Elia's Stakeholders' day 2013 afternoon

723 vues

Publié le

The Elia Stakeholders’ Day was held on 22 November 2013 in the Square venue located in Brussels. More than 200 guests attended with keynote speakers such as Pierre Crevits, chef de cabinet du Secrétaire d’Etat à l’Energie Melchior Wathelet/kabinetschef Staatssecretaris voor Energie Melchior Wathelet and Marie-Pierre Fauconnier , President of the Commission for the Regulation of Electricity and Gas (CREG).

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
723
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1
Actions
Partages
0
Téléchargements
7
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Elia's Stakeholders' day 2013 afternoon

  1. 1. Stakeholders’ Day 2013 Indra Dewitte 22/11/2013 Stakeholders' Day
  2. 2. Update on Elia’s investment projects Ilse Tant Project Director Belgian Offshore Grid 22/11/2013 Stakeholders' Day
  3. 3. 22/11/2013 Stakeholders' Day 3
  4. 4. The ALEGrO Interconnector Converter station technology Bi-directional capacity New interconnection HVDC VSC multilevel Symmetrical Monopole 950 – 1.200 MW Belgium Germany TSO Elia Amprion Converter station location Visé Oberzier 49 km 45 km Route length 15th October, 2013 4
  5. 5. Demand Side Management Panel discussion Peter Claes Pieter-Jan Mermans Inne Mertens David Zenner 22/11/2013 Stakeholders' Day Febeliec Restore Ores Elia
  6. 6. Stakeholders’ Day 2013 22/11/2013 Stakeholders' Day
  7. 7. Plan Wathelet - A Generator’s perspective Fr. Vandenberghe 22/11/2013 Stakeholders' Day Director Energy & System Management Elia
  8. 8. Generation adequacy – Plan Wathelet CWE generation reserve margins Operation of Belgian Gas fired power plant
  9. 9. Belgian winter outlook 2013-2014 I M P O R T
  10. 10. Plan Wathelet - A Generator’s perspective Panel discussion Ch. Degrez Fr. Schoonacker M. Van den Bosch Fr. Vandenberghe H. Wyverkens 22/11/2013 Stakeholders' Day M.D. Eneco Reg. & Strategic Director EDF Luminus CEO Febeg Director Energy & System Management Elia E.ON Benelux
  11. 11. Plan Wathelet : Comment assurer la sécurité d’approvisionnement au meilleur prix pour les consommateurs? Pierre Crevits Chef de cabinet du Secrétaire d’Etat à l’Energie Kabinetschef van de Staatssecretaris voor Energie 22/11/2013 Stakeholders' Day
  12. 12. Secrétaire d’Etat à l'Environnement, à l'Energie, à la Mobilité et aux Réformes institutionnelles Staatssecretaris voor Milieu, Energie, Mobiliteit en Staatshervorming Melchior Wathelet Le plan Wathelet ou Comment assurer la sécurité d’approvisionnement électrique au meilleur prix pour les consommateurs Pierre Crevits 22 novembre 2013 12
  13. 13. Plan de l’exposé • Introduction • Le contexte européen – Le même défi pour tous les pays: triangle prix - sécurité d’approvisionnement – environnement – Pas de politique commune pour y arriver – Illustration: le cas de l’Allemagne • Le contexte belge: la sortie du nucléaire • Energie et compétitivité des entreprises belges – Mesure temporaire: le gel de l’indexation – Réforme structurelle de l’indexation (découplage pétrole) – Augmentation de la mobilité des clients – Réduction de la cotisation fédérale – Gel des tarifs de distribution – Réforme du soutien à l’éolien off shore 13
  14. 14. Plan de l’exposé • La stratégie belge d’approvisionnement pour les 10 prochaines années: le plan Wathelet – Les constats à court terme (pointe) et moyen terme (base) – Une approche globale et ambitieuse basée sur les interconnexions, la gestion de la demande et les capacités existantes – Mais insuffisante pour garantir la sécurité d’approvisionnement => Prolongation de Tihange 1 => Soutien aux nouveaux investissements • Vers un nouveau modèle énergétique à long terme – Les énergies renouvelables – Interconnexions, gestion de la demande, stockage, responsabilisation 14
  15. 15. Introduction Objectif de l’exposé: Donner les balises pour comprendre comment le plan Wathelet permettra d’assurer la sécurité d’approvisionnement électrique en Belgique dans le respect des objectifs environnementaux et au meilleur prix pour les citoyens et les entreprises – Un marché très international: répercussions au niveau local d’événements internationaux – Des défis gigantesques: sécurité d’approvisionnement, compétitivité, environnement – Aucune politique commune: rien que des solutions nationales 15
  16. 16. Le contexte européen Un marché énergétique en pleine mutation: – La libéralisation – L’intégration des marchés – La transition vers la production renouvelable Défi pour tous les pays européens: réconcilier le triangle Sécurité d’approvisionnement – prix – environnement Un équilibre délicat à trouver, en évitant les fausses promesses 16
  17. 17. Le contexte européen Mêmes défis pour tous les pays: – – – – Une production renouvelable décentralisée Une production intermittente Une pression sur la rentabilité des unités thermiques Une responsabilité diluée en matière de sécurité d’approvisionnement Même constat dans tous les pays: Le marché n’y arrive pas seul 17
  18. 18. Le contexte européen Mais pas de vision européenne: Chaque pays cherche sa recette propre, déterminent ses priorités dans le triangle – Tous fixent la sécurité d’approvisionnement comme pré-requise – Par contre, les choix environnementaux (sortie ou pas du nucléaire, choix technologiques) et de partage des coûts entre les types de consommateurs varient 18
  19. 19. Le contexte européen Illustration: le cas de l’Allemagne: - Fermeture instantanée de 8 centrales nucléaires sur 17 - Fermeture des 9 autres d’ici 2022 - Soutien massif au renouvelable - Grandes entreprises exonérées - Impact direct sur le prix de l’électricité et sur la compétitivité des entreprises belges 19
  20. 20. Le contexte belge La contrainte en Belgique: La loi de 2003: sortie du nucléaire à partir de 2015 Mais, jusqu’à présent, aucune vision et aucun cadre au-delà de la loi Double objectif à très court terme: – La sécurité d’approvisionnement dans le contexte de la sortie du nucléaire – La maîtrise des prix pour les entreprises et les citoyens 20
  21. 21. Energie et compétitivité des entreprises Le constat: les prix du gaz et de l’électricité augmentaient plus vite en Belgique (liaison au pétrole, manque de mobilité sur le marché, taxes et redevances, tarifs de distribution, soutien au renouvelable) Les actions prises: gel temporaire, réforme de l’indexation des prix du gaz et de l’électricité, suppression des indemnités de rupture, campagnes de sensibilisation, réduction de la cotisation fédérale, révision du mécanisme de soutien à l’offshore (flexible et dégressif) Le défi à relever: assurer la sécurité d’approvisionnement au meilleur prix pour les entreprises et les citoyens 21
  22. 22. Le plan Wathelet: les constats à court terme A court terme: - 3274 MW en moins en 2015 à politique inchangée - Belgique structurellement dépendante des importations (> 3000 MW pendant 29 jours le dernier hiver) - Exemple du 17 janvier 2013 révélateur: - On est passé malgré Doel 3 et Tihange 2, malgré le déclenchement impromptu de 3 TGV et malgré que la France importait - Mais on est passé « tout juste », en appelant toutes les centrales belges (sauf Ruien 6 et Awirs 5) et en utilisant toutes les réserves d’Elia - Grâce aux mesures prises en 2012 sur les contrats interruptibles supplémentaires et sur les capacités d’interconnexions avec les PaysBas 22
  23. 23. Le plan Wathelet: les constats à court terme Conclusions sur le court terme: - - - Problème pour satisfaire les POINTES de consommation les prochains hivers Problème accentué par une série d’incertitudes: évolution du parc de production (mises à l’arrêt, Twinerg), interconnexions, évolution de la demande (croissance économique), conditions météorologiques Cfr. 17 janvier: la solution doit être globale et passer par des actions conjointes sur la gestion de la demande, les interconnexions et les capacités de production Nouvelles capacités indispensables pour passer les pointes avec un degré de certitude raisonnable (différence entre sécurité d’approvisionnement et rentabilité) 23
  24. 24. Le plan Wathelet: les constats à moyen terme A moyen terme: - Sortie programmé du nucléaire, effet majeur à partir de 2022 - Capacités de BASE à mettre en place - Capacités flexibles de plus en plus nécessaires au fur et à mesure de la pénétration du renouvelable - Il faut 6 ans minimum pour mener à terme un nouveau projet de centrale (3 à 4 ans si dossier administratif bouclé) - Les conditions financières et économiques ne sont actuellement pas réunies pour décider un investissement (trop d’incertitudes pour un tel montant d’investissement) 24
  25. 25. Le plan Wathelet: une approche globale Principes: – Il faut laisser fonctionner au maximum le marché, belge et européen. – Le coût pour le consommateur et l’Etat doit être maîtrisé: flexibilité et plafonnement – Anticipation : vu le délai de réalisation des investissements, il faut anticiper un certain nombre d’évolutions et s’inscrire dans la transition vers le nouveau modèle énergétique, en favorisant la concurrence et le climat d’investissement 25
  26. 26. Le plan Wathelet: une approche globale - Développement des interconnexions pour contribuer à la base et à la pointe à court et moyen terme - Intégration de toutes les possibilités en matière de gestion de la demande pour contribuer à passer la pointe à court terme - Encadrement des capacités existantes pour contribuer à passer la pointe à court terme - Prolongation de Tihange 1 (décidée le 4 juillet 2012) pour assurer une base suffisante à court terme (et financer la transition) - Soutien à de nouveaux investissements pour assurer la pointe à court terme et pour anticiper la base nécessaire à moyen terme 26
  27. 27. Le plan Wathelet: Prolongation de Tihange 1 Voté en commission au Parlement. Vote en séance plénière le 28 novembre. Grands principes approuvés par le kern: - Coût de production et revenus de la vente vérifiés annuellement par la Creg à partir de la prolongation - Propriétaires de la centrale peuvent retirer du marché une marge équitable pour rentabiliser les investissements de jouvence - Au-delà, l’Etat capte 70% de la marge. 27
  28. 28. Le plan Wathelet: Prolongation de Tihange 1 Avantages : - Système structurel (pas besoin d’une décision chaque année) - Capte une partie significative de la rente annuelle vérifiée par la CREG - C’est le marché qui doit donner la rentabilité aux propriétaires de la centrale (pas de marge garantie par l’Etat) - Permet de financer la transition (principalement nouveaux investissements gaz et coût de l’off shore) 28
  29. 29. Le plan Wathelet: Amélioration de la rentabilité des centrales existantes 1. Amélioration de la compétitivité pour maintenir le plus possible de centrales sur le marché Exonération de la cotisation fédérale prélevée sur le gaz utilisé en centrale (Proposé au Conseil des Ministres du 29.11.2013) Compensation pour les grands consommateurs (dégressivité et plafonnement) (Approuvé par le Conseil des Ministres le 14.11.2013) 2. Réforme des marchés des services auxiliaires Passage à des produits de court terme: win-win - diminution de la prime de risque pour les producteurs - coût inférieur pour la collectivité (accord CREG printemps 2013) 29
  30. 30. Le plan Wathelet: Amélioration de la rentabilité des centrales existantes 3. Révision des tarifs d’injection Nouveau tarifs décidés par la CREG suite à la décision de la Cour d’Appel de Bruxelles (décision CREG printemps 2013) 4. Création d’une réserve stratégique (Proposé au Conseil des Ministres du 06.11.2013) Objectif: sur la base d’une analyse régulière et de la procédure de notification de fermeture, création d’une réserve stratégique si les capacités disponibles ne garantissent pas un niveau suffisant de sécurité d’approvisionnement Fonctionnement: appel d’offres d’Elia pour une réserve (à durée variable, en fonction des circonstances du marché) Contractants: centrales hors marché (« cocon ») et gestion de la demande (contrats interruptibles et agrégateurs) Réserve maintenue hors marché (activée en dernier recours) 30
  31. 31. Le plan Wathelet: Soutien à de nouveaux investissements Approuvé en première lecture par le Conseil des Ministres le 19.07.2013 et approuvé définitivement le 22.11.2013 Constats: Face à l’incertitude économique, aucun nouvel investissement Problème pour les pointes dès 2017 Problème pour remplacer la base nucléaire dès 2020 Etant donné les délais nécessaires, incitants à mettre en place dès maintenant Quel mécanisme? Système assuranciel pour perturber le moins possible le marché et pour limiter les coûts Niveau de rentabilité garanti par l’Etat, qui complète ce que le marché n’a pas accordé (avec un niveau maximal) 31
  32. 32. Le plan Wathelet: Soutien à de nouveaux investissements Pourquoi un appel d’offres? Intervention ciblée qui perturbe moins le marché qu’un mécanisme généralisé de rémunération de la capacité Mise en concurrence pour limiter le coût Pourquoi les centrales gaz seulement? Projets existants mais en « stand by » => on sait qu’il y aura un intérêt du marché Centrales dont les conditions économiques sont les plus incertaines Bon mélange entre flexibilité (face au renouvelable) et rendement (base pour remplacer le nucléaire avec impact CO2 le plus bas) Appel d’offres ouvert aux pointes (cycles ouverts) et semi-pointe/semibase (cycles fermés) 32
  33. 33. Une approche confirmée par le gouvernement fédéral : Comité ministériel restreint du 5 juillet 2013 • 331 MW => 731 MW de gestion de la demande d’ici à 2015 • Augmentation garantie des interconnexions en 2018 • Exonération cotisation fédérale gaz pour centrales + dégressivité et plafonnement pour les grandes entreprises • Mise en place d’une réserve stratégique, qui peut « empêcher » des fermetures de centrales • Appel d’offres pour 800 MW de centrales gaz • Prolongation de Tihange 1 => Le challenge du Secrétaire d’Etat, du cabinet et de l’administration était de traduire tout cela en textes légaux et règlementaires pour la fin de l’année. Ce sera chose faite. 33
  34. 34. Vers un nouveau modèle énergétique à long terme LE NOUVEAU MODÈLE ÉNERGÉTIQUE: – Une part croissante de renouvelable, avec un soutien adapté – Davantage d’interconnexions, au sein d’un marché européen intégré (en particulier pour les réponses à apporter aux déficiences du marché) – Une meilleure gestion de la demande (tarifications adaptées, innovations technologiques) – Une plus grande capacité de stockage – Une plus grande responsabilisation des utilisateurs du réseau 34
  35. 35. Secrétaire d’Etat à l'Environnement, à l'Energie, à la Mobilité et aux Réformes institutionnelles Staatssecretaris voor Milieu, Energie, Mobiliteit en Staatshervorming Melchior Wathelet Le plan Wathelet ou Comment assurer la sécurité d’approvisionnement électrique au meilleur prix pour les consommateurs Pierre Crevits 22 novembre 2013 35
  36. 36. Marie-Pierre Fauconnier President of the Commission for the Regulation of Electricity and Gas (CREG) 22/11/2013 Stakeholders' Day
  37. 37. OVERVIEW • Introduction • Challenges • How to succeed ? 37
  38. 38. INTRODUCTION • 2 September 2013 • Evolution, not REVOLUTION • Strategic plan 38
  39. 39. CHALLENGES • Flexibility • Regulated activities • Liberalised market 39
  40. 40. What’s next ? BALANCING  Further increase of demand side participation  New (pilot) products ?, retrieve entry barriers, …  Evolution of the product R3 DP subject to feedback from 1st months of 2014  Increase of volume of R1 & R2 short term sourcing  Subject to success of short term sourcing during the period Jan-Jun 2014  Evolution of R2 product activation & settlement conditions  Bid ladder Platform implementation (free bids of R3)  Production as well as demand side participation are concerned  To be finalized in 2014  Improvement of Market Information available on ELIA’s Website  Integration of EU Balancing Markets  Start within CWE region  Network Codes implementation (Balancing, LFC&R,…) 40
  41. 41. TARIFF METHODOLOGY  From a Temporary to a “Definitive” Methodology  Article 12 of the Electricity law  Transmission grid and grids with a transmission function  Main policy/regulation instrument  Tariffs structure, budgets, services, duties, investments, ….  Remuneration, incentives, carrots and/or sticks ?  …  Concertation with ELIA  Consultation process with all grid users  What are the needs ?  How does the Methodology meet these needs ?  To be finalized on the 31nd December 2014  And applied for the next tariff period (2016 - 2019) 41
  42. 42. HOW TO SUCCEED ? • Strategic plan • Communication strategy • Stakeholders involvement 42
  43. 43. Main findings of the Stakeholders’ Day Jacques Vandermeiren CEO Elia 22/11/2013 Stakeholders' Day
  44. 44. Stakeholders’ Day 2013 22/11/2013 Stakeholders' Day

×