Rapport d'expatriation

1 166 vues

Publié le

0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 166
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Rapport d'expatriation

  1. 1. University of New Mexico – Albuquerque – Etats Unis Estelle PAGES – 3ème année – Semestre 6 – Spring 2013 Rapport d’expatriation
  2. 2. 2 Introduction A l’occasion de cette troisième année à l’Ipag, qui est consacrée à l’internationalisation, j’ai choisi de partir aux Etats unis. Le choix n’a pas été facile à faire puisque l’Ipag possède de très nombreuses universités partenaires dans le monde entier. Dès le début, je savais que je voulais partir hors de l’Europe. Mon but principal était d’améliorer mon anglais dans un pays anglophone et de découvrir une culture totalement différente. Mon choix s’est d’abord porté sur le Canada et puis sur les Etats Unis. L’université du Nouveau Mexique n’était que mon troisième choix après l’université de Central Michigan au nord du pays. A l’issue de la commission d’affectation, j’avais obtenu une place à l’Université du Nouveau Mexique à Albuquerque. Afin de valider mon flux j’avais repassé le TOEFL pour dépasser le score de 500. De plus, cette université propose un enseignement universitaire diversifié de haut niveau, surtout en ce qui concerne l’école de commerce Anderson Business School. L’université forme plus de 700 000 étudiants internationaux par an et les universités américaines offrent également un véritable apprentissage multiculturel. Ce rapport d’expatriation a pour but de faire partager mon expérience personnelle tout au long de cet échange ainsi que mes avis et points de vus sur les différents aspects de ce semestre à l’étranger. J’aborderai donc en premier toute la préparation du voyage, puis mon arrivée à l’université ainsi que mon intégration. Je parlerai de l’enseignement, de ma vie en générale en tant qu’expatriée et de mes impressions.
  3. 3. 3 Sommaire Introduction p. 2 1. L’université du Nouveau Mexique p. 4 1.1. Albuquerque p. 4 1.2. Le Nouveau Mexique p. 4 1.3. L’université, accueil et intégration p. 5 2. Démarches administratives p. 6 2.1. L’inscription à l’université p. 6 2.2. Le visa J-1 p. 6 2.3. L’assurance p. 7 2.4. Le compte bancaire p. 7 3. La vie académique p. 8 3.1. L’inscription aux cours et l’intranet p. 8 3.2. Mes cinq cours p. 9 3.3. La pédagogie et l’équipement de l’université p. 10 4. Le logement p. 11 4.1. On campus p. 11 4.2. Off campus p. 12 4.3. Lobo Village & Casa del Rio p. 12 4.4. Famille d’accueil p. 13 5. Le budget p. 14 6. Les apports p. 15 6.1. Apports personnels p. 15 6.2. Apports professionnels p. 15 Conclusion & Rapport d’étonnement p. 16
  4. 4. 4 1. L’université du Nouveau Mexique 1.1. Albuquerque Albuquerque est la plus grande ville du Nouveau-Mexique, aux États-Unis, à 523 km au sud-ouest de Denver (Colorado) et c’est le siège et la ville principale du comté de Bernalillo. La ville compte environ 546 000 habitants, ce qui en fait de loin la ville la plus peuplée de l’État. Les lieux importants de cette ville sont l'université du Nouveau-Mexique, la base aérienne de Kirtland et l'un des deux laboratoires Sandia. Albuquerque est l'une des grandes villes américaines les plus hautes. La ville est à en effet entre 1 490 m d'altitude au niveau du fleuve Río Grande et 1 950 m d'altitude au niveau des contreforts des monts Sandia. L'aéroport principal est le Albuquerque International Sunport se trouve quant à lui à une altitude de 1 630 m et il est le plus grand de l’état. Au niveau du climat, la ville est généralement ensoleillée et reçoit de 200 à 300 mm de précipitations annuelles. C’est une ville plutôt aride. Lorsqu'on s'éloigne de la ville en direction du nord, de l'ouest ou de l'est, on quitte la vallée et son effet d'abri pour rejoindre des zones situées en altitude au climat nettement plus frais et humide. Les autoroutes majeures sont l'Interstate 25 et l'Interstate 40. Elle est également traversée par l'historique Route 66. 1.2. Le Nouveau Mexique Le Nouveau-Mexique (en espagnol Nuevo México) est situé au sud-ouest des États-Unis, bordé à l'ouest par l'Arizona, au nord par le Colorado, à l'est par le Texas et au sud par les États mexicains de Chihuahua et de Sonora. Sa forme est proche d'un carré de 550 km de côté. La capitale de l’État est Santa Fe. Surnommé Land of Enchantment , le Nouveau Mexique rassemble les cultures amérindiennes, espagnoles, mexicaines et anglo-saxonnes. Cet ancien territoire américain cédé par le Mexique en 1846 lors de la guerre américano-mexicaine est devenu Etat américain en 1912. Cet Etat est le territoire des cavernes indiennes, des pueblos en ruines, des fiestas espagnoles, des églises patinées par le temps ainsi que des vieilles haciendas. L’Etat du nouveau Mexique n'a aucune langue officielle. Bien que l’anglais soit la langue de l’enseignement et du gouvernement, les langues espagnoles et amérindiennes sont toutes aussi populaires.
  5. 5. 5 1.3. L’université, accueil et intégration L’Université du Nouveau-Mexique, plus communément appelée l’UNM a été fondée en 1889 et est aujourd’hui la plus grande université de l’Etat. C’est une université publique américaine offrant des Bachelors, Masters et Doctorats. Contrairement aux universités et écoles françaises, aux Etats-Unis tous les domaines d’étude sont regroupés sur un seul et même campus. Elle est classée 171ème université américaine selon le classement de l’année 2013 America’s Best Colleges » du magazine américain US News & World Report. On ne peut parler de UNM sans parler des “Lobos” (loups en espagnol), l’équipe sportive de l’université qui pratique seize disciplines. Chacune des rencontres sportives au sein de l’université notamment en football et en basketball sont des moments conviviaux très importants pour les américains qui arborent fièrement les couleurs de leur équipe et de l’université: le rouge, le blanc et le noir. Lors d’événements particuliers sur le campus, on peut aussi parfois rencontrer les mascottes de l’université. L’accueil et l’intégration au sein d’une université étrangère sont des moments importants et déterminants pour un étudiant en échange universitaire international. Effectivement, les apports culturels et linguistiques de l’échange ne sont pas possibles sans une bonne intégration dans l’université d’accueil. Des Check-in sessions en petits groupes sont organisées par le département des programmes internationaux, GEO (Global Education office), tous les jours de la semaine précédant la rentrée scolaire. Ces réunions d’accueil et d’intégration représentent le premier contact des élèves internationaux avec l’université. Bien évidement, la Check-in session est également l’occasion d’entrer en contact avec ses camarades internationaux. Ces Check-in sessions ont pour objectifs de familiariser les étudiants internationaux avec le système éducatif utilisé à UNM. e nombreux formulaires administratifs sont complétés lors de cette réunion afin de respecter les lois d’immigration en vigueur aux Etats-Unis. Il est important de préciser que les élèves internationaux doivent s’acquitter de frais d’immigration d’un montant de 120 ollars à payer sur le Bursar Account dans un délais d’une semaine après la rentrée scolaire sous peine d’être désinscrit de l’université.
  6. 6. 6 2. Démarches Administratives 2.1. L’inscription à l’université L’inscription à l’université est la première étape à franchir vers l’expatriation. Bien que la commission d’acceptation ait eu lieu en mai, il faut dès la rentrée de septembre s’inscrire officiellement auprès de l’université. Pour cela, en ce qui concerne l’université du Nouveau-Mexique il faut rassembler :  Le résultat du TOEFL qui doit être supérieur ou égal à 520  « Certification of Financial Responsibility Form ». C’est une lettre écrite en anglais par la banque qui certifie que l’étudiant dispose des fonds nécessaires (8 000 USD) pour financer son semestre d’étude aux Etats-Unis.  International Exchange Program Application. C’est le document d’inscription officiel de l’université destiné aux étudiants internationaux.  La traduction des fiches de synthèses depuis la première année. Il faut joindre au dossier les copies des fiches de synthèses ainsi qu’une feuille avec le nom des matières traduites.  La photocopie du passeport (Attention à la date de validité) Une fois ces documents validés par l’université partenaire, celle ci vous envoie une lettre d’acceptation officielle ainsi que le document DS-2019, indispensable à la demande du Visa J-1 2.2. Le visa J-1 Ensuite vient la demande du Visa J-1. Il est délivré par les autorités compétentes en matière d’immigration des Etats-Unis et permet à l’étudiant d’entrer et séjourner pendant une certaine durée sur ce territoire légalement. Il faut tout d’abord prendre R V auprès de l’ambassade Américaine à Paris. Cette prise de RDV se fait par téléphone et coûte 14,50€. Lors de l’appel il faut être muni de son S-2019 puisqu’il faut leur communiquer le code qui est inscrit dessus, son passeport et sa carte bancaire. Lorsque le RDV est fixé, il faut se présenter à l’ambassade Américaine avec les documents suivants :  Le formulaire DS-2019  Le passeport  La preuve du paiement SEVIS. Ce sont des frais gouvernementaux à payer en addition avec les frais de Visa. Le montant des frais SEVIS s’élève à 180 ollars. Ils doivent être payés au minimum 3 jours avant le rendez-vous à l’Ambassade sur internet. Une preuve de paiement sera réclamée le jour de l’entretien.
  7. 7. 7  Une photo d’identité répondant aux critères américains (5x5cm). Cette photo doit aussi être téléchargée sur le DS-160, document officiel à remplir lors de la demande du Visa J-1.  Formulaire DS-160. C’est le formulaire de demande de Visa de l’Ambassade des Etats-Unis et il doit être complété en ligne. La photo numérique doit être téléchargée dans ce formulaire.  Preuve de paiement du mandat-compte (frais de demande de visa). Ce montant est payable à la Poste, par mandat-compte uniquement. Il faut ensuite impérativement conserver le feuillet intitulé Récépissé qui sera réclamé lors du rendez-vous à l’Ambassade. Ils s’élèvent environ à 130€.  Certification of Financial Responsibility Form (lettre de la banque)  Preuve du retour en France (lettre de l’IPAG)  Enveloppe Chronopost qui servira à l’ambassade pour renvoyer le passeport avec le visa. 2.3. L’assurance Les Etats-Unis ne disposant pas de système de sécurité sociale, les étudiants internationaux doivent de se munir d’une assurance. e même, ces derniers sont tenus par la loi américaine d’être couverts pendant la durée de leurs séjours au risque de violer la loi relative aux étudiants en échange et de se placer en situation d’immigration illégale. Deux options sont possibles. Tout d’abord, l’assurance française. Les assurances américaines étant bien souvent plus onéreuses que les assurances françaises, il est préférable de souscrire à une assurance française internationale. Pour cela, il suffit de souscrire à une police d’assurance couvrant ses assurés aux Etats-Unis et de recevoir un certificat d’assurance rédigé en anglais exposant les termes de l’assurance. Ce certificat d’assurance est obligatoire et sera réclamé pour vérification dés la session de Check-in. Pour ma part j’ai choisi cette option et ma compagnie d’assurance étudiante, la LMDE, proposaient ce type d’assurance pour une souscription d’environ de 32 euros par mois. La seconde possibilité est l’assurance américaine. En cas d’absence d’assurance du pays d’origine, il est possible de souscrire à une assurance américaine dés l’arrivée aux Etats-Unis. L’université propose les deux assurances suivantes : HTH Worldwide
et UNM Student Health Center. Cependant il m’a été impossible de trouver les tarifs c’est pourquoi il est préférable de choisir l’option française. 2.4. Le compte bancaire La monnaie utilisée aux Etats-Unis étant différente de l’Euro, il est préférable d’anticiper ses dépenses en ollars en vue d’éviter de coûteux frais bancaires dues aux commissions bancaires ainsi qu’au taux de change des devises. Deux possibilités sont donc envisageables.
  8. 8. 8 Premièrement, l’ouverture d’un compte bancaire américain. Il est assez facile d’ouvrir un compte bancaire aux Etats Unis. Les documents nécessaires à l’ouverture d’un compte et la souscription au service de Carte Bancaire sont le passeport et le Social Security Number. Un numéro temporaire est assigné à chaque étudiant international. Celui-ci est communiqué dans la lettre d’acceptation envoyée à l’étudiant. Deuxièmement, la souscription aux services bancaires internationaux français. Personnellement j’ai choisi cette option car je ne restais aux Etats Unis que pour un semestre et je ne voulais pas ajouter des démarches administratives aux nombreuses déjà présentes. Dans mon cas, le CIC proposait une option « Jeune Etudiant à l’International » qui me permettait de payer avec ma carte bancaire sans frais supplémentaires, de pouvoir retirer quatre fois par mois gratuitement et de pouvoir effectuer un virement par mois vers un compte américain sans frais. Toutes les banques sont différentes mais elles ont toutes des options pour les jeunes. 3. La vie académique 3.1. L’inscription au cours et l’intranet Afin de respecter les lois d’immigration américaines relatives aux étudiants en échange universitaire, chaque étudiant en possession d’un Visa J-1 doit suivre un minimum de 12 Credit hours, ce qui équivaut à quatre enseignements, en vue de maintenir sa situation d’immigration légale. Pour valider un semestre de troisième année au sein d’une université américaine, l’Ipag exige la validation de cinq cours. Ces cours peuvent être cinq cours enseignés par Anderson School of Management ou bien un cours linguistique ainsi que quatre cours dispensés par le département de gestion et management. Le processus d’inscription aux cours est un peu différent du système français puisque les étudiants ont le droit de choisir les cours qu’ils souhaitent suivre. Ces cours doivent être sélectionnés à partir du Course Catalog que l’on peut consulter sur internet. Pour pouvoir s’inscrire, l’étudiant doit créer un Net I qui sera le numéro d’identification de l’élève durant la totalité du semestre. Ce Net ID sera aussi, l’adresse E-mail et le mot de passe de l’étudiant nécessaire pour sa connexion sur chaque outil informatique. A la rentrée 2013, l’Université disposera d’un intranet unique, UNM Learn. Il est accessible avec les identifiants et il permet aux étudiants d’accéder à un espace de stockage et d’informations relatifs à ses enseignements. Ainsi, les outils pédagogiques tels que les documents Po erpoint ou les lectures distribuées en cours sont mis en ligne sur UNM Learn.
  9. 9. 9 3.2. Mes cinq cours  MGMT 300 – Operations management Ce cours est une introduction à la conception, la planification et le contrôle des systèmes de fabrication et de service requis pour transformer les entrées d'une organisation en biens et services utiles. Les problèmes de gestion de la productivité, la qualité, la gestion de projet, la gestion des stocks, la conception du système de services et la gestion de la chaîne d'approvisionnement sont des éléments étudiés durant le semestre. Nous avons appris à être en mesure d'identifier la production et des opérations principales décisions de gestion des services et d'interpréter les outils de prise de décisions de gestion de fonctionnement de base et comment ces outils sont utilisés dans la prestation de produits et services. Mon professeur était Chris R. Kiscaden, un homme très organisé et sérieux. Il a su nous intéresser tout au long du semestre même lorsque des chapitres étaient plus compliqués que d’autres. Il est très attentif et a pour but principal de voir tous ses étudiants réussir.  MGMT 306 – Organizational behavior and diversity Ce cours fournit les outils pour comprendre les actions de l'organisation, des individus, des groupes et des organisations. Elle comprend la théorie et la recherche à des problèmes d'organisation en examinant les concepts de base de motivation et de perception. L'efficacité d'une organisation est en grande partie déterminée par la façon dont les gens au sein de cette organisation sont gérés. Ce cours explore les questions centrales dans l'accomplissement de cette tâche, y compris la motivation des employés, le leadership, l'apprentissage, les groupes et les équipes, la culture organisationnelle et le développement des employés. Mon professeur était Andrew T. Hinrichs. Toujours de bonne humeur c’est un enseignant concerné par ses élèves et qui aime ce qu’il fait. Ce fut un vrai plaisir de suivre sa classe.  MGMT 307 – Organizational change and innovation Dans cette classe, nous avons vu que les gestionnaires et les dirigeants des organisations doivent savoir comment se comporter et gérer efficacement un environnement en évolution rapide. Cette classe est un examen approfondi de la recherche en sciences du comportement et de la théorie de base pour la compréhension, la gestion et l'évolution des organisations. Ce cours peut être caractérisé par une approche d'apprentissage mixte c’est à dire sous forme de discussion, de conférence, de travail expérimental, individuel ou en groupe.
  10. 10. 10  MGMT 328 – International Management Ce cours est un enseignement théorique proposant aux étudiants de s’intéresser au phénomène global de mondialisation ainsi que ses impacts sur l’économie en général et le monde entrepreneurial. Cette matière offre une réflexion sur les débats économiques et géopolitiques contemporains. Le cours d’International Management analyse également les réponses des entreprises multinationales face aux challenges de la mondialisation. Cet enseignement est dispensé par Manuel R. Montoya. Rigoureux et exigeant, ce professeur encourage ses élèves à adopter une réflexion critique et analytique. Ce dernier est particulièrement attentif aux étudiants internationaux en favorisant leur participation en classe.  SPAN 202 – Intermediate Spanish II Intermediate Spanish II est un cours linguistique visant à perfectionner le niveau de langue espagnole des étudiants. Ce cours concerne les étudiants au niveau de langue espagnole intermédiaire. Les élèves sont orientés vers le niveau de cours qui les correspond grâce à un test informatique de langue réalisé dés le début du semestre. Ce cours est dispensé par Karla Arellanos, une jeune femme dynamique, qui est très attentive à ses étudiants. Cette enseignante propose des cours clairs et structurés. 3.3. La pédagogie et l’équipement de l’université La méthode pour enseigner est très différente de la France. En effet les professeurs se basent très peu sur leurs cours et beaucoup sur les manuels scolaires que nous devons acheter au début du semestre. Cela demande une réelle autonomie de la part des élèves. La plupart des cours se présentent sous forme de Powerpoint et porte sur un chapitre du livre que nous devons lire pour le cours. Il est donc préférable d’étudier le cours avant de venir en classe pour pouvoir suivre et poser ses questions. Le cours sert donc à vérifier notre compréhension et à l’approfondir. Le professeur passe beaucoup plus de temps sur les exercices et les projets de groupes qui permettent de se resservir du cours et de nos acquis. Les cours ont lieu dans des petits amphithéâtres et nous sommes environ entre 30 et 40 élèves. Les élèves en cours sont très silencieux et concentrés contrairement à chez nous. Cependant ce n’est pas choquant pour eux de mâcher du chewing-gum, de manger ou de boire pendant le cours. Il est également normal pour les étudiants américains de sortir du cours pour répondre au téléphone ou aller s’acheter à manger.

  11. 11. 11 Les évaluations se font la plupart du temps sous forme de QCM ou de question rapide. Les tests ne durent jamais plus d’une heure et les professeurs sont très rapides pour corriger. La notation est très différente de la nôtre, ce qui fut donc difficile pour prendre des repères. Elle se fait sous forme de pourcentage de bonnes réponses puis est ensuite retranscris en A, B, C ou D. Par exemple:
A = 90% ou plus,
B = 80% ou plus,
C = 70% ou plus.
Une note en dessous de C signifie que la matière n’est pas validée. L’université possède de nombreuses librairies sur le campus, la plus grande étant Zimmerman Library. De plus, le campus met également à disposition de ses étudiants de nombreuses salles et « lab pour leur permettre d’étudier dans les meilleures conditions possibles. es ordinateurs sont toujours à disposition quelque part sur le campus et le personnel est toujours présents pour aider les étudiants. 4. Le logement 4.1. On – campus L’université du Nouveau Mexique dispose de trois types de logement étudiant:
  Apartment.
C’est un véritable appartement de quatre à six chambres individuelles à lit simple avec une ou deux salles de bain partagées. Le salon ainsi que la cuisine sont des pièces communes. Le loyer semestriel est de 3 095 Dollars pour ce type de logement.  Suite.
 Une suite est composée d’une salle de bain ainsi que de deux chambres doubles et d’une chambre individuelle. La cuisine est commune à chaque étage de l’immeuble. La résidence étudiante proposant ce style de logement est nommée Laguna – De Vargas. Le loyer semestriel est de 2 773 Dollars pour une chambre individuelle et de 2 499 Dollars pour une chambre double.  Traditional Hall.
Typique des universités nord-américaines, le Traditionnal Hall est une chambre simple ou partagée. Les salles de bain et cuisines sont communes à chaque étage. Le loyer semestriel des Traditional Hall est de 2 699 Dollars pour une chambre individuelle et de 2 411 Dollars pour une chambre double. Tous les logements fournis par l’université sont meublés et disposent d’une connexion Internet ainsi que d’un service de maintenance. Chaque résidence possède une laverie à accès gratuit pour ses résidents. Attention le couchage (draps, oreillers, couverture) n’est pas fourni.
  12. 12. 12 L’université dispose d’une cafeteria nommée La Posada. La souscription d’un Meal Plan, c'est-à- dire une formule à la cafeteria, est obligatoire pour tous les étudiants logeant dans les résidences universitaires. Cinq formules distinctes sont proposées. Leurs prix varient de 100 ollars à 1 730 Dollars. Pour ma part, j’ai opté de vivre dans un appartement ce que je ne regrette absolument pas. J’ai eu ma propre chambre dans un appartement que j’étais censée partager avec cinq autres personnes. Cependant nous n’étions que deux pour ce semestre ce qui nous a permis, à ma colocataire et à moi, d’avoir chacune notre propre salle de bain. 4.2. Off – campus Généralement plus économique que le logement on-campus ou le Lobo village, les logements off- campus sont nombreux et très prisés des étudiants internationaux. De nombreuses colocations sont disponibles autour du campus.
 Le prix mensuel d’une colocation à Albuquerque à proximité du campus est d’environ de 400 Dollars à 500 Dollars. Cependant il faut préciser que la plupart des logements off-campus ne sont pas meublés et nécessitent bien souvent l’achat de meubles et d’électroménager. 4.3. Lobo Village & Casa del Rio Le Lobo village est une résidence étudiante privée. Cette luxueuse résidence étudiante propose des colocations en appartements meublés de quatre chambres avec lit double et salle de bain privée. Chaque appartement dispose d’une connexion Internet ainsi que d’une place de parking. Le Lobo village possède sa propre salle de sport, piscine, salle informatique, salle de jeux ainsi que salle de projection. Situé à 1,6 kilomètre du Main Campus à proximité des infrastructures sportives de l’université, les étudiants peuvent se rendre en cours en utilisant le service de navettes gratuites intra campus. Le loyer mensuel est de 519 Dollars. Casa del Rio est aussi une résidence étudiante privée mais elle est située sur le campus, près des autres résidences étudiantes de l’université. Elle propose des chambres entièrement meublées (seules ou partagées) avec une salle de bain pour une ou deux chambres. Tous les services sont inclus; câble, internet, électricité et eau. Cette résidence est une communauté de campus à l'américaine. American Campus Communities est premier propriétaire et gestionnaire de la nation de luxe, des logements pour étudiants vers les études.
  13. 13. 13 4.4. Famille d’accueil Avant d’arriver, j’ai fait le choix de vivre dans une famille d’accueil pendant une semaine. Beaucoup de personnes me l’avaient vivement recommandé et ne m’en avaient dit que du bien. Grâce à l’association ISI j’ai pu trouver facilement une famille pour m’accueillir et m’héberger le temps que mon campus ouvre. Ce fut une expérience très enrichissante. Pendant une semaine j’ai pu découvrir comment vit une famille typiquement américaine. C’est aussi l’occasion de s’immerger directement dans l’aventure. Ma famille, très généreuse considère ses invités comme ses propres enfants et m’ont mis très à l’aise. Ils m’ont aidé à acheter du matériel comme des draps, coussins, fournitures scolaires, ustensiles de cuisine. Je suis arrivée dans ma famille en même temps qu’une étudiante coréenne et depuis cette semaine nous sommes restées très amies. Tout au long du semestre je suis restée en contact avec ma famille d’accueil et ils m’ont régulièrement invitée à me joindre à eux pour aller à l’église le dimanche ou au repas de Pâques. Ce fut une occasion unique de découvrir leurs traditions et d’être plongée dans la vie américaine. Ma famille d’accueil & deux amies coréennes
  14. 14. 14 5. Le budget L’expatriation demande de manière générale beaucoup de frais. Cependant la vie au Nouveau Mexique reste moins chère que celle de France ce qui nous laisse quelques avantages. Dépenses Informations Prix en Dollar $ Prix en Euro € Visa & Frais d’immigration Mandat compte Rendez-vous Ambass Frais SEVIS Photographie d’identité Frais d’immigration Chronopost $166 $19 $180 $26 $120 $30 Total : $541 128€ 14,50€ 138€ 20€ 92€ 23€ Total : 415,5 € Assurance LMDE Couverture Américaine pour 6mois $290 224€ Billets d’avions Aller : Nice - Paris – Salt Lake City – Albuquerque Retour : Los Angeles – Paris – Nice Supplément bagages au retour $1 298 $97 Total : $1 395 1 000€ 75€ Total : 1 075€ Frais scolaire Manuels scolaires Inscription Mc Graw Hill $328,55 $50 Total : $408,55 235€ 39€ Total : 271€ Loyer Résidence étudiante « Student Residence Center » (Apartement) $3 095 2 385€ Alimentation Meal Plan 5 Course Alimentaire $100 $500 Total : $600 75€ 385€ Total : 460€ Téléphonie mobile Opérateur T-Mobile – Forfait appels, SMS et Internet illimités – $265 (53x5mois) 204€ Loisirs & Voyages Télévision Aller/Retour New York Aller/Retour Los Ang. Road Trip Las Vegas & Grand Canyon Road Trip San Franci Aller/Retour Los Ang. Aller simple Los Ang. Surcharge Bagage Shopping Achat Mac Deuxième valise $156 $280 $406 $180 $231 $281 $155 $60 $1 500 $1 510 $82 Total : $4 841 120€ 215€ 312€ 140€ 180€ 216€ 119€ 50€ 1 158€ 1 160€ 63€ Total : 3 733€ Total $11 435 8 767€
  15. 15. 15 6. Les apports 6.1. Apports personnels L’expatriation est une véritable aventure humaine. urant un semestre j’ai découvert la culture nord-américaine, basée sur des valeurs de communauté et de liberté. Cette culture est très différente de notre culture française et ce fut très enrichissant de la découvrir durant cinq mois. Vivre en famille d’accueil ou avec une colocataire américaine m’a permis de m’imprégner de cette vision des choses et de vivre comme une vraie américaine. La communauté internationale est très présente au sein de l’université du Nouveau Mexique. Cela engendre donc de nombreuses relations amicales avec des étudiants internationaux. On découvre de nouveaux modes de vie et coutumes étrangères. Cette expatriation a pour apport la création d’un véritable réseau amical international. Vivant déjà seule depuis ma première année à l’Ipag, j’ai eu plus de facilité à être rapidement autonome que d’autres. Cependant étant à plus de 8 000 kilomètres il a fallu tout de même s’adapter et apprendre à vivre en totale indépendance. Cette expérience internationale confère donc une importante autonomie aux étudiants internationaux. Les nombreux voyages que j’ai pu faire ont aussi été très enrichissants. Je me suis rendue à New-York, Los Angeles, Le Grand Canyon, Las Vegas et San Francisco. Ces séjours furent fabuleux et ce fut très intéressant de visiter des villes différentes les unes des autres. On se rend alors compte que les états sont très variés et que ou que l’on aille, on découvrira toujours quelque chose d’unique. 6.2. Apports professionnels Cette expérience aux Etats-Unis s’est bien évidemment avérée bénéfique d’un point de vue linguistique. En effet, après avoir pratiqué l’anglais pendant cinq mois, mon niveau s’est considérablement amélioré. J’ai acquis du vocabulaire de la vie courante mais également professionnel. Pratiquer la langue anglaise activement et tous les jours permet à la fin de l’expatriation de comprendre, s’exprimer et d’écrire avec une grande aisance. Comme j’ai pu l’exposer précédemment, la pédagogie américaine est très différente de la pédagogie française. L’esprit de synthèse, la concision et la réflexion personnelle sont très appréciés et encouragés par les professeurs nord- américains. Enfin, le succès académique au sein des universités aux Etats-Unis est souvent dû à un travail personnel important et la lecture de nombreux manuels scolaires.
  16. 16. 16 Conclusion & Rapport d’étonnement epuis ma première année à l’Ipag j’avais hâte de vivre l’expérience de l’expatriation et c’est maintenant chose faite. Vivre à l’étranger pendant plusieurs mois est une expérience unique et très enrichissante. Ce séjour m’a permis de murir, de grandir et de développer mon indépendance. Grâce aux différents cours que j’ai pu suivre au sein de l’Université du Nouveau Mexique, j’ai découvert une méthode d’enseignement différente de la France. Les élèves sont pour la plupart généralement plus disciplinés et plus attentifs en cours. De plus, écrire de nombreux devoirs en anglais n’a pas été une chose facile mais plus le semestre avançait, plus les progrès étaient visibles. Enfin cela m’aura permis de faire d’important progrès en anglais que ce soit dans la compréhension ou l’expression. Les Etats-Unis sont magnifiques et très diversifiés. urant mes cinq mois passés là bas j’ai pu voyager et découvrir des lieux mythiques tels que New York, Los Angeles, San Francisco, Las Vegas ou encore le Grand Canyon. Grâce à ces nombreux voyages j’ai découvert la diversité de la culture américaine. En effet, on ne rencontre pas le même genre de personne en plein cœur de Ne York qu’au milieu du désert du Nevada. J’ai toujours aimé voyagé et découvrir de nouveaux et grâce à cette expatriation j’ai réalisé certains de mes rêves. Enfin, les américains sont des personnes très accueillantes et sociables. J’ai partagé mon logement étudiant avec une américaine de 20 ans qui a toujours été présente pour m’aider à m’adapter ou dans la vie de tous les jours. Ma famille d’accueil fut aussi d’une aide précieuse. Ils se sont occupés de moi dès mon arrivée à Albuquerque et sont restés présents tout au long du semestre. Sans eux mon expérience n’aurait pas été la même car grâce à eux j’ai pu découvrir des traditions américaines. Pour conclure, cette expérience est une aventure unique et je souhaite à tout le monde de vivre au moins une fois dans sa vie.

×