L’atlas agroclimatique du Québec 
un outil de gestion des risques pour le secteur agricole 
René Audet 
Direction des Scie...
2 
Pourquoi un atlas agroclimatique? 
• Informations 
agroclimatiques désuètes 
– Atlas agroclimatique du 
Québec, P.-A. D...
Objectifs du projet 
• Mettre à jour le portrait de l’agroclimat 
actuel 
• Faire état de son évolution dans le 
passé réc...
www.agrometeo.org 
Indices thermiques 
• Risques de gel 
• Saison de croissance 
• Cumuls thermiques 
• Températures extrê...
www.agrometeo.org 
300 cartes!
Climat actuel 
• Analyses basées sur des 
données journalières T et 
P interpolées aux 10 km 
• 30 dernières années à 
not...
Climat actuel
Tendances du passé récent 
• 74 stations en zone agricole 
• Séries chronologiques homogénéisées 
de longueurs variables
Scénarios climatiques futurs 
• 2041-2070 vs 1971-2000 
• Ensemble de 15 simulations régionales et globales 
80% des chang...
Cartes interactives 
Sélection des 
couches d’intérêt 
Affichage des données 
aux 10 km 
« zoom »
Aide et documentation 
Note explicative
Retombées pour l’adaptation 
• Immédiates… 
– Meilleure gestion des risques et des 
potentialités 
– Sensibilisation des a...
Retombées pour l’adaptation 
• Pourquoi l’Atlas est-il utile? 
– Aide à la prise de décision pour la 
planification à long...
COMMUNICATION ET 
ADAPTATION AUX 
CHANGEMENTS CLIMATIQUES 
ÉTUDE DE CAS : 
ATLAS AGROCLIMATIQUE DU QUÉBEC 
Fanny Huot-Duch...
Plan de la présentation 
ÉTUDE DE CAS : 
ATLAS AGROCLIMATIQUE DU 
QUÉBEC 
• RETOUR SUR LES OBJECTIFS DE L’ATLAS 
• STRATÉG...
Objectifs de l’Atlas 
• Objectif principal : 
– Le transfert et la diffusion de connaissances 
auprès du secteur agricole ...
Acteurs et stratégie de communication 
• Sous-comité « Diffusion de l’Atlas » : 
– Aucun spécialiste des communications ni...
Acteurs et stratégie de communication 
• Brève stratégie de communication 
élaborée au préalable et qui sera 
concrétisée ...
Acteurs et stratégie de communication 
Avant la mise en ligne de l’Atlas : 
• Organisation d’ateliers de consultation aupr...
Acteurs et stratégie de communication 
Pendant la mise en ligne de l’Atlas : 
• 7 mars 2012 : 
– Lancement du site Interne...
Acteurs et stratégie de communication 
Après la mise en ligne de l’Atlas : 
Ateliers de formation et produits promotionnel...
Acteurs et stratégie de communication 
Après la mise en ligne de l’Atlas : 
Ateliers de formation et produits promotionnel...
Conclusion 
• Le CRAAQ s’avoue satisfait du projet de l’Atlas è 
atteinte des objectifs. 
• Autres constats qui vont au-d...
Recommandations du CRAAQ 
• Actualiser les informations des différentes sections 
de l’Atlas ; 
• Assurer un suivi continu...
En résumé 
• L’atlas agroclimatique du Québec 
Ø Un outil concret et convivial pour appuyer les 
efforts d’adaptation du ...
Remerciements 
• Denise Bachand (CRAAQ) 
• Milène Beaudoin (AAC) 
• Lise Bélanger (FADQ) 
• Mark Berry (AAC) 
• Anne Blond...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

L’atlas agroclimatique du Québec : un outil de gestion des risques pour le secteur agricole

492 vues

Publié le

René AUDET
Agriculture et agroalimentaire Canada
Fanny HUOT-DUCHESNE
Université du Québec à Montréal
L’atlas agroclimatique du Québec : un outil de gestion des risques pour le secteur agricole

Publié dans : Formation
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
492
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

L’atlas agroclimatique du Québec : un outil de gestion des risques pour le secteur agricole

  1. 1. L’atlas agroclimatique du Québec un outil de gestion des risques pour le secteur agricole René Audet Direction des Sciences et de la technologie, AAC
  2. 2. 2 Pourquoi un atlas agroclimatique? • Informations agroclimatiques désuètes – Atlas agroclimatique du Québec, P.-A. Dubé et al. – Publié en 1982… • Contexte des CC – Actualisation du zonage agroclimatique essentielle – Tendances passées et futures de l’agroclimat? (MDDEFP )
  3. 3. Objectifs du projet • Mettre à jour le portrait de l’agroclimat actuel • Faire état de son évolution dans le passé récent et dans le futur • Assurer un accès convivial à ces informations via l’Internet • Informer et sensibiliser les intervenants agricoles
  4. 4. www.agrometeo.org Indices thermiques • Risques de gel • Saison de croissance • Cumuls thermiques • Températures extrêmes Indices hydriques • Cumuls des précipitations (P) • Indice « P – ETP »
  5. 5. www.agrometeo.org 300 cartes!
  6. 6. Climat actuel • Analyses basées sur des données journalières T et P interpolées aux 10 km • 30 dernières années à notre disposition • 1979-2008 (IT) • 1974-2003 (IH) Interpolation Anusplin
  7. 7. Climat actuel
  8. 8. Tendances du passé récent • 74 stations en zone agricole • Séries chronologiques homogénéisées de longueurs variables
  9. 9. Scénarios climatiques futurs • 2041-2070 vs 1971-2000 • Ensemble de 15 simulations régionales et globales 80% des changements 10ième centile 90ième centile
  10. 10. Cartes interactives Sélection des couches d’intérêt Affichage des données aux 10 km « zoom »
  11. 11. Aide et documentation Note explicative
  12. 12. Retombées pour l’adaptation • Immédiates… – Meilleure gestion des risques et des potentialités – Sensibilisation des acteurs du secteur agricole aux changements climatiques • À plus long terme… – Aide à la prise de décision en lien avec la planification des entreprises agricoles et du secteur dans son ensemble
  13. 13. Retombées pour l’adaptation • Pourquoi l’Atlas est-il utile? – Aide à la prise de décision pour la planification à long terme – Sensibilisation des acteurs du secteur agricole aux changements climatiques • Comment le projet de l’Atlas a-t-il atteint ces résultats? – Un apport communicationnel qui va au-delà d’une simple stratégie de promotion de l’outil
  14. 14. COMMUNICATION ET ADAPTATION AUX CHANGEMENTS CLIMATIQUES ÉTUDE DE CAS : ATLAS AGROCLIMATIQUE DU QUÉBEC Fanny Huot-Duchesne Assistante de recherche Chaire de relations publiques et communication marketing UQAM
  15. 15. Plan de la présentation ÉTUDE DE CAS : ATLAS AGROCLIMATIQUE DU QUÉBEC • RETOUR SUR LES OBJECTIFS DE L’ATLAS • STRATÉGIE DE COMMUNICATION ET PRODUITS PROMOTIONNELS DU CRAAQ • CONCLUSION • RECOMMANDATIONS
  16. 16. Objectifs de l’Atlas • Objectif principal : – Le transfert et la diffusion de connaissances auprès du secteur agricole • Secteur agricole : – Conseillers – Intervenants – Entreprises • 5 Sous-objectifs, dont : – Informer et sensibiliser les intervenants agricoles sur l’existence et les applications d’un tel outil afin d’améliorer leurs prises de décision Ø Communication = pierre angulaire du projet : Ø Faire connaître et faire utiliser l’Atlas pour permettre le transfert et la diffusion de connaissances.
  17. 17. Acteurs et stratégie de communication • Sous-comité « Diffusion de l’Atlas » : – Aucun spécialiste des communications ni de personne officiellement affectée à la fonction « communication ». – Ouranos interviendra (fiche projet, feuillets techniques). – Le CRAAQ assurera le pilotage de la communication. • Le CRAAQ administre le projet en 4 volets, dont le dernier : 4. Diffusion et communication Ø La communication fait partie des préoccupations du CRAAQ dès le départ : Ø Diffusion d’informations sur les indices agroclimatiques et faire connaître l’Atlas en tant qu’outil de prévision accessible.
  18. 18. Acteurs et stratégie de communication • Brève stratégie de communication élaborée au préalable et qui sera concrétisée au moyen d’ateliers de formation et de produits promotionnels réalisés par le CRAAQ : – Avant la mise en ligne de l’Atlas – Pendant la mise en ligne de l’Atlas – Après la mise en ligne de l’Atlas
  19. 19. Acteurs et stratégie de communication Avant la mise en ligne de l’Atlas : • Organisation d’ateliers de consultation auprès des usagers potentiels de l’Atlas : – Identification des perceptions, attitudes et comportements du secteur agricole pour s’assurer que l’outil réponde fidèlement à ses attentes. – Plusieurs autres activités de communication ont été réalisées (affiches et feuillet d’information), mais très peu de promotion grand public. Ø Était-ce souhaité? Ø Quand doit-on mener nos activités de communication et pourquoi?
  20. 20. Acteurs et stratégie de communication Pendant la mise en ligne de l’Atlas : • 7 mars 2012 : – Lancement du site Internet de l’Atlas agroclimatique lors d’un colloque en agrométéorologie, organisé par la Commission agrométéorologie du CRAAQ. • Centaine d’intervenants présents • L’Atlas est développé de manière conviviale pour les usagers.
  21. 21. Acteurs et stratégie de communication Après la mise en ligne de l’Atlas : Ateliers de formation et produits promotionnels réalisés par le CRAAQ : • Dépôt en ligne d’une présentation de l’Atlas • Ateliers de formation sous forme de webinaires • Parution d’articles • Communiqué de presse • Brèves sur le site Web du CRAAQ et d’Agri-Réseau • Courriel promotionnel • Capsules vidéos des ateliers de formation (Sites Web de l’Atlas et du CRAAQ, Youtube) • Promotion sur les réseaux sociaux • Etc.
  22. 22. Acteurs et stratégie de communication Après la mise en ligne de l’Atlas : Ateliers de formation et produits promotionnels réalisés par le CRAAQ : • Promotion sur les réseaux sociaux : Médias sociaux du CRAAQ Abonnés du CRAAQ (2012) Abonnés du CRAAQ (2014) Facebook 109 793 Twitter 123 980 LinkedIn 115 573 Ø Constat partiel : les activités de communication réalisées pour faire connaître l’Atlas agroclimatique du Québec ont contribué à bonifier le nombre d’abonnés aux médias sociaux du CRAAQ.
  23. 23. Conclusion • Le CRAAQ s’avoue satisfait du projet de l’Atlas è atteinte des objectifs. • Autres constats qui vont au-delà des objectifs J : – 5 000 pages du site de l’Atlas ont été visionnées dans les deux premiers mois après sa mise en ligne ; – Demandes d’informations multiples ; – Plusieurs collaborations avec diverses organisations voient le jour pour de nouveaux projets ; – Des conseillers du ministère de l’Agriculture, de l’Alimentation et des Affaires rurales de l’Ontario (OMAFRA) souhaitent développer un outil similaire pour leur province ; – Etc.
  24. 24. Recommandations du CRAAQ • Actualiser les informations des différentes sections de l’Atlas ; • Assurer un suivi continu de l’achalandage du site Internet et des applications et prises de décisions qui découlent de l’utilisation des informations contenues dans l’Atlas ; – Recensement des données à partir de Google Analytics • Poursuivre la promotion de l’Atlas ; • Planifier une 2e phase de l’Atlas pour bonifier l’outil ; • Évaluer la faisabilité et l’intérêt d’étendre l’Atlas à d’autres régions du Canada.
  25. 25. En résumé • L’atlas agroclimatique du Québec Ø Un outil concret et convivial pour appuyer les efforts d’adaptation du secteur agricole à la variabilité et aux changements climatiques • Pour une gestion de projet plus raffinée ? – Professionnel expérimenté en communication – Plan de communication – Identification des incontournables Ø La question à se poser : Quand doit-on mener nos activités de communication et pourquoi?
  26. 26. Remerciements • Denise Bachand (CRAAQ) • Milène Beaudoin (AAC) • Lise Bélanger (FADQ) • Mark Berry (AAC) • Anne Blondlot (OURANOS) • Line Bourdages (OURANOS) • Gaétan Bourgeois (AAC) • Paul Brouillette (SOPFIM) • Guylain Charron (UPA) • Diane Chaumont (OURANOS) • Hélène Côté (OURANOS) • Julie Drapeau (MDDEP) • Isabelle Duchesne (FADQ) • Pierre Fillion (MAPAQ) • Alexandre Gagné (SOPFIM) • Alain Mailhot (INRS-ETE) • Benoit Mochon (SOPFIM) • Brad Posthumus (AAC) • Denis Ruel (MAPAQ) • Catherine Savard (MDDEP) • Thomas Thibault (INRS-ETE) • Gilles Tremblay (CÉROM)

×