Présentation Interviews expatriés

677 vues

Publié le

Dossier de recherche datant de 2012 établit dans le cadre du Magistère Communication Interculturelle et Langues du Monde à l'INALCO. Cours de Morgan Marchand : «Conseil et encadrement interculturels pour acteurs internationaux, équipes multiculturelles et expatriés.» Interviews pour faire émerger la problématique Interculturel - Expatriation.

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
677
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
6
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Présentation Interviews expatriés

  1. 1. Magistère Communication Interculturelle 2012 «Conseil et encadrement interculturels pour acteursinternationaux, équipes multiculturelles et expatriés.» Morgan Marchand Pauline Beauvillier, Sara Danti, Elsa Couteiller
  2. 2. Carte d’identité de Mathieu • Mathieu • 26 ans • Contrôleur de gestion finance • Langues parlées : Français / Anglais / Espagnol / Japonais / Arabe / Néerlandais • Signes Particuliers :  Allergique à l’arachide  Expatrié depuis l’âge de 3 semaines  Passions pour le Japon, les jeux vidéos, la musique et la photographie
  3. 3. Caractéristiques importantes• Expatrié depuis l’âge de 3 semaines grâce/ à cause du travail de son père :  La Syrie ::« dépucelage La Syrie « dépucelage Italie : 4 ans interculturel » interculturel »  Le voyage fait partie Le voyage fait partie France : 4 ans de son style de vie de son style de vie Angola : 1 an  Mathieu ne se sent Mathieu ne se sent France : 3 ans pas Français. pas Français. « Apatride » ou citoyen « Apatride » ou citoyen Hollande : 4 ans de l’aéroport de l’aéroport Syrie : 2 ans France : 5 ans « IlIlest tombé dedans « est tombé dedans quand ililétait tout petit » quand était tout petit » Japon : 2 ans
  4. 4. Les premiers temps au Japon • La lune de miel « totale » : bouffée d’air frais après 5 ans passés en France • Confort donné par l’entreprise // qualité de vie • Pas de courbe en U, pas de choc culturel • Passion pour le Japon • Distinction forte entre vie Expatriation en trois temps : privée et vie•Découverte professionnelle•Habitude•Déstabilisation – Stabilisation : Fukushima
  5. 5. Panorama rapide de la situation professionnelle :Expatrié depuis bientôt 2 ans à Tôkyô dans la filiale japonaise de Sanofi Aventis• Travail en équipe multiculturelle : Managers français - Collègues japonais  mélange d’un management à la française et d’un management à la japonaise• Langues utilisées au travail : essentiellement l’Anglais, très peu le Japonais  Peur de ne pas être crédible en Japonais• Statut : VIE (Volontariat International en Entreprise)  considéré comme un « stage » au Japon (connotation négative)• Multinationale, travail en flux tendus  dépendance envers l’entreprise mère• Entreprise en sureffectif + Fin du contrat fin mai  pas de travail• Des moments difficiles, relations tendues mais en général bonne entente dans l’équipe
  6. 6. Analyse du profil• Interculturel dans le sang ? Question de bon sens pour Mathieu• Sentiment d’échec // situation professionnelle mais dont les causes ne sont pas liées au Japon mais à la culture de l’entreprise• Une expérience à l’étranger sera toujours bénéfique• Retour d’expatriation : angoisse
  7. 7. Carte d’identité d’ Inken • Inken • 23 ans • Etudiante en psychologie • Ancien mannequin • Langues parlées: Allemand / Français / Anglais • Signes Particuliers :  Partie à l’âge de 15 ans vivre aux Etats-Unis  Envie de sortir des sentiers battus quand elle est à l’étranger
  8. 8. Caractéristiques importantes
  9. 9. Les premiers temps dans les différents pays• Choc culturel assez important : Exemple Japon : immensité de la ville / orientation dans la ville / le restaurant et la carte / le japonais Exemple USA : nourriture / rythme de vie Exemple France : difficultés relationnelles• Courbe en U express• Obstacle le plus important rencontré : la barrière de la langue qui diffère selon les pays (plus forte au Japon et en France)
  10. 10. Analyse du profil• Rencontres fortes assez tôt avec cultures différentes• Découvertes de différentes manières de travailler –représentations de la femme et les codes esthétiques• Renforcement de son envie d’aller vers d’autres cultures – sortdes sentiers battus et de l’entre soi collectif dans la vieprofessionnel• Retour en Allemagne encore incertain• Expériences d’une grande richesse – aucun regret
  11. 11. Préambule à la session de Q/R : Une préparation avant le départ est elle nécessaire ? Doit-elle être adaptée selon les profils des expatriés ? Peut-on parler d’une préparation « universelle » à l’expatriation? Rapport à la mobilité différente : moins d’attache ? Statut spécifique : monde du mannequinat = monde de requin ? monde de l’entreprise = VIE expatrié à part entière ? Ecueil différent selon pays: dépend de chacun? Rapport au travail (collègues, boulot): conditionne l’expatriation?

×