Management de l'entreprise 2.0

3 433 vues

Publié le

Cours donné en Bac 1 à l'ICHEC dans le cadre du cours de management

Publié dans : Formation
0 commentaire
7 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
3 433
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
20
Actions
Partages
0
Téléchargements
335
Commentaires
0
J’aime
7
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Management de l'entreprise 2.0

  1. 1. PEOPLE + WEB 2.0 + SOCIAL MEDIA = ENTREPRISE 2.0 => Management 2.0 Jacques Folon Chargé de cours ICHEC Me. de conf. Univ. de LiègeProf. invitéUniversité de Metz Partner Edge Consulting
  2. 2. Cetteprésentationestsurwww.slideshare.net/folonelleestàvotre disposition
  3. 3. 3
  4. 4. Rappel de ce qu’était le management de l’entreprise du XXème siècle
  5. 5. Management centré sur l’efficacitéSOURCE:www.entrepriseglobale.biz Jean-Yves Huwart
  6. 6. La réduction des coûts est aucentre des préoccupations des managers SOURCE:www.entrepriseglobale.biz Jean-Yves Huwart
  7. 7. L’organigrammehiérarchique et l’organigrammecaché
  8. 8. Structures hiérarchiques lourdes 9
  9. 9. Gestion par commande et contrôle SOURCE:www.entrepriseglobale.biz Jean-Yves Huwart
  10. 10. Lesinformationssontstockéesdans des silos
  11. 11. Faible échange d’informationSOURCE:www.entrepriseglobale.biz Jean-Yves Huwart
  12. 12. 1
  13. 13. Lourdeur de l’héritageSOURCE:www.entrepriseglobale.biz Jean-Yves Huwart
  14. 14. Employésdémotivés SOURCE:www.entrepriseglobale.biz Jean-Yves Huwart
  15. 15. Evaluations basées sur le jugement 1
  16. 16. Les éléments nouveaux dumanagement en 2013
  17. 17. http://www.slideshare.net/mariemule/les-impacts-du-web-20-sur-la-veille 2
  18. 18. SOURCE: http://fr.slideshare.net/marknadsstod/web-20-at-work-simple-and-social-collaboration-between-coworkers-presentation
  19. 19. The Shiftce: David Hachez, the after http://fr.slideshare.net/theafter 2
  20. 20. Définitions Le Web 1.0 c’était (et c’est parfois encore) des monologues d’entreprises vers des consommateurs (B2C) et des monologues d’entreprises vers des entreprises (B2B) Le web social ce sont des conversations entre personnes physiques (C2C) Le Web sémantique ce sont des conversations entre machines (M2M)
  21. 21. B-sideSOURCE: http://fr.slideshare.net/bradfrostweb/for-a-futurefriendly-web-mobilism-2012
  22. 22. SOURCE: http://fr.slideshare.net/bradfrostweb/for-a-futurefriendly-web-mobilism-2012
  23. 23. SOURCE: http://fr.slideshare.net/bradfrostweb/for-a-futurefriendly-web-mobilism-2012
  24. 24. SOURCE: http://fr.slideshare.net/bradfrostweb/for-a-futurefriendly-web-mobilism-2012
  25. 25. 2http://www.slideshare.net/mariemule/les-impacts-du-web-20-sur-la-veille
  26. 26. this is what 2.0 means 3
  27. 27. Source: http://fr.slideshare.net/infe/web-20-business-models-
  28. 28. Source: http://fr.slideshare.net/infe/web-20-business-models-
  29. 29. SOURCE: http://fr.slideshare.net/bradfrostweb/for-a-futurefriendly-web-mobilism-2012
  30. 30. SOURCE: http://fr.slideshare.net/bradfrostweb/for-a-futurefriendly-web-mobilism-2012
  31. 31. SOURCE: http://fr.slideshare.net/bradfrostweb/for-a-futurefriendly-web-mobilism-2012
  32. 32. Source: http://fr.slideshare.net/infe/web-20-business-models-
  33. 33. Source: http://fr.slideshare.net/infe/web-20-business-models-
  34. 34. SOURCE: http://fr.slideshare.net/bradfrostweb/for-a-futurefriendly-web-mobilism-2012
  35. 35. SOURCE: http://fr.slideshare.net/bradfrostweb/for-a-futurefriendly-web-mobilism-2012
  36. 36. MOBILITE Source: http://www.securedgenetworks.com/secure-edge-networks-
  37. 37. D’innombrables applications accessibles onlineSource: http://mapplelien.com/wp-content/uploads/2013/01/one-billion-apps-hero-
  38. 38. Donc les caractéristiques du web 2.0 sont: L’intelligence collective et intégrée Le timing 365/24/7 et ubiquité (partout en même temps) Information et interaction au centre du Web 2.0 Le web est une plateforme de travail Le logiciel est plus important que l’outil La mobilité avec de multiples outils connectés Des applications nombreuses Customisation
  39. 39. SOURCE DE L’IMAGE: http://www.jeffbullas.com/2012/08/07/15-common-mistakes-in-social-media-marketing/
  40. 40. SOURCE: http://fr.slideshare.net/ConseilsATELYA/dispositifs-et-usages-des-rseaux-sociaux-dentreprise
  41. 41. MEDIA SOCIAUX : quelqueschiffres 4
  42. 42. 4Source: Fred Cavazza : http://fr.slideshare.net/fredcavazza/dfinissez-votre-stratgie-sur-les-mdias-sociaux
  43. 43. SOURCE: WHAT IS SOCIAL MEDIA NOW Espresso http://brandinfiltration.com/WTF 5
  44. 44. 51
  45. 45. 52
  46. 46. 53
  47. 47. 54
  48. 48. 55
  49. 49. 56
  50. 50. 57
  51. 51. 58
  52. 52. 59
  53. 53. 60
  54. 54. 6SOURCE: WHAT IS SOCIAL MEDIA NOW Espresso
  55. 55. SOURCE: WHAT IS SOCIAL MEDIA NOW Espresso http://brandinfiltration.com/WTF 6
  56. 56. VOUS VOULEZ ETRE CETTE ENTREPRISE QUI N’Y EST PAS ? la question n’est plus «devons nous yêtre?» mais «comment yêtre de façonoptimale?»SOURCE: WHAT IS SOCIAL MEDIA NOW Espresso http://brandinfiltration.com/WTF 6
  57. 57. VOTRE COLLEGUE, FUTUR COLLEGUE, CANDIDAT INTERVIEWE, ETC… ET VOUS 6
  58. 58. Only 14%desconsommateurscroient lespublicités 78%des consommateurscroient en leurs “amis”
  59. 59. ceque fontvoscollègues 6
  60. 60. Qu’est-ce que les réseaux sociaux numériques ont contribué à changer ?68
  61. 61. Qu’est-ce qu’ils ont contribué à changer ? 69Source de l’image: http://www.maniacworld.com/copy-and-paste-babies.html
  62. 62. Qu’est-ce qu’ils ont contribué à changer ?70
  63. 63. Qu’est-ce qu’ils ont contribué à changer ?71
  64. 64. JANVIER 2007 7
  65. 65. Qu’est-ce qu’ils ont contribué à changer ?73 SOURCE DE L’IMAGE: http://hanane.zevillage.org/news/le-marketing-viral
  66. 66. Qu’est-ce qu’ils ont contribué à changer ?74 SOURCE DE L’IMAGE: http://www.lesnumeriques.com/divers/touche-pas-a-ma-e-reputation-enquete-a1548.html
  67. 67. Les média sociaux c’est surtout UNECONVERSATION et le consommateur n’aime pas parler tout seul… http://catherinewhite.files.wordpress.com/2009/08/social-media-conversation.jpg
  68. 68. Génération YMytheouréalité ?
  69. 69. Une génération• « une variété d’hommes et de femmes au sens strict donné par les naturalistes. Ses membres entrent dans le monde revêtus de certaines caractéristiques typiques, qui montrent une physiognomie commune, les distinguant des autres générations (Gasset, 1961 : 14). »• Vocable repris de l’ouvrage de JC Lavater :”La physiognomie ou Lart de connaitre les hommes daprès les traits de leur physionomie, leurs rapports avec les divers animaux, leurs penchants, etc” publié en 1841
  70. 70. La successiondesgénérations successives• Les générations ont chacune leurs caractéristiques et « leur succession ne se fait pas comme la succession des lettres de l’alphabet, mais plutôt comme la balle d’un flipper réagissant (parfois de façon imprévisible) aux coups et chocs de notre société et de notre culture (Huntley, 2006 : 12) »
  71. 71. Google youTube Internet Daily Show eBay CD’s iTunes Columbia Accident The 2000 Election Crisis SpaceShipOne Southpark Columbine StarbucksLe contexte de la génération Y (et des autres) mac vs. pc 9-11 Terrorism abu ghraib Reality TV Gaming Simpsons Technology Blogging Challenger Accident Franchises Online Shopping Cable The Iraq War MTV Amazon.com Celebrity Scandals Oprah Global Warming Napster
  72. 72. Le début de l’identité digitale
  73. 73. Ca continue… Et ca continueSource C. Batier : http://fr.slideshare.net/batier/reseaux-sociaux-avalenciennea/download
  74. 74. Ca continue…Et ca continue
  75. 75. Et ca n’arrêtera plus…
  76. 76. Les supposées caractéristiques de la• Peut-on croire ces caractéristiques? génération Y Pichault &• « Un tel manque de rigueur scientifique… Pleyers 2010»• « La recherche empirique est nettement insuffisante… »Reddick & Coggburn (2008)• « La masse croissante d’informations de type anecdotique concernant les disparités générationnelles plaide pour davantage d’investigation et de validation empirique »Kim & al. (2009)
  77. 77. Hypothèse: la génération Y ne serait-ellepas unefaçon de cacher la résistance au changement ?
  78. 78. Comment Babyboomer’s childrens Echo-boomers les désigner E-Generation Digital Natives Facebook Generation ? Gen Y Génération 2001 Génération accélération Génération des transparents Génération entropique Génération Internet Génération Moi Génération texto/SMS Génération WWW Generation Y not? Génération Zapping Great Generation Homo Zappiens i-Generation Millenials Net Generation Nexters Nintendo Generation Nouveaux androïdes Sunshine Generationhttp://www.digitaltrends.com/social-media/facebook-privacy-issues-this-week-roundup/
  79. 79. Quand faut-il être né pour en faire partie?La période pour définir cette génération Y est très variable,elle comprend (selon les auteurs) les personnes nées:•Entre 1974 et 1994•De 1978 à 1998 (pour ceux qui les caractérisent d’Echo-boomer)•De 1978 à 1988•Ou de 1978 à 1995•Ceux qui sont nés après 1980•Entre 1980 et 2000•Ou après 1982•ou plus précisément de 1982 à 2003•Entre 1990 et 2000•...BARRER LA MENTION INUTILE ! http://funnyscrapcodes.blogspot.com/2009/10/embed-code-funny-stuff-funny-scraps.html
  80. 80. Un concept défini de façon aussi variable et contradictoirehttp://www.madmoizelle.com/generation-y-temoignage-43730 existe-t-il?
  81. 81. Apports managériauxLors d’un changement technologique, c’estl’ensemble des membres de l’organisation mais également les artefacts technologiques qui structurent le changement. (Licoppe, C. 2010)
  82. 82. CONCLUSION• Selon notre hypothèse le caractère complexe du concept est également lié à un phénomène de rejet tant des technologies nouvelles que de la nécessaire remise en question indispensable pour les utiliser.• Pour éviter d’avouer cette résistance au changement, la faute en est mise sur les épaules de cette génération Y, bouc émissaire idéal qui semble utiliser si naturellement ces technologies.• Les capacités d’utilisation des nouvelles technologies n’est pas limitée à la génération Y, mais au contraire répartie parmi les différentes générations.
  83. 83. e monde a changé… Cetteécole…rce: http://school.stagnesofbohemia.org/OldClass5.jpg
  84. 84. Estparfaite pour apprendrece type de métier …Crédit: http://www.gutenberg.org/files/15595/15595-h/images/imagep158.jpg
  85. 85. Est-cequecetteclasse de 2012 esttellementdifférente ? Crédits: http://www.spacegrant.nau.edu/stargazer/Classroom%20group.JPG
  86. 86. Crédit: http://www.faw.com/Events/images/044-2.jpg
  87. 87. Le monden’a pas changé!
  88. 88. L’entreprise2.0• Source: http://media.ebaumsworld.com/mediaFiles/picture/793370/80680072.jpg
  89. 89. PEOPLE + WEB 2.0 +SOCIAL MEDIA =ENTREPRISE 2.0 100
  90. 90. Meet CharlotteENTREPRISE 2.0DU POINT DE VUE DES EMPLOYESSource: http://www.slideshare.net/TheShed/meet-charlotte
  91. 91. Ms Web2.0 working (asmany do) in Enterprise 1.0
  92. 92. She lives here
  93. 93. and workshere.
  94. 94. @ home
  95. 95. …one of her hobbies is keeping fit.
  96. 96. @ work
  97. 97. …she’s a researchscientist in a largepharmaceutical company.
  98. 98. @ home
  99. 99. …she usesGoogletofilterthe Internet for the information she needs.
  100. 100. @ work
  101. 101. …she has torememberwhere everything is.
  102. 102. @ home
  103. 103. …she taps the collectiveknowledge of the internet through Wikipedia.
  104. 104. @ work
  105. 105. …she asks her boss aboutstuff she needs to know.
  106. 106. @ home
  107. 107. if she misses a radio show or a bit of TV she catches up using…
  108. 108. @ work
  109. 109. …if she misses a meeting she pulls thesummary minutes froma document repository. …if the minutes have been captured! …if she knows where they are! …if she has access privileges to them!
  110. 110. @ home
  111. 111. …she keeps in touch with most of her friends on… Her friends are scattered around the world.
  112. 112. @ work
  113. 113. …she networksat a conference once a year.
  114. 114. @ home
  115. 115. …through …she knows what her friends are doing 24/7 wherever they are.
  116. 116. @ work
  117. 117. she doesn’t reallyunderstandwhat the guy two desks down from her does!
  118. 118. @ home
  119. 119. When she’s not catching up withfriends she’s using her spare time to catch up on her hobbies.
  120. 120. She has her own blog…where she advertises exercise regime andany hints and tips she comes across.
  121. 121. So far she’s had over 1000 people read her blog from all over the world.
  122. 122. She reads other blogs, is anactiveforum memberand postsfrequent ezine articles.
  123. 123. In this onlinecommunityshe’s …and a dedicated… a respected follower. leader
  124. 124. When shegotinterestedin keeping fithernetworkwas…
  125. 125. nowit’s…
  126. 126. @ work
  127. 127. …her network is still…
  128. 128. …If you ask Charlotte what she wants to change atwork she’ll say…
  129. 129. …she want’stoconnectwith anybody…
  130. 130. …at anytime…
  131. 131. …from anywhere!
  132. 132. DONC DES ENTREPRISES 1.0AVEC DES COLLABORATEURS 2.0? 1
  133. 133. SOURCE: The Future of Management” de Gary Hamel 1http://www.duperrin.com/2008/05/18/entreprise-20-management-20-rh-20-et-culture-20-selon-jon-husband/
  134. 134. ENTREPRISE 2.0http://fr.slideshare.net/Innhotep/entreprise-20-vision-enjeux-offres-innhotep
  135. 135. http://fr.slideshare.net/Innhotep/entreprise-20-vision-enjeux-offres-innhotep
  136. 136. http://fr.slideshare.net/Innhotep/entreprise-20-vision-enjeux-offres-innhotep
  137. 137. http://fr.slideshare.net/Innhotep/entreprise-20-vision-enjeux-offres-innhotep
  138. 138. L’innovation change de sens Source: http://fr.slideshare.net/infe/web-20-business-models-
  139. 139. Les repères changentSOURCE:www.entrepriseglobale.biz Jean-Yves Huwart
  140. 140. Le poids des régions du monde se modifie
  141. 141. Les secteurs ne sont plus Energie protégés Télécommunications Aviation Finance TransportSOURCE:www.entrepriseglobale.biz Jean-Yves Huwart
  142. 142. Commerce mondialiséSOURCE:www.entrepriseglobale.biz Jean-Yves Huwart
  143. 143. Omniprésence de la technologieSOURCE:www.entrepriseglobale.biz Jean-Yves Huwart
  144. 144. Perte de loyautéSOURCE:www.entrepriseglobale.biz Jean-Yves Huwart
  145. 145. Inflation du prix des talentsSOURCE:www.entrepriseglobale.biz Jean-Yves Huwart
  146. 146. Vos concurrents et ceux de votre entreprise sont à portée de click
  147. 147. Des nouveaux modes deconsommation surviennent France Australie
  148. 148. Les technologiesévoluent rapidement Image: http://www.generationdomotique.com/?q=article/z-island-la-cuisine-du-futur
  149. 149. Cadressous pression SOURCE:www.entrepriseglobale.biz Jean-Yves Huwart
  150. 150. Source: http://mapplelien.com/wp-content/uploads/2013/01/one-billion-apps-hero-
  151. 151. INFOBESITE
  152. 152. http://www.gfktechtalk.com/2011/06/14/pictures-tell-a-thousand-data-points-infographics/
  153. 153. • Les managers passent 2h/jour rechercher de l’information• 50 % de l’information e n’a pas d’• 59 % ne voient pas d’information interne qui soit utile• 53 % disent qu’elle n’a pas de valeur• 36 % disent qu’il y en a trop, rendant difficile la recherche de la bonne information Accenture : Survey 1000 middle managers US/UK –8Jan 2007
  154. 154. http://fr.slideshare.net/brainopera/seduction-of-the-swarm
  155. 155. Passons aux RSE…
  156. 156. SOURCE: http://fr.slideshare.net/marknadsstod/web-20-at-work-simple-and-social-collaboration-between-coworkers-presentation
  157. 157. SOURCE: http://fr.slideshare.net/marknadsstod/web-20-at-work-simple-and-social-collaboration-between-coworkers-presentation
  158. 158. SOURCE: http://fr.slideshare.net/marknadsstod/web-20-at-work-simple-and-social-collaboration-between-coworkers-presentation
  159. 159. http://fr.slideshare.net/brainopera/seduction-of-the-swarm
  160. 160. Source de l’image: http://agiledudes.com/wp-content/uploads/brain-transfer.jpg
  161. 161. http://fr.slideshare.net/brainopera/seduction-of-the-swarm
  162. 162. http://fr.slideshare.net/brainopera/seduction-of-the-swarm
  163. 163. http://fr.slideshare.net/brainopera/seduction-of-the-swarm
  164. 164. Reeds Law The value of networks scalesexponentially with the size of the network. http://fr.slideshare.net/eekim/achieving-collective-intelligence
  165. 165. Brookss Law Adding people to a complexproject makes it take longer. http://fr.slideshare.net/eekim/achieving-collective-intelligence
  166. 166. Network NetworkPotential Friction http://fr.slideshare.net/eekim/achieving-collective-intelligence
  167. 167. We Want Reed to Win!http://fr.slideshare.net/eekim/achieving-collective-intelligence
  168. 168. • Définition réseaux sociaux d’entreprise Les technologies dites de des RSE sont considérées comme des supports pouvant permettre l’animation des réseaux sociaux d’une organisation.• Un réseau social correspond à un ensemble de nœuds (individus, organisations) reliés par un ensemble de relations sociales (Fuhrer et al., 2009).• Ces relations prennent forme spontanément et sont donc informelles.• Ces réseaux relationnels permettent d’accélérer le travail collectif dans l’organisation en dépassant les logiques hiérarchiques officielles.• VERRA, Lucas Gabriel, KAROUI, Myriam, et DUDEZERT, Aurélie. Adoption symbolique d’un Réseau Social pour entreprise: Le cas de BOUYGUES
  169. 169. http://fr.slideshare.net/poncier/impacts-et-gains-des-rseaux-sociaux-dentreprise
  170. 170. http://fr.slideshare.net/poncier/impacts-et-gains-des-rseaux-sociaux-dentreprise
  171. 171. http://fr.slideshare.net/fsimonnet/les-usages-des-rseaux-sociaux-dentreprise-rse
  172. 172. http://www.cross-systems.ch/minisites/pdfs/Event_Intranet_10.2012/CrossAgency_eventIntranet2_Jalios.pdf
  173. 173. http://fr.slideshare.net/brainopera/seduction-of-the-swarm
  174. 174. Attention à la différence entre réseau social d’entreprise (RSE) et réseau social professionnel (RSP)• Si RSE = x• Si RSP = Y
  175. 175. http://www.gfi.fr/gfilabs/common/docs/Livre- blanc-Gfi-RSE.pdf
  176. 176. Culture et veille• Le RSE permet • Le partage d’informations • De modifier la culture vers de l’intelligence collective et la gestion des connaissances • De transformer tout le monde en « veilleur » • D’intégrer l’Intelligence stratégique dans la culture
  177. 177. http://fr.slideshare.net/idaos/etude-idaos-le-changement-par-les-reseaux-sociaux-professionnels-et-
  178. 178. 19ttp://sugiyaproject.wordpress.com/2011/04/28/thoughts-on-opportunit 1
  179. 179. Bon succès dans l’univers du web 2.0 193
  180. 180. Any questions ?Crédit image: http://jillsbooks.wordpress.com/2010/09/15/hellooooo-anybody-out-there/raise-your-hand-2/ 194

×