Édition 2015
ÉTUDE ET ANALYSE
DES ENTREPRISES CANDIDATES
3
ÉDITO
Charlotte Fabre
Responsable
des relations presse
Coralie Davril
Chef de Projet
Le Grand Prix des Entreprises de Cr...
4
NOTE MÉTHODOLOGIQUE
Les éléments quantitatifs et qualitatifs communiqués dans la présente étude sont issus de
données dé...
6
APERÇU DES ENTREPRISES CANDIDATES AU
GRAND PRIX DES ENTREPRISES DE CROISSANCE
46% des entreprises sont patrimoniales,
13...
Bryan, Garnier & Co provides equity research, sales
& trading, private and public capital raising and M&A
services to grow...
8
Médias & Divertissement avec 470%, porté par des
entreprises telles que Mister Bell qui a vu ses effectifs multipliés
pa...
9
STADE DE CROISSANCE ET CRÉATION D’EMPLOIS
Les entreprises candidates ayant répondu à la question
concernant leurs effect...
47, rue de Monceau – 75008 Paris – T. : +33 (0)1 56 69 70 00
www.uggc.com
Indépendance
Excellence
Confiance
Vos ambitions....
11
LES ENTREPRISES
SURPERFORMANTES
Sont considérées comme surperformantes les deux entreprises de chaque catégorie sectori...
12
DATE DE CRÉATION DES ENTREPRISES SURPERFORMANTES
Il existe un relatif équilibre entre les entreprises créées avant
2000...
13
LE MANAGEMENT, SOURCE DE SURPERFORMANCE
57% des entreprises surperformantes fonctionnent de façon
collaborative / parti...
14
CROISSANCE DE L’EMPLOI
Alors que la moyenne de la croissance de l’emploi
entre 2011 et 2014 est de 125% pour l’ensemble...
Cabinet Conseil en Propriété Industrielle
Conseils en Propriété Industrielle
French Patent and Trademark Attorneys
Mandata...
16
Comme dans l’étude menée en 2014, le volet social prend une place significative dans les actions
de RSE mises en place ...
17
QUELQUES SUCCESS STORIES
DU GRAND PRIX DES ENTREPRISES DE CROISSANCE 2015
Avec 471% de croissance de son chiffre d’affa...
18
Outilacier, acteur de la distribution d’outillage et de fournitures industrielles
exclusivement en B2B, se positionne e...
LAURÉATS 2014
GRAND PRIX DES ENTREPRISES DE CROISSANCE
AÉRONAUTIQUE, TRANSPORT & LOGISTIQUE
 CA 5 - 20 M€ JPB Système
 C...
CONTACTS
Coralie Davril
Chef de projet
cdavril@leadersleague.com
Charlotte Fabre
Responsable des relations presse
cfabre@l...
Etude Leaders League / Stratégies des entreprises de croissance
Etude Leaders League / Stratégies des entreprises de croissance
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Etude Leaders League / Stratégies des entreprises de croissance

368 vues

Publié le

Création d'emploi, gouvernance, management, R&D, RSE : quels choix font les entreprises en croissance rapide ?

Une étude pour tout comprendre des stratégies de nos champions économiques en France.

Publié dans : Business
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
368
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
5
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Etude Leaders League / Stratégies des entreprises de croissance

  1. 1. Édition 2015 ÉTUDE ET ANALYSE DES ENTREPRISES CANDIDATES
  2. 2. 3 ÉDITO Charlotte Fabre Responsable des relations presse Coralie Davril Chef de Projet Le Grand Prix des Entreprises de Croissance met en lumière pour la deuxième année les entreprises et leurs dirigeants qui prouvent qu’il est possible de croître, d’innover, de créer de la valeur et des emplois. A contre-courant d’un pessimisme et de résultats économiques moroses, ces champions envoient des signaux encourageants au marché. Ils ont fait preuve, cette année encore, d’audace, d’ambition, d’innovation et d’excellence économique. Quelques chiffres attestent de leur performance : Le taux de croissance moyen entre 2011 et 2014 est de 196 % ; La croissance du résultat net moyen au cours des 3 dernières années s’élève à 145 % ; La croissance moyenne des effectifs sur cette même période est de 116 % ; Les entreprises distinguées ont levé au total 2,916 milliards d’euros depuis 2011. Les indicateurs financiers mesurant la performance s’accompagnent d’une approche qualitative rendant compte de la croissance durable des entreprises analysées. Aussi, au-delà des critères de croissance et de rentabilité, cette étude des entreprises candidates au Grand Prix des Entreprises de Croissance vise à appréhender les ressorts de la croissance tels que la capacité d’innovation, la gouvernance, les stratégies RSE, la place de la R&D ou encore l’internationalisation. Pour ne citer que quelques exemples de réussites : Le Groupe Maranatha a développé un business model et un modèle de financement innovant s’inscrivant dans une démarche de désintermédiation financière ; Un investissement conséquent en R&D explique l’avance technologique et la croissance d’Oscaro.com ; Plus d’un tiers des collaborateurs de Ceva Santé Animale sont actionnaires de leur entreprise ; L’internationalisation est au cœur de la stratégie de Lengow depuis sa création ; Énergie Perspective a repensé les ressources humaines avec l’instauration d’un « happy management » ; Private Sport Shop ou Hesus se sont positionnés sur des secteurs non exploités jusqu’à présent. Nous souhaitons à tous ces champions de continuer à relever les défis de l’innovation, de la rentabilité, de l’emploi et de la croissance grâce à l’audace et l’agilité dont ils font preuve au quotidien. Bonne lecture !
  3. 3. 4 NOTE MÉTHODOLOGIQUE Les éléments quantitatifs et qualitatifs communiqués dans la présente étude sont issus de données déclarées par les entreprises dans les dossiers de candidature complétés pour concourir au Grand Prix des Entreprises de Croissance. Dans un premier temps, plus de 1000 entreprises ont été étudiées. 400 entreprises ont été approchées et présélectionnées dans une seconde phase. Enfin, 136 ont été distinguées et ont candidaté en complétant un dossier de façon exhaustive. Les données analysées portent sur les quatre dernières années (2011 - 2014). Outre les indicateurs financiers mesurant les performances des entreprises, les dossiers traitent des thématiques correspondant aux critères de sélection des lauréats : Pérennité et profitabilité Création d’emplois Développement et potentiel de croissance Innovation Leadership et management collaboratif Responsabilité sociale, sociétale et environnementale SOCLE DES ENTREPRISES ANALYSÉES Les entreprises sont sélectionnées parmi 14 secteurs d’activités afin d’offrir une représentation optimale du tissu économique français* . Les secteurs d’activité représentés sont subdivisés selon trois stades de croissance : Les entreprises dont le chiffre d’affaires est compris entre 5 et 20 M€ Les entreprises dont le chiffre d’affaires se situe entre 20 et 100 M€ Les entreprises dont le chiffre d’affaires est compris entre 100 M€ et 1 MD€ CRITÈRES D’ÉLIGIBILITÉ Les entreprises concourant au Grand Prix des Entreprises de Croissance répondent aux critères suivants : Les entreprises analysées ont au moins 3 ans d’existence Les entreprises sont françaises et leur siège social se situe en France Les entreprises sont indépendantes Les entreprises ont un chiffre d’affaires minimum connu de cinq millions d’euros Les entreprises connaissent une croissance soutenue du chiffre d’affaires sur les trois derniers exercices * Agroalimentaire & Bio / Distribution & Biens de consommation / Électronique & Robotique / Greentech & Énergies / Immobilier, Construction & BTP / Industrie / Internet & NTIC / Loisirs & Tourisme / Luxe, Design & Mode / Médias & Divertissement / Santé, Pharma & Medtech / Services / Software & Services informatiques / Transport & Logistique
  4. 4. 6 APERÇU DES ENTREPRISES CANDIDATES AU GRAND PRIX DES ENTREPRISES DE CROISSANCE 46% des entreprises sont patrimoniales, 13% sont cotées 41% bénéficient du soutien d’un acteur du capital-investissement 49% des entreprises analysées ont été créées avant 2000, 51% après 2000 81% des entreprises analysées ont mis en place des actions de responsabilité sociale et environnementale 24% des entreprises analysées ont un comité exécutif paritaire 46% des entreprises ont des effectifs à l’international Un système de management participatif a été mis en place dans 37%des entreprises 1 entreprise sur 5a levé des fonds en 2014 43%des entreprises ont investi dans la R&D au cours des trois dernières années 62%des entreprises réalisent un chiffre d’affaires à l’international Les entreprises ont créé 7 946 emploisen 2014
  5. 5. Bryan, Garnier & Co provides equity research, sales & trading, private and public capital raising and M&A services to growth companies and their investors. Bryan, Garnier & Co is an international growth focused independent investment bank with operations in London, Paris, Geneva, New York and New Delhi. For more information, please contact Anna Emelianenko : aemelianenko@bryangarnier.com www.bryangarnier.com Global Reach A fully registered broker dealer in Europe and the US with 120 multicultural professionals based in London, Paris, Geneva, New York and New Delhi. Industry Focus An exclusive focus on the growth sectors of the economy, with deep expertise and networks in TMT, Healthcare, Renewables, Consumer Goods and Business Services. Thought Leadership 17 year old partnership, anchored by seasoned bankers, research analysts, institutional sales and traders, with strong execution track record. Impact €10bn worth value of investment banking transactions delivered for more than 150 clients since 1997. #1 investment bank with 33% market share, primary and secondary equity offerings 2014, NYSE Euronext Paris, growth sectors Over €1 bn raised for European healthcare Growth Companies Past 12 months, Equity placements 30 closed M&A assignments in technology Past 18 months, Technology Leading manager of European IPOs of growth companies on Nasdaq Celyad, Galapagos, DBV, LDR, Nasdaq, 2014-2015 Largest European Equity Private Placement in healthcare, 2014 €100m, Mérieux Nutrisciences, 2014 Largest European Biotech IPO on Nasdaq $317m, Galapagos May 2015 #1 European equity research house in 2013 Most Productive European Broker, FT Starmine 2013 2nd best European equity research analyst team, IT Thomson Reuters / Starmine Analyst Award 2015 Bryan, Garnier & Co is a fully registered broker dealer authorized by the FCA in Europe, FINRA in the USA and is a member of the LSE and NYSE Euronext. The European Growth Investment Bank Sponsoring European Growth Companies
  6. 6. 8 Médias & Divertissement avec 470%, porté par des entreprises telles que Mister Bell qui a vu ses effectifs multipliés par 11 ou encore Tradelab avec un coefficient de 8, Loisirs & Tourisme avec 250%, grâce notamment à des entreprises telles que Private Sport Shop ou Suntrade Travel dont les effectifs ont été multipliés par 15 et 6 respectivement, Greentech & Énergies qui affiche une croissance de 228%, à titre d’exemple, Geo PLC a multiplié ses effectifs par 11, Internet & NTIC avec 203% soutenu notamment par une multiplication par 5 des effectifs d’Alltricks et de Recommerce Solutions. Contrairement à la précédente édition, la croissance de l’emploi dans le secteur du luxe, du design et de la mode est relativement soutenue entre 2011 et 2014 atteignant ainsi 148%. Orchestra et Melijoe.com se démarquent notamment avec une multiplication par 3 de leurs effectifs. Enfin, on constate une plus faible croissance des effectifs dans le secteur Immobilier, Construction & BTP que l’on dit sinistré ou à maturité. Néanmoins, Altempo et Altrad ont vu leurs effectifs croître respectivement de 74% et de 116% en 4 ans. DYNAMISME DE L’EMPLOI AU SEIN DES ENTREPRISES EN CROISSANCE LES SECTEURS QUI RECRUTENT Palmarès des secteurs ayant connu la plus forte croissance de leurs effectifs sur la période 2011 – 2014 : Taux de croissance moyen des effectifs par secteur entre 2011 et 2014 500% 450% 400% 350% 300% 250% 200% 150% 100% 50% 0% Luxe,Design & M ode Électronique& Robotique Distribution & Biensdeconsom m ation Services Santé,Pharm a& M edtech Agroalim entaire& Bio Transport& Logistique Im m obilier,Construction & BTP Software& Servicesinform atiques Industrie M édias& Divertissem ent Loisirs& Tourism e Internet& NTIC Greentech & Énergies 470% 250% 228% 203%
  7. 7. 9 STADE DE CROISSANCE ET CRÉATION D’EMPLOIS Les entreprises candidates ayant répondu à la question concernant leurs effectifs en France et dont le chiffre d’affaires est compris entre 5 et 20 millions d’euros sont les plus créatrices d’emplois avec une croissance de 77% entre 2012 et 2014, ce qui représente une moyenne de 48 postes créés par entreprise sur cette période. Les entreprises dont le chiffre d’affaires se situe entre 20 et 100 millions d’euros ont en moyenne crée chacune 223 postes soit une croissance de 46% des emplois sur cette même période. Enfin, les entreprises de plus de 100 millions d’euros de chiffre d’affaires connaissent une croissance de leurs effectifs de 27% soit une création nette de 2 182 emplois en moyenne par entreprise depuis 2012. ACTIONNARIAT ET CROISSANCE DE L’EMPLOI Enfin certains types d’actionnariat se révèlent être plus favorables à l’emploi que d’autres. Ainsi, sur la période 2011 – 2014, ce sont très nettement les entreprises soutenues par le capital investissement qui ont créé le plus d’emplois avec une moyenne de 636 postes par entreprise et une croissance des effectifs de 156% sur la même période. À noter que, de même qu’en 2014, ce sont les entreprises sous LBO qui ont créé le plus d’emplois, 1 730en moyenne, avec un taux de croissance de 95%. Les entreprises patrimoniales connaissent quant à elle une croissance moyenne de 107% de leurs effectifs contre 77% pour les entreprises cotées. Le top 10 des entreprises se distinguant par la croissance de leurs effectifs entre 2011 et 2014 est ainsi révélateur : 6 sont soutenues par le capital investissement (Mister Bell, Tradelab, NAP, Alltricks, Recommerce Solutions, Weezevent) et 4 sont patrimoniales (Private Sport Shop, Geo PLC, Suntrade Travel, Groupe Maranatha). Ce sont donc en premier lieu les entreprises spécialisées dans les médias et le divertissement, les entreprises qui ont un chiffre d’affaires compris entre 5 et 20 millions d’euros et les entreprises qui bénéficient du soutien du capital investissement qui sont les plus créatrices d’emplois. Taux de croissance moyen des effectifs en fonction du chiffre d’affaires entre 2012 et 2014 CA 100 M€ - 1 MD€ 27% CA 20 - 100 M€ 46% CA 5 - 20 M€ 77%
  8. 8. 47, rue de Monceau – 75008 Paris – T. : +33 (0)1 56 69 70 00 www.uggc.com Indépendance Excellence Confiance Vos ambitions. Nos talents. Pérennité Paris Bruxelles Casablanca Shanghai India Desk Pluridisciplinarité International
  9. 9. 11 LES ENTREPRISES SURPERFORMANTES Sont considérées comme surperformantes les deux entreprises de chaque catégorie sectorielle ayant connu le plus fort taux de croissance de leur chiffre d’affaires et de leur résultat net sur la période 2011-2014. Nom de l'entreprise Secteur Stade de croissance Evolution CA 2011-2014 Evolution résultat net 2011-2014 MSL Circuits Électronique & Robotique 100 M - 1 MD€ 125% 1067% Innov8 Électronique & Robotique 100 M - 1 MD€ 1473% 9500% Relais Vert Agroalimentaire & Bio 20 - 100 M€ 78% 1900% Maison Pradier Agroalimentaire & Bio 5 - 20 M€ 79% NC Maped Distribution & Biens de consommation 100 M - 1 MD€ 35% 119% Dachard Distribution & Biens de consommation 20 - 100 M€ 18% 7% Hesus Greentech & Énergies 5 - 20 M€ 362% 264% Geo PLC Greentech & Énergies 20 - 100 M€ 821% 976% Altrad Immobilier, Construction & BTP 100 M - 1 MD€ 74% 158% DCB International Immobilier, Construction & BTP 20 - 100 M€ 105% 900% Hélicoptères Guimbal Industrie 5 - 20 M€ 174% 1383% Posson Packaging Industrie 5 - 20 M€ 23% 180% Weezevent Internet & NTIC 20 - 100 M€ 583% 600% Criteo Internet & NTIC 100 M - 1 MD€ 417% 550% Puy du Fou Loisirs & Tourisme 20 - 100 M€ 45% 118% Exclusive France Holidays Group Loisirs & Tourisme 20 - 100 M€ 46% 375% Orchestra Luxe, Design & Mode 100 M - 1 MD€ 86% 616% Malhia Kent Luxe, Design & Mode 5 - 20 M€ 106% 188% Tradelab Médias & Divertissement 5 - 20 M€ 1950% 232% Mister Bell Médias & Divertissement 5 - 20 M€ 3100% N.C. AB7 Industrie Santé, Pharma & Medtech 5 - 20 M€ 48% 275% Valneva Santé, Pharma & Medtech 20 - 100 M€ 237% 977% Webhelp Services 100 M - 1 MD€ 164% 375% Resto'in Services 5 - 20 M€ 109% 245% Multiposting Software & Services informatiques 5 - 20 M€ 224% 146% Celad Software & Services informatiques 20 - 100 M€ 125% 96% Goodwill Transport & Logistique 20 - 100 M€ 27% 625% Sotradel Transport & Logistique 20 - 100 M€ 33% 614%
  10. 10. 12 DATE DE CRÉATION DES ENTREPRISES SURPERFORMANTES Il existe un relatif équilibre entre les entreprises créées avant 2000 et celles créées en 2000 ou après en ce qui concerne la surperformance. Ainsi 53% des entreprises surperformantes de cette édition ont été créées en 2000 ou après contre 60% lors de l’édition précédente. Le résultat net des entreprises surperformantes nées avant 2000 a progressé de 493% en moyenne entre 2011 et 2014. Ce taux atteint 1175% pour les entreprises nées en 2000 ou après (par exemple, les Hélicoptères Guimbal ont vu leur résultat net augmenter de 1383% entre 2011 et 2014). STADE DE CROISSANCE ET SURPERFORMANCE Quant au lien entre stade de croissance et surperformance, les résultats obtenus corroborent ceux de l’an passé avec l’arrivée en tête des entreprises dont le chiffre d’affaires est compris entre 20 et 100 M€. Celles-ci représentent 39% des entreprises surperformantes contre 35% en 2014. Parmi le top 10 des entreprises ayant surperformé, 5 ont un chiffre d’affaires compris entre 20 et 100 M€ (Relais Vert, Valneva, Geo PLC, DCB International et Goodwill). POIDS DE LA RECHERCHE ET DU DÉVELOPPEMENT L’innovation et l’investissement dans la R&D est plus prononcé dans les entreprises surperformantes qui y consacrent en moyenne 27% de leur chiffre d’affaires contre 20% pour le reste des entreprises candidates. Les secteurs de l’Internet & NTIC, Greentech & Énergies, et Santé, Pharma & Medtech sont les plus représentés en matière d’investissement dans l’innovation. Cette dernière catégorie majore le pourcentage du chiffre d’affaires consacré à la R&D avec une moyenne de 58%, suivie par Internet & NTIC avec 41%. Entreprises surperformantes et ancienneté 14% 39% 47% plus de 15 ans (antérieur à 2000) 5 à 10 ans (2000 à 2010) moins de 5 ans (après 2010) Stade de croissance du CA et représentation parmi les entreprises superformantes CA 20 - 100 M€ CA 5 - 20 M€ CA 100 M - 1 MD€ 29% 32% 39%
  11. 11. 13 LE MANAGEMENT, SOURCE DE SURPERFORMANCE 57% des entreprises surperformantes fonctionnent de façon collaborative / participative (contre 54% en 2014). Ces entreprises voient leur chiffre d’affaires croître en moyenne de 424% entre 2011 et 2014 contre 414% pour le reste des entreprises surperformantes et 197% pour l’ensemble des entreprises candidates cette année. Consulter en amont les collaborateurs permet de faire en sorte que la stratégie soit partagée par tous comme le souligne NaturéO, que chacun engrange plus d’expérience grâce à l’autonomie qui lui est conféré à l’instar de Tradelab, et enfin de faire émerger les talents comme au sein de Posson Packaging. STRATÉGIES DE CROISSANCE Seules 15% des entreprises candidates ne déploient qu’un seul type de stratégie de croissance. Dans le cas des entreprises surperformantes, elles ne sont plus que 10%. Pour 90% des entreprises surperformantes, leur croissance repose donc sur des combinaisons de stratégies : croissance organique, croissance externe, diversification, internationalisation, partenariats stratégiques. 64% des entreprises surperformantes se positionnent à l’international. Ce chiffre reflète les entreprises qui font le choix de l’export et / ou produisent à l’étranger. Dans ce cas-là, des opportunités de croissance externe ou de partenariats stratégiques peuvent faciliter l’internationalisation. Innov8, numéro 1 des entreprises ayant surperformé, a ainsi fait le choix de la croissance externe pour accélérer son internationalisation en Europe. Valneva a quant à elle noué des partenariats stratégiques pour faciliter sa pénétration du marché chinois. 46% des entreprises ayant surperformé ont recours à des partenariats stratégiques et 50% ont procédé à des opérations de croissance externe. L’internationalisation va de pair avec la croissance externe dans 32% des cas et avec des partenariats stratégiques dans 39% des cas. Les entreprises faisant le choix de la diversification représentent quant à elles 21% des entreprises surperformantes. Management collaboratif / participatif TalentsImplication Expérience
  12. 12. 14 CROISSANCE DE L’EMPLOI Alors que la moyenne de la croissance de l’emploi entre 2011 et 2014 est de 125% pour l’ensemble des entreprises distinguées, elle est de 195% au sein des entreprises ayant surperformé. Cette moyenne est tirée par les secteurs suivants : Médias & Divertissement, avec 895% de croissance moyenne de l’emploi entre 2011 et 2014 pour les 2 entreprises ayant surperformé à savoir Mister Bell (multiplication par 11 des effectifs) et Tradelab (multiplication par 8 des effectifs) Greentech & Énergies, avec 581% porté par Geo PLC (multiplication par 11 des effectifs) et Hesus (multiplication par 2,5 des effectifs) Internet & NTIC, avec 276% grâce à Weezevent (multiplication par 4 des effectifs) et Criteo (multiplication par 3 des effectifs) Électronique & Robotique, avec 253% dû à la croissance de MSL Circuits (multiplication par 4 des effectifs) et d’Innov8 (multiplication par 3 des effectifs) 253%276%895% 581%
  13. 13. Cabinet Conseil en Propriété Industrielle Conseils en Propriété Industrielle French Patent and Trademark Attorneys Mandataires Européens en Brevets, Marques et Dessins & Modèles European Patent, Trademark & Design Attorneys Droit d’auteur, Noms de domaines, Transferts de technologies, Contrats complexes, Évaluations financières de marques et brevets, Savoir-faire, Conseil stratégique en PI, Valorisation de la PI, etc. PARIS, BESANÇON, BORDEAUX, LORIENT, MARSEILLE, METZ, STRASBOURG, TOULON AMSTERDAM, BRUXELLES, GENÈVE, LONDRES ET PARIS WWW.NOVAGRAAF.FR The best way to predict your future is to invent it
  14. 14. 16 Comme dans l’étude menée en 2014, le volet social prend une place significative dans les actions de RSE mises en place par les entreprises distinguées. La dimension sociale se concentre notamment sur : le bien-être au travail : au-delà de la sécurité des salariés, il s’agit entre autres de prévenir les TMS avec des postes de travail ergonomiques chez MSL Circuits et les risques psycho-sociaux grâce à des campagnes de prévention et de formation à la détection chez Viseo ; faciliter le quotidien des collaborateurs grâce à des crèches inter-entreprises comme chez Babymoov ; ou encore de favoriser l’équilibre famille – travail avec des initiatives permettant le travail à distance comme le fait Oscaro.com. ledéveloppementdel’individu:via des formations internes qualifiantes, comme au sein de la « Mineral Academy » chez Mineral Services, ou en œuvrant à la réinsertion dans le monde du travail de personnes en grande précarité comme le fait Sarenza. Meltygroup a également développé une pépinière de jeunes talents et NAP est membre du réseau ‘Entreprendre’ qui accompagne les jeunes entrepreneurs. Le volet environnemental repose quant à lui sur des investissements durables qui vont au-delà du respect des normes en vigueur. CetUp a par exemple investi dans des véhicules électriques et la formation de ses salariés à l’éco-conduite, Nataïs a développé une technique agronomique permettant de limiter les risques d’érosion et préserver la biodiversité, et le groupe Mom a réduit de 50% ses besoins en eau grâce à l’investissement dans la R&D. Outre ces investissements, le choix des fournisseurs est une préoccupation pour la plupart des entreprises. Greenweez insiste ainsi sur le choix de fournisseurs respectueux de l’environnement et de la personne. Dans les commerces de bouche comme Maison Pradier, le respect de la saisonnalité des produits est un élément clé de son engagement environnemental. Enfin, le recyclage et le tri sélectif sont de mise dans la plupart des entreprises. Quant à la dimension sociétale, elle implique l’ensemble des acteurs dans un cercle vertueux comme le font Outilacier en tant que ‘distributeur responsable’, NaturéO sous forme de partenariats avec des fournisseurs locaux pour mettre en avant leur produit et savoir-faire, ou encore l’Atelier des Compagnons qui œuvre pour l’insertion sociale et professionnelle sur le territoire. L’implication dans des œuvres de nature caritative est également remarquable. Private Sport Shop est ainsi partenaire de la Croix Rouge et de nombreux événements sportifs de nature caritative. Même s’il est délicat de quantifier les retombées économique des actions RSE, il apparait que la mise en place d’actions RSE engageantes ont un impact sur la limitation du turnover et la réduction des coûts (notamment l'économie d'énergie). La mise en place d’actions de RSE favoriserait la croissance durable des entreprises. LA RSE AU SERVICE D’UNE CROISSANCE DURABLE
  15. 15. 17 QUELQUES SUCCESS STORIES DU GRAND PRIX DES ENTREPRISES DE CROISSANCE 2015 Avec 471% de croissance de son chiffre d’affaires entre 2011 et 2014, Criteo a su se placer parmi les entreprises ayant surperformé sur cette édition. Positionnée sur le marché de la publicité en ligne, Criteo repose sur le développement d’une technologie unique sur un marché où l’avancée technologique est une véritable barrière à l’entrée. La combinaison de différents leviers de croissance lui a permis de tirer parti de cette technologie. Criteo poursuit ainsi son développement organique tout en marquant sa forte ambition à l’international avec l’ouverture de nouveaux marchés, le développement de sa présence en Asie et aux Etats-Unis, combinée à la recherche de nouvelles acquisitions complémentaires à leur technologie et à l’établissement de partenariats stratégiques. Un mode de management collaboratif original pour une entreprise de cette envergure (745 M€ de chiffre d’affaires en 2014), permet à Criteo de se distinguer puisque 80% des initiatives sont basées sur des demandes des salariés. Dans la catégorie des services, le groupe Armonia a connu une croissance de son résultat net de 208% en 4 ans. Le succès du groupe repose sur un positionnement bien particulier. Tandis que les acteurs du facility management se répartissent en 3 grandes familles que sont la propreté, la restauration et le multitechnique, Armonia ne se rattache à aucune en particulier. Grâce à une stratégie prédominante de croissance externe, via le rachat d’entreprises spécialisées dans différents services, le groupe a acquis plusieurs savoir-faire. Armonia se distingue ainsi par une offre multi-services. Sa couverture nationale à présent assurée, le groupe se développe à l’international. Par ailleurs, son actionnariat exclusivement familial fait figure d’exception sur son marché. Avec une évolution de 86% de son chiffre d’affaires et de 616% de son résultat net entre 2011 et 2014, Orchestra se classe parmi les acteurs ayant surperformé sur cette édition. Outre l’internationalisation, la diversification est au cœur de la stratégie d’Orchestra en adjoignant à l’activité mode enfant les collections mode maternité et puériculture. Cette diversification a été notamment permise par des opérations de croissance externe, via le rachat de Prémaman ou de Baby2000 notamment, mais aussi grâce à des partenariats stratégiques avec King Jouet ou Toys Center en Italie par exemple. Cette diversification a ainsi permis à Orchestra de se distinguer de ses concurrents en créant un concept unique : le ‘one-stop-shopping’ dont l’idée est de couvrir sous un même toit l’ensemble des besoins de la famille.
  16. 16. 18 Outilacier, acteur de la distribution d’outillage et de fournitures industrielles exclusivement en B2B, se positionne en ‘distributeur responsable’ et mise sur une stratégie purement organique ce qui suppose d’innover en matière de productivité et de collaboration client – distributeur – fabricant. A contre-courant des acteurs de la distribution B2B qui maximisent leurs opérations d’importation de produits exotiques et la création de produits sous leurs marques de distributeur, Outilacier est parvenu à créer un cercle vertueux qui lui est propre en défendant les marques de ses fabricants historiques et en s’approvisionnant en priorité auprès de fabricants locaux malgré la problématique apparente du prix d’achat. En utilisant au mieux les outils industriels des fabricants territoriaux, avec ses savoir-faire et les compétences de ses équipes, Outilacier a pu innover et développer des produits mieux adaptés, cela au bénéfice des clients et du marché. La productivité par employé est ainsi 5 fois plus élevée que la moyenne de la profession. Devialet offre un bel exemple de l’investissement dans la R&D et l’innovation en tant que vecteur de croissance. Devialet s’appuie sur des technologies de rupture développées en interne et protégées par 15 brevets internationaux. Cet investissement marqué dans l’innovation, allié à une distribution en propre, une production en France et le soutien d’investisseurs entrepreneurs a permis à Devialet de se distinguer et de multiplier son chiffre d’affaires par 5 depuis 2011. Malhia Kent, entreprise de création et de production textile pour le prêt- à-porter de luxe, se distingue par un savoir-faire à cheval entre tradition et innovation. 15% du chiffre d’affaires est consacré à la R&D dans cette entreprise défendant le « Made in France ». La recherche et l’utilisation de nouvelles fibres et le dépôt de brevets de tissage garantissent un produit de qualité et une offre à très forte valeur ajoutée créative. L’audace de Malhia Kent se traduit également par une avancée stratégique visionnaire à savoir la conquête du marché chinois dans le secteur du textile et le lancement de deux nouvelles gammes. Une croissance de 106% du chiffre d’affaires et de 188% du résultat net sur la période 2011 - 2014 vient couronner de succès la stratégie de cette entreprise où un management extrêmement transversal permet aux collaborateurs de se distinguer par leur talent et leur efficacité afin de soutenir l’innovation, la qualité et l’exigence du « Made in France » qui caractérisent Malhia Kent.
  17. 17. LAURÉATS 2014 GRAND PRIX DES ENTREPRISES DE CROISSANCE AÉRONAUTIQUE, TRANSPORT & LOGISTIQUE  CA 5 - 20 M€ JPB Système  CA 100 M - 1 MD€ FM Logistic AGROALIMENTAIRE & BIO  CA 5 - 20 M€ Confiserie du Roy René  CA 20 - 100 M€ Laboratoire Science et Nature  CA 100 M - 1 MD€ Léa Nature DISTRIBUTION  CA 5 - 20 M€ Carrément Fleurs  CA 20 - 100 M€ La Pataterie  CA 100 M - 1 MD€ AramisAuto.com ÉLECTRONIQUE & ROBOTIQUE  CA 5 - 20 M€ Roctool  CA 20 - 100 M€ Orolia  CA 100 M - 1 MD€ Radiall GREENTECH & ÉNERGIES  CA 5 - 20 M€ Léosphère  CA 20 - 100 M€ Lucibel  CA 100 M - 1 MD€ Idex Prix du jury : Agap2 INDUSTRIE  CA 5 - 20 M€ Technilum  CA 20 - 100 M€ Isore Bâtiment  CA 100 M - 1 MD€ Groupe Poujoulat INTERNET & NTIC  CA 5 - 20 M€ Concoursmania Prix du jury : AdopteUnMec  CA 20 - 100 M€ 1000Mercis / ProwebCE  CA 100 M - 1 MD€ Showroomprive.com LOISIRS, TOURISME & IMMOBILIER  CA 5 - 20 M€ Play On  CA 20 - 100 M€ Huttopia  CA 100 M - 1 MD€ Voyage Privé LUXE, DESIGN & MODE  CA 5 - 20 M€ Papa Pique et Maman Coud SANTÉ, PHARMA & BIOTECH  CA 5 - 20 M€ Mauna Kea Technologies Prix du jury : Millet Innovation  CA 20 - 100 M€ HRA Pharma SERVICES  CA 5 - 20 M€ John Paul  CA 20 - 100 M€ Ymagis  CA 100 M - 1 MD€ Babilou SOFTWARE & SERVICES INFORMATIQUES  CA 5 - 20 M€ Qosmos  CA 20 - 100 M€ Esker  CA 100 M - 1 MD€ ESI Group GRANDS PRIX HORS CATÉGORIES SECTORIELLES  Grand Prix RSE CETUP  Grand Prix Leadership & Management collaboratif Kiloutou  Grand Prix Développement & Potentiel de croissance SFA Romani  Grand Prix Création d’emplois Groupe O2
  18. 18. CONTACTS Coralie Davril Chef de projet cdavril@leadersleague.com Charlotte Fabre Responsable des relations presse cfabre@leadersleague.com REMERCIEMENTS AUX PARTENAIRES Organisé par Partenaires platines Partenaires institutionnels et médias

×