VIEILLISSEMENT :
Définitions et concepts
QUELLES DEFINITIONS DU VIEILLISSEMENT ?
Vieillissement

G
E
R
O
N
T
O
L
O
G
I
E

G
E
R
I
A
T
R
I
E

Personne âgée

Médical...
VIEILLISSEMENT EN PAYS DE LOIRE :
Quelles approches et bornes d’âge ?
– Approche quantitative : « Mamie boom »

50 ans : S...
VIEILLISSEMENT EN PAYS DE LOIRE :
Quels enjeux et visions ?
Enjeux
– Démographique :
↑ nombre/proportion >65 ans
↑ espéran...
VIEILLISSEMENT : Points importants

– Vieillissement :
Consécutif à l’action du temps
Survient chez tous les individus d'u...
VIEILLISSEMENT : Points importants
– Vieillissement :
Sous-entend allongement durée de vie
Divergence entre :
Longévité = ...
DEFINITION DE L’AGISME

– Regroupe toutes les formes de
discrimination, ségrégation, mépris
fondées sur les écarts d’âge
–...
COMMENT VIEILLIT-ON ?
GENES

« JEUNE »

« VIEUX »

Processus de
réparation

Processus de
destruction

ENVIRONNEMENT
Maladi...
COMMENT VIEILLIT-ON ?
Sénescence
– Ensemble des processus biologiques qui modifient la
structure du vivant et altèrent les...
POURQUOI ?
Théorie du bien de l’espèce
− Faits :
Une espèce évolue si les générations se renouvellent
Les nouvelles combin...
POURQUOI ?
Théorie du taux de vie
− Faits :
Le métabolisme cellulaire génère des sous-produits
capables d’endommager la ce...
REMARQUES

– Vieillissement :
Processus complexe et hétérogène :
Multifactoriel (facteurs intrinsèques et
extrinsèques)
Mu...
QUEQUES EXEMPLES
– Masses MAIGRE/GRASSE :
↓ masse maigre
↑ masse grasse :
Accumulation graisse viscérale
(abdomen, bassin)...
REMARQUE

– Vieillissement : Processus dynamique
reposant sur une interaction entre un
individu et son environnement
DE L’INDIVIDU A SON ENVIRONNEMENT

Triade de Wood
Déficit
Niveau
d’atteinte

Incapacité

Organe

↓ Fonction :
- Motricité ...
EXEMPLES D’INTERACTION
L’augmentation de la durée de vie de l’homme résulte
en partie d’une maîtrise de son environnement ...
ETAT DE SANTE SUJET AGE :
Relation vieillissement - maladie
– Santé :
Etat de complet bien-être physique, mental
et social...
ETAT DE SANTE SUJET AGE :
Relation vieillissement - maladie
– Relation complexe
– Vieillissement :
Facteur de risque de la...
CONSEQUENCES DU VIEILLISSEMENT :
Les 4 transitions
– Transition démographique :
↑ nombre et proportion des plus de 65 ans
...
AUTONOMIE – DEPENDANCE :
Généralités
– « Nous » et le monde extérieur :
Perception

Mémorisation

Action

Comportement mot...
AUTONOMIE – DEPENDANCE :
Généralités

– Autonomie : capacité à se gouverner soi-même
– Présuppose :
La capacité de jugemen...
AUTONOMIE – DEPENDANCE :
Généralités

– Dépendance : incapacité (partielle ou totale) à
réaliser seule les actes de la vie...
AUTONOMIE – DEPENDANCE :
Généralités

– Autonomie et dépendance :
2 concepts complémentaires
Centrées sur les capacités d’...
AUTONOMIE – DEPENDANCE :
Généralités
– Notion de « relativité » :
Indépendance et l’autonomie : concepts
relatifs
Dépenden...
AUTONOMIE – DEPENDANCE :
Généralités

– Entraînent des conséquences spécifiques
– Causes et conséquences intéressent :
Suj...
AUTONOMIE – DEPENDANCE :
Généralités
EXEMPLE DE CONSEQUENCES…
CE QUE DIT CET ARTICLE…
− Typologie particulière des personnes âgées arrivant à
l’hôpital : Les « survivants » = sujets FR...
COMMENT EN EST-ON ARRIVE LA ?
Une population vieillissante
– Approche quantitative = « Mamie boom »
– Approche qualitative...
COMMENT EN EST-ON ARRIVE LA ?
Une société qui change

– Inadéquation entre :
↑ Demande de soins : «Désir» de consommation
...
COMMENT EN EST-ON ARRIVE LA ?
Des missions qui évoluent avec la demande…

– Définit… en 1975 : « Service d’un hôpital où s...
COMMENT EN EST-ON ARRIVE LA ?
Des missions qui évoluent avec la demande…
– Service des urgence (SU) :
Mode d’accès spécifi...
COMMENT EN EST-ON ARRIVE LA ?
… Divergence des approches
Urgentistes

Gériatres

Mono

: Pathologie :

Poly

Centrée sur
l...
PRISE EN CHARGE… EN GERONTOLOGIE
– Démarche traditionnelle centrée sur la maladie :
Insuffisante
Complétée par une approch...
PRISE EN CHARGE… EN GERONTOLOGIE

–

Résultat d'un compromis entre ce qui :
Est souhaitable et faisable (utilité, bénéfice...
PRISE EN CHARGE… EN GERONTOLOGIE

– Mettre l'accent sur ce qui fonctionne (et non sur
les déficits)
– Renvoyer au sujet âg...
PRISE EN CHARGE… EN GERONTOLOGIE
– Accepter l'inefficacité thérapeutique :
« Déprescription »
Pas d'acharnement thérapeuti...
PRINICPES DE BASE N°1 :
°
L’approche globale
Médicale
INDIVIDU

Psychologique

ENVIRONNEMENT :
Social/Familial
APPROCHE PSYCHOLOGIQUE
– Tout événement aigu :
Prise de conscience du vieillissement ± Dénié
(perte des capacités)
Déstabi...
PRINICPES DE BASE N°2 :
°
La décompensation fonctionnelle
– Risque permanent de rupture d'un équilibre fragile
– Risque du...
RESERVES FONCTIONNELLES : Notion de seuil
Capacité

Retentissement
100%

Fonctionnement
normal

NON

30%

Fragilité

Incon...
RESERVES FONCTIONNELLES :
Relation seuil - temps
Réserves physiologiques
100 %

Vieillissement

Maladie chronique
30 %

ZO...
CLASSIFICATION DES SUJETS AGES :
Importance des réserves physiologiques
Réserves physiologiques
100 %

VIGOUREUX
30 %

FRA...
CONSEQUENCES
Réserves
Physiologiques 100%

Stabilité clinique
Absence d’incapacités
Récupération complète

Vigoureux

Suje...
FRAGILITE :
Quelle définition ?
– Absence de consensus !
– Synonymes de fragilité :
« Avance en âge »
Comorbidité
Incapaci...
FRAGILITE :
Une définition pragmatique…

– Etat médico-environnemental
– Instable
– Lié à ↓ réserves physiologiques
– Déco...
FRAGILITE :
Prévalence

– 7-20 % des sujets âgés vivant
à domicile
– Perspectives de la génération
« baby-boomers » :
2005...
FRAGILITE :
Un concept à multiples facettes…

Syndromes
gériatriques :
– Marche
– Cognition
– Nutrition

↓Réserves physiol...
FRAGILITE :
Ce qu’il faut retenir du concept

– Pas de pathologie spécifique
– Expression clinique variée
– Etat instable
...
FRAGILITE :
Approche clinique
« Phénotype » clinique
Symptômes

Signes cliniques

Evaluation standardisée
Clinique

Perte ...
FRAGILITE :
Approche clinique

« Phénotype »
environnemental
Solitude
Isolement socio-familial
Précarité économique
↓ Acce...
PRESEVER = PROMOTION DE LA SANTE
– Promotion de la santé (état de bien être physique mental et
social) :
Vise l’égalité en...
PREVENIR : Définition
– Prévention = ensemble des mesures visant à éviter ou à
réduire le nombre et la gravité des maladie...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Cours 2 du_vieillissement_d%c3%a9finition

742 vues

Publié le

Publié dans : Formation, Santé & Médecine
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
742
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
5
Actions
Partages
0
Téléchargements
16
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Cours 2 du_vieillissement_d%c3%a9finition

  1. 1. VIEILLISSEMENT : Définitions et concepts
  2. 2. QUELLES DEFINITIONS DU VIEILLISSEMENT ? Vieillissement G E R O N T O L O G I E G E R I A T R I E Personne âgée Médicale : – Vieillissement = Ensemble des processus physiologiques qui modifient la structure et les fonctions de l’organisme – Processus lent, progressif et irréversible – Résulte de facteurs génétiques et environnementaux > 75 ans Démographique : – ↑ nombre et proportion de personnes âgées – Résulte de ↓ natalité et mortalité (âge avancé +++) > 65 ans Socio-économique : – Changement de statut – Résulte de la cessation activité professionnelle (Vieillesse - définition OMS) ± charges familiales > 60 ans
  3. 3. VIEILLISSEMENT EN PAYS DE LOIRE : Quelles approches et bornes d’âge ? – Approche quantitative : « Mamie boom » 50 ans : Salarié…senior Désengagement familial 60 ans : Retraite (!) Age de la « vieillesse » 1 sujet sur 3 aura >60 ans – Approche qualitative : Compression morbidités avec ↑ dépendance (54 000 sujets (en 2006, 64 000 sujets en 2015) Aide informelle ↓↓ Modification des relations intergénérationnelles : Recours aux soins = une évidente nécessité… (aide familiale → publique) 65 ans : Personne âgée …démographique 75 ans : Age gériatrique Cumul de pathologies 85 ans : Age grande dépendance et perte d’autonomie Longévité = Durée de vie maximale; Espérance de vie = durée de vie moyenne
  4. 4. VIEILLISSEMENT EN PAYS DE LOIRE : Quels enjeux et visions ? Enjeux – Démographique : ↑ nombre/proportion >65 ans ↑ espérance de vie Visions − Pessimisme : Avenir – fatalité Décrépitude rôles, corps, esprit… − Épidémiologique : Cumul maladies chroniques Incapacités et handicaps − Économique : ↑ dépenses de santé Accélération réformes de santé − Sociétal : Quelle est la place de chaque acteur ? − Optimisme : Avenir – potentialité Adaptabilité, capacités restantes, nouveaux rôles…
  5. 5. VIEILLISSEMENT : Points importants – Vieillissement : Consécutif à l’action du temps Survient chez tous les individus d'une espèce vivante – Conséquences : Déclin des performances (niveau de référence : Actes Vie Quotidienne [AVQ]) Perte des capacités d’adaptation avec l’environnement
  6. 6. VIEILLISSEMENT : Points importants – Vieillissement : Sous-entend allongement durée de vie Divergence entre : Longévité = durée de vie maximale Espérance de vie = durée de vie moyenne – Phénomène ancien… Connu depuis l’antiquité mais : Limité : 5% de la population atteignait 80 ans Réservé à des individus d’exception (Platon) Associé à la sagesse : Du chevalier à l’hermite
  7. 7. DEFINITION DE L’AGISME – Regroupe toutes les formes de discrimination, ségrégation, mépris fondées sur les écarts d’âge – Exemple : Discriminations dans le domaine de l’emploi (trentenaires jugés «trop Jeunes» ou quadragénaires jugés «trop vieux»)
  8. 8. COMMENT VIEILLIT-ON ? GENES « JEUNE » « VIEUX » Processus de réparation Processus de destruction ENVIRONNEMENT Maladie chronique, Nutrition, Activité physique
  9. 9. COMMENT VIEILLIT-ON ? Sénescence – Ensemble des processus biologiques qui modifient la structure du vivant et altèrent les fonctions de l’organisme – 300 processus dénombrées… Regroupées en 2 grandes catégories : Stochastiques : Hasard Génomiques : Programmés par génome − Principales théories de la sénescence : Cellule / Génome – Apoptose – Longueur télomère – Radicaux libres – «Erreurs catastrophes» – Glycation protéique
  10. 10. POURQUOI ? Théorie du bien de l’espèce − Faits : Une espèce évolue si les générations se renouvellent Les nouvelles combinaisons de gènes apparaissent via la reproduction et modifient les caractéristiques des individus Les modifications des caractéristiques des individus lui permettent de mieux s’adapter à son environnement − Principe : Le vieillissement permet le renouvellement des générations Les individus les plus âgés meurent et laissent la place aux jeunes pour le « bien de l’espèce » et non celui de l’individu !
  11. 11. POURQUOI ? Théorie du taux de vie − Faits : Le métabolisme cellulaire génère des sous-produits capables d’endommager la cellule La vitesse de métabolisme (ou « le taux de vie ») d’un individu influence son vieillissement Chaque cellule a un « capital métabolique » − Principe : Le vieillissement résulte de la consommation du capital métabolique − Exemples ↑ durée de vie : Restriction calorique chez les rats Environnement froid chez la drosophile
  12. 12. REMARQUES – Vieillissement : Processus complexe et hétérogène : Multifactoriel (facteurs intrinsèques et extrinsèques) Multisystèmique (organe, tissu, cellule, génome…)
  13. 13. QUEQUES EXEMPLES – Masses MAIGRE/GRASSE : ↓ masse maigre ↑ masse grasse : Accumulation graisse viscérale (abdomen, bassin) Réduction graisse sous-cutané (visage, avant-bras) Jeune Agé TDM quadriceps – PEAU : Fine, translucide, plus sèche (xérose) Perte élasticité avec relâchement sous-cutané (rides) Plus terne, alternance zone pigmentée - zone achromique – PHANERES : Cheveux plus rares, secs et cassants, blancs Poils plus rares, topographie différente (Homme : nez, sourcils, oreilles ; Femme : menton)
  14. 14. REMARQUE – Vieillissement : Processus dynamique reposant sur une interaction entre un individu et son environnement
  15. 15. DE L’INDIVIDU A SON ENVIRONNEMENT Triade de Wood Déficit Niveau d’atteinte Incapacité Organe ↓ Fonction : - Motricité : Dépendance - Cognition : Autonomie Handicap / Désavantages Interaction Individu / Environnement
  16. 16. EXEMPLES D’INTERACTION L’augmentation de la durée de vie de l’homme résulte en partie d’une maîtrise de son environnement : Hygiène, Habitat, Alimentation, Maladies…
  17. 17. ETAT DE SANTE SUJET AGE : Relation vieillissement - maladie – Santé : Etat de complet bien-être physique, mental et social, ne consistant pas seulement en une absence de maladie ou d'infirmité – Remarques sur le concept de santé : Approche subjective donc variable d’un individu à l’autre Concept proche de celui de la qualité de vie, concept qui vise à décrire les aptitudes d'un individu à fonctionner dans un environnement donné et à en tirer satisfaction Aucune mesure physiologique ne peut déterminer le bien-être d'un individu donc sa santé !
  18. 18. ETAT DE SANTE SUJET AGE : Relation vieillissement - maladie – Relation complexe – Vieillissement : Facteur de risque de la « maladie »: Modifications physiologiques Temps d’exposition long Association : Plusieurs maladies … Evoluée
  19. 19. CONSEQUENCES DU VIEILLISSEMENT : Les 4 transitions – Transition démographique : ↑ nombre et proportion des plus de 65 ans ↑ espérance de vie : A la naissance : 80 ans A 75 ans : 12 ans – Transition épidémiologique : Cumul de maladies chroniques Incapacités et handicaps – Transition économique : ↑ dépenses de santé Accélération des réformes de santé – Transition « sociétale » : Quelle est la place de chaque acteur ?
  20. 20. AUTONOMIE – DEPENDANCE : Généralités – « Nous » et le monde extérieur : Perception Mémorisation Action Comportement moteur et cognitif ADAPTE à son milieu de vie – Définition générique : AUTONOMIE « Vouloir » Conceptualisation de l’action DEPENDANCE : FAIRE : « Pouvoir » Réalisation de l’action
  21. 21. AUTONOMIE – DEPENDANCE : Généralités – Autonomie : capacité à se gouverner soi-même – Présuppose : La capacité de jugement (prévoir et choisir) La liberté du choix résultant du jugement (accepter / refuser) – Le choix doit s’exercer dans le respect des lois et usages communs : ADAPTE à la situation, à l’environnement et aux règles de vie
  22. 22. AUTONOMIE – DEPENDANCE : Généralités – Dépendance : incapacité (partielle ou totale) à réaliser seule les actes de la vie quotidienne – Capacité de jugement et liberté de choix peuvent être ± altérés
  23. 23. AUTONOMIE – DEPENDANCE : Généralités – Autonomie et dépendance : 2 concepts complémentaires Centrées sur les capacités d’action (du concept à la réalisation) De l’individu sur son environnement – Résultent de causes spécifiques (Vieillissement physiologique et pathologique : concept de fragilité)
  24. 24. AUTONOMIE – DEPENDANCE : Généralités – Notion de « relativité » : Indépendance et l’autonomie : concepts relatifs Dépendent du niveau et du type de relation qu’un individu entretien avec son environnement – Quel seuil pour définir la perte de la capacité d’agir ? – En gérontologie : Niveau de relation centré sur les capacités de base qu’un individu a pour interagir avec son environnement Actes de la vie quotidienne
  25. 25. AUTONOMIE – DEPENDANCE : Généralités – Entraînent des conséquences spécifiques – Causes et conséquences intéressent : Sujet âgé Et/ou entourage familial Et/ou acteurs médico-sociaux
  26. 26. AUTONOMIE – DEPENDANCE : Généralités
  27. 27. EXEMPLE DE CONSEQUENCES…
  28. 28. CE QUE DIT CET ARTICLE… − Typologie particulière des personnes âgées arrivant à l’hôpital : Les « survivants » = sujets FRAGILES car très âgés, dépendants, non autonomes et malades − Développement d’une médecine «technique» centrée sur l’organe et non l’individu – Notion de « ségrégation médicale » : La personne âgée est « mise de côté » – Défaut d’accueil…« L’hôpital ne les aime pas » – Défaut de prise en charge adaptée… « maltraitance institutionnelle » – Question : Comment en est-on arrivé là ?
  29. 29. COMMENT EN EST-ON ARRIVE LA ? Une population vieillissante – Approche quantitative = « Mamie boom » – Approche qualitative : Compression morbidité avec phénomène rebond : 65-75 ans : ↑ espérance de vie sans incapacité > 75 ans : ↓↓ espérance de vie sans incapacité Aide informelle ↓↓ Modification des relations intergénérationnelles : Recours aux soins = une évidente nécessité… (aide familiale → publique) – Conséquences : ↑↑↑ Recours au système de soins médico-sociaux
  30. 30. COMMENT EN EST-ON ARRIVE LA ? Une société qui change – Inadéquation entre : ↑ Demande de soins : «Désir» de consommation médicale rapide des usagers (mieux informer, société de consommation…Entourage du sujet âgé) ↓ démographie médicale – Hyperspécialisation de la médecine : Médecine d’organe Perte du lien entre médecin traitant / patient : Dépersonnalisation du soin
  31. 31. COMMENT EN EST-ON ARRIVE LA ? Des missions qui évoluent avec la demande… – Définit… en 1975 : « Service d’un hôpital où sont dirigés les blessés et les malades dont l’état nécessite un traitement immédiat » – Évolution mission = Perte du critère urgence : «Accueillir les patients quel que soit leur état de santé » (code de santé publique L.711-4) «Tout patient qui se présente à l’hôpital pour une consultation ou une hospitalisation et dont la prise en charge est non programmée »
  32. 32. COMMENT EN EST-ON ARRIVE LA ? Des missions qui évoluent avec la demande… – Service des urgence (SU) : Mode d’accès spécifique aux soins hospitaliers 4 personnes sur 10 entrent à l’hôpital par SU – Augmentation croissante du nombre d’admissions : Cause ou conséquence ? En France entre 1990-1998 : ↑ 43% (7,5 à 10 millions de sujets) 15% de la population générale passent par SU / An – Hétérogénéité des patients : Du recours spontané (urgence ressentie) pour avis médical et être rassuré… à la « vraie urgence » (objective)
  33. 33. COMMENT EN EST-ON ARRIVE LA ? … Divergence des approches Urgentistes Gériatres Mono : Pathologie : Poly Centrée sur l’organe Déficience : Prise en charge : Globale : Triade de Wood : Incapacité et handicap Durée : Vie : Qualité Rapidité : Logique : «Lenteur» Durée (pronostic vital) : Vie : Qualité (fonction)
  34. 34. PRISE EN CHARGE… EN GERONTOLOGIE – Démarche traditionnelle centrée sur la maladie : Insuffisante Complétée par une approche : Globale (médicale, fonctionnelle, psychologique et environnementale) Écologique et standardisée – Deux temps : Évaluation multicritères puis intervention – Objectifs dominants : Maintenir autonomie et indépendance Qualité de vie et satisfaction patient et entourage – Thérapeutique : aller au-delà du concept de guérison …Médecine «adaptative»
  35. 35. PRISE EN CHARGE… EN GERONTOLOGIE – Résultat d'un compromis entre ce qui : Est souhaitable et faisable (utilité, bénéfice réel en regard de l'espérance de vie) Est raisonnable et ce qui ne l'est pas – Éthique : Recherche du «juste soin» Problème : très peu de consensus sur les démarches médicales (validées chez le jeune)
  36. 36. PRISE EN CHARGE… EN GERONTOLOGIE – Mettre l'accent sur ce qui fonctionne (et non sur les déficits) – Renvoyer au sujet âgé une image positive de sa condition pour améliorer la perception de son image – Qualité de la relation soignant-soigné dépend de l'image que le soignant a lui-même du vieillissement : Attitude négativiste expose à des comportements extrêmes (rejet ou maternage excessif) Attitude positive permet de lutter contre le fatalisme
  37. 37. PRISE EN CHARGE… EN GERONTOLOGIE – Accepter l'inefficacité thérapeutique : « Déprescription » Pas d'acharnement thérapeutique – Apprendre les posologies gériatriques – Obtenir l'adhérence du patient et de son entourage – Plan de soin va au delà des médicaments : Rééducation, Mise en place d’aides… – Mettre en place un calendrier de suivi réaliste (critères de suivi, vigilance vis-à-vis des manifestations nouvelles)
  38. 38. PRINICPES DE BASE N°1 : ° L’approche globale Médicale INDIVIDU Psychologique ENVIRONNEMENT : Social/Familial
  39. 39. APPROCHE PSYCHOLOGIQUE – Tout événement aigu : Prise de conscience du vieillissement ± Dénié (perte des capacités) Déstabilise un équilibre précaire Crée une anxiété par : Atteinte de l'image de soi : blessure narcissique Prise de conscience de finitude : proximité de la mort – Moyen de défense = conduites de fuite : Désinvestissement et la régression Recherche de maternage et de sécurité Refuge dans la maladie
  40. 40. PRINICPES DE BASE N°2 : ° La décompensation fonctionnelle – Risque permanent de rupture d'un équilibre fragile – Risque du phénomène "cascade" : Déséquilibre d’incapacités latentes par réaction d'une fonction sur l'autre provoquant des aggravations mutuelles et des décompensations en série Grave Nécessite une attitude préventive permanente – Certaines fonctions sont particulièrement impliquées : Cognitive (confusion, dépression), Motrice (Chute, régression psychomotrice), Cardiaque (Insuffisance cardiaque) Rénale (Insuffisance par déshydratation)
  41. 41. RESERVES FONCTIONNELLES : Notion de seuil Capacité Retentissement 100% Fonctionnement normal NON 30% Fragilité Inconstant 20% OUI Défaillance Constant 0% Système physiologique Clinique Adapté de WM Bortz. J Gerontol 2002;57A: M283-M288
  42. 42. RESERVES FONCTIONNELLES : Relation seuil - temps Réserves physiologiques 100 % Vieillissement Maladie chronique 30 % ZONE DE FRAGILITE Stress aigu 20 % ZONE DE DEFAILLANCE 20 120 Temps (an)
  43. 43. CLASSIFICATION DES SUJETS AGES : Importance des réserves physiologiques Réserves physiologiques 100 % VIGOUREUX 30 % FRAGILES 20 % MALADES 20 120 Temps (an)
  44. 44. CONSEQUENCES Réserves Physiologiques 100% Stabilité clinique Absence d’incapacités Récupération complète Vigoureux Sujets âgés STRESS AIGU Fragiles Malades Instabilité clinique Phénomène de cascade Incapacités Non récupération Temps
  45. 45. FRAGILITE : Quelle définition ? – Absence de consensus ! – Synonymes de fragilité : « Avance en âge » Comorbidité Incapacité …. – Syndrome clinique et/ou biologique reposant sur une base physiologique (↓ des réserves)
  46. 46. FRAGILITE : Une définition pragmatique… – Etat médico-environnemental – Instable – Lié à ↓ réserves physiologiques – Décompense si « stress » aigu
  47. 47. FRAGILITE : Prévalence – 7-20 % des sujets âgés vivant à domicile – Perspectives de la génération « baby-boomers » : 2005 : Age de la retraite 2020 : Age de la fragilité !
  48. 48. FRAGILITE : Un concept à multiples facettes… Syndromes gériatriques : – Marche – Cognition – Nutrition ↓Réserves physiologiques (VO2 max, immunité, neurotransmetteurs, hormones…) Triade de Wood : – Déficience – Incapacité – Désavantage
  49. 49. FRAGILITE : Ce qu’il faut retenir du concept – Pas de pathologie spécifique – Expression clinique variée – Etat instable – Sensibilité au stress aigu – Risque d’incapacités et/ou de désavantages temporaires ou permanentes
  50. 50. FRAGILITE : Approche clinique « Phénotype » clinique Symptômes Signes cliniques Evaluation standardisée Clinique Perte poids Anorexie Dénutrition Sarcopénie PM mollet < 31 cm BMI < 20 Sédentarité Faiblesse musculaire Marche/équilibre instables Grabatisation Times Up & Go > 20 s Appui unipodal < 5 s Fatigue Apathie ↓ cognition Dépression Démence Confusion Mini GDS > 1 MMSE < 24 Polymédication Pathologies récidivantes ou en cascade Autonomie > 4 médicaments/jour Hospitalisation à répétition Perte d’un point aux ADL Perte d’un point aux IADL PM : périmètre, BMI : index de masse corporelle, GDS : échelle de dépression gériatrique, MMSE : mini mental test
  51. 51. FRAGILITE : Approche clinique « Phénotype » environnemental Solitude Isolement socio-familial Précarité économique ↓ Accessibilité au « réseau » Evaluation Présence entourage IDE/ Aide ménagère Classe sociale Portage repas / APA IDE : infirmière diplômée d’état, APA : allocation personnalisée d’autonomie
  52. 52. PRESEVER = PROMOTION DE LA SANTE – Promotion de la santé (état de bien être physique mental et social) : Vise l’égalité en matière de santé au sein d’un groupe de sujets Nécessite un environnement socio-économique apportant son soutien , l’information, les aptitudes et les possibilité de faire les bons choix Repose sur une démarche active de l’individu – 2 modes d’action possibles : Éduquer : Objectif : « Gérer son capital santé » requiert : Accès à l’information (compréhensible) Appropriation de l’information (démarche active) Résultat : Avoir un comportement adapté Prévenir
  53. 53. PREVENIR : Définition – Prévention = ensemble des mesures visant à éviter ou à réduire le nombre et la gravité des maladies ou des accidents – 4 types de prévention : Primaire : Tous les actes destinés à diminuer l’incidence d’une maladie dans une population, donc à réduire le risque d’apparition de cas nouveaux Secondaire : Tous les actes destinés à diminuer la prévalence d’une maladie dans une population, donc à réduire la durée d’évolution de la maladie. Elle prend en compte le dépistage précoce et le traitement des premières atteintes Tertiaire : Tous les actes destinés à diminuer la prévalence des incapacités chroniques ou des récidives dans une population, donc, à réduire au maximum les invalidités fonctionnelles consécutives à la maladie

×