12

Dubai-Airshow 2015

 

Quand les compagnies du Golfe prennent une pause.  Findustrie tousse. ..
C'est Fimpression que ...
Le calme en 2015 apres

la tempete en 2013

Prevoyant un salon plus calme,  on s'attendait
néanmoins a des annonces au niv...
ACTUS

14

.7.

et bien plus discrets.  Un des rares accords
qui a ete revele durant le salon concerne
un accord entre les...
grands groupes internationaux. 
On se rejouit deja de se retrouver ‘a Dubai
pour la 14*’-‘ edition qui se tien ra du 15 au...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Dubai Airshow 2015

207 vues

Publié le

Article publié dans le magazine mensuel français Aviasport
(No 729/730 Décembre 2015 / Janvier 2016)

Publié dans : Technologie
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
207
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
9
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Dubai Airshow 2015

  1. 1. 12 Dubai-Airshow 2015 Quand les compagnies du Golfe prennent une pause. Findustrie tousse. .. C'est Fimpression que Ce salon toujours (res attendu au Moyen-Orient, qui s'est déroule du 8 au 12 novembre 2015. a pu donner i la précédente edition en 2013 avail fail la une des manchettes de la presse mondiale avec la tempéte de commandes pour le soul premier jour d‘une valeur supérieure a 162 milliards de dollars, il en aura été tout autremenl de | ’édition 2015 qui s’est tenue a « Dubai’ du Sud ». L’lmpact de la baisse des prix du pétrole, la problémalique des subventions entourant Ies trois grands lransporleurs du Golfe arabique (Emirates-Airlines de Dubai, Elihad-Airways d'Abou—Dl'iabi et Qatar—Airways) mise en exergue de I'autre care de I'Atlantique alnsi que la situation géopolitique au Moyen Orient n‘y sont pas étranger, loin de la. Pour les visiteurs occasionnels, Ie trajet entre la mégapole Dubai‘ et ses délires architecturaux et la site du Dubai-Airshow peut leur paraitre bien long, surtout Iorsque Ia route s’enfonce dans le desert « a mllle miles de ioute ierre habitée >- comme Ie décrit Saint-Exupéry dans Ie Petite Prince, probablement pas pour longtemps Iorsque l’on evoque Dubai‘-Sud. Encore un projet pharaonique me direz-vous ? Pas tout a fait si | ’on associe ce plan d'urbanisation d‘une surface de 145 kilometres carrés comprenant l‘aéroport international Al-Maktoum et l‘attributlon de l’Expostlon universelle 2020 a Dubai (du 20 octobre 2020 au 10 avril 2021 — c'était a Paris le 27 novembre 2013. voir https: //expo2020dubal. ae/ en/ ). En réalilé, le gouvernement local a rebaptisé Dubai World Central ce qui avail été Iancé en 2006 avanl la crise immoblllere. Une fois que l'aéroport international Al-Maktoum a Dubai du Sud sera completemenl terminé au debut de 2022. ce ne sera ni plus ni moins que Ie plus grand du monde avec une oapacité do 220 millions de passagers et 16 millions de tonnes de fret par an. Si I‘on salt que a ce jour seule une piste est opérationnelle. on vous laisse imaginer | 'amp| eur des lravaux a réaliser, en parallele a | 'Expo 2020 qui aura pour theme « Connecting minds, creating the future ». .. Un salon parmi les grands. .. Avant de créer le futur, revenons a cette 13° édition du Dubai-Airshow. Incontestablement depuis la premiere édltion de 1986. ce salon a trouvé sa plaoe parmi les grands rendez-vous incontestables de I'industrie aeronautique. Les compagnies aériennes locales, a l’avant-garde de I’: -aviation mondiale, ne sont bien évidement pas élrengeres a co succes et font des laloux. pas seulement aux Etats-Unis d’aiIleurs, mais ce n‘est pas Ie propos ici. Toutefols, lédilion 2015 du salon aéronautique de Dubai n’avai'l aucune chance d'émuler Ie record établi il y a deux ans pourla seule et bonne ralson qu'un nouveau gros- porteur n'est pas lance cheque année. mais se matérialise tous les dix ans ou plus. Aussi. apres lbfiicialisation du Iancement du programme 777X par Boeing en 2013 et les commandes qui s’en sont suivi, les observateurs s'attendaienl naturellement a un salon plus calme, mais pas a ce point au nlveau des avlons civils. En effet. si Airbus est devenu Iincontestable leader au nlveau des monocouloirs (avion a fuselage étroit), le programme A-320Neo I’a d‘aiIleurs confirrné une fois encore avec la signature par la compagnie vletnamienne lfietjet d'une commando de 30 A-321 dont 21 dans la version Neo (3.6 milliards dollars au prix catalogue), le constructeur européen est un peu en retrait dans sa réponse au programme 777X qui est devenu dans l'intervalle B-777-8/-9. Le programme A-350-1 000 a les ingredients pour une réplique dans ce segment trés Iucralif des avlons a fuselage large, mais pas dans sa configuration actuelle. Enfin pour rester chez Airbus. |'avenir du programme A-380 étalt sur toutes les Iévres. en particulier la question de sa remotorisatlon sachant que voici plus d'un an le patron d'Emirates, ‘Fm Clark, avail pose un ultimatum en reclamant une version motorisée offrant un gain do 10 % au nlveau de la consommatlon, et une promesse de commande de | ‘ordre de 200 exemplaires. .. Les avis divergent sur le retour sur investlssement du programme A-380Neo si l'on considers le camet de commande de la version initlale avec 317 exemplaires dont une bonne trentaine en danger et certains déla sur la marché de | 'occasion, sans oublier de préciser que la moitié de la production acluelle est consacrée a Emirates, qui est le client de référence pour I'A-880, et que la plupart des clients actuels ont iait savoir qu'lls n'étaient pas intéressés par une commande supplémentaire. On se contentera done a ce stade des propos du PDG d’Airbus. Fabrice Brégier. qui temporise : « pas avant 2020/2025 pour une mise on service ». D'ici la. la technologle aura avancé, le marché aussl si | ’on se remémore que le marché du transport aérien double lous les quinze ans l
  2. 2. Le calme en 2015 apres la tempete en 2013 Prevoyant un salon plus calme, on s'attendait néanmoins a des annonces au niveau du canadlen Bombardierqui fait la une des analyses economiques suite a sa recapitalisation par le gouvernement quebecois. Le patron de Bombardier Avions oommerciaux, Fred Cromer, s’est deplace en personne pour parler de la certification du monocouloir Cseries 100 attendu pour le premier trimestre 2016. Tree confiant a ce niveau pour permettre au client de lancement Swiss d'exploiter commercialement cette superbe machine d'ici la mi 2016, malheureusement aucune nouvelle commande ne s’est materialisee, tout au plus aura-t-il annonce qu'Alr-Baltic sera la compagnie de lancement pour la version allongee Csenes 300. La compagnie a bas prix Air-Arabia (Sharjah, EAU) pourrait étre le client ideal pour veritablement lancer le programme, mais, pour sur Airbus ne laissera pas partir un client qui opere deja une flotte monotype de 44 A-320.. . Considerant le prix du petrole qui devrait a moyen terme rester a ce niveau historiquement bas, et Page moyen de la flotte (4 ans), « rien ne presse - nous glisse le CEO Abdel Ali, avec un petit sourire en coin. Pour terminer le volet commercial du salon, on mentionnera encore que Boeing a signe uri contrat pour 75 avlons monocouloirs avec la compagnie indienne Jet-Airways pour une valeur d’environ 8 milliards de dollars au prix catalogue. En realité rien de bien nouveau. puisque l'annonce avait deja ete faite au salon du Bourget, tout comme la compagnie d‘Abou-Dhabi Etihad qui a confirme deux Boeing B-777 dans sa version cargo qu'eIle avait en options d'achat. Si tout se passe bien, Ies Emirats arabes unis devraient prochainement Enfin, outre une presence statique, le Superjet 100 de Sukhoi n'a que peg fait parler de lui durant la semaine. dans tous les cas bien moins que Femergence de l'industrie chinoise suite au « ro/ /—out » le 2 novembre dernier du C-919 de COMAC (Commercial Aircraft Corp of China de Shanghai) capable de transporter entre 150 a 200 passagers. Nos interlocuteurs au stand COMAC nous ont par ailleurs confirme que ce jour le C-919 a enregistre 517 commandes de la part cle 21 clients, de quoi faire réver Bombardier. .. Emirates-Airlines aura néanmoins trouve le moyen de marquer le salon cette annee, non pas en terme de commandes mais au niveau de la maintenance, reparation at revision (MRO) avec la signature d'un contrat de 16 milliards de dollars avec General—Electric Aviation pour le suivi des moteurs GE9X qui equiperont la flotte de 150 Boeing B—777»8/-9 sur une periode de 12 ans. ce qui en fait le plus gros contrat de maintenance moteurs a ce jour. Enfin, sachant qu'un salon dedie a l'aviation d'affaires se tient en alternance avec l‘Airshow (MEBAA du 8 au 8 decembre 2016 —http: //www. mebaa. aero/ ) nous laissons volontairement de cote ce volet de l'aviation qui est dans une phase difficile. ne le cachons pas. Des enseignements a tirer Le premier enseignement de cette cuvee 2015 est donc que si la chute des prix du petrole conforte les compagnies aeriennes dans Ieur position at ce au niveau mondial, Ies leaders de l'industrie dans le Golfe sont eux en phase de consolidation. A ce stade, iabsence de commandes au Moyen-Orient ne peut etre interprete comme un geste politique envers la polemique liee au subventionnement des AVIASPORT 729/730 DECEMBRE 2015/LJANVIER 2016 13 compagnies du Golfe. Le deuxieme enselgnement concerns la crainte d'une « bulle » de commandes. Si iaugmentation de la cadence de production chez Airbus et Boeing pour Ieurs monocouloirs fait craindre une telle bulle, ll n'en n’est rien en ce qui concerne la demande pour les gros porteurs de la famille A-850/B-78? et B-777. Le Moyen- Orient restera idealernent place avec les deux- tiers de la population de la planete a moins de huit heures de vol ou le tiers de la population mondiale a moins de quatre heure de vol, aux portes des marches en croissance d‘Asie. Le troisieme enseignement qu’on retiendra aujourd’hui est plutot celui lie a un veritable changement de paradigme, le constat eloquent que le Dubai-Airshow 2015 avec une forte composante defense n’est pas un hasard. La guerre actuelle en Syrie et en lrak, sans parler de la Libye, contre | 'Etat islamique (El) exige des Etats membras du Conseil de cooperation des Etats arabes du Golfe arablque (COG) qu'ils accroissent Ieur capacite militaire pour alder les Etats—Unis ‘a vaincre le terrorisme. A titre d'exemple, l'Arabie saoudite et les Emirats arabes unis menent la guerre au Yemen contre les rebelles chiites Houthi du pays depuis mars at font partie de la coalition menee par les USA pour bombarder l‘Etat lslamique en Syrie et en lrak. La guerre cofite cher et necessite des investissements, pas seulement des munitions mais aussl l'acces aux technologies recentes. Bruits de bottes Aussi. si le Dubai-Airshow n’aura pas connu le succes habituel au niveau de l’aviation commercials, ii an aura ete tout autrement au niveau du secteur de la défense. ce meme sl les effets d’annonce sont moins spectaculaires
  3. 3. ACTUS 14 .7. et bien plus discrets. Un des rares accords qui a ete revele durant le salon concerne un accord entre les forces aeriennes des Ernirats arabes unis avec la firme aerospatiale suedoise Saab. d‘une valeur de 127 milliard $ pour le developpement de deux plates- formes aeroportees d'alerte precoce basee sur le Bombardier Global 6 000 ainsi que la mise a niveau de la configuration des deux Saab 340 deja en operation aux EAU. Les specialistes vous parleront d'ope'rations « sous-marines » dans la mesure ou il n’est pas strategiquement opportun de devoiler ses cartes. Tout au plus rappellera- t-on que le Rafa/ e est toujours dans la course pour equiper les forces erniraties deux pour une soixantaine dexernplaires, mais que la derniere evolution du F-16 Block 60/61 avec son radar AESA n’a pas dit son dernier mot. .. surtout que les Emirats contestent l'exclusivite donnee 21 Israel pour le Lockheed Martin F-35 Lightning /1 en se faisant insistants. Preuve de l'importance accordee par les Etats-Unis a ce salon. tous les iours les spectateurs ont eu le drolt non seulement a quelques passages du bombardier strategique B-1 Lancer. mais surtout ont eu droitaune demonstration epoustouflantedu Locl<heed—Martin F-22 Raptor. .. un avion de chasse furtif developpe par les Etats-Unis a la fin des annees 1980 pour remplacer les F-15 de l'US Air Force. lnutile de preciser ici que les Etats-Unis considerent le F-22 comma un element strategique au maintien de la puissance aerienne de l'US Air Force, affirrnant d'ailleurs qu'i| reste inegale par tout autre avion de chasse existant ou en developpement. Ayant eu l'occasion de voire evoluer le Raptor de nombreuses fois ': ‘.arnrnent a Dubai en *1 '. :zaiernent different pour une de”- s. a. 3" O. ;i a laisse les specialistes sans . : x. lorsque l'appareil ioue a. a CCJSSQQ vectorielle pour slrnuler ‘e : ;~oa' eerie“ en sarrétant quasiment a a . ='*. sae. l'air avant de grirnper "set" "cent le tout en basse altitude. plus rien a voir avec les ds": "s‘. 'a'. i-ens de Sukhoi t: u'. simplement pour des passaees 2013. cette ‘C SJIOUI e rez en Ass: .. ""-3"iZ qui irnpressio. "”ae"t hallucinant 1 On ne rentrera pas sacs e cetail des autres et habltuelles presentations en vol. notamment la tres celebre patroure naticrale italienne Freece-Trico/ on et ex -1 descendants -> les AI—Fursan des Errwazs arabes unis ayant ete formes par les premiers r‘-crnmes. des avlons civils et militaires. cnacun en aura trouve pour son cornpte. des oetits exposants aux
  4. 4. grands groupes internationaux. On se rejouit deja de se retrouver ‘a Dubai pour la 14*’-‘ edition qui se tien ra du 15 au 8 A 19 novembre 2017, le Moyen-Orient est un environnement important pour sentir battre Ie pouls de l'ind rie aeronautique. .. autant civile que militaire d‘ailleurs ! Leonard FAVRE, photos de l'auteur Emirates-Aiiiines 530 ans plus tard. .. Fondee en 1985. Emirates-Airlines i[l<l s’est inscritc comme otant la compagnie do tous les superlatiis, mais aussl et surtout un element (fie dans la stialegie de developpement totiristiqiie dc lcmirat dc Dubai en operant a partir de deux aeroports geants. EK a de)a une flotle de 200 avlons a fuselage large dont 66 A4380. qui relie les continents avec des liaisons vers l'Europe, l'Asie. les Ameriques et en Afrique. La compagnie renforce continuellement son image en Europe en sponsorisanl des eqtiipes de football tels ciu‘Arsenal, ie PSG et le Milan AC. Dans son dernier exercice publie, est inscrite une marge cle 4 % sur ses benefices et des venles de 15 milliards d'euros des parametres qui rendent la compagnie deux fois plus rentable que la plupart des transporteurs aeriens. Outre son reseau international tisse comme une araignee autour du globe, et ca ne semble pas terrnine, c‘est surtout la position oentrale des EAU et de Ieurs pays voisins qui en fait sa veritable force avec les deux-tiers de la population de la planete a moins de huit heures de vol ou le tiers de la population mondiale a moins de quatre heures de vol. aux portes des marches on croissance d'Asie. Par ailleurs, et au-dela de son image qui est deveriii tine marque extremement recnnriiie Erni niities coriciirreniia iirpere 2/i hetires sur 24 inondinlernent. q, -Airlines commie sarts niiciirt prchlcme ni avec les riverains ni avec les SVil(ll(‘. I:llS qiii nexistent sirnplement pas. Ayant debiite au milieu des annees 1980, avec seulement 10 millions de dollars de capital finance par le gouvernernenl. Emirates-Airlines a pii sappuyer sur un faible laux d'impositii, >ii, beneficer d‘une economie avec de tres bas salaires et d'un gouvernement qui a investi massivemenl sur la mise en place des conditions cadres pour le transport aerien, sort une infrastructure aeroportuaire des plus modernes, supportant la croissance de la compagnie aerienne. l_'ensemble de ces conditions fait qu'Emirates est loin devant la concurrence, y compris les deux autres « Big Three » Oatar~Airways et Etihad. En fait non seulement Dubai en profite, ce sont les veritables forces des compagnies du Golfe qui payent leur carburant comme toute autre compagnie, quoi que pretendent certains concurrents, europeens notamment. Si encore relativement peu de passagers visitent le Golfe, ce meme si Dubai est une destination branchee avec le Bulj Kha/ ifa qui est la tour la f)illSlTr1lliedUll10l)(‘lF% avec ses 8'28itielies. soi1 metro. sa piste de ski artificielle. ses centres commerciaux demesures et les iles artificielles chics pour miiltimillionriaires, le lourisine de passage quant a lui est en lone progression. avec des passagers transitant par Dubai qui veulent simplernent proliter du passage entre l'Australie et l‘Europe. profiter de couper le vol en deux et ainsi passer quelques jours dans la metropole dubaiote. L’Exposition universelle 2020 est un moyen de renforcer la position de Dubai comme ville ideale pour un sejour de breve duree, produit qui rencontre un vif succes aupres des touristes, En utilisant les derniers mini'—/ umbos comme le B-777 et l‘A- 350 et autres A-380 d0uble—pont, les cofits par siege vont baisser et la concurrence aura fort a faire pour rattraper ce retard surtout que le systeme de hub en place facilite le remplissage de ces gros-porteurs. Esperons que l’innovation occidentale perrnettra de contrecarrer cette politique industrielle fruit d‘une vision implacable O0 le transport aerien est le pivot entre le tourisme et le commerce. le veritable secret de la reussite du model des « Golfe Big Three » ou Dubai fait office de pionnier. 729/730

×