Diagramme ombrothermique de la zone côtière de Djibouti,
année 2013
3
4
Le réseau drainé vers la mer rouge
(45 %) est constitué par les
plateaux sud du pays et les
secteurs montagneux au nord ...
7
13E des sols, Barot
Présentation du Laboratoire.
 Année de création du laboratoire: 1992, grâce à la
coopération italienne.
 Potentiel humai...
Analyses physiques :
Conductivité électrique ,
pH, calcaire total,
granulométrie, mesures de
teneurs en eau et
potentiels…...
16
Sonde à neutrons CPN 503
Hydroprobe .
Sonde à neutrons. (Source: Campbell Pacific
Nuclear (CPN®), 503 DR Hydroprobe – Noti...
18ISV/ CERD
Peu de données sur les sols de Djibouti
les sols de Djibouti sont peu évolués, du fait de l’aridité du clima...
 Les sols d’apport : ces sols d’apport, très hétérogènes,
sont en général des colluvions formés par les dépôts
des cônes ...
25
 Problème de désertification: l’aridité du climat est un
facteur aggravant la désertification, les longues
périodes de...
26
 Carte des sols de Djibouti pour une meilleure gestion
des sols pour la mise en place d’une agriculture durable
 Etud...
Deadline for submission: 30 May 2015
28
Djibouti
Djibouti
Djibouti
Djibouti
Djibouti
Djibouti
Djibouti
Djibouti
Djibouti
Djibouti
Djibouti
Djibouti
Djibouti
Djibouti
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Djibouti

362 vues

Publié le

http://www.fao.org/globalsoilpartnership
This presentation was made during the African Soil Prtnership consulation workshop which took a place in Ghana, 20-22 May 2015. this presentation presents the needs aned priorities for SSM in Djibouti.

©FAO: http://www.fao.org

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
362
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
9
Actions
Partages
0
Téléchargements
9
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Djibouti

  1. 1. Diagramme ombrothermique de la zone côtière de Djibouti, année 2013 3
  2. 2. 4 Le réseau drainé vers la mer rouge (45 %) est constitué par les plateaux sud du pays et les secteurs montagneux au nord et au sud du golfe de Tadjourah (FAO, 2005). Le réseau drainé vers les plaines de l’ouest du pays (55%) (FAO, 2005).
  3. 3. 7
  4. 4. 13E des sols, Barot
  5. 5. Présentation du Laboratoire.  Année de création du laboratoire: 1992, grâce à la coopération italienne.  Potentiel humain : 1 chercheur, un chargé de recherche et 2 techniciens supérieurs.  Moyens matériels : Spectrophotomètre à flamme, spectrophotomètre UV visible, une étuve, une unité de distillation de l’azote Kjedhal, un conductimètre, Sondes tensiométriques et neutronique, lévigateurs, des tamis, etc…
  6. 6. Analyses physiques : Conductivité électrique , pH, calcaire total, granulométrie, mesures de teneurs en eau et potentiels… Analyses chimiques : la fertilité et la salinité, dosages des ions (anions et cations.
  7. 7. 16
  8. 8. Sonde à neutrons CPN 503 Hydroprobe . Sonde à neutrons. (Source: Campbell Pacific Nuclear (CPN®), 503 DR Hydroprobe – Notice d’utilisation.). 17
  9. 9. 18ISV/ CERD Peu de données sur les sols de Djibouti les sols de Djibouti sont peu évolués, du fait de l’aridité du climat Peu épais, très pauvres en matières organiques et très caillouteux.
  10. 10.  Les sols d’apport : ces sols d’apport, très hétérogènes, sont en général des colluvions formés par les dépôts des cônes de déjection et des sols de dépôts alluviaux stratifiés, avec une texture limono-argileuse  Les sols en place : ces sols sur substratum géologique comportent trois catégories : les sols bruns (issues du basalte), les lithosols et les sables calcaires coralliens. Les lithosols sont des sols issus des rhyolites et sont plus acides et pauvres en éléments fins que les sols issus du basalte.  Les sols halomorphes : ces sols, soumis à une nappe d’eau salée, représentent 5 % du territoire.
  11. 11. 25  Problème de désertification: l’aridité du climat est un facteur aggravant la désertification, les longues périodes de sécheresse provoquent la disparition de la végétation, et expose le sol à l’érosion éolienne et hydrique.  Dans la plaine de Hanlé (au sud du pays) l’érosion hydrique due aux crues des oueds a crée des ravins de 3 mètres de profondeur sur plus de 20 km  Salinisation des sols à cause de l’irrigation  Mauvaise gestion des sols: fertilité, surexploitation…
  12. 12. 26  Carte des sols de Djibouti pour une meilleure gestion des sols pour la mise en place d’une agriculture durable  Etude de la fertilité des sols de Djibouti pour améliorer la productivité agricole  Conservation des sols mais aussi des eaux pour lutter contre la désertification et la salinisation  Gestion des sols agricoles pour augmenter la résilience des populations aux changements climatiques  Renforcement des moyens matériels et humains du département d’analyses des sols pour couvrir plus d’analyses des sols Priorités et besoins
  13. 13. Deadline for submission: 30 May 2015
  14. 14. 28

×