MINISTERE DE L’ENVIRONNEMENT    ATELIER DE LANCEMENT DE LA TABLE SECTORIELLE                                             E...
CONTEXTE : les problèmes  - Grande vulnérabilité sociale et économique liée à des    inégalités profondes et une pauvreté ...
CONTEXTE : le SNGE     Efforts de clarification institutionnelle amorcés à partir de la     publication du Décret-cadre de...
CE QUE LA TSE EST Un cadre formel facilitant : - la concertation et le dialogue continu entre les   ministères ou entités ...
CE QUE LA TSE N’EST PAS  La TSE n’est pas une structure destinée à se  substituer aux structures administratives  traditio...
MISSION DE LA TSE       Rechercher des consensus, des voies et       moyens efficaces pour un développement       durable ...
ATTRIBUTIONS DE LA TSE  Faciliter :  - l’application du Décret de 2005  - l’intégration transversale et coordonnée de    l...
ATTRIBUTIONS DE LA TSE Faciliter : - la mise en cohérence des programmes   environnementaux ou afférents pour assurer un  ...
ATTRIBUTIONS DE LA TSE  Faciliter :  - la résolution des conflits interinstitutionnels  - la promotion du partenariat, la ...
ATTRIBUTIONS DE LA TSE  Faciliter :  - l’Identification et la priorisation des actions de    réhabilitation et de conserva...
ATTRIBUTIONS DE LA TSEFaciliter :- la formulation des programmes et projets  d’envergure locale,, nationale et internation...
ATTRIBUTIONS DE LA TSE  Faciliter :  - le suivi des engagements des donateurs et    l’état d’avancement des macro-programm...
ADMINISTRATION DE LA TSE  La TSE est administrée par un secrétariat  constitué d’au moins deux membres ayant chacun  un su...
TACHES DU SECRETARIAT  Les tâches principales du secrétariat consistent, entre autres à :  -        Préparer le registre d...
COMPOSITION DE LA TSE  Les entités devant constituer la TSE proviennent :  - des institutions étatiques  - de la société c...
Ayiti ap rekonstwi
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Cadre de référence de la Table Sectoriellle Environnement

446 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
446
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
5
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Cadre de référence de la Table Sectoriellle Environnement

  1. 1. MINISTERE DE L’ENVIRONNEMENT ATELIER DE LANCEMENT DE LA TABLE SECTORIELLE ENVIRONNEMENT (TSE) Cadre de Référence pour la TSE GOUVERNEMENT MARTELLY/LAMOTHE BPM_12061101_11212
  2. 2. CONTEXTE : les problèmes - Grande vulnérabilité sociale et économique liée à des inégalités profondes et une pauvreté de masse - Dégradation avancée de l’environnement et épuisement accéléré des ressources naturelles - Faibles capacités de gestion de l’environnement et des ressources naturelles - Mauvaise gouvernance environnementale caractérisé en premier lieu par une désarticulation institutionnelle persistante et une absence de dialogue et de concertation au niveau du secteur de l’environnementBILAN DU GOUVERNEMENT MARTELLY - LAMOTHE - EN ASSEMBLÉE NATIONALE (SESSION JUIN 2012) LUNDI 11 JUIN 2012 BPM_120611_11212
  3. 3. CONTEXTE : le SNGE Efforts de clarification institutionnelle amorcés à partir de la publication du Décret-cadre de 2005 portant sur la Gestion de l’Environnement et la régulation de la conduite des citoyens et citoyennes pour un développement durableBILAN DU GOUVERNEMENT MARTELLY - LAMOTHE - EN ASSEMBLÉE NATIONALE (SESSION JUIN 2012) LUNDI 11 JUIN 2012 BPM_120611_11212
  4. 4. CE QUE LA TSE EST Un cadre formel facilitant : - la concertation et le dialogue continu entre les ministères ou entités administratives, les organisations de la société civile, les organisations non gouvernementales, le secteur privé et les partenaires au développement - la planification et la coordination stratégique interinstitutionnelleBILAN DU GOUVERNEMENT MARTELLY - LAMOTHE - EN ASSEMBLÉE NATIONALE (SESSION JUIN 2012) LUNDI 11 JUIN 2012 BPM_120611_11212
  5. 5. CE QUE LA TSE N’EST PAS La TSE n’est pas une structure destinée à se substituer aux structures administratives traditionnelles et surtout pas aux institutions du SNGEBILAN DU GOUVERNEMENT MARTELLY - LAMOTHE - EN ASSEMBLÉE NATIONALE (SESSION JUIN 2012) LUNDI 11 JUIN 2012 BPM_120611_11212
  6. 6. MISSION DE LA TSE Rechercher des consensus, des voies et moyens efficaces pour un développement durable en Haïti autour de la problématique environnementaleBILAN DU GOUVERNEMENT MARTELLY - LAMOTHE - EN ASSEMBLÉE NATIONALE (SESSION JUIN 2012) LUNDI 11 JUIN 2012 BPM_120611_11212
  7. 7. ATTRIBUTIONS DE LA TSE Faciliter : - l’application du Décret de 2005 - l’intégration transversale et coordonnée de l’environnement dans la planification nationale et les interventions des institutions publiques et privées - l’implication du secteur prive dans la gestion de l’environnement - l’implication des collectivités territoriales et les Organisations Communautaires de Base (OCB) dans la gestion de l’environnementBILAN DU GOUVERNEMENT MARTELLY - LAMOTHE - EN ASSEMBLÉE NATIONALE (SESSION JUIN 2012) LUNDI 11 JUIN 2012 BPM_120611_11212
  8. 8. ATTRIBUTIONS DE LA TSE Faciliter : - la mise en cohérence des programmes environnementaux ou afférents pour assurer un maximum de synergies et éviter les cas de duplication - le suivi de la mise en œuvre nationale des recommandations des conventions signées par Haïti - l’harmonisation des relations entre les différents intervenants ou acteurs du domaine de l’environnementBILAN DU GOUVERNEMENT MARTELLY - LAMOTHE - EN ASSEMBLÉE NATIONALE (SESSION JUIN 2012) LUNDI 11 JUIN 2012 BPM_120611_11212
  9. 9. ATTRIBUTIONS DE LA TSE Faciliter : - la résolution des conflits interinstitutionnels - la promotion du partenariat, la complémentarité dans les processus de mise en œuvre - le partage á temps des informations relatives au domaine de l’environnement - la mise à contribution des ressources pour le financement de la réhabilitation et de la protection de l’environnementBILAN DU GOUVERNEMENT MARTELLY - LAMOTHE - EN ASSEMBLÉE NATIONALE (SESSION JUIN 2012) LUNDI 11 JUIN 2012 BPM_120611_11212
  10. 10. ATTRIBUTIONS DE LA TSE Faciliter : - l’Identification et la priorisation des actions de réhabilitation et de conservation de l’environnement - la participation á la définition et la validation des stratégies du secteur - le partage des leçons apprises en termes de bonnes pratiques et de celles à éviterBILAN DU GOUVERNEMENT MARTELLY - LAMOTHE - EN ASSEMBLÉE NATIONALE (SESSION JUIN 2012) LUNDI 11 JUIN 2012 BPM_120611_11212
  11. 11. ATTRIBUTIONS DE LA TSEFaciliter :- la formulation des programmes et projets d’envergure locale,, nationale et internationale- le suivi des engagements des donateurs et l’état d’avancement des macro-programmes,- la prise en compte des politiques et stratégies environnementales dans les prises de décisions des autorités locales et nationalesBILAN DU GOUVERNEMENT MARTELLY - LAMOTHE - EN ASSEMBLÉE NATIONALE (SESSION JUIN 2012) LUNDI 11 JUIN 2012 BPM_120611_11212
  12. 12. ATTRIBUTIONS DE LA TSE Faciliter : - le suivi des engagements des donateurs et l’état d’avancement des macro-programmes - l’appui aux activités relatives au développement durable en mettant à profit les engagements et opportunités découlant de la conférence de Rio+20BILAN DU GOUVERNEMENT MARTELLY - LAMOTHE - EN ASSEMBLÉE NATIONALE (SESSION JUIN 2012) LUNDI 11 JUIN 2012 BPM_120611_11212
  13. 13. ADMINISTRATION DE LA TSE La TSE est administrée par un secrétariat constitué d’au moins deux membres ayant chacun un suppléant : - Un coordonnateur (représentant du Gouvernement au niveau direction de l’UEP) - un secrétaireBILAN DU GOUVERNEMENT MARTELLY - LAMOTHE - EN ASSEMBLÉE NATIONALE (SESSION JUIN 2012) LUNDI 11 JUIN 2012 BPM_120611_11212
  14. 14. TACHES DU SECRETARIAT Les tâches principales du secrétariat consistent, entre autres à : - Préparer le registre des partenaires, les agendas, les réunions, les documents techniques etc., - Servir de point focal pour des échanges particuliers entre le ministère de tutelle, le MPCE et les PTF, - Recueillir auprès des structures techniques concernées les informations requises pour le suivi des activités du secteur, - Préparer le budget du secrétariat et assurer le suivi des dépensesBILAN DU GOUVERNEMENT MARTELLY - LAMOTHE - EN ASSEMBLÉE NATIONALE (SESSION JUIN 2012) LUNDI 11 JUIN 2012 BPM_120611_11212
  15. 15. COMPOSITION DE LA TSE Les entités devant constituer la TSE proviennent : - des institutions étatiques - de la société civile organisée - du secteur privé - de la coopération externeBILAN DU GOUVERNEMENT MARTELLY - LAMOTHE - EN ASSEMBLÉE NATIONALE (SESSION JUIN 2012) LUNDI 11 JUIN 2012 BPM_120611_11212
  16. 16. Ayiti ap rekonstwi

×