Pour le mois de décembre 2011, MKG Hospitality annonce un taux d’occupation de                      72,8 % pour les hôtels...
Tableau de bord janvier-octobre 2011 Les 40 ans de l’OTCP                                                                 ...
Tableau de bord janvier-octobre 2011 Arrivées hôtelières par pays                                                         ...
Tableau de bord janvier-octobre 2011 Nuitées hôtelières par pays                                                          ...
Tableau de bord janvier-octobre 2011 Arrivées et nuitées hôtelières par zone géographique                                 ...
Tableau de bord janvier-octore 2011 Taux d’occupation hôtelier et tourisme d’affaires                                     ...
Tableau de bord janvier-octobre 2011   Prix moyen et RevPAR hôtelier à Paris                                              ...
Tableau de bord janvier-octobre 2011 Hôtellerie par zones touristiques                                                    ...
Tableau de bord janvier-octobre 2011  Résidences de tourisme                                                              ...
Tableau de bord janvier-octobre 2011        Aéroports et cours de l’euro                                                  ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Paris en chiffres_tableau_de_bord_70-decembre2011

616 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
616
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
244
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Paris en chiffres_tableau_de_bord_70-decembre2011

  1. 1. Pour le mois de décembre 2011, MKG Hospitality annonce un taux d’occupation de 72,8 % pour les hôtels parisiens, soit une hausse de +0,2 point par rapport à l’année pré- cédente. L’augmentation du prix moyen (+2,5 %) permet d’enregistrer une augmenta- tion du RevPAR de +2,8 % pour atteindre 125,9 €.Sommaire Octobre 2011 : la fréquentation américaine en hausse de +2,2 %Synthèse 1 La fréquentation américaine en hausse pour le cinquième mois consécutif40 ans de l’OTCP : Les arrivées hôtelières ont consécutif. Cette clientèle lières. Hormis les pays du40 ans de fréquentation 2 augmenté de +2,9 % en enregistre plus de 1,1 mil- Proche et Moyen-Orientbritannique octobre 2011 par rapport lion d’arrivées depuis le (+17,9 %), ces hausses sont à l’année précédente. Les début de l’année, soit une plus modérées qu’à l’ac-Arrivées hôtelières 3 plus fortes hausses euro- progression de 4,1 % par coutumée à l’image des péennes sont enregistrées rapport à la même pério- zones Amériques (Hors pour les Suisses (+17,7 % de l’année dernière. Mal- Etats-Unis) à +3,0 %, Asie/Nuitées hôtelières 4 avec un total de 30 000 gré cette hausse encoura- Océanie (hors Japon et Chi- arrivées, soit un record de geante, la fréquentation ne) à +6,8 %.Données par zonegéographique 5 fréquentation pour un américaine reste encore à mois d’octobre), les Alle- un niveau inférieur au Après deux mois de baisseTaux d’occupation dans mands (+5,6 %) et les Bel- meilleures années de la consécutive en août et en 6l’hôtellerie homologuée ges (+5,2 %). Hors Europe fréquentation américaine septembre 2011, les arri- on enregistre une hausse avec notamment un re- vées françaises repartent àTourisme d’affaires 6 de la fréquentation Chi- cord de 2,1 millions d’ar- la hausse avec une progres- noise à +26,2 % et Améri- rivées enregistré en 2001. sion de +4,1 %. La clientèleNote méthodologique 7 caine (Etats-Unis) à nationale franchit pour la +2,2 %. Il s’agit du 8ème Comme chaque mois les première fois la barre desPrix moyen etRevPAR globaux 7 mois de hausse pour la nouveaux pays émetteurs 1,2 million de nuitées pour clientèle américaine cette contribuent à la hausse un mois d’octobre.Prix moyen et RevPAR par année dont le 5ème mois globale des arrivées hôte- 7catégorie Baisse du prix moyen et du RevPAR pour la première fois de l’annéeHôtellerie par zone 8touristique Le taux d’occupation des (+3 points) et 4* (+1,5 dont le prix moyen perd hôtels parisiens atteint point). Pour la première respectivement -2,4 %TO, Prix moyen et RevPARdes résidences de tourisme 9 86,2 % en octobre 2011 fois de l’année, MKG Hospi- et -5,7 %. La stabilité du soit une performance com- tality enregistre une baisse taux d’occupation et laTrafic dans les parable à celle de l’année du prix moyen toutes caté- baisse du prix moyen en- 10Aéroports de Paris dernière. Les plus fortes gories confondues (-3,7 %). gendrent une baisse du progressions sont enregis- Cette baisse concerne sur- RevPAR de -3,4 % en octo-Cours de l’euro par rapport 10 trées sur les créneaux 1* tout les catégories 3* et 4* bre 2011.au Dollar et au Yen Les nuitées d’affaires et de loisirsTableau de bord Le tourisme d’affaires re- mois consécutif où la part octobre 2011 pour attein-Directeur de la publication présente 49 % des nuitées mais aussi le nombre de dre 1,7 million de nui-Paul Roll enregistrées en octobre nuitées d’affaires baisse tées. Il s’agit de laRéalisation : 2011, soit 4 points de par rapport à 2010. deuxième plus forte haus-Charles-Henri Boisseau moins qu’en octobre 2010. se de l’année pour cette Le nombre de nuitées Les nuitées de loisirs enre- clientèle après celle enre- d’affaires à également gistrent au contraire une gistrée en avril 2011 à baissé de -4,9 % pour at- progression consécutive +13,4 %. teindre 1,7 million de nui- depuis 4 mois. Celles-ci ont tées. Il s’agit du troisième augmenté de +11,6 % en
  2. 2. Tableau de bord janvier-octobre 2011 Les 40 ans de l’OTCP Page 2 L’OTCP fête en 2011 ses 40 ans! Nous publions à cette occasion « 40 ans de tourisme à Paris », une synthèse de la métamorphose du secteur devenu l’une des premières industries pour Paris. Nous proposerons cette année, dans le cadre du Tableau de Bord, plusieurs focus sur les éléments clés qui ont structuré le paysage touristique de la capitale.40 ans de fréquentation britannique à Paris Les années 1990 ou l’effet te (31 mois de baisse consé- Eurostar. Avec la Guerre cutifs entre juin 2008 et dé- du Golf et la crise économi- cembre 2010, 8 mois de que du début des années baisse consécutifs en 2011). 1990, la fréquentation bri- En 2009, c’est ce marché qui tannique enregistre un net a le plus souffert de la crise, recul (830 000 arrivées en en enregistrant une diminu- 1994 soit -14,4 % par rap- tion des arrivées de 15,7 %. port à 1990). C’est donc Les nuitées (près de 2,8 mil- dans un contexte touristi- lions) ont quant à elles dimi- quement difficile que l’Eu- nué de 16,7 %, pour se re- rostar est inauguré le 6 mai trouver légèrement au des- 1994. Cet évènement est sus du niveau de 1999. La un véritable déclic grâce tendance ne se limite pas à auquel la fréquentation bri- Paris puisque les visites de tannique augmente forte- britanniques vers les desti-Malgré une baisse conti- nées 1970. En 1981, plus de ment avec +57 % du nombre d’arrivées hôtelières entre nations étrangères ont enre- gistré une baisse de 12 % ennue de la fréquentation 566 000 Britanniques sé- 1994 et 1998. Les arrivées 2009. La Grande-Bretagneoutre-manche depuis le journent dans les hôtels et les nuitées enregistrent connaît depuis 2008 la crisedébut de la crise en 2008, parisiens. Ils s’agit alors de alors une évolution similai- économique la plus impor-les Britanniques restent la troisième nationalité re, alternant croissances et tante depuis la 2e guerreaujourd’hui la 2ème clientè- étrangère à Paris derrière décroissances. Le pic de mondiale et la valeur de lale touristique étrangère à les Allemands (718 000 visi- fréquentation est atteint en livre sterling ne cesse d’aug-Paris. L’historique de la teurs) et les Etats-Unis 2002 pour les arrivées (1,51 menter par rapport à l’euro.fréquentation britannique (609 000 visiteurs). Le parc million) et en 2007 pour les En novembre 2007, la barrereflète parfaitement les hôtelier parisien se déve- nuitées (3,56 millions) du des 0,70 £, rarement dépas-interactions qui lient la loppe fortement au cours fait d’une évolution positive sée entre janvier 1999 etfréquentation touristique des années 1980 et la fré- de la durée de séjour. octobre 2007, est franchie.avec l’environnement éco- quentation britannique va La livre atteint un pic ennomique et technologique. croitre de 80 % ! Il s’agit de De la crise de 2008 à au- mars 2009 (1 € = 0,92 £). l’une des meilleures pro- jourd’hui. Depuis juin Elle reste encore aujourd-Le « boom » des années gressions enregistrées cette 2008, le nombre d’arrivées ’hui très élevée à 0,86 £.1980. Il existe peu de don- décennie derrière le Japon britannique ne cesse cha- Dans ce contexte, un séjournées sur la fréquentation à +128,0 %, l’Italie à que année de diminuer par en France se révèle plusbritannique dans les an- +124,0 % et les USA à +90 %. rapport à l’année précéden- onéreux. Evolution des arrivées hôtelières Britanniques (1990-2010) Baisse régulière de la Livre Sterling1 600 0001 400 000 Mise en service de l’Eurostar L’impact de1 200 000 l’Eurostar et de la1 000 000 800 000 Hausse de la crise économique Livre Sterling 600 000 Début de la crise économique sur la fréquentation 400 000 britannique Sources : INSEE Crédit photo : Amélie Dupont
  3. 3. Tableau de bord janvier-octobre 2011 Arrivées hôtelières par pays Page 3Arrivées hôtelières (Données Insee)+2,2 % : huitième mois de hausse pour les arrivées américaines (Etats-Unis)depuis le début de l’année 2011Octobre VariationArrivées hôtelières Octobre 2007 Octobre 2010 Octobre 2011 2011/2010ETRANGERS 822 050 766 780 782 084 +2,0 %FRANCAIS 613 787 612 752 637 926 +4,1 %TOTAL 1 435 837 1 379 532 1 420 010 +2,9 % VariationArrivées hôtelières étrangères Octobre 2007 Octobre 2010 Octobre 2011 2011/20101. Etats-Unis2. Royaume-Uni 126 954 153 992 109 251 88 584 111 692 83 262 +2,2 % -6,0 % Plus fortes3. Allemagne 61 017 57 994 61 230 +5,6 % hausses des4. Italie5. Espagne 55 033 65 044 57 508 52 249 58 696 48 239 +2,1 % -7,7 % arrivées suisses6. Japon 55 157 49 494 47 537 -4,0 % depuis le début7. Suisse8. Belgique 28 635 20 473 25 560 24 734 30 091 26 012 +17,7 % +5,2 % de l’année9. Pays-Bas 22 613 23 141 23 306 +0,7 % (+17,7 %)10– Chine 10 702 13 046 16 462 +26,2 %Autres étrangers 222 430 265 219 275 557 +3,9%Cumul janvier - octobre Janvier-octobre Janvier-octobre Janvier-octobre VariationArrivées hôtelières 2007 2010 2011 2011/2010ETRANGERS 7 469 914 6 937 933 7 215 727 +4,0 %FRANCAIS 5 353 740 5 691 094 5 829 672 +2,4 %TOTAL 12 823 654 12 629 027 13 045 399 +3,3% Janvier-octobre Janvier-octobre Janvier-octobre VariationArrivées hôtelières étrangères 2007 2010 2011 2011/20101. Etats-Unis 1 328 622 1 063 574 1 107 474 +4,1 %2. Royaume-Uni3. Italie 1 217 614 621 289 853 853 574 447 818 966 545 794 -4,1 % -5,0 % Les arrivées4. Allemagne 551 379 500 997 493 296 -1,5 % espagnoles en5. Espagne6. Japon 635 501 526 987 505 716 438 302 471 409 421 951 -6,8 % -3,7 % baisse de –6,8 %7. Belgique 216 741 230 017 238 213 +3,6 % depuis le début de8. Suisse9. Pays-Bas 201 973 214 204 199 546 198 479 214 436 214 308 +7,5 % +8,0 % l’année10- Chine 100 436 110 246 134 161 +21,7 %Autres étrangers 1 855 168 2 262 756 2 555 719 12,9 %
  4. 4. Tableau de bord janvier-octobre 2011 Nuitées hôtelières par pays Page 4Nuitées hôtelières (Données Insee)Les Espagnols (-6,0 %) et les Britanniques (-4,7 %) sont les seuls touristeseuropéens dont les nuitées baissent par rapport à octobre 2010Octobre VariationNuitées hôtelières Octobre 2007 Octobre 2010 Octobre 2011 2011/2010ETRANGERS 2 150 668 2 139 288 2 188 832 +2,3 %FRANCAIS 1 147 136 1 163 473 1 208 433 +3,9 %TOTAL 3 297 804 3 302 761 3 397 264 +2,9 % VariationArrivées hôtelières étrangères Octobre 2007 Octobre 2010 Octobre 2011 2011/20101. Etats-Unis 342 506 319 804 330 202 +3,3 %2. Royaume-Uni3. Allemagne 380 865 157 053 224 909 155 876 214 445 163 752 -4,7 % +5,1 % Les nuitées4. Italie 142 434 158 576 161 621 +1,9 % italiennes5. Espagne6. Japon 171 079 142 698 145 292 133 107 136 537 127 201 -6,0 % -4,4 % augmentent pour7. Suisse 72 932 66 957 79 880 +19,3 % la troisième fois8. Pays-Bas 56 842 58 768 59 848 +1,8 %9. Belgique 45 779 56 087 58 468 +4,2 % de l’année10. Chine 25 935 35 249 44 100 +25,1 %Autres étrangers 612 545 784 663 812 778 +3,6 %Cumul janvier - octobre Janvier-octobre Janvier-octobre Janvier-octobre VariationNuitées hôtelières 2007 2010 2011 2011/2010ETRANGERS 20 003 817 19 451 580 20 027 145 +3,0 %FRANCAIS 9 949 408 10 804 907 11 145 043 +3,1 %TOTAL 29 953 225 30 256 487 31 172 188 +3,0 % Janvier-octobre Janvier-octobre Janvier-octobre Variation Les Suisses,Nuitées hôtelières étrangères 2007 2010 2011 2011/2010 Néerlandais et1. Etats-Unis 3 659 170 3 047 271 3 204 082 +5,1 %2. Royaume-Uni 3 075 407 2 174 056 2 064 661 -5,0 % Belges sont les3. Italie 1 693 551 1 643 404 1 528 547 -7,0 % seuls touristes4. Espagne 1 731 497 1 448 576 1 325 208 -8,5 %5. Allemagne 1 419 244 1 346 050 1 293 282 -3,9 % européens dont6. Japon 1 381 808 1 179 169 1 131 335 -4,1 % les nuitées7. Suisse 514 865 517 424 549 292 +6,2 %8. Pays-Bas 537 571 504 703 536 877 +6,4 % augmentent9. Belgique 495 363 519 499 529 900 +2,0 % depuis le début10. Chine 251 826 289 281 351 391 +21,5 %Autres étrangers 5 243 515 6 782 147 7 512 570 +10,8 % de l’année
  5. 5. Tableau de bord janvier-octobre 2011 Arrivées et nuitées hôtelières par zone géographique Page 5Arrivées et nuitées hôtelières par zone géographique (Données Insee)Octobre 2011 : croissance ralentie des nouveaux pays émetteurs AUTRE EUROPE Arrivées : 96 460 (+1,8 %) Nuitées : 274 699 (+1,6 %) AUTRE ASIE/OCEANIE Arrivées : 50 891 (+6,8 %) Nuitées : 141 935 (+6,1 %) PROCHE ET MOYEN ORIENT Arrivées : 25 950 (+17,9 %) AUTRES AMERIQUES Nuitées : 77 770 (+16,7 %) Arrivées : 82 122 (+3,0 %) Nuitées : 259 877 (+2,4 %) AFRIQUE Arrivées : 20 134 (-4,5 %) Nuitées : 58 497 (-2,7 %) Autres Amériques : données pour le continent américain sans compter les Etats-Unis. Autre Asie/Océanie : données pour les pays d’Asie et d’Océanie sans compter la Chine et le Japon Autre Europe : données pour le continent européen, Russie comprise, sans compter le Royaume-Uni, l’Italie, l’Espagne, l’Al- lemagne, la Belgique, la Suisse et les Pays-Bas Proche et Moyen Orient : Palestine, Oman, Liban, Koweït, Jordanie, Israël, Iraq, Iran, Emirats Arabes Unis, Yémen, Syrie, Qatar, Bahreïn, Arabie Saoudite Arrivées hôtelières Janvier-octobre Janvier-octobre Janvier-octobre Variation 2007 2010 2011 2011/2010 AUTRE EUROPE 719 685 851 437 930 748 +9,3 % AUTRES AMERIQUES 460 633 590 135 701 526 +18,9 % AUTRE ASIE/OCEANIE PROCHE ET MOYEN ORIENT 354 475 166 446 407 672 233 996 483 348 258 081 +18,6 % +10,3 % Les arrivées des pays AFRIQUE 153 929 179 516 182 016 +1,4 % « Autres Amériques » TOTAL 1 855 168 2 262 756 2 555 719 12,9 % sont celles qui aug- Nuitées hôtelières Janvier-octobre Janvier-octobre 2007 2010 Janvier-octobre 2011 Variation 2011/2010 mentent le plus AUTRE EUROPE 1 991 003 2 475 113 2 645 764 +6,9 % depuis le début de AUTRES AMERIQUES 1 346 604 1 869 934 2 179 669 +16,6 % AUTRE ASIE/OCEANIE 958 373 1 147 732 1 348 306 +17,5 % l’année (+18,9 %) PROCHE ET MOYEN ORIENT 526 716 765 277 816 323 +6,7 % AFRIQUE 420 819 524 091 522 508 -0,3 % TOTAL 5 243 515 6 782 147 7 512 570 10,8 %
  6. 6. Tableau de bord janvier-octore 2011 Taux d’occupation hôtelier et tourisme d’affaires Page 6Taux d’occupation dans l’hôtellerie homologuée parisienne (Données Insee)Le taux d’occupation atteint 86,2 % en octobre 2011 soit une performance comparable àcelle d’octobre 2010 Evolution mensuelle du taux doccupation hôtelier à Paris 100% 95% 90% 85% Les hôtels 1* tirent à 80% nouveau leur épingle du 75% jeu avec +3 points par 70% 65% rapport à octobre 2010 60% 55% 2007 2010 2011 Octobre 0* 1* 2* 3* 4* et 4*L TCC Janvier-oct. Var 11/10 2007 90,8 % 81,0 % 87,9 % 89,5 % 88,0 % 88,3 % 77,6 % / 2010 86,5 % 78,2 % 87,0 % 87,3 % 84,8 % 86,1 % 79,9 % / 2011 81,9 % 81,2 % 85,3 % 87,5 % 86,3 % 86,2 % 80,1 % 0,2 pt Tourisme d’affaires dans l’hôtellerie homologuée parisienne (Données Insee)49 % : la proportion de clientèle affaires baisse de 4 points par rapport à octobre 2010 Part de la clientèle daffaires dans lhôtellerie parisienne 60% 49% 49% 48% 48% 50% 50% 50% 47% 44% 40% 32% Le nombre de nuitées 30% 24% d’affaires en baisse 20% de -4,9 % par rapport à 10% octobre 2010 0% 2007 2010 2011
  7. 7. Tableau de bord janvier-octobre 2011 Prix moyen et RevPAR hôtelier à Paris Page 7 Note méthodologique Prix moyen et RevPAR globaux (Données MKG Hospitality) Insee et MKG : des bases de données -3,4 % pour le RevPAR en octobre différentes Le parc hôtelier parisien est Ce dispositif nous apporte Evolution mensuelle des prix moyens et constitué de plus de 1 400 des données hôtelières que RevPAR globaux à Paris en 2010 et 2011 hôtels, dont plus de 80 % l’enquête Insee ne fournit 200 € sont des indépendants. L’en- pas : les prix moyens, les 180 € oct : 162,8 € quête de fréquentation hô- RevPAR et les taux d’occu- 160 € nov : 135,1 € telière de l’Insee s’appuie pation par zones touristiques. 140 € sur un échantillon représen- Cependant, la base de don- 120 € oct : 144,4 € tatif de cette structure en nées MKG reflète moins pré- 100 € interrogeant chaque mois cisément la structure hôte- nov : 112,8 € plus de 800 hôtels homolo- lière globale parisienne. En 80 € gués, dont 78 % d’indépen- effet, elle ne suit l’activité 60 € dants. Cette enquête nous que de 350 hôtels représen- fournit les arrivées et les tant, en nombre de cham- nuitées dans l’hôtellerie, bres, 48,2 % de l’offre hôte- Prix moyen 2010 Prix moyen 2011 pour les principales nationa- lière globale parisienne. Mais RevPAR 2010 RevPAR 2011 lités, ainsi que les taux d’oc- surtout , cette base s’appuie cupation globaux par catégo- sur les résultats hôteliers des rie. Les hôtels sondés par chaînes parisiennes et fort Var° oct. 2011/2010 Prévisions var° l’Insee couvrent entre 50 % peu sur les hôtels indépen- et 55 % de l’offre en cham- dants. L’échantillon repré- Prix moyen -3,7 % +4,4 % bres. sente, en nombre de cham- Depuis 2006, l’Observatoire bres, 96,5 % de l’offre hôte- RevPAR -3,4 % +3,3 % économique du tourisme lière de chaînes parisiennes. parisien a mis en place, avec La quasi totalité des grandes Janvier — oct. 2011 Variation 2011/2010 MKG Hospitality, un disposi- enseignes internationales Prix moyen 154,9 € +6,7 % tif de suivi complémentaire sont intégrées dans le panel. à celui de l’enquête Insee. RevPAR 127,9 € +9,7 % Prix moyen et RevPAR par catégorie (Données MKG Hospitality) Le prix moyen augmente de 1,2 % sur le créneau 2* Prix moyens et RevPAR par catégorie de octobre 2011 et évolution (%) par rapport à octobre 2010 Janv - oct. 2011 Prix moyen RevPAR250 € 232,2 € Hôtellerie 2* 87,7 € 76,3 € 201,0 €200 € Var. 11/10 +5,0 % +7,0 %150 € 134,2 € Hôtellerie 3* 121,8 € 100,6 € 118,2 € 94,7 € Var. 11/10 +6,1 % +9,0 %100 € 88,2 € Hôtellerie 4* 227,2 € 181,3 € 50 € Var. 11/10 +7,3 % +10,7 % 1,2 % 1,7% -2,4% -2,2% -5,7% -5,0 % 0€ 2* 3* 4* Prix moyen RevPAR
  8. 8. Tableau de bord janvier-octobre 2011 Hôtellerie par zones touristiques Page 8Taux d’occupation hôteliers par zone touristique au mois de octobre 2011 (Données MKG Hospitality)Trois zones enregistrent une baisse du taux d’occupation par rapport à octobre 2010 89,3 % +0,2 pt 89,5 % -1,6 pt 87,5 % +0,9 pt 86,1 % +0,7 pt 93,9 % -0,4 pt 92,4 % 89,8 % +0,8 pt 0,0 pt 88,6 % 91,9 % +0,9 pt +3,6 pts 86,1 % -0,3 pt 93,3 % +1,0 pt 88,7 % Taux d’occupation hôtelier de octobre 2011 +0,3 pt Variation par rapport à octobre 2010Prix moyens et RevPAR hôteliers par zone touristique au mois de octobre 2011 (Données MKG Hospitality)Le RevPAR baisse dans 9 zones sur 11. La plus forte baisse est observée dans la zone« Passy - Bois de Boulogne » ( –9,0 %) Variation Variation Zones touristiques - octobre 2011 Prix moyen RevPAR 2011/2010 2011/2010 Champs Elysées - Louvre 306,8 € -5,6 % 268,3 € -4,7 % Montmartre - Pigalle - Trinité 97,4 € -0,8 % 86,9 € -0,6 % La Villette - Belleville - Canal Saint Martin 91,6 € -6,2 % 82,0 € -7,9 % République - Bastille 107,9 € -0,8 % 99,7 € 0,0 % Bercy - Tolbiac - Bois de Vincennes 122,6 € -2,4 % 114,5 € -1,3 % Saint-Germain-des-Prés - Montparnasse 149,0 € -6,9 % 132,0 € -5,9 % Tour Eiffel - Trocadéro 143,4 € -5,0 % 123,4 € -5,3 % Passy - Bois de Boulogne 176,1 € -9,0 % 158,1 € -9,0 % Opéra - Grands Magasins 264,8 € -2,8 % 228,0 € -2,0 % Les Halles - le Marais 189,4 € -2,7 % 177,8 € -3,1 % Notre Dame - Quartier Latin 143,4 € +1,0 % 131,8 € +5,1 %Le prix moyen n’augmente que dans la zone « Notre Dame - Quartier Latin ». C’estégalement dans cette zone que la progression du TO est la plus élevée
  9. 9. Tableau de bord janvier-octobre 2011 Résidences de tourisme Page 9Taux d’occupation des résidences de tourisme au mois d’octobre 2011 (Données MKG Hospitality)Un taux d’occupation de 83,5 % en octobre 2011 Evolution du taux doccupation des résidences de tourisme à Paris 100% 80% 84,4% 60% 83,5% Le taux d’occupation 40% en baisse de –0,9 20% point par rapport à 0% octobre 2011 2010 2011 Ces données MKG Hospitality sont issues d’un Janvier — octobre 2011 Variation 2011/2010 panel de résidences composé de 34 établisse- ments pour 3 500 appartements, soit près de Taux d’occupation 77,5 % +0,9 % 70 % de l’offre parisienne.Evolution du prix moyen et du RevPAR des résidences de tourisme à Paris (Données MKG Hospitality)Le prix moyen en augmentation de 4,4 % par rapport à octobre 2011 Evolution du prix moyen et du RevPAR des résidences de tourisme à Paris 160,0 € 140,0 € 135,1 € 120,0 € 112,8 € Prix moyen 2010 100,0 € Prix moyen 2011 80,0 € RevPAR 2010 60,0 € RevPAR 2011 40,0 € Variation octobre 2011 / octobre 2010 Prix moyen +4,4 % Depuis le début de RevPAR +3,3 % l’année le RevPAR des résidences de Janvier — oct. 2011 Variation 2011/2010 Prix moyen 129,4 € +8,2 % tourisme a augmenté RevPAR 100,3 € +9,5 % de +9,5 %
  10. 10. Tableau de bord janvier-octobre 2011 Aéroports et cours de l’euro Page 10 Trafic dans les Aéroports de Paris (Données ADP) Le trafic de passagers internationaux a augmenté de 1,9 % en octobre 2011 Trafic des passagers des vols internationaux dans les aéroports de Paris - Données brutes, en milliers de passagers 7 500 7 000 6 500 6 000 Plus de 6,1 millions de 5 500 5 000 passagers internationaux 4 500 en octobre 2011 4 000 2009 2010 2011 Variation Janvier — octobre Janvier– octobre Les arrivées d’Afrique du nord 2011 2010 et du Proche et Moyen-Orient Moyen Courrier 37 290 646 +5,9 % baissent respectivement Long Courrier 60 673 058 +5,3 % de -9,9 % et de –10,7 % Total international 74 678 674 +5,7 % Cours de l’euro par rapport au dollar américain et au yen (Données Banque de France) Cours de leuro contre le dollar US - moyenne mensuelle Cours de leuro contre le yen japonais - moyenne novembre 2011 : 1 € = 1,36 USD mensuelle - novembre 2011 : 1 € = 105,0 JPY1,60 1451,50 1351,401,30 1251,20 1151,10 1051,000,90 950,80 85 2009 2010 2011 2009 2010 2011 Retrouvez sur le site www.parisinfo.com les études CONTACT Tableau de bord réalisées par l’Observatoire économique du tourisme Observatoire économique du tourisme parisien parisien, ainsi que la publication « Le tourisme à Paris Charles-Henri Boisseau - Chiffres-clés 2010 ». Office du Tourisme et des Congrès de Paris 25, rue des Pyramides, 75 001 Paris Pour vous inscrire au tableau de bord : Téléphone : 01 49 52 53 69 / Télécopie : 01 49 52 42 50 observatoire@parisinfo.com observatoire@parisinfo.com

×