Lettre à nos amis indécis Comme nombre de Français, nous sommes préoccupés par l’Etat de la France.  Comme nombre de Franç...
Qui a peur de Nicolas Sarkozy? C’est pas nous, c’est pas nous… Sécurité, immigration, personnalité : le point sur ce qui f...
Le point sur les polémiques lies a la sécurité <ul><li>La sécurité est la base du contrat social avec l’Etat </li></ul><ul...
Que penser de l’immigration choisie? <ul><li>Il existe 3 formes d’immigration:  </li></ul><ul><li>2 légales: immigration é...
Comparatifs sur la politique d’immigration <ul><li>L’exemple de la politique de Zapatero en Espagne montre l’impact d’une ...
Radicalisation des banlieues ou montée du racisme? <ul><li>Des événements comme la crise des banlieues ou la Gare du Nord,...
Sarkozy contrôle-t-il les medias? <ul><li>Les medias sont très majoritairement à gauche en France, ce qui est plutôt défav...
Sarkozy est-il agité? <ul><li>Sur la forme, Sarkozy peut apparaître nerveux ou agité </li></ul><ul><ul><li>C’est aussi une...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Qui a peur de sarkozy

1 502 vues

Publié le

Publié dans : Voyages, Technologie
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 502
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
45
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Qui a peur de sarkozy

  1. 1. Lettre à nos amis indécis Comme nombre de Français, nous sommes préoccupés par l’Etat de la France. Comme nombre de Français, nous considérons cette élection comme un moment charnière. Comme nombre de Français, nous espérons qu’elle apportera le changement dont la France a besoin. Comme nombre de Français, nous avons été en proie aux doutes et aux interrogations avant d’affirmer nos choix. Nous savons que nombre de Français, nombre de nos amis sont encore indécis. Car chose inédite, les barrières sont tombées et beaucoup hésitent entre les trois candidats, bien que de bords différents. C’est à eux, à vous peut être, que nous nous adressons. C’est à eux que nous souhaitons expliquer nos convictions et transmettre notre espoir retrouvé. Nous vous invitons donc à lire ce premier document sur le thème de la peur que suscite parfois Sarkozy. En effet, beaucoup nous ont dit être séduits par certains aspects du programme voire de la personnalité de Sarkozy, mais redouter que son personnage se prête mal au jeu démocratique. C’est parce que nous nous sommes sincèrement posés ces questions que nous souhaitons vous transmettre nos réponses.
  2. 2. Qui a peur de Nicolas Sarkozy? C’est pas nous, c’est pas nous… Sécurité, immigration, personnalité : le point sur ce qui fait peur!
  3. 3. Le point sur les polémiques lies a la sécurité <ul><li>La sécurité est la base du contrat social avec l’Etat </li></ul><ul><ul><li>Il est du devoir de l’Etat de garantir à ses citoyens la liberté d’aller et venir sans se faire agresser. Ça n’était plus le cas à Paris il y a 5 ans… </li></ul></ul><ul><ul><li>Les résultats sont là: Sarkozy a radicalement fait baissé le sentiment d’insécurité en tant que ministre de l’Intérieur. De fait, ce n’est plus le premier sujet de la campagne . </li></ul></ul><ul><ul><li>Il protège avant tout ceux qui vivent dans les quartiers difficiles! </li></ul></ul><ul><li>Des méthodes parfois mal ressenties </li></ul><ul><ul><li>Il a imposé une culture du résultat dans la Police, parfois ressentie comme un choc, mais sans doute salutaire pour un service public qui se doit d’être efficace! </li></ul></ul><ul><ul><li>La fréquence des contrôles est parfois désagréable, mais rien à côté de l’agression d’un délinquant, ou d’un accident de voiture </li></ul></ul><ul><ul><li>Les policiers désormais agissent mais parfois outrepassent leurs fonctions. C’est vrai et il faut être très ferme! C’est pourquoi Sarkozy a mis en place un code de déontologie dans la police, impose le vouvoiement aux agents de police. Il est conscient que du progrès reste a accomplir. </li></ul></ul><ul><li>Pour limiter le rôle de la Police, la Justice doit être plus dissuasive! </li></ul><ul><ul><li>Quand la Justice est faible, la police empiète sur son territoire. Par exemple, elle est excédée d’arrêter toujours les mêmes délinquants, jamais sanctionnés. </li></ul></ul><ul><ul><li>Sarkozy propose plus de moyens pour la justice, des peines planchers et la réforme pénitentiaire </li></ul></ul>Baisse du sentiment d’insécurité depuis la campagne de 2002 60% des français en 2002, seulement 20% en 2007 se disent dans un climat d’insécurité Chiffre de l’Observatoire National de la Délinquance par un organisme indépendant présidé par une personnalité de gauche (Alain Bauer). Progression des actes de délinquance: + 14% sous D Vaillant et – 9% sous N Sarkozy Budget de la Justice en France proportionnellement le plus faible d’Europe! Enjeu du multi-récidivisme: 5% des délinquants font 50% de la délinquance 70% des courtes peines de prison ne sont pas appliquées
  4. 4. Que penser de l’immigration choisie? <ul><li>Il existe 3 formes d’immigration: </li></ul><ul><li>2 légales: immigration économique et politique </li></ul><ul><li>1 illégale: les sans-papiers en attente de régularisation </li></ul><ul><li>Faut-il favoriser l’immigration « subie », celle des sans-papiers? </li></ul><ul><li>Non, car faciliter la régularisations des sans papiers ça n’est pas forcément une posture humaniste, c’est aussi encourager des gens à se mettre en danger </li></ul><ul><ul><li>Encourager la femme enceinte à embarquer sur un canot de fortune, des jeunes à monter dans les trains d’atterrissage… Mieux vaut organiser une politique d’immigration légale! </li></ul></ul><ul><li>Il est normal qu’un Etat contrôle sa politique d’immigration, c’est son devoir </li></ul><ul><li>Il existe pour les étrangers en danger sur leur territoire le recours au droit d’asile </li></ul><ul><ul><li>Il faut que la France poursuive une politique d’accueil avec un droit d’asile généreux </li></ul></ul><ul><li>Pour le reste, il s’agit d’une immigration économique, le plus juste est de choisir les plus méritants </li></ul><ul><ul><li>Sarkozy propose d’adapter la politique d’immigration en fonction du besoin et de la capacité d’absorption par l’économie du pays </li></ul></ul><ul><ul><li>Choisir les plus méritants est plus juste que de choisir en fonction de la provenance </li></ul></ul><ul><li>L’immigration choisie des meilleurs éléments des pays en développement se révèle positif pour tous </li></ul><ul><ul><li>A l’instar de la discrimination positive de Sciences Po dans les Banlieues, cela incite tous les élèves et étudiants a se dépasser s’ils souhaitent partir vivre à l’étranger </li></ul></ul><ul><ul><li>Les diaspora représentent parfois jusqu’a 10% du PNB de leurs pays (Cf. Philippines), car les émigrés envoient des sommes importantes au pays et contribuent ainsi au développement </li></ul></ul><ul><ul><li>Une grande partie retourne finalement dans leur pays, ce qui fournie une élite formée avec un réseau international </li></ul></ul><ul><li>Ne pas vouloir la régularisation des sans papiers: est-ce fasciste? </li></ul><ul><li>Non, partout dans le monde, les étrangers en situation irrégulière sont ramenés à la frontière </li></ul><ul><ul><li>> Un français qui n’a pas de papier en règle en Thaïlande ou aux Etats-Unis se fait expulser. Pourquoi en France, cela serait perçu comme un acte fasciste? </li></ul></ul><ul><li>L’argument de la désobéissance pour les sans-papiers ne tient pas, la loi française est celle d’un Etat républicain généreux, on n’est pas sous Vichy pendant la 2° guerre mondiale…. </li></ul>
  5. 5. Comparatifs sur la politique d’immigration <ul><li>L’exemple de la politique de Zapatero en Espagne montre l’impact d’une régularisation massive </li></ul><ul><ul><li>580 000 clandestins régularisés en 2005 </li></ul></ul><ul><ul><li>Crée un appel d’air et une arrivée massive de clandestins d’Amérique latine qui ont un impact positif sur la croissance mais aussi des affrontement violents /guérilla ethnique (les espagnols affrontent les gangs de latinos comme les latin king mais aussi « pour défendre notre territoire contre ceux qui sont venus nous envahir » </li></ul></ul><ul><ul><li>En 2006, Zapatero lui même revient sur sa position et soutient Sarkozy dans la politique de fermeté à l’échelle européenne et annonce l’expulsion de l’immense majorité des 800 000 clandestins présents sur le territoire espagnol </li></ul></ul><ul><li>S. Royal se prononce pour une régularisation automatique des sans-papiers </li></ul><ul><li>« - Ma conviction profonde, c’est que les enfants qui sont scolarisés doivent pouvoir poursuivre leur scolarité et donc leurs parents doivent pouvoir rester sur le territoire. </li></ul><ul><ul><li>- Et leurs parents automatiquement doivent avoir des papiers ? On doit leur donner ? Dès lors qu’il y a des enfants à l’école, les parents, et les grands parents en l’espèce, sont assurés d’avoir des papiers ? </li></ul></ul><ul><ul><li>- Je le pense. </li></ul></ul><ul><ul><li>- C’est une forme de régularisation, de contournement de la loi, non ? </li></ul></ul><ul><ul><li>- Non ce n’est pas une forme de contournement de la loi, c’est une forme de respect et d’humanité. </li></ul></ul><ul><ul><li>- Si les gens arrivent sans papiers, font scolariser leurs enfants, l’école est obligée de les prendre. Et par réaction, les parents doivent avoir des papiers ? C’est comme ça que ça devrait se passer ? </li></ul></ul><ul><ul><li>Je pense. » </li></ul></ul><ul><ul><li>Source : Ségolène Royal invitée lors de l’émission Le Grand Jury RTL-LCI-Le Figaro le 25 mars 2007 </li></ul></ul><ul><li>Nous sommes issus d’une culture ouverte et généreuse, enfants d’immigrés et plutôt naturellement favorables à l’immigration, mais : </li></ul><ul><ul><li>l’immigration est un sujet de préoccupation pour 55% des Français </li></ul></ul><ul><ul><li>nous ne voulons plus voir Le Pen augmenter régulièrement ses scores car le monde politique ignore cette préoccupation </li></ul></ul><ul><ul><li>Il s’agit de permettre l’immigration à un rythme qui assure une bonne intégration et un avenir attractif pour les populations nouvelles </li></ul></ul>
  6. 6. Radicalisation des banlieues ou montée du racisme? <ul><li>Des événements comme la crise des banlieues ou la Gare du Nord, valident le positionnement de Sarkozy </li></ul><ul><ul><li>Une position attentiste ou d’apaisement ne fait que retarder la résolution des problèmes, qui entre temps s’aggravent </li></ul></ul><ul><li>La radicalisation des vrais fauteurs de trouble est le signe qu’on s’attaque au problème </li></ul><ul><ul><li>les affrontements majeurs ne sont pas le fait de petits délinquants mais bien de groupes de voyous ultra-violents </li></ul></ul><ul><li>Combattre la « racaille » c’est le meilleur moyen de lutter contre le racisme </li></ul><ul><ul><li>Sarkozy vise uniquement ceux qui ne respectent pas la loi: une minorité agissante nuisible à tous les autres </li></ul></ul><ul><li>Il faut en priorité combattre les amalgames qui naissent d’un trop grand nombre de voyous appartenants à des minorités visibles </li></ul><ul><ul><li>Si le nombre de voyous originaires d’Afrique du nord par exemple baisse fortement, on a une meilleure chance que les préjugés s’estompent rapidement </li></ul></ul><ul><ul><li>D’ailleurs, le vote Sarkozy est bien plus élevé qu’on le pense dans les quartiers difficiles. Ceux qui subissent la violence réclament d’avantage d’ordre! </li></ul></ul><ul><li>Il faut combattre le trafic qui dissuade de travailler </li></ul><ul><ul><li>C’est la seule façon de revaloriser le travail, étant donné ce que rapporte le trafic </li></ul></ul><ul><ul><li>Ce qui va de pair avec une politique plus large, d’éducation et d’emploi où le travail est récompensé: ceux qui font des efforts ont véritablement la possibilité non seulement de s’en sortir mais de vivre bien </li></ul></ul><ul><ul><li>A Grigny en Essonne le 6 novembre 2005, lors de la crise des banlieues, c’est un groupe de guérilla urbaine qui organise un guet-apens pour affronter la police, pas de jeunes désorientés au chômage… </li></ul></ul><ul><ul><li>Ils sont des centaines à encercler la police et à envoyer des cocktails Molotov, des pierres, sont armés, sont ultra-organisés puisqu’ils appellent des renforts qui arrivent par centaines quand la police se déploie… </li></ul></ul>
  7. 7. Sarkozy contrôle-t-il les medias? <ul><li>Les medias sont très majoritairement à gauche en France, ce qui est plutôt défavorable à Sarkozy </li></ul><ul><ul><li>65% des journalistes se disent de gauche et seulement 16% de droite… selon un sondage Marianne réalisé en 2001 </li></ul></ul><ul><li>Le soi-disant contrôle des medias par Sarkozy n’a pas empêché de nombreux journaux de publier des rumeurs qui lui seraient défavorables alors que l’on n’a jamais entendu parlé de Mazarine sous Mitterrand ! </li></ul><ul><ul><li>La rumeurs sur le prix qu’aurait obtenu Sarkozy pour son appartement ou l’utilisation des RG qui aurait été faite à des fins personnelles a été repris largement dans la presse démontrant qu’il n’a pas de contrôle des rédactions </li></ul></ul><ul><ul><li>L’ensemble des journalistes savent que Sarkozy n’a fait que reprendre le terme « racaille » qui venait d’être prononcé par une femme, mais ils ne reprennent pourtant jamais ce contexte et entretiennent un malentendu et des amalgames défavorables à Sarkozy </li></ul></ul><ul><li>Sur les soi-disant sanctions qui auraient été faites à Alain Genestar après la couverture de Match sur Cécilia, il est peu probable que ce soit sur demande de Sarkozy </li></ul><ul><ul><li>M. Genestar est parti presque 1 an après la fameuse couverture, avec 2M€ d’indemnités et alors que les ventes de Match avaient plongées depuis plusieurs années </li></ul></ul><ul><ul><li>Il n’a pas été le seul à être remercié chez Lagardère, qui a largement renouvelé son staff pour servir sa stratégie. Ex. Départ de Gérald de Roquemaurel de la présidence d’Hachette Filipacchi Media, figure de la presse et dernier « baron » de Jean-Luc Lagardère </li></ul></ul>
  8. 8. Sarkozy est-il agité? <ul><li>Sur la forme, Sarkozy peut apparaître nerveux ou agité </li></ul><ul><ul><li>C’est aussi une expression de son énergie et d’une impatience d’action </li></ul></ul><ul><li>Il a démontré son sang froid par temps de crise </li></ul><ul><ul><li>C’est lui qu’on appelle pour résoudre les crises: ex Alstom, EDF, ministère de l’intérieur en 2002 après la campagne sur la sécurité de Chirac </li></ul></ul><ul><ul><li>Aucun mort pendant la crise des banlieues , alors que les policiers ont subi des attaques ultra-violentes et ont été souvent blessés </li></ul></ul><ul><ul><li>Rappelons-nous aussi de la prise d’otages de la maternelle de Neuilly en 1993, où Sarkozy avait négocié face à face avec le preneur d’otages Erick Schmitt et obtenu la libération de nombreux enfants </li></ul></ul><ul><li>Sur le fond, c’est probablement le moins agité de tous les candidats </li></ul><ul><ul><li>S Royal défend subitement dans sa campagne la VI° république, alors qu’elle était farouchement opposée à cette proposition de Montebourg lors du congrès du Mans en 2005 (congrès pour la définition du programme socialiste) </li></ul></ul><ul><ul><li>Elle traite les propositions de Sarkozy sur l’identité d’ignobles, mais ne parle que de cela la semaine suivante, allant jusqu’à préconiser que chaque foyer dispose d’un drapeau </li></ul></ul><ul><ul><li>Bayrou gagnerait à être un peu plus agité… </li></ul></ul>

×