10ème Congrès des Enseignants Documentalistes de l’Education
Nationale
9-10-11 octobre- Limoges 2015
Enseigner-Apprendre l...
“
”
« Démarches, modèles et concepts en didactique de
l’Information-Documentation »
MURIEL FRISCH
MCF Sciences de l’éducat...
3
UN ESPACE D’INFORMATION, DE DOCUMENTATION, D’ÉCHANGE,
DE PRODUCTION DE CONSTRUCTION DE SAVOIRS ET DE
CONNAISSANCES
http:...
UNE DYNAMIQUE : Emergences, Cheminements,
Constructions de savoirs et didactiques
(Inséparable d’une discipline, d’un doma...
IDEKI : UN PROJET DE RECHERCHE COMPOSÉ DE QUATRE ORIENTATIONS EN
INTERACTION
1- IDEKI Nouvel espace et nouveaux enjeux pou...
IDEKI : UN PROJET DE RECHERCHE COMPOSÉ DE QUATRE ORIENTATIONS EN
INTERACTION
2- IDEKI Nouvel espace et nouveaux enjeux pou...
IDEKI : UN PROJET DE RECHERCHE COMPOSÉ DE QUATRE ORIENTATIONS EN
INTERACTION
3- IDEKI Nouvel espace et nouveaux enjeux de ...
IDEKI : UN PROJET DE RECHERCHE COMPOSÉ DE QUATRE ORIENTATIONS EN
INTERACTION
4- IDEKI Nouvel espace et nouveaux enjeux pou...
QUELQUES CONTOURS DE NOTRE POSTURE EPISTEMOLOGIQUE
Installation d’une didactique de l’Information-Documentation et d’une
é...
QUELQUES CONTOURS DE NOTRE POSTURE EPISTEMOLOGIQUE
- Les didactiques comme sciences et facteurs d’évolution des pratiques
...
La didactique de l’Information-Documentation est assez récente
Elle émerge dans les années 1990
Elle est reconnue et doit ...
UN CHAMP DE DISCIPLINES, DE DOMAINES VOISINS PLUS OU MOINS
PROCHES
INFORMATION
DOCUMENTATION
COMMUNICATION
TECHNOLOGIE(S)
...
DES CONCEPTS, DES ENTREES CONSUBSTANTIELS
EXEMPLES :
« INFORMATION-DOCUMENTATION »
« INFORMATION-COMMUNICATION »
Chaque di...
A partir de 2007…Des entrées, reflets de courants de
pensées, de disciplines, de domaines de recherche
 Didactique et Inf...
AUJOURD’HUI ACCENTUATION SUR L’EMI
Est-ce que l’INFORMATION-DOCUMENTATION va intégrer l’EMI ?
OU
Est-ce que l’EMI va intég...
DE NOMBREUX MODELES PEUVENT ETRE CONVOQUES EN
INFORMATION-DOCUMENTATION
QUELQUES EXEMPLES
Corpus réalisé à partir :
- de textes ou de fragments sélectionnés dans la littérature
professionnelle et scientifique ;
-...
CONSTATS : BEAUCOUP DE MODELES QUI EXERCENT UNE INFLUENCE
SUR L’INFORMATION-DOCUMENTATION
Sont inscrits dans :
UNE LOGIQUE...
Ex : La démarche documentaire (1980, De Peretti ; Chevalier, Brigitte). Pour la formation
(MAFPEN) : 6 étapes
1- Cerner le...
MODELES SCIENTIFIQUES
EX : Une méthode de pensée réfléchie (John Dewey 1859-1952)
Petit livre How we think (1910) : sa con...
MODELES SCIENTIFIQUES
Ex : la recherche d’information comporte 5 étapes ou constituants
cognitifs (Guthrie, 1988) :
1- La ...
Ex : une approche « orientée usagers » au lieu d’ « orientée-émetteur » :
remettre l’usager au centre du système, de l’ins...
Ex : le modèle EST : Evaluation, Sélection, Traitement. (Tricot, Rouet 1998).
Contrôle de la totalité de l’activité
Le suj...
DES MODELES DE «REFERENTIELS POUR LA MAITRISE DE
L’INFORMATION »
Cinq modèles de « référentiels pour la maîtrise de l’info...
LE PARADIGME DE LA MAITRISE
Maîtrise de procédures
Maîtrise d’usages
Maîtrise de compétences
Maîtrise d’outils
Maîtrise de...
LE PROBLEME DE CERTAINS DE CES MODELES EN REFERENCE AUX
COURANT DE LA PSYCHOLOGIE COGNITIVE DU TRAITEMENT DE
L’INFORMATION...
D’AUTRES PARADIGMES COMME CELUI DE LA CULTURE/DES CULTURES
La culture de l’information (Juanals, 2003) ) : formée à partir...
DES « MODELES DIDACTIQUES » ET LEURS UTILISATIONS
Le modèle DIDACTIQUE comme outil de construction
Le modèle DIDACTIQUE co...
DES « MODELES DIDACTIQUES »
Des modèles didactiques composés d’un ensemble
d’éléments en interaction….
Ils nous permettent...
Proposition d’une modélisation à l’origine conçue surtout
pour construire une didactique de l’information-
documentation.
...
TRANSPOSITION/CONTRE-TRANSPOSITION
 MODELE ET METHODE : tenir compte du double mouvement en vue de caractériser le savoir...
32
DIDACTIQUE DE L’INFORMATION-DOCUMENTATION ET LE CONCEPT DE
CONTRE-TRANSPOSITION DIDACTIQUE
« La contre-transposition » ...
CARACTERISATION DES PRATIQUES SOCIALES
• LA NATURE DES
PRATIQUES
• Pratique Experte/Novice
• Pratique Professionnelle
• (y...
PLUSIEURS NECESSITES
Nécessité d’utiliser les concepts didactiques existants ou émergents
pour élaborer des dispositifs di...
DIDACTIQUES
 Nous suggérons comme « définition » : « du didactique, des didactiques »
(2)
 FRISCH : « Etude des conditio...
Le modèle didactique éducatif et relationnel basé sur la
transmission
Si l’on aborde la question du point de vue du rappor...
INFORMATION SAVOIR ET CONNAISSANCE
INFORMATION
CONNAISANCES
SAVOIR
DISPOSITIFS
DIDACTIQUES
CONSTRUCTIVISTES
EN
AMONT/PENDA...
INFORMATION-SAVOIR-CONNAISSANCE
Passer de l’information à la connaissance suppose une incorporation de
données externes da...
Il peut s’agir d’une :
- médiation par l’élaboration et l’usage raisonné d’outils spécifiques
et médiateurs d’aide à la ci...
Il s’agit de se mettre dans une logique constructiviste qui
autorise à se placer « du point de vue de l’apprenant », en l’...
41
LA DIDACTIQUE DE L’INFORMATION-DOCUMENTATION
 « Elle est un domaine de recherche. Elle étudie ce qui « se joue » au se...
« INFO-DIVERSITE » : un concept développé au sein
d’IDEKI
Dans les pratiques sociales, l’informatique grand public se déve...
« INFO-DIVERSITE : un concept développé au sein d’IDEKI
Dans l’Ecole, les usagers, les enseignants, les apprenants sont co...
« INFO-DIVERSITE : un concept développé au sein d’IDEKI
L’information peut être de :
- différents types : information brut...
- Les professionnels et les apprenants doivent gérer une variété d’informations et de
contextes d’information.
- Il s’agit...
INFO-DIVERSITE : un concept développé au sein d’IDEKI
L’information si elle est traitée peut renvoyer au concept de savoir...
Il y a une discipline, une didactique de l’Information-Documentation, ce
qui n’exclut en rien le fait qu’elle constitue au...
LE RECOURS AUX CONCEPTS DE REFLEXIVITE ET DE METACOGNITION
Ils peuvent permettre de donner du sens :
- aux apprentissages ...
PROTOTYPE DE MATRICE CURRICULAIRE ET SES MISES A L’EPREUVE
Eviter le piège du réservoir de « Bonnes pratiques »
Eviter le ...
DIDACTIQUE DE L’INFORMATION-DOCUMENTATION ET LE CONCEPT
« D’EFFICACITE REFLEXIVE »
« L’Information-Documentation est un re...
Paru
Et d’autres ouvrages en cours….
DES INDICATEURS D’ EFFICACITE REFLEXIVE EN FORMATION
Des indicateurs de réflexivité :
De la distinction du « pour soi » ; ...
Objectifs de formation
- caractériser la provenance, les fonctions, les manifestations de certaines
méthodes et démarches ...
Objectifs de formation
- tenir compte d’un processus intégré de diagnostic ;
- être en mesure de caractériser son domaine ...
TABLE RONDE : 2ème temps de communication
UN PROTOTYPE DE MATRICE DYNAMIQUE
Activité
Situation
didactique
Visées générales
Situation
déclenchante
Projet
Notions,
Savoirs,
Concepts,
Connaissances,
Cu...
MISE A L’EPREUVE DE LA MATRICE AVEC LES INDICATEURS DE REFLEXIVITE ET A
PARTIR DE TROIS EXPERIENCES DIFFERENTES EN RECHERC...
1- Expérience et expérimentation d’élaboration d’un dispositif de formation : le
projet de réalisation d’un « référentiel ...
MISE EN INTERACTION DES ITEMS DE LA MATRICE PAR RAPPORT AU PROJET DE KARINE
Dispositif de
formation pensé
par la formatric...
Le cadre de
référence est la
formation
continue
Les pratiques de
référence en
interaction sont : la
pratique professionnel...
MISE EN INTERACTION DES ITEMS DE LA MATRICE PAR RAPPORT AU PROJET DE KARINE
Les sujets-
acteurs : la
formatrice
organisatr...
MISE EN INTERACTION DES ITEMS DE LA MATRICE PAR RAPPORT AU PROJET DE KARINE
Projet : réalisation
d’un référentiel
bibliogr...
Activité/
Situation
didactique :
élaboration
bibliographique
Tâche : bâtir un réservoir de
sources pour la formation de
la...
Cadre
théorique/savoirs :
mise en contraste d’un
traitement expert et
d’un traitement
standard de
l’information.
Compétenc...
Moments
importants :
Anticipation,
Questionnement/
Réflexion et
Analyse des
apprentissages
(Réflexivité)
Plusieurs modèles...
Le curriculum doit s’élaborer en tenant compte de la complexité liée à la
mise en interaction de ces différents éléments.
...
Sélection d’ouvrages dans la collection que nous dirigeons aux
éditions l’Harmattan:
I.D/Emergences, cheminements et const...
Préfacé par Franc Morandi
Expertisé par : Jacques Wallet ; Marc
Weisser ; Jérôme Dinet
Préfacé par Antoine Zapata
Parus en...
BIBLIOGRAPHIE/SITOGRAPHIE
Argyris, C., Schön Donald A. (1996). Apprentissage organisationnel. Théorie, méthode, pratique. ...
BIBLIOGRAPHIE/SITOGRAPHIE
Frisch, M. (2013). Conférence d’ouverture. Cheminements de pensées, Savoirs en mouvement, Constr...
Jorro, A. (2005). Réflexivité et auto-évaluation dans les pratiques enseignantes. Mesure et évaluation en
éducation, vol.2...
BIBLIOGRAPHIE/SITOGRAPHIE
Paragot, J.M. (2014). Parcours d’un responsable de formation. Du métier vers la profession. Pari...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Didactique de l’Information-Documentation, des modèles, des concepts et un prototype de matrice curriculaire dynamique

3 992 vues

Publié le

[Muriel FRISCH - Maître de conférences en Sciences de l’Education - Université de Lorraine / ESPE - Laboratoire LISEC E.A. 2310 - Equipe Tech&Co]

De nombreux « modèles » peuvent être convoqués en Information-Documentation. Beaucoup d’entre eux s’inscrivent dans une « logique de modèles à étapes », expression que nous expliciterons. Consciemment ou inconsciemment ils induisent après leur exposition en formation des formes d’application, de reproduction. Certains répondent également à une « logique prescriptive », expression que nous définirons également, courant parfois le risque d’une dérive de formatage. Ces modèles sont-ils pour autant des « modèles didactiques » ? Il nous faut appréhender un champ de validité plus large que celui « des démarches types », « des modèles à étapes », « des modèles prescriptifs » en dépassant la conception de « modèles à appliquer ». « Le modèle a aussi (et surtout ?) un rôle heuristique : en raison de l’approche nouvelle qu’il autorise, son emploi d’un champ du savoir à un autre dégage des perspectives jusqu’alors inexplorées », nous pouvons ainsi aborder la question de « modèles didactiques » à construire, et, composés d’un ensemble d’éléments en interaction.
En rapport avec la thématique du Congrès «Enseigner-apprendre l’information-documentation ! Approches didactiques et démarches pédagogiques pour développer la culture de l’information des élèves» ; dans le contexte de convergence entre Information-Documentation, Culture de l’Information et Education aux Média et à l’Information (EMI) évoqué dans l’argumentaire et dans le cadre de nos recherches en didactique de l’Information-Documentation, nous proposons dans cette communication une réflexion soumise à la discussion au sein de la communauté professionnelle et scientifique autour de trois entrées. La première consiste à observer certains « modèles » issus de sources variées qui peuvent être conçus comme référent à reproduire. La seconde consiste à caractériser ce que l’on peut entendre par didactique de l’Information-Documentation aujourd’hui, notamment en tenant compte du concept d’info-diversité émergeant au cours de nos recherches. Les enseignants, les apprenants sont confrontés à différents types d’information (information brute, information traitée, information durable…) ; différentes natures d’information (physique, logique, analogique, numérique…) ; différents supports d’information, différentes formes d’information, différents formats d’information… Ils doivent gérer une variété de contextes d’information. Notre dernier chantier de recherche a contribué à élaborer des critères d’intelligibilité de la pratique enseignante en construction dans le rapport à cette « info-diversité ». La troisième porte sur l’élaboration de matrices curriculaires dynamiques, qui tiennent compte d’une progression des apprentissages, du développement de l’individu et de formes «d’efficacité réflexive». [...]

Publié dans : Formation
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
3 992
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2 346
Actions
Partages
0
Téléchargements
39
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Didactique de l’Information-Documentation, des modèles, des concepts et un prototype de matrice curriculaire dynamique

  1. 1. 10ème Congrès des Enseignants Documentalistes de l’Education Nationale 9-10-11 octobre- Limoges 2015 Enseigner-Apprendre l’Information-Documentation! Approches didactiques et démarches pédagogiques pour développer la culture de l’information des élèves. AXE 3 : Quel cadre opératoire de mise en œuvre d’un enseignement en information-documentation ?
  2. 2. “ ” « Démarches, modèles et concepts en didactique de l’Information-Documentation » MURIEL FRISCH MCF Sciences de l’éducation Université de Lorraine/ESPE LISEC EA 2310 Equipe Tech&Co Thématique : Didactiques, Métiers de l’Humain et Intelligence collective Responsable du réseau, projet scientifique et de la plateforme IDEKI Muriel.frisch@univ-lorraine.fr/ muriel.frisch@wanadoo.fr
  3. 3. 3 UN ESPACE D’INFORMATION, DE DOCUMENTATION, D’ÉCHANGE, DE PRODUCTION DE CONSTRUCTION DE SAVOIRS ET DE CONNAISSANCES http://wikidocs.univ-lorraine.fr/pages/viewpage.action?pageId=50171284 INFORMATION-DOCUMENTATION-DIDACTIQUES-ENSEIGNEMENT-EDUCATION-KULTUR- KNOWLEDGE-INGENIERIE-INNOVATION
  4. 4. UNE DYNAMIQUE : Emergences, Cheminements, Constructions de savoirs et didactiques (Inséparable d’une discipline, d’un domaine, d’une éducation à, d’un champ professionnel.). UN META CADRE UN RESEAU, UNE PLATEFORME, UN PROJET DE RECHERCHE AUTOUR DE LA THEMATIQUE Didactiques, Métiers de l’humain et Intelligence Collective,
  5. 5. IDEKI : UN PROJET DE RECHERCHE COMPOSÉ DE QUATRE ORIENTATIONS EN INTERACTION 1- IDEKI Nouvel espace et nouveaux enjeux pour construire et innover en didactiques : les didactiques et les métiers de l’humain dans leur relation à des concepts, des modèles, des modélisations, des traces Un défi à l’Heure du « tout compétence » est de ne pas renoncer à une forme de constructivisme épistémologique (Ecole Astolfienne) Impliquer les apprenants dans l’expérience du processus d’apprentissage Envisager les concepts comme une aide à la construction Les compétences ne sont pas que cognitives mais aussi conceptuelles
  6. 6. IDEKI : UN PROJET DE RECHERCHE COMPOSÉ DE QUATRE ORIENTATIONS EN INTERACTION 2- IDEKI Nouvel espace et nouveaux enjeux pour permettre le passage d’une culture de l’information à une construction des savoirs et une organisation des connaissances Comment aider le sujet à devenir le centre organisateur qui donne activement forme à son environnement culturel ? Comment aider la personne à concevoir l’information, non pas comme consommation de savoir, mais comme production de savoir? L’Information-Documentation, la culture documentaire et informationnelle et l’activité de recherche contribuent à penser de nouveaux dispositifs et des compétences professionnelles novatrices dans une dynamique plus collective.
  7. 7. IDEKI : UN PROJET DE RECHERCHE COMPOSÉ DE QUATRE ORIENTATIONS EN INTERACTION 3- IDEKI Nouvel espace et nouveaux enjeux de la construction d’une didactique adaptée et une professionnalité accentuée et inclusive Un nouvel espace didactique en développant une didactique adaptée aux publics à Besoins Educatifs Particuliers, à des apprenants en grande difficulté Des formes d’accompagnement adaptés qui contribuent à une professionnalité accentuée (1) (1) Voir article de Jean-Marc Paragot « Professionnalité accentuée » communiqué dans le cadre du colloque OPHRIS le 7/02/2012. Disponible à l’adresse : http://wikidocs.univ-lorraine.fr
  8. 8. IDEKI : UN PROJET DE RECHERCHE COMPOSÉ DE QUATRE ORIENTATIONS EN INTERACTION 4- IDEKI Nouvel espace et nouveaux enjeux pour une didactique de la documentation inclusive Un nouveau domaine de recherche en émergence Analyse des dispositifs inclusifs actuels en Information- Documentation Un travail de théorisation de l’activité, des apprentissages de l’activité, les documentalistes sont incitées à produire de nouvelles modalités de travail orientées action.
  9. 9. QUELQUES CONTOURS DE NOTRE POSTURE EPISTEMOLOGIQUE Installation d’une didactique de l’Information-Documentation et d’une épistémologie documentaire et informationnelle par rapport à une forme d’épistémologie plurielle (Scientifique, de la Pratique Professionnelle, Scolaire) Dans un inter-champs : SIC/SE-F et didactiques/Pratiques et formation professionnelle Une matrice curriculaire multiréférencée et qui doit se construire en tenant compte : - Du développement du sujet - Des expériences des apprenants, des pratiques professionnelles et de formation - De la réflexivité en action - De l’analyse des apprentissages de l’activité
  10. 10. QUELQUES CONTOURS DE NOTRE POSTURE EPISTEMOLOGIQUE - Les didactiques comme sciences et facteurs d’évolution des pratiques professionnelles - Le phénomène de didactisation se distingue de celui de disciplinarisation - Information-Savoir et Connaissance ne signifient pas la même chose
  11. 11. La didactique de l’Information-Documentation est assez récente Elle émerge dans les années 1990 Elle est reconnue et doit se stabiliser… DIDACTIQUE DE L’INFORMATION-DOCUMENTATION
  12. 12. UN CHAMP DE DISCIPLINES, DE DOMAINES VOISINS PLUS OU MOINS PROCHES INFORMATION DOCUMENTATION COMMUNICATION TECHNOLOGIE(S) INFORMATIQUE NUMERIQUE MEDIAS… Un contexte de convergence….
  13. 13. DES CONCEPTS, DES ENTREES CONSUBSTANTIELS EXEMPLES : « INFORMATION-DOCUMENTATION » « INFORMATION-COMMUNICATION » Chaque discipline, chaque domaine à une spécificité Des théories de l’information Des théories de la communication Des théories de la documentation…
  14. 14. A partir de 2007…Des entrées, reflets de courants de pensées, de disciplines, de domaines de recherche  Didactique et Information-Documentation  Education-documentaire et informationnelle  Information Literacy  Maîtrise de l’information  Education à l’information  Culture de l’information  Culture informationnelle  Education à une culture  Transliteracy  E-Documentation  Education aux médias  EMI
  15. 15. AUJOURD’HUI ACCENTUATION SUR L’EMI Est-ce que l’INFORMATION-DOCUMENTATION va intégrer l’EMI ? OU Est-ce que l’EMI va intégrer l’Information-Documentation? OU Est-ce que les deux vont cohabiter ?
  16. 16. DE NOMBREUX MODELES PEUVENT ETRE CONVOQUES EN INFORMATION-DOCUMENTATION QUELQUES EXEMPLES
  17. 17. Corpus réalisé à partir : - de textes ou de fragments sélectionnés dans la littérature professionnelle et scientifique ; - d’expériences d’élaborations de dispositifs ; - de traces professionnelles ; - de nos propres élaborations. METHODES DE RECUEIL DE DONNEES
  18. 18. CONSTATS : BEAUCOUP DE MODELES QUI EXERCENT UNE INFLUENCE SUR L’INFORMATION-DOCUMENTATION Sont inscrits dans : UNE LOGIQUE A ETAPES UNE LOGIQUE PRESCRIPTIVE, DE MAITRISE Par conséquent : QUID DE L’EXPERIENCE d’APPRENTISSAGE, DE L’ANALYSE DES APPRENTISSAGES DANS L’ACTIVITE, LE FAIRE ? QUID DU SAVOIR DE L’INFORMATION ET DU MAINTIEN D’UNE HEURISTIQUE ? Et : SONT-ILS DES MODELES DIDACTIQUES ?.......
  19. 19. Ex : La démarche documentaire (1980, De Peretti ; Chevalier, Brigitte). Pour la formation (MAFPEN) : 6 étapes 1- Cerner le sujet 2- Chercher des documents 3- Sélectionner les documents 4- Prélever l’information 5- Traiter l’information 6-Communiquer l’information Aujourd’hui : Ex. la démarche documentaire en TPE « Voici les étapes à suivre lors d’une recherche. Elles sont au nombre de 5 et suivent un ordre logique même si des allers-retours sont souvent nécessaire à la progression du travail : Cerner/Questionner/Explorer ; Chercher/Collecter des documents ; Sélectionner/Lire ; Exploiter/Traiter ; Communiquer ». La démarche documentaire en TPE Romorantin-Lanthenay, CDI Claude de France. La démarche documentaire en TPE En ligne : http://fr.scribd.com/doc/141725793/demarche-documentaire-2012-e-sidoc MODELE : UN REFERENT A REPRODUIRE ? DES MODELES A ETAPES…TOUJOURS SOURCES D’INSPIRATION POUR L’INFORMATION-DOCUMENTATION
  20. 20. MODELES SCIENTIFIQUES EX : Une méthode de pensée réfléchie (John Dewey 1859-1952) Petit livre How we think (1910) : sa conception de la méthode scientifique en cinq étapes 1-Reconnaissance d’un problème, d’un besoin, d’un doute 2-Définition et clarification du besoin qui doit être résolu 3-Formulation d’hypothèses, ie de solutions possibles 4-Projection de conséquences et plan d’action 5-Mise à l’épreuve ou du plan d’action Naissance d’une philosophie pragmatique à partir de l’évaluation de problèmes vécue dans le système scolaire (Houssaye, 1994 (Dir.) p.125)
  21. 21. MODELES SCIENTIFIQUES Ex : la recherche d’information comporte 5 étapes ou constituants cognitifs (Guthrie, 1988) : 1- La formation d'un but ; 2- La sélection d'une catégorie parmi des sources par un sujet; 3- L’extraction de l'information ; 4- L’intégration : le sujet intègre l'information traitée avec les informations précédemment acquises (si la tâche le justifie) ; 5- Le recyclage : si l'objectif n'est pas atteint (par exemple, si les informations sont incomplètes), alors le sujet répète les étapes 1 à 4 jusqu'à ce qu'une réponse satisfaisante puisse être produite. » (Dinet & Rouet, 2002, p.2).
  22. 22. Ex : une approche « orientée usagers » au lieu d’ « orientée-émetteur » : remettre l’usager au centre du système, de l’institution, de l’entreprise (Le Coadic, 1997). Formation aux usages des techniques d’information, avec focalisation sur la notion de besoin d’information. Le modèle proposé se décompose en trois étapes : prescriptions générales d’utilisations, ajustements et correctifs, cristallisation des usages. MODELES SCIENTIFIQUES Usages et usagers de l’information (1997), p.43-44.
  23. 23. Ex : le modèle EST : Evaluation, Sélection, Traitement. (Tricot, Rouet 1998). Contrôle de la totalité de l’activité Le sujet commence à évaluer son besoin d’information et détermine pour le satisfaire une stratégie et un but dont la représentation évolutive va, dans la mesure où elle serait conservée, permettre de réguler l’activité jusqu’à son terme. MODELES SCIENTIFIQUES
  24. 24. DES MODELES DE «REFERENTIELS POUR LA MAITRISE DE L’INFORMATION » Cinq modèles de « référentiels pour la maîtrise de l’information » : 1- Le référentiel de compétences de la FADBEN 2- Un référentiel canadien pour l’école : « les six étapes pour un projet de recherche » 3- Le référentiel de Compétences de l’Association of College&Research libraries traduit par SavoirsCDI On peut lire à ce sujet : « Bien que conçus pour l’enseignement supérieur, ces deux référentiels sont exploitables dans le secondaire. Cinq grandes compétences sont listées en Indicateurs de performance et en Résultats attendus. ». 4- Le référentiel réalisé par la Washington Library Média Association 5-Le référentiel Erudist : référentiels de compétences documentaires pour le métier d’étudiant Sur le site de ressources professionnelles pour les enseignants-documentalistes savoirscdi http://www.cndp.fr/savoirscdi/cdi-outil-pedagogique/apprentissage-et-construction-des- savoirs/maitrise-de-linformation/referentiels-pour-la-maitrise-de-linformation.html
  25. 25. LE PARADIGME DE LA MAITRISE Maîtrise de procédures Maîtrise d’usages Maîtrise de compétences Maîtrise d’outils Maîtrise de l’information ? Maîtrise de la culture ?
  26. 26. LE PROBLEME DE CERTAINS DE CES MODELES EN REFERENCE AUX COURANT DE LA PSYCHOLOGIE COGNITIVE DU TRAITEMENT DE L’INFORMATION - Pb de la maîtrise au sens de comportement Habileté d’information : tradition bibliothéconomique anglosaxonne Originellement : Information Behavior 1950 : paradigme système (IA-Informatique) /RI/Psychologie et courant Behavioriste - Pb de la logique économique : « Il faut maîtriser des compétences informationnelles sur une économie de marché concurrentiel » - Pb de concevoir que la représentation du problème précède la planification de l’action, elle-même précédant l’exécution puis le contrôle (Rogalski J., 2004)
  27. 27. D’AUTRES PARADIGMES COMME CELUI DE LA CULTURE/DES CULTURES La culture de l’information (Juanals, 2003) ) : formée à partir de l’anglais « information litéracy » en référence à la capacité d’organiser et de tirer le meilleur usage possible de l’information La culture de l’information (Serres, 2010) : peut réunir les trois éducations à : aux médias, à l’informatique, à l’information-documentation La culture informationnelle (Serres, Maury, 2010) : une grande culture globale La translittératie (Delamotte, Liquète, Frau-Meigs, 2014) : réunit un bouquet d’éducation à ! L’image, le numérique, les médias, l’internet. Les cultures. Et la notion de modèle didactique ?
  28. 28. DES « MODELES DIDACTIQUES » ET LEURS UTILISATIONS Le modèle DIDACTIQUE comme outil de construction Le modèle DIDACTIQUE comme proposition d’un cadre de pensée Le modèle DIDACTIQUE lié à l’idée de modélisation (opération de construction de modèles). Reuter, Y. (éd.) (2013). Dictionnaire des concepts fondamentaux des didactiques . Bruxelles : De Boeck.
  29. 29. DES « MODELES DIDACTIQUES » Des modèles didactiques composés d’un ensemble d’éléments en interaction…. Ils nous permettent de penser et d’agir……
  30. 30. Proposition d’une modélisation à l’origine conçue surtout pour construire une didactique de l’information- documentation. Aujourd’hui nous l’utilisons aussi comme cadre pour « penser la didactique ». TRANSPOSITION/CONTRE-TRANSPOSITION
  31. 31. TRANSPOSITION/CONTRE-TRANSPOSITION  MODELE ET METHODE : tenir compte du double mouvement en vue de caractériser le savoir de l’Information-Documentation LE SAVOIR PEUT ETRE TRANSPOSE ET CONTRE- TRANSPOSE Savoirs et Pratiques sociales de référence TRANSPOSITION DIDACTIQUE Activité professionnelle « réelle », quelle qu’elle soit (dans ou hors de l’école)/ Activité « réelle » de l’apprenant quel qu’il soit CONTRE- TRANSPOSITION DIDACTIQUE Enseignement-apprentissage- formation-Education Quel rapport aux savoirs ? Enseignement-apprentissage- formation-éducation Frisch, Muriel . Champ 1 Top Down Bottom up Champ 2
  32. 32. 32 DIDACTIQUE DE L’INFORMATION-DOCUMENTATION ET LE CONCEPT DE CONTRE-TRANSPOSITION DIDACTIQUE « La contre-transposition » consiste à considérer la réalité de ce qui se produit effectivement, au niveau du Faire, du Dire des acteurs, et, par l’analyse des apprentissages de l’activité, elle consiste aussi à dégager, construire des éléments de savoir, des formes de conceptualisation qui proviennent de la complexité inhérente à la pratique, à l’activité professionnelle, au sein d’une organisation.
  33. 33. CARACTERISATION DES PRATIQUES SOCIALES • LA NATURE DES PRATIQUES • Pratique Experte/Novice • Pratique Professionnelle • (y compris Scolaire) • Pratique Scientifique • Pratique Etudiante/Elève • Pratique Ordinaire/Standard/Domestique • Pratique extraordinaire • Pratique autodidacte • Pratique Non Formelle DES CONTEXTES et DES SITUATIONS DIFFERENTS Importance d’identifier (FRISCH, 2012) PLUSIEURS NECESSITES Nécessité d’identifier et de distinguer les pratiques sociales de référence
  34. 34. PLUSIEURS NECESSITES Nécessité d’utiliser les concepts didactiques existants ou émergents pour élaborer des dispositifs didactiques ; Nécessité du recours à de nouveaux concepts pour construire, comprendre, lire, analyser les apprentissages dans l’activité en lien par exemple avec l’Information-Documentation.
  35. 35. DIDACTIQUES  Nous suggérons comme « définition » : « du didactique, des didactiques » (2)  FRISCH : « Etude des conditions des transmissions, des médiations, et, des constructions des enseignements et des apprentissages dans des disciplines, des domaines émergents, des technologies (TICE/TUIC), des éducations, des domaines professionnels en tenant compte de certains croisements et confluences, de la réalité de l’activité et des pratiques professionnelles des Métiers de l’Humain. » (2) Ligozat, F., Coquidé, M., Sensevy, G. (2014). Didactiques et/ou Didactique ? D’une question polémique à la construction d’un espace de problématisation scientifique ; Présentation du dossier thématique. Education&Didactique, vol.8, n°1.
  36. 36. Le modèle didactique éducatif et relationnel basé sur la transmission Si l’on aborde la question du point de vue du rapport au savoir (pour nous de l’information) nous pouvons nous souvenir ce que disait Jean- Pierre Astolfi notamment dans le dernier entretien qu’il a eu avec Bernadette Fleury. Le savoir ne se transmet pas, ou plutôt il se transmet au sens intergénérationnel, mais du point de vue de l’éducation, de la formation, il est une construction voire une reconstruction par l’apprenant. Enseigner n’est pas apprendre.
  37. 37. INFORMATION SAVOIR ET CONNAISSANCE INFORMATION CONNAISANCES SAVOIR DISPOSITIFS DIDACTIQUES CONSTRUCTIVISTES EN AMONT/PENDANT/META Modélisation de la boucle conceptuelle de Jean-Pierre Astolfi, par FRISCH
  38. 38. INFORMATION-SAVOIR-CONNAISSANCE Passer de l’information à la connaissance suppose une incorporation de données externes dans le réseau conceptuel de l’individu ; Passer de la connaissance au savoir consiste à s’affranchir de l’expérience première en construisant et en s’appliquant soi-même un cadre conceptuel rigoureux (rupture épistémologique) ; Passer du savoir à l’information contribue à boucler le processus, le processus intellectuel, qui résultait d’une rupture mute en un simple produit disponible en tant qu’information transmissible à d’autres. Astolfi Le savoir se construit, La connaissance se reconstruit.
  39. 39. Il peut s’agir d’une : - médiation par l’élaboration et l’usage raisonné d’outils spécifiques et médiateurs d’aide à la circulation et à la sélection de l’information ; - médiation entre la « discipline » documentation, les disciplines scolaires, les éducations à… ; - médiation entre le professeur-documentaliste, le savoir à construire, la connaissance organisée et/ou à organiser ; - médiation entre le documentaliste, l’élève, le savoir à construire, l’appropriation d’une connaissance, la mise en œuvre d’une compétence. Le modèle didactique éducatif et relationnel basé sur la médiation en Information-Documentation
  40. 40. Il s’agit de se mettre dans une logique constructiviste qui autorise à se placer « du point de vue de l’apprenant », en l’aidant à bâtir son parcours, ses savoirs, ses connaissances dans l’adossement de l’action et des pratiques aux champs scientifiques de référence aussi. Pour l’information-documentation, les situations de questionnement, d’exploration et de problématisation sont fondamentales et relèvent de ce qui la caractérise de manière non exclusive. Le modèle didactique éducatif et relationnel basé sur la construction en Information-Documentation
  41. 41. 41 LA DIDACTIQUE DE L’INFORMATION-DOCUMENTATION  « Elle est un domaine de recherche. Elle étudie ce qui « se joue » au sein de l’activité et discipline vivante : « Information-Documentation » en mettant en place une éducation documentaire et informationnelle. Elle se caractérise par différents types de savoirs, et, se réfère à différents types de pratiques, dont la pratique de recherche. ».  Elle développe une formation aux techniques usuelles et aux méthodes intellectuelles de l’information et de la documentation ; à la construction d’un savoir de l’information, de compétences, de connaissances info- documentaires mais pas seulement.  Elle consiste à mettre en place avec l’apprenant une conscience critique de l’information pour l’accompagner dans la compréhension du monde qui l’entoure dans un contexte d’info-diversité. Elle contribue également à la formation à la communication numérique, à la formation critique aux médias -dont les documents- et aux technologies. ». (Frisch, 2014) Frisch, M. (2014). « Les méthodes de regards croisés en formation : l’exemple d’un dispositif en information- documentation et construction collective de savoirs en recherche-action-formation », Recherches en Didactiques, n°18, déc.2014, p.57-77.
  42. 42. « INFO-DIVERSITE » : un concept développé au sein d’IDEKI Dans les pratiques sociales, l’informatique grand public se développe ainsi que les théories sur les besoins croissants d’information, « jamais analysés et toujours très homogènes socialement » nous dit Dominique Wolton (2012, p.238). Ce dernier distingue deux grands types d’information : - des « informations générales », traditionnelles, mais brèves, type dépêches d’agences que le public pourra recevoir à domicile, - les « informations spécialisées » pour milieux socio-professionnels et ce qu’il nomme des informations service. Ces dernières années, selon lui, les banques de données et d’information ouvrent un nouveau champ que l’on peut appeler « l’information-connaissance »
  43. 43. « INFO-DIVERSITE : un concept développé au sein d’IDEKI Dans l’Ecole, les usagers, les enseignants, les apprenants sont confrontés également à ces « informations générales » et « information-connaissance » Pour parler de connaissance, il faut qu’il y ait appropriation par le sujet C’est là la difficulté à laquelle se confronte l’enseignant, le professeur, le médiateur et ce qui justifie aussi l’acte d’enseignement, de formation, d’accompagnement.
  44. 44. « INFO-DIVERSITE : un concept développé au sein d’IDEKI L’information peut être de : - différents types : information brute, information traitée, information durable ou non, information privée, information vulgarisée, information pédagogique, information-contenu (portant sur le contenu sémantique), information scientifique, information technique ; - de différentes natures : physique, logique, analogique, numérique. - elle peut se présenter sur différents supports d’information (multiplication des médias), sous différentes formes, dans différents formats.
  45. 45. - Les professionnels et les apprenants doivent gérer une variété d’informations et de contextes d’information. - Il s’agit de : * développer chez le sujet une compétence d’identification, d’interprétation, de caractérisation du type, de la nature d’une information. * lui apprendre à la situer dans un contexte de production, à la traiter en la reliant par exemple à d’autres pour construire du sens. * l’amener à donner activement forme à son environnement culturel en l’identifiant, en la caractérisant, puis en la traitant, en l’interprétant, en l’organisant, en la structurant. INFO-DIVERSITE : un concept développé au sein d’IDEKI
  46. 46. INFO-DIVERSITE : un concept développé au sein d’IDEKI L’information si elle est traitée peut renvoyer au concept de savoir, le savoir de l’information. Par exemple lorsque nous parlons de : - savoir structural, cette catégorie peut renvoyer à : la structure de mise en réseau d’informations ; la structure hiérarchique de l’information, associative, combinatoire ; la structure des informations en fonction des différents modes de restitution. - savoir interdisciplinaire, cette catégorie est mise en lien avec ce que nous appelons « une information raisonnée », c’est-à-dire qu’elle peut renvoyer à l’établissement de ponts et des passerelles entre des informations entre différents champs ; à une mise en perspective des informations.
  47. 47. Il y a une discipline, une didactique de l’Information-Documentation, ce qui n’exclut en rien le fait qu’elle constitue aussi une éducation et qu’elle développe des compétences interdisciplinaires et transverses. Elle n’est pas la seule à agir avec des compétences transverses, elle revêt une dimension instrumentale. Il nous semble important de considérer une approche épistémologique et pas seulement cognitive au sens d’une recherche documentaire et informationnelle conçue comme procédure type et supposée valable pour tous. Une information n’est pas synonyme d’un apprentissage. La démarche informationnelle n’est pas synonyme de formation. PREMIER TEMPS DE CLÔTURE
  48. 48. LE RECOURS AUX CONCEPTS DE REFLEXIVITE ET DE METACOGNITION Ils peuvent permettre de donner du sens : - aux apprentissages et aux interventions, - à l’élaboration de matrices curriculaires sans renoncer à la complexité.
  49. 49. PROTOTYPE DE MATRICE CURRICULAIRE ET SES MISES A L’EPREUVE Eviter le piège du réservoir de « Bonnes pratiques » Eviter le piège du « Kit de contenus de base » Chacun doit faire l’effort d’une élaboration didactique Poursuivre le travail autour du rapport au savoir Développer une compétence professionnelle à construire des dispositifs constructivistes Développer une compétence d’« Efficacité réflexive » A travailler en formation
  50. 50. DIDACTIQUE DE L’INFORMATION-DOCUMENTATION ET LE CONCEPT « D’EFFICACITE REFLEXIVE » « L’Information-Documentation est un recours important pour bâtir une posture de questionnement, d’ouverture, de réflexion et de transformation par des formes de réflexivité en tant que « savoir analyser » des pratiques, des activités, ses propres pratiques, de recherche. Nous contribuons à instaurer, entre autres, des formes « d’efficacité réflexive » en didactique de l’Information-Documentation et avec la didactique de l’Information-Documentation. ». Frisch M. (2015) Emergence d’un nouveau concept pour la recherche et la formation « Efficacité Réflexive ». (pp. 69-102) In Benabid-Zarrouk, Sandoss (Dir.). Estimer l’efficacité en éducation. Paris : L’Harmattan. (I.D).
  51. 51. Paru Et d’autres ouvrages en cours….
  52. 52. DES INDICATEURS D’ EFFICACITE REFLEXIVE EN FORMATION Des indicateurs de réflexivité : De la distinction du « pour soi » ; « pour autrui » ; « avec autrui » ; De l’intuition à l’art du questionnement ; De l’étonnement à la construction d’une problématisation pour agir ; De la prise de conscience à la conceptualisation ; De l’analyse du savoir de la pratique ; De l’analyse des apprentissages de l’activité ; Itération constante entre vécu, élaboration et communication (3). (3) BARBIER, Jean-Marie, THIEVENAZ, Jorris. (Coord.). (2013). Le travail de l’expérience. Paris : L’Harmattan.
  53. 53. Objectifs de formation - caractériser la provenance, les fonctions, les manifestations de certaines méthodes et démarches conçus comme « modèles » au sens parfois « appliqué » ; de certains paradigmes et concepts, pour la didactique de l’information-documentation ; - cerner des mutations en cours du point de vue de l’épistémologie de la pratique aussi ; - tenir compte des pratiques sociales en se posant la question de ce qu’elles apportent au niveau des apprentissages ; - analyser ce qui migre aussi de l’école vers la société ; - tenir compte de pratiques innovantes et utiliser les potentialités des outils en connaissance de cause : observer et analyser leurs apports, intérêts et limites en didactique de l’information-documentation pour les pratiques, à travers des exemples de mise en œuvre dans des dispositifs de formation pour l’éducation ;
  54. 54. Objectifs de formation - tenir compte d’un processus intégré de diagnostic ; - être en mesure de caractériser son domaine (si on ne souhaite pas utiliser le terme de discipline), le savoir de l’information-documentation ; - construire une Posture ouverte et diversifiée et un rapport à une info-diversité ; - tenir compte des expériences d’apprentissage des acteurs pour développer des « matrices curriculaires » dynamiques.
  55. 55. TABLE RONDE : 2ème temps de communication UN PROTOTYPE DE MATRICE DYNAMIQUE
  56. 56. Activité Situation didactique Visées générales Situation déclenchante Projet Notions, Savoirs, Concepts, Connaissances, Culture Le temps / Le(s) moment(s) important(s) Anticipation, réflexion et analyse des apprentissages / Réflexivité Objets d’apprentissage, de formation, d’enseignement, d’éducation Organisation, contexte, prescriptions, environnement professionnel, cadre de référence. Pratiques de référence. Savoirs de référence. Acteurs/sujets/ personnes concernés/ Prise en compte du développement cognitif/de l’estime de soi Espaces et Dispositifs / Technologie(s) / Techniques Compétences Situation mobilisatrice du travail Savoir-faire / Capacités Savoir être Construction raisonnée d’un savoir, d’une élaboration cf interactions Modèles Modélisations Cadre(s) théorique(s) Tâche Visées spécifiques Ce qui fait évènement Occasions d’apprentissage Situations d’apprentissage
  57. 57. MISE A L’EPREUVE DE LA MATRICE AVEC LES INDICATEURS DE REFLEXIVITE ET A PARTIR DE TROIS EXPERIENCES DIFFERENTES EN RECHERCHE-FORMATION 1- Expérience et expérimentation d’élaboration d’un dispositif de formation : le projet de réalisation d’un « référentiel bibliographique » à l’usage des formateurs en formation continue ; 2- Expérience de la recherche-action-formation IDDEE-F et de la technique des regards croisés ; 3- Expérience d’une recherche-intervention-formation avec le groupe Documentation et inclusion, intitulée « Le Clown et la non collaboration » FOCALISATION SUR LA PREMIERE MISE A L’EPREUVE
  58. 58. 1- Expérience et expérimentation d’élaboration d’un dispositif de formation : le projet de réalisation d’un « référentiel bibliographique » à l’usage des formateurs en formation continue Nous analysons l’expérience de mise en place d’un dispositif de formation continue par Karine François à travers son projet de réalisation « d’un référentiel bibliographique à l’usage des formateurs en vue de guider les stagiaires ». Ce projet émane d’un étonnement en ingénierie de formation de formateurs, lorsqu’elle prend conscience de l’intérêt de ne pas fournir une bibliographie « toute faite » et « clé en main » en début de formation. Rapport de formation dans le cadre du Master IFF à l’université de lorraine, Sciences de l’Education, 2013-2014. Karine François est EMF Enseignante Maître Formateur pour le premier degré et conseillère pédagogique. A travers l’expérience, l’expérimentation et l’analyse de Karine, une posture de réflexion, réflexivité, questionnement se met en place « pour elle-même » et « pour autrui ».
  59. 59. MISE EN INTERACTION DES ITEMS DE LA MATRICE PAR RAPPORT AU PROJET DE KARINE Dispositif de formation pensé par la formatrice Espace de formation dans lequel agit la professionnelle avec un espace d’intégration de technologies numériques et de techniques info- documentaires. Espace de formation, de construction et d’analyse : le master IFF
  60. 60. Le cadre de référence est la formation continue Les pratiques de référence en interaction sont : la pratique professionnelle de formation et la pratique bibliographique Les sciences et disciplines de références en interaction sont : les Sciences de l’Information, de la Communication, l’Information- Documentation, les Sciences de l’Education et les didactiques, les Technologies numériques. MISE EN INTERACTION DES ITEMS DE LA MATRICE PAR RAPPORT AU PROJET DE KARINE
  61. 61. MISE EN INTERACTION DES ITEMS DE LA MATRICE PAR RAPPORT AU PROJET DE KARINE Les sujets- acteurs : la formatrice organisatrice du dispositif de formation Les sujets- acteurs : les formateurs du premier degré Les sujets-acteurs : les étudiants par rebond en aval de l’activité de formation ou en amont
  62. 62. MISE EN INTERACTION DES ITEMS DE LA MATRICE PAR RAPPORT AU PROJET DE KARINE Projet : réalisation d’un référentiel bibliographique à l’usage des formateurs Situation mobilisatrice du travail : mise en place d’un dispositif de formation qui permette la réalisation du référentiel bibliographique à l’usage des formateurs Situation déclenchante : « un étonnement » et « la prise de conscience de l’intérêt de ne pas fournir une bibliographie toute faite »
  63. 63. Activité/ Situation didactique : élaboration bibliographique Tâche : bâtir un réservoir de sources pour la formation de la circonscription Visée : amener les formés à réfléchir aux rapports que les formateurs entretiennent avec le savoir, à la place qu’ils accordent ou pas au « savoir de l’information » Objets d’apprentissage : la pratique bibliographique, la démarche heuristique, certains savoirs de l’information. MISE EN INTERACTION DES ITEMS DE LA MATRICE PAR RAPPORT AU PROJET DE KARINE
  64. 64. Cadre théorique/savoirs : mise en contraste d’un traitement expert et d’un traitement standard de l’information. Compétences : Se repérer dans une info-diversité Structurer le fruit de ses recherches Traiter les documents sélectionnés Normaliser les références Connaissances : s’approprier l’utilisation d’outils médiateurs Savoirs : construire un savoir de l’information Concept : info-diversité MISE EN INTERACTION DES ITEMS DE LA MATRICE PAR RAPPORT AU PROJET DE KARINE
  65. 65. Moments importants : Anticipation, Questionnement/ Réflexion et Analyse des apprentissages (Réflexivité) Plusieurs modèles : Découverte, Tâtonnement, Expérimentation… Construction de savoirs Accompagnement Cheminement MISE EN INTERACTION DES ITEMS DE LA MATRICE PAR RAPPORT AU PROJET DE KARINE
  66. 66. Le curriculum doit s’élaborer en tenant compte de la complexité liée à la mise en interaction de ces différents éléments. Il s’agit de : Construire une Posture ouverte, diversifiée, un rapport à l’info-diversité, au savoir de l’information ; Référencer les compétences à des pratiques situées dans des organisations ; Tenir compte du développement de l’individu et de formes « d’efficacité réflexive » ; Considérer un ensemble d’éléments en interaction au-delà de la logique de programmation des enseignements perçue de façon linéaire ; Les apprenants peuvent aussi devenir prescripteurs ; La question de l’agir efficacement est aussi reliée à la gestion de l’inédit et du temps. CONCLUSION
  67. 67. Sélection d’ouvrages dans la collection que nous dirigeons aux éditions l’Harmattan: I.D/Emergences, cheminements et constructions de savoirs
  68. 68. Préfacé par Franc Morandi Expertisé par : Jacques Wallet ; Marc Weisser ; Jérôme Dinet Préfacé par Antoine Zapata Parus en 2013 et 2014 Préfacé par Joël Lebeaume
  69. 69. BIBLIOGRAPHIE/SITOGRAPHIE Argyris, C., Schön Donald A. (1996). Apprentissage organisationnel. Théorie, méthode, pratique. Bruxelles : De Boeck. Traduction américaine traduite par Marianne Aussanaire et Pierre Garcia-Melgares. Barbier, Jean-Marie, Thievenaz, Jorris. (Coord.). (2013). Le travail de l’expérience. Paris : L’Harmattan. Duplessis, Pascal, Ballarini-Santonocito, Ivana (2007). « Dix cartes conceptuelles »… http://www.pedagogie.ac-nantes.fr/html/peda/doc/enseignement/publications/cartes/10_cartes.pdf#KLINK Fabre Michel, Vellas Etiennette (Dir.) (2006). Situations de formation et problématisation. Bruxelles : De Boeck. Frisch, M. (2014).« Didactique de l’information-documentation : épistémologie plurielle et statut des savoirs en question » (pp.169-203). In FRISCH, Muriel (Dir.) Le réseau IDEKI. Objets de recherche d’éducation et de formation émergents, problématisés, mis en tension, réélaborés. Paris : l’Harmattan. Préface de Joël Lebeaume. Frisch, M. (2014). « Les méthodes de regards croisés en formation : l’exemple d’un dispositif en information- documentation et construction collective de savoirs en recherche-action-formation », Recherches en Didactiques, n°18, déc.2014, p.57-77.
  70. 70. BIBLIOGRAPHIE/SITOGRAPHIE Frisch, M. (2013). Conférence d’ouverture. Cheminements de pensées, Savoirs en mouvement, Constructions didactiques : le concept IDEKI un moment de rencontre et d’émergences d’idées en appui sur des travaux de recherche et des dispositifs de travail. in Frisch, M. (2013) (Dir.). Didactiques et métiers de l’humain et de la relation. Nouveaux espaces et dispositifs en question. Nouveaux horizons en formation et en recherche : objets de recherche et pratiques « en écloserie ». Paris : l’Harmattan, p.21-32. Frisch, M. (2013). Feed-back sur une « recherche-action » : une action de recherche reproblematisée en didactique de l’information-documentation. in Proceedings 3rd . International Symposium Isko-Maghreb. Concepts and Tools for Knowledge Management. Marrakech, 8 et 9 novembre 2013. Sur Cédérom avec ISBN : 978-1-4799-3391-4 Frisch, M. (2012). Coordination du dossier de la revue Les Cahiers pédagogiques « Développer les compétences dans les pratiques documentaires ». Collection des Hors-série numériques, n°27. Disponible à l’adresse : http://www.cahiers-pedagogiques.com/Developper-les-competences-dans.html Frisch, Muriel (2007). Entrer dans les savoirs documentaires et informationnels, en situation d’apprentissage et de formation. Penser l’Education. N°Hors série. p.281-290. Galluzzo-Dafflon, R. (2014). Introduction au chapitre I. Cheminements, mouvement, circulation : à propos des dynamiques innovantes. in Frisch, M. (2014) (Dir.). Le réseau IDEKI. Objets de recherche d’éducation et de formation en émergence, problématisés, mis en tension, réélaborés. Paris : L’harmattan, p.65-67.
  71. 71. Jorro, A. (2005). Réflexivité et auto-évaluation dans les pratiques enseignantes. Mesure et évaluation en éducation, vol.27, n°2, p.33-47. Juanals, B. (2003). La culture de l’information, du livre au numérique. Paris : Hermès. Houssaye, Jean. (Dir.). Quinze pédagogues. Leur influence aujourd’hui? Paris : Armand Colin. Lange, J.-M&Victor, P. (2006). « Didactique curriculaire et « éducation à …la santé, l’environnement et au développement durable » : quelles questions, quels repères ? » Didaskalia, n°28, juin. En ligne : http://www.stef.ens-cac...lange/DIDASKALIA_O6.pdf Ligozat, F., Coquidé, M., Sensevy, G. Didactiques et/ou Didactique ? D’une question polémique à la construction d’un espace de problématisation scientifique. Présentation du dossier thématique. Education&Didactique, vol.8, n°1. Maury Y. (2006) Pratiques du portfolio par les enseignants-documentalistes en 2ème année d'IUFM : les concepts en information-documentation et leur "mise en scène". http://hal.archives- ouvertes.fr/docs/00/69/38/05/PDF/pratiques_portfolio.pdf Tardif, M. Borges, C., Malo, A. (dir.) (2012). Le virage réflexif en éducation. Où en sommes-nous 30 ans après Schön ? Bruxelles : De Boeck. BIBLIOGRAPHIE/SITOGRAPHIE
  72. 72. BIBLIOGRAPHIE/SITOGRAPHIE Paragot, J.M. (2014). Parcours d’un responsable de formation. Du métier vers la profession. Paris : L’Harmattan. Perrenoud, P. (2001). Mettre la pratique réflexive au centre du projet de formation. Cahier pédagogique, janvier 2001, n°390, p.42-45. Reuter, Y. (éd.) (2013). Dictionnaire des concepts fondamentaux des didactiques . Bruxelles : De Boeck. Schön, Donald A. (1994). Le praticien réflexif. A la recherche du savoir caché dans l’agir professionnel. (traduit par J. Heynemand et D. Gagnon). Montréal : Editions logiques. Serres, A. (2010). Educations aux médias, à l’information et aux TIC : ce qui nous unit est ce qui nous sépare. In Chapron, F., Delamotte, E. (Dir.). L’éducation à la culture informationnelle. (pp.76-85). Paris : Presses de l’enssib. Stiegler, B. (2009). Entretien mené par Ivana Ballarini-Santonocito et Alexandre Serres avec Bernard Stiegler. Mediadoc, n°2, avril, p.3-7.

×