradictoire avec la baisse globale du nombre de nuitées. Nous rappelons que les chiffresdu mois de mai, fournis par l’Insee, sont encore provisoires et susceptibles de modifications dans leur version consolidée.
  8. 8. Tableau de bord janvier-mai 2011 Page 8 Prix moyen et RevPAR hôtelier à Paris Note méthodologique Prix moyen et RevPAR globaux (Données MKG Hospitality) Insee et MKG : des bases de données +11,6 % pour le RevPAR en mai différentes Evolution mensuelle des prix moyens et RevPAR Le parc hôtelier parisien est Ce dispositif nous apporte globaux à Paris en 2010 et 2011 180 € 168,7 € constitué de plus de 1 400 des données hôtelières que hôtels, dont plus de 80 % l’enquête Insee ne fournit 160 € 147,4 € 146,2 € 147,4 € sont des indépendants. L’en- pas : les prix moyens, les 138,6 € 140 € 148,7 € quête de fréquentation hô- RevPAR et les taux d’occu- telière de l’Insee s’appuie pation par zones touristiques. 120 € 118,2 € 103,7 € 125,8 € sur un échantillon représen- Cependant, la base de don- 100 € tatif de cette structure en nées MKG reflète moins pré- interrogeant chaque mois cisément la structure hôte- 80 € 94,5 € plus de 800 hôtels homolo- lière globale parisienne. En 60 € gués, dont 78 % d’indépen- effet, elle ne suit l’activité dants. Cette enquête nous que de 350 hôtels représen- fournit les arrivées et les tant, en nombre de cham- nuitées dans l’hôtellerie, bres, 48,2 % de l’offre hôte- Prix moyen 2010 Prix moyen 2011 pour les principales nationa- lière globale parisienne. Mais RevPAR 2010 RevPAR 2011 lités, ainsi que les taux d’oc- surtout , cette base s’appuie cupation globaux par catégo- sur les résultats hôteliers des rie. Les hôtels sondés par chaînes parisiennes et fort Janvier — mai 2011 Variation 2011/2010 l’Insee couvrent entre 50 % peu sur les hôtels indépen- Prix moyen 151,2 € +7,0 % et 55 % de l’offre en cham- dants. L’échantillon repré- bres. sente, en nombre de cham- RevPAR 119,0 € +11,6 % Depuis 2006, l’Observatoire bres, 96,5 % de l’offre hôte- économique du tourisme lière de chaînes parisiennes. Variation mai 2011 / mai 2010 parisien a mis en place, avec La quasi totalité des grandes MKG Hospitality, un disposi- enseignes internationales Prix moyen +10,2 % tif de suivi complémentaire sont intégrées dans le panel. RevPAR +12,2 % à celui de l’enquête Insee. Prix moyen et RevPAR par catégorie (Données MKG Hospitality)+13,1 % : le RevPAR augmente davantage sur le créneau 3* Prix moyens et RevPAR par catégorie en mai 2011 et évolution (%) par rapport à mai 2010 Janv - mai 2011 Prix moyen RevPAR 300 € 251,5 € Hôtellerie 2* 86,4 € 72,1 € 250 € 214,9 € Var. 11/10 +5,3 % +6,8 % 200 € Hôtellerie 3* 117,5 € 93,4 € 150 € 129,5 € 115,1 € Var. 11/10 +6,3 % +10,8 % 91,7 € 84,1 € 100 € Hôtellerie 4* 223,1 € 168,2 € 50 € Var. 11/10 +6,7 % +13,2 % 7,8 % 9,5% 10,7 % 13,1 % 10,8 % 12,7 % 0€ 2* 3* 4* Prix moyen RevPAR
  9. 9. Hôtellerie par zones touristiques Tableau de bord janvier-mai 2011 Page 9Taux d’occupation hôteliers par zone touristique au mois de mai 2011 (Données MKG Hospitality)Les taux d’occupation ont augmenté dans tous les arrondissements de la capitale 87,6 % +1,5 pts 90,2 % +2,1 pts 86,0 % +1,7 pt 87,7 % +2,1 pts 92,5 % +6,7 pts 91,2 % 85,2 % +1,3 pt +3,7 pts 87,1 % 92,1 % +1,0 pt +0,1 pt 85,1 % +1,3 pt 91,7 % +2,0 pts 88,1 % Taux d’occupation hôtelier de mai 2011 +1,6 pt Variation par rapport à mai 2010Prix moyens et RevPAR hôteliers par zone touristique au mois de mai 2011 (Données MKG Hospitality)Les hôtels de quatre zones enregistrent une hausse du prix moyen à deux chiffres Variation Variation Zones touristiques - mai 2011 Prix moyen RevPAR 2011/2010 2011/2010 Champs Elysées - Louvre 338,8 € +3,7 % 291,3 € +5,7 % Montmartre - Pigalle - Trinité 94,0 € +6,7 % 82,3 € +8,6 % La Villette - Belleville - Canal Saint Martin 88,0 € +6,9 % 79,4 € +9,4 % République - Bastille 105,7 € +10,9 % 96,4 € +12,5 % Bercy - Tolbiac - Bois de Vincennes 121,4 € +9,8 % 113,3 € +12,2 % Saint-Germain-des-Prés - Montparnasse 151,8 € +9,7 % 132,2 € +11,0 % Tour Eiffel - Trocadéro 143,5 € +8,0 % 122,2 € +9,6 % Passy - Bois de Boulogne 207,4 € +17,3 % 176,8 € +22,7 % Opéra - Grands Magasins 259,6 € +10,2 % 227,6 € +12,8 % Les Halles - le Marais 190,3 € +11,3 % 179,0 € +20,1 % Notre Dame - Quartier Latin 129,1 € +6,8 % 118,9 € +6,9 %Le RevPAR des hôtels la zone Passy—Bois de Boulogne a augmenté de 22,7 %
  10. 10. Tableau de bord janvier-mai 2011 Page 10 Aéroport et cours de l’euro Trafic dans les Aéroports de Paris (Données ADP) Hausse de 2,5 % du nombre de passagers internationaux par rapport à mai 2010 Trafic des passagers des vols internationaux dans les aéroports de Paris Données brutes, en milliers de passagers 7 500 7 000 6 500 6 000 +2,5 % de passagers 5 500 internationaux dans les vols 5 000 moyen courrier par rapport à 4 500 4 000 mai 2010 2009 2010 2011 Le nombre de passagers en Janvier — mai 2011 Variation Janvier– mai 2010 provenance ou à destination Moyen Courrier 16 754 815 +9,3 % du Proche et Moyen-Orient en Long Courrier 10 689 242 +4,6 % baisse de 14,3 % par rapport à Total international 27 444 057 +7,5 % mai 2010 Cours de l’euro par rapport au dollar américain et au yen (Données Banque de France) Cours de leuro contre le dollar US - moyenne mensuelle Cours de leuro contre le yen - moyenne mensuelle juin 2011 : 1 € = 1,44 USD juin 2011 : 1 € = 115,7 JPY1,6 1451,5 1351,4 1251,31,2 1151,1 1051,00,9 950,8 85 2009 2010 2011 2009 2010 2011 Retrouvez sur le site www.parisinfo.com les études CONTACT Tableau de bord réalisées par l’Observatoire économique du tourisme Observatoire économique du tourisme parisien parisien, ainsi que la publication « Le tourisme à Paris Charles-Henri Boisseau - Chiffres-clés 2010 ». Office du Tourisme et des Congrès de Paris 25, rue des Pyramides, 75 001 Paris Pour vous inscrire au tableau de bord : Téléphone : 01 49 52 53 69 / Télécopie : 01 49 52 42 50 observatoire@parisinfo.com observatoire@parisinfo.com

×