Introduction to community management

936 vues

Publié le

cours donné à ICHEC Entreprise en octobre 2011

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
936
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
18
Actions
Partages
0
Téléchargements
21
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Introduction to community management

  1. 1. Community management - introduction SOURCE: http://ictkm.files.wordpress.com/2009/07/social-media-bandwagon1.jpg Jacques Folon Partner Edge Consultingf Chargé de cours ICHEC – ISFSC Prof. invité Université de Metz 26/11/2011
  2. 2. Web 2.0, média sociaux, génération Y, don et contre dons?????
  3. 3. De quoi allons nous parler ? <ul><li>What is social media now ? (by espresso) </li></ul><ul><li>Génération Y mythe ou réalité ? </li></ul><ul><li>Le consommacteur en 2011 </li></ul><ul><li>Le don et le web 2.0 </li></ul>
  4. 4. <ul><li>What is social media NOW? </li></ul><ul><li>http://www.slideshare.net/mzkagan/what-is-social-media-now-4747765 </li></ul>
  5. 5. 2. Génération Y mythe ou réalité ?
  6. 7. Comment les désigner ? <ul><li>Babyboomer’s childrens </li></ul><ul><li>Echo-boomers </li></ul><ul><li>E-Generation </li></ul><ul><li>Digital Natives </li></ul><ul><li>Facebook Generation </li></ul><ul><li>Gen Y </li></ul><ul><li>Génération 2001 </li></ul><ul><li>Génération accélération </li></ul><ul><li>Génération des transparents </li></ul><ul><li>Génération entropique </li></ul><ul><li>Génération Internet </li></ul><ul><li>Génération Moi </li></ul><ul><li>Génération texto/SMS </li></ul><ul><li>Génération WWW </li></ul><ul><li>Generation Y not? </li></ul><ul><li>Génération Zapping </li></ul><ul><li>Great Generation </li></ul><ul><li>Homo Zappiens </li></ul><ul><li>i-Generation </li></ul><ul><li>Millenials </li></ul><ul><li>Net Generation </li></ul><ul><li>Nexters </li></ul><ul><li>Nintendo Generation </li></ul><ul><li>Nouveaux androïdes </li></ul><ul><li>Sunshine Generation </li></ul>http://www.zazzle.be/generation_y_pas_tshirt-235332731462770922
  7. 8. Quand faut-il être né pour en faire partie? <ul><li>L a période pour définir cette génération Y est très variable, elle comprend (selon les auteurs) les personnes nées: </li></ul><ul><li>Entre 1974 et 1994 </li></ul><ul><li>De 1978 à 1998 pour ceux qui les caractérisent d’Echo-boomer </li></ul><ul><li>De 1978 à 1988 </li></ul><ul><li>Ou de 1978 à 1995 </li></ul><ul><li>Ceux qui sont nés après 1980 </li></ul><ul><li>Entre 1980 et 2000 </li></ul><ul><li>Ou après 1982 </li></ul><ul><li>ou plus précisément de 1982 à 2003 </li></ul><ul><li>Entre 1990 et 2000 </li></ul><ul><li>... </li></ul><ul><li>BARRER LA MENTION INUTILE ! </li></ul>http://funnyscrapcodes.blogspot.com/2009/10/embed-code-funny-stuff-funny-scraps.html
  8. 9. Un concept défini de façon aussi variable et contradictoire existe-t-il? http://www.madmoizelle.com/generation-y-temoignage-43730
  9. 10. POUR CEUX QUI N’AIMENT PAS LES GRAFFITIS TRADUCTION: MYTHES DE LA GENERATION Y
  10. 12. Les jeunes sont multitâches http://lolwithgod.com/2011/07/14/
  11. 13. Les jeunes sont connectés
  12. 15. <ul><li>Writing in the British Journal of Education Technology in 2008, </li></ul><ul><li>a group of academics led by Sue Bennett of the University of Wollongong set out to debunk the whole idea of digital natives, </li></ul><ul><li>arguing that there may be “as much variation within the digital native generation as between the generations ”. </li></ul>
  13. 16. <ul><li>Michael Wesch, who pioneered the use of new media in his cultural anthropology classes at Kansas State University, is also sceptical, saying that many of his incoming students have only a superficial familiarity with the digital tools that they use regularly, especially when it comes to the tools’ social and political potential. </li></ul><ul><li>Only a small fraction of students may count as true digital natives, in other words. The rest are no better or worse at using technology than the rest of the population. </li></ul><ul><li>Et donc comme les enseignants … </li></ul>
  14. 17. Ils sont la génération Internet... http://www.superstock.com/stock-photos-images/1851-2962
  15. 18. Ils ne sont pas si fort que ça!
  16. 20. It’s a people driven economy, stupid ! Eric Qualmann , 2009
  17. 21. 3Le consommacteur en 2011 <ul><li>Selon une étude d'Econsultancy, 71% des grandes entreprises mondiales ont déjà mis en place une équipe spécialisée dans les médias sociaux et 29% de celles-ci utilisent Facebook comme plateforme de services à la clientèle. </li></ul><ul><li>Si la participation des internautes est devenue la norme, encore trop d'entreprises sous-estiment la force de cette évidence. </li></ul><ul><li>Alors que le concept de social shopping est un concept assez ancien, les médias sociaux offrent aujourd'hui des opportunités inédites aux entreprises pour passer du statut déclaratif de type &quot;j'aime&quot; au statut transactionnel de type &quot;j'achète&quot;. </li></ul>
  18. 22. Only 14% des consommateurs croient les publicités 78% des consommateurs croient en leurs “amis”
  19. 24. <ul><li>152 million – The number of blogs on the Internet (as tracked by BlogPulse). </li></ul><ul><li>25 billion – Number of sent tweets on Twitter in 2010 </li></ul><ul><li>100 million – New accounts added on Twitter in 2010 </li></ul><ul><li>175 million – People on Twitter as of September 2010 </li></ul><ul><li>7.7 million – People following @ladygaga (Lady Gaga, Twitter’s most followed user). </li></ul><ul><li>600 million – People on Facebook at the end of 2010. </li></ul><ul><li>250 million – New people on Facebook in 2010. </li></ul><ul><li>30 billion – Pieces of content (links, notes, photos, etc.) shared on Facebook per month. </li></ul><ul><li>70% – Share of Facebook’s user base located outside the United States. </li></ul><ul><li>20 million – The number of Facebook apps installed each day. </li></ul>http://royal.pingdom.com/
  20. 25. http://projectvirginia.com/infographic-emerging-media-in-2011/ http://projectvirginia.com/infographic-emerging-media-in-2011/
  21. 26. Ces chiffres sont importants mais que veulent-ils dire? http://www.slideshare.net/TomiTontti/social-media-why-should-you-care-4501198
  22. 27. Evolution du consomm-acteur http://www.slideshare.net/TomiTontti/social-media-why-should-you-care-4501198
  23. 28. http://www.youtube.com/watch?v=hgcHTHGu5tA
  24. 29. Ce n’est pas que la génération Y
  25. 31. Les média sociaux c’est surtout UNE CONVERSATION et le consommateur n’aime pas parler tout seul… http://catherinewhite.files.wordpress.com/2009/08/social-media-conversation.jpg
  26. 32. Et ce n’est pas tout ! http://www.slideshare.net/TomiTontti/social-media-why-should-you-care-4501198
  27. 33. RAPPELEZ-VOUS 14% des consommateurs croient les publicités 78% des consommateurs croient en leurs “amis”
  28. 34. Et vous ne savez pas ce qu’ils disent… http://www.slideshare.net/TomiTontti/social-media-why-should-you-care-4501198
  29. 35. Savoir ce que disent les clients est un des nombreux intérêts de la veille
  30. 36. Le pouvoir a changé de mains !
  31. 37. <ul><li>Les trois éléments du don   Mauss, Essai sur le don </li></ul><ul><ul><li>Donner  : L’acte de base est un don à l’autre </li></ul></ul><ul><ul><li>Recevoir  : Réception, acceptation, il n’y a pas de don sans réception </li></ul></ul><ul><ul><li>Rendre  : Elément important: la contrepartie nécessaire ou pas, attendue ou pas </li></ul></ul>4
  32. 38. <ul><li>«  Le repère du don réside avant tout dans le fait d’offrir </li></ul><ul><li>(ou simplement d’œuvrer, d’agir, faudrait-il ajouter) sans attendre de retour déterminé (…) </li></ul><ul><li>ce qui ne signifie pas ne rien attendre du tout (…) mais s’exposer au risque que ce qui revient diffère de ce qui est parti, revienne à une échéance inconnue, peut-être jamais  ». </li></ul><ul><li>(A. Caillé) </li></ul>
  33. 39. Le don et le logiciel libre <ul><li>“ Il existe un « Contrat Social » dans la communauté des logiciels libres. </li></ul><ul><li>Il s’agit d’une formulation de ce que nous voulons rendre à la communauté, et notre guide de conduite pour savoir ce qui peut être considéré comme un logiciel libre, et ce qui ne peut pas l’être. </li></ul><ul><li>Les bons membres prennent des choses de valeurs de la communauté sous forme de logiciels que d’autres ont fait, et rendent à la communauté sous forme des logiciels qu’ils ont développés. </li></ul><ul><li>Les mauvais membres se contentent de prendre.” </li></ul><ul><li>(C.Lazaro) </li></ul>
  34. 40. Le but du don dans le web 2.0 <ul><li>notoriété </li></ul><ul><li>accroitre son premier cercle </li></ul><ul><li>espérer un retour direct </li></ul><ul><li>espérer un retour indirect, indéfini, sans échéance </li></ul><ul><li>obligation sociale réciproque </li></ul>
  35. 41. le don et les «amis» <ul><li>la famille, les proches </li></ul><ul><li>les relations professionnelles </li></ul><ul><li>les «amis» des réseaux sociaux </li></ul>
  36. 42. Une nouvelle société ? <ul><li>fin de l’esprit purement mercantile? </li></ul><ul><li>fin du capitalisme? </li></ul><ul><li>Mais... </li></ul><ul><li>utilisation des données personnelles </li></ul><ul><li>data mining </li></ul><ul><li>publicités ciblées </li></ul><ul><li>Business model des acteurs du web 2.0 </li></ul>
  37. 43.
  38. 44. Vous avez des questions ? Crédit image: http://jillsbooks.wordpress.com/2010/09/15/hellooooo-anybody-out-there/raise-your-hand-2/

×