Cas de l’UGPM dans la
zone Méckhé
Présenté par Fatou Binetou DIOP
c
1-Présentation de l’UGPM
2- Le changement climatique dans la
zone de Méckhé
3-L’approche agroécologique de
l’UGPM
4-Les ré...
L’UNION des Groupements Paysans de Mékhé
(UGPM) est née en 1985 en réponse à
l’évolution du contexte qui rendait de plus e...
 L’UGPM, un projet de territoire
 La vision de l’UGPM est un "développement social" dans
lequel la dimension économique ...
Aridité et pauvreté du sol
Dégradation des R.
Naturelles
Cultures Pluviales
incertaines
• Exode et
concentration
dans les ...
Terroir
• Zonage suivant
les systèmes de
culture et
d’élevage
• Valorisation
durable de
l’agrosystème
• Renforcement
des l...
Terroir
•Valeurs sociales de sens travail et solidarité;
•Une prise de conscience collective de la dégradations des terroi...
Restauration des bases
productives agricoles:
FPR et fiente de poule
Renforcement
intégration agriculture
élevage et assoc...
Renforcement de
solidarité et sécurité
alimentaire : banque
de céréale et greniers
de prévoyance
Amélioration de la
produc...
 Gestion des flux de biomasse
 Renforcer l’intégration du niébé fourrager pour intensifier l’élevage;
 Réduire les expo...

Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

L’agroecologie et la mise en valeur des ressources naturelles dans le contexte du changement climatique

404 vues

Publié le

http://www.fao.org/africa/events/detail-events/fr/c/336218/

Présentation de Fatou Binetou Diop, FONGS Sénégal, sur les travaux de l'Union des Groupements Paysans de Meckhé (L'UGPM) sur l'agroécologie. La présentation a été préparée à l'occasion de la Rencontre Régionale sur l'Agroécologie en Afrique sub-saharienne, organisé à Dakar le 5-6 Novembre 2015.

© FAO: http://www.fao.org

Publié dans : Formation
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
404
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
4
Actions
Partages
0
Téléchargements
8
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

L’agroecologie et la mise en valeur des ressources naturelles dans le contexte du changement climatique

  1. 1. Cas de l’UGPM dans la zone Méckhé Présenté par Fatou Binetou DIOP c
  2. 2. 1-Présentation de l’UGPM 2- Le changement climatique dans la zone de Méckhé 3-L’approche agroécologique de l’UGPM 4-Les réalisations en agroécologie 5-Eléments de perspectives
  3. 3. L’UNION des Groupements Paysans de Mékhé (UGPM) est née en 1985 en réponse à l’évolution du contexte qui rendait de plus en plus rude la vie en milieu rural:  Le début de l’ajustement structurel et la libéralisation des marchés  l’effritement des structures sociales traditionnelles, les pertes de repères des jeunes, etc.  L’avancée de la sècheresse, la baisse des ressources forestières, la baisse de la fertilité des sols, etc.
  4. 4.  L’UGPM, un projet de territoire  La vision de l’UGPM est un "développement social" dans lequel la dimension économique n'est pas une fin en soi, mais un moyen parmi d’autres de contribuer à l’épanouissement des familles et des sociétés locales.  Quatre objectifs caractérisent le projet de territoire de l’UGPM:  Gestion et restauration de l’environnement  Développer des activités génératrices de revenus  Lutter contre l’exode rural  Valoriser l’identité paysanne et renforcer la solidarité et l’entre aide  L’UGPM en chiffre: 82 groupements; 2350 exploitations familiales bénéficiaires directes,
  5. 5. Aridité et pauvreté du sol Dégradation des R. Naturelles Cultures Pluviales incertaines • Exode et concentration dans les cités; • Compétitions et pressions sur les sols et les Ressources fourragères; • Introduction du manioc et transformation du système agraire; • Etc…. Processus qui accentuent les effets des changements climatiques
  6. 6. Terroir • Zonage suivant les systèmes de culture et d’élevage • Valorisation durable de l’agrosystème • Renforcement des liens sociaux; • Développement communautaire Village • Groupements villageois comme levier de production partage de connaissances • Pour l’autopromotion des populations Exploitation familiale • Un modèle d’exploitation à préserver • Une cible pour atteindre la sécurité alimentaire • Renforcement la résilience; • Prendre en compte la dimension genre
  7. 7. Terroir •Valeurs sociales de sens travail et solidarité; •Une prise de conscience collective de la dégradations des terroirs; •La naissance de l’UGPM , une association à fort ancrage social village •Le développement de nouvelles formes d’économies non agricoles avec ses limites •L’exode rural temporaire comme définitive avec ses limites à partir de la crise de 2008, •Une dynamique de retour de bras valides en campagne Exploitati on familiale •Un forme d’intégration agriculture –élevage extensif; •Une agroforesterie centré sur la préservation du Kad, baobab et Soump; •Collaboration UGPM/ONG/ISRA avec introduction de variétés sélectionnées adaptées au terroir (Souna3 ) et le niébé Yassing
  8. 8. Restauration des bases productives agricoles: FPR et fiente de poule Renforcement intégration agriculture élevage et association de culture Valorisation efficiente des eaux souterraines Niébé en dérobé avec manioc et mil
  9. 9. Renforcement de solidarité et sécurité alimentaire : banque de céréale et greniers de prévoyance Amélioration de la productivité: systèmes de culture et production de biomasse fourragère Préservation des essences forestières: valorisation en agriculture et élévage (Kad et Seingne) Kayer : Introduction Energie solaire et goutte à goutte Création emplois et retour des jeunes en milieu rural: maraichage et embouche
  10. 10.  Gestion des flux de biomasse  Renforcer l’intégration du niébé fourrager pour intensifier l’élevage;  Réduire les exportations de la fane d’arachide hors des terroirs;  Transporter le fumier des élevage urbains et autres déchets organiques au profit de l’agriculture paysanne et périurbains.  Promouvoir des pratiques agroécologiques pour une absorption efficiente de l’eau par les plantes  Renforcement l’utilisation et technique de fumure en grande culture  Promouvoir l’embocagement des potagers , les haies vives et sélection et plantation d’arbres fertilisants,  Création d’emploi verts décents au profits de jeunes et des femmes  Développer les filière production engrais organique, maraichage, embouche, …  Faciliter l’accès aux ressources sol et eau  Développement de filière agricoles : oignon en primeur
  11. 11.

×