Strategie Et Projets 2008

937 vues

Publié le

Présentation power point du cours de gestion de la sécurité donné en fin 2008 dans le cadre du programme INFOSAFE (www.infosafe.be) Cette présentation est postée en creative communs, c'est-à-dire qu'elle est à votre disposition pour tout usage non commercial pour autant que vous citiez vos sources, et la postiez dans les mêmes conditions.

Publié dans : Formation
1 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • when you download the slides (pdf), all the 'blue' slides (comments) are cut and it is unreadable.
       Répondre 
    Voulez-vous vraiment ?  Oui  Non
    Votre message apparaîtra ici
Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
937
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
72
Commentaires
1
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Strategie Et Projets 2008

  1. 1. Sécurité oui mais …  stratégie, plan d’ac6ons, ges6on de projets  dans une entreprise 2.0  Jacques Folon  Professeur ICHEC – ISFSC  Chargé de cours UCL   Professeur invité Université de Metz 
  2. 2. La stratégie  La détermination des orientations à long terme de l'entreprise et l'adoption des actions consécutives, y compris l'allocation des ressources nécessaires à la réalisation de ces objectifs.   Chandler
  3. 3. La stratégie   Simple  •  Compréhensible  •  U6lisée au quo6dien  •  But à aNeindre  •  Long terme (3 à 4 ans)  • 
  4. 4. La sécurité oui mais dans quelle  organisa6on? 
  5. 5. Administr@tions Actionnaires Soc de Banque CONCURRENTS Service Push Site Sous- Partenaires Financier Dématérialisation Traitant Producteur des procédures de Machines Sites Web Veille d ’appel Gestion Trésorerie Concurrentielle d ’offre Co- C et Intelligence Télémaintenanc ingienerie Economique e machines ASP Back-up Veille Site commerciau Technologique L Extranet x de Marketing crise one to one I EDI e-mailing, bandeaux, $ Marketing Bureau site promotionnel... Gestio d’Etude Supply e- n Publicité E Chain com B Maintenanc DG Vente Achat Distributeur merc Managt to e s Marchand B to B e B Fournisseurs N Production tracking DRH SAV Recherche Logistique nouveaux T Back-up Fournisseurs E-learning techniciens Tutoring Télé- Market-Place Tutoring Club Télémaintenanc SVP Sites de réclamations utilisateur S e Télétravail Recrutement CLIENTS Fournisseurs
  6. 6. administrations Actionnaires Soc de Banque CONCURRENTS Service Push Site Sous- Partenaires Financier Dématérialisation Traitant Producteur des procédures de Machines Extranet Sites Web Veille d ’appel Gestion TrésorerieConcurrentielle Co- d ’offre et Intelligence C Télémaintenanc Economique ingienerie S e machines ASP Back-up Veille Site commerciau Technologique L Extranet x de Marketing crise one to one I EDI e-mailing, bandeaux, C $ Marketing Bureau site promotionnel... Gestio d’Etude Supply e- n Publicité E Chain com B Maintenanc DG Vente Achat Distributeur merc Managt to e s Marchand B to B e B Fournisseurs N Production M tracking DRH SAV Recherche Logistique KM nouveaux T Back-up Fournisseurs E-learning techniciens Tutoring Télé- Market-Place Tutoring Club Télémaintenanc SVP Sites de réclamations utilisateur S e Télétravail Recrutement CLIENTS Fournisseurs
  7. 7. Source : https://www.britestream.com/difference.html.
  8. 8. La transparence est devenue indispensable
  9. 9. SECURITE ET STRATEGIE
  10. 10. UN PROJET IMPLIQUE LE CHANGEMENT
  11. 11. Des voyageurs doivent traverser une rivière Mais il n’y a pas de pont. Ils décident alors de construire un radeau Ils passent des mois à élaborer des plans. Ils finissent par construire le radeau. Ils en sont tellement fiers qu’ils le mettent en évidence sur la rive et le montrent à tous les voyageurs qui passent. Conte zen
  12. 12. Stratégie et focus  BUT ? ? ? ? ? ?
  13. 13. Important et urgent  PAS URGENT URGENT IMPORTANT ET IMPORTANT ET PAS URGENT URGENT IMPORTANT URGENT ET PAS PAS URGENT ET PAS IMPORTANT IMPORTANT PAS IMPORTANT
  14. 14. Le sage, le jeune moine et le vase
  15. 15. Chrysler Commencer par la chose la plus importante et la terminer!
  16. 16. L’environnement externe  Mon entreprise n’est pas isolée du  monde!  Importance d’une veille permanente 
  17. 17. CLIENTS MODES FOURNISSEURS ETHIQUE CONCURRENTS SYNDICATS DEMOGRAPHIE MA BANQUES SOCIETE INTERMEDIAIRES ETAT CONSOMMATEURS TECHNOLOGIES FORCES CULTURELLES
  18. 18. POURQUOI UN MANAGEMENT DE  PROJETS?  ACCELERATION  •  CHANGEMENTS  •  ENVIRONNEMENT INSTABLE  •  TECHNOLOGIES EN MUTATION  •  MENACES SECURITAIRES  • 
  19. 19. DEUX ELEMENTS CLES 
  20. 20. AVANT DE DEMARRER LE PROJET 
  21. 21. ANALYSE SWOT Stratégie Plan d’actions
  22. 22. Les risques  •  Une menace peut résulter d'une évolution défavorable de l'environnement qui, sans réaction de la firme, pourrait causer à plus ou moins long terme une dégradation de sa rentabilité globale. •  L'importance d'une menace se mesure par sa probabilité de réalisation, l'intensité du préjudice qui risque d'être causé, l'importance de l'exposition de la firme par rapport à ses principaux concurrents, et sa proximité dans le temps.  
  23. 23. Les opportunités  •  Une opportunité est une évolution présumée de l'environnement susceptible d'entraîner un développement nouveau pour la firme. •  L'intensité d'une opportunité se mesure par la certitude plus ou moins grande de sa réalisation, l'avantage potentiel détenu sur les concurrents, sa durabilité ou précarité et son importance par rapport à son portefeuille d'activités.  
  24. 24. Les sources de risques et opportunités  •  Les acteurs  – Fournisseurs  – Clients  – Intermédiaires  – Concurrents  – Secteur public  – Consommateurs  
  25. 25. Les sources de risques et  opportunités  •  Les variables  – Démographique  – Economique  – Sociologique  – Technologique  – Poli6que  – Légale  –  … 
  26. 26. Diagnos6c interne  Partie importante de la phase analytique, le diagnostic interne permet de faire le point sur la situation de la firme en particulier sur le plan commercial. Il s’agit ici d’étudier non seulement la situation actuelle mais aussi l’aptitude qu’a la firme à s’engager vers de nouvelles directions.  
  27. 27. Diagnos6c interne  T. Levitt rappelant la prémisse de base du concept de marketing, souligne qu'une société, après avoir déterminé quels sont les besoins et les désirs de ses consommateurs, ne doit chercher à les satisfaire qu'à la double condition que le faire soit compatible avec sa stratégie et que le taux de rendement attendu soit conforme aux objectifs de ses dirigeants.
  28. 28. Diagnos6c interne  •  II s'agit de porter un jugement sur la situation de la firme. Cette appréciation doit être portée de façon dynamique par la mise en évidence des évolutions et surtout des potentiels qui constituent une marge de manœuvre de l'entreprise face à son marché et à ses concurrents. •  Ainsi, par exemple, le délai de règlement moyen de nos clients peut être le résultat de notre politique commerciale promotionnelle, mais il peut aussi résulter d'une dégradation de leur situation financière ou d'une baisse de notre pouvoir de négociation  
  29. 29. Diagnos6c interne  •  Les difficultés du diagnos6c interne  –  Fiabilité des données  –  Données brutes  –  Influence de sa percep6on 
  30. 30. Avantages et inconvénients de la méthode SWOT  •  Un même événement:  – est perçu différemment selon les  personnes, leur fonc6on et leur  culture  – peut être posi6f et néga6f  – a des conséquences à court ou à long  terme 
  31. 31. Stratégie et structure  A la lecture de la réflexion SWOT et du plan  d’ac6on la stratégie et/ou la structure  peuvent être réexaminées. 
  32. 32. Environnement externe: risques et opportunités  •  Le(s) fabriquant(s) de calèches •  Les mutations sont de plus en plus rapides. •  Les performances de la firme dépendent de sa connaissance de l'environnement, de son aptitude à anticiper les évolutions potentielles et de sa capacité d'adaptation  
  33. 33. Le plan d’ac6ons  Qui?  •  Quoi?  •  Pour quand?  •  Combien?  •  Priorité?  • 
  34. 34. Le plan d’ac6ons  Division des tâches importantes  •  Suivi du plan   •  An6cipa6on des échéances  •  Rétroplanning   •  Ges6on du temps  • 
  35. 35. COMMENCER LE PROJET RISK MANAGEMENT PLANNING RETROPLANNING
  36. 36. Gestion de projets La gestion de projet est une démarche visant à structurer, assurer et optimiser le bon déroulement d'un projet qui doit être: 1.  planifié 2.  budgété (étude préalable des coûts et avantages ou revenus attendus en contrepartie, des sources de financement, étude des risques opérationnels et financiers et des impacts divers...) 3.  Géré et organisé afin de maîtriser et piloter les risques 4.  atteindre le niveau de qualité souhaité 5.  faire intervenir et coordonner plusieur intervenants 6.  Être géré par un comité de pilotage et/ou un chef de projet
  37. 37. PROJECT MANAGEMENT: The tradi6onal triple constraints   SCOPE QUALITY TIME COST
  38. 38. Ges6on de projets 
  39. 39. Méthode BANC Pour bien démarrer, il est très important de vérifier 4 critères essentiels dans le bon déroulement de votre projet : B comme Budget A comme Authority N comme Need C comme Calendar En effet, quel que soit la nature de votre projet, vous devez connaître: le budget alloué les personnes qui ont autorité pour prendre les décisions nécessaires les besoins et les objectifs visés le planning et les différentes échéances Prenons un exemple concret et simple : commander une pizza pour deux. Budget: 10 euros Authority: tu as le choix de la composition de la pizza Need: nous avons faim et nous devons nous rassasier Calendar: nous disposons d'une pause déjeuner de 1h30 Ce petit procédé mnémotechnique vous permettra de bien débuter votre projet. Il ne faut absolument pas négliger la phase de lancement car elle conditionne totalement la suite.
  40. 40. Stages and Gates  La méthode de gestion de projet « Stages and Gates » consiste à valider totalement chaque étape avant d'entamer la suivante. Cette méthode est intéressante quand certaines actions sont irréversibles ou entrainent des choix beaucoup trop lourd en terme de budget ou de planning pour être remis en cause. Chaque étape est un ensemble d'actions permettant d'obtenir des livrables. Chaque validation permet de vérifier que ces livrables sont conformes aux attendus. Revenons à notre exemple de commande de pizza pour lequel nous avions défini Budget, Autorité, Besoins et Planning. Nous incluons un paramètre supplémentaire: je suis allergique aux anchois. Première étape, le choix de la pizza. Les livrables sont: la composition la taille le délai de livraison le prix Première validation: pas d'anchois dans la composition(ok) taille correspondant à deux personnes (ok) délai de livraison de 20 minutes (ok) prix de la pizza livrée 9,90 euros (ok) L'étape est validée donc nous pouvons passer à l'étape suivante qui sera la commande, puis la livraison, le règlement et enfin la dégustation... A chaque étape, il est nécessaire de bien définir les attendus puis, à chaque validation, de vérifier que les livrables leur correspondent.
  41. 41. Work breakdown structure  
  42. 42. Quelques principes   •  Il n’y a jamais une seule solu6on à un  problème  •  Importance d’u6liser un vocabulaire clair et  précis  •  La planifica6on chronologique doit être  réaliste  •  Ne pas confondre important et urgent  •  Ne pas négliger de budgéter toutes les ac6ons   •  MeNre en place un contrôle permanent du  suivi 
  43. 43. Merci  Avez‐vous des ques0ons?  Février 2008
  44. 44. CREDITS  •  IMAGES FLIKR 

×