Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:14Garde-corps vitrésConception...
Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:14« Un garde-corps est un ouvr...
Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:14Selon la NF P 01-012, un gar...
Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:14Selon la NF P 01-012, un gar...
Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:14Selon la NF P 01-012, un gar...
Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:14Cas particulier des établiss...
Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:14Tous les établissements sont...
Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:14La norme NF P 01-012 indique...
Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:14Le décret N°2002-120 du 30 j...
Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:14Tous les établissements sont...
Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:14Article 1792Tout constructeu...
Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:14Article 1792-1Est réputé con...
Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:14Quelle hauteur de protection...
Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:14Le DTU 39 P5 définit les pro...
Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:14Chaque type d’intercalaire p...
Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:14Les bords d’un verre feuille...
Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:14Le DTU 39 P5 prévoit les pro...
Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:14Le DTU 39 P5 prévoit les pro...
Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:14Norme d’essai et de classifi...
Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:14Classification du comporteme...
Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:141er classement: SécuritéObje...
Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:14La Norme NF EN 12600Classeme...
Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:143e classement: IntégritéObje...
Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:14« Résistance à l’impact d’un...
Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:14« Résistance à l’impact d’un...
Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:14Méthodologie d’Essais des Ga...
Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:14Essai suivant NF P 01-013 :A...
Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:14Méthodologie d’essaiL’impact...
Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:14Méthodologie d’essaiL’impact...
Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:14Méthodologie d’essaiL’impact...
Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:14Méthodologie d’essai – Garde...
Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:14Méthodologie d’essai – Garde...
Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:14Méthodologie d’essai – Garde...
Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:14Méthodologie d’essai – Garde...
Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:14Méthodologie d’essai – Garde...
Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:14Méthodologie d’essai – Garde...
Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:14Méthodologie d’essai – Garde...
Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:14Méthodologie d’essai – Garde...
Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:14Méthodologie d’essai – Garde...
Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:14Méthodologie d’essai – Garde...
Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:14Méthodologie d’essai – Garde...
Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:14Méthodologie d’essai – Garde...
Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:14Méthodologie d’essai – Garde...
Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:14Méthodologie d’essai – Allèges
Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:14Méthodologie d’essai – Allèges
Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:14Méthodologie d’essai – Allèges
Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:14Méthodologie d’essai – Verri...
Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:14Après choc, le vitrage ne do...
Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:14Après choc, le vitrage ne do...
Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:14Prise en feuillureLes feuill...
Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:14Vitrages simples réputés sat...
Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:14Vitrages simples réputés sat...
Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:14Pas d’essai de résistance au...
Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:14FD DTU 39 P5Cas des vitrages...
Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:14FD DTU 39 P5Cas des vitrages...
Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:14Garde-corps sans main couran...
Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:14Domaine d’applicationCe docu...
Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:14Domaine d’applicationSystème...
Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:141. Essai statique horizontal...
Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:141. Essai statique horizontal...
Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:142. Essai statique horizontal...
Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:143. Essai statique verticalS’...
Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:14Garde-corps sans main couran...
Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:14Garde-corps sans main couran...
Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:144. Essai de vérification du ...
Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:14Garde corps traditionnel : L...
Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:14Garde-corps non traditionnel...
Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:14L’ATEx Produits, procédés o...
Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:14L’ATExSelon les situations s...
Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:14L’ATEx – dossier d’instructi...
Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:14L’ATExEn outre, le demandeur...
Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:14L’ATExUne demande dATEx est ...
Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:14L’ATExDélais :• Le CSTB accu...
Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:14Garde-corps non traditionnel...
Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:14Garde-corps non traditionnel...
Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:14Garde-corps non traditionnel...
Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:14Garde-corps non traditionnel...
Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:14Garde-corps non traditionnel...
Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:14Garde-corps non traditionnel...
Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:14Procédure de validation d’un...
Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:14Des garde-corps justifiés se...
Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:14On me demande de réaliser un...
Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:14En conclusion…*Sous réserve ...
Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:14Merci de votreAttentionOlivi...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Les Garde corps vitrés - FFPV / BTP Rhone

13 055 vues

Publié le

Méthodologies d'évaluation et de conception des ouvrages de garde-corps vitrés

Publié dans : Design
1 commentaire
3 j’aime
Statistiques
Remarques
Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
13 055
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
48
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
1
J’aime
3
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Les Garde corps vitrés - FFPV / BTP Rhone

  1. 1. Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:14Garde-corps vitrésConception etméthodologiesd’évaluationdes ouvrageset des procédés
  2. 2. Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:14« Un garde-corps est un ouvrage qui a pour rôle deprotéger contre les risques de chute fortuite dans levide les personnes stationnant ou circulant àproximité de ce dernier, mais non de leur interdire lepassage ou l’escalade forcé ou volontaire »(NF P 01-012, § 1.5.1 [1]).
  3. 3. Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:14Selon la NF P 01-012, un garde-corps s’impose dansles conditions suivantes :Quand faut-il un garde-corps ?La hauteur de chute estsupérieure ou égale à 1mètreZSN≥ 1 m
  4. 4. Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:14Selon la NF P 01-012, un garde-corps s’impose dansles conditions suivantes :Quand faut-il un garde-corps ?ZSN≥ 1 mSi la zone de stationnement (ZSN)présente un décalage dehauteur d, la hauteur de garde-corps doit être adaptée entenant compte de ce décalage.bdh
  5. 5. Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:14Selon la NF P 01-012, un garde-corps s’impose dansles conditions suivantes :Quand faut-il un garde-corps ?ZSN≥ 1 mSi la hauteur dechute est supérieureou égale à 1 m etprécédée d’un talusde pente ≥ 45°α < 45° α ≥ 45°ZSN≥ 1 m
  6. 6. Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:14Cas particulier des établissements de petiteenfance* :Quand faut-il un garde-corps ?Un garde-corps conforme àla NF P 01-012 (ou allègeconforme à la P 08-302)s’impose la hauteur dechute dans le vide estsupérieure à 0,50 m.Les rampes d’escaliersdoivent être équipées d’unemain courante à 0,70 m dehaut.ZSN≥ 0,50 m*Établissements d’éveil, écolesmaternelles, crèches,garderies, écoles élémentaires
  7. 7. Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:14Tous les établissements sont concernés : Public,privé, et habitation.Dans tous les types d’établissements ?Article 1720 du Code Civil :Le bailleur est tenu dedélivrer la chose en bon étatde réparations de touteespèce.Il doit y faire, pendant ladurée du bail, toutes lesréparations qui peuventdevenir nécessaires, autresque les locatives.
  8. 8. Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:14La norme NF P 01-012 indique qu’elle peut ne pass’appliquer pour les garde-corps situés à l’intérieur deslogements et ne donnant pas sur l’extérieur à lacondition que le maître d’ouvrage le notifie par écrit.La norme précise que cette notification « doit être faiteen toute connaissance des spécifications de la norme etdes risques qu’elle a pour but de prévenir ».Bien que la norme prévoie cette exemption, l’Union desMétalliers de la FFB recommande de respecter la normeNF P 01-012 même dans cette situation.Dans tous les types d’établissements ?
  9. 9. Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:14Le décret N°2002-120 du 30 janvier 2002 définissantle logement décent indique que « les dispositifs deretenue des personnes, dans le logement et sesaccès, tels que garde-corps des fenêtres, escaliers,loggias et balcons, sont dans un état conforme àleur usage ». Les normes de référence ne sont pas citées(NF P 01-012, etc.), mais leur application estimplicite.Dans tous les types d’établissements ?
  10. 10. Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:14Tous les établissements sont concernés : Public,privé, et habitation.Dans tous les types d’établissements ?L’Article 1720 du Code Civilengage la responsabilité dupropriétaire bailleur dans laconformité d’un ouvrage garde-corps vis-à-vis du locataire dubien loué.Cour d’appel de Paris Audiencepublique du 16 juin 2008Tribunal de grande instance de Paris du4 octobre 2005N° de RG: 05/23235
  11. 11. Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:14Article 1792Tout constructeur dun ouvrage est responsable de plein droit,envers le maître ou lacquéreur de louvrage, des dommages,même résultant dun vice du sol, qui compromettent la soliditéde louvrage ou qui, laffectant dans lun de ses élémentsconstitutifs ou lun de ses éléments déquipement, le rendentimpropre à sa destination.Une telle responsabilité na point lieu si le constructeur prouveque les dommages proviennent dune cause étrangère.(Repris dans l’Article L111-13 du Code de la Construction etde l’Habitation)Les textes de Loi – Le Code Civil
  12. 12. Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:14Article 1792-1Est réputé constructeur de louvrage :1° Tout architecte, entrepreneur, technicien ou autrepersonne liée au maître de louvrage par un contrat delouage douvrage ;2° Toute personne qui vend après achèvement un ouvragequelle a construit ou fait construire ;3° Toute personne qui, bien quagissant en qualité demandataire du propriétaire de louvrage, accomplit unemission assimilable à celle dun locateur douvrage.(Repris dans l’Article L111-14 du Code de la Construction etde l’Habitation)Les textes de Loi – Le Code Civil
  13. 13. Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:14Quelle hauteur de protection?ZSN≥ 1 mHauteur normale de protection ≥ 1 m.≥ 1,10 m pour les garde corpsindustriels conformes à laNF EN ISO 14122-3.≥ 0,90 m pour les volées d’escaliers.h
  14. 14. Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:14Le DTU 39 P5 définit les produits verriers pouvant êtreprescrits :Quels produits verriers ?ZSN≥ 1 mLes verres feuilletés à intercalairesPVB clairs, colorés uniformément,acoustiques ;Les verres feuilletés à intercalairesEVA clairs.Les autres natures de verresfeuilletés doivent faire l’objetd’une évaluation spécifique.
  15. 15. Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:14Chaque type d’intercalaire présente des atouts parrapports à d’autres.Quels verres feuilletés, quels intercalaires ?Intercalaire  PVB EVAIntercalairesstructurauxComportementmécanique++ ++ ++++Tenue à l’eau/humidité- ++++ +Comportementen cas de casse+++ ++ ++++
  16. 16. Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:14Les bords d’un verre feuilleté PVB doivent êtreprotégés de l’humidité et des intempéries.Quels verres feuilletés, quels intercalaires ?
  17. 17. Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:14Le DTU 39 P5 prévoit les produits verriers pouvantêtre prescrits :Quels produits verriers ?Mais aussi :Les verres trempés monolithiquestraités Heat Soak et associés àune protection résiduelle, telleque définie dans laNF P 01-012
  18. 18. Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:14Le DTU 39 P5 prévoit les produits verriers pouvantêtre prescrits :Quels produits verriers ?Produit verrier Classement requisVerre feuilleté à intercalaires PVB 1B1 selon NF EN 12600Verre feuilleté à intercalaires d’autrenature1B1 selon NF EN 12600+P1A selon NF EN 356Verre trempé monolithique associé àune protection résiduelle1C1 selon NF EN 12600
  19. 19. Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:14Norme d’essai et de classificationdes produits verriers vis-à-vis de lasécurité.Méthode d’essai « double pneu »La Norme NF EN 12600
  20. 20. Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:14Classification du comportementde sécurité des vitrages vis-à-visde la chute d’un impacteur« double pneu »La Norme NF EN 12600hNiveau Hauteur h3 190 mm2 450 mm1 1200 mm
  21. 21. Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:141er classement: SécuritéObjectif : En cas de choc, s’assurer qu’il n’y a pas derisque de blessure avec des bris de verre.En pratique :A chaque hauteur de chute de l’impacteur, on vérifie:• Le vitrage ne casse pas  OK• Le vitrage casse comme un verre feuilleté (nontraversé par une sphère)  OK• Le vitrage casse en touts petitsfragments (verre trempé)  OK• Tout autre résultat ne permet pasd’obtenir le niveau recherché.La Norme NF EN 12600Niveau Hauteur h3 190 mm2 450 mm1 1200 mm
  22. 22. Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:14La Norme NF EN 12600Classement FragmentationA se fragmente comme un verre recuitB se fragmente comme un verre feuilletéC se fragmente comme un verre trempéNe pasfaire pareil2e classement: Mode de fragmentationObjectif : Identifier le type de casse
  23. 23. Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:143e classement: IntégritéObjectif : En cas de choc, s’assurer qu’il n’y a pas derisque de passer au travers du vitrage et de chuter.En pratique :A chaque hauteur de chute de l’impacteur, on vérifie:• Le vitrage ne casse pas  OK• Le vitrage casse comme un verre feuilleté (nontraversé par une sphère)  OK• Tout autre résultat ne permet pasd’obtenir le niveau recherché.La Norme NF EN 12600Niveau Hauteur h3 190 mm2 450 mm1 1200 mm
  24. 24. Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:14« Résistance à l’impact d’un pendule : 1B1 »« Résistance à l’impact d’un pendule : 2B2 » :Généralement, les vitrages feuilletés sont classés 3B3, 2B2 ou 1B1 (ou NPD).Exemples de classement des verres feuilletésLa Norme NF EN 126001 B 1Sécurité Mode de fragmentation Stabilité résiduelle1 : A 190 mm, 450 mm, puis1200 mm, le vitrage ne cassepas ou le vitrage casse, maisn’est pas traversé par la sphère.Le poids des plus gros débris estlimité.B : Fragmentation type verrefeuilleté1 : A la chute du corps de chocd’une hauteur 1200 mm, levitrage ne casse pas, ou bien levitrage casse, mais n’est pastraversé par la sphère. Le poidsdes plus gros débris est limité.2 B 2Sécurité Mode de fragmentation Stabilité résiduelle2 : A 190 mm puis 450 m, levitrage ne casse pas ou levitrage casse mais n’est pastraversé par la sphère. Le poidsdes plus gros débris est limité.Au choc à 1200 mm, le vitrageest cassé et traversé par lasphère et/ou le poids des plusgros débris est excessif.B : Fragmentation type verrefeuilleté2 : à la chute du corps de chocd’une hauteur 450 mm, levitrage ne casse pas ou levitrage casse, mais n’est pastraversé par la sphère. Le poidsdes plus gros débris est limité.
  25. 25. Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:14« Résistance à l’impact d’un pendule : 1C3 » :Généralement, les vitrages trempés sont classés 1C3, 1C2 ou 1C1.Les verres émaillés peuvent être classés NPD.Exemples de classement des verres trempésLa Norme NF EN 126001 C 3Sécurité Mode de fragmentation Stabilité résiduelle1 : à la chute du corps de chocd’une hauteur de 190 mm, 450mm, puis 1200 mm, le vitrage necasse pas, ou le vitrage casse,mais avec le poids des plus grosdébris limité.C : Fragmentation type verretrempé3 : à la chute du corps de chocd’une hauteur de 190 mm, levitrage ne casse pas.A partir de 450 mm, le vitragecasse.
  26. 26. Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:14Méthodologie d’Essais des Garde-corps
  27. 27. Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:14Essai suivant NF P 01-013 :Au point le plus défavorable du vitrage :Choc corps dur D0,5/3,75J* + M50/600 JA hauteur de main courante :Choc corps dur D1/10J* + M50/900JMéthodologie d’essaiH* Les vitrages classés P1A selon la NF EN 356sont réputés satisfaire à cette exigence.Énergie Hauteur de chute H600 J 1200 mm700 J 1400 mm900 J 1800 mm1200 J 2400 mm
  28. 28. Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:14Méthodologie d’essaiL’impacteur M50 :• Sac sphéroconique de 50 kg• Constitué de 8 fuseaux en toilede bâche, assemblés et coususfaçon bourrelier• Diamètre : 400 mm – Sommet du cône distant de 400 mm ducentre de la sphère• Fond renforcé par une calotte cousue en cuir de 120 mm• Sommet légèrement tronqué (ouverture 80 mm de diamètre),bordé de cuir et renforcés de 4 anneaux• Doublé d’un sac de polyéthylène constituant vessie• Rempli de billes de verre durci de 3 mm de diamètre
  29. 29. Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:14Méthodologie d’essaiL’impacteur double pneu pourles essais garde-corpsApplication possible pour les garde-corpsvitrés (Fiche SNFA n°47)• Impacteur défini dans la norme NF EN 12600.• Poids identique à l’impacteur M50 (50 kg).• Choc plus sévère que le choc M50, d’où des hauteurs de chutesadaptées :ÉnergieHauteur de chuteM50Hauteur de chutedouble-pneu600 J 1200 mm 450 mm700 J 1400 mm 450 mm900 J 1800 mm 700 mm
  30. 30. Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:14Méthodologie d’essaiL’impacteur double pneu pourles essais garde-corps
  31. 31. Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:14Méthodologie d’essai – Garde-corps vitrésVitrage pris enfeuillure sur4 côtés
  32. 32. Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:14Méthodologie d’essai – Garde-corps vitrés
  33. 33. Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:14Méthodologie d’essai – Garde-corps vitrésVitrage pris en feuillure sur2 côtés opposésMaintien sur les bordsverticauxPrise en feuillure haute etbassePrise en feuillure haute et basse, avecpotelet devant le vitrage
  34. 34. Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:14Méthodologie d’essai – Garde-corps vitrés
  35. 35. Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:14Méthodologie d’essai – Garde-corps vitrés
  36. 36. Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:14Méthodologie d’essai – Garde-corps vitrés
  37. 37. Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:14Méthodologie d’essai – Garde-corps vitrésVitrage maintenu par pinces Vitrage maintenu sur 3 côtéssans main courante
  38. 38. Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:14Méthodologie d’essai – Garde-corps vitrés
  39. 39. Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:14Méthodologie d’essai – Garde-corps vitrés
  40. 40. Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:14Méthodologie d’essai – Garde-corps vitrésVitrage tenu parfixationstraversantes avecmain courante
  41. 41. Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:14Méthodologie d’essai – Garde-corps vitrés
  42. 42. Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:14Méthodologie d’essai – Garde-corps vitrésVitrage tenu par fixationstraversantes sans main couranteVitrage encastré en pied
  43. 43. Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:14Méthodologie d’essai – Garde-corps vitrés
  44. 44. Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:14Méthodologie d’essai – Allèges
  45. 45. Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:14Méthodologie d’essai – Allèges
  46. 46. Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:14Méthodologie d’essai – Allèges
  47. 47. Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:14Méthodologie d’essai – Verrières
  48. 48. Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:14Après choc, le vitrage ne doit pas être traversé ou emporté.Le choc ne doit pas entrainer de gros débris.Critères d’essaiVitrage cassé mais nonemporté Vitrage intact
  49. 49. Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:14Après choc, le vitrage ne doit pas être traversé ou emporté.Le choc ne doit pas entrainer de gros débris.Critères d’essaiVitrage cassé et emportéVitrage cassé et emporté
  50. 50. Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:14Prise en feuillureLes feuillures doivent être suffisantes pour assurer la tenue duvitrage lors des essais de choc de corps mou M 50.Une prise en feuillure effective minimale de 15 mm sur 4 côtés, et20 à 25 mm sur 2 côtés opposés ou 3 côtés peut être nécessairepour satisfaire aux exigences de l’essai.En cas de vitrage encastré en pied, une prise en feuillure d’aumoins 100 mm est nécessaire.Les feuillures seront conformes aux prescriptions duNF DTU 39 P1-1 (CCT).
  51. 51. Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:14Vitrages simples réputés satisfaisants sans essaisComposition (feuilleté PVB recuit desécurité)33.2 44.2 55.2 66.2Ép. NF EN ISO 12543-2 (mm) 6,8 8,8 10,8 12,8Surface maxi en m² 0,50 2,00 4,50 6,00• Prise en feuillure pf sur toute la périphérie et garnitures d’étanchéité ;• hauteur minimale de la prise en feuillure pf = 15 mm ;• les profilés formant feuillure doivent avoir une rigidité suffisantejustifiant une déformation inférieure ou égale au 1/300ème de leurlongueur sous 800 Pa, appliqué sur l’élément de remplissage.• la traverse haute, lorsqu’elle se situe dans la hauteur de protection,doit être validée sous un essai de choc M50/900J, conformément à laP 08-302.
  52. 52. Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:14Vitrages simples réputés satisfaisants sans essaisComposition (feuilleté PVB recuit desécurité)33.2 44.2 55.2 66.2Ép. NF EN ISO 12543-2 (mm) 6,8 8,8 10,8 12,8Surface maxi en m² 0,50 2,00 4,50 6,00Seules variantes admises :• L’épaisseur d’intercalaires PVB est supérieure à 0,76 mm ;• Verre durci ou trempé à la place du verre recuit.• Composition dissymétrique. On se réfère au composantd’épaisseur minimale. Par ex, pour un 64.2, on se réfère à lacolonne du 44.2.
  53. 53. Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:14Pas d’essai de résistance aux chocsnécessaire si :• La partie basse du vitrage est à plusde 500 mm du sol intérieur ;• La partie vitrée est inférieure ou égaleà 500 mm de hauteur ;• La main courante ou la traverse répondent aux exigences quila concernent ;• Le vitrage est un vitrage feuilleté PVB 33.2 classé 1B1 selonl’EN 12600 au minimum ;• Le vitrage est au moins pris en feuillure haute et basse sur15 mm mini lorsque le clair de vitrage est compris entre 180et 500 mm.Cas des garde-corps mixtes
  54. 54. Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:14FD DTU 39 P5Cas des vitrages isolants (allèges)
  55. 55. Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:14FD DTU 39 P5Cas des vitrages isolants (allèges)Dans le cas d’un triple vitrage, le composant intermédiaire n’estpas concerné.Les compositions admissibles sans essais pour les vitrages simpless’appliquent également pour les vitrages isolants, aux mêmesconditions.
  56. 56. Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:14Garde-corps sans main courante : Cahier du CSTB 3034
  57. 57. Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:14Domaine d’applicationCe document s’applique pour tous les garde-corpsvitrés où le bord supérieur est libre et le verre assure lafonction de main courante.Ce document définit :Les garde-corps encastrés en piedL’établissement des modalités de justificationsexpérimentales et critères correspondants applicables.Ce document ne définit pas :Des règles de conception, de fabrication et de miseen œuvre des garde-corps.Garde-corps sans main courante : Cahier du CSTB 3034
  58. 58. Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:14Domaine d’applicationSystèmes visés :Garde-corps sans main courante : Cahier du CSTB 3034
  59. 59. Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:141. Essai statique horizontal versl’extérieurCharges d’exploitation selonNF P 06-001 × 3Critères :Garde-corps sans main courante : Cahier du CSTB 3034• Le déplacement horizontal de la rive haute souscharge doit être inférieur ou égale à 35 mm ;• La déformation, mesurée 15 minutes aprèsrelâchement de l’effort doit être inférieure à 3 mm ;• L’application de la charge d’exploitation × 3 ne doitpas entraîner de ruine.
  60. 60. Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:141. Essai statique horizontal versl’extérieurCharges d’exploitation selonNF P 06-001 × 3Garde-corps sans main courante : Cahier du CSTB 3034Eurocode 1 (NF EN 1991-1-1) NF P 06-001A Habitation, Résidentiel parties privatives200 à 1000 N/mSi L ≤ 3,25, 1300 N répartis sur la longueurSi L > 3,25 m, 400 N/mA Habitation, Résidentiel parties communes 200 à 1000 N/m 600 N/mB Bureaux 200 à 1000 N/m 1000 N/mC1 Salles avec tables (restaurants, etc.) 200 à 1000 N/m 1000 N/mC2 Salles avec sièges (cinémas, églises, etc.) 800 à 1000 N/m 1000 N/mC3 Salle sans obstacle (musée, hôtels, hôpitaux, gares 800 à 1000 N/m 1000 N/mC4 Salles dactivité sportive 800 à 1000 N/m 1700 N/mD Commerces 800 à 1000 N/m 1000 N/mC5 Salle à forte occupation (salle de concert, salle de sport, quais degare, etc.)3000 à 5000 N/m 1000 à 1700 N/mE Entrepôt Marchandises 800 à 2000 N/m -F Garages, Parkings, pour véhicules dont PTAC ≤ 30 kN Calcul selon EN 1991-1-1,Annexe B-G Garages, Parkings, pour véhicules dont 30 kN < PTAC ≤ 160 kN Calcul selon EN 1991-1-1,Annexe B-
  61. 61. Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:142. Essai statique horizontal versl’intérieurCharges d’exploitation selonNF P 06-001 × 3Critère :La déformation, mesurée 15minutes après relâchement del’effort doit être inférieure à 2 mm.Garde-corps sans main courante : Cahier du CSTB 3034
  62. 62. Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:143. Essai statique verticalS’applique uniquement pour desgarde corps non verticauxCharges d’exploitation selonNF P 06-001 × 3Critère :Le déplacement horizontal de larive haute sous charge doit êtreinférieur ou égale à 35 mmGarde-corps sans main courante : Cahier du CSTB 3034
  63. 63. Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:14Garde-corps sans main courante : Cahier du CSTB 3034H3. Essais de chocs dynamiquesEssai suivant la P 08-302 :Choc de corps dur D1/10J*+Choc de corps mou M50/900JChoc corps dur D0,5/3J**+Choc de corps mou M50/700 J* Les vitrages classés P1A selon la NF EN 356sont réputés satisfaire à cette exigence.** Les vitrages ne doivent pas casser sous cechoc.Énergie Hauteur de chute H700 J 1400 mm900 J 1800 mm
  64. 64. Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:14Garde-corps sans main courante : Cahier du CSTB 30343. Essais de chocs dynamiquesD1/10J + M50/900JA mi-largeur et à 250 mm de la rivehauteD0,5/3J + M50/700 J Au point le plusdéfavorable du vitrage :(Généralement à 1/3 de lahauteur à 250 mmd’un bord vertical)700900250250H/3H// //
  65. 65. Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:144. Essai de vérification du comportement au ventL’effet de prise au vent doit être apporté lorsque celaest estimé nécessaire (selon le mode de fixation augros-œuvre, de l’exposition, etc.)Garde-corps sans main courante : Cahier du CSTB 3034
  66. 66. Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:14Garde corps traditionnel : Le PV d’Essai Effectué pour un ouvrage garde-corps, pour unchantier donné. Non reproductible sans l’accord du délivreur du PV PV Délivré par un bureau de contrôle ou unlaboratoire d’essai. Peut être établi en atelier ou sur chantier, toujourssous présence du délivreur du PV. Procédure propre à un ouvrage spécifique,il est du ressort de l’entrepreneur de pose. Coût variable selon l’ouvrage et l’accessibilité. Apartir de 1800 €HT environ.Procédure de validation d’un Garde-Corps
  67. 67. Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:14Garde-corps non traditionnel : L’ATExL’ATEx est une évaluation au bénéfice de produits,procédés ou techniques innovants de la construction,établie par des experts sous légide du CSTB, à lademande de parties intéressées à recueillir uneévaluation technique rapide.La procédure vise les produits et procédés techniquesinnovants pour lesquels dune part il nexiste pas denormes de description, dimensionnement ou mise enœuvre ; dautre part il nest pas (encore) possibledinstruire un dossier dAvis technique.Procédure de validation d’un Garde-Corps
  68. 68. Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:14L’ATEx Produits, procédés ou techniques innovants de laconstruction :• Non normalisés• Non traditionnels• Non éligibles à l’Avis Technique Établie par des experts sous légide du CSTB ; A la demande de parties intéressées à recueillir uneévaluation technique rapide.Procédure de validation d’un Garde-Corps
  69. 69. Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:14L’ATExSelon les situations sont formulées :ATEx cas a : lAppréciation vise un produit ou procédépour une durée limitée et une quantité totale cumuléedéterminée ;ATEx cas b : lAppréciation porte sur un projet deréalisation ;ATEx cas c : l’Appréciation porte sur l’application àune nouvelle réalisation expérimentale d’une ouplusieurs techniques, ayant précédemment fait l’objetd’une ATEx cas b.Procédure de validation d’un Garde-Corps
  70. 70. Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:14L’ATEx – dossier d’instruction.Le demandeur établit auprès du CSTB une demande dATEx quiprécise en particulier : Le type dATEx sollicitée : cas a, b ou c ; Les caractéristiques du produit, procédé ou technique quijustifient linstruction dune ATEx ; Lobjectif de lexpérimentation :• soit parfaire la mise au point,• soit constituer des références en vue de déposer unedemande dAvis Technique ; La nature et limportance de lexpérimentation estiméenécessaire (cas a) ; la nature, limportance et la localisation de laréalisation expérimentale concernée (cas b ou c) ; la désignation des parties intéressées pour le projet -maître douvrage, contrôleur technique, etc. (cas b ou c) ;Procédure de validation d’un Garde-Corps
  71. 71. Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:14L’ATExEn outre, le demandeur joint à sa demande un dossiertechnique composé des justificatifs disponiblespermettant linstruction de la demande :• rapports dessais ;• notes de calculs ;• premières références ;• prototypes ;• etc.Spécifiquement pour les ATEx cas c : références auxATEx cas b ou c précédentes et expérience acquiseau cours des expérimentations.Procédure de validation d’un Garde-Corps
  72. 72. Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:14L’ATExUne demande dATEx est recevable si les critères suivants sontrespectés : Le procédé, produit ou technique objet de l’expérimentationest innovant soit par le matériau ou le produit (absence de normede produit), soit par le mode de conception- dimensionnement(absence de norme de calcul), soit par le mode de réalisation(absence de DTU) La où les phases de lopération qui motivent lATExne sont pas engagées de façon irréversible à la dateprévisible du Comité dexperts (cas b et c) Il y a similitude avec les ATEx référentes (cas c).Procédure de validation d’un Garde-Corps
  73. 73. Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:14L’ATExDélais :• Le CSTB accuse réception de la demande sous 15 jours, enprécisant si la demande est recevable.• La demande est enregistrée une fois le devis accepté par ledemandeur, et les frais inhérents à la procédure acquittés.• Le CSTB désigne un rapporteur chargé d’étudier le dossiertechnique. Il dispos d’un mois pour produire son rapport.• Les ATEx de type a ou b sont enfin examinées par un comitéd’experts.• Les ATEx de type c sont examinées en interne par le CSTB.Délai total : 2 mois.Coût moyen : 11000 €HT (hors essais)Procédure de validation d’un Garde-Corps
  74. 74. Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:14Garde-corps non traditionnel :L’Avis TechniqueL’Avis Technique est uneévaluation au bénéfice deproduits ou procédés innovantsde la construction, établie pardes experts sous légide duCSTB, à la demande del’entreprise qui met ce produitou procédé sur le marché.Procédure de validation d’un Garde-CorpsGlassrail #13-1234Company Name10 rue du Débarcadère75852 Paris Cedex 17Tél. 01 40 55 13 55 – Fax. 01 40 55 13 56www.ffpv.org
  75. 75. Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:14Garde-corps non traditionnel :L’Avis TechniqueLa procédure vise les produitset procédés techniquesinnovants pour lesquels ilnexiste pas de normes dedescription, dimensionnementou mise en œuvre.Procédure de validation d’un Garde-CorpsGlassrail #13-1234Company Name10 rue du Débarcadère75852 Paris Cedex 17Tél. 01 40 55 13 55 – Fax. 01 40 55 13 56www.ffpv.org
  76. 76. Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:14Garde-corps non traditionnel : L’Avis TechniqueLa procédure de l’Avis Technique comporte 5phases successives :1/ Premiers contacts : elle se termine par la lettre de « prise enconsidération » ;2/ Phase de constitution du dossier technique de preuves : elle setermine par l’enregistrement du dossier et un courrier appelé «déclaration de recevabilité » ;3/ Phase d’instruction : elle se termine par la production du projetd’Avis et du rapport éventuel de présentation au groupe, peu detemps avant le passage en groupe ;4/ Phase de mise au point de l’Avis : elle se termine par l’envoi del’Avis à la signature du président ;5/ Phase de publication : elle se termine par la mise sur Internet del’Avis enregistré.Procédure de validation d’un Garde-Corps
  77. 77. Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:14Garde-corps non traditionnel : L’Avis TechniqueLa procédure de l’Avis Technique comporte 5 phasessuccessives :1/ Premiers contacts : elle se termine par la lettre de « prise enconsidération » : Définir le domaine d’emploi Définir ce qui est non-traditionnel/normalisé dans le système Le rapporteur du CSTB établira la liste des preuves nécessaires àune issue favorable de la demande d’Avis Technique. Les preuves nécessaires doivent être présentées dans un délai de6 mois. La remise de ces preuves incombe au seul demandeur.L’instructeur du CSTB peut se porter conseil uniquement. Connaissance des exigences essentielles de l’ouvrage Selon le dossier, le CSTB peut accepter la demande de prise enconsidération, la rejeter, ou réorienter vers une autre procédure (ATEx)Procédure de validation d’un Garde-Corps
  78. 78. Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:14Garde-corps non traditionnel : L’Avis TechniqueLa procédure de l’Avis Technique comporte 5 phasessuccessives :2/ Phase de constitution du dossier technique de preuves : elle setermine par l’enregistrement du dossier et un courrier appelé« déclaration de recevabilité » ; Le demandeur doit apporter les preuves indispensables à laconstitution du dossier dans un délai de 6 mois (il n’est pas possibled’apporter d’autres éléments au dossier passé ce délai). Une fois le dossier technique enregistré, il n’est plus possible de revenirsur son contenu.Procédure de validation d’un Garde-Corps
  79. 79. Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:14Garde-corps non traditionnel : L’Avis TechniqueLa procédure de l’Avis Technique comporte 5 phasessuccessives :3/ Phase d’instruction : L’instructeur valide ou infirme chacune des preuves fournies dans ledossier technique. Il ne doit en principe accepter aucune modificationau dossier qu’il examine. Si d’autres preuves sont apportées ultérieurement : L’instructeur du dossier peut les accepter si cela ne retarde pasl’instruction du dossier Sinon, il le refuse. La demande d’Avis Technique est annulée, laprocédure repart à 0, et 40% du montant initialement versé estremboursé Le dossier est enfin présenté à un groupe spécialisé (GS). Le GS statuesur la validité (ou non) de l’Avis Technique.Procédure de validation d’un Garde-Corps
  80. 80. Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:14Procédure de validation d’un Garde-CorpsValidation d’un Garde-corpsSystème/ProcédéFabricant /GammisteAvisTechniqueReproductible~17000 €HTATEx (a)Reproductibilitélimitée (temps etvolume)~11000 €HTConceptionspécifiqueInstallateurNon traditionnel :ATEx (b) ou (c)Applicationlimitée à 1chantier?Traditionnel :PV d’EssaiApplicationlimitée à 1chantier~1800 €HT
  81. 81. Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:14Des garde-corps justifiés selon des essais allemandset/ou une norme DIN, ou d’autre pays ne constituentpas des éléments de justification acceptables par lesbureaux de contrôle en France.Ces éléments justificatifs peuvent cependant êtreappréciés lors de l’examen d’une demanded’Atex/Avis Technique ou Avis de Chantier, mais neseront généralement pas suffisants.Quid des justificatifs étrangers ?
  82. 82. Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:14On me demande de réaliser un garde-corps vitré…En conclusion…Demande de garde-corps vitréPris en feuillure 4côtésSi applicationdu 4.2.4 duDTU 39 P5Pas dejustification paressaiSi 4.2.4 duDTU 39 P5 nonapplicablePV d’essaiAutre mode de maintienAvis Techniqueexistant ouAtex a validesSi compos sontdonnées dansL’AT ou l’AtexSans Avis Technique ou Atex avalidesSans maincourantestructurellePV d’essaiAvec maincourantestructurelleAtex b ou c ouAvis de Chantier(avec essai)Composition (feuilleté PVB recuit desécurité)33.2 44.2 55.2 66.2Ép. NF EN ISO 12543-2 (mm) 6,8 8,8 10,8 12,8Surface maxi en m² 0,50 2,00 4,50 6,00• Prise en feuillure pf sur toute la périphérie et garnituresd’étanchéité ;• hauteur minimale de la prise en feuillure pf = 15 mm ;• les profilés formant feuillure doivent avoir une rigidité suffisantejustifiant une déformation inférieure ou égale au 1/300ème de leurlongueur sous 800 Pa, appliqué sur l’élément de remplissage.• la traverse haute, lorsqu’elle se situe dans la hauteur deprotection, doit être validée sous un essai de chocM50/900J, conformément à la P 08-302.
  83. 83. Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:14En conclusion…*Sous réserve de respecter les dispositions du 4.2.4 du DTU 39 P5Souvenez vous!Hormis les garde-corps où le vitrage estpris en feuillure sur 4 côtés*,UN GARDE-CORPS DOITTOUJOURS ÊTRE VALIDÉ PARESSAI !!
  84. 84. Garde-corps vitrés – conception et méthodologies d’évaluation des ouvrages et des procédés2:14Merci de votreAttentionOlivier DouardFFPV

×