Tetik ‘ Asa
www.etomadagasikara.meximas.com
2013-2014 copyright @ N.M.A –
etomadagasikara@gmail.com
1
D e s c r i p t i o n 1
VINA @ iDiN – Vision
Structure d’ appui aux leviers existants pour l’amélioration de
l’économie du...
FINIAVANA iDiN – Initiative
Savoir innover ou améliorer la production est de soit un facteur
permettant de stimuler la cré...
D e s c r i p t i o n 1Hatrehan’ ny iDiN- Ambition
 Centre d’information
 Offre de participation en tant que membre des ...
D e s c r i p t i o n 1Tsirin-kevitra t@ iDiN - Raison
Focalisation sur toutes catégories d’entités productrices et chaque...
D e s c r i p t i o n 1
₪ Valorisation et incitation à la créativité
Plateforme web iDiN , phase de maturité d’ici 5 ans.
...
D e s c r i p t i o n 1
TANJONA amin’izany – Objectifs intermédiaires
Agencer les ateliers de réflexion sur l’équilibre d...
D e s c r i p t i o n 1
₪ Fondation de partenariat interdépendant
Synergie et Intercoopération : public-privé
Approche :
...
D e s c r i p t i o n 1
TANJONA amin’izany – Objectifs intermédiaires
Mise en exergue des entités engagées : si étrangère...
« … m a x i m u m d ’ e x p é r i e n c e s e n
u n m i n i m u m d e t e m p s ,
P o s i t i f ,
R e l a t i f ,
P o l y ...
D e s c r i p t i o n 1TRAIKEFA - Expériences
Etudes approfondies des faits existants et des tendances mondiales.
Politiqu...
C a d r e d e R é a l i s a t i o n 2
A. Programmation p.14
I. Organisation p.14
1. Domaine de l’enseignement p.15
2. Doma...
2. Interdépendance entre industries manufacturières locales p.24
a. Plan national de coopération p.24
b. Fonds d’appui aux...
R é a l i s a t i o n 2
A. Programmation
Extension des opportunités existantes sur le secteur public et
le secteur privé.
...
R é a l i s a t i o n 21. Domaine de l’enseignement
 Axe de fondement sur l’éducation et la formation
 Participation et ...
R é a l i s a t i o n 2II. Centres d’information
Offre présentée à la phase « andoharano » et « taniketsa »
Source de doc...
R é a l i s a t i o n 2III. Structures d’incubation
Développement de projet
Porteur de projet : Modélisation des étapes de...
R é a l i s a t i o n 2
B. Plateforme de l’ innovation
I. Agence ELM-iDiN
Agence pour la promotion de l’environnement-empl...
R é a l i s a t i o n 21. Observatoire des tendances et du savoir-faire
Conseils pratiques : accélérer les recherches, La...
R é a l i s a t i o n 22. Centre d’ affaires ITFM
« Ivotoeran’ny fandraharahana malagasy » MWUBC (Malagasy World
Union Bus...
R é a l i s a t i o n 2III. Centres de normalisation et de la propriété
Entités chargées de la propriété industrielle et d...
R é a l i s a t i o n 2D. Pratique de l’économie innovatrice et solidaire
I. Mobilisation et placement
Stimulation et appo...
R é a l i s a t i o n 21. Stimulation des recherches
Accent sur le parrainage entre membre, valorisation du savoir-
faire...
R é a l i s a t i o n 2
2. Interdépendance entre industries manufacturières
locales
Coopérative régionale par secteur/fili...
R é a l i s a t i o n 2
b. Fonds d’appui aux recherches appliquées
Financement des recherches vers la production
/MFB/Labo...
R é a l i s a t i o n 2
3. Appui à la création d’ entreprises innovatrices et
responsables
a. Fonds de garantie sur partag...
R é a l i s a t i o n 2
b. Fonds de transition à la phase d’industrialisation
Dispositions de péréquation de l’économie de...
R é a l i s a t i o n 2
d. Mesures incitatives des projets à forte valeur ajoutée
/DGI/MFB/MEI/MEETFP
Idées ou projets inn...
R é a l i s a t i o n 2
e. Fonds d’intervention au lancement
Donation et contribution /Fonds Régulier Entrepreneuriat
Fond...
R é a l i s a t i o n 2
II. Expansion de la production et de la servuction
1. Aide au renforcement des capacités et des
pe...
R é a l i s a t i o n 2
2. Apports au soutien des recherches et des réalisations
MFB/DGI Mesures incitatives-TVA/MEI/MRS/M...
R é a l i s a t i o n 2
Cas de critères:
 Suivi de programme de formation avec check point
 Suivi des cahiers de charges...
R é a l i s a t i o n 2
Cas de fonctionnement:
/DGI/MEI/Experts-audit : Accompagnement
 Taux réduit de remboursement : 0%...
R é a l i s a t i o n 2
3. Priorisation des investissements en nouvelle
technologie
/CNRIT/IMI/Ministères
Appui en faveur ...
R é a l i s a t i o n 2
Cas d’application sur les investissements en technologie de
pointe
Matériels: plus de 50% sur la ...
R é a l i s a t i o n 2
Cas de fonctionnement de vote par les membres des projets
(gamification):
Exposition des attraits ...
R é a l i s a t i o n 2
4. Mesures d’accompagnement au changement et d’appui à
l’accès au marché international : Présence ...
R é a l i s a t i o n 2
Cas d’application : Pôle des industries Malagasy face à la
concurrence et l’accès au marché intern...
R é a l i s a t i o n 2
Résultats attendus avec iDiN:
 45% du taux d’accroissement du savoir-faire national des
particuli...
R é s u m é 3
Avantages et valeurs ajoutées induits par iDiN et par tous les
collaborateurs:
a. Effets générateurs :
Déve...
R é s u m é 3Axes de iDiN : Focus
a. Administration : Implémentation d’une chaîne de responsabilité
et de toutes structure...
S y n t h è s e 3Offres de ELM @ iDiN
Ohatra @ fivelaran’ny fiaraha-miasa
Exemple des flux: Type de réseau de Partenariat
...
S y n t h è s e 3iDiN dia rafitra mivelatra sy misokatra betsaka amin’ny fikarohana sy fampivoarana
miezaka mampisongadina...
C o m m e n t a i r e 3
Questions & Avis
Aujourd’hui, agir ensemble pour bâtir une plateforme commune
?PLATEFORME COMMUNE ...
• Atouts
 Mizara hevitra eto an-toerana
Source d’idée à l’échelle nationale
 Toetsaina sy hambompo
Valeur morale partagé...
• Atouts
• Perspectives
• Points à améliorer
• Risques
V i s i o n c o m m u n e 3Vos suggestions :
47
Abréviations: A n n e x e
• Aim: Alliance intercoopération Madagascar
• Akamasoa : Akany manantena soa
• Akama: Akanin’ny ...
A n n e x eAbréviations:
• Ipm : Institut pasteur de Madagascar
• Iso : International standard organization
• Ispm : Insti...
Tetik ‘ Asa
www.etomadagasikara.meximas.com
MANKASITRAKA @FIARAHA-MIASA SY MIRARY FAHOMBIAZANA
2013-2014 copyright @ N.M.A...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Tetik'asa iDin - Initiative! Madagascar 3.0

157 vues

Publié le

Madagascar - valeur ancestrale : solidaire et riche. Mobilisation de la valeur au titre du développement pour tous.
EXAMPLE DRAFT, essai de modélisation par rapport à l'environnement externe constaté.
Private bootstrapping aim to collective interests & economy. Initiative privée pour l'intérêt collectif & économique.

Publié dans : Direction et management
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
157
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
6
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Tetik'asa iDin - Initiative! Madagascar 3.0

  1. 1. Tetik ‘ Asa www.etomadagasikara.meximas.com 2013-2014 copyright @ N.M.A – etomadagasikara@gmail.com 1
  2. 2. D e s c r i p t i o n 1 VINA @ iDiN – Vision Structure d’ appui aux leviers existants pour l’amélioration de l’économie durable et la valorisation du savoir-faire national. FINIAVANA iDiN – Initiative Réunir et faire de tous, un acteur pour les recherches, un soutien continu pour les projets et les inventions afin de renforcer les progrès à partir des échanges permanents et les offres proposées par ELM-iDiN. Prendre la responsabilité de proliférer les avantages des richesses de Madagascar, attirant plusieurs pays ainsi de participer à l’ efficacité de tout investissement se heurtant souvent à la dérive des dépendances amorphes aux aspects financiers ou aux dettes étrangères, et s’intéressant à l’avenir des générations futures. Vision commune, « …ny ananana no ahiratra ho be. » 2
  3. 3. FINIAVANA iDiN – Initiative Savoir innover ou améliorer la production est de soit un facteur permettant de stimuler la création de richesse dans l’économie, notamment concernant les besoins primaires comme au niveau de la santé ou de l’agroalimentaire. Sur ce, tant que chaque nouvelle idée est promue plus les efforts vers les technologies seront mieux adoptées, qui nécessitent différentes étapes et des organisations. Autrement dit, faisons rencontrer l’offre et la demande en savoir- faire. Où et Quand ? C’est maintenant « Eto Madagasikara ». « 4ème plus grande île du monde, Carrefour de l’Océan Indien-Afrique-Asie » Mise en évidence de(s) : 1. La valeur humaine et de l’environnement « …unique, chacun est l’énergie du développement »  Acteurs sur divers niveaux  S’adapter aux besoins de la population  Plusieurs associations dans des disciplines complémentaires 2. Organisations « … l’union de la diversité définit la grandeur de notre richesse »  Engagement sur les échanges  Orienter les richesses intellectuelles vers l’économie locale  Proximité, partage des connaissances D e s c r i p t i o n 1 3
  4. 4. D e s c r i p t i o n 1Hatrehan’ ny iDiN- Ambition  Centre d’information  Offre de participation en tant que membre des recherches  Offre incitative pour la production  Offre anticipée pour les régions, les communes et les fokontany à travers la répartition de plusieurs projets.  Facilité les rencontres entre les intervenants  Réseau de communication pour toutes formes de partenariats locaux et/ou à l’international - désirant investir au pays et tous publics concernés par divers types de contrats – axés sur la transparence et le transfert équitable de connaissances. Préventions contre toute apparence de partialité et de confidentialité des intérêts abusifs dans les négociations favorisant l’ingérence puis l’appauvrissement et la division sociale. Cas d ’application : Contrats au moins 50/50-public en faveur/privé sur les matières premières ressources naturelles - biens communs. Dualité : Concurrence « sauvage », loi de la fortune #contre# loi du partage, Egalité Approche participative et transparence, garanties du bon climat d’investissement Démarche entrepreneuriale de l’innovation vers la consommation , sur dimension sociale & sociétale « L’idéologie de Mondialisation manque de vision de solidarité» « Soatoavina mitandro ny fahatsorana sy ny fifanakalozana miara miatrika. » 4
  5. 5. D e s c r i p t i o n 1Tsirin-kevitra t@ iDiN - Raison Focalisation sur toutes catégories d’entités productrices et chaque individu désirant développer des concepts de biens ou de services : ₪ Valorisation et incitation à la créativité ₪ Fondation de partenariat interdépendant Cas d’objectif commun : Atteindre l’effectif de 500.000 entreprises formelles d’ici 23 ans, incluant 17.000.000 d’emplois ou 33% de la population plus de 18 ans en activité professionnelle fixe. Contribuer à la création de richesse nationale de plus de Ariary 850.000.000.000.000 par an, si référée en terme de cours 1$=Ar 1.000 en appréciation. Actuel : +300.000 entités formelles ; objectif commun en dispersion; tendance à l’écart entre fortunés/défavorisés; (PIB) Ar 24.000 milliards par an; 1€=Ar +3.000; (système monétaire de division sociale+course à la fortune vers l’ excès & clanisme +dépendance en dette étrangère+inflation cumulative=« Loi du plus fort») Projet ++ 3.0 : ++, symbole signifiant l’effet multiplicateur de projets de ce projet réalisé 3.0, jargon technique pour la plateforme web visée - vocation à partager la valeur 5
  6. 6. D e s c r i p t i o n 1 ₪ Valorisation et incitation à la créativité Plateforme web iDiN , phase de maturité d’ici 5 ans. Exposition via site web et accroissement de l’ offre et de la demande en innovation et en savoir-faire. Site web : www.idmadagasikara.mg ; www.inmadagasikara.mg Blog : www.id.etomadagasikara.mg ; www.in.etomadagasikara.mg Siège social – E.L.M.Agency : administrateur, personnel (Statut juridique projeté-idéal : E.P.I.C. ; ou , Sarlu vers SA+association d’obligation sociale) Tiers : consultant, enquêteur, volontaire, freelance, apprentis Responsabilisation spécifique pour tous les membres Visite organisée de sites ou d’entreprises : Intérêts d’exploiter le marché de l’innovation Promotion d’offre adaptée pour les nouvelles inventions. Agences dans tous les chefs-lieux de province. Représentants respectifs selon la répartition géographique suivante : Antsiranana ; Toliara ; Mahajanga ; Toamasina ; Fianarantsoa ; Antananarivo. Innovation = Savoir-faire faire E.P.I.C. : Etablissement Public à caractère Industriel et Commercial Sarlu: Société à Responsabilité limitée unipersonnelle / SA : Société Anonyme 6
  7. 7. D e s c r i p t i o n 1 TANJONA amin’izany – Objectifs intermédiaires Agencer les ateliers de réflexion sur l’équilibre des secteurs de l’économie. Cultiver l’état d’esprit de l’investigation, de la production manufacturière et de l’entrepreneuriat associés Elargir la coopération entre les industries et les centres de recherche Consolider les relations entre la masse populaire et les recherches Connecter davantage les universités et les associations - publiques ou privées avec les industries :  Apprécier et encourager les industries à manifester leurs besoins en matériels pouvant être fabriqués localement,  Apprécier et encourager les chercheurs techniciens ou scientifiques à se tourner vers les porteurs d’idées de création et les entreprises,  Promouvoir les projets riches en collaboration. Innovation- Valorisation - Production –Consommation--Innovation 7
  8. 8. D e s c r i p t i o n 1 ₪ Fondation de partenariat interdépendant Synergie et Intercoopération : public-privé Approche : Investisseurs ou mécènes; Soutien aux projets; Réseaux de représentants des produits « Vita malagasy » ; Archives des démarches et des procédures administratives Tableau de Bord et Banque de données Source d’informations sur le marché local et international : offres, donations, promotion du savoir-faire; Source d’informations sur l’économie déconcentrée et les besoins locaux ou internationaux en technologies. 8
  9. 9. D e s c r i p t i o n 1 TANJONA amin’izany – Objectifs intermédiaires Mise en exergue des entités engagées : si étrangères +20 ans d’existence au pays ou +20 ans de prévision sur les projets et surtout la promotion vita malagasy sur le marché international Expansion des collaborations : capacité de production, transfert de compétence et les valeurs ajoutées. Entreprises et individus souhaitant concrétiser leurs projets : Mise en contact via la plateforme web iDiN, cas de référencement des coopérations entre Malagasy au niveau mondial ; Extension des relations au niveau du commerce ; Considération du savoir-faire, de la performance et de l’expérience. Allègement des dispositions à prendre sur quelconques services recherchés par tous les visiteurs. 9
  10. 10. « … m a x i m u m d ’ e x p é r i e n c e s e n u n m i n i m u m d e t e m p s , P o s i t i f , R e l a t i f , P o l y v a l e n c e . » D e s c r i p t i o n 1 TANJONA amin’izany – Objectifs intermédiaires Raffermissement des échanges, des écoutes et de la solidarité. Exploration des potentialités de chaque recherche et leur continuité au niveau des centres, des laboratoires ou des ateliers d’essayage. Orientation des résultats vers la performance sociale et économique. Mobilisation synchronisée et pérenne des objectifs auprès des secteurs publics et privés rassemblés au cours du temps prédéfini. 10
  11. 11. D e s c r i p t i o n 1TRAIKEFA - Expériences Etudes approfondies des faits existants et des tendances mondiales. Politique générale Large ouverture sur les opinions publiques et des leaders au sein de la société : publique ou privée; axée sur les notions actuelles de valeur sur tous les domaines et dans les situations de concurrence, les objectivités et l’harmonie sociale : Habitude au critique objectif et constructif face au préjugé et les critiques limités aux apparences, en dépit d’un esprit commun-désir du progrès: investigation, amélioration continue, partage d’expériences. « Le bien avant tout» Exigence et flexibilité focalisées sur la sollicitation des centres d’intérêts collectifs face aux perspectives de mieux jouir des progrès en se fondant sur les défis futurs et les visions à long terme communs sur une plateforme sans discrimination. Entraide et engagement lors des évaluations. « La mentalité avant l’ambition » Solidarité=Honnêteté &Humilité&Auto-Discipline&Partage&Empathie Hypothèse : Entrepreneuriat et investissement solidaire Cadre référentiel : CENTRE AKAMASOA, Economie sociale et solidaire « Aleo zatra mifanohana toy izay zatra mifamingana » « Ny hevitry ny maro mahataka-davitra ». 11
  12. 12. C a d r e d e R é a l i s a t i o n 2 A. Programmation p.14 I. Organisation p.14 1. Domaine de l’enseignement p.15 2. Domaine public et les projets de recherche communs p.15 3. Cartel de techniciens p.15 II. Centres d’information p.16 III. Structures d’incubation p.17 B. Plateforme de l’ innovation p.18 I. Agence ELM-iDiN p.18 1. Observatoire des tendances et du savoir-faire p.19 2. Centre d’ affaires p.20 II. Centres régionaux de recherche et développement p.20 III. Centres de normalisation et de la propriété p.21 C. Pratique de l’économie innovatrice et solidaire p.22 I. Mobilisation et placement p.22 1. Stimulation des recherches p.23 a. Modélisation du développement régional p.23 b. Caractérisation des acteurs p.23 p. : page 12
  13. 13. 2. Interdépendance entre industries manufacturières locales p.24 a. Plan national de coopération p.24 b. Fonds d’appui aux recherches appliquées p.25 3. Appui à la création d’ entreprises innovatrices et responsables p.26 a. Fonds de garantie sur partage des risques et des charges p.26 b. Fonds de transition à la phase d’industrialisation p.27 c. Mesures incitatives des projets à forte valeur ajoutée p.28 d. Fonds d’intervention au lancement p.29 II. Expansion de la production et de la servuction p.30 1. Aide au renforcement des capacités et des performances p.30 2. Apports au soutien des recherches et des réalisations p.31 3. Priorisation des investissements en nouvelle technologie p.34 4. Mesures d’accompagnement au changement et d’appui à l’accès au marché international p.37 p. : page C a d r e d e R é a l i s a t i o n 2 13
  14. 14. R é a l i s a t i o n 2 A. Programmation Extension des opportunités existantes sur le secteur public et le secteur privé. I. Organisation Consolidation des multiples structures , des branches et de tous les acteurs malagasy s’activant sur les recherches Constitution au fil des programmes de la chaîne de partenariats Appel à manifestation d’intérêts divers et planification à terme des indicateurs d’ apport sur la production intérieure ainsi que l’orientation de différentes sources de fonds d’investissement Suivi et évaluation des objectifs établis  Maîtrise de la chaîne de valeur ajoutée au niveau des relations internationales. 14
  15. 15. R é a l i s a t i o n 21. Domaine de l’enseignement  Axe de fondement sur l’éducation et la formation  Participation et intégration au programme scolaire et universitaire Adoption à tous les niveaux : Travaux manuels , ateliers de créativité, application des recherches Cas : Ateliers Epp/ceg/Lycée, Ankatso, Polytech, IST, ISPM, Seces 2. Domaine public et les projets de recherche communs Accent sur le partage publique et les services publics afférents : éducation/santé/social/psychologie, agroalimentaire, énergie, mer/environnement/climat, textile habillement, habitât/foncier, biotechnologie/physique-chimie, arts/audio-visuel, télécom, éditions Cas : RGPH3, Adduction d’eau, Lire & Ecrire, Décentralisation,… 3. Cartel de techniciens Recentrage des projets et des résultats attendus Cas : Inspecteurs d’Etat, FOFIFA, ordres des médecins-paramed, ordres des ingénieurs, CIDST, CNRIT, CENAM, IPM, LNTPB, IMRA, SOC, CREAM, Cabinets, Bureaux d’études Entités à vocation sociale et environnementale : Akama, Handicap, AKAMASOA, HAFARI, AVG, MNP, Mecie, Centres d’accueil, Foyers, Clubs, Associations, Fiangonana, Diasporas 15
  16. 16. R é a l i s a t i o n 2II. Centres d’information Offre présentée à la phase « andoharano » et « taniketsa » Source de documentation. Cas : Procédures administratives Boîte à idées Banque de données : Type de Plateforme pour appuyer la production et la servuction : Projet manufacture www.taniketsa.idmadagasikara.mg (Banque de données matières 1ère) Métiers www.andoharano.inmadagasikara.mg (Banque de métiers) Guide de partenariat ou de l’investissement :  Etudes sectorielles  Modèles de plan d’affaires  Eventail de 100 projets  Annuaire d’experts techniques ou scientifiques  Agenda des évènements, revues, catalogues  Modélisation de la chaîne de valeur ajoutée 16
  17. 17. R é a l i s a t i o n 2III. Structures d’incubation Développement de projet Porteur de projet : Modélisation des étapes de faisabilité tant fonctionnelle que technique. Simulation Accompagnement d’experts ou d’ingénieurs. Incubateur Durée : 3 à 12 mois Développement de la création Initiateur-créateur : Occasion de produire ou bâtir, mettant à disponibilité des propriétés ou des immobilisations à titre locatif. Portage, Traçabilité Durée : 1 à 3 ans Exemples de rôles & d’intervenants : Acteurs publics : MFB-Impôt&Trésor/EDBM/OMAPI/Douanes/RAI (Royal Ampanjaka Investment), CNAPS, Hariasa: émission de bons, allègement, prêt d’honneur, intégration/réinsertion sociale-culturelle-environnementale- Acteurs privés : FIARO, Assurance : soutien projet Diaspora : Transfert de revenu & technologie, mobilisation de savoir-faire 17
  18. 18. R é a l i s a t i o n 2 B. Plateforme de l’ innovation I. Agence ELM-iDiN Agence pour la promotion de l’environnement-emploi et de l’innovation-investissement « Ezaka Lafatra ho an’i Madagasikara » – Agence E.L.M. Offres de ELM - iDiN Observer-Cibler-Réfléchir-Anticiper-Se former-Apprécier « Entrepreneuriat solidaire » Cas d’illustration: Offre supplémentaire projetée Projet prêt à bâtir : Equipe de projet : Culture entrepreneuriale à partir du stade universitaire +16 ans<individu/équipe<30 ans PACK Société prêt à bâtir : Siège Cluster Hub+matériel à disposition+(papier administratif+Business plan+annuaire clients potentiels) + commissaire concurrence + consultant auditeur+encadrement local Cas de fonctionnement: participation membre iDiN + badge, statuts juridiques: provisoire projet 18
  19. 19. R é a l i s a t i o n 21. Observatoire des tendances et du savoir-faire Conseils pratiques : accélérer les recherches, Labos/ateliers (pub/utilisation atelier) Enquête et évaluation sur la potentialité de la production, moyens, évolution des technologies IMI/INSTAT/CREAM/Bureau d’études Mentoring : Alliance d’expériences entre les jeunes et les seniors Cas d’illustration : TIC+agro (?), Médecine+TIC /JPM/FIVMPAMA/GEM/MEETFP/Communes Cogérance avec chaque représentant des entités publiques chargées de l’emploi et des centres d’affaire /EDBM-ITBM/INSTAT/CREAM/CITE Facilitation de la caractérisation des domaines potentiels pour les recherches, cadre légal - déclaration d’existence Proximité lors de la constitution des entreprises Certification-labelisation pour chaque projet déjà financé Analyses multicritères sur l’environnement global de l’entrepreneuriat : fournisseurs-producteurs-utilisateurs Multiplication des ressources documentaires 19
  20. 20. R é a l i s a t i o n 22. Centre d’ affaires ITFM « Ivotoeran’ny fandraharahana malagasy » MWUBC (Malagasy World Union Business Center)/FIVMPAMA/GEM/SIM/AMIC/Diasporas Assistance à la réalisation des projets et à la satisfaction des relations entre porteur de projet ou métier et investisseur (matériels*, financement, conseils, partenaires-équipes). Cas d’illustration : Secteurs Cibles : industrie, recrutement, agriculture, commerce, artisanat, services , tourisme *Réutilisation des objets créés pour équiper les nouvelles recherches (nouveaux produits, produits transformés) Chaîne de valeur : Combler le marché de l’innovation surtout au niveau des industries et des entreprises avec les nouvelles inventions. II. Centres régionaux de recherche et développement Répartition des idées de projet/OMAPI/IMI/CNRIT Renseignement, Formation /Cabinet-Bureau : Accompagnement Cas d’illustration : Agences de relais des informations dans tout le pays 20
  21. 21. R é a l i s a t i o n 2III. Centres de normalisation et de la propriété Entités chargées de la propriété industrielle et des normes Anticipation des exigences correspondantes aux produits , aux procédés et toute protection des inventions BNM/OMAPI (Label : exigences qualités « malagasy ») /Entités chargées des droits des consommateurs-utilisateurs Mémorandum sur les marques déposées , les dessins, les circuits imprimés , les maquettes et les échantillons; Manifestation sur les avantages distinctifs : marques déposées, plans sur les cartes topographiques Promotion incluant de la propriété intellectuelle comme les ouvrages, les artisanats, les sculptures, les compositions et les réalisations /OMDA/Academies/Musées 21
  22. 22. R é a l i s a t i o n 2D. Pratique de l’économie innovatrice et solidaire I. Mobilisation et placement Stimulation et apports /DGI Mesures incitatives Sollicitation de part venant du secteur public – aide pour soutenir les projets - sur 80% de la valeur du montage de chaque projet pouvant être limitée à 16.000.000 ariary incluant une industrie, un atelier-laboratoire et une structure d’intégration sociale comme /Entités chargées des droits des consommateurs-utilisateurs. Cas d’illustration : Banque publique de l’Etat Malagasy pour la promotion MicroE-PME-PMI : Collecte de fonds, 100%monnaie physique+matériels en nature Fonds régulier de l’entrepreneuriat par an : 10.000.000.000 ariary Manifestation : Publication, Appel à projet, concours 20% de la valeur du montage pour : l’équipe de projet, les matériels d’exploitation courants Apports échelonnés selon l’appréciation en fonction des cahiers de charge. Les apports à ce titre sont considérés comme de nouveau projet sans redondance. 22
  23. 23. R é a l i s a t i o n 21. Stimulation des recherches Accent sur le parrainage entre membre, valorisation du savoir- faire et du savoir-fabriqué, soutien exponentiel des talents individuels et collectifs /OMAPI/IMI/CNRIT : simulation/atelier Marketing public de l’innovation, recherche & développement, Valorisation du partage a. Modélisation du développement régional Diffusion à l’échelle nationale des échanges de produits /CCi/MEI/MCC/MEETFP Promotion du jumelage interville, économie locale, SEL : échange libre Cas d’illustration : « Journée mondiale de l’échange & de la recherche solidaire, sans utiliser l’argent - monnaie» b. Caractérisation des acteurs Feuille de route et calendrier des évènements : journée de l’innovation, vente-exposition, salons, foires régionales Motivation : Fidélisation/Achievements, Vote meilleur projet/ratings, lauréats, cadeaux sponsors Communication /Affiliation Cas d’émission télé : Diako, Ny Asako, Journal de l'Economie, Kolo'art, Tolotra sy tinady, e-see magazine, Vaovaom-paritra Cas d’émission radio : Trano gasy , Mba ho vanona, Toavy fa soa Cas de lien web : firaketana.org ; 23
  24. 24. R é a l i s a t i o n 2 2. Interdépendance entre industries manufacturières locales Coopérative régionale par secteur/filière: Promotion des Régions-Investissement Local /FIVMPAMA /CREAM /FDL /FID /SIM /DGI Mesures incitatives /MATD – Sécurisation foncière&Aires protégées a. Plan national de coopération Appui à l’implication des projets envers l’économie locale de production : foires régionales /Vaovaom-paritra Répartition de l’offre et de la demande suivant l’équilibre du marché national (Balance commerciale locale par région) /Fokontany/Communes/INSTAT/CREAM/ Avis consultatif préalable auprès la population locale, description des priorités et les valeurs perçues pour chaque projet Cas d’illustration: Adaptation au changement : Respect des bonnes valeurs culturelles sur la propriété foncière vers une exploitation pérenne 24
  25. 25. R é a l i s a t i o n 2 b. Fonds d’appui aux recherches appliquées Financement des recherches vers la production /MFB/Laboratoires/Ateliers/OMAPI/MEETFP Dédié au centre, institut ou laboratoire associé à une industrie Dédié aux chercheurs finalisant une conception dans les 3 ans d’existence de projet. Disposition sur les ressources humaines Panoplies d’études, d’essais, d’échantillonnage et de conservation. Cas d’illustration : Chaque Lycée technique dans le pays bénéficiaire du fonds peut être associé à des industries ou des entreprises pour les services de maintenance ou même pour la fabrication d’équipement léger afin de renforcer les expériences dans le temps et dans l’espace des relèves tout en minimisant les coûts Cas : Matériels : agriculture, santé, véhicules, bâtiments, travaux publics 25
  26. 26. R é a l i s a t i o n 2 3. Appui à la création d’ entreprises innovatrices et responsables a. Fonds de garantie sur partage des risques et des charges /Venture capital+Assurance/DGI Mesures incitatives-risques Sollicitation aux appuis du secteur public ou au niveau des communes pour les entreprises dynamiques qui relèvent les entreprises en difficulté : potentialités pour les porteurs de projet Exploration de nouvelles opportunités d’innovation Viabilité et croissance rapide surtout des start-up, micro- entreprises et PME-PMI Cas d’illustration : Conditions durant une période limitée ou illimitée consentie et contrôlée (Audit des agents du secteur public: Sélection & Transparence, Taille des entreprises (grande+petite), Priorité, Valeur Ajoutée(TVA), Nombres de Métiers relatifs) Catégorie : Fiaraha-mizaka-Portage ou Fiaraha-mitantana-Fusion-acquisition 26
  27. 27. R é a l i s a t i o n 2 b. Fonds de transition à la phase d’industrialisation Dispositions de péréquation de l’économie de sous-traitance Délocalisation locale-Déconcentration des zones industrielles Subventions d’équipement ou d’investissement ou portage sur le capital, montant sur 60% des capitaux propres : Cas d’application : Construction d’entrepôt collectif des récoltes ou de matières premières dans chaque commune de la grande île en tant que Banque de coopérative locale: biens en valeur+numéraire /Communes /FIVMPAMA /GEM /SIM /FDL /AMIC /RAI Maîtrise de la chaîne logistique=base de la bourse nationale de commerce, vecteur de stabilité en développement rural Prêts d’honneur : Formalisation de nouveau projet, mutation vers PME-PMI, vision à long terme de développement local Règles de fonctionnement établies par la communauté locale surtout au niveau du Rapport de Contrôle et suivi des comptes en public 27
  28. 28. R é a l i s a t i o n 2 d. Mesures incitatives des projets à forte valeur ajoutée /DGI/MFB/MEI/MEETFP Idées ou projets innovants en concours de montage dont les coûts affectés valent moins de : 16.000.000 ariary pour les projets individuels,  40.000.000 ariary pour les projets en entreprise  Continuité des projets dont les coûts valent moins de 40.000.000 ariary, octroie d’impôts différés ou d’exonération sur 1 ou 2 ans mais réinjecté sur le capital. Cas d’application des aides : • Participation ou réduire les emprunts sur 30% du budget prévisionnel des projets – valant moins de 9.000.000 ariary. • Mérites envers les recherches ou l’expertise trouvée- sur 70% des recherches – valant moins de 1.000.000 ariary. • Bon système d’exploitation - 10 % sur les investissements matériels plafonné à 4.800.000 ariary • Bonne planification financière – atteignant 50% d’autofinancement plafonné à 1.200.000 ariary 28
  29. 29. R é a l i s a t i o n 2 e. Fonds d’intervention au lancement Donation et contribution /Fonds Régulier Entrepreneuriat Fonds commun porté sur le budget des projets à fort potentiel d’innovation en amont du démarrage. Captiver les porteurs d’idées à :  Exploiter les brevets existants,  Achever les objectifs des recherches initiées, des apports technologiques et de la création d’emplois,  Maîtriser le processus de fabrication avant la phase de commercialisation,  Veiller sur l’efficience des investissements prévus à part l’engagement sur les accords communs de gestion Cas d’illustration : « Appel au Projet public : Emission de bon de collecte de fonds à taux d’intérêt attractif» Traditions : « Atero ka alao» (Donant-Donant) Evolution : collectes, dons, legs « crowdfunding » « Soa fianatra, Soa atao levenam-bola » (Donons-Gagnons) 29
  30. 30. R é a l i s a t i o n 2 II. Expansion de la production et de la servuction 1. Aide au renforcement des capacités et des performances Programme du projet : (selon le statut juridique) Plan de Travail & Budget Annuel Prévisionnel Ou Planning d’activités et plan de financement Regroupement et ateliers avec les impétrants respectifs aux projets, aux produits ou aux services et une sélection au hasard de membres en tant que jury. Cas d’application : Etat du projet+cahier de charges : Lancé, En cours, Réalisé/En annuaire, Rebut Cas d’illustration : Simulation en ligne, jeux de simulation : ferme, élevage, production: responsabilisation des jeunes natifs de technologie Attribution des expertises : /Fokontany/Communes Assistance technique disponible sur annuaire ou numéro vert ou service en ligne ou descente répartie par région : Cas d’application : médical, agroalimentaire, management, environnemental; production industrielle, BTP 30
  31. 31. R é a l i s a t i o n 2 2. Apports au soutien des recherches et des réalisations MFB/DGI Mesures incitatives-TVA/MEI/MRS/Mecie Promouvoir les intérêts d’investir sur les recherches afin d’amplifier la croissance surtout au sein des entités déjà constituées. Sollicitation de la part du budget annuel de l’Etat pour les 10.000.000.000 ariary, ciblant surtout les bénéfices de l’économie manufacturière et de la transformation de biens à forte valeur ajoutée induisant le développement de tous les métiers et les services potentiels. Cas d’illustration : Transformation locale des ressources moins renouvelables en composants d’équipements de production d’énergie renouvelable. Pétrole+Fer+Nickel+Cobalt+Ilménite+Or+Autres=Plaque solaire/Poste Eolien Benchmark: Ecocert-Nordique/France/Brésil, Discovery US-canada, Innovation-Japon, Design-Deutch, Wise-Arabique/Inde 31
  32. 32. R é a l i s a t i o n 2 Cas de critères:  Suivi de programme de formation avec check point  Suivi des cahiers de charges depuis la budgétisation de chaque projet individuel ou collectif abordant les fokontany et les communes, pour convenir les flux des investissements ou les collectes de fonds et succinctement l’équitable dans la répartition des marges dans les situations économiques « Miara-miatrika ». Libre accès et consultable au public avec assistance sur les compte-rendus et des termes. Cas d’application : comptabilité, juridique  Budgets : 10.000.000.000 ariary : Fonds Entrepreneuriat  Plafond : 400.000.000 ariary Cas d’application : •Prêts à taux réduit pour les en cours urgents remboursables sous forme directement de placement selon les marges réalisées, •Besoins en fonds suite aux placements •Besoins en trésorerie suite aux créances des clients >30 jours •Prêts remboursables avec flexibilité d’échelonnement à terme 32
  33. 33. R é a l i s a t i o n 2 Cas de fonctionnement: /DGI/MEI/Experts-audit : Accompagnement  Taux réduit de remboursement : 0%-5% par an  Délai : 6 à 10 ans  Délai en remboursement différé: 0 à 2 ans accordé surtout au start-up ou petite entreprise manufacture moins de 5 ans d’existence. Cas de conditions  Investissements matériels: 70%, les matériels d’usage de base, prêt renouvelable tous les cinq ans plafonné à 8.000.000 ariary pour chaque petite entreprise.  Autres investissements : 30%, prêt renouvelable tous les cinq ans plafonné plafonné à 5.600.000 ariary pour chaque petite entreprise. 33
  34. 34. R é a l i s a t i o n 2 3. Priorisation des investissements en nouvelle technologie /CNRIT/IMI/Ministères Appui en faveur des entités de transformation et les producteurs en concurrence (attractivité de l’alliance/quote-part)  Sur les matériels: Equipements pour les recherches Equipements de laboratoires-contrôle ou d’ateliers  Sur les services rattachés: Appel aux spécialistes Organisation du processus qualité et d’assurance : QSHE, iSO, HACCp, sns. Progiciels: Conception : CAO/DAO Gestion des bases de données et sécurisation : Sécurité cloud, Lois sur e-commerce, Piratage informatique, Ethiques 34
  35. 35. R é a l i s a t i o n 2 Cas d’application sur les investissements en technologie de pointe Matériels: plus de 50% sur la valeur de tout l’investissement à effectuer y compris pour le R&D, les matériels informatiques et électroniques, appui plafonné à 8.000.000 ariary Transfert de technologie/Sous-traitance: plus de 50% sur la valeur de tout l’investissement incluant la formation, la normalisation, permis d’exploitation de brevet ou licence, appel à une expertise,… Cas de fonctionnement : Libre sous conditions d’intégration ou de collaboration avec les universités ou les centres de formation professionnelle Cas d’application sur les investissements en recherche et développement  Certification de projet innovant  Mérites : Motivation-Fidélisation des investissements intègres 35
  36. 36. R é a l i s a t i o n 2 Cas de fonctionnement de vote par les membres des projets (gamification): Exposition des attraits distinctifs de chaque projet-métier :  Qualité du projet (nouveau produit, procédé ou service rattaché),  Responsabilités du projet (ressources humaines, impact environnemental, exploitation des matières premières et les valeurs ajoutées manufacturières, transparence, métiers relatifs…)  Note sur l’évolution technique des produits ou des services  Fonctionnalité du produits ou du service,  Impact de l’innovation sur les tendances à l’échelle nationale ou mondiale,  Propriété industrielle (déposition, marque)  Performance de l’équipe de projet si présent (réseau et partenariat ),  Respect des délais et des cahiers de charges,  Evaluation des risques en faisabilité. 36
  37. 37. R é a l i s a t i o n 2 4. Mesures d’accompagnement au changement et d’appui à l’accès au marché international : Présence à l’international /CCI/EDBM/ITBM/OMAPI/MCC/MEI/Experts-Consultants: Accompagnement Programme d’appui ou de mise en valeur : Apports sur les avantages de compétitivité et de performance Cas d’application : Acquisition d’équipements Matériels informatiques Equipements de laboratoires-contrôle ou d’ateliers Equipements pour les recherches Apports sur les services requis : Politique (Communication, productivité, distribution: brevet/licence) Maîtrise des coûts Gestion prévisionnelle des compétences et des effectifs Optimisation du changement pour les entreprises à l’export Partage d’expériences, acquisition ou représentation d’industrie Recrutement d’ingénieurs ou de techniciens Appel aux divers services spécialisés… 37
  38. 38. R é a l i s a t i o n 2 Cas d’application : Pôle des industries Malagasy face à la concurrence et l’accès au marché international Maintien des avantages concurrentiels /ITBM/CCI/MCC Positionnement face aux barrières non tarifaires /BNM Appuis sur les études de marché Cas d’illustration : Négociation à l’international Avis au consentement public sur Appels au Transfert de technologie ou Investissements Directs étrangers A chaque forum public de l’investissement, apports sur l’organisation de l’évènement à 85% 15%, participation des porteurs de projet , dont 70% pouvant être prélevés auprès des entités d’intégration locale ou à l’étranger 38
  39. 39. R é a l i s a t i o n 2 Résultats attendus avec iDiN:  45% du taux d’accroissement du savoir-faire national des particuliers ou des industries désirant maintenir un avantage concurrentiel et élargir le marché. Dont 70% sur la promotion des projets respectifs Cas d’illustration : Santé : Logiciel informatique pour malvoyant 30% sur les fonctionnalités de réseau social avec les services correspondants ayant ses conditions d’utilisation selon les études effectuées pour préserver les qualités, les propriétés et la pérennisation. Cas d’illustration : Descente physique sur le terrain, suivi des contacts et les assistances techniques souvent citées. (Réseau équipe du projet : Teamer) « …Tao trano tsy efan’ny irery » 39
  40. 40. R é s u m é 3 Avantages et valeurs ajoutées induits par iDiN et par tous les collaborateurs: a. Effets générateurs : Développement et valorisation du savoir-faire faire, Ouverture envers le savoir-faire national et international Accessibilité des technologies : les besoins adaptés, la demande, la faculté du « vita gasy » Projection de choix de vie ou de nouvelles opportunités, Amélioration de la valeur ajoutée sur les offres locales et les emplois au sein des sociétés et de la société. b. Effets multiplicateurs : Investissements et partage de valeur Accroissement du taux de l’emploi et du partage Indice de performance mondiale comparée- échange d’idées Perfectionnement des produits ou des services à l’export Rôle du projet en tant qu’indicateur logique du marché: la taille, l’état de lieu, la potentialité, l’historique et l’équilibre. 40
  41. 41. R é s u m é 3Axes de iDiN : Focus a. Administration : Implémentation d’une chaîne de responsabilité et de toutes structures contribuant à la bonne gouvernance dans un Etat défini b. Interface des rapports sociaux : Soutien du secteur des recherches, des porteurs de projet avec touts intéressés et tous concernés directement, entre les producteurs et les utilisateurs d. Relations publiques : Promouvoir les échanges vers toute forme potentielle de partenariat Industries et concepteurs, incubation de projets Laboratoires et les ateliers Chercheurs et unités de contrôle : Associations, coopératives Agences dans toute l’île et les consulats malagasy supportant les investigations Institutions facilitant les investissements matériels et les placements Divers centres incitant l’exploration des savoir-faire Tous les niveaux de l’enseignement : écoles, lycées, universités, polytechniques, centres de formation/accueil/réinsertion Divers centres d’information Provinces, Régions, Communes et les Fokontany Divers centres d’affaire et les organisateurs évènementiels 41
  42. 42. S y n t h è s e 3Offres de ELM @ iDiN Ohatra @ fivelaran’ny fiaraha-miasa Exemple des flux: Type de réseau de Partenariat Olona Humain • Ecoles, Universités • Ordres des ingénieurs, des médecins, cabinets... • Associations : Akamasoa, Akama, Hafari, Effarem, Ceere, Efam, Fahita, … • Handicap, Aim, Jci, Jpm, Rotary, Lions,… Vaovao Information • Fokontany, Communes, Régions • Omapi, Bnm, Labos, … • Imi, Ipm, Cidst, Cream, Ftm , Cnrit, Cite • Hariasa, Edbm, Itbm, • Media:NyAsako, Diako,.. • Consulats, Diasporas, Vatsy Financier • Banque collective • Fiaro, Amic, Rai • Sim, Fivmpama, Gem, • Fdl, Fid, Cnaps, • MFB, MEI, MAEP, MFOP, MEETFP,MATD,MCC, MEnSupRes,… Mpiara-miasa mivantana Personnel Mpamatsy Fournisseurs Prestataires 42
  43. 43. S y n t h è s e 3iDiN dia rafitra mivelatra sy misokatra betsaka amin’ny fikarohana sy fampivoarana miezaka mampisongadina ny lanjan’ny tombotsoa amin’ny fifanakalozam-bokatra sy ny fahalalana; mampivondrona mpandray anjara isan-karazany. iDiN est une plateforme polyvalente et pluridisciplinaire de recherche et développement essayant d’élargir pleinement les valeurs recherchées sur l’échange des biens et des connaissances pour tous; tout en rassemblant le maximum d’acteurs. Ny fikarohana sy ny famoronana zava-baovao dia afaka mampandroso tsara ny toe- karena sy ny fiaraha-monina – izay mila manao tombana hatrany sy mandray lesona amin’izay vita. Manajary ny famoronana asa eto Madagasikara isika, fampitomboana traikefa ho matianina, indrindra ny tanora dieny mbola any @ambaratonga fampianarana fototra, hamolavola ny fifampiankinan’ny fampandrosoana maharitra manaja ny tontolo iainana ho naman’ny famokarana. « Tontolo, Finiavana…» Pour une planète Terre plus unie et une future génération plus meilleure, For better world… 43
  44. 44. C o m m e n t a i r e 3 Questions & Avis Aujourd’hui, agir ensemble pour bâtir une plateforme commune ?PLATEFORME COMMUNE @INNOVATION iDiN? VALEUR = Chaque personne, VOUS = Partage=Plusieurs personnes, NOUS Rêve = Idées = Passion = Projet = Réalisation = Travail Dans les 23 ans à venir, « Mitsinjo ny Trangan-javatra samihafa » ?ECONOMIE STABLE & ENTREPRENEURIAT + SOLIDAIRE? & ?PLATEFORME BOURSIERE INTERNE MALAGASY? « Bourse de Commerce & d’Actions » Solidarité = Plusieurs Organisations = Valeur ajoutée = Richesse + 43 ans, « Madagasikara Manan-karena Lavitra » ?Maintien du 0 pauvreté à Madagascar, c’est possible? !!! MIRAY HINA !!! « …tombony ho an’ny rehetra » « …ho an’ny taranaka » 45
  45. 45. • Atouts  Mizara hevitra eto an-toerana Source d’idée à l’échelle nationale  Toetsaina sy hambompo Valeur morale partagée  Madagasikara manan-karena olona, tany, akora fototra Madagascar riche en ressources humaines, terrain, matières premières • Perspectives  Traikefa maharaka ny any ivelany @fahaiza-manao Forte contribution à l’évolution des recherches mondiales  Ezaka lavitra ho an’ny fampandrosoana ho an’ny rehetra Effort porté sur le développement pour tous • Points à améliorer o Firehana @serasera ivelany Tendances en réseau de Communication o Mitsara ivelany traikefa matianina Préjugé sur l’image du professionnalisme o Mitady tombotsoa mazava ny mpisehatra Recherche d’avantages précis des intervenants o Fampandraisana andraikitra sy anjara Mobilisation des responsabilités et des compétences • Risques  Malaina hiatrika sy hitsinjo lavitra miaraka Hostilité envers les valeurs morales et les visions communes à long terme  Fanamaivanana ny ezaka vita miaraka Sous-estimation des efforts communs  Misy mitetika hanindry indray Instrumentalisation C o m m e n t a i r e 3Offres de ELM @ iDiN 46
  46. 46. • Atouts • Perspectives • Points à améliorer • Risques V i s i o n c o m m u n e 3Vos suggestions : 47
  47. 47. Abréviations: A n n e x e • Aim: Alliance intercoopération Madagascar • Akamasoa : Akany manantena soa • Akama: Akanin’ny moana marenina • Amic : Association malagasy des investisseurs en capital • Avg : Alliance vohary gasy • Bnm : Bureau des normes de Madagascar • Cao/dao : Conception/design assisté par ordinateur • Cci/m : Chambre de commerce et d’industrie de Madagascar • Ceere : Clubs entrepreneurs étudiants du rendez-vous des entrepreneurs • Cenam : Centre national de l’ artisanat de madagascar • Seces : Syndicat des enseignants chercheurs • Cidst : Centre d'Information et de Documentation Scientifique et Technique • Cite : Centre d'information technique et économique • Cnaps : Caisse nationale de prévoyance sociale • Cnrit : Centre national de recherche industrielle et technologique/Environnement • Cream : Centre de recherche, d'études et d'appuis à l'analyse économique à Madagascar • DGI : Direction générale des impôts • Edbm : Economic development board of Madagascar • Efam: Entreprendre au féminin à Madagascar • Effarem : Ezaka fampandrosoana ny faritra rehetra eran’I Madagasikara • Epp : Ecole primaire public • Fdl : Fonds de développement local • Fiaro : Financière d'Investissement ARO • Fid : Fonds d’intervention pour le développement • Fivmpama : Fivondronan’ny mpandraharaha Malagasy • Ftm : Foiben’ny taotsarintanin’i Madagasikara • Fofifa : Foibem-pirenena momba ny Fikarohana ampiharina amin'ny Fampandrosoana ny eny Ambanivohitra • Gem : Groupement des entreprises de Madagascar • Haccp : Hazard Analysis Critical Control Point • Hafari : Hery sy Andry Fiarovana • Imi : Institut malgache de l’innovation • Imra : Institut malgache de recherches appliquées • Instat : Institut national de la statistique 48
  48. 48. A n n e x eAbréviations: • Ipm : Institut pasteur de Madagascar • Iso : International standard organization • Ispm : Institut supérieur polytechnique de Madagascar • Ist: Institut/université supérieur technique • Itbm : International trade board of Madagascar • Jci : Jeune chambre internationale • Jpm² : Jeune patronat deMadagascar Jeunes/Juniors pour Madagascar • Lntpb : Laboratoire nationale des travaux publics et des bâtiments • MAE/P : Ministère de l’agriculture, de l’élevage/de la pêche • MAT/D : Ministère de l’ aménagement du territoire/de la décentralisation • MCC : Ministère du commerce et de la consommation • Mecie : Mise en compatibilité des investissements à l’environnement • MEI : Ministère de l’économie et des industries • MEnSupRes : Ministère de l’enseignement supérieur et des recherches scientifiques • MFB : Ministère des finances et du budget • MFOP/LS: Ministère de la fonction publique et des lois sociales • microE : Micro-entreprise • Mnp : Madagascar national parks • MRS/En : Ministère des ressources stratégiques /de l’environnement • MEETFP: Ministère de l’Emploi, de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle • Omapi : Office malgache de la propriété industrielle • Omda : Office malgache des droits d’auteur • PIB : Produit intérieur brut • Pme : Petites et moyennes entreprises • Pmi : Petites et moyennes industries • Qshe : qualité, sécurité, hygiène, environnement • R&D : Recherche et Développement • Rgph : Recensement général de la population humaine • Sim : Syndicat des industries de Madagascar • Soc : Service officiel de contrôle • Tic : Technologies de l’information et de la communication • Tva : Taxe sur la valeur ajoutée 49
  49. 49. Tetik ‘ Asa www.etomadagasikara.meximas.com MANKASITRAKA @FIARAHA-MIASA SY MIRARY FAHOMBIAZANA 2013-2014 copyright @ N.M.A – etomadagasikara@gmail.com 50

×