APPLICA                           TION                            ART                                      TOTEMDOSSIER DE...
2Présentation de l’artiste                                                           Laurent Le Deunff est né en          ...
3Présentation de l’oeuvreTotem de Laurent Le Deunffest installée en 2007 auCAPC.L’oeuvre est pensée aprèsun séjour en imme...
4Pourquoi cette oeuvre ?L’oeuvre nous a tout         Tant spirituellement qued’abord frappé par sa       visuellement, cet...
5    Présentation         de    l’application
6Pitch               Comment as t’on pu passer des totems originels plein de               spiritualité aux décors de fast...
7    Maquettes et    Déroulement    de la navigation
8Le spectateur arrive devant la borne et s’équipe d’uncasque son. L’utilisation du son va nous permettre deretransmettre l...
9    Premier contact de l’utilisateur avec la tablette:    Lorsque l’utilisateur touche la tablette les indiens se re-    ...
10On distingue que le totem est coupé en trois parties : une tête,un tronc, et les pieds/pattes.A la fin de la rotation le...
11     Jeux :     Le jeu est simple sur le même principe qu’une machine a sous     le joueur lancera la machine et va appu...
11 - 01 - 2013 		   Université de Bordeaux 3
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Presentation Totem

679 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
679
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
7
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Presentation Totem

  1. 1. APPLICA TION ART TOTEMDOSSIER DEPRésentationRéalisé par Marine Karmes, Jules Monjarret, Nicolas Rouat © Tous droits réservé
  2. 2. 2Présentation de l’artiste Laurent Le Deunff est né en 1977 à Bordeaux où il vit et travaille encore. Son travail s’articule essen- tiellement autour de la sculp- ture et du dessin. Jouant avec le contexte dans le- quel elles sont exposées, les sculptures reprennent sou- vent des archétypes (ro- cher, grotte, cerf...). Les matériaux utilisés sontpresque toujours en décalage vis à vis du sujet. Les éléments naturels ou éphémèresdonnent à la sculpture généralement faite pour durer la précarité du vivant. C’est unparadoxe qui occupe la plupart des oeuvres de Le Deunff. En fait, il semblerait aussique le traitement qu’il accorde aux objets est inversement proportionnel à leur trivia-lité : un matelas usagé, marqué par les ressorts d’un sommier bon marché est reproduiten chêne massif, une météorite ou une grotte se voient représentées en papier, unwigwam est taillé dans le cuir de buffle d’un ancien canapé.
  3. 3. 3Présentation de l’oeuvreTotem de Laurent Le Deunffest installée en 2007 auCAPC.L’oeuvre est pensée aprèsun séjour en immersion chezles indiens d’amérique auCanada. Elle a été réaliséà la tronçonneuse dans desblocs de chênes bicente-naire pour une dimensiontotale de 246,5 x 50 x 50cm. Ces quatre sculpturesmonumentales (elle s’im-posent à la vue sur les ter-rasses du CAPC) ont étéLes têtes d’ours, d’élan, demorse et de narval opèrentle passage entre le totemtraditionnel et spirituel et lePEZ, célèbre distributeur debonbons.
  4. 4. 4Pourquoi cette oeuvre ?L’oeuvre nous a tout Tant spirituellement qued’abord frappé par sa visuellement, cette oeuvretaille impressionnante. nous a touché et nous avons de suite voulu tra- En s’aprochant, le para- vailler ensemble sur cettedoxe entre la société de oeuvre.consommation et le sensspirituel indien du totem Les distributeurs PEZ sontfrappe immédiatement. Le des objets que nous cot-matériau du totem avec toyons depuis notre en-la forme de PEZ, second fance et de voir des PEZparadoxe venant des ainsi disposé dans un mu-habitudes de l’artiste de sée nous a intrigué et inté-travailler des matériaux réssé.complétement à l’opposéde l’objet représenté...
  5. 5. 5 Présentation de l’application
  6. 6. 6Pitch Comment as t’on pu passer des totems originels plein de spiritualité aux décors de fast food et autre parc d’at- traction au Canada ? Voici la question qu’a voulu soulever l’artiste. L’utilisateur va être amené à trouver une explication à travers notre application. La perte de spiritualité vien- drait-elle de la main de l’homme qui a joué avec ces to- tems ?But du projet Le projet se veut ludique et éssaye de retranscrire a sa manière les idées de l’artiste. L’application serait placée à proximité de l’oeuvre et ne serait donc utilisée que quelques minutes par les promeneurs. Le but est donc de faire passer une idée dans un temps restreint et d’amener les utilisateurs à ré- fléchir sur l’oeuvre en elle même.Public Cible L’application étant placé dans un musée elle s’adresse aux promeneurs de tout âges qui cotoient les musées d’arts modernes. Un aspect simpliste et d’une navigation aisée pour être sûre qu’aucun niveau de qualification ne soit néces- saire pour l’utilisation de l’application.
  7. 7. 7 Maquettes et Déroulement de la navigation
  8. 8. 8Le spectateur arrive devant la borne et s’équipe d’uncasque son. L’utilisation du son va nous permettre deretransmettre les ambiances sonores et les idées quel’on souhaite partager. Mode veille : Dans une ambiance traditionnelle et chamanique nous voyons à l’écran une cérémonie indienne. Des indiens dan- seront autour d’un totem de style traditionnel en bois sculpté. On entendra toute l’ambiance du feu crépitant accompa- gné des chants indiens.
  9. 9. 9 Premier contact de l’utilisateur avec la tablette: Lorsque l’utilisateur touche la tablette les indiens se re- tournent et partent en courant apeurés par l’intrusion. L’image change et nous voyons le totem de plus près qui tout d’un coup se met à tourner sur un axe vertical.
  10. 10. 10On distingue que le totem est coupé en trois parties : une tête,un tronc, et les pieds/pattes.A la fin de la rotation le totem est constitué de 3 pièces quine vont pas ensemble. Un bouton apparait et l’utilisateur estinvité a jouer avec cette machine a sous.
  11. 11. 11 Jeux : Le jeu est simple sur le même principe qu’une machine a sous le joueur lancera la machine et va appuyer trois fois pour essayer de constituer un totem complet.
  12. 12. 11 - 01 - 2013 Université de Bordeaux 3

×