Mensuel n°4 -
JEUNES POP
PAROLES
PAROLES
NATIONAL
NATIONAL
EDITO
LOCAL
UNE FRANCE EN BLEU
« »
LE SOUTIEN DE NOTRE
PRESIDEN...
Edito
1
VIE DE LA FEDERATION UMP 66
LE COMITE DEPARTEMENTAL ANALYSE :
LES MOTS DU PRESIDENT
François CALVET
« Je suis tris...
National
2
CHRONIQUE D’UNE MORT ANNONCEE...
CHOMAGE
1 an à faire du mariage pour
tous, deux ans à faire des
C.I.C.E, des p...
National
3
Les socialistes et leurs alliés ont perdu la moitié des 60 départements
qu'ils possédaient avant ces départemen...
4
Local
Élections départementales de 2015 dans les
Pyrénées-Orientales
La participation dans les P.O. a été de 58,66%.
Seu...
6
Les jeunes populaires
SPECIAL JEUNES POPULAIRES DE L’/AUDE
Les élections départementales sont passées et le verdict des ...
5
Paroles de militants
Merci madame Taubira ! Grace à votre laxisme, nom-
bre de récidivistes, violeurs, assassins, terror...
Nous apprenons que le PS de Haute-Savoie adopte une motion pour le retrait de la Vierge de la commune
de Publier.
Les soci...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Appel du coq avril

184 vues

Publié le

APPEL DU COQ AVRIL 2015

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
184
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Appel du coq avril

  1. 1. Mensuel n°4 - JEUNES POP PAROLES PAROLES NATIONAL NATIONAL EDITO LOCAL UNE FRANCE EN BLEU « » LE SOUTIEN DE NOTRE PRESIDENT A FONCTIONNE. LE PS GARDE LE DEPARTEMENT RESISTANCE
  2. 2. Edito 1 VIE DE LA FEDERATION UMP 66 LE COMITE DEPARTEMENTAL ANALYSE : LES MOTS DU PRESIDENT François CALVET « Je suis triste du résultat de cette élection. Mais avant toute chose, je tiens à féliciter tous les candidats qui ont porté les couleurs de notre fa- mille politique. Cette campagne électorale a été préparée de longue date. Pour la première fois, nous avions un pro- gramme départemental commun et un esprit d’équipe a vu le jour. Avec Jean CASTEX, nous avions un chef de file combatif et fédérateur. C’est un homme d’expé- rience qui sait rassembler et avec qui nous avons pu travailler dans la cohérence de l’enjeu. Le rassemblement de la Droite aurait pu mieux fonctionner sans certaines dissidences. Nous règle- ront ce problème avec les hautes instances à Paris. Les défaites sont toujours difficiles à digérer, mais c’est dans celles-ci qu’il faut puiser les enseigne- ments et la ressource pour les prochains combats. La stratégie FNPS a fonctionné à notre détriment et les électeurs vont maintenant subir, une fois encore, l’immobilisme et le sectarisme de la majorité départementale en place ». Il est de notre devoir de rester mobilisés pour les prochaines échéances. Nous comptons sur votre engagement. Le Président. François CALVET
  3. 3. National 2 CHRONIQUE D’UNE MORT ANNONCEE... CHOMAGE 1 an à faire du mariage pour tous, deux ans à faire des C.I.C.E, des pactes de ma- chins et des pactes de trucs qui ne sont toujours pas " en efficacité ", des lois Micron, des contrats aidés qui plom- bent nos dépenses pu- bliques et des contrats de génération qui font un bide... Il paraît qu’il y a des signes encourageants, que la baisse de la hausse est encourageante, que des " signaux " devraient nous donner plus d’espoir, que heureusement, il y a des caté- gories, des tranches d’âges qui diminuent, alors patientons pour les autres. Allez, encore un petit effort Président et bientôt, ils seront 6 millions ! 3 509 800 chômeurs de catégorie A soit 0,4% de plus qu’en février. FISCALITE La France croule sous le poids des impôts, des normes tatillonnes, des fonctionnaires nombreux, des administrations gloutonnes. 300 corps d'état, 1851 primes. Le ministère le plus généreux : Bercy : 140.000 agents avec un total de 441 primes et indemnités. Les primes sont aussi nombreuses que les doublons sont monnaie courante. Et que dire du supplément familial de traitement (SFT ) qui double presque les allocations familiales des agents ? Des allocations chômages versées sans contrôle. Le nombre de chô- meurs était de 5 millions fin 2014. Des politiques sociales trop automatiques. Des expérimentations sur 2600 chômeurs ont démontré que plus de 20% ne cherchaient pas acti- vement un emploi. Des grèves "réveillon" de la SNCF. L'impact d'un seul jour de grève dans les transports publics serait de 300 à 400 millions d'euros. Concernant les cheminots, le droit de retrait est l' arme de tous les excès. Les pilotes d'Air France : 13 jours de grève en 2014 : 500 millions d'euros de pertes . Une fiscalité écrasante : 360 impôts et taxes. (la deuxième après le Da- nemark). 37 régimes de retraites, 3500 pages du code du travail. Nous sommes les champions du monde des dépenses sociales (700 milliards d'euros de dépenses sociales différentes, 282 mil- liards de prestations, 103 aides sociales différentes.) JE SUIS FOSSOYEUR
  4. 4. National 3 Les socialistes et leurs alliés ont perdu la moitié des 60 départements qu'ils possédaient avant ces départementales. Le FN n'a remporté au- cune victoire. La droite est largement majoritaire. Le président de l'UMP, Nicolas Sarkozy, a salué la nette victoire de "la droite républicaine et du centre" aux élections départementales, y voyant un "désaveu sans appel" à l'égard du gouvernement. "La droite républicaine et le centre ont nette- ment remporté les élections départementales" et "jamais notre famille politique n'avait gagné autant de départements", a déclaré l'ancien président de la République. Le résultat des élections départementales prouve "le désaveu sans appel" à l'égard du chef de l'Etat, François Hollande, et de son gouvernement, a jugé M. Sarkozy. Ces résultats dépassent de très loin la considération locale. Les Français ont massivement rejeté la politique de François Hollande et de son gouvernement", a réagi l'ancien chef de l'Etat, esti- mant que "l'impuissance" de M. Hollande avait été "sanctionnée". L'UMP et le centre ont largement gagné les élections départementales des 22 et 29 mars. Dimanche soir, Nicolas Sarkozy a souligné que «ces résultats dépassent de très loin la consi- dération locale» Les Français ont massivement rejeté la politique de François Hollande et de son gouvernement». Revendiquant la place de premier opposant au président de la Répu- blique dans la perspective de 2017, Nicolas Sarkozy a professé: «L’espoir renaît pour la France. L’alternance est en marche, rien ne l’arrêtera.» Les proches de l'ancien chef de l'Etat, à l’image du sénateur de Paris Pierre Charon dimanche, ont expliqué que «c’est la victoire de Nicolas Sarkozy et de nos candidats UMP et UDI». La hiérarchie des récipiendaires a ici tout son sens…
  5. 5. 4 Local Élections départementales de 2015 dans les Pyrénées-Orientales La participation dans les P.O. a été de 58,66%. Seules 8 femmes parmi les 98 nouveaux présidents départementaux, mais 2 dans les P.O. (une en Lozère et l'autre à Perpignan). - Le redécoupage initié par la gauche n'a pas favorisé la Droite, on le savait... - Le mélange savamment orchestré d'ajouter des éléments de droite et de gauche n'ont pas plu à la population. - Le FN est venu jouer le trouble fête Le résultat est celui que nous connaissons. La droite s'empare de 66 présidences de conseils départementaux (contre 41 auparavant). La vague bleue s'est confirmée : l' Essonne bascule à droite. La gauche avait 57 départe- ments, elle n'en a plus que 30. L'UMP-UDI avait 24 départements, elle en a 43. Le FN 34,51 % - Le PS 18,87 % - L’ UMP 13,90 % - L'union de la droite 12,84 % L'union de la gauche 8,05 % - Divers droite 6,21 % des voix. Nous constatons : Malgré une nette prédominance de la droite dans les chiffres, le PS garde le Conseil Général 31,95 % des voix pour la droite contre 26 % pour la gauche -. Le FN a bien perturbé (comme d'habitude) cette élection. Dans tous les cantons où le FN était présent au deuxième tour, les CANDIDATS DE DROITE ONT PERDU. Quand on dit que les électeurs qui votent FN font gagner la Gauche, C’est la réalité ! Un vote FN = un vote PS. Nous nous réjouissons d'une très large victoire dans toute la France de l'union de la droite et de l'UDI.
  6. 6. 6 Les jeunes populaires SPECIAL JEUNES POPULAIRES DE L’/AUDE Les élections départementales sont passées et le verdict des urnes, expression de la souveraineté populaire a parlé ! L'heure est donc au bilan. Sur le plan national notre Famille politique a engrangé de très beaux succès en faisant tomber des forteresses réputées imprenables telles que la Corrèze, l'Allier, le Nord, l’Essonne etc. Nous avons démontré que l'émergence d'une nouvelle génération, l'effort d'une implantation locale prégnante et une réflexion programmatique solide permettent de récolter de beaux fruits électoraux. Bref, après les municipales, les sénatoriales et les départemen- tales notre famille démontre qu'elle constitue l'unique opposition crédible pour la France ! Nous avons transformé l'essai et renvoyé les socialistes dans leurs 22 mètres. Maintenant parlons de l'Aude ! Hélas comme toujours, il y a l'exception qui confirme la règle. L’Aude confirme une fois de plus cet adage juridique. Notre Famille enregistre un fort recul à l'issue d’un scrutin qui devait pourtant nous être favorable, porté par le rejet du socialisme destructeur. Nous sauvons seulement un canton ancré à droite ! De cinq élus nous passons à deux ; cherchez l'erreur ! Il faut donc voir que lorsque le Front national est fort au premier tour avec presque 40 %, il fait élire les socialistes au second tour. L'UMP Audoise sort meurtrie de cet échec lié à sa faiblesse structurelle qui contribue à détourner nos électeurs de nos candidats ! Maintenant charge à nous de prendre les mesures éner- giques qui s’imposent pour prépa- rer dans nos départements respectifs la bataille des Régio- nales, avec pour objectif l'Union de la Droite et du Centre pour bat- tre la gauche régionale! A la proxima édiçio ! Édouard JORDAN Vice-président des Jeunes UMP de l’Aude Conseiller Municipal de Carcassonne UN BON CASSOULET POUR OUBLIER UNE DEFAITE ….. C’EST CELA L’AUTHENTICITE M’a reconnu le gabatch
  7. 7. 5 Paroles de militants Merci madame Taubira ! Grace à votre laxisme, nom- bre de récidivistes, violeurs, assassins, terroristes se- ront bientôt libres de recommencer leurs méfaits (j'en veux pour preuve Mr Coulibaly relâché peu de temps avant son acte terroriste qui aurait pu être évité) Nos concitoyens qui pour seul crime défendent leurs biens sont incarcérés sans ménagement ni remise de peine. Ne vous étonnez pas du mécontentement général qui pousse certaines personnes à des débordements de vocabulaire, regrettables, certes, mais au lieu de vous présenter en victime du racisme à chaque réflexion, remettez plutôt votre politique en question et peut être arriverons nous à vous cerner différemment. J.S La visite de Nicolas Sarkozy à Perpignan fut un succès retentissant. Dans une salle pleine à craquer, il nous a démon- tré encore une fois, par sa sincérité, sa motivation, sa capacité d'entrainement, son savoir-faire élec- toral, qu'il est le meilleur. J'ajoute que l'organisation et la sécurité ce jour là étaient à la hauteur. M.Y L'immigration clandestine atteint des seuils d'intolérabilité que nous devons dénoncer. Nos gouvernants savent bien que la France et l'Europe ne pourront jamais assimiler ou intégrer toutes ces populations. Pourquoi laissent-ils faire ? Nous prenons acte que ceux qui nous gouvernent ne veulent pas mettre fin à cette invasion islamique à travers l'invasion des clandestins. Dans cette situation, nous devons, nous peuple de France, sauvegarder notre droit légitime à "être maître chez nous " afin de préserver l'intégrité de notre peuple, en bloquant l'invasion des clandestins dont l'état est complice. Une primaire à l'UMP ? La droite, à l'instar de la gauche, s'y est convertie. Dans un parti où la culture du chef s'est toujours imposée, l'adoption de ce nou- veau mode de désignation est une bizarrerie voire une petite révolution. Les pressions des médias et du peu- ple de la pensée unique ont eu raison des institutions de notre parti. S.C C'est pas grave c'est l'état français qui paye ... Il suffit d'augmenter les impôts de quelques points et on en- tretient des terroristes , les français sont tellement bêtes ! Dans l'hebdomadaire "Le Point", je découvre une information aussi hallucinante que révoltante. C'est l'histoire d'un homme qui est allé faire le djihad en Irak. Blessé au combat, il est amputé du bras gauche et perd un oeil. Notre apprenti terroriste décide alors de rentrer en France. Une fois de retour, il fait la de- mande d'une allocation adulte-handicapé. Et vous savez quoi ? Il l'obtient ! Jusqu'à la fin de ses jours, la nation française versera tous les mois à ce triste personnage la somme de 800,45 euros. Les bras m'en tombent... Si la loi ne nous permet pas de lui ôter ce droit, et bien que l'on change la loi ! La République s'affaiblit en tolérant de telles situations. EL CHE Les libres penseurs ont gagné. Le tribunal administratif d’une ville de Bretagne vient d’ordonner la destruction de la statue de Jean Paul II érigée récemment, celle-ci comprend une arche surmontée d’une croix et ce, au nom de la laïcité . Ce jugement risque bien de faire jurisprudence. Autrement dit, il faut maintenant cacher notre culture judéo-chrétienne et tous les signes relatifs. Faut il maintenant que toutes les villes, villages, églises, monuments, écoles, hôpitaux, cliniques, , rues, fêtes qui portent le nom d’un saint afin qu’ils (qu’elles) soit rebaptisés (ées) au nom de la laïcité ? Après avoir effacé toutes les traces de notre culture, que restera-t-il ? Quels seront les nouveaux repères ? Situation ubuesque, effectivement,symptomatique de notre société malade et amnésique de ses origines, ceci dicté par les gouvernants qui veulent plaire à cette pensée unique laïque, fanatique. La France est chrétienne. A nous, peuple de France, de défendre nos valeurs fondamentales ! LILI Par lettre ou par courriel, par téléphone ou sur le site Internet tous vos messages contribuent à faire avancer l’UMP : ump66@wanadoo.fr
  8. 8. Nous apprenons que le PS de Haute-Savoie adopte une motion pour le retrait de la Vierge de la commune de Publier. Les socialistes n’aiment pas la France, son histoire, sa culture , ils ne défendent pas la laïcité, il s’en servent comme d’une arme pour détruire le lien entre la France et son passé chrétien . Les extrémistes négationnistes associés aux gauchistes, tournent le dos à la France en s'attaquant à nos traditions et en les banissant, ils déconstruisent l’esprit de nos compatriotes . M.P Immigration clandestine : Le rapport explosif Les derniers chiffres publiés par Frontex (l'agence européenne de contrôle des frontières) sont alarmants. En un an, les entrées clandestines en Europe ont bondi de 153 % soit 230.000 entrées illégales. Depuis le début de l'année 7882 clandestins ont débarqué sur l'île de Lampedusa et sur les côtes de Sicile , 43 % de plus que sur la même période de 2014. Le SPD en Allemagne a proposé l'introduction d'un système à points pour favoriser l'immigration qualifiée, à l'instar du Canada. Les immigrants diplômés ou parlant l' allemand seront privilégiés. Mais la CDU (parti d'Angela Merkel) voudrait renvoyer le plus possible de demandeurs d'emplois car il y a urgence à agir. Que dit le gouvernement français ? Rien. Peut-on continuer ainsi ? Combien faudrait-il construire de loge- ments pour les absorber ? Comment leur trouver un travail ? Le regroupement familial serait-il admis ? La maison France brûle, il est temps de prendre des mesures draconiennes - comme le préconise Nicolas Sar- kozy- afin de revoir Schengen notamment. L.C Qui aura l'autorité nécessaire pour transformer le pays ? Ce sera difficile car le changement a été affermé aux partenaires sociaux. Qui sont-ils ces partenaires sociaux ? Des défenseurs du statu quo. C'est pourquoi nos réformes ne réforment jamais rien. Triste constat. Pourquoi sommes-nous prisonniers de ce conserva- tisme ? C'est tout cela qu'il va falloir faire sauter, les Français y sont prêts. P.R L'indifférence que porte l' occident aux chrétiens d'Orient, martyrisés par les jihadistes est une lâcheté mo- tivée par la peur. Le fanatisme a gagné une bataille dans une offensive européenne pour faire reconaître le délit de blasphème. La liberté d’expression a reculé devant les jihadistes. L'état doit vaincre sa frousse, il doit refuser les projets de réécriture de l'histoire et de l'enseignement des cultures des origines, préserver la laïcité, appliquer le droit, combattre le totalitarisme. N.L 7 Paroles de militants Manuel Valls a peur, la gauche a peur. Que penser d'un premier ministre qui a peur ? Manuel Valls perd ses moyens à l' Assemblée face Gérard Darmanin député UMP calme. Sommes-nous dupes de ce petit jeu de la gauche aux abois ? Non évi- demment. Les Français ne peuvent pas faire confiance à un homme (à la tête de hautes fonctions ) qui ne peut dominer sa colère. Ils veulent des actes, des réformes pas de sautes d'humeur. J.M

×