Presentation Dea emeline

246 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
246
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Presentation Dea emeline

  1. 1. Diaporamas-a-la-con.com
  2. 2. MÉMOIRE DE DIPLOME D’ETUDES APPROFONDIES (D.E.A) EN BIOLOGIE ET ECOLOGIE VEGETALES Option : Ecologie Végétale Présenté par : EMELINE Maître ès Sciences IMPACTS DES PATCHES A SUBSTRATS CONTRASTES(sol riche / sol pauvre) SUR LA PRODUCTION DE BIOMASSE ET LA REPRODUCTION de Centella asiatica L. Urb 17 Août 2011
  3. 3. INTRODUCTION Industriels: pharmaceutique, nutraceutique, cosméceutique Intrants végétaux venant des pays du Sud  source de revenus supplémentaires pour les communautés locales  rentrée de devises pour Madagascar
  4. 4. Problématiques  Forte demande sur le marché internationale Zones productrices n’ont pas augmenté Concurrence d’autres pratiques agricoles & activités minières a b c f d eFragmentation de l’habitat naturelsous forme de patches g(qualité trophique différente) h i
  5. 5. Objectif généralMaîtriser la production de biomasse au niveau des populationsspontanées (dont les ressources trophiques sont contrastées)
  6. 6. Centella asiatica: plante clonaleRameau-fils Stolon = intégration physiologique Rameau-fils Assure la translocation des ressources: les nutriments, l’eau, les photosynthétats et les signaux Rameau-mère rameaux fils Rameau-mère
  7. 7. HypothèsesRameaux (patch riche) aideraient les rameaux (patch pauvre) en transférant des nutriments via les stolonsINTÉGRATION PHYSIOLOGIQUE:  affecterait la croissance contribuerait à l’amélioration de la productivité
  8. 8. Objectifs spécifiques Evaluer l’influence des contrastes trophiques Evaluer l’influence d’une désintégration provoquée Variables: - production de biomasse - reproduction
  9. 9. Matériels et Méthodes Diaporamas-a-la-con.com
  10. 10. Matériel Végétal Position systématique Famille : APIACEAE Genre : Centella Espèce : asiatica Description Plante herbacée, stolonifèreFeuilles: réniformesInflorescence: ombelleFleurs: petites, hermaphrodites (roses / blanches)Les fruits: 2 akènes accolés
  11. 11. Même provenance (Mangoro) Acclimatés depuis 2 ans à Antananarivo
  12. 12. Préparation des différents patches Substrats + Compost SableQualité du patch 100 / 0 75 / 25 50 / 50 25 / 75 0 / 100 Plus riche Plus pauvre
  13. 13. Préparation des bacs de culture  assemblage de 30 bacs 10 cm 50 cm Patch riche50 cm Patch pauvre
  14. 14. Traitements expérimentaux100/0 0/100 75/25 25/75 50/50 50/50 Rameaux intégrésContraste fort Contraste moyen Contraste nul100/0 0/100 75/25 25/75 50/50 50/50 Rameaux désintégrésContraste fort Contraste moyen Contraste nul
  15. 15. Etablissement de la culture 10 rameaux dont 5 dans chaque patch Atmosphère confinée Lumière naturelle: Mars à Juin T : 38 4 C (jour) et 12 4 C (nuit)
  16. 16. Suivi de la croissance et du développement Nombre de rameaux Longueur des entre-nœuds Longueur des pétioles Nombre de feuilles par rameau Surface foliaire
  17. 17. Evaluation de la production et de la reproduction Après 3 mois et demi Récolte Séchage PeséeBiomasses : permettent de déterminer les allocations d’énergie aux différentes parties végétative et reproductrice
  18. 18. Analyses statistiquesLogiciel: Genstat® Discovery Edition 3Test de normalitéAnalyses des variances à 2 facteurs Si P> 0,05: effet non significatif Si P< 0,05: effet significatifTest de comparaison des moyennes par l.s.d (Least Significant Difference), risque=0,05 Diaporamas-a-la-con.com
  19. 19. RESULTATSFacteurs:  désintégration physiologique  qualité du patch contraste trophique Variables: • Paramètres de croissance • Production de biomasse • Mode de reproduction Diaporamas-a-la-con.com
  20. 20. Effet de l’intégration physiologique Rameaux Rameaux Probabilités intégrés désintégrésNombre de rameaux/m² 675,6 618 0,983 NSLongueur entre-nœud (cm) 4,68 4,62 0,201 NSLongueur pétiole (cm) 2,7 2,7 0,602 NSSurface foliaire (cm²) 2,7 2,6 0,463 NSNombre de feuilles/rameau 4,6 4,6 0,289 NSProduction de biomasse (g/m²) 29,2 26 0,276 NSCRE végétative 0,44 0,44 0,744 NSCRE sexuée 0,15 0,14 0,210 NS
  21. 21. Qualité du patch (100/0) (75 /25) (50/50) (25/75) (0/100)Plus riche Plus pauvre
  22. 22. Effet de la qualité du patch sur le nombre de rameaux 2500 Nombre de rameaux par m 2 2000 (100/0) (75/25) (50/50) 1500 (25/75) (0/100) 1000 500 0 36 50 56 64 70 76 84 90 102 temps (jour) Vitesse de multiplication des rameaux plus rapide au niveau des patches riches
  23. 23. Effets de la qualité du patch sur les paramètres de croissance Longueur de lentre-noeud (cm) 5.5 a 3.5 a 4 Longueur du pétiole (cm) a b 4 5.0 a ab c c 3.0 a c b ab Surface foliaire (cm²) b b c b4.5 Surface foliaire (cm²) 2.5 3 c c Intégré 3 d d 4.0 Intégré e ed ed 2.0 f f Désintégre Désintégre 3.5 1.5 2 2 3.0 1.0 (0/100) (25/75) (50/50) (75/25) (100/0) (0/100) (25/75) (50/50) (75/25) (100/0) 1 Qualité du patch Qualité du patch (25/75) 1 (0/100) (50/50) (75/25) (100/0) (0/100) (25/75) (50/50) (75/25) (100/0) Qualité du patch Qualité du patch Surface foliaire augmente en fonction de la qualité du patch. Longueurs du pétiole et de l’entre-nœud augmentent des patches Patches pauvres: feuilles plus larges riches traitement intégré pauvres aux patches dans le Patches riches: feuilles plus larges dans le traitement désintégré
  24. 24. Effet de la qualité du patch sur la biomasse 60 a Production (g/m2) b 40 c dc 20 d 0 (0/100) (25/75) (50/50) (75/25) (100/0) Qualité du patch La biomasse totale augmente en fonction de la richesse du patch La richesse en nutriments favorise la production de biomasse
  25. 25. Effets de la qualité du patch sur l’allocation relative de carbone (ARC) aux parties aérienne et racinaire 90 b b ba 90 c c 75 75 ARC racinaire (%)ARC aérienne(%) 60 60 45 45 30 30 15 a a ab bc 15 b 0 0/100 25/75 50/50 75/25 100/0 0/100 25/75 50/50 75/25 100/0 Qualité du patch Qualité du patch Energie allouée (partie aérienne) > Energie allouée (partie racinaire)  ARC aérienne est élevée dans les patches riches (87,4%)  ARC racinaire est plus importante dans les patches pauvres (15%)
  26. 26. Effets de la qualité du patch sur l’énergie allouée au mode de reproduction 0.75 a 0.6 a b b CRE sexué CRE végétatif 0.50 b 0.4 0.25 0.2 a a a b b 0.00 0.0 (0/100) (25/75) (50/50) (75/25) (100/0) (0/100) (25/75) (50/50) (75/25) (100/0) Qualité du patch Qualité du patch Energie (reproduction végétative) > Energie (reproduction sexuée) CRE végétatif: plus élevé dans les patches pauvres CRE sexué: plus important dans les patches riches
  27. 27. Niveaux de contraste 0/100 100/0 Contraste fort 25/75 75/25 Contraste moyen Trois niveaux de contraste 50/50 50/50 Contraste nul
  28. 28. Effets du contraste trophique Nul Moyen Fort ProbabilitésNombre de rameaux/ m² 569 660 712 0,721 NSNombre de feuilles/ rameau 4,6 4,5 4,6 0,580 NSProduction de biomasse (g/m²) 51,2 54,64 59,96 0,450 NSReproduction végétative 0,4 0,4 0,5 0,179 NSReproduction sexuée 0,13 0,15 0,16 0,052 NS
  29. 29. Effets du contraste trophique sur les paramètres de croissance Longueur de lentre-noeud (cm) 4 6Longueur du pétiole (cm) b a a 3 c 5 b b 2 4 1 3 0 2 Nul M oye n Fort Nul M oye n Fort Niveau de contraste Niveau de contraste 4 a Surface foliaire (cm²) 3 c b Les valeurs des paramètres de 2 croissance augmentent du contraste 1 nul au contraste fort 0 Nul Moyen Fort Niveau de contraste
  30. 30. CONCLUSIONS Facteurs Variables Intégration Paramètres de croissance physiologique (longueur du pétiole, de l’entre-nœud, surface foliaire) Sauf au niveau de la surface foliaire)Qualité du patch Production de biomasse (biomasse totale, biomasse aérienne)Contraste trophique  Reproduction sexuée
  31. 31. PERSPECTIVES ET RECOMMANDATIONS Continuer l’évaluation de l’effet de l’intégration sur une plus longue durée Mesurer les flux de substances transportés entre deux rameaux adjacents Evaluer l’effet des différentes qualités de ressources trophiques sur la production de triterpènes actifs
  32. 32. RemerciementsTous les enseignants du DBEVPr. Suzanne URVERG-RATSIMAMANGATous ceux qui ont contribué à l’élaboration de cemémoire Diaporamas-a-la-con.com

×