C’
est en juin 1977 que sort le pre-
mier numéro du journal Vivre
à Conflans. À l’époque, il rend
compte des actions engagé...
242 - 2
12 - 7
43- 1
-
VOTEZ POUR
VOTRE “UNE” PRÉFÉRÉE
Depuis la création du VAC en couleur, en mars 1987, la créativité n...
22•| VIVRE À CONFLANS | JANVIER 2015
LES CONFLANAIS AIMENT LEUR VAC
Christiane Bougant
(83 ans, quartier Chennevières)
Jul...
JANVIER 2015 |•VIVRE À CONFLANS•| 23
Je le lis, mais ce n’est pas systéma-
tique, cela dépend des sujets. Le plus sou-
ven...
U 5 .5 J 9 F B 9 f A C I @ 9 G(123, rue Désiré-Clément) : 1 repas pour deux personnes,
hors boissons (valeur 53,80¤).
U fl ...
JOUEZ AVANT LE 5 FEVRIER 2015
Trois modes de participation au choix :
- répondez en ligne dans l’espace dédié au jeu-conco...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

VIVRE A CONFLANS, LE CONCOURS !

1 785 vues

Publié le

vac

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 785
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1 051
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

VIVRE A CONFLANS, LE CONCOURS !

  1. 1. C’ est en juin 1977 que sort le pre- mier numéro du journal Vivre à Conflans. À l’époque, il rend compte des actions engagées par la Muni- cipalité et n’est qu’un porte-voix permettant de maintenir le contact entre élus et admi- nistrés. Dans les années 80, le bulletin muni- cipal s’ouvre à une autre information, celle des associations, et promeut leurs manifes- tations. En mars 1987, le journal prend un tournant décisif en passant du domaine de l’information à celui de la communication. VAC-Magazine voit le jour et porte le n°1. Le journal, dont la couverture est désormais en couleur, comporte un nouveau rubri- quage avec deux parties distinctes (maga- zine et informations locales), des petites annonces… et sa maquette est plus aérée, plus attrayante aussi avec le recours accru à la photo et à l’illustration. Il tend ainsi à mieux répondre aux attentes des lecteurs. En cela, VAC-Magazine est un précurseur. Pour cerner au plus près les habitudes de lecture des Conflanais, il organise par la suite deux sondages, en 1989 et 1992. En mars 1994, ses 32 pages passent en cou- leur et sa maquette est modernisée pour mieuxmettreenvaleurl’information.Grâceà la création d’un pool de journalistes pigistes en 1995, il adopte une grande variété de tons et se fait l’expression de la ville en mouve- ment. En octobre 1999, il modifie une nou- velle fois sa mise en page pour l’aérer davan- tage et donner encore plus de place à la photo et aux informations de quartier. Au fil du temps, VAC-Magazine tend à s’améliorer avec l’apparition de thématiques nouvelles, de suppléments… En septembre 2011, il change à nouveau de visage pour devenir le magazine que vous connaissez et qui conti- nue d’évoluer. Depuis novembre 2014, de nouvelles rubriques mettent en avant les ini- tiatives locales, à l'origine du dynamisme de Conflans. 95Nombre de numéros publiés sous le titre Vivre à Conflans de juin 1977 à février 1987. 86 %des personnes interrogées lors du sondage organisé en 1992 disent lire le VAC- Magazine régulièrement. 11journalistes pigistes collaborent de façon ponctuelle au journal en 1996. 17 500Nombre d’exemplaires tirés chaque mois en 2014. • • •• • • • • •• • •• • 20•| VIVRE À CONFLANS | JANVIER 2015 Lancé en mars 1987, VAC-Magazine, né dix ans plus tôt sous le titre Vivre à Conflans, s’est fait l’expression, au fil des années, de ceux qui font la vie de la cité en ouvrant ses pages aux associations, aux Conflanais et aux structures qui se mobilisent pour animer Conflans. D’un simple bulletin municipal, il est ainsi devenu un journal d’informations à part entière, mais aussi un moyen de diffusion et d’échanges qui porte l’identité de la ville. VAC-MAGAZINE ET 1, ET 2, ET 300ÈME ! DOSSIER
  2. 2. 242 - 2 12 - 7 43- 1 - VOTEZ POUR VOTRE “UNE” PRÉFÉRÉE Depuis la création du VAC en couleur, en mars 1987, la créativité n’a pas manqué pour illustrer chaque mois la couverture du magazine. Photos, dessins, montages… À vous de désigner la “ Une ” que vous estimez la plus belle, la plus originale, la plus amusante ou la plus forte, bref, celle que vous préférez ! Vous pouvez aussi choisir un VAC ne figurant pas dans la sélection ci-dessous, forcément subjective. Pour jouer, rendez-vous page 25. Vingt “ votants ” tirés au sort gagneront 2 places de cinéma et un cadeau surprise. Le top 5 des votes sera révélé dans le VAC n° 302. 2- 2 14 - 12 - 7 27 - 213 6 - 3 1 - 7 JANVIER 2015 |•VIVRE À CONFLANS•| 21
  3. 3. 22•| VIVRE À CONFLANS | JANVIER 2015 LES CONFLANAIS AIMENT LEUR VAC Christiane Bougant (83 ans, quartier Chennevières) Julie Laforge (35ans, responsable de la librairie Les P’tits Papiers, centre-ville) Cela fait 22 ans que j’habite Conflans et 22 ans que je lis le VAC. Je me suis toujours tenue informée de ce qui se passe dans la ville en lisant le VAC car c’est le seul journal qui parle spécifiquement de Conflans. Je trouve que les rubriques sont bien faites, et les sujets intéressants, mais il est dommage qu’il n’y ait pas plus de pages séniors car on ne sait pas toujours où aller chercher les informations et le VAC, pour cela, pourrait nous aider. Je regarde aussi l’agenda pour savoir s’il y a des animations qui nous sont consacrées, mais parfois il est déjà trop tard pour s’inscrire quand je le reçois. Avant, il était distribué à la fin du mois pour le mois suivant, c’était bien. J’adore ce journal. Dès qu’on le reçoit à la maison, c’est moi qui le lis en premier. Généralement, je le feuillette au début, je regarde les photos pour savoir si je connais quelqu’un, les titres aussi et s’il y a des articles qui me sautent à l’œil, je les lis après. Tout m’intéresse dans le VAC, à part les sujets politiques parce que je suis trop petite pour les comprendre. Mais sinon, j’aime bien les articles sur le sport, les associations, l’actualité quand je saisis de quoi on parle, l’agenda… Je trouve que c’est un journal plutôt varié qui s’adresse à tous les Conflanais, même les jeunes de mon âge. Et il est très coloré, ce qui donne encore plus envie de le lire. Cela fait 30 ans que l'entreprise est installée à Conflans et 30 ans que je passe tous les mois un encart publicitaire dans le VAC. Pour moi, c’est le journal de la commune et on se doit d’y être présent pour proposer nos services. Toutefois, je regrette que la Municipalité ne soit pas plus à l’écoute des entrepreneurs car bien que je sois un annonceur fidèle, je n’ai jamais eu de contacts avec elle. Sinon, je trouve que le journal est bien fait, les sujets sont variés, la maquette conviviale et attractive. Mais en le lisant, on a l’impression que tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes, alors que la ville n’est pas si tranquille et qu’il s’y passe des choses négatives aussi. Je l’attends tous les mois. Je commence souvent par la fin, puis je remonte les pages. Je suis plus attentive à la partie magazine parce qu’elle est plus « ludique » à mon sens, mais en règle générale je lis aussi l’actualité. Le VAC, c’est le cœur de la communica- tion et, comme de nombreux Conflanais, j’y suis attachée car il parle de Conflans et de ce qui s’y passe. J’ai moi-même déjà communiqué dans le VAC sur des animations organisées à la librairie et j’ai pu consta- ter que les gens venaient plus nombreux. Par ailleurs, j’ai remarqué que l’on mettait plus en valeur les commerçants aujourd’hui et cela ne peut être que bénéfique pour nous. Justine Joublin (13 ans, quartier Plateau-du- Moulin) Marc Muscillo (61 ans, responsable de l’en- treprise Corea, centre-ville) Françoise Léger (69ans, présidente du comité de quartier du Plateau-du-Mou- lin, quartier Plateau-du-Moulin) En général, je le lis en entier pour être au courant de ce qui se passe. Il renseigne un peu sur les actions engagées par la Ville, mais on n’apprend pas grand chose sur les projets à long terme. Pour moi, c’est un journal de constat. Dans ce cadre, il remplit d’ailleurs tout à fait son rôle de journal d’informations municipales et n’est pas désagréable à lire. Toutefois, certains sujets mériteraient d’être plus approfondis. Je trouve qu’il n’a pas telle- ment changé dans son contenu au cours du temps. À mon niveau, dans tous les cas, je dirais qu’il est plus facile depuis quelques années de faire passer une information pour qu’elle paraisse dans l’agenda, même s’il faut s’y prendre longtemps à l’avance.
  4. 4. JANVIER 2015 |•VIVRE À CONFLANS•| 23 Je le lis, mais ce n’est pas systéma- tique, cela dépend des sujets. Le plus sou- vent, je regarde d’abord le sommaire pour savoir s’il y a quelque chose qui m’intéresse. Pour exemple, j’ai lu l’article sur la fibre optique. Les projets de construction attirent aussi mon attention, tout comme le sport… c’est assez large. Dans l’ensemble, je trouve le magazine plutôt pas mal. Il est bien construit, les articles sont concis et les cou- leurs donnent envie de le lire. Il parle de tout et il est relativement proche des jeunes. Je sais que si j’ai besoin d’informations concer- nant la jeunesse, je vais les trouver dans le VAC. Pour moi, il fait bien le lien. J’aime beaucoup le VAC et je le lis tous les mois, dès que je le reçois. Tous les sujets m’intéressent parce qu’ils parlent de la commune, mais aussi des Confla- nais qui s’y investissent. Et pour cela, je trouve que le VAC reflète bien la vie conflanaise, bien qu’il ne se passe pas grand chose à mon sens compte tenu du potentiel. Dans tous les cas, c’est un journal qui va à l’essentiel, qui est facile à lire et bien illustré, et dans lequel il faut être pour se faire connaître. Pour ma part, j’essaie de communiquer le plus possible sur l’as- sociation car j’ai toujours de nouvelles inscriptions suite à la parution d’un article… mais ce n’est pas évident car il est très sollicité. Ludovic Senejoux (18 ans, quartier Plateau-du-Moulin) Céline Manceron (30 ans, photographe, quartier Chennevières) Valérie Arnold-Gautier (48 ans, auteur et bénévole dans plusieurs associations, centre-ville) Fernando Cuervo (49 ans, responsable du bar-tabac Le Pont Eiffel, quartier Fin-d’Oise) Rudy Nunez (33 ans, président de Muay Thaï Attitude, quartier Chennevières) On a adopté le VAC tout de suite en arrivant sur Conflans, il y a trois ans. On y trouve des actuali- tés pertinentes sur la Ville, les manifestations qui ont lieu… cela évite d’aller chercher les informations sur Internet, alors qu’habituellement c’est mon premier réflexe. Et puis ce n’est pas uniquement la voix de la Municipalité, les Conflanais ont également la parole, comme dans la page « Conflans vu par » à laquelle j’ai participé et dont je trouve le concept très original. J’aime bien aussi le format, la qualité du papier, les couleurs. Pour moi, c’est un journal dynamique, riche, coloré, qui reflète bien Conflans. On le guette, c’est à celui qui l’aura le premier car tout le monde le lit dans la famille. C’est un journal auquel je suis particulièrement attachée car il parle de ma ville. Comme je suis très investie dans le réseau associatif, il est fondamental que je sache ce qui s’y passe et le VAC, pour cela, est plutôt complet, même s’il manque d’informations pratiques. La maquette me dé- range un peu parfois parce qu’elle est trop carrée, mais je reconnais que c’est plus structuré qu’avant, plus lisible aussi, avec des articles concis et d’autres plus approfondis. Toutefois, je trouve dommage que les articles ne soient plus signés et que les associations ne puissent plus écrire dans le journal. Je le lis tous les mois pour savoir ce qui se passe dans la ville. En tant que commerçant, je m’inté- resse forcément à l’actualité de la commune et c’est le seul support d’information qui parle de tout ce qui se fait à Conflans, même si je trouve qu’on ne met pas assez en avant le quartier Fin-d’Oise. En plus, il est complet, il est bien fait et facile à lire… c’est un journal que j’aime bien. Et je ne suis pas le seul car beaucoup de mes clients l’attendent en début de mois et, quand il tarde à arriver dans les boîtes aux lettres, ils me demandent si je l’ai reçu, cela devient un sujet de conversation.
  5. 5. U 5 .5 J 9 F B 9 f A C I @ 9 G(123, rue Désiré-Clément) : 1 repas pour deux personnes, hors boissons (valeur 53,80¤). U fl @ , 5 B 7 C(18, rue de l’Hautil) : 1 repas pour deux personnes, hors boissons (valeur 50¤). U A D F h J I(9, quai de la République) : 1 repas « batelier » pour deux personnes, hors boissons (valeur 100¤). U fi 5 A D 5 B @ 9(91, rue de Cergy): 1 nuit en week-end pour deux personnes, avec petit déjeuner inclus (valeur 90¤), 1 repas pour deux personnes en formule « gourmande » avec apéritif kir ou jus de fruit (valeur 55¤). U 5 I B 9 ) F 5 B 9 (5, rue Piéplu) : 1 repas pour deux personnes (valeur 40¤). U 9 G ¤ C I 7 9 I F G 8 9 - 9 F 9 ( 5 H 5 @ 9(70b, rue Aristide-Briand) : 5 lots de pâtisseries ou galettes des rois (chacun valeur 15¤), à retirer en une seule fois. U C I 7 9 F 9 " C B C F B 9(243, rue de l’Ambassadeur) : 1 colis de viande «pot-au-feu» (valeur 35¤), 1 colis de viande « raclette » (valeur 35¤). U * @ 5 G F 8 9 G H h G (30, rue Eugène-Berrurier) : 1 coffret de thé (valeur 75¤). U * e H G G 9 F 9 ) G A C B H(41, rue Maurice-Berteaux): 1 boite de 24 macarons (valeur 24,50¤), 1 coffret de chocolats de 200g (valeur 20,50¤). U 8 3 . F C 7, dépôt-vente articles bébé et enfant (117, rue Désiré-Clément) : 1 article au choix (valeur 50¤). U 5 8 M . F C 7, dépôt-vente mode et accessoires (104, rue Désiré-Clément) : 1 vêtement au choix (valeur 30¤), 1 accessoire au choix (valeur 10¤). U * @ 8 5 F, prêt-à-porter et tricot (43, rue Maurice-Berteaux): 1 étole (valeur 16,99¤) U - H h D 5 B 9 fi 5 I G G I F 9 G(3, place de la Liberté) : 1 paire de chaussons hommes « Nicolas » (valeur 35¤), 2 paires de chaussons femmes « Calèche » (chacune valeur 27¤). U ) I H G 8 9 F, vêtements et chaussures (32, rue Maurice-Berteaux): 3 tenues, haut et bas (chacune valeur 50¤). U " 9 F 8 5 M, prêt-à-porter (34 et 37, rue Maurice-Berteaux) : 1 doudoune (valeur 79¤), 1 pull (valeur 29¤), 1 jean’s (valeur 28¤). U 9 @ I H B D 9 F 7 h(33, quai de la République): 1 tatouage (valeur 80¤), 2 piercings (chacun valeur 50¤), 1 bijou (valeur 30¤), 2 bijoux (chacun valeur 20¤). U - 5 @ C B 8 9 7 C : : I F 9 fl F 7 h H I F 9(20, rue d’Herblay) : 1 an de coiffure gratuit pour une personne (shampooing, coupe, brushing), hors vente de produits et dans la limite de 350¤ (valeur du lot). U B G H H I H fl : : 9 @(28, boulevard Armand-Leprince): 1 manucure et pose vernis (valeur 22¤), 1 soin visage découverte (valeur 36¤), 1 maquillage de soirée (valeur 25¤). - U 5 8 M H B 9 G G(247, rue de l’Ambassadeur): 2 abonnements de trois mois en illimité à la salle de sport (chacun valeur 207¤), 2 mini-cures de 3 séances de 30mn d’aquabiking (chacune valeur 96¤). Uniquement pour femmes. U 5 - 5 @ @ 9 - D C F H G fi @ I 6(8, rue Leonardo da Vinci): 1 abonnement annuel (valeur 663¤), 1 abonnement trimestriel (valeur 255¤), 1 abonnement mensuel (valeur 90¤). U 9 - H I 8 C(48, rue Maurice-Berteaux) : 3 cartes de 10 cours de fitness ou stretching, au choix (chacune valeur 65¤). U * @ 5 7 9 ¤ h H 9 B H 9(15, rue des Cayennes): 1 soin « Cinq mondes » au choix, d’une durée de 1h30 (valeur 100¤). U @ C F 9 9 B - 7 j B 9(85, avenue Carnot) : 20 pots d’orchidée (chacun valeur 28,50¤). U I , M H A 9 8 9 G - 5 G C B G(17, place de la Liberté et 84 ter, avenue Carnot) : 3 bouquets de fleurs (chacun valeur 35¤). - U I H C A C H C h 7 C @ 9 9 .F j S 9(6, place de la Liberté) : 1 formule code six mois, incluant frais de dossier, livres de code et d’apprentissage, boitier Digi-quiz (valeur 330¤), 4 lots d’une heure de conduite sur Mini avec enseignant (chacun valeur 53¤), 3 livres de code dernière version (chacun valeur 15¤), 2 séances de code (chacune valeur 10¤). U I H C A C H C h 7 C @ 9 9 .F j S 9(9, place du Colonel-Coutisson) : mêmes lots que ci-dessus. U I H C h 7 C @ 9 9 7 @ 9 F 7 E(5, rue Pierre-Leguen): 1 coffret CD code de la route (valeur 150¤). U fl 7 C @ C 5, supermarché bio (5, rue des Cayennes): 1 diffuseur d’huiles essentielles (valeur 100¤), 2 paniers de produits bio (chacun valeur 30¤). U 7 H C B - D C F H, magasin de sport (57, rue Maurice-Berteaux): 1 raquette de tennis (valeur 100¤). U 9 G * H H G * 5 D 9 F G, librairie-papeterie (51, rue Maurice-Berteaux): 1 stylo-bille Inès de la Fressange, modèle femme (valeur 40¤). U .C @ 9 H H 5 9, chiens et chats (117, rue Désiré-Clément) : 1 bain relaxant pour un petit chien, avec une coupe (valeur 50¤). Pour fêter l’anniversaire de votre magazine, la Ville lance du 5 janvier au 5 février 2015 un grand jeu-concours gratuit, sans obligation d’achat. Partenaires de l’événement, 31 commerçants conflanais vous réservent de nombreux et superbes cadeaux ! Pour vous aider à trouver les bonnes réponses, chacun affichera dans sa boutique un document révélant de précieux indices… 31 COMMERÇANTS, 100 GAGNANTS ET PLUS DE 6000EUROS DE LOTS ! 31 24•| VIVRE À CONFLANS | JANVIER 2015 CONCOURS VAC À VOUS DE JOUER !
  6. 6. JOUEZ AVANT LE 5 FEVRIER 2015 Trois modes de participation au choix : - répondez en ligne dans l’espace dédié au jeu-concours sur le site Internet www.conflans-sainte-honorine.fr - envoyez un courriel avec l’ensemble de vos réponses à l’adresse : concours@mairie-conflans.fr - déposez le bulletin-réponse ci-dessus (ou recopié sur papier libre) dans une urne « concours » à l’accueil de l’Hôtel de ville (63, rue Maurice-Berteaux) ou à l’Espace Romagné (2, place Auguste-Romagné). tout bulletin incomplet ou illisible, même partiellement, sera considéré comme nul. EXTRAIT DU REGLEMENT Pour que le jeu-concours se déroule dans les meilleures conditions, un règlement a été déposé chez Maître Perrier, huissier de justice à Conflans- Sainte-Honorine. Extrait : Article 2 – Acceptation La participation au jeu entraîne l’acceptation pure et simple du présent règlement, en toutes ses dispositions, ainsi que des lois et règlements applicables aux jeux gratuits. Le non-respect des conditions de participation énoncées dans le règlement entraînera la nullité de la participation. (…) Il ne sera retenu qu’un seul gagnant par foyer puisqu’une seule participation par foyer est autorisée. On entend par foyer, les membres d’une même famille ou situation analogue (PACS, concubinage ou personne résidant sous le même toit), domiciliés à une même adresse. Article 3 – Participation Ce jeu-concours est ouvert à toute personne majeure résidant en France métropolitaine, à l’exclusion des personnes organisatrices de l’évène- ment (…), et des personnes ayant participé à l’élaboration directe ou indirecte du jeu, de même que leurs familles (même adresse postale). La participation à cette opération est gratuite. Article 8 – Publicité et modification du règlement Le présent règlement est déposé chez Maître Perrier, Huissier de justice, au 205, avenue Carnot à Conflans-Sainte-Honorine. (…) L’intégra- lité du règlement est disponible en ligne sur la page Internet du jeu « 300e VAC en couleur ». Il est également affiché à l’Hôtel de ville et à l’Es- pace Romagné. Article 10 – Réclamation Toute contestation ou réclamation relative à ce jeu devra être formulée par écrit et adressée à la Direction de la Communication de la Ville de Conflans-Sainte-Honorine, 63, rue Maurice-Berteaux, 78700 Conflans-Sainte-Honorine ou par téléphone au 01 34 90 88 81. BULLETIN DE PARTICIPATION VENDREDI 13 FEVRIER, VOTRE JOUR DE CHANCE Il déterminera les heureux gagnants parmi tous les participants ayant répondu correcte- ment aux 10 questions du jeu-concours. Un second tirage au sort de lots est prévu pour le vote de votre Une préférée (lire page 21). --- Les gagnants seront contactés par courriel ou téléphone et devront retirer leur lot direc- tement auprès du commerçant concerné et, le cas échéant, l’utiliser avant le 30 juin 2015. --- Les résultats et noms des gagnants seront publiés dans le VAC n° 302 de mars 2015. 13 1 1. Laquelle des fêtes suivantes n’a jamais été organisée à Conflans ? A – Fête des Bretons B – Fête du flan C – Festival d'humour D – Festival des rues 2. En quelle année a été élu le premier Conseil municipal des enfants de Conflans-Sainte-Honorine ? A – 1657 B – 1977 C – 1987 D – 1997 3. Conflans a développé des liens avec 4 villes étrangères, dont 3 sont jumelées. Quelle a été la première ? A – Tessaoua (Niger) B – Chimay (Belgique) C – Hanau (Allemagne) D – Ramsgate (Grande-Bretagne) 4. Conflans dispose d’un Centre municipal de santé. Laquelle des affirmations suivantes est fausse ? A – Il est ouvert à tous les Conflanais, sans conditions de ressources B – Il y a de nombreux médecins et praticiens, y compris des ophtalmolo- gistes, chirurgiens-dentistes, allergologues, etc. C – On peut s’y faire vacciner gratuitement D – Il est ouvert tous les jours 5. Quel haut lieu d’animation culturelle conflanais a fêté ses 50 ans en 2014 ? A – La MJC B – Le théâtre Simone-Signoret C – La médiathèque Blaise-Cendrars D – Le cinéma Ciné.Ville 6. Les Conflanais fêtent chaque 3e week-end de juin le “ Pardon national de la batellerie ”. Mais d'où vient ce “Pardon” ? A – De Rome B – De Bretagne C – De Paris D – De Suisse 7. En 2010, la course pédestre des Berges de Conflans a été perturbée par un élément inattendu, lequel ? A – Une crue de la Seine B – La neige C – Un violent orage D – Une invasion de moustiques 8. La tour Montjoie est un fleuron du patrimoine conflanais. Mais quel était son rôle à sa construction, en 1084 ? A – Un lieu festif comme son nom l’indique B – Elle abritait la mairie C – C’était un site d’observation du ciel D – La surveillance du passage des bateaux 9. Les serres du château du Prieuré ont été rénovées en 2010. Grâce à qui ? A – Le Marsupilami B – Babar C – Maya l’Abeille D – Gaston Lagaffe 10. Au cours de son histoire, le VAC a parfois proposé des rubriques ou éléments surprenants. Lequel n’a jamais existé ? A – De faux articles « poissons d’avril » B – Une BD mettant en scène une vache folle C – Un ticket à gratter en couverture D – Un numéro dont toutes les pages sont sur fond rose Votez pour « Votre Une préférée » (lire page 21) : je choisis le VAC n° …… (Si vous le désirez, vous pouvez participer uniquement au vote, ou uniquement au questionnaire) VOS COORDONNÉES Nom :.......................................Prénom : ....................................... Adresse : .................................................................................................................................................... Tél. :..........................................Portable :.......................................Courriel :........................................... Astuce :des indices sont affichéschez les commerçantspartenaires ❏ Je certifie être majeur, et que mes données personnelles ci-contre sont exactes. À COCHER OBLIGATOIREMENT JANVIER 2015 |•VIVRE À CONFLANS•| 25

×