Le mini guide
de la veille
d’informations
sur Internet
1ère Partie
Le mini guide de la veille d’informations sur Internet
Le mini guide de la veille d’informations sur Internet a été conçu ...
Le mini guide de la veille d’informations sur Internet
SOMMAIRE

Introduction à la veille ...................................
Le mini guide de la veille d’informations sur Internet
INTRODUCTION À LA VEILLE
GÉNÉRALITÉS SUR LA VEILLE
La veille d’info...
Le mini guide de la veille d’informations sur Internet
QUELQUES OUTILS SIMPLES POUR DÉBUTER VOTRE VEILLE SUR INTERNET
1. L...
Le mini guide de la veille d’informations sur Internet
Les services Internet tels que Netvibes et Newsgator vous permetten...
Le mini guide de la veille d’informations sur Internet
LES FILS RSS POUR LA VEILLE : TIREZ L’INFORMATION VERS VOUS
Les flu...
Le mini guide de la veille d’informations sur Internet
La première consiste à avoir recours à des services en ligne comme ...
Le mini guide de la veille d’informations sur Internet
Étape 2
Une liste de lecteurs ou d’agrégateurs de flux vous est alo...
Le mini guide de la veille d’informations sur Internet

Étape 5
Finalement, vous vous retrouverez dans votre boîte de réce...
Le mini guide de la veille d’informations sur Internet
Vous avez alors deux options. Soit vous laissez votre navigateur co...
Le mini guide de la veille d’informations sur Internet
LA VEILLE THÉMATIQUE GLOBALE OU LA VEILLE PAR MOTS CLÉS
LA VEILLE T...
Le mini guide de la veille d’informations sur Internet

Il est conseillé de mettre vos termes de veille entre guillemets l...
Le mini guide de la veille d’informations sur Internet
L’OPTIMISATION DES TERMES DE RECHERCHE
Dans la partie précédente, n...
Le mini guide de la veille d’informations sur Internet
1. Identifiez tous les termes ou thèmes concernant votre sujet de v...
Le mini guide de la veille d’informations sur Internet
Si vous parlez plusieurs langues, pourquoi ne pas exploiter cet ato...
Le mini guide de la veille d’informations sur Internet
QUAND COMMENCE RÉELLEMENT VOTRE VEILLE AUTOMATIQUE SUR INTERNET ?
L...
Le mini guide de la veille d’informations sur Internet
Dans Internet Explorer 8.0, cette fonction est accessible via le me...
Le mini guide de la veille d’informations sur Internet
3. Partager avec d’autres la liste des ressources utiles que vous i...
Le mini guide de la veille d’informations sur Internet
Vous vous retrouverez alors sur une interface identique à celle de ...
Le mini guide de la veille d’informations sur Internet
A PROPOS DE L’AUTEUR DE CE GUIDE
Jérémie Agbodjavou est Ingénieur C...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Miniguide veille-automatique-dinformations-internet

1 048 vues

Publié le

Livret d’initiation à la veille d’informations sur Internet (tout public : niveau moyen/avancé)

Publié dans : Technologie
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 048
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
30
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Miniguide veille-automatique-dinformations-internet

  1. 1. Le mini guide de la veille d’informations sur Internet 1ère Partie
  2. 2. Le mini guide de la veille d’informations sur Internet Le mini guide de la veille d’informations sur Internet a été conçu dans le but d’initier les personnes non averties aux notions clés de la veille automatique et de les aider à se familiariser avec quelques outils grand public disponibles sur la toile. Pour servir les fins d’information et de formation auxquelles nous le destinons, il nous a paru nécessaire de réviser et de modifier légèrement les articles qui le composent. Vous pouvez néanmoins retrouver les versions originales de tous les textes présentés ci-dessous sur le blog Tic-Sud. N’hésitez pas à nous contacter à cette adresse Tic-Sud pour des commentaires et des suggestions. Ils nous serons très utiles pour l’amélioration de nos prochaines publications. Bonne lecture. Jérémie AGBODJAVOU Manager de la culture et des médias Page 1 sur 20
  3. 3. Le mini guide de la veille d’informations sur Internet SOMMAIRE Introduction à la veille ....................................................................................... 3 Généralités sur la veille ................................................................................... 3 Quelques outils simples pour débuter votre veille sur Internet .............................. 4 Les fils RSS pour la veille : tirez l’information vers vous ......................................... 6 Définitions, fonctionnalités et avantages des fils RSS .......................................... 6 Modalités d’abonnement et de collecte des flux RSS ............................................ 6 La collecte de flux RSS grâce à Google Reader ................................................... 7 La veille thématique globale ou la veille par mots clés .......................................... 11 La veille thématique par Google Alertes ........................................................... 11 L’optimisation des termes de recherche ........................................................... 13 Quand commence réellement votre veille automatique sur Internet ?..................... 16 L’utilité des marques-pages pour la recherche d’informations et la veille .............. 16 A propos de l’auteur de ce guide ....................................................................... 20 Page 2 sur 20
  4. 4. Le mini guide de la veille d’informations sur Internet INTRODUCTION À LA VEILLE GÉNÉRALITÉS SUR LA VEILLE La veille d’informations consiste à surveiller des sources d’informations de manière à pouvoir collecter, analyser et exploiter les informations émises dès leur publication. Elle est souvent qualifiée de stratégique lorsqu’elle sert de base à la prise de décisions dans les organisations. Elle peut être informatisée ou non. La veille non informatisée, c’est à dire celle qui a moins recours aux outils de recherche informatique, peut être comparée à toute démarche de collecte et d’analyse de données par le moyen d’une recherche en bibliothèque ou par l’abonnement à des publications scientifiques ou à des revues spécialisées. Cette forme classique de veille peut être également mise en œuvre grâce au développement de relations personnelles solides au sein des réseaux socioprofessionnels influents. Dans le cadre de ce manuel, nous n’aborderons que la veille automatique d’informations, c'est-à-dire celle qui repose sur l’utilisation de programmes informatiques pour la collecte, le traitement et l’exploitation des informations émises par des sources externes. On distingue généralement 5 phases principales dans un processus de veille : l’identification des sources, la mise sous surveillance, la collecte des informations, le traitement, et l’exploitation des informations. Les programmes ou logiciels informatiques qui servent de base à ce travail, peuvent être soit installés sur l’ordinateur de l’utilisateur, soit hébergés en ligne et accessibles sous forme de services gratuits ou payants. Page 3 sur 20
  5. 5. Le mini guide de la veille d’informations sur Internet QUELQUES OUTILS SIMPLES POUR DÉBUTER VOTRE VEILLE SUR INTERNET 1. Les newsletters électroniques Les lettres d’informations électroniques sont des bulletins périodiques qui permettent aux organisations d’informer leurs publics sur leurs actualités, leurs activités en cours et leurs projets à venir. Si vous désirez être informé de manière automatique sur l’actualité d’une organisation de votre secteur d’activité, il vous suffit de rechercher sur son site web, le lien qui donne accès à sa newsletter. Ce lien est souvent indiqué de différentes manières : recevoir notre newsletter, s’abonner à notre newsletter, inscription à notre newsletter, etc. Il se trouve généralement dans le menu horizontal supérieur. Plus du coté droit que du coté gauche. Si ce lien n’apparaît pas clairement dans la barre des menus, alors cherchez plutôt dans le menu ressources ou publications. Il est très probable que vous tombiez même sur des archives qui vous informeront sur les activités moins récentes de l’organisation. 2. Les fils d’actualité Encore appelés flux RSS, ils vous permettent également de suivre l’actualité d’une institution en recevant directement dans un lecteur spécial, les mises à jour des informations publiées sur leur site web. Parce que les fils RSS sont édités dans un format particulier (XML), vous ne pourrez les recevoir dans votre boîte électronique que si vous utilisez un compte Yahoo ou Gmail, ou encore si vous utilisez un gestionnaire de courriers électroniques comme Thunderbird ou Outlook. Sur les sites web, les fils d’actualité sont souvent identifiables grâce à une icône de couleur orangée. La procédure pour recevoir les flux RSS est assez simple. Si vous disposez déjà d’un compte Gmail ou Yahoo, cliquez sur l’icône orange ; le reste de la procédure d’abonnement est assez intuitif. Nous reviendrons plus tard dans le manuel sur l’abonnement aux fils RSS grâce à Google Reader, l’agrégateur de flux de Google. Page 4 sur 20
  6. 6. Le mini guide de la veille d’informations sur Internet Les services Internet tels que Netvibes et Newsgator vous permettent également de créer et de recevoir dans un compte personnel, les fils d’actualité auxquels vous vous abonnez. 3. Google Alertes C’est le service de Google dédié à la veille automatique par mot clé. C'est-à-dire que cette fois-ci, vous ne serez pas obligé de découvrir le site web qui vous intéresse avant de pouvoir suivre son actualité. Google fait le travail à votre place et vous envoie des alertes chaque fois qu’il trouve sur une page le mot clé que vous avez préalablement défini. Pour obtenir des résultats exhaustifs et pertinents, vos mots clés doivent bien couvrir le champ du sujet sur lequel vous recherchez des informations. La mise en œuvre des alertes Google est très simple. Il vous faut d’abord créer un compte Gmail si vous n’en n’avez pas ; ensuite rendez-vous sur la page du service et paramétrez vos alertes après que vous aurez eu accès à votre compte. Nous reviendrons plus en détail sur ces deux derniers outils de veille automatique dans le chapitre suivant. Page 5 sur 20
  7. 7. Le mini guide de la veille d’informations sur Internet LES FILS RSS POUR LA VEILLE : TIREZ L’INFORMATION VERS VOUS Les flux RSS, encore appelés fils d’actualité, sont des fichiers de données en langage XML. Ils vous permettent de suivre automatiquement les informations ou les contenus publiés sur les plateformes de communication Internet tels que les sites web, les blogs, les réseaux sociaux, etc. DÉFINITIONS, FONCTIONNALITÉS ET AVANTAGES DES FILS RSS Le terme RSS (Really Simple Syndication ou Rich Site Summary) résume de manière très simple les avantages qu’offrent les flux RSS pour la veille d’informations sur Internet. En effet, ils permettent dans un premier temps aux sites web de mettre à la disposition des internautes, des résumés de leurs nouvelles publications. Dans un second temps, les internautes abonnés peuvent republier les mêmes contenus sur d’autres plateformes web. C’est ce qui s’appelle la syndication de contenus. De manière simple, les flux RSS permettent aux internautes d’avoir accès, via des lecteurs spéciaux (ou agrégateurs de flux), à la synthèse des contenus informationnels des sites web (auteur, titre de la parution, date …). Cela les dispense de la visite fréquente du site web pour vérifier (manuellement) la publication de nouvelles informations. La disponibilité de fils d’actualité sur un site web présente donc un avantage certain pour les gestionnaires de l’information et les veilleurs dans la mesure où elle leur permet de réaliser un gain de temps énorme. Les résumés succincts (que constituent les flux) facilitent un tri plus aisé et un choix plus rapide des informations à consulter. En effet, l’un des plus grands défis de la veille demeure la gestion et le traitement efficace du flot incessant des informations disponibles sur la toile. MODALITÉS D’ABONNEMENT ET DE COLLECTE DES FLUX RSS Il existe 3 principales modalités pour le suivi automatique de l’actualité d’un site web par les flux RSS. Page 6 sur 20
  8. 8. Le mini guide de la veille d’informations sur Internet La première consiste à avoir recours à des services en ligne comme Google , Yahoo , ou Netvibes . Ils vous permettent grâce à la création d’un compte, de collecter automatiquement tous les flux auxquels vous vous abonnez. La seconde modalité consiste à installer un logiciel de collecte de flux sur votre ordinateur. Les options de ce genre sont nombreuses. Alert Info, RSS Owl sont des logiciels gratuits qui vous permettent de collecter et de stocker automatiquement vos flux RSS sur votre propre ordinateur. La troisième possibilité consiste à recueillir vos fils d’actualité grâce à votre navigateur (Internet Explorer, Mozilla Firefox) ou votre gestionnaire de messagerie électronique Microsoft Outlook ou Mozilla Thunderbird. LA COLLECTE DE FLUX RSS GRÂCE À GOOGLE READER Voici en 5 étapes, l’une des manières dont vous pouvez vous abonner à des fils d’actualité identifiés sur un site web. Avant tout, il vous faut disposer d’un compte Gmail pour avoir accès à ce service. Nous vous conseillons vue la quantité d’informations que vous aurez à gérer, de créer un compte mail strictement dédié à la veille. Étape 1 Une fois que vous avez crée votre compte Gmail-Veille, rendez-vous sur le site dont vous voulez collecter les flux et cliquez sur l’icône orangée dans le coin supérieur droit de votre écran (colonne latérale droite sur la capture). Page 7 sur 20
  9. 9. Le mini guide de la veille d’informations sur Internet Étape 2 Une liste de lecteurs ou d’agrégateurs de flux vous est alors proposée. Choisissez Google Reader ou Google selon le cas. Étape 3 Une page s’affiche vous proposant de recueillir le flux soit sur votre page d’accueil iGoogle ou soit dans Google Reader. Cliquez sur Google Reader. Étape 4 Vous êtes alors soit une page vous demandant de confirmer votre abonnement, soit sur la page d’accueil de Gmail. Selon le cas, valider votre abonnement en cliquant sur s’abonner maintenant. Puis sur la page d’accueil de Gmail saissisez l’identifiant et le mot de passe du compte que vous venez de créer. Page 8 sur 20
  10. 10. Le mini guide de la veille d’informations sur Internet Étape 5 Finalement, vous vous retrouverez dans votre boîte de réception Google Reader. La liste de tous vos flux est accessible dans le menu latéral gauche sous le titre Abonnements. Dernière remarque Si votre navigateur (Internet Explorer, Mozilla Firefox) est équipé d’un lecteur de flux interne, il se pourrait que vous ayez des difficultés à suivre notre méthode d’abonnement via Google Reader. En effet, le lecteur risque de s’activer automatiquement pour collecter le flux dès que vous appuyez sur l’icône orangée. Page 9 sur 20
  11. 11. Le mini guide de la veille d’informations sur Internet Vous avez alors deux options. Soit vous laissez votre navigateur collecter par défaut tous les flux auxquels vous vous abonnez ; soit vous désactivez cette fonction dans les paramètres de votre navigateur. Nous vous conseillons la deuxième option si vous avez un nombre important de sources à surveiller. Les options d’organisation et de gestion des flux RSS sont assez limitées dans les lecteurs intégrés aux navigateurs. Raison pour laquelle il vaut mieux utiliser un outil entièrement dédié à la collecte et à la lecture de vos flux. Que se soit un service en ligne comme Google Reader et Netvibes, ou que ce soit un logiciel (agrégateur) de flux que vous installez vous-mêmes sur votre ordinateur. Page 10 sur 20
  12. 12. Le mini guide de la veille d’informations sur Internet LA VEILLE THÉMATIQUE GLOBALE OU LA VEILLE PAR MOTS CLÉS LA VEILLE THÉMATIQUE PAR GOOGLE ALERTES Google Alertes est le service en ligne de Google qui vous permet de surveiller l’actualité Internet sur un thème donné. Le principe est assez simple. Le moteur de recherche surveille Internet à votre place et vous avertit par une alerte mail chaque fois qu’il rencontre votre terme de veille sur une page web récemment publiée. Pour rappel, vous savez que Google dispose de robots indexeurs qui parcourent 24h/24 la toile et indexent les pages qui s’y trouvent. Pour mettre en œuvre ce type de veille, il vous faut disposer d’un compte Gmail pour recevoir les messages d’alerte à chaque nouvelle apparition de votre terme de veille. Après avoir créé votre compte Gmail, rendez-vous sur la page d’accueil du service à l’adresse http://www.google.tg/alerts?hl=fr Dans la case Termes recherchés : saisissez les termes sur lesquels vous voulez effectuer la veille. Ici, à titre d’exemple nous avons choisi d’effectuer notre veille sur les termes « ordinateur portable ». Page 11 sur 20
  13. 13. Le mini guide de la veille d’informations sur Internet Il est conseillé de mettre vos termes de veille entre guillemets lorsqu’il s’agit d’expressions ou de mots composés (cela a été omis sur la capture d’écran). Autrement, vous risqueriez de recevoir des alertes pour chacun des mots que vous avez saisis pour votre requête. Paramétrez ensuite votre veille grâce aux options Type, Fréquence et Volume Saisissez ensuite l’adresse de votre compte G-mail et cliquez sur créer l’alerte. Après la création de l’alerte, vous recevrez un message de confirmation si tout s’est bien passé. Il ne vous restera plus qu’à vous rendre dans votre boîte électronique pour lire les messages d’alerte que Google vous enverra. Page 12 sur 20
  14. 14. Le mini guide de la veille d’informations sur Internet L’OPTIMISATION DES TERMES DE RECHERCHE Dans la partie précédente, nous vous avons montré comment mettre en œuvre une veille thématique grâce à Google Alertes. Et comme nous l’avons déjà expliqué, c’est un service qui repose essentiellement sur les mots clés, c’est à dire les termes spécifiques sur lesquels vous désirez être alerté. Ce qui veut dire que vous ne recevrez dans votre boîte électronique Gmail, que les alertes concernant les termes que vous avez préalablement saisis dans la case Termes Recherchés. La qualité et l’exhaustivité des résultats que vous recevrez dans votre boîte dépendent donc de la pertinence et de la précision des termes sur lesquels vous avez décidé de bâtir votre veille. Les questions que vous devez alors vous poser avant la mise en œuvre des alertes Google sont les suivantes :  D’un point de vue technique, avez-vous choisi des termes normalisés ? Estce que les mots que vous avez retenus sont les termes techniques exacts (consacrés) pour désigner ce sur quoi vous voulez être alerté ?  Du point de vue sémantique, est-ce que ce sont les seuls termes qui traduisent les concepts sur lesquels vous recherchez des informations ? Ou il y a-t-il d’autres termes, par exemple des synonymes ou des nuances qui désignent les mêmes notions ?  Du point de vue de la pratique ou des usages, est-ce que les termes que vous avez choisis sont les mêmes que les professionnels du domaine utilisent habituellement pour désigner les objets auxquels vous faites référence ? Toutes ces questions doivent trouver des réponses claires et précises en amont de la mise en œuvre de vos alertes, si vous ne désirez pas passer à côté d’informations très précieuses pour les activités dans le cadre desquelles vous voulez surveiller la toile. Quelle doit donc être votre démarche pour l’obtention d’alertes d’informations à haute valeur ajoutée ? Page 13 sur 20 porteuses
  15. 15. Le mini guide de la veille d’informations sur Internet 1. Identifiez tous les termes ou thèmes concernant votre sujet de veille. 2. Ciblez les termes les plus utilisés, en faisant par exemple des recherches sur les termes les plus requis dans les moteurs de recherche en relation avec votre sujet de veille. 3. Testez votre première sélection de termes recherchés sur une période dont la durée peut varier en fonction de la popularité de vos termes. Car plus votre terme est populaire, plus Google vous enverra des alertes. 4. Mesurez la performance de vos termes en prenant en compte différents critères : quantité de résultats retournés (exhaustivité), qualité des informations reçues (pertinence). S’il y a trop de bruit (retour d’informations superflues), raffinez vos termes d’alerte, ou diminuez simplement leur nombre en éliminant les mots à l’origine du bruit. 5. Améliorez globalement tous vos termes et étendez au fur et à mesure le champ couvert par votre veille. Tenez compte des nuances, des synonymes et autres variations régionales de la même langue. Pour ne parler que du français, vous savez que le français suisse est différent du français belge, canadien, etc. Donc à chaque fois que vous choisissez un terme de recherche, prenez le soin de vérifier s’il est utilisé partout dans la même acception. Recherchez systématiquement les termes utilisés dans les autres pays locuteurs de la même langue. Cela vous évitera de passer à côté de ressources très utiles. Faites attention aux variations du français canadien, il est très américanisé. Les termes utilisés sur le continent européen peuvent parfois être très différents de ceux utilisés au Canada au sein d’un même secteur d’activité. Une manière très simple de procéder consiste par exemple à demander à vos collègues des autres régions francophones les termes qu’ils utilisent pour désigner telle ou telle chose, autrement consultez un dictionnaire de synonymes. Une autre façon d’améliorer globalement votre veille par Google Alertes consiste à traduire tous vos termes de recherche. Page 14 sur 20
  16. 16. Le mini guide de la veille d’informations sur Internet Si vous parlez plusieurs langues, pourquoi ne pas exploiter cet atout pour avoir accès à des informations non accessibles autrement. En résumé, inscrivez votre veille par Google Alertes dans une démarche d’amélioration constante car de nouvelles sources d’informations apparaissent chaque jour sur la toile. Au départ, limitez vous à quelques termes importants, progressez ensuite en testant et en mesurant constamment leur performance. Éliminez s’il le faut les mots non productifs. Affinez ou remplacez ceux qui génèrent trop de bruits. Ajoutez à chaque fois de nouveaux termes si vous n’obtenez pas suffisamment de résultats. Le mot d’ordre peut être le suivant : Identifier Cibler Tester Mesurer Améliorer Identifier Améliorer Mesurer Cibler Tester Page 15 sur 20
  17. 17. Le mini guide de la veille d’informations sur Internet QUAND COMMENCE RÉELLEMENT VOTRE VEILLE AUTOMATIQUE SUR INTERNET ? La veille automatique d’Internet commence par la constitution d’une liste de sources d’informations à surveiller et par la mise en œuvre de cette surveillance via des logiciels dédiés. L’hébergement en ligne de votre système de veille peut soulever des questions quant à la protection du caractère privé de votre activité de veille. De plus, les risques de pannes techniques, ou simplement de faillite des entreprises qui offrent ces services de veille, peut quant à lui poser des interrogations par rapport à la perte de vos données, ou par rapport à leur transfert à de nouveaux acquéreurs. Qu’elle soit d’ordre personnel, professionnel ou autre, la veille est par nature une activité stratégique. Pour cette raison, nous pensons que l’autonomie dans sa gestion et organisation est indispensable pour en tirer les meilleurs bénéfices. Même si pour des raisons de coûts, il est possible de s’appuyer au départ sur des outils gratuits, une veille de qualité ne s’aurait s’inscrire dans la durée sur ce modèle. Les options des logiciels de veille gratuits sont généralement très limitées : nombre de sources à surveiller, fonctions d’alerte, traitement des informations dupliquées, etc. Mais avant d’en arriver au choix de vos outils de veille, il est important que vous commenciez d’abord par constituer vous-mêmes la liste des sources d’informations que vous comptez mettre sous surveillance. C’est ce point que nous abordons dans la partie suivante. L’UTILITÉ DES MARQUES-PAGES POUR LA RECHERCHE D’INFORMATIONS ET LA VEILLE Tout comme l’historique de navigation, les marques-pages encore appelés bookmarks, sont à l’origine, des outils d’aide à la navigation intégrés à votre navigateur. Ils vous permettent lors de la visite d’une page web, de la « marquer », c’est à dire d’enregistrer son adresse Internet dans un dossier de votre navigateur. Généralement pour une consultation ultérieure. On peut facilement imaginer que le but assigné à cette fonctionnalité est de faciliter le retour de l’internaute sur un site qu’il déjà visité et qui l’a intéressé. Page 16 sur 20
  18. 18. Le mini guide de la veille d’informations sur Internet Dans Internet Explorer 8.0, cette fonction est accessible via le menu Favoris. Ce qui suggère d’ailleurs que là se trouve l’adresse des sites web que vous aimez particulièrement par-dessus le lot de tous les sites web que vous visitez. Les développeurs (fabricants) de navigateurs y incluent généralement de manière très intelligente, les adresses de leurs propres sites web ou celles de sites web affiliés. Certainement pour inciter les utilisateurs à les visiter régulièrement. Pour toute personne qui souhaite suivre de manière automatique l’actualité d’un site web, la fonction marque page des navigateurs présente plusieurs intérêts. Elle vous permet de: 1. Enregistrer directement dans un dossier, l’adresse de la page web que vous visitez Ceci présente l’avantage de vous dispenser d’avoir recours plus tard à l’historique de navigation, qui ne devient pas pour autant inutile. Deux précautions valent mieux qu’une. Vous pourrez toujours y récupérer l’adresse du site web que vous souhaitez revisiter au cas où vous auriez oublié de le marquer pendant votre première navigation. 2. Constituer progressivement votre liste personnelle de sites web à surveiller En effet, la plupart des services de surveillance automatique en ligne, ainsi que la majorité des logiciels de veille vous permettent d’importer directement votre liste de sites web à surveiller. En réalité, cette fonction d’import d’adresses de sites web (liens, URLs), bien que synonyme de gain de temps non négligeable, n’est vraiment utile que lorsque vous disposez déjà d’une liste bien organisée et bien structurée. Autrement, lorsque vous avez recours à des outils de veille, il vous faudra obligatoirement rentrer (saisir) vos adresses Internet de manière manuelle (une à une) dans la base de données de l’outil. Ce qui peut se révéler une activité laborieuse en fonction de la taille de votre liste. Page 17 sur 20
  19. 19. Le mini guide de la veille d’informations sur Internet 3. Partager avec d’autres la liste des ressources utiles que vous identifiez pendant votre navigation Presque tous les marques-pages disposent de l’option export. C’est une fonction très utile lorsque vous travaillez dans le cadre d’une activité professionnelle d’équipe ou dans le cadre d’une recherche collaborative ; situations où le partage de l’information au même titre que la non rétention de l’information, peuvent être considérés comme des principes normaux de fonctionnement en équipe. Pour marquer une page web et l’inclure dans votre liste de favoris faites :  Pour Firefox 4.0 : Menu Marque-pages > Marquer cette page ou Cliquez directement sur l’étoile présent dans la barre d’adresse du navigateur.  Pour Internet Explorer 8.0 : Menu favoris > Ajouter à mes favoris Pour afficher la liste de toutes les pages que vous avez marquées faites  Pour Firefox 4.0 : Menu Marque-pages > Afficher tous les marques-page  Pour Internet Explorer 8.0 : Menu Affichage > Barre d’Explorer > Favoris Page 18 sur 20
  20. 20. Le mini guide de la veille d’informations sur Internet Vous vous retrouverez alors sur une interface identique à celle de l’historique de navigation où vous pourrez éditer et organiser à votre guise la liste de vos sites web préférés. Pour le reste des fonctions comme l’export et la recherche interne, vous pouvez consulter notre article : Historique de navigation : quelle utilité pour votre recherche personnelle d’informations sur Internet ? Nous voilà arrivés à la fin de la première partie de notre mini guide sur la veille d’informations sur Internet. Nous espérons qu’il vous sera utile dans la mise en œuvre de votre propre système de veille informationnelle. N’hésitez pas à nous contacter à Tic-Sud pour toutes suggestions ou informations complémentaires. A bientôt. Page 19 sur 20
  21. 21. Le mini guide de la veille d’informations sur Internet A PROPOS DE L’AUTEUR DE CE GUIDE Jérémie Agbodjavou est Ingénieur Culturel et Consultant en Communication. Il est diplômé de l’Université Senghor d’Alexandrie, Université Internationale de Langue Française au service du Développement Africain. Il est actuellement chargé du cours de Communication Politique à l’Institut Africain d’Administration et d’Études Commerciales (IAEC). Il est également le Directeur Exécutif de la Couveuse des Entreprises Culturelles et Médiatiques (CECM), une association professionnelle des acteurs de la culture et des médias basée au Togo. Page 20 sur 20

×