Fiche technique Semences Brachiaria v3 Projet ESA-SODECOTON 07/05/15
Fiche technique production de semences Brachiaria ruz...
Fiche technique Semences Brachiaria v3 Projet ESA-SODECOTON 07/05/15
2
Pour un bon rendement,
Prévoir par ha : 100 kg de N...
Fiche technique Semences Brachiaria v3 Projet ESA-SODECOTON 07/05/15
3
Récolte
La récolte nécessite une attention particul...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Techniques de production du bracharia utile

409 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
409
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
1
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Techniques de production du bracharia utile

  1. 1. Fiche technique Semences Brachiaria v3 Projet ESA-SODECOTON 07/05/15 Fiche technique production de semences Brachiaria ruziziensis 1 Préparation du sol Un labour est recommandé en première année afin de faciliter la levée des graines. Faire un labour peu profond casser les mottes à l’aide d’une houe. Si le sol n’est pas compacté, on peut faire un semis direct en utilisant les herbicides totaux selon les recommandations de la fiche technique DPA (Glyphosate). Faire un labour peu profond et casser les mottes pour bien niveler le sol. A partir de la deuxième année le sol ne sera plus labouré Traitement herbicide Les parcelles doivent être traitées en pré-levée à l’atrazine. Toute fois si la parcelle est conduite en semis direct, utiliser en plus un herbicide total en fonction de l’enherbement. Semis Les semences de brachiaria doivent être traitées au Procot ou au marshall. Afin de faciliter le semis, mélanger les graines de Brachiaria avec du sable (1 volume de sable de même taille pour un même volume de Brachiaria). Les semences sont conditionnées en sachets de 500 gr pour 1/5 de quart d’ha soit 12 lignes de 50 mètres ou bien 6 lignes de 100 mètres. Le semis se fait en ligne. La distance entre les lignes est de 40 cm, et de 25 cm entre les poquets. Pour 1 quart d’ha, prévoir 3 kg de semences de Brachiaria. Faire attention à ne pas utiliser trop de graines de Brachiaria/poquet. Touboro et Mayo Galké : attendre le 20 mai pour semer. Reste des régions : semer dès l’installation des pluies. Ne pas semer au-delà du 20 juin. Les semences de brachiaria sont petites, il faut éviter de les enfouir profondément dans le sol car elles ne lèveront pas. Il faut faire des poquets superficiels (pas plus d’1 cm de profondeur). Ne pas semer profondément le Brachiaria (poquet d’1 cm de profondeur) Entretien Les mauvaises herbes ont une incidence sur les rendements des graines de Brachiaria. Il faut éviter qu’elles s’installent en même temps que le Brachiaria. Le 1er sarclage doit se faire deux semaines après le semis. Choix de la parcelle Pour garantir une bonne production des graines de Brachiaria, choisir les sols fertiles, pas très sableux, plats et non accidentés. Les anciens parcs à bétail sont de très bonnes parcelles pour la production du Brachiaria. Eviter les sols sableux et dégradés. Les anciens parcs à bétail sont préférables pour une bonne production de brachiaria. Les parcelles doivent être traitées en pré-levée à l’atrazine 1 volume de sable + 1 volume de semence de Brachiaria Le 1er sarclage doit se faire deux semaines après le semis
  2. 2. Fiche technique Semences Brachiaria v3 Projet ESA-SODECOTON 07/05/15 2 Pour un bon rendement, Prévoir par ha : 100 kg de NPK et 100 kg d’Urée Fertilisation La dose d’engrais doit être de 100 kg de NPK + 100 kg d’Urée. S’il y a apport de fumier ou sur un ancien parc à bétail, prévoir la moitié soit, 50 kg/ha de NPK + 50 kg/ha d’Urée. La quantité de fumier à apporter doit être environ 40 sacs/quart d’ha, soit 6 tonnes/ha. L’engrais doit être enfoui par un buttage 30 jours après la levée. Traitement phytosanitaire Il n y’a pas de traitement insecticide à faire pour le brachiaria. Mais en cas d’attaque de criquets ou d’année de sècheresse, on peut utiliser un répulsif : Du matador ou une solution de thioral ou marshall. Il n’y a pas de traitement insecticide à faire.
  3. 3. Fiche technique Semences Brachiaria v3 Projet ESA-SODECOTON 07/05/15 3 Récolte La récolte nécessite une attention particulière. Le Brachiaria a une maturité progressive des graines de la panicule. Les graines matures se détachent de la panicule et tombent à terre. La récolte doit donc se faire en plusieurs passages. Avant le début de la maturité des premières graines, attacher les pieds de façon à faire des bottes. Dés la maturité des premières graines faire une récolte ligne par ligne en tapant légèrement les panicules dans un récipient. Les graines matures tomberont. Effectuer une deuxième récolte 3 jours après selon le même procédé. 3 jours après la deuxième récolte, faucher toutes les panicules et les faire sécher. Gestion des résidus après récolte Une parcelle de Brachiaria est un excellent précédent pour la culture du coton paillé l’année suivante. Pour cela il faut que la biomasse de Brachiaria soit conservée pour pouvoir effectuer les SCV. Le Brachiaria est très apprécié par le bétail, veillez particulièrement à la protection de la parcelle en utilisant la haie morte, la haie vive ou tout autre moyen pour conserver la biomasse jusqu’à la saison des pluies suivante. Si la parcelle est broutée, il faut veiller à conserver la fertilité en utilisant la fumure organique la saison suivante. Nettoyage des graines et stockage 1- Trier et enlever toutes les impuretés parmi les graines de Brachiaria (graines de mauvaises herbes, feuilles de brachiaria, terre). 2- Vanner pour enlever les balles vides. 3- Ensacher en sac PP propre de 30 kg. Une parcelle de brachiaria est un très bon précédent pour la culture de coton paillé l’année suivante si les résidus sont conservés. Sur une ligne, récolter tous les 3 jours en frappant les panicules dans un récipient.

×