édition
2014
1DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ CIVILE ET DE LA GESTION DES CRISES
Les statistiques des services d’incendi...
LesactionsLespersonnelsLesINSISL’organisationLesmoyensAvant-propos
DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ CIVILE ET DE LA GESTI...
LesactionsLespersonnelsL’organisationLesmoyensLesINSISAvant-propos
édition
2014
3DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ CIVILE ...
LesactionsLespersonnelsLesINSISL’organisationLesmoyensAvant-propos
DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ CIVILE ET DE LA GESTI...
LesactionsLespersonnelsL’organisationLesmoyensLesINSISAvant-propos
édition
2014
5DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ CIVILE ...
LesactionsLespersonnelsLesINSISL’organisationLesmoyensAvant-propos
DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ CIVILE ET DE LA GESTI...
édition
2014
7DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ CIVILE ET DE LA GESTION DES CRISES
Les statistiques des services d’incendi...
Avant-proposLespersonnelsLesINSISL’organisationLesmoyensLesactions
DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ CIVILE ET DE LA GESTI...
Avant-proposLespersonnelsL’organisationLesmoyensLesINSISLesactions
édition
2014
9DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ CIVILE ...
Avant-proposLespersonnelsLesINSISL’organisationLesmoyensLesactions
DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ CIVILE ET DE LA GESTI...
Avant-proposLespersonnelsL’organisationLesmoyensLesINSISLesactions
édition
2014
11DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ CIVILE...
Avant-proposLespersonnelsLesINSISL’organisationLesmoyensLesactions
DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ CIVILE ET DE LA GESTI...
Avant-proposLespersonnelsL’organisationLesmoyensLesINSISLesactions
édition
2014
13DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ CIVILE...
Avant-proposLespersonnelsLesINSISL’organisationLesmoyensLesactions
DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ CIVILE ET DE LA GESTI...
Avant-proposLespersonnelsL’organisationLesmoyensLesINSISLesactions
édition
2014
15DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ CIVILE...
Avant-proposLespersonnelsLesINSISL’organisationLesmoyensLesactions
DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ CIVILE ET DE LA GESTI...
édition
2014
17DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ CIVILE ET DE LA GESTION DES CRISES
Les statistiques des services d’incend...
LesactionsLesINSISL’organisationLesmoyensAvant-proposLespersonnels
DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ CIVILE ET DE LA GESTI...
LesactionsL’organisationLesmoyensLesINSISAvant-proposLespersonnels
édition
2014
19DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ CIVILE...
LesactionsLesINSISL’organisationLesmoyensAvant-proposLespersonnels
DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ CIVILE ET DE LA GESTI...
LesactionsL’organisationLesmoyensLesINSISAvant-proposLespersonnels
édition
2014
21DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ CIVILE...
LesactionsLesINSISL’organisationLesmoyensAvant-proposLespersonnels
DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ CIVILE ET DE LA GESTI...
LesactionsL’organisationLesmoyensLesINSISAvant-proposLespersonnels
édition
2014
23DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ CIVILE...
LesactionsLesINSISL’organisationLesmoyensAvant-proposLespersonnels
DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ CIVILE ET DE LA GESTI...
LesactionsL’organisationLesmoyensLesINSISAvant-proposLespersonnels
édition
2014
25DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ CIVILE...
LesactionsLesINSISL’organisationLesmoyensAvant-proposLespersonnels
DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ CIVILE ET DE LA GESTI...
LesactionsL’organisationLesmoyensLesINSISAvant-proposLespersonnels
édition
2014
27DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ CIVILE...
LesactionsLesINSISL’organisationLesmoyensAvant-proposLespersonnels
DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ CIVILE ET DE LA GESTI...
LesactionsL’organisationLesmoyensLesINSISAvant-proposLespersonnels
édition
2014
29DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ CIVILE...
LesactionsLesINSISL’organisationLesmoyensAvant-proposLespersonnels
DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ CIVILE ET DE LA GESTI...
LesactionsL’organisationLesmoyensLesINSISAvant-proposLespersonnels
édition
2014
31DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ CIVILE...
LesactionsLesINSISL’organisationLesmoyensAvant-proposLespersonnels
DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ CIVILE ET DE LA GESTI...
édition
2014
33DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ CIVILE ET DE LA GESTION DES CRISES
Les statistiques des services d’incend...
LesactionsLesINSISLesmoyensLespersonnelsAvant-proposL’organisation
DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ CIVILE ET DE LA GESTI...
LesactionsLesmoyensLesINSISLespersonnelsAvant-proposL’organisation
édition
2014
35DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ CIVILE...
LesactionsLesINSISLesmoyensLespersonnelsAvant-proposL’organisation
DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ CIVILE ET DE LA GESTI...
LesactionsLesmoyensLesINSISLespersonnelsAvant-proposL’organisation
édition
2014
37DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ CIVILE...
LesactionsLesINSISLesmoyensLespersonnelsAvant-proposL’organisation
DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ CIVILE ET DE LA GESTI...
LesactionsLesmoyensLesINSISLespersonnelsAvant-proposL’organisation
édition
2014
39DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ CIVILE...
LesactionsLesINSISLesmoyensLespersonnelsAvant-proposL’organisation
DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ CIVILE ET DE LA GESTI...
LesactionsLesmoyensLesINSISLespersonnelsAvant-proposL’organisation
édition
2014
41DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ CIVILE...
LesactionsLesINSISLesmoyensLespersonnelsAvant-proposL’organisation
DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ CIVILE ET DE LA GESTI...
LesactionsLesmoyensLesINSISLespersonnelsAvant-proposL’organisation
édition
2014
43DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ CIVILE...
LesactionsLesINSISLesmoyensLespersonnelsAvant-proposL’organisation
DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ CIVILE ET DE LA GESTI...
LesactionsLesmoyensLesINSISLespersonnelsAvant-proposL’organisation
édition
2014
45DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ CIVILE...
LesactionsLesINSISLesmoyensLespersonnelsAvant-proposL’organisation
DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ CIVILE ET DE LA GESTI...
LesactionsLesmoyensLesINSISLespersonnelsAvant-proposL’organisation
édition
2014
47DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ CIVILE...
LesactionsLesINSISLesmoyensLespersonnelsAvant-proposL’organisation
DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ CIVILE ET DE LA GESTI...
LesactionsLesmoyensLesINSISLespersonnelsAvant-proposL’organisation
édition
2014
49DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ CIVILE...
LesactionsLesINSISLesmoyensLespersonnelsAvant-proposL’organisation
DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ CIVILE ET DE LA GESTI...
LesactionsLesmoyensLesINSISLespersonnelsAvant-proposL’organisation
édition
2014
51DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ CIVILE...
LesactionsLesINSISLesmoyensLespersonnelsAvant-proposL’organisation
DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ CIVILE ET DE LA GESTI...
édition
2014
53DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ CIVILE ET DE LA GESTION DES CRISES
Les statistiques des services d’incend...
LesactionsLesINSISLespersonnelsAvant-proposL’organisationLesmoyens
DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ CIVILE ET DE LA GESTI...
LesactionsLesINSISLespersonnelsL’organisationAvant-proposLesmoyens
édition
2014
55DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ CIVILE...
LesactionsLesINSISLespersonnelsAvant-proposL’organisationLesmoyens
DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ CIVILE ET DE LA GESTI...
LesactionsLesINSISLespersonnelsL’organisationAvant-proposLesmoyens
édition
2014
57DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ CIVILE...
LesactionsLesINSISLespersonnelsAvant-proposL’organisationLesmoyens
DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ CIVILE ET DE LA GESTI...
LesactionsLesINSISLespersonnelsL’organisationAvant-proposLesmoyens
édition
2014
59DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ CIVILE...
LesactionsLesINSISLespersonnelsAvant-proposL’organisationLesmoyens
DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ CIVILE ET DE LA GESTI...
LesactionsLesINSISLespersonnelsL’organisationAvant-proposLesmoyens
édition
2014
61DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ CIVILE...
LesactionsLesINSISLespersonnelsAvant-proposL’organisationLesmoyens
DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ CIVILE ET DE LA GESTI...
édition
2014
63DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ CIVILE ET DE LA GESTION DES CRISES
Les statistiques des services d’incend...
LesactionsLespersonnelsL’organisationLesmoyensAvant-proposLesINSIS
DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ CIVILE ET DE LA GESTI...
LesactionsLespersonnelsL’organisationLesmoyensAvant-proposLesINSIS
édition
2014
65DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ CIVILE...
LesactionsLespersonnelsL’organisationLesmoyensAvant-proposLesINSIS
DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ CIVILE ET DE LA GESTI...
LesactionsLespersonnelsL’organisationLesmoyensAvant-proposLesINSIS
édition
2014
67DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ CIVILE...
LesactionsLespersonnelsL’organisationLesmoyensAvant-proposLesINSIS
DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ CIVILE ET DE LA GESTI...
LesactionsLespersonnelsL’organisationLesmoyensAvant-proposLesINSIS
édition
2014
69DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ CIVILE...
LesactionsLespersonnelsL’organisationLesmoyensAvant-proposLesINSIS
DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ CIVILE ET DE LA GESTI...
LesactionsLespersonnelsL’organisationLesmoyensAvant-proposLesINSIS
édition
2014
71DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ CIVILE...
Les sapeurs-pompiers en chiffres
Les sapeurs-pompiers en chiffres
Les sapeurs-pompiers en chiffres
Les sapeurs-pompiers en chiffres
Les sapeurs-pompiers en chiffres
Les sapeurs-pompiers en chiffres
Les sapeurs-pompiers en chiffres
Les sapeurs-pompiers en chiffres
Les sapeurs-pompiers en chiffres
Les sapeurs-pompiers en chiffres
Les sapeurs-pompiers en chiffres
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Les sapeurs-pompiers en chiffres

6 544 vues

Publié le

Les statistiques des services d'incendie et de secours, publication du ministère de l'Intérieur, octobre 2014 - Données 2013

Publié dans : Actualités & Politique
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
6 544
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
4 893
Actions
Partages
0
Téléchargements
6
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Les sapeurs-pompiers en chiffres

  1. 1. édition 2014 1DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ CIVILE ET DE LA GESTION DES CRISES Les statistiques des services d’incendie et de secours LE MOT DU PRÉFET 250  000  femmes et  hommes,  professionnels  ou  volontaires,  civils  des  services  départementaux  d’incendie  et  de  secours, militaires de  la  brigade de  sapeurs- pompiers de Paris ou du bataillon de marins-pompiers de Marseille, incarnent au  quotidien, par leur engagement, leur courage et leur dévouement, le modèle de  sécurité civile français. Ce modèle, fondé sur un partenariat étroit entre l’État et les collectivités territoriales,  a permis à notre pays d’adapter et de moderniser les équipements et les moyens  mis en œuvre par la communauté des sapeurs-pompiers, en tout point du territoire  national, en métropole comme dans les Outre-Mer, que ce soit pour les secours  courants comme lors des catastrophes. Cette nouvelle édition des « Statistiques des services d’incendie et de secours » rend  compte de l’importance des missions accomplies et des compétences mises en œuvre. Par la diversité des risques pris en compte, par l’éventail des savoir-faire déployés et  par la technicité des moyens utilisés, c’est un large aperçu de la force et de la qualité  de l’engagement de celles et ceux qui agissent au quotidien, pour la protection de la  population et la prévention des risques, qui est donné. C’est aussi une synthèse des efforts continus d’optimisation des moyens budgétaires  mobilisés, qui, avec la qualité du service rendu au public, guident l’action des élus  gestionnaires et des directeurs des services départementaux d’incendie et de secours. Aujourd’hui, nous devons nous attacher à imaginer les contours d’une organisation  plus efficiente encore, en favorisant les rapprochements et les partages des moyens  et compétences de chacun. Demain, les acquis de la qualité de la réponse opérationnelle, une gestion territoriale  des ressources humaines propre à assurer la vitalité du volontariat et la densité du  maillage territorial ainsi qu’une véritable mutualisation des moyens mis en œuvre,  permettront, par notre capacité d’anticipation, d’organisation et d’adaptation, de  donner un nouveau souffle à notre  sécurité civile en  s’appuyant sur  les  valeurs  auxquelles nous sommes tous attachés. Laurent Prévost préfet, directeur général de la Sécurité civile  et de la gestion des crises Le mot du préfet AV Laurent Prévost
  2. 2. LesactionsLespersonnelsLesINSISL’organisationLesmoyensAvant-propos DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ CIVILE ET DE LA GESTION DES CRISES Les statistiques des services d’incendie et de secours 2 2014 édition Modifié Expérimental Rubriques nouvelles, ou reconduites, mais s'appuyant sur les chiffres communiqués par  un nombre limité de SDIS et ne pouvant donc pas être directement extrapolés au niveau  national. Les chiffres 2013 restituent les informations recueillies, sur un mode déclaratif, auprès des 98  services d'incendie et de secours via le site www.infosdis.fr. Les différences de structure et d'organisation entre les services départementaux d'incendie et  de secours,  la Brigade de sapeurs-pompiers de Paris et le Bataillon de marins-pompiers  de  Marseille empêchent parfois les comparaisons et expliquent également que les militaires (BSPP  et BMPM) n'apparaissent pas dans certaines rubriques. Afin d’obtenir des résultats nationaux, les SIS qui n'ont pas communiqué de données ou qui ne  disposent que de données partielles sur certains chapitres se sont vu affecter, sauf situation  particulière, la valeur moyenne de leur catégorie, mais apparaissent cependant vierges sur les  différentes cartes. Sauf précision contraire, les calculs "par habitant" sont établis à partir de la population DGF  2013. La comparaison des résultats de ces ratios d’une année sur l’autre est délicate en raison  de l’évolution de la population DGF et des changements de catégorie de SDIS. Au vu des compléments d’information fournis par certains SDIS après la clôture de l’enquête,  des corrections ont été apportées sur les chiffres 2012. Ceci explique les éventuelles différences  entre  les chiffres  2012  mentionnés dans  cette  plaquette et les  indications  figurant  dans  la  plaquette de l'année dernière. Les variations sont calculées entre les années 2012et 2013 dans  la majorité des cas. AVANT-PROPOS Rubriques dont une ou plusieurs composantes ont été modifiées par rapport  à l’édition 2013. Toute comparaison doit intégrer ces changements. Lorsque  les tranches de répartition ont été modifiées, ce logo est accolé à la légende  de la carte concernée.
  3. 3. LesactionsLespersonnelsL’organisationLesmoyensLesINSISAvant-propos édition 2014 3DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ CIVILE ET DE LA GESTION DES CRISES Les statistiques des services d’incendie et de secours • 1re catégorie : total d'au moins 36 points • 2e catégorie : total d'au moins 28 points • 3e catégorie : total d'au moins 22 points • 4e catégorie : total d'au moins 15 points • 5e catégorie : total de moins de 15 points Les 5 catégories de SDIS Les critères de classement En application de l’article R 1424-1-1 du CGCT, les services départementaux d’incendie et de secours sont classés en cinq catégories. L’arrêté du 2 août 2001 précise trois critères de classement des SDIS : la population du département établie par l’Institut national de la statistique et des études économiques (décret 2008-1477 modifié) ; les contributions, participations et subventions ordinaires au vu du dernier compte de gestion connu ; l’effectif de sapeurs-pompiers du corps départemental au 1er janvier de l’année considérée. Les règles de classement CLASSEMENT DES SDIS Population Contributions, participations Sapeurs-pompiers Sapeurs-pompiers en milliers d'habitants et subventions en M € professionnels volontaires 1 moins de 100 moins de 4 ,5 moins de 100 moins de 200 2 de 100 à moins de 150 de 4 ,5 à moins de 6 de 100 à moins de 200 de 200 à moins de 4 00 3 de 150 à moins de 200 de 6 à moins de 7,5 de 200 à moins de 350 de 4 00 à moins de 700 4 de 200 à moins de 250 de 7,5 à moins de 10,5 de 350 à moins de 500 de 700 à moins de 1 000 5 de 250 à moins de 300 de 10,5 à moins de 13,5 de 500 à moins de 750 de 1 000 à moins de 1 500 6 de 300 à moins de 400 de 13,5 à moins de 17 de 750 à moins de 950 de 1 500 à moins de 1 900 7 de 4 00 à moins de 500 de 17 à moins de 21,5 de 950 à moins de 1 200 de 1 900 à moins de 2 400 8 de 500 à moins de 600 de 21,5 à moins de 26 1 200 et plus 2 400 et plus 9 de 600 à moins de 750 de 26 à moins de 30,5 10 de 750 à moins de 900 de 30,5 à moins de 36,5 11 de 900 à moins de 1 100 de 36,5 à moins de 42,5 12 de 1 100 à moins de 1 300 de 42,5 à moins de 49 13 de 1 300 à moins de 1 500 de 49 à moins de 56 14 de 1 500 à moins de 1 700 de 56 à moins de 66 15 de 1 700 à moins de 2 000 de 66 à moins de 76 16 2 000 et plus 76 et plus Points • 1re catégorie : total d'au moins 36 points • 2e catégorie : total d'au moins 28 points • 3e catégorie : total d'au moins 22 points • 4e catégorie : total d'au moins 15 points • 5e catégorie : total de moins de 15 points Les critères de classement
  4. 4. LesactionsLespersonnelsLesINSISL’organisationLesmoyensAvant-propos DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ CIVILE ET DE LA GESTION DES CRISES Les statistiques des services d’incendie et de secours 4 2014 édition 2e catégorie 29 FINISTÈRE 929 286 48,28 445 1 997 49 MAINE-ET-LOIRE 808 298 47,24 474 2 349 63 PUY-DE-DÔME 649 643 47,04 435 3 851 84 VAUCLUSE 555 240 52,92 507 1 661 68 HAUT-RHIN 765 634 45,59 399 1 771 45 LOIRET 674 913 43,69 435 2 080 56 MORBIHAN 744 663 43,05 335 2 459 64 PYRÉNÉES-ATLANTIQUES 674 908 45,12 488 1 534 54 MEURTHE-ET-MOSELLE 746 502 44,30 494 1 790 25 DOUBS 542 509 42,99 391 2 213 14 CALVADOS 699 561 42,62 420 1 850 80 SOMME 583 388 42,39 416 1 972 17 CHARENTE-MARITIME 640 803 42,29 367 1 780 1 AIN 614 331 41,17 269 2 223 73 SAVOIE 428 751 44,89 444 1 780 37 INDRE-ET-LOIRE 605 819 38,59 319 1 777 22 CÔTES-D'ARMOR 612 383 36,35 295 2 198 85 VENDÉE 654 096 35,27 267 2 340 2 AISNE 555 094 38,87 348 1 731 27 EURE 603 194 34,52 266 1 681 71 SAÔNE-ET-LOIRE 574 874 33,31 303 1 937 50 MANCHE 517 121 32,04 282 1 913 72 SARTHE 579 497 30,79 295 1 994 26 DRÔME 499 313 36,06 310 2 370 51 MARNE 579 533 32,85 383 1 408 1re catégorie 59 NORD 2 617 939 191,06 2 185 3 997 69 RHÔNE 1 756 069 133,35 1 243 3 848 33 GIRONDE 1 479 277 153,06 1 855 2 497 77 SEINE-ET-MARNE 1 347 008 126,39 1 296 2 737 78 YVELINES 1 435 448 112,77 1 219 2 124 62 PAS-DE-CALAIS 1 489 209 97,31 1 130 3 086 6 ALPES-MARITIMES 1 094 579 132,23 1 319 2 837 13 BOUCHES-DU-RHÔNE 1 141 182 122,83 1 136 3 697 44 LOIRE-ATLANTIQUE 1 317 685 96,29 765 3 664 83 VAR 1 026 222 99,05 951 4 202 38 ISÈRE 1 233 759 87,85 817 4 406 76 SEINE-MARITIME 1 275 952 81,29 863 2 386 91 ESSONNE 1 233 645 94,33 1 062 1 432 95 VAL-D'OISE 1 187 836 93,29 1 001 1 472 34 HÉRAULT 1 062 617 77,95 711 2 673 67 BAS-RHIN 1 115 226 66,39 627 5 146 31 HAUTE-GARONNE 1 268 370 70,80 759 1 139 74 HAUTE-SAVOIE 760 979 69,60 601 2 687 57 MOSELLE 1 066 667 62,93 653 4 371 35 ILLE-ET-VILAINE 1 015 470 62,65 631 2 751 974 LA RÉUNION 829 903 80,82 851 1 069 60 OISE 823 668 56,63 540 2 512 30 GARD 726 285 68,84 663 2 019 42 LOIRE 766 729 57,60 541 2 213 N° Département Population Contribution Sapeurs-pompiers Sapeurs-pompiers en M € professionnels volontaires DONNÉES DU CLASSEMENT (Arrêté du 26 décembre 2013)
  5. 5. LesactionsLespersonnelsL’organisationLesmoyensLesINSISAvant-propos édition 2014 5DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ CIVILE ET DE LA GESTION DES CRISES Les statistiques des services d’incendie et de secours 5e catégorie 15 CANTAL 154 135 12,92 109 793 32 GERS 195 489 12,52 64 1 165 46 LOT 181 232 11,32 67 887 5 HAUTES-ALPES 142 312 10,96 58 1 094 90 TERRITOIRE-DE-BELFORT 146 475 12,23 122 390 23 CREUSE 127 919 9,71 51 766 9 ARIÈGE 157 582 9,22 48 624 48 LOZÈRE 81 281 6,08 8 760 4e catégorie 87 HAUTE-VIENNE 384 781 21,77 210 841 8 ARDENNES 291 678 18,22 117 1 505 2B HAUTE-CORSE 168 869 26,77 277 750 19 CORRÈZE 252 235 19,11 155 1 133 53 MAYENNE 317 006 15,50 111 1 287 65 HAUTES-PYRÉNÉES 237 945 18,85 176 1 091 39 JURA 271 973 15,45 98 1 630 61 ORNE 301 421 15,21 94 1 213 12 AVEYRON 288 364 14,38 114 1 291 43 HAUTE-LOIRE 231 877 14,33 106 1 624 973 GUYANE 231 167 20,37 209 621 10 AUBE 311 720 12,38 134 878 2A CORSE-DU-SUD 145 998 23,99 189 890 58 NIÈVRE 226 997 16,96 151 986 36 INDRE 238 261 13,68 133 958 82 TARN-ET-GARONNE 248 227 13,59 105 897 4 ALPES-DE-HAUTE-PROVENCE 165 155 13,81 65 1 432 55 MEUSE 200 509 12,99 65 1 225 70 HAUTE-SAÔNE 247 311 11,09 100 946 52 HAUTE-MARNE 191 004 12,96 124 899 3e catégorie 66 PYRÉNÉES-ORIENTALES 457 238 34,30 274 2 095 28 EURE-ET-LOIR 440 291 32,18 235 1 637 21 CÔTE-D'OR 538 505 30,97 292 1 477 971 GUADELOUPE 409 905 31,49 334 1 203 24 DORDOGNE 426 607 30,22 232 1 279 11 AUDE 365 854 27,74 185 1 972 88 VOSGES 392 846 25,87 137 2 966 40 LANDES 397 766 28,11 289 1 444 89 YONNE 353 366 24,01 241 1 796 7 ARDÈCHE 324 885 23,94 146 2 386 41 LOIR-ET-CHER 340 729 23,71 204 1 700 3 ALLIER 353 124 25,93 224 1 454 18 CHER 319 600 25,64 211 1 409 47 LOT-ET-GARONNE 342 500 25,17 213 1 156 972 MARTINIQUE 400 535 24,07 266 893 81 TARN 387 099 23,65 239 1 086 79 DEUX-SÈVRES 380 569 22,90 224 1 164 86 VIENNE 438 566 22,21 187 1 242 16 CHARENTE 364 429 25,34 235 973 N° Département Population Contribution Sapeurs-pompiers Sapeurs-pompiers en M € professionnels volontaires
  6. 6. LesactionsLespersonnelsLesINSISL’organisationLesmoyensAvant-propos DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ CIVILE ET DE LA GESTION DES CRISES Les statistiques des services d’incendie et de secours 6 2014 édition   ANTARES....................Adaptation nationale des transmissions aux risques et aux secours   ARI, ARICO, ARICF......Appareil respiratoire isolant, ARI à circuit ouvert, ARI à circuit fermé   BIT.............................Bureau international du travail   BND...........................Banque Nationale de Données relatives aux accidents des fonctionnaires territoriaux et SPV   BMPM........................Bataillon de marins-pompiers de Marseille   BSPP..........................Brigade de sapeurs-pompiers de Paris   CCF............................Camion citerne feux de forêts   CCR............................Camion citerne rural   CEPT..........................Caisson d’entraînement aux phénomènes thermiques   CGCT..........................Code général des collectivités territoriales   CIS..............................Centre d’intervention et de secours   CNFPT........................Centre national de la fonction publique territoriale   CPI.............................Centre de première intervention   CS...............................Centre de secours   CSP.............................Centre de secours principal   CTA............................Centre de traitement de l'alerte   DGPN.........................Direction générale de la Police Nationale   DGSCGC.....................Direction générale de la sécurité civile et de la gestion des crises   DSM...........................Directeur des services médicaux   DGF............................Dotation globale de fonctionnement   DGFiP.........................Direction générale des finances publiques   ECASC........................École d’application de Sécurité civile   ENSOSP......................École nationale supérieure d’officiers de sapeurs-pompiers   EMIZ..........................État-major interministériel de zone de défense et de sécurité   EPC............................Échelle pivotante à mouvements combinés   EPCI...........................Établissement public de coopération intercommunale   EPI..............................Équipement de protection individuel   EPS.............................Échelle pivotante à mouvements séquentiels   ERP............................Établissement recevant du public   ERP du 1er groupe......ERP de 1re, 2e  3e et 4e catégorie   ESOL..........................Établissement de soutien opérationnel et logistique   ETP.............................Équivalent temps plein   FAI.............................Fonds d’aide à l’investissement   FORMISC....................Formations militaires de la Sécurité civile   FPT, FPTL, FPT/L-SR...Fourgon pompe tonne, fourgon pompe tonne léger, FPT/L-secours routier   IHEDN........................Institut des hautes études de défense nationale   G8, G10, G12, G24.....Garde de SP de 8, 10, 12 ou 24 heures   GMA..........................Groupement des moyens aériens   INPT...........................Infrastructure Nationale Partageable des Transmissions   INSEE.........................Institut national de la statistique et des études économiques   JSP.............................Jeune sapeur-pompier   MEA...........................Moyen élévateur aérien   MPR...........................Motopompe remorquable   PATS..........................Personnels administratifs, techniques et spécialisés   PFR............................Prestation de fidélisation et de reconnaissance (allouée aux SPV)   POJ.............................Potentiel opérationnel journalier   PUI.............................Pharmacie à usage interne   RISP...........................Régime d’indemnisation des sapeurs-pompiers   RSR............................Remorque secours routier   SAP............................Secours à personne   SDIS...........................Service départemental d'incendie et de secours   SIS..............................Service d'incendie et de secours   SPM...........................Sapeur-pompier militaire   SPP.............................Sapeur-pompier professionnel   SPV............................Sapeur-pompier volontaire   SSSM..........................Service de santé et de secours médical   UIISC..........................Unité d'instruction et d'intervention de la Sécurité civile   VC..............................Volontaires civils   VSAV..........................Véhicule de secours et d'assistance aux victimes   VSR............................Véhicule de secours routier GLOSSAIRE
  7. 7. édition 2014 7DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ CIVILE ET DE LA GESTION DES CRISES Les statistiques des services d’incendie et de secours 4 295 500 interventions sur l'année (+1 %) soit : 281 900 incendies (-8 %) 270 000 accidents de circulation (-2 %) 3 221 800 secours à victime - aides à personne (+2 %) 53 700 risques technologiques (+1 %) 468 200 opérations diverses (-2%) 11 769 interventions par jour soit 1 intervention toutes les 7,3 secondes Les SSSM ont participé à 192 500 interventions (+7 %) soit 6 % des interventions SAP + accidents de circulation 3 365 800 victimes prises en charge (+2 %) 5 % de la population ont directement été concernés par l’action des SIS Les chiffres « REPÈRE »  Bilan du nombre d’interventions................................................................8  Répartition des interventions par nature....................................................8  Durée des interventions.............................................................................9  Nombre d’interventions par jour..............................................................10  Nombre d’interventions pour 100 000 habitants.......................................10  Détail des interventions des sapeurs-pompiers.........................................11  Interventions du Service de Santé et de Secours Médical (SSSM)...............12  Soutien sanitaire en intervention.............................................................13  Les sapeurs-pompiers agressés pour 100 000 heures d’intervention..........13  Les victimes.............................................................................................14  Solidarité interdépartementale................................................................16 LES ACTIONS
  8. 8. Avant-proposLespersonnelsLesINSISL’organisationLesmoyensLesactions DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ CIVILE ET DE LA GESTION DES CRISES Les statistiques des services d’incendie et de secours 8 2014 édition dont BSPP : 491 535 (0%) dont SDIS : 3 700 891 (+1%) Total France : 4 295 533 (+1%) dont BMPM : 103 107 (+1%) 262 785 2 592 437 144 951 241 998 47 539 135 494 275 687 BILAN DU NOMBRE D’INTERVENTIONS RÉPARTITION DES INTERVENTIONS PAR NATURE
  9. 9. Avant-proposLespersonnelsL’organisationLesmoyensLesINSISLesactions édition 2014 9DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ CIVILE ET DE LA GESTION DES CRISES Les statistiques des services d’incendie et de secours DURÉE DES INTERVENTIONS Les interventions des services d’incendie et de secours sont déclinées en terme de sollicitation des effectifs (durée en hommes.heure) sur la base des données exploitables fournies par 72 services. Origine des données Sollicitation des effectifs par nature d’intervention Durée moyenne par nature d’intervention (en hommes.heure) Exemple de lecture : Une intervention de secours à victime mobilise en moyenne 3 sapeurs-pompiers pendant 1h23 soit une durée de 4,2 homme.heure. Nature National Catégorie 1 Catégorie 2 Catégorie 3 Catégorie 4 Catégorie 5 BSPP-BMPM Incendies (hors FdF) 12,9 10,2 12,6 14,1 14,6 16,0 22,9 Feux de forêts 10,5 10,2 11,1 10,8 9,6 12,6 8,7 Secours à victime 4,2 4,0 4,4 4,7 5,0 5,4 3,7 Aides à personne 2,8 2,8 2,7 3,2 3,3 3,4 2,5 Accidents de circulation 8,2 7,6 9,1 8,9 9,8 10,6 6,6 Risques technologiques 8,8 7,8 9,4 9,7 9,3 8,4 9,9 Protection des biens 4,4 3,3 5,5 7,8 3,5 4,9 3,6 Opérations diverses 4,9 4,6 4,8 6,8 5,2 5,7 4,8 Total Opérations 5,0 4,6 5,4 6,0 6,1 6,5 4,5
  10. 10. Avant-proposLespersonnelsLesINSISL’organisationLesmoyensLesactions DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ CIVILE ET DE LA GESTION DES CRISES Les statistiques des services d’incendie et de secours 10 2014 édition Valeurs : France 6 341 SDIS 6 159 1re catégorie 6 733 (de 3 991 à 10 017) 2e catégorie 5 529 (de 4 151 à 7 820) 3e catégorie 5 980 (de 3 779 à 9 321) 4e catégorie 5 386 (de 3 958 à 7 853) 5e catégorie 5 142 (de 4 363 à 6 440) BSPP 7 245 BMPM 11 897 NOMBRE D’INTERVENTIONS PAR JOUR Valeurs : France 117 SDIS 106 1re catégorie 227 (de 115 à 448) 2e catégorie 99 (de 74 à 132) 3e catégorie 66 (de 38 à 106) 4e catégorie 38 (de 26 à 47) 5e catégorie 23 (de 14 à 30) BSPP* 1 347 (soit 337 par dépt) BMPM* 282 * Rappel : La BSPP défend 4 départements (Paris et la petite couronne) et le BMPM la ville de Marseille. NOMBRE D’INTERVENTIONS POUR 100 000 HABITANTS
  11. 11. Avant-proposLespersonnelsL’organisationLesmoyensLesINSISLesactions édition 2014 11DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ CIVILE ET DE LA GESTION DES CRISES Les statistiques des services d’incendie et de secours DÉTAIL DES INTERVENTIONS DES SAPEURS-POMPIERS Incendies : 281 908 (-8%) Accidents de circulation : 269 982 (-2%) Risques technologiques : 53 653 (+1%) Secours à personne : 3 221 765 (+2%) Opérations diverses : 468 225 (-2%) 3 036 371 (+2%) 185 394 (+5%) 152 621 (-7%) 315 604 (+1%)
  12. 12. Avant-proposLespersonnelsLesINSISL’organisationLesmoyensLesactions DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ CIVILE ET DE LA GESTION DES CRISES Les statistiques des services d’incendie et de secours 12 2014 édition Parmi ces 202 436 interventions, 53 741 ont été protocolisées (dont 3 661 protocoles arrêt cardiaque et 18 448 prises en charge de la douleur). Valeurs : France 202 436 SDIS 184 959 1re catégorie 96 633 2e catégorie 43 863 3e catégorie 25 547 4e catégorie 14 940 5e catégorie 3 976 Militaires 17 477 Nombre total d’interventions Interventions médicalisées, paramédicalisées, médico-psychologiques, DSM et vétérinaires. Répartition des interventions par type et par catégorie Au profit de la population : 192 514 23 282 371 29 702 24 139 135 Au profit des sapeurs-pompiers : 7 888 243 1 098 4 742 1 805 Interventions vétérinaires : 2 034 Animaux dangereux : 374 Animaux en danger : 1 660 INTERVENTIONS DU SERVICE DE SANTÉ ET DE SECOURS MÉDICAL (SSSM)
  13. 13. Avant-proposLespersonnelsL’organisationLesmoyensLesINSISLesactions édition 2014 13DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ CIVILE ET DE LA GESTION DES CRISES Les statistiques des services d’incendie et de secours SOUTIEN SANITAIRE EN INTERVENTION LES SAPEURS-POMPIERS AGRESSÉS POUR 100 000 HEURES D’INTERVENTION Sur les 1 569 agressions de sapeurs- pompiers recensées, 1 202 ont fait l’objet d’un dépôt de plainte. Elles sont à l’origine de 1 864 jours d’arrêt de travail. Lors de ces agressions 193 véhicules ont été détériorés pour un montant estimé à 110 000 €. Il convient d’y ajouter les 167 véhicules pour lesquels le montant des dégâts n’est pas connu.
  14. 14. Avant-proposLespersonnelsLesINSISL’organisationLesmoyensLesactions DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ CIVILE ET DE LA GESTION DES CRISES Les statistiques des services d’incendie et de secours 14 2014 édition LES VICTIMES Secours à victime : 2 873 691 (+3%) (hors impliqués : 2 543 188 / +1% ) Accidents de circulation : 312 902 (-5%) (hors impliqués : 261 255 / -4% ) 61 314 278 200 2 203 674 330 503 2 792 24 772 233 691 51 647 Répartition des victimes Impliqués : Personnes sans traumatisme physique mais prises en charge par les sapeurs-pompiers lors des interventions. Les sapeurs-pompiers blessés dans le cadre de leurs activités ne sont pas comptés dans cette rubrique.
  15. 15. Avant-proposLespersonnelsL’organisationLesmoyensLesINSISLesactions édition 2014 15DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ CIVILE ET DE LA GESTION DES CRISES Les statistiques des services d’incendie et de secours Incendies : 30 258 (+5%) (hors impliqués : 16 190 / +5% ) 321 1 503 14 366 14 068 Autres interventions : 148 975 (+1%) (hors impliqués : 89 721 / +13% ) 2 168 3 520 84 033 59 254 -1 % -12 % +3 % Variation 2012-2013 du nombre de victimes Ces variations ne  donnent qu’une  tendance.
  16. 16. Avant-proposLespersonnelsLesINSISL’organisationLesmoyensLesactions DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ CIVILE ET DE LA GESTION DES CRISES Les statistiques des services d’incendie et de secours 16 2014 édition SOLIDARITÉ INTERDÉPARTEMENTALE Conventions interdépartementales d’assistance mutuelle Colonnes de renfort feux de forêts Exemple de lecture : À la demande de l’État, et pris en charge par lui, le SDIS de lHaute-Loire a fourni en 2013 l’équivalent de 15 journées d’intervention d’un sapeur- pompier au titre des renforts inter-départementaux Départements fournisseurs de moyens Valeurs : France 71 SDIS 70 1re catégorie 19 2e catégorie 17 3e catégorie 12 4e catégorie 15 5e catégorie 7 BSPP 1
  17. 17. édition 2014 17DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ CIVILE ET DE LA GESTION DES CRISES Les statistiques des services d’incendie et de secours  Effectifs de sapeurs-pompiers..................................................................18  Évolution des effectifs de sapeurs-pompiers.............................................18  Répartition par catégorie de département................................................20  Sapeurs-pompiers pour 100 000 habitants................................................20  Répartition des effectifs par grade...........................................................22  Sécurité et santé au travail .....................................................................24  Le Service de Santé et de Secours Médical (SSSM).....................................26  Pyramide des âges ..................................................................................27  Les sapeurs-pompiers volontaires ............................................................28  Les effectifs féminins ..............................................................................30  Les Jeunes Sapeurs-Pompiers (JSP)...........................................................30  Les effectifs non sapeurs-pompiers..........................................................32  L’effectif des sapeurs-pompiers est de 244 900 : dont 40 200 SPP soit 16 % dont 192 300 SPV soit 79 % dont 12 400 militaires soit 5 % Les femmes représentent 14 % des sapeurs-pompiers civils Le SSSM constitue 5 % des effectifs des SDIS 11 300 PATS sont employés par les SDIS Les JSP et cadets sont au nombre de 27 400 Les chiffres « REPÈRE » LES PERSONNELS
  18. 18. LesactionsLesINSISL’organisationLesmoyensAvant-proposLespersonnels DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ CIVILE ET DE LA GESTION DES CRISES Les statistiques des services d’incendie et de secours 18 2014 édition EFFECTIFS DE SAPEURS-POMPIERS La proportion SPP - SPV au plan national est de 17% de SPP et 83% de SPV Évolution des sapeurs-pompiers civils (SSSM inclus) ÉVOLUTION DES EFFECTIFS DE SAPEURS-POMPIERS Taux de professionnalisation par catégorie de SDIS Parmi les SPV, 499 ont le statut d'expert et 156 sont des volontaires du service civique.
  19. 19. LesactionsL’organisationLesmoyensLesINSISAvant-proposLespersonnels édition 2014 19DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ CIVILE ET DE LA GESTION DES CRISES Les statistiques des services d’incendie et de secours Les unités militaires (BSPP et BMPM ) ne comptent ni SPP, ni SPV. Lorsque cela a un sens les SPM sont assimilés aux SPP. Les réservistes ne sont comptabilisés que lorsque l’effectif total est traité. Leurs statuts et nombres ne permettent pas de les inclure dans d’autres statistiques. Valeurs : France 0% SDIS -0,5% 1re catégorie -0,5% 2e catégorie -0,6% 3e catégorie 0,3% 4e catégorie -0,8% 5e catégorie 0,2% BSPP 2,1% BMPM -0,8% Évolution 2012-2013 des SPP-SPM (SSSM inclus) Évolution 2012-2013 des SPV intégrés (SSSM inclus) Valeurs : SDIS 0,1% 1re catégorie 0,5% 2e catégorie 0,1% 3e catégorie -1,3% 4e catégorie 0,5% 5e catégorie 0,0%
  20. 20. LesactionsLesINSISL’organisationLesmoyensAvant-proposLespersonnels DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ CIVILE ET DE LA GESTION DES CRISES Les statistiques des services d’incendie et de secours 20 2014 édition RÉPARTITION PAR CATÉGORIE DE DÉPARTEMENT 39 638 181 209 11 704 SAPEURS-POMPIERS POUR 100 000 HABITANTS Effectif global Valeurs : France 360 SDIS 387 1re catégorie 317 2e catégorie 424 3e catégorie 444 4e catégorie 553 5e catégorie 534 BSPP 135 BMPM 212
  21. 21. LesactionsL’organisationLesmoyensLesINSISAvant-proposLespersonnels édition 2014 21DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ CIVILE ET DE LA GESTION DES CRISES Les statistiques des services d’incendie et de secours SPP-SPM (SSSM inclus) SPV intégrés (SSSM inclus) Valeurs : France 75 SDIS 67 1re catégorie 79 2e catégorie 57 3e catégorie 57 4e catégorie 53 5e catégorie 40 BSPP 129 BMPM 212 Valeurs : SDIS 296 1re catégorie 234 2e catégorie 311 3e catégorie 376 4e catégorie 430 5e catégorie 493
  22. 22. LesactionsLesINSISL’organisationLesmoyensAvant-proposLespersonnels DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ CIVILE ET DE LA GESTION DES CRISES Les statistiques des services d’incendie et de secours 22 2014 édition Sont ici comptabilisés, les SPV intégrés ou non au corps départemental. En revanche, les membres du SSSM ne sont pas pris en compte dans cette rubrique. 6 951 22 618 7 479 2 590 RÉPARTITION DES EFFECTIFS PAR GRADE SPP (hors SSSM) par catégorie
  23. 23. LesactionsL’organisationLesmoyensLesINSISAvant-proposLespersonnels édition 2014 23DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ CIVILE ET DE LA GESTION DES CRISES Les statistiques des services d’incendie et de secours Pourcentage d’officiers SPV intégrés (de capitaine à colonel) par rapport au nombre total d’officiers (de capitaine à colonel). Le SSSM et les SPV non intégrés ne sont pas pris en compte. 7 032 32 683 58 897 82 597 Valeurs : SDIS 26 % 1re catégorie 19 % 2e catégorie 32 % 3e catégorie 27 % 4e catégorie 39 % 5e catégorie 52 % SPV (hors SSSM) par catégorie (SPV intégrés + SPV non intégrés) Officiers SPV
  24. 24. LesactionsLesINSISL’organisationLesmoyensAvant-proposLespersonnels DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ CIVILE ET DE LA GESTION DES CRISES Les statistiques des services d’incendie et de secours 24 2014 édition En 2013, les données relatives à la sécurité et à la santé au travail ont été recueillies auprès de 81 SDIS (81 en 2012, 82 en 2011 et 64 en 2010). SÉCURITÉ ET SANTÉ AU TRAVAIL (Avec et sans arrêts de travail) Circonstances des accidents des sapeurs-pompiers La répartition par circonstances des accidents reste sensiblement identique à celle de l'année 2012. Indice de fréquence* SPP 2009 2010 2011 2012 2013 114,1 113,8 118,6 129,1 120,1 SPV * L’indice de fréquence représente le nombre d’accident avec arrêts de travail pour 1 000 agents. Indice de fréquence* Après plusieurs années de stabilité pour les SPV et de croissance pour les SPP, les indices de fréquence des accidents de service en 2013 diminuent. Les efforts entrepris depuis plusieurs années pour améliorer la sécurité des sapeurs-pompiers en service doivent être poursuivis afin de confirmer dans le temps la baisse constatée en 2013. 2009 2010 2011 2012 2013 15,2 14,9 14,9 15 13,9 (81 SDIS)
  25. 25. LesactionsL’organisationLesmoyensLesINSISAvant-proposLespersonnels édition 2014 25DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ CIVILE ET DE LA GESTION DES CRISES Les statistiques des services d’incendie et de secours Les décès en service Évolution des décès (sur 28 ans) Circonstances des décès en service (sur 16 ans) Indisponibilité des SPP Le total des indisponibilités pour arrêt de travail des sapeurs-pompiers professionnels équivaut, norme BIT, à 4,46 % des effectifs. (valeur 4,52 % en 2012, 4,45 % en 2011 et 4,14 % en 2010). (81 SDIS) (98 services d’incendies et de secours)
  26. 26. LesactionsLesINSISL’organisationLesmoyensAvant-proposLespersonnels DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ CIVILE ET DE LA GESTION DES CRISES Les statistiques des services d’incendie et de secours 26 2014 édition LE SERVICE DE SANTÉ ET DE SECOURS MÉDICAL (SSSM) Les SSSM des SDIS comptent 11 704 sapeurs-pompiers : dont 4,6 % de professionnels; 94,9 % de volontaires; 0,5 % de contractuels La BSPP et le BMPM comptent 222 personnels de santé. Répartition par statut et par métier 4 484 6 358 557 305 Origine des SPV du SSSM Libéraux Hospitaliers Autres Médecins SPV 73% 19% 8% Vétérinaires SPV 90% 10% Pharmaciens SPV 65% 17% 18% Infirmiers SPV 19% 66% 15% Bilan des visites d’aptitude Entre parenthèses figure le pourcentage d’inaptitudes décelées par rapport au nombre de visites. Recrutement National Catégorie 1 Catégorie 2 Catégorie 3 Catégorie 4 Catégorie 5 BSPP-BMPM Nombre de visites 25 549 8 398 8 066 4 900 2 539 455 1 191 Inaptitudes totales définitives 620 (2,4%) 308 (3,7%) 140 (1,7%) 65 (1,3%) 54 (2,1%) 28 (6,2%) 25 (2,1%) Maintien en activité National Catégorie 1 Catégorie 2 Catégorie 3 Catégorie 4 Catégorie 5 BSPP-BMPM Nombre de visites 174 831 62 913 46 109 22 853 18 021 3 974 20 961 Inaptitudes 21119 (12,1%) 5795 (9,2%) 4272 (9,3%) 1708 (7,5%) 1447 (8,0%) 344 (8,7%) 7553 (36,0%) dont inaptitudes définitives totales 371 (0,2%) 148 (0,2%) 164 (0,4%) 37 (0,2%) 21 (0,1%) 1 (0,0%) 0 (0,0%) partielles 2848 (1,6%) 1203 (1,9%) 1344 (2,9%) 151 (0,7%) 125 (0,7%) 22 (0,6%) 3 (0,0%) dont inaptitudes temporaires totales 7986 (4,6%) 1401 (2,2%) 1107 (2,4%) 301 (1,3%) 709 (3,9%) 94 (2,4%) 4374 (20,9%) partielles 9914 (5,7%) 3043 (4,8%) 1657 (3,6%) 1219 (5,3%) 592 (3,3%) 227 (5,7%) 3176 (15,2%) JSP Il s’agit de chiffres partiels. Les visites d’aptitude des JSP peuvent être effectuées par des médecins autres que ceux du SIS. National Catégorie 1 Catégorie 2 Catégorie 3 Catégorie 4 Catégorie 5 Nombre de visites 13 306 4 560 4 612 2 254 1 469 248 Inaptitudes 0 (0%) 0 (0%) 0 (0%) 0 (0%) 0 (0%) 0 (0%) Les SSSM comptent également 293 autres personnels de santé dont 211 psychologues SPV.
  27. 27. LesactionsL’organisationLesmoyensLesINSISAvant-proposLespersonnels édition 2014 27DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ CIVILE ET DE LA GESTION DES CRISES Les statistiques des services d’incendie et de secours PYRAMIDE DES ÂGES Estimation de la moyenne d’âge des sapeurs-pompiers : 37 ans pour les SP civils (hors SPV non intégrés). 40 ans pour les SPP. 34 ans pour les SPV intégrés. 46 ans pour les SPP du SSSM; 44 ans pour les SPV du SSSM. 54 ans pour les médecins. 37 ans pour les infirmiers. 29 ans pour les SPM. 37ans pour les SSSM militaires.
  28. 28. LesactionsLesINSISL’organisationLesmoyensAvant-proposLespersonnels DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ CIVILE ET DE LA GESTION DES CRISES Les statistiques des services d’incendie et de secours 28 2014 édition LES SAPEURS-POMPIERS VOLONTAIRES Les bureaux volontariat des SDIS emploient en moyenne 2,3 personnes, qui gèrent chacune en moyenne 704 dossiers. Part des SPV (intégrés ou non, SSSM inclus) dans l’effectif global SP Valeurs : SDIS 83 % 1re catégorie 75 % 2e catégorie 87 % 3e catégorie 87 % 4e catégorie 91 % 5e catégorie 93 % Effectif global SP = SSSM + SPP + SPV intégrés + SPV non intégrés Pour l’année 2013 le nombre de SPV (hors SSSM) s’élève à 181 209 soit 78% des effectifs pompiers des SDIS. Implication citoyenne dans le volontariat Nombre de SPV, SSSM compris, sur 100 000 personnes âgées de 16 à 65 ans (INSEE 2010) Valeurs : SDIS 519 1re catégorie 368 2e catégorie 612 3e catégorie 660 4e catégorie 867 5e catégorie 923
  29. 29. LesactionsL’organisationLesmoyensLesINSISAvant-proposLespersonnels édition 2014 29DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ CIVILE ET DE LA GESTION DES CRISES Les statistiques des services d’incendie et de secours 812 entreprises (405 privées et 407 publiques) bénéficient du label « Employeur partenaire des sapeurs-pompiers ». 2686 SPV travaillent dans ces entreprises. Taux d’intégration des SPV (SSSM inclus) Valeurs : SDIS 92 % 1re catégorie 98 % 2e catégorie 85 % 3e catégorie 97 % 4e catégorie 86 % 5e catégorie 100 % Évolution des SPV non intégrés : SDIS -5,1 % 1re catégorie -21,4 % 2e catégorie -2,9 % 3e catégorie -15,7% 4e catégorie -1,5 % 5e catégorie -66,7 % Répartition de l’ancienneté par grade Il s’agit de l’ancienneté des SPV intégrés en activité au 31/12/2013. Hommes Femmes Hommes Femmes
  30. 30. LesactionsLesINSISL’organisationLesmoyensAvant-proposLespersonnels DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ CIVILE ET DE LA GESTION DES CRISES Les statistiques des services d’incendie et de secours 30 2014 édition LES EFFECTIFS FÉMININS 33 049 femmes sont sapeurs-pompiers et 1 sapeur-pompier sur 7 est une femme. +3 % de femmes sapeurs-pompiers civils par rapport à 2012. SPP hors SSSM SSSM SPV hors SSSM SPM (SSSM compris) Dans les SDIS, 56 % des PATS sont des femmes, tandis qu'elles représentent 55% des personnels civils des unités militaires. LES JEUNES SAPEURS-POMPIERS (JSP) L'effectif des jeunes sapeurs-pompiers (JSP) est de 27 235. L'équivalent BSPP des JSP sont les 146 Cadets. Développement des JSP Part des JSP dans la population âgée de 10 à 18 ans (INSEE 2010). Valeurs : France 0,4 % SDIS 0,4 % 1re catégorie 0,3 % 2e catégorie 0,5 % 3e catégorie 0,5 % 4e catégorie 0,5 % 5e catégorie 0,6 %
  31. 31. LesactionsL’organisationLesmoyensLesINSISAvant-proposLespersonnels édition 2014 31DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ CIVILE ET DE LA GESTION DES CRISES Les statistiques des services d’incendie et de secours 9,7 % des SPP recrutés en 2013 ont été JSP. (Effectif des JSP comparé à l’effectif des sapeurs-pompiers hors SSSM) Part des anciens JSP dans le recrutement SPV 2013 Valeurs : SDIS 18 % 1re catégorie 16 % 2e catégorie 21 % 3e catégorie 17 % 4e catégorie 16 % 5e catégorie 12 % Taux d’intégration potentiel Valeurs : SDIS 12,3 % 1re catégorie 12,8 % 2e catégorie 12,8 % 3e catégorie 12,1 % 4e catégorie 10,5 % 5e catégorie 9,8 %
  32. 32. LesactionsLesINSISL’organisationLesmoyensAvant-proposLespersonnels DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ CIVILE ET DE LA GESTION DES CRISES Les statistiques des services d’incendie et de secours 32 2014 édition (Effectif non sapeur-pompier/effectif sapeur-pompier) Personnels administratifs des SDIS. Personnels civils de la BSPP et du BMPM Par statut Répartitions Évolution des PATS Taux de PATS LES EFFECTIFS NON SAPEURS-POMPIERS Par filière Valeurs : France 4,7 % SDIS 4,9 % 1re catégorie 6,6 % 2e catégorie 3,8 % 3e catégorie 3,9 % 4e catégorie 3,3 % 5e catégorie 4,2 % Militaires 0,9 %
  33. 33. édition 2014 33DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ CIVILE ET DE LA GESTION DES CRISES Les statistiques des services d’incendie et de secours  Maillage territorial..................................................................................34  Régime de travail.....................................................................................36  Réception des appels...............................................................................40  INPT - ANTARES.......................................................................................42  Couverture satellite.................................................................................43  Formation...............................................................................................44  Qualifications..........................................................................................47  Prévention..............................................................................................48  Couverture NRBCE...................................................................................50 7 151 CIS en France (y compris BSPP et BMPM) : 325 CSP 2 612 CPI intégrés 2 835 CS 1 379 CPI non intégrés 14 100 sapeurs-pompiers (tous statuts confondus) de garde en journée et 12 000 la nuit 19 600 sapeurs-pompiers (tous statuts confondus) d'astreinte en journée et 26 000 la nuit 24 264 800 appels : 56 % pour le 18 44 % pour le 112 53 774 visites d’ERP du 1er groupe 1 589 043 jours de formation Les chiffres « REPÈRE » L’ORGANISATION
  34. 34. LesactionsLesINSISLesmoyensLespersonnelsAvant-proposL’organisation DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ CIVILE ET DE LA GESTION DES CRISES Les statistiques des services d’incendie et de secours 34 2014 édition MAILLAGE TERRITORIAL Les structures Évolutions depuis la départementalisation par rapport à 2012 691 267 325 2 742 2 612 1 379 + 0% + 3% - 1% - 1% + 0% - 4% Nombre moyen de structures par catégorie Groupements fonctionnels : 11 1re catégorie 2e catégorie Groupements fonctionnels : 7 Groupements fonctionnels : 6 3e catégorie 4e catégorie Groupements fonctionnels : 5 Groupements fonctionnels : 4 5e catégorie France Groupements fonctionnels : 7 (Hors BSPP-BMPM)
  35. 35. LesactionsLesmoyensLesINSISLespersonnelsAvant-proposL’organisation édition 2014 35DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ CIVILE ET DE LA GESTION DES CRISES Les statistiques des services d’incendie et de secours SPP (hors SSSM ) Répartition des effectifs par catégorie et par structure SPV (hors SSSM )
  36. 36. LesactionsLesINSISLesmoyensLespersonnelsAvant-proposL’organisation DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ CIVILE ET DE LA GESTION DES CRISES Les statistiques des services d’incendie et de secours 36 2014 édition (pour les SDIS Réf. Article 1424-39 du CG CT) RÉGIME DE TRAVAIL Potentiel opérationnel journalier pour 100 000 habitants (jour) POJ total Valeurs : France 50 SP SDIS 52 SP 1re catégorie 40 SP 2e catégorie 61 SP 3e catégorie 63 SP 4e catégorie 76 SP 5e catégorie 54 SP BSPP 32 SP BMPM 45 SP Valeurs : France 21 SP SDIS 19 SP 1re catégorie 23 SP 2e catégorie 15 SP 3e catégorie 17 SP 4e catégorie 16 SP 5e catégorie 8 SP BSPP 32 SP BMPM 45 SP Valeurs : France 29 SP SDIS 33 SP 1re catégorie 17 SP 2e catégorie 46 SP 3e catégorie 46 SP 4e catégorie 60 SP 5e catégorie 46 SP POJ Astreinte POJ Garde Aucune astreinte
  37. 37. LesactionsLesmoyensLesINSISLespersonnelsAvant-proposL’organisation édition 2014 37DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ CIVILE ET DE LA GESTION DES CRISES Les statistiques des services d’incendie et de secours Aucune astreinte Potentiel opérationnel journalier pour 100 000 habitants (nuit) POJ total Valeurs : France 56 SP SDIS 59 SP 1re catégorie 41 SP 2e catégorie 69 SP 3e catégorie 73 SP 4e catégorie 101 SP 5e catégorie 95 SP BSPP 32 SP BMPM 42 SP Valeurs : France 18 SP SDIS 16 SP 1re catégorie 19 SP 2e catégorie 13 SP 3e catégorie 12 SP 4e catégorie 13 SP 5e catégorie 6 SP BSPP 32 SP BMPM 42 SP Valeurs : France 38 SP SDIS 43 SP 1re catégorie 22 SP 2e catégorie 56 SP 3e catégorie 61 SP 4e catégorie 88 SP 5e catégorie 89 SP POJ Astreinte POJ Garde (pour les SDIS Réf. Article 1424-39 du CGCT)
  38. 38. LesactionsLesINSISLesmoyensLespersonnelsAvant-proposL’organisation DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ CIVILE ET DE LA GESTION DES CRISES Les statistiques des services d’incendie et de secours 38 2014 édition RÉGIME DE TRAVAIL Répartition jour/nuit par statut Gardes Astreintes
  39. 39. LesactionsLesmoyensLesINSISLespersonnelsAvant-proposL’organisation édition 2014 39DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ CIVILE ET DE LA GESTION DES CRISES Les statistiques des services d’incendie et de secours Attention : Les moyennes présentées ci-dessous sont les moyennes des répartitions départementales : chaque SDIS compte pour 1 quel que soit son effectif de garde. Répartition des gardes des SPP par durée Moyenne des SDIS de 1re catégorie Moyenne des SDIS de 2e catégorie Moyenne des SDIS de 3e catégorie Moyenne des SDIS de 4e catégorie Moyenne des SDIS de 5e catégorie Moyenne des SDIS
  40. 40. LesactionsLesINSISLesmoyensLespersonnelsAvant-proposL’organisation DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ CIVILE ET DE LA GESTION DES CRISES Les statistiques des services d’incendie et de secours 40 2014 édition Les CTA (BSPP et BMPM inclus) ont reçu 24 264 826 appels : 44% provenaient du 112 et 56% du 18 (60 SIS); 12% ont été reçus via des structures intermédiaires (dont 7% depuis le SAMU) (48 SIS); 40% d’appels étaient injustifiés (36 SIS); 5% ont été réacheminés (dont 4% vers le SAMU, 0,3% vers la police et 0,3% vers la gendarmerie) (39 SIS). (en italique le nombre de SIS ayant fourni les données) Centres communs 15-18 Réception du 112 Organisation de la réception RÉCEPTION DES APPELS 5 des 19 centres communs 15-18 sont « virtuels » : système de gestion des alertes unique mais les services ont conservé des locaux séparés.
  41. 41. LesactionsLesmoyensLesINSISLespersonnelsAvant-proposL’organisation édition 2014 41DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ CIVILE ET DE LA GESTION DES CRISES Les statistiques des services d’incendie et de secours Calcul réalisé sur la base de la moyenne du nombre d’opérateurs présents le jour et la nuit. Appels quotidiens par opérateur Taux d’appels pour 100 000 habitants Volumes d’appels Valeurs : France 35 821 SDIS 34 212 1re catégorie 35 400 2e catégorie 30 832 3e catégorie 35 186 4e catégorie 35 791 5e catégorie 37 519 BSPP 49 100 BMPM 43 384 Valeurs : France 110 SDIS 100 1re catégorie 110 2e catégorie 101 3e catégorie 93 4e catégorie 79 5e catégorie 63 BSPP 326 BMPM 86
  42. 42. LesactionsLesINSISLesmoyensLespersonnelsAvant-proposL’organisation DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ CIVILE ET DE LA GESTION DES CRISES Les statistiques des services d’incendie et de secours 42 2014 édition 65 % (+23 %) du parc national de postes radio fonctionne sur ANTARES. 67 200 terminaux ANTARES (+15 %). (terminaux déployés ou en cours de déploiement) UIISC : 100 % moyens aériens : hélicoptères 100 %. Interopérabilité des SIS Taux d’équipement opérationnel ANTARES INPT - ANTARES 72 SIS ont migré sur Antares.
  43. 43. LesactionsLesmoyensLesINSISLespersonnelsAvant-proposL’organisation édition 2014 43DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ CIVILE ET DE LA GESTION DES CRISES Les statistiques des services d’incendie et de secours Interopérabilité des SIS / SAMU Les SAMU n’ayant pas de terminaux ou n’ayant pas fourni d’information sont en blanc. SIS raccordés au service satellitaire de la sécurité civile DGSCGC-SATCOM : COUVERTURE SATELLITE couverture et débit assurés par la DGSCGC, investissements matériel pour le raccordement au service (stations fixes et/ou mobiles) à la charge des SIS
  44. 44. LesactionsLesINSISLesmoyensLespersonnelsAvant-proposL’organisation DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ CIVILE ET DE LA GESTION DES CRISES Les statistiques des services d’incendie et de secours 44 2014 édition Personnels affectés à la Formation pour 1 000 sapeurs-pompiers Moyens matériels * ne concernent que les SDIS. Les moyens de la formation FORMATION Valeurs : France 10 SDIS 8 1re catégorie 11 2e catégorie 7 3e catégorie 7 4e catégorie 5 5e catégorie 7 BSPP 46 BMPM 22 National Catégorie 1 Catégorie 2 Catégorie 3 Catégorie 4 Catégorie 5 SIS ayant un plan de formation 64% 79% 76% 47% 55% 38% SIS ayant un suivi informatisé de la formation 94% 92% 96% 100% 90% 100% SIS ayant un enseignement à distance 40% 42% 56% 53% 20% 13% Crédit de la formation (moyenne) 1 208 737 € 2 066 001 € 1 447 917 € 800 493 € 566 655 € 535 387 € soit par sapeur-pompier (SPP/M+SPV) 481 € 529 € 523 € 446 € 397 € 609 € Coût estimé par jour de FI de SPP/M 194 € 179 € 234 € 191 € 168 € 188 € Coût estimé par jour de FI de SPV* 125 € 125 € 132 € 134 € 107 € 131 € Cotisation CNFPT* (1 % + surcotisation) (moyenne) 180 431 € 420 175 € 158 362 € 94 695 € 56 633 € 42 025 € Capacité de couchage des locaux de formation (moyenne) 26 33 11 15 8 19 Capacité instantanée en nombre d'élèves des locaux de formation (moyenne) 96 148 91 65 47 58 Véhicules affectés en permanence à la formation (moyenne) 11 19 11 9 4 5 dont véhicules d'incendie urbain 3 5 2 2 1 1 dont VSAV 2 3 2 2 1 1
  45. 45. LesactionsLesmoyensLesINSISLespersonnelsAvant-proposL’organisation édition 2014 45DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ CIVILE ET DE LA GESTION DES CRISES Les statistiques des services d’incendie et de secours Qui forme les sapeurs-pompiers ? * Certains SIS ont conventionné avec d’autres structures pour l’accès et l’utilisation d’équipements spécifiques. ** Certaines maisons à feu sont multi-combustibles. Les moyens de la formation National Catégorie 1 Catégorie 2 Catégorie 3 Catégorie 4 Catégorie 5 BSPP BMPM CEPT lutte 50 14 17 7 5 5 1 1 conventions* 5 1 1 3 0 0 0 0 Maison à feu** 35 11 8 8 5 1 1 1 conventions* dont utilisant la fumée froide dont combustible bois dont combustible fuel dont combustible gaz 5 34 12 0 27 1 11 4 0 9 2 8 2 0 8 0 8 0 0 6 1 4 4 0 2 1 1 1 0 0 0 1 0 0 1 0 1 0 0 1 Module ARI 78 22 23 13 14 4 1 1 Conventions* dont utilisant la fumée froide 4 78 1 22 1 23 0 13 1 14 1 4 0 1 0 1 Aire de feux de gaz 39 11 10 7 7 2 1 1 conventions* 13 1 3 5 4 0 0 0 Aire feux de voiture 39 10 8 8 5 6 1 1 conventions* 4 1 1 0 2 0 0 0 Aire conduite tout terrain 25 4 7 6 5 3 0 0 conventions* 46 11 12 8 11 4 0 0 Piste routière 6 3 1 0 0 2 0 0 conventions* 14 7 1 4 2 0 0 0 Piste autoroutière 3 1 2 0 0 0 0 0 conventions* 0 0 0 0 0 0 0 0 Répartition des formations Les sapeurs-pompiers militaires sont formés au sein des services formation de la BSPP et du BMPM. Qui les SDIS forment-ils ?
  46. 46. LesactionsLesINSISLesmoyensLespersonnelsAvant-proposL’organisation DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ CIVILE ET DE LA GESTION DES CRISES Les statistiques des services d’incendie et de secours 46 2014 édition Temps passé en FAE (SSSM compris) rapporté à l’effectif du SIS. Pour les SPV Durée moyenne des formations d’adaptation à l’emploi (FAE) FORMATION Valeurs : France 10 h SDIS 4 h 1re catégorie 3 h 2e catégorie 4 h 3e catégorie 2 h 4e catégorie 5 h 5e catégorie 6 h BSPP 36 h BMPM 27 h Valeurs : SDIS 3,3 h 1re catégorie 3,0 h 2e catégorie 3,8 h 3e catégorie 2,5 h 4e catégorie 3,8 h 5e catégorie 2,6 h Pour les SPP
  47. 47. LesactionsLesmoyensLesINSISLespersonnelsAvant-proposL’organisation édition 2014 47DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ CIVILE ET DE LA GESTION DES CRISES Les statistiques des services d’incendie et de secours Les tableaux ci-dessous donnent, par qualification, l’effectif opérationnel (SPP + SPV + SPM). QUALIFICATIONS Secourisme (188 978) dont PAE 1 15 989 dont PAE 2 1 384 Intervention en milieu périlleux (3 475) dont IMP 2 2 211 dont IMP 3 762 Prévention (5 491) dont PRV 2 2 700 dont PRV 3 261 Intervention en site souterrain (362) ISS 1 362 Secours en canyon (445) CAN 1 319 CAN 2 126 Plongée (2 824) dont PLG 2 780 dont PLG 3 203 Sauvetage-déblaiement (8 284) SDE 1 5 975 SDE 2 1 812 SDE 3 497 Encadrement (12 832) Chef de groupe 9 725 Chef de colonne 2 058 Chef de site 1 049 Sauvetage aquatique (5 528) SAV 1 3 140 SAV 2 1 300 SAV 3 1 088 Formation des formateurs (48 503) dont FOR 2 7 360 dont FOR 3 1 946 dont FOR 4 168 Risques radiologiques (6 356) RAD 1 2 440 RAD 2 2 941 RAD 3 843 RAD 4 132 Risques chimiques et biologiques (12 204) RCH 1 4 123 RCH 2 6 468 RCH 3 1 402 RCH 4 211 Cynotechnie (392) CYN 1 206 dont module Avalanche 22 CYN 2 107 CYN 3 79 Formation aéro (692) AER 1 214 AER 2 238 AER 3 227 AER 4 13 Feux de forêts (83 505) FDF 1 49 968 FDF 2 26 871 FDF 3 5 146 FDF 4 1 290 FDF 5 230 Transmissions (28 522) TRS 1 17 820 TRS 2 8 189 TRS 3 1 665 TRS 4 724 TRS 5 124 Conduite (208 273) dont permis poids lourd 56 477 dont COD 2 48 316 dont COD 3 1 583 dont COD 4 11 901 dont COD 5 268 dont COD 6 25 372 Secours en montagne (810) SMO 1 449 SMO 2 212 SMO 3 149 dont module Neige 353 dont module Glace 143
  48. 48. LesactionsLesINSISLesmoyensLespersonnelsAvant-proposL’organisation DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ CIVILE ET DE LA GESTION DES CRISES Les statistiques des services d’incendie et de secours 48 2014 édition * hors BSPP Sont prises en compte les visites périodiques et les visites d’ouverture des ERP soumis à contrôle. Inclus les types EP et CRA. Nombre d’ERP du 1er groupe par préventionniste (en ETP) PRÉVENTION Valeurs : France* 217 ERP SDIS 217 ERP 1re catégorie 195 ERP 2e catégorie 234 ERP 3e catégorie 238 ERP 4e catégorie 262 ERP 5e catégorie 249 ERP BMPM 158 ERP Taux de visites des ERP du 1er groupe Valeurs : France* 100 % SDIS 100 % 1re catégorie 98 % 2e catégorie 101 %** 3e catégorie 103 %** 4e catégorie 99 % 5e catégorie 101 %** BMPM 92 % * hors BSPP ** des ERP visités sur la périodicité (2, 3 ou 5 ans) peuvent ne plus être en activité au 31 décembre, ainsi le nombre de visite peut-être supérieur au nombre d’ERP.
  49. 49. LesactionsLesmoyensLesINSISLespersonnelsAvant-proposL’organisation édition 2014 49DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ CIVILE ET DE LA GESTION DES CRISES Les statistiques des services d’incendie et de secours Répartition par type des visites (hors BSPP) Bilan global dont 1er groupe Type Nb ERP Nb visites % visite Nb ERP Nb visites % visite J avec hébergement 10 244 10 144 99% 7 679 7 677 100% J sans hébergement 984 590 60% 532 546 103%* L 75 043 38 732 52% 39 582 38 451 97% M 146 748 32 272 22% 32 139 31 816 99% N 74 027 9 127 12% 8 456 8 628 102%* O 28 387 25 687 90% 6 397 6 185 97% P 5 091 2 990 59% 3 027 2 963 98% R avec hébergement 11 746 13 380 114%* 7 951 9 625 121%* R sans hébergement 93 208 37 168 40% 36 301 35 843 99% S 4 016 872 22% 827 854 103%* T 10 031 535 5% 509 520 102%* U avec hébergement 6 914 6 777 98% 5 683 5 846 103%* U sans hébergement 16 854 732 4% 650 616 95% V 19 557 6 685 34% 6 903 6 609 96% W 78 580 2 029 3% 1 819 1 818 100% X 26 687 12 717 48% 12 544 12 499 100% Y 3 293 860 26% 790 826 105%* OA 53 50 94% 41 39 95% GA 930 346 37% 408 345 85% EF 150 84 56% 138 84 61% EP 187 154 82% 151 122 81% CRA 12 7 58% 6 4 67% SG 67 7 10% 34 6 18% PA 8 107 437 5% 3 896 424 11% Total 620 916 202 382 33% 176 463 172 346 98% ERP soumis à périodicité 184 054 179 499 98% 172 533 171 916 100% ERP non soumis à périodicité 436 862 22 883 5% 3 930 430 11% En comptant également les 420 CTS fixes, les 1 397 PS et les 475 REF, en moyenne chacune des 3 798 commissions d’arrondissement, communales ou intercommunales de sécurité doit veiller au respect de la réglementation dans 164 ERP en moyenne. En 2013, en plus des visites périodiques, les services de prévention ont effectué 9 227 visites et examiné 69 413 dossiers, dont 3 285 ont reçu un avis défavorable. 7 507 avis défavorable ont été émis par les commissions départementales de sécurité consécutivement aux 53 774 visites de contrôle effectuées dans les ERP cette année. Types d'établissement J Structures d'accueil pour personnes âgées ou handicapées L Salles d'audition, de conférences, de réunions, de spectacles ou à usages multiples M Magasins, centres commerciaux N Restaurants, dé bits de boissons O Hôtels, pensions de famille P Salles de danse, salles de jeux R Établissements d'enseignement, colonies de vacances S Bibliothèques, centres de documentation T Salles d'expositions U Établissements sanitaires V Établissements de culte W Administrations, banques, bureaux X Établissements sportifs couverts Y Musées OA Hôtels-restaurants d'altitude GA Gares EF Établissements flottants CTS Chapiteaux et tentes SG Structures gonflables PS Parcs de stationnement couverts REF Refuges de montagne PA Établissements de plein air EP Établissements pénitentiaires CRA Centres de rétention administrative * des ERP visités sur la périodicité (2, 3 ou 5 ans) peuvent ne plus être en activité au 31 décembre, ainsi le nombre de visite peut-être supérieur au nombre d’ERP.
  50. 50. LesactionsLesINSISLesmoyensLespersonnelsAvant-proposL’organisation DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ CIVILE ET DE LA GESTION DES CRISES Les statistiques des services d’incendie et de secours 50 2014 édition (Installations nucléaires de base, y compris les installations nucléaires de base secrètes) Établissements à risques COUVERTURE NRBCE Valeurs : France 1 336 éts. SDIS 1 293 éts. 1re catégorie 672 éts. 2e catégorie 351 éts. 3e catégorie 173 éts. 4e catégorie 82 éts. 5e catégorie 15 éts. BSPP 36 éts. BMPM 7 éts. Risques radiologiques Valeurs : France 44 éts. SDIS 44 éts. 1re catégorie 14 éts. 2e catégorie 16 éts. 3e catégorie 8 éts. 4e catégorie 5 éts. 5e catégorie 1 ét. BSPP 0 ét. BMPM 0 ét. Risques biologiques et chimiques (Établissements Seveso seuil haut (AS) et seuil bas + établissements de transports avec PPI + laboratoires NSB 3 et 4)
  51. 51. LesactionsLesmoyensLesINSISLespersonnelsAvant-proposL’organisation édition 2014 51DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ CIVILE ET DE LA GESTION DES CRISES Les statistiques des services d’incendie et de secours Cellules mobiles d’intervention Risques radiologiques Valeurs : France 52 SDIS 47 1re catégorie 20 2e catégorie 13 3e catégorie 8 4e catégorie 5 5e catégorie 1 BSPP 1 BMPM 2 UIISC 2 Risques biologiques et chimiques Valeurs : É.R. É.I. France 109 56 SDIS 100 51 1re catégorie 28 28 2e catégorie 37 12 3e catégorie 21 7 4e catégorie 12 4 5e catégorie 2 0 BSPP 5 1 BMPM 2 2 UIISC 2 2 Valeurs : É.R. É.I. France 184 140 SDIS 176 136 1re catégorie 50 55 2e catégorie 45 36 3e catégorie 29 20 4e catégorie 44 21 5e catégorie 8 4 BSPP 4 1 BMPM 2 1 UIISC 2 2 Valeurs : France 116 SDIS 112 1re catégorie 47 2e catégorie 30 3e catégorie 18 4e catégorie 12 5e catégorie 5 BSPP 1 BMPM 1 UIISC 2 É.R. : équipe de reconnaissance É.I. : équipe d’intervention
  52. 52. LesactionsLesINSISLesmoyensLespersonnelsAvant-proposL’organisation DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ CIVILE ET DE LA GESTION DES CRISES Les statistiques des services d’incendie et de secours 52 2014 édition Chaînes de décontamination COUVERTURE NRBCE Les unités spécialisées RCH (risques chimiques et biologiques) ont effectué 6 934 interventions d'une durée moyenne de 10,8 hommes.heure (spécialistes uniquement). Interventions des unités spécialisées NRBCE Les SIS disposent de 72 chaînes de décontamination (39 Unités Mobiles de Décontamination et 33 Modules Mobiles de Décontamination) maintenues en conditions opérationnelles (au moment de l’enquête annuelle). La durée en moyenne des 343 interventions des unités RAD (risques radiologiques) est de 7,5 hommes.heure (spécialistes uniquement). Effectifs des unités spécialisées NRBCE Qualification risques chimiques (RCH) Qualification risques radiologiques (RAD) Les SIS ont effectué 155 interventions dans les centres nucléaires de production d’électricité (CNPE), tous types confondus et avec ou sans engagement des unités spécialisées RAD.
  53. 53. édition 2014 53DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ CIVILE ET DE LA GESTION DES CRISES Les statistiques des services d’incendie et de secours  Équivalent habitant défendu....................................................................54  Surface forestière (km²) défendue pas un CCF...........................................55  Armement moyen des SIS.........................................................................56  Moyens SSSM..........................................................................................56  Achats des matériels................................................................................57  Répartition des dépenses des SDIS...........................................................59  Moyens financiers...................................................................................59  Coûts des SDIS par habitants....................................................................62 Au plan national, les SIS disposent de : 6 210 VSAV, 4 073 FPT, 4 155 CCF, 1 184 MEA Le budget global des SDIS est de 4 861 M€ soit par rapport à l'année précédente +1,2 % en valeur brute, -0,8 % en tenant compte de l'inflation : 3 991 M€ en fonctionnement Soit 81 € par habitant 870 M€ en investissement Les SDIS sont financés à hauteur de 4 313 M€ par : les contributions des conseils généraux pour 57 % les contributions des communes et EPCI pour 43 % (Source : comptes de gestion 2013) Les chiffres « REPÈRE » LES MOYENS
  54. 54. LesactionsLesINSISLespersonnelsAvant-proposL’organisationLesmoyens DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ CIVILE ET DE LA GESTION DES CRISES Les statistiques des services d’incendie et de secours 54 2014 édition * hors Guyane (973) Ne sont comptés que les engins opérationnels.Afin de prendre en compte les durées de trajet, un équivalent habitant a été défini : On représente ainsi la différence de couverture, dans le département A 1 FPT couvre 100 personnes sur 1 000 km² soit 50 équivalent habitant. Dans le département B 1 FPT couvre 100 personnes sur 3 000 km² soit 150 équivalent habitant. population DGF x surface du département moyenne des surfaces des départements ÉQUIVALENT HABITANT DÉFENDU Par un FPT Nb FPT Pop DGF Surf Moyenne Équiv. hab. Dépt. A 1 100 1 000 2 000 50 Dépt. B 1 100 3 000 2 000 150 Valeurs : France* 15 136 hab. SDIS* 15 447 hab. 1re catégorie 17 999 hab. 2e catégorie 15 124 hab. 3e catégorie 15 301 hab. 4e catégorie* 9 972 hab. 5e catégorie 9 531 hab. BSPP 7 894 hab. BMPM 1 313 hab. Valeurs : France* 52 055 hab. SDIS* 54 045 hab. 1re catégorie 59 013 hab. 2e catégorie 56 714 hab. 3e catégorie 54 404 hab. 4e catégorie* 36 203 hab. 5e catégorie 32 035 hab. BSPP 17 130 hab. BMPM 4 597 hab. * hors Guyane (973) Par un MEA
  55. 55. LesactionsLesINSISLespersonnelsL’organisationAvant-proposLesmoyens édition 2014 55DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ CIVILE ET DE LA GESTION DES CRISES Les statistiques des services d’incendie et de secours Ne sont comptés que les engins opérationnels. * hors Guyane (973) Par un VSAV Valeurs : France* 9 964 hab. SDIS* 10 279 hab. 1re catégorie 12 404 hab. 2e catégorie 10 796 hab. 3e catégorie 9 067 hab. 4e catégorie* 6 497 hab. 5e catégorie 4 287 hab. BSPP 3 736 hab. BMPM 968 hab. SURFACE FORESTIÈRE (KM²) DÉFENDUE PAS UN CCF Ne sont comptés que les engins opérationnels. * hors Guyane (973) Valeurs : France* 38 km² SDIS* 38 km² 1re catégorie 24 km² 2e catégorie 30 km² 3e catégorie 47 km² 4e catégorie* 69 km² 5e catégorie 70 km² BMPM 2 km²
  56. 56. LesactionsLesINSISLespersonnelsAvant-proposL’organisationLesmoyens DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ CIVILE ET DE LA GESTION DES CRISES Les statistiques des services d’incendie et de secours 56 2014 édition Budget consommables et équipements SAP par intervention SAP (secours à victime + accidents de circulation) ARMEMENT MOYEN DES SIS Véhicules spécifiques d’intervention du SSSM MOYENS SSSM National Catégorie 1 Catégorie 2 Catégorie 3 Catégorie 4 Catégorie 5 BSPP BMPM 7,41 € 6,56 € 10,24 € 7,91 € 9,29 € 9,79 € 4,93 € 6,57 € Autres moyens Moyens financiers Nb SIS Moyenne Mini Maxi (hors BSPP) BSPP Budget de la Pharmacie à usage intérieur (PUI) 82 484 489 € 64 418 € 4 462 646 € 2 817 572 € Budget oxygène médical 91 83 998 € 5 200 € 240 000 € 331 592 € Budget médicaments 89 26 791 € 600 € 128 000 € 422 302 € Budget consommables SAP 90 149 077 € 2 803 € 580 000 € 1 572 944 € Budget équipement SAP 87 117 083 € 1 100 € 522 252 € 363 588 € Budget maintenance des équipements biomédicaux 83 21 830 € 392 € 160 000 € 127 146 € National Catégorie 1 Catégorie 2 Catégorie 3 Catégorie 4 Catégorie 5 BSPP BMPM Cabinet médicaux fixes 465 136 168 70 64 21 5 1 Cabinet médicaux mobiles 88 30 28 11 15 3 0 1 Cellules médico-psychologique 72 18 20 14 11 7 1 1 Valeurs : France 625 SDIS 613 1re catégorie 325 2e catégorie 139 3e catégorie 73 4e catégorie 64 5e catégorie 12 BSPP 5 BMPM 7 * Les engins polyvalents (secours et extinction) de la BSPP figurent dans les 2 catégories. National Catégorie 1 Catégorie 2 Catégorie 3 Catégorie 4 Catégorie 5 BSPP* BMPM Engins de secours 89 (-1%) 134 (-4%) 94 (-2%) 67 (-9%) 56 (-1%) 44 (-6%) 310 (+7%) 68 (0%) dont VSAV 71 (0%) 107 (-4%) 74 (0%) 53 (-7%) 43 (+1%) 36 (-5%) 306 (+7%) 63 (0%) dont VSR 15 (-5%) 24 (-9%) 17 (-1%) 12 (-17%) 10 (-3%) 7 (-5%) 4 (0%) 5 (0%) Engins d'extinction 100 (-1%) 152 (-5%) 106 (-1%) 88 (-4%) 60 (-2%) 48 (-7%) 162 (-2%) 103 (0%) dont FPT 39 (0%) 68 (-11%) 40 (+10%) 25 (-16%) 25 (+5%) 13 (+11%) 38 (-7%) 44 (0%) dont FPT-SR 9 (+1%) 9 (+16%) 13 (-3%) 7 (+26%) 2 (-30%) 3 (-11%) 117 (-2%) 1 (0%) dont CCF 44 (-2%) 66 (-3%) 42 (-8%) 47 (+2%) 26 (-2%) 24 (-18%) 0 (-) 58 (0%) dont CCR 9 (0%) 10 (+18%) 11 (-2%) 8 (-12%) 7 (-8%) 8 (+14%) 7 (+17%) 0 (-) Moyens élévateurs 13 (-2%) 21 (-7%) 14 (-5%) 8 (-9%) 7 (0%) 5 (-1%) 70 (-1%) 13 (+18%) Véhicules spécialisés de soutien opérationnel, médicalisés et paramédicalisés.
  57. 57. LesactionsLesINSISLespersonnelsL’organisationAvant-proposLesmoyens édition 2014 57DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ CIVILE ET DE LA GESTION DES CRISES Les statistiques des services d’incendie et de secours ACHATS DES MATÉRIELS Les SIS peuvent effectuer leurs achats de matériels : seuls (commande directe au fournisseur); en constituant un groupement d’achat (plusieurs SIS passent une commande unique au fournisseur); en achetant par l’UGAP (Union des groupements d’achat public). La comparaison des coûts ne peut pas être réalisée directement. Il convient d’intégrer les éléments spécifiques (options) de chaque cahier des charges. Les différences dans la définition des besoins imposent donc une interprétation prudente de ces chiffres. Structure des achats Ce tableau recense les modes d’achat utilisés en 2013 par les SIS selon le type de matériel acheté. Achats SIS seul Groupement d'achat UGAP Engins 63 (-14%) 16 (+23%) 63 (+21%) Petits matériels 78 (-6%) 3 (+0%) 40 (+43%) EPI 87 (-2%) 8 (+60%) 38 (+6%) Coûts (hors taxes) des matériels spécifiques Sources INFOSDIS & UGAP Achats SIS seuls Lances 250- lances lances litres litres MPR GEM GEM 500l/min 500l/min 1000l/min d'émulseur d'additifs <750Kg <25kW 25-50kW Nombre de SIS 21 26 13 60 37 1 22 1 Nombre total 273 364 65 384 130 172 985 1 160 3 Nb moyen par série 13 14 5 6 402 4 675 1 7 3 Coût mini 147 € 138 € 329 € 0,84 € 1,40 € 25 400 € 612 € 6 667 € Coût moyen 296 € 456 € 573 € 2,28 € 2,53 € 25 400 € 1 264 € 6 667 € Coût maxi 426 € 795 € 1 297 € 3,90 € 3,93 € 25 400 € 3 750 € 6 667 € Achats par l’UGAP Lances 250- lances lances litres litres MPR 500l/min 500l/min 1000l/min d'émulseur d'additifs <750Kg Nombre de SIS 8 8 4 23 14 8 Nombre total 153 236 61 212 520 79 180 13 Nb moyen par série 19 30 15 9 240 5 656 2 Coût mini* 201 € 239 € 337 € 2,41 € 1,55 € 25 000 € Coût moyen 361 € 284 € 387 € 2,51 € 1,64 € 27 100 € Coût maxi** 440 € 325 € 449 € 2,96 € 2,38 € 30 600 € Coûts (hors taxes) des EPI Sources INFOSDIS & UGAP Achats SIS seuls ARICO tenues vestes protection casques casques surpantalons gants gants gants SPF1 textile type B type A cuir textile mixtes Nombre de SIS 50 55 67 52 36 58 47 17 18 Nombre total 3 477 51 196 15 262 8 425 2 880 11 741 32 713 4 579 9 470 Nb moyen par série 70 931 228 162 80 202 696 269 526 Coût mini 390 € 68 € 196 € 232 € 109 € 76 € 7 € 40 € 31 € Coût moyen 655 € 83 € 269 € 283 € 139 € 138 € 15 € 56 € 38 € Coût maxi 1 555 € 111 € 376 € 362 € 190 € 287 € 37 € 88 € 53 € Groupement d’achats de SIS tenues vestes protection casques casques surpantalons gants SPF1 textile type B type A cuir Nombre de SIS 7 4 8 6 4 5 Nombre total 3 658 455 687 533 786 5 590 Nb moyen par série 523 114 86 89 197 1 118 Coût mini 75 € 231 € 269 € 94 € 90 € 9 € Coût moyen 77 € 255 € 274 € 125 € 93 € 10 € Coût maxi 81 € 260 € 288 € 150 € 130 € 12 € Achats par l’UGAP tenues vestes protection casques casques surpantalons gants gants gants SPF1 textile type B type A cuir textile mixtes Nombre de SIS 16 12 25 16 12 17 7 4 Nombre total 30 563 4 764 5 128 2 948 7 016 20 448 1 641 7 072 Nb moyen par série 1 910 397 205 184 585 1 203 234 1 768 Coût mini* 72 € 212 € 260 € 125 € 83 € 11 € 41 € 29 € Coût moyen 87 € 231 € 282 € 131 € 140 € 13 € 56 € 33 € Coût maxi** 98 € 268 € 304 € 143 € 207 € 34 € 65 € 35 € * coût mini (UGAP) : définition NF + options « milieu de gamme » ** coût maxi (UGAP) : avec options supplémentaires par rapport au « milieu de gamme ».
  58. 58. LesactionsLesINSISLespersonnelsAvant-proposL’organisationLesmoyens DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ CIVILE ET DE LA GESTION DES CRISES Les statistiques des services d’incendie et de secours 58 2014 édition ACHATS DES MATÉRIELS * coût mini (UGAP) : définition NF + options « milieu de gamme » ** coût maxi (UGAP) : avec options supplémentaires par rapport au « milieu de gamme ». Sources INFOSDIS & UGAP Achats SIS seuls Coûts (hors taxes) des engins de secours VSAV 1br. VSAV 1br. VSR VSR fourgon-3,5t cellule-3,5t L M Nombre de SIS 21 8 3 6 Nombre total 160 8 6 10 Nb moyen par série 8 11 2 2 Coût mini 54 200 € 66 900 € 64 700 € 129 800 € Coût moyen 62 200 € 76 600 € 72 600 € 154 300 € Coût maxi 81 300 € 83 600 € 88 100 € 186 600 € VSAV 1br. fourgon-3,5t Nombre de SIS 11 Nombre total 55 Nb moyen par série 5 Coût mini 55 200 € Coût moyen 60 200 € Coût maxi 70 800 € Groupement d’achats de SIS Achats par l’UGAP VSAV 1br. VSAV 1br. VSAV 2br. VSR fourgon-3,5t cellule-3,5t fourgon-3,5t M Nombre de SIS 35 6 2 8 Nombre total 238 46 15 12 Nb moyen par série 7 8 8 2 Coût mini* 55 200 € 72 000 € 61 300 € 157 200 € Coût moyen 65 200 € 77 700 € 63 400 € 186 000 € Coût maxi** 85 400 € 81 700 € 69 200 € 208 800 € Sources INFOSDIS & UGAP Achats SIS seuls Coûts (hors taxes) des engins d’extinction Sources INFOSDIS & UGAP Achats SIS seuls Coûts (hors taxes) des moyens élévateurs Achats par l’UGAP EPS 24 EPS 30 EPC 30 BEA 18 Nombre de SIS 2 3 3 8 Nombre total 2 3 6 9 Nb moyen par série 1 1 2 1 Coût mini* 364 200 € 384 000 € 459 500 € 186 300 € Coût moyen 379 400 € 395 200 € 485 700 € 197 500 € Coût maxi** 394 500 € 414 500 € 500 600 € 225 100 € EPS 18 EPS 24 EPS 30 EPC 24 EPC 30 EPC >30 BEA 18 BEA 24 BEA 30 Nombre de SIS 1 2 7 1 2 1 1 1 1 Nombre total 1 2 9 1 2 1 1 1 1 Nb moyen par série 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Coût mini 282 900 € 381 100 € 303 500 € 392 000 € 403 200 € 544 000 € 153 000 € 392 000 € 411 700 € Coût moyen 282 900 € 405 400 € 388 600 € 392 000 € 407 100 € 544 000 € 153 000 € 392 000 € 411 700 € Coût maxi 282 900 € 429 700 € 428 200 € 392 000 € 411 000 € 544 000 € 153 000 € 392 000 € 411 700 € CCF CCF FPT FPT FPT-SR FPT-SR M S FPTL <1500l/min>2000l/min <1500l/min >2000l/min CCR Nombre de SIS 14 3 6 1 21 2 20 19 Nombre total 47 4 11 1 42 4 43 30 Nb moyen par série 3 1 2 1 2 2 2 2 Coût mini 148 000 € 207 000 € 140 000 € 150 200 € 146 600 € 201 700 € 167 600 € 152 100 € Coût moyen 175 700 € 214 600 € 152 200 € 150 200 € 175 800 € 206 200 € 205 400 € 177 900 € Coût maxi 212 600 € 225 000 € 170 000 € 150 200 € 228 900 € 220 000 € 261 200 € 200 100 € Groupement d’achats de SIS CCF FPT FPT-SR M >2000l/min >2000l/min CCR Nombre de SIS 4 3 3 3 Nombre total 16 6 7 6 Nb moyen par série 4 2 2 2 Coût mini 151 600 € 148 800 € 183 800 € 169 400 € Coût moyen 169 200 € 174 800 € 201 300 € 172 200 € Coût maxi 173 800 € 222 700 € 248 500 € 175 600 € Achats par l’UGAP CCF CCF FPT M S FPTL >2000l/min CCR Nombre de SIS 17 1 10 4 5 Nombre total 67 1 19 6 6 Nb moyen par série 4 1 2 2 1 Coût mini* 157 400 € 239 200 € 133 400 € 172 600 € 182 500 € Coût moyen 178 600 € 239 200 € 153 900 € 201 500 € 201 000 € Coût maxi** 190 200 € 239 200 € 203 900 € 240 100 € 220 800 €
  59. 59. LesactionsLesINSISLespersonnelsL’organisationAvant-proposLesmoyens édition 2014 59DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ CIVILE ET DE LA GESTION DES CRISES Les statistiques des services d’incendie et de secours En annexe (p.72-73) est présenté un extrait des comptes de gestion 2013 des SDIS. Les SDIS sont financés par les conseils généraux, les communes et EPCI. Au plan national, ce financement se répartit ainsi : conseils généraux : 57 % communes et EPCI : 43 % Chiffres comptes de gestion 2013 (source DGFiP) 3 990 934 200 € Autre 20% Autres (dépenses financières dont remboursement du capital) 19% Matériel d'incendie 31% Centre de secours (constructions) 18% Autres dépenses d'équipement 32% Personnel 80% Fonctionnement RÉPARTITION DES DÉPENSES DES SDIS Investissement 870 542 900 € MOYENS FINANCIERS Répartition des contributions et participations par catégorie Chiffres comptes de gestion 2013 (source DGFiP)
  60. 60. LesactionsLesINSISLespersonnelsAvant-proposL’organisationLesmoyens DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ CIVILE ET DE LA GESTION DES CRISES Les statistiques des services d’incendie et de secours 60 2014 édition 1re catégorie 2e catégorie 33 SDIS (34%) sont majoritairement financés par les communes et EPCI. 63 SDIS (66%) sont majoritairement financés par le conseil général. Chiffres comptes de gestion 2013 (source DGFiP) Répartition des contributions et participations par département MOYENS FINANCIERS
  61. 61. LesactionsLesINSISLespersonnelsL’organisationAvant-proposLesmoyens édition 2014 61DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ CIVILE ET DE LA GESTION DES CRISES Les statistiques des services d’incendie et de secours Chiffres comptes de gestion 2013 (source DGFiP) 3e catégorie 5e catégorie 4e catégorie
  62. 62. LesactionsLesINSISLespersonnelsAvant-proposL’organisationLesmoyens DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ CIVILE ET DE LA GESTION DES CRISES Les statistiques des services d’incendie et de secours 62 2014 édition COÛTS DES SDIS PAR HABITANTS Chiffres comptes de gestion 2013 (source DGFiP) Dépenses réelles totales par habitant (fonctionnement + investissement) Valeurs : SDIS 81 € 1re catégorie 86 € 2e catégorie 75 € 3e catégorie 76 € 4e catégorie 79 € 5e catégorie 73 € Dépenses de personnel par habitant Valeurs : SDIS 53 € 1re catégorie 60 € 2e catégorie 47 € 3e catégorie 49 € 4e catégorie 48 € 5e catégorie 44 €
  63. 63. édition 2014 63DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ CIVILE ET DE LA GESTION DES CRISES Les statistiques des services d’incendie et de secours  Qualité d’exécution et réalisation des missions.........................................64  Optimisation de l’emploi des SPP et des PATS...........................................66  Optimisation de l’activité du volontariat...................................................67  Optimisation et lisibilité des coûts et financements..................................68  Indicateurs par SIS...................................................................................70 12 min 40 s s'écoulent en moyenne entre l'appel et l'arrivée des secours : 2 min 7 s pour le traitement de l'alerte (décroché + écoute / analyse + décision / ordre) 10 min 33 s de délai de route (de la diffusion de l'alerte à l'arrivée du 1er véhicule) 69 % du temps d'intervention est réalisé par les sapeurs-pompiers volontaires 6 % des interventions secours à victime - accidents de circulation sont réalisés avec le concours des personnels SSSM 9% des effectifs des SIS sont mobilisés par les missions de soutien 73 % des charges des SDIS sont des charges fixes (indépendantes de leur volume d’activité) 1 015 € est le coût moyen d’une intervention (hors investissement) Les chiffres « REPÈRE » LES INSIS
  64. 64. LesactionsLespersonnelsL’organisationLesmoyensAvant-proposLesINSIS DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ CIVILE ET DE LA GESTION DES CRISES Les statistiques des services d’incendie et de secours 64 2014 édition Dans les pages qui suivent la représentativité des résultats est indiquée sous la forme : Échantillon : 74 / 98 Ainsi pour l’indicateur considéré 74 réponses ont été prises en compte sur les 98 reçues. Les 24 autres SIS ont déclaré ne pas être actuellement en mesure de calculer l’indicateur. Sur l’échantillon, dans 90% des cas les secours arrivent sur zone moins de 15 min 52s après la diffusion de l’alerte (délai moyen d’arrivée : 10 min 33 s). Le délai est de 14 min 24 s (délai moyen d’arrivée : 9 min 46 s) pour les secours à victime ou les accidents de circulation, et de 18 min 2 s (délai moyen d’arrivée : 13 min 3 s) pour les interventions incendies. 43 SIS sur les 83 ont mis en place une politique de gradation de l'urgence. Objectif : Connaître le temps de couverture moyen par type d’intervention. Définition : Délai entre la diffusion de l’alerte et l’arrivée du 1er véhicule. Échantillon : 83 / 96. Objectif : Évaluer le délai moyen de traitement d’un appel. Définition : Délai s’écoulant entre le décroché au CTA-CODIS et le transfert au CIS concerné (ou CRRA- SAMU ou autre service) : décroché + écoute / analyse + décision / ordre. Échantillon :  77 / 96 Sur l’échantillon, 90% des appels sont traités en moins de 2 min 58 s, la durée moyenne de traitement d’un appel est de 2 min 7 s. Délai moyen de traitement de l’alerte QUALITÉ D’EXÉCUTION ET RÉALISATION DES MISSIONS Délai moyen d’intervention sur zone
  65. 65. LesactionsLespersonnelsL’organisationLesmoyensAvant-proposLesINSIS édition 2014 65DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ CIVILE ET DE LA GESTION DES CRISES Les statistiques des services d’incendie et de secours 96 % des feux de forêt (soit 3 100 pour l’échantillon) sont éteints avant qu’ils aient détruit plus de 5 hectares, surface en dessous de laquelle l’impact sur l’environnement reste limité (sauf en cas d’incendies répétés). 4,14 % de la population a été secourue et transportée vers un établissement de soins par les sapeurs-pompiers durant l’année 2013. L’équivalent de 5 % du temps travaillé par les SPP est consacré à leur formation. Pour les SPP L’équivalent de 3% du temps d’activité des SPV est consacré à leur formation. Objectif : Connaître le pourcentage de feux éteints avant d’avoir atteint 5 hectares. Définition : Feux de forêts inférieurs à 5 ha / Total feux de forêts. Échantillon : 71/ 96 Objectif : Connaître le pourcentage de la population secourue par les sapeurs-pompiers. Définition : Nombre de personnes transportées vers un établissement de soins / population DGF. Échantillon : 80 / 96 Valeurs : SDIS 3 j 1re catégorie 3 j 2e catégorie 5 j 3e catégorie 3 j 4e catégorie 4 j 5e catégorie 3 j Définition : Nombre total de jours de formation / Nombre de PATS. Échantillon : 78 / 94 (hors BSPP et BMPM) Objectif : Connaître l’effort de formation des SDIS Valeurs : SDIS 3 % 1re catégorie 3 % 2e catégorie 3 % 3e catégorie 3 % 4e catégorie 3 % 5e catégorie 4 % Valeurs : SDIS 5 % 1re catégorie 4 % 2e catégorie 5 % 3e catégorie 4 % 4e catégorie 5 % 5e catégorie 4 % Les SDIS forment leurs PATS pendant 3 jours par an en moyenne. Définition : Nombre d'heures de formation des SPV / Nombre d'heures d'activité des SPV. Échantillon : 57 / 94 (hors BSPP et BMPM) Définition : (Nombre total d’heures de formation /1607 h) / Nombre de SPP. Échantillon : 91 / 94 Protection de l’environnement - feux de forêts Taux de victimes prises en charge suite à l’intervention des sapeurs-pompiers Pour les PATS Pour les SPV Taux de formation
  66. 66. LesactionsLespersonnelsL’organisationLesmoyensAvant-proposLesINSIS DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ CIVILE ET DE LA GESTION DES CRISES Les statistiques des services d’incendie et de secours 66 2014 édition En moyenne, 21 % (min : 19 %, max : 24 %) des SPP sont opérationnels simultanément (sollicitation courante). 9 % des effectifs sont affectés à des missions de soutien. En moyenne, 6 % des interventions secours à victime ou accidents de circulation ont été réalisées avec le concours d’un membre du SSSM (médecin et/ou infirmier). Objectif : Connaître le pourcentage de SPP mobilisable et la capacité de réaction. Définition : SPP de garde par 24h (ou équivalent) / Nb de SPP. Échantillon : 78 / 94 Valeurs : moy. min. max. France 21 % 19 % 24 % SDIS 20 % 18 % 23 % 1re catégorie 20 % 18 % 22 % 2e catégorie 21 % 18 % 24 % 3e catégorie 21 % 16 % 25 % 4e catégorie 22 % 18 % 26 % 5e catégorie 24 % 18 % 28 % BSPP-BMPM 25 % 24 % 27 % Objectif : Connaître la part de soutien à l’opérationnel. Définition : Effectif affecté aux missions de soutien / effectif total (SPP, SPV, SSSM, VSC, PATS). Échantillon : 75 / 96 Objectif : Connaître le degré d’implication du SSSM dans l’activité relevant du secours à victime ou des accidents de circulation. Définition : Interventions avec un membre du SSSM / interventions secours à victime et accidents de circulation. Échantillon : 92 / 98 Valeurs : France 9 % SDIS 8 % 1re catégorie 11 % 2e catégorie 6 % 3e catégorie 7 % 4e catégorie 5 % 5e catégorie 5 % BSPP 24 % BMPM N.C. Valeurs : France 6 % SDIS 7 % 1re catégorie 6 % 2e catégorie 6 % 3e catégorie 7 % 4e catégorie 9 % 5e catégorie 7 % BSPP 2 % BMPM 8 % OPTIMISATION DE L’EMPLOI DES SPP ET DES PATS Potentiel opérationnel de garde des SPP Taux d’encadrement de soutien Taux de sollicitation opérationnel du SSSM
  67. 67. LesactionsLespersonnelsL’organisationLesmoyensAvant-proposLesINSIS édition 2014 67DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ CIVILE ET DE LA GESTION DES CRISES Les statistiques des services d’incendie et de secours Taux d’absence théorique Objectif : Connaître l’absentéisme santé (risques professionnels et maladies). Définition : (Nombre de jour d’arrêt de travail x 5 x 100)/(effectif x 1607). Échantillon : 81 / 96 (hors BSPP et BMPM) (source BND) L’absentéisme pour raison de santé équivaut à 4,7 agents sur 100 à l’année. Valeurs : SDIS 4,7 % 1re catégorie 5,0 % 2e catégorie 4,6 % 3e catégorie 4,2 % 4e catégorie 3,9 % 5e catégorie 2,9 % OPTIMISATION DE L’ACTIVITÉ DU VOLONTARIAT Taux d’engagement des SPV sur intervention Objectif : Connaître le degré d’implication des SPV dans les missions à caractère opérationnel. Définition : Nbre d’heures.hommes cumulées en intervention pour les SPV / Nbre d’heures.hommes cumulées en intervention. Échantillon : 81 / 94 (hors BSPP et BMPM) Sur 10h d’interventions, 6 h 56 (soit 69 %) sont effectuées par des SPV. Valeurs : SDIS 69 % 1re catégorie 59 % 2e catégorie 68 % 3e catégorie 72 % 4e catégorie 92 % 5e catégorie 86 % Fidélisation des SPV Objectif : Connaître la capacité du SDIS à fidéliser ses SPV. Définition : Durée moyenne d’engagement des SPV en activité. Échantillon : 78 / 94 (hors BSPP et BMPM) En moyenne, la durée d‘engagement d’un SPV est de 11 ans et 1 mois. Valeurs : SDIS 11 ans 1 mois 1re catégorie 10 ans 4 mois 2e catégorie 11 ans 6 mois 3e catégorie 11 ans 3 mois 4e catégorie 11 ans 10 mois 5e catégorie 12 ans
  68. 68. LesactionsLespersonnelsL’organisationLesmoyensAvant-proposLesINSIS DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ CIVILE ET DE LA GESTION DES CRISES Les statistiques des services d’incendie et de secours 68 2014 édition OPTIMISATION DE L’ACTIVITÉ DU VOLONTARIAT Indice de fréquence Objectif : Connaître la fréquence des accidents imputables au service. Définition : 1000 x Nombre d’accidents de SPV avec arrêt / effectif total SPV. Échantillon : 81 / 96 (hors BSPP et BMPM) (source BND) Au sein des SDIS, on dénombre 13,9 accidents imputables au service pour 1000 SPV. Valeurs : SDIS 13,9 1re catégorie 17,3 2e catégorie 12,9 3e catégorie 12,3 4e catégorie 10,6 5e catégorie 10,1 Durée moyenne d’arrêt d’activité Objectif : Estimer la gravité des accidents de service. Définition : Durée d’arrêt d’activité des SPV / nombre d’accidents de SPV avec arrêt. Échantillon : 81 / 96 (hors BSPP et BMPM) (source BND) La durée moyenne d’arrêt d’activité d’un SPV accidenté en service est de 25 jours. Cet indicateur doit être mis en corrélation avec la fréquence. Valeurs : SDIS 25 j 1re catégorie 24 j 2e catégorie 24 j 3e catégorie 30 j 4e catégorie 28 j 5e catégorie 16 j OPTIMISATION ET LISIBILITÉ DES COÛTS ET FINANCEMENTS Coût des SDIS par habitant Les détails de cet indicateur figurent page 62 et pages 70-71. Rigidité des charges Objectif : Connaître la marge de manœuvre des SDIS. Définition : (Charges de personnel + contributions obligatoires et participations + charges d’intérêt) / produits de fonctionnement réels. Échantillon : 96 / 96 (hors BSPP et BMPM) (source DGFiP) 73 % des charges des SDIS sont fixes (indépendantes de leur volume d’activité). Valeurs : SDIS 73 % 1re catégorie 75 % 2e catégorie 72 % 3e catégorie 72 % 4e catégorie 72 % 5e catégorie 67 %
  69. 69. LesactionsLespersonnelsL’organisationLesmoyensAvant-proposLesINSIS édition 2014 69DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ CIVILE ET DE LA GESTION DES CRISES Les statistiques des services d’incendie et de secours Coefficient d’autofinancement courant Objectif : Connaître la marge de manœuvre des SDIS pour le financement en propre de leurs investissements. Définition : (Charges de fonctionnement réelles + remboursements en capital d’emprunts) / produits de fonctionnement réels. Échantillon : 96 / 96 (hors BSPP et BMPM) (source DGFiP) 7 % des produits de fonctionnement sont disponibles pour financer l’investissement des SDIS. Valeurs : SDIS 93 % 1re catégorie 93 % 2e catégorie 93 % 3e catégorie 93 % 4e catégorie 92 % 5e catégorie 92 % Taux d’exécution des investissements Objectif : Connaître la part des investissements réalisés dans l’année. Définition : Dépenses d’investissement au CG / Dépenses d’investissement au BP. Échantillon : 96 / 96 (hors BSPP et BMPM) (source DGFiP) Les SDIS réalisent dans l’année 63 % des investissements prévus. Valeurs : SDIS 63 % 1re catégorie 71 % 2e catégorie 64 % 3e catégorie 57 % 4e catégorie 46 % 5e catégorie 61 % Annuité de la dette rapportée aux produits de fonctionnement Objectif : Connaître le poids de la dette. Définition : (Charges d’intérêts + remboursement en capital des dettes bancaires et assimilées) / produits de fonctionnement réels. Échantillon : 96 / 96 (hors BSPP et BMPM) (source DGFiP) En 2013, les recettes des SDIS ont été affectées à hauteur de 5 % au remboursement des emprunts. Valeurs : SDIS 5 % 1re catégorie 4 % 2e catégorie 6 % 3e catégorie 7 % 4e catégorie 5 % 5e catégorie 9 %
  70. 70. LesactionsLespersonnelsL’organisationLesmoyensAvant-proposLesINSIS DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ CIVILE ET DE LA GESTION DES CRISES Les statistiques des services d’incendie et de secours 70 2014 édition Qualitéd'exécutionetréalisationdesmissionsOptimisationdel'emploidesSPPetdesPATSOptimisationdel'activitéduvolontariatOptimisationetlisibilitédescoûtsetfinancements TraitementGrad.deInterv.Interv.surInterv.surzoneTauxdePOJdegardedesSPPSollicitationTxd'absenceEngagetTxd'engagementIndicedeDuréemoyCoûtRigiditédesCoeffd'autofiTxd'exécutionAnnuitédela Dptsdel'alertel'urgencesurzonezoneinc.SAP+AccvictimeMoy.MiniMaxiopsSSSMthéoriqueMoy.SPVsurinterv.fréquenced'arrêtparhab.chargescourantinvestissementdette/pdtsfct Cat.12'009'5912'109'194,47%20%18%22%6,25%5,0%10A4M59%17,3248675%93%71%4% 06NCN11'5414'5611'255,96%20%17%22%6,68%5,6%11A5M47%13,12611280%94%64%1% 131'55O8'5311'357'235,33%23%23%27%4,41%5,8%10A8M75%14,42114477%95%60%3% 302'59N13'1817'4512'183,95%12%10%14%7,69%5,1%12A3M65%15,42410575%94%82%9% 31NCNNCNFNFNCNCNCNC5,46%6,0%13A11MNC28,8216271%95%73%12% 331'38O12'0015'0011'004,49%NCNCNC3,61%5,3%8A4M42%9,22311080%91%67%2% 34NCONCNCNC4,60%18%16%19%20,13%5,2%11A7MNC14,0157974%94%49%2% 352'53N14'1816'5413'31NC19%19%19%14,71%NE10A6M65%NENE6577%95%72%3% 382'44O13'1015'5412'132,89%14%13%15%8,62%NE12A2M66%NENE7472%90%67%2% 422'00O10'3913'229'462,09%22%20%25%9,11%3,6%11A3M64%15,9207469%83%71%2% 441'58O10'3912'2810'172,50%18%12%24%5,51%5,2%10A62%16,0257974%93%62%8% 571'34O9'4411'549'174,66%21%21%21%12,62%4,5%12A6M73%12,6176472%89%84%0% 591'20N7'308'257'154,44%23%19%25%5,20%5,8%11A6MNC18,3348679%98%83%8% 601'22N8'1711'007'424,91%NFNFNF0,83%4,0%10A8M67%13,2257472%94%86%9% 621'57N10'4111'309'155,38%25%25%25%7,66%4,6%8A59%20,1287481%97%84%4% 671'53N10'2910'509'363,62%NFNFNF13,40%4,2%NF65%9,2226876%92%81%1% 692'36NF8'5110'418'173,50%18%15%22%11,56%5,1%9A11M47%16,5178569%90%82%3% 741'30O11'0613'3010'245,33%21%19%23%8,63%4,3%7A6M58%19,3238766%87%79%5% 762'39N12'0314'1811'333,30%16%15%17%1,20%NE12A5M65%NENE7073%88%56%0% 771'45N8'5011'258'235,14%20%20%20%5,23%NE8A3MNCNENE10672%94%81%4% 782'02N8'0510'177'574,19%20%16%23%1,31%4,8%7A10M50%52,6308568%91%82%0% 833'06O10'0313'049'405,99%16%14%16%3,17%6,2%9A6M71%18,1298877%93%75%4% 91NCO8'219'587'586,16%24%24%24%0,39%3,4%10A2M36%15,6268277%95%92%5% 951'27N7'528'437'315,33%20%19%22%0,41%4,3%7A6M53%43,2238969%99%67%5% 974NCNNCNCNCNCNCNCNC3,49%NENCNCNENE10590%102%52%0% Cat.22'2511'5213'5510'573,20%21%18%24%6,27%4,6%11A6M68%12,9247572%93%64%6% 01NCN12'2914'4611'042,96%NCNCNC6,52%3,4%12A71%4,5217767%88%75%5% 021'59N16'1117'3915'304,23%19%16%24%1,35%3,7%11A6M70%5,0237872%92%72%4% 142'49N10'4613'2210'231,46%NCNCNC0,02%3,2%NC69%21,92410968%108%45%16% 172'28N10'5214'2810'223,57%19%15%27%9,33%NE11A5M73%NENE7073%93%77%4% 222'08NNCNCNC2,90%22%20%26%9,84%7,0%11A78%16,5266774%95%77%4% 252'19O11'0713'3310'414,56%18%16%21%9,41%4,2%11A4M67%14,8269374%94%89%7% 263'00O11'2412'4611'09NC23%22%23%6,12%4,8%12A3M74%11,6277669%87%68%3% 272'08N15'5316'5312'502,94%20%12%27%0,09%6,6%8A9M66%23,3196565%91%49%10% 292'58N13'1715'3412'192,59%21%21%21%7,53%4,7%9A9M70%22,8226770%90%68%3% 371'25O12'3114'3011'203,42%22%16%25%3,78%3,9%11A7M64%13,9277667%93%87%13% 45NCNNCNCNCNCNCNCNC5,76%4,2%NCNC19,5177572%94%97%3% 492'15O10'4712'1610'212,96%17%16%21%6,69%3,7%NF69%9,0126772%93%64%8% 502'01O12'1416'0111'422,68%26%26%29%7,75%3,9%12A9M83%20,5218275%93%63%6% 51NCNNCNCNCNC23%23%25%5,92%4,5%NCNC7,0256474%92%54%2% 54NCONCNFNFNCNCNCNC15,23%5,1%NCNC24,7266675%93%75%4% 562'11O11'5515'2811'312,80%24%20%30%14,71%4,1%11A2M77%13,8376174%93%81%3% 632'41O7'4210'517'072,75%25%17%29%3,94%6,5%11A2M68%1,1158273%95%84%7% 642'52N10'0812'269'282,97%18%17%18%7,08%4,8%12A8M57%9,7228175%93%90%10% 682'06N10'0611'269'25NC20%20%20%10,56%3,3%14A1MNC5,9236673%90%75%2% 712'04O12'35NCNCNC24%20%28%1,96%4,2%11A5M65%11,8227171%93%72%6% 721'47O11'2112'5910'502,84%23%22%24%6,35%5,6%11A11M75%21,5416069%87%78%4% 732'27N8'2813'287'593,78%NCNCNC2,58%3,9%10A7M55%16,1409875%93%33%1% 802'44N14'1011'0913'213,98%NCNCNC4,17%5,1%8A4M61%15,0149075%93%60%7% 843'13N13'4614'0110'145,99%18%16%18%5,44%7,0%11A6M55%3,52410274%90%83%4% 852'28N11'5114'4711'262,97%22%15%33%2,70%4,3%9A11M74%30,1205269%90%81%6% Cat.32'1212'3715'0311'203,17%21%16%25%7,09%4,2%11A3M72%12,3307672%93%57%7% 031'31O12'3216'1011'104,68%19%17%28%1,70%6,0%NF56%8,9528269%92%79%9% 073'36O16'1117'0215'004,53%27%17%27%12,46%5,1%13A6M87%1,7238571%95%80%9% Légende:NC:nonconnuparleSIS.NF:nonfourniparleSIS.NE:nonexploitable.SO:sansobjet.
  71. 71. LesactionsLespersonnelsL’organisationLesmoyensAvant-proposLesINSIS édition 2014 71DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ CIVILE ET DE LA GESTION DES CRISES Les statistiques des services d’incendie et de secours Qualitéd'exécutionetréalisationdesmissionsOptimisationdel'emploidesSPPetdesPATSOptimisationdel'activitéduvolontariatOptimisationetlisibilitédescoûtsetfinancements TraitementGrad.deInterv.Interv.surInterv.surzoneTauxdePOJdegardedesSPPSollicitationTxd'absenceEngagetTxd'engagementIndicedeDuréemoyCoûtRigiditédesCoeffd'autofiTxd'exécutionAnnuitédela Dptsdel'alertel'urgencesurzonezoneinc.SAP+AccvictimeMoy.MiniMaxiopsSSSMthéoriqueMoy.SPVsurinterv.fréquenced'arrêtparhab.chargescourantinvestissementdette/pdtsfct 113'17N17'2114'5011'471,75%11%9%12%16,01%2,6%11A86%13,6427669%90%30%5% 162'05N13'3814'0813'101,54%19%15%19%4,71%4,0%10A67%14,0227370%91%51%5% 181'52O13'1016'5014'104,26%24%21%28%6,45%4,4%10A4M74%9,8188264%84%48%5% 212'46N11'2414'4011'13NC14%14%14%5,33%3,1%11A64%8,9376473%88%56%2% 242'30O16'1119'2313'423,79%27%12%37%17,32%5,7%9A6M76%16,9317969%92%75%8% 281'05N13'0716'3713'523,42%NCNCNC0,04%4,1%11A6M28%14,8187870%90%70%1% 401'20O12'1015'0010'203,12%43%31%54%13,91%4,9%11A73%6,4147373%96%72%12% 41NCONCNCNC3,57%28%22%28%7,56%3,1%12ANC6,0368869%110%74%28% 472'58N9'1313'008'583,87%22%19%22%7,86%2,2%12A8M74%13,7358071%89%76%5% 662'01O10'5914'1210'402,37%24%11%32%12,42%4,1%9A9M79%27,6298374%94%68%5% 793'20O11'1015'4010'303,16%22%21%25%3,10%3,4%11A8M66%27,2266975%94%67%8% 812'48O13'00NCNC3,73%19%15%22%5,69%3,6%11A7M63%2,7246473%92%48%8% 861'54N10'5014'0210'032,11%17%16%19%3,09%4,0%NF75%11,2406173%92%64%5% 881'58O11'1413'1410'27NC16%12%17%7,06%5,9%11A6M72%13,9337365%92%69%6% 892'12NCNCNCNC4,19%24%20%29%0,15%4,9%NCNC11,0297669%94%81%9% 9711'00O10'0012'008'001,67%10%8%11%0,18%5,0%9A3M67%12,399580%92%53%2% 9721'00N25'0025'0025'002,29%NFNFNFNFNE8A8M24%NENE6888%100%15%1% Cat.41'5313'2116'1312'293,44%22%18%26%9,17%3,9%11A10M92%10,6287972%92%46%5% 041'35ONCNCNCNC20%20%30%9,46%4,2%13A99%5,02810565%96%30%10% 081'32N11'0613'4410'042,78%21%21%21%0,64%3,9%12A1M80%12,3366467%87%89%5% 101'30O14'4518'0313'163,02%30%22%30%2,32%2,2%13A2M59%4,6225271%86%66%0% 12NCO13'3616'4013'543,03%NFNFNF14,00%2,0%NCNC7,9695771%91%70%4% 19NCNF17'3821'3316'073,14%23%17%24%12,42%4,1%NC75%15,8128070%90%58%4% 2a3'18O13'0516'2512'405,31%15%15%30%8,37%NE7A5M82%NENE15274%95%35%0% 2bNCN14'3416'1014'30NC16%13%16%0,21%5,2%11A1MNC16,72617578%99%40%3% 361'07N13'4013'109'30NC22%21%23%7,00%3,2%11A8MNF13,9407071%92%45%3% 392'31NF12'4617'5411'562,21%28%11%31%24,97%NENCNCNENE6869%89%64%3% 432'24O14'1019'2913'404,22%19%19%21%14,98%3,7%12A7MNC9,2277471%95%58%9% 521'29N11'1613'5210'504,15%26%20%33%5,21%NE13A79%NENE13478%94%35%0% 53NCO13'0416'5112'163,33%25%22%29%11,92%2,7%10A1M88%11,1336574%97%57%6% 55NCN12'4515'3812'043,35%19%16%25%3,81%5,9%NC91%23,2297265%91%40%10% 581'41N18'4019'4416'094,29%22%16%22%4,84%4,1%12A6M80%7,9218669%93%34%9% 612'26O10'1113'0110'023,32%26%26%26%NC2,1%11A9M87%7,8166266%89%82%4% 65NCNNCNCNC4,56%17%17%17%0,97%5,4%12A4M79%17,1338074%92%75%4% 701'20N11'4714'3911'084,09%23%18%64%3,65%4,6%11A8M80%8,3155071%83%70%0% 82NCNNCNCNCNC25%25%25%NC4,6%12A6M83%10,096271%94%49%11% 871'48N10'2415'0010'242,50%23%19%24%25,64%3,2%8A6M67%13,3276070%93%73%10% 973NFNNFNFNFNFNFNFNFNFNENFNFNENE9278%92%35%1% Cat.51'5613'4018'1112'433,05%24%18%28%7,29%2,9%12A86%10,1167367%92%61%9% 051'56O12'3616'4711'592,72%31%22%34%9,87%NE11A9M92%NENE6261%86%76%1% 091'00O15'0025'0011'002,38%40%27%52%0,35%NE11A4MNCNENE5766%87%87%7% 152'56N11'2817'3510'493,25%NFNFNF6,93%NE13A2M82%NENE8870%89%53%5% 23NCNNCNCNCNC25%21%29%7,01%3,5%NCNC12,0157569%97%30%15% 321'49N11'5215'0811'123,74%16%9%20%12,24%3,2%13A93%7,8137669%95%80%13% 462'36O15'4919'3114'592,57%15%12%15%6,42%2,7%11A11M90%10,3136665%96%75%16% 481'43N24'0028'0024'302,91%23%23%23%18,50%NENF100%NENE7159%86%89%1% 901'40N9'4211'199'033,90%NFNFNF0,21%2,5%8A4M56%13,0289075%94%60%9% SDIS2'0711'0213'2810'113,88%20%18%23%6,56%4,7%11A1M69%13,9258173%93%63%5% BMPM2'04O9'208'499'197,55%21%19%27%7,84%SOSOSOSOSOSOSOSOSOSO BSPPNCO7'348'047'225,67%25%25%27%2,24%SOSOSOSOSOSOSOSOSOSO France2'0710'3313'039'464,14%21%19%24%6,05% Légende:NC:nonconnuparleSIS.NF:nonfourniparleSIS.NE:nonexploitable.SO:sansobjet.

×