Enquête Lecture publiqueEnquête Lecture publique
20132013
Services DLP, politique
documentaire, public adulte
Secteurs cen...
Les territoires choisis : CentreLes territoires choisis : Centre
l’un des 4 bassins de lecture rurauxl’un des 4 bassins de...
Les territoires choisis : ChalonnaisLes territoires choisis : Chalonnais
l’un des 3 bassins de lecture péri-urbainl’un des...
TerritoiresTerritoires
50 bibliothèques répondantes50 bibliothèques répondantes
Lecteurs; 15
Lecteurs; 53
Lecteurs; 101
Ac...
Territoires :Territoires :surfaces et attractivitésurfaces et attractivité
La 1/2 des bibliothèques du Secteur CentreSecte...
Disparités professionnellesDisparités professionnelles
et numériqueset numériques
(Taux en %)
Centre
(type 1)
Chalonnais
(...
DLP, réseau et lecteursDLP, réseau et lecteurs
11
10
5
12
9
11
0
10
20
30
40
50
Raisonsbudgétaires
Politiquedocumentaire
R...
DLP : services les +DLP : services les +
satisfaisants (2 secteurs)satisfaisants (2 secteurs)
0%
10%
20%
30%
40%
50%
60%
7...
Livres empruntés à la DLP etLivres empruntés à la DLP et
livres prêtés aux lecteurs :livres prêtés aux lecteurs :
une prop...
Réseau : plus de documents adultes,Réseau : plus de documents adultes,
plus d’emprunts jeunesseplus d’emprunts jeunesse
58...
La conception des missionsLa conception des missions
• Une conception traditionnelle de la
bibliothèque : fournir des livr...
Et les lecteurs ?Et les lecteurs ?
• Une faible préoccupation pour la diversité des
lectorats
– 4/50 réalisent des statist...
Enquête : éléments pour un projet deEnquête : éléments pour un projet de
Lecture publique Saône-et-loirienLecture publique...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Enquête réseau 2013 restitution réseau 71 dg

2 927 vues

Publié le

0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 927
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
27
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • une différence très marquée entre les territoires périurbains de type Chalonnais (Charolais et en partie Bresse) et les territoires ruraux de type Secteur Centre (Autunois, Brionnais, Mâconnais) En secteur Centre, un taux assez faible de bibliothèques correspondant à des normes ADBDP//Ministère plus professionnelles (m 2 , ouvertures, budget d’acquisition, salariés qualifiés) une fracture numérique plus importante que supposée une faible préoccupation pour les besoins du public et la diversité des lectorats une nécessité de redonner du sens, d’élargir les rôles possibles des bibliothèques sur un territoire, au-delà de la mise à disposition de livres
  • une différence très marquée entre les territoires périurbains de type Chalonnais (Charolais et en partie Bresse) et les territoires ruraux de type Secteur Centre (Autunois, Brionnais, Mâconnais) En secteur Centre, un taux assez faible de bibliothèques correspondant à des normes ADBDP//Ministère plus professionnelles (m 2 , ouvertures, budget d’acquisition, salariés qualifiés) une fracture numérique plus importante que supposée une faible préoccupation pour les besoins du public et la diversité des lectorats une nécessité de redonner du sens, d’élargir les rôles possibles des bibliothèques sur un territoire, au-delà de la mise à disposition de livres
  • REFAIRE LE GRAPHIQUE AVEC LES 50 BIBLIOTHEQUES
  • Enquête réseau 2013 restitution réseau 71 dg

    1. 1. Enquête Lecture publiqueEnquête Lecture publique 20132013 Services DLP, politique documentaire, public adulte Secteurs centre et Chalonnais Restitution au Réseau des bibliothèques
    2. 2. Les territoires choisis : CentreLes territoires choisis : Centre l’un des 4 bassins de lecture rurauxl’un des 4 bassins de lecture ruraux
    3. 3. Les territoires choisis : ChalonnaisLes territoires choisis : Chalonnais l’un des 3 bassins de lecture péri-urbainl’un des 3 bassins de lecture péri-urbain
    4. 4. TerritoiresTerritoires 50 bibliothèques répondantes50 bibliothèques répondantes Lecteurs; 15 Lecteurs; 53 Lecteurs; 101 Achats; 0 Achats; 48 Achats; 78 0 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 110 120 Minimum 1erquartile Valeurm édiane 2 4 S U R 2 8 S O L L I C I T É E S 2 6 S U R 4 3 S O L L I C I T É E S La 1/2 des bibliothèques du Secteur CentreSecteur Centre : - a moins de 110 lecteurs - achète moins de 80 livres par an - offre moins de 3500 livres La 1/2 des bibliothèques du ChalonnaisChalonnais : - a moins de 220 lecteurs - achète moins de 250 livres par an - offre moins de 6000 livres Les minima sont + bas en Secteur Centre : 15 lecteurs – 0 € d’achat – 500 livres… … pour 84 lecteurs – 99 € d’achat – 2600 livres en Chalonnais Lecteurs; 84 Lecteurs; 172 Lecteurs; 220 Achats; 99 Achats; 121 Achats; 247,5 50 60 70 80 90 100 110 120 130 140 150 160 170 180 190 200 210 220 230 240 250 Minimum 1erquartile Valeurmédiane
    5. 5. Territoires :Territoires :surfaces et attractivitésurfaces et attractivité La 1/2 des bibliothèques du Secteur CentreSecteur Centre a moins de 50 m2 La 1/2 des bibliothèques du ChalonnaisChalonnais a moins de 90 m2 Les minima et maxima sont + bas en Secteur Centre : - 15 m2 pour 20 m2 en Chalonnais - 400 m2 pour 660 en chalonnais Mais les m2 par habitants sont supérieurs en Secteur Centre, avec un pic pour la bibliothèque d’Ameugny Concernant le nombre de m2 par habitant, la norme ministérielle de 0,07 m2/h. est satisfaite avec des minima de 2 m2 /h. Mais la même recommandation précise que cette surface ne doit pas être inférieure à 100 m2 , pour des raisons d’attractivité. Surfaces des bibliothèques 15 47,5 84,66 400 20 90 140,6 662 0 100 200 300 400 500 600 700 M inim um Valeurm édiane valeurm oyenne M axim um Surfaces Centre Surfaces Chalonnais Bibliothèques : surface par habitant 2,5 9,5 14,58 90 1,9 8,17 8,28 17,4 0 10 20 30 40 50 60 70 80 90 M inim um Valeurm édiane valeurm oyenne M axim um m2/h. Centre m2/h, Chalonnais
    6. 6. Disparités professionnellesDisparités professionnelles et numériqueset numériques (Taux en %) Centre (type 1) Chalonnais (type 2) Salariés qualifiés (1B-2B) 33 67 Réponses à l’enquête électronique 62 86 Enquêtes non ouvertes (nommément) 31 14 Comptes @ bibliothèques 42 71 Catalogues informatisés 42 46 Internet 54 83 Internet accès public 50 50
    7. 7. DLP, réseau et lecteursDLP, réseau et lecteurs 11 10 5 12 9 11 0 10 20 30 40 50 Raisonsbudgétaires Politiquedocumentaire Raisons d'emprunter à la DLP : 2 secteurs 3e cause 2e cause 1er cause Les raisons de politique documentaires sont légèrement supérieures aux raisons budgétaires, de manière plus marquée, en 1er choix dans le secteur périurbain. Les raisons budgétaires restent importantes en secteur rural Et la moitié des bibliothèques en secteur rural et le tiers en secteur périurbain ont d’abord besoin d’augmenter le nombre de livres, d’atteindre une masse critique
    8. 8. DLP : services les +DLP : services les + satisfaisants (2 secteurs)satisfaisants (2 secteurs) 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% 100% N on renseignéN on utilisés PlutôtnégatifPlutôtpositif Conseils DLP choix livres Temps DA Demandes d'achats Temps réservations réservations recherche catalogue -Un satisfecit sur les services en ligne -Une amélioration nécessaire des temps de fourniture des ouvrages demandés -Un recours au conseil peu utilisé
    9. 9. Livres empruntés à la DLP etLivres empruntés à la DLP et livres prêtés aux lecteurs :livres prêtés aux lecteurs : une proportion inverséeune proportion inversée répartitions en % Stock DLP 76 Stock DLP 18 Prêt au réseau; 69,5 Prêt au réseau; 22Prêt aux lecteurs; 20 Prêt aux lecteurs; 80 18 28 38 48 58 68 78 88 documentaires romans
    10. 10. Réseau : plus de documents adultes,Réseau : plus de documents adultes, plus d’emprunts jeunesseplus d’emprunts jeunesse 58,36 41,64 0 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 Emprunts lecteurs Adulte Jeunesse centrechalonnais 8 33 0 20 40 60 80 100 achats jeunesse -58 % prêtent + de livres jeunesse -21% achètent + de livres jeunesse
    11. 11. La conception des missionsLa conception des missions • Une conception traditionnelle de la bibliothèque : fournir des livres – 96% à 100% des bibliothèques pensent répondre d’abord à un besoin de divertissement – 1/50 privilégie l’achat de musique – Une faible proportion d’accès à internet (50%) – 1 bibliothèque sur 50 initie à internet – 2/50 bibliothèques envisagent de proposer des contenus en ligne (presse, BD, livres numériques…) – 4/50 bibliothèques envisagent de proposer liseuses ou tablettes
    12. 12. Et les lecteurs ?Et les lecteurs ? • Une faible préoccupation pour la diversité des lectorats – 4/50 réalisent des statistiques socioprofessionnelles (1eres catégories : Artisans, commerçants, chefs d’entreprise ou Employés (2) ou retraités) – Le roman est privilégié pour 73% à 92% – 70% de lectrices – De 15 à 21% pensent que diversifier l’offre amènerait de nouveaux lecteurs – Le lecteur est un autre moi-même (7% d’achats à la demande, 25% d’informations professionnelles, 2/3 d’informations de grands lecteurs)
    13. 13. Enquête : éléments pour un projet deEnquête : éléments pour un projet de Lecture publique Saône-et-loirienLecture publique Saône-et-loirien • Des différences territoriales : – Adapter le service • L’absence du numérique – Intensifier les formations, favoriser la manipulation des matériels par les bibliothécaires – Campagne pour 100% de bibliothèques offrant un accès internet – Favoriser le rôle de laboratoire numérique des bibliothèques siège (initiation internet si absence dans la ville – lectures numériques) • Politique documentaire : bon travail mais pour quels objectifs ? Pour quel public ? – Mise en route d’un groupe de projet DLP/réseau • Un réseau qui manque d’échanges et d’une vision commune – Profiter des nouveaux regroupements de commune pour mettre à plat la Lecture publique en Saône-et-Loire

    ×