logiciel libre

465 vues

Publié le

Publié dans : Technologie
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
465
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1
Actions
Partages
0
Téléchargements
18
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • Logiciel et libertés.
    Habituellement, lorsque je fais cette conférence, je commençais cette présentation en rappelant ce qu'était un programme, un code source et un code exécutable.
    Lors des événements récents au Japon, l'internet a à peine vacillé : le réseau est resté debout et a même fourmi un formidable outil d'information et d'organisation, notemment par le biais d'outils comme Twitter. Par contre au début de cette année, l'Égypte a connu un black-out internet total : le gouvernement qui redoutait justement l'usae du web par les contestataires a demander aux FAI de couper l'internet.
    Bilan : un système plutôt solide ;-), un vecteur de liberté et d'échanges mais fragile, si confiscable par pouvoir politique ou industriel
  • La liberté d'un logiciel se définit selon 4 libertés fondamentales proposées par Richard Stallman
    Un logiciel libre est un logiciel diffusé avec une licence qui garanti à l'utilisateur(individu ou organisation)les 4 libertés fondamentales du logiciel libre
  • la liberté d'exécution
    exécuter le programme, pour tous les usages.
    Cf restriction CLUF OEM etc...
    Pas de restriction d'usage, cf la notion d'adoption d'une technologie en sociologie il y à adoption à partir du moment où il y a détournement
  • la liberté d'étude
    étudier le fonctionnement du programme (suppose l'accès au code source).
  • la liberté deredistribution de copies
    copies gratuites ou payantes
  • la liberté demodification
    améliorer le programme et publier ses améliorations (suppose l'accès au code source).
  • Un logiciel libre n'est pas forcément gratuit
    Ambiguïté en anglais de (free =gratuit = libre)
    Différence entrefree speechetfree beer
    Un logiciel gratuit n'est pas forcément libre
    Freewares,graticiels,partagiciels,shareware...
    Un logiciel libre est un logiciel qui respecte les 4 libertés fondamentales du logiciel libre
  • 2011 : 2500 M€
    2012 3000 M€
    Cf Livre blanc sur les modèles économiques du logiciel libre .http://www.april.org/articles/livres-blancs/modeles-economiques-logiciel-libre/
    (dispo en Fr et En)
  • Nucléaire
    Référentiel d'intéropérabilité
  • logiciel libre

    1. 1. Les logiciels libres Ø Mohamed SYLLA Ø Eric Zile KOUASSI
    2. 2. SOMMAIRE Historique Définition Les avantages et inconvenients du logiciel libre Evolution du logiciel libre Idées reçues... Repères Conclusion
    3. 3. Historique À l'époque des premiers ordinateurs, c'était le matériel informatique qui était censé constituer la source de revenus, le logiciel n'étant qu'un moyen d'en faciliter la vente. L'accès au code source était normal, car nul n'achetait un ordinateur sans disposer d'une équipe de programmeurs. Richard Stallman, alors chercheur au laboratoire d'intelligence artificielle du Massachusetts Institute of Technology, crée donc le projet GNU en 1984, qui a pour objectif de construire un système d'exploitation compatible avec Unix, et dont la totalité des logiciels est libre.
    4. 4. Logiciels libres Définition du logiciel libre
    5. 5. Définition du logiciel libre Je peux définir le logiciel libre en trois mots : Liberté, égalité, fraternité Richard Stallman
    6. 6. Définition du logiciel libre Liberté : car vous faites ce que vous voulez avec le programme, pas ce que le développeur a décidé pour vous
    7. 7. Définition du logiciel libre Égalité : car chacun possède les mêmes libertés face au logiciel, le développeur n'est pas tout puissant
    8. 8. Définition du logiciel libre Fraternité : car le logiciel libre encourage la collaboration entre les utilisateurs, la possibilité d'échanger, de partager
    9. 9. Logiciels libres
    10. 10. Les 4 libertés ? Le Logiciel Libre se définit par 4 libertés proposées par Richard Stallman
    11. 11. Utiliser Liberté 0 : Liberté d'utiliser le logiciel, pour quelque usage que ce soit
    12. 12. Etudier et adapter Liberté 1 : Liberté d'étudier le fonctionnement du programme et de l'adapter grâce a son code source
    13. 13. Distribuer Liberté 2 : Liberté de créer et de redistribuer des copies
    14. 14. Modifier et redistribuer Liberté 3 : Liberté de modifier et de redistribuer des versions modifiées grâce a son code source
    15. 15. Protéger l'utilisateur Ces 4 libertés sont faites pour protéger l'utilisateur final et ne sont pas des obligations
    16. 16. logiciels libres Les avantages et inconveniants du logiciel libre
    17. 17. Les avantages ü Les prix ü La pérennité ü La flexibilité ü L’ouverture ü L’efficacité ü La non-dépendance ü Le respect des standards ü La sécurité
    18. 18. Les inconvénients ü L’ergonomie ü La configuration ü La garantie ü La fragmentation des solutions
    19. 19. Quelques oppositions Logiciel privateur Rigidité Offre Rente Démocratie Cathédrale Logiciel libre Flexibilité Demande Innovation Démocratie Bazar
    20. 20. Evolution du logiciel libre Les distributions: 2 grandes distributions sont à la base des logiciels libres, ce sont: - BSD ( Berkeley Software Distribution) est une architecture de Type Unix sortie en 1977 qui est utilisé par des logiciel propriétaire comme NeXTSTEP puis Mac OS X. cependant, cette distribution n’as pas été adopté par le mouvement des logiciel libre. - Linux est le 1er système d’exploitation libre issu du projet GNU. Il est apparu en 1992 et a été créé par Linus Torvalds sur la base de Minix. Les 1ère distribution pouvant être cité sont: Slackware, Debian et Red Hat, dont la distinction à l’origine se fit par leurs philosophies respectives.
    21. 21. Evolution du logiciel libre Les logiciels associés aux logiciels libres sont : - Les serveurs : Une des premières utilités répandues de ces systèmes d'exploitation libre est la distribution de données, on parle de serveur informatique. Le serveur distribuant ces données sur le web est le Serveur http Apache. - Les interfaces graphiques : Une des révolutions vient de l'inclusion à ces systèmes de l'interface graphique KDE, un environnement de bureau puissant, mais fondé sur une bibliothèque d'éléments alors propriétaires. La réaction de la part des défenseurs du tout libre fut la création du projet concurrent GNOME et de bibliothèques libres compatibles, Harmony.
    22. 22. Evolution du logiciel libre - langages de programmation : À l'opposé de l'interface graphique, c'est-à-dire hors de portée de ce qui est visible par l'utilisateur final, une des bases du logiciel est le langage de programmation. Il existe plusieurs langages de programmation permettant d’éditer des logiciels libres, parmi eux : java, python, cobol, perl, C/C++ et bien d’autres. - Les logiciels multiplateformes : C'est une autre orientation du développement que l'on peut dire transversale qui voit un logiciel particulier tendre à devenir la référence pour une tâche donnée, tous systèmes confondus.
    23. 23. Evolution du logiciel libre
    24. 24. Des logiciels libres Idées reçues...
    25. 25. Idées reçues Le logiciel libre est gratuit : Non, pas forcément ! Un logiciel libre peut être payant, un logiciel gratuit est rarement un logiciel libre
    26. 26. Idées reçues On ne gagne pas d'argent avec le logiciel libre : Certains y arrivent ! Estimation du marché français du libre en 2009 : 1 470 millions d'euros de chiffre d'affaire
    27. 27. Idées reçues Un logiciel libre doit rendre public son code source : Non, seulement pour ces utilisateurs !
    28. 28. Idées reçues Le Logiciel Libre est contre le droit d'auteur : Non, au contraire, les licences de logiciel libre se basent sur le droit d'auteur pour garantir les 4 libertés
    29. 29. Des logiciels libres Repères
    30. 30. Logiciel non libre Le ”Logiciel non libre” est le contraire d'un "Logiciel Libre", il implique division et impuissance On parle aussi de logiciel propriétaire, privateur ou privatif
    31. 31. Logiciel non libre Division : interdire la copie des logiciels c'est interdire toute coopération : si un ami a besoin d'une copie, la licence vous interdit de la lui donner. Une solution : n'ayez pas d'amis !
    32. 32. Logiciel non libre Impuissance : pas de code source implique pas de vérification possible sur ce que fait le logiciel. Il faut faire une confiance aveugle au développeur alors que l'expérience montre que les abus sont nombreux (faille de sécurité, espionnage)
    33. 33. Formats de fichier ouverts Les logiciels libres vont de pair avec des formats de fichiers ouverts (ex: odt, .ods, .odp) (les détails de fabrication sont connus et librement utilisables) et interopérables (plusieurs programmes peuvent lire et écrire ce format)
    34. 34. Formats de fichier fermés A l'inverse les logiciels non libres vont de pair avec des formats de fichiers fermés : les détails de fabrication ne sont pas connus, seuls les créateurs du format peuvent l'utiliser dans leurs programmes
    35. 35. Conclusion Le logiciel libre, revendiquant l'appellation de gauche d'auteur, autorise donc la pleine jouissance du logiciel à son acquéreur, celui-ci pouvant utiliser, étudier, modifier et diffuser le logiciel. Il demeure aujourd’hui sur les principes de Liberté, Égalité et Fraternité.
    36. 36. Merci de votre attention !
    37. 37. ? Encore des questions ?

    ×