Sociolinguistique : langue famille, langue de l'école
Université Sorbonne Nouvelle Paris III
Master 2 Sciences du langage
...
Introduction
Parler de l’écrit, c’est d’abord penser à son rôle du support des idées. Dans toutes les
sociétés, dès qu’il ...
Présentation du corpus
Le déroulement de cetteécriture
Les corpus que j’ai collectés sont les copies et les brouillons pro...
Choix des brouillons
La prise en compte de l’écriture scolaire ne date pas d’hier sous des formes diverses.
Mais la recher...
Critère de transcription
L’analyse des brouillons se base sur la transcription fidèle. J’ai transmis tous les
genres de fa...
L’Orthographe
L’orthographe est inévitablement inclue dans l’enseignement primaire. Elle en est
aussi un grand souci. La p...
Les erreurs d’orthographe grammaticale
Je ne vise pas à un rappel de la dimension grammaticale de l’orthographe française....
repérées. La difficulté que représente pour les élèves l’accord sujet-verbe semble dépendre en
grande partie de la difficu...
très fréquent. La production erronée est souvent entre le verbe et un mot très fréquent au
quotidien. Dans ce cas-là, ils ...
de lecture. J’insiste sur le fait que de bonnes connaissances orthographiques facilitent
grandement l’appropriation de ce ...
l’enrichissement du lexical.
J’ai observé deux types de représentations liées à une lecture insuffisante et
incompétente d...
Les “bons” textes s’allongent et se structurent peu à peu ; les élèves peuvent exercer
un contrôle métacognitif sur ses co...
Conclusion
Les textes scolaires produits par les écoliers sont d’un genre particulier. Cette
recherche a pour objectif une...
ANNEXE
Transcription-15 brouillons de CM2
Inès
2 décembre 2008 Porto
CherMomo
Je t’écrisparce que je pense àtoi etje voula...
Damien
Lieu,25/12/08
Cher Edouard
BonjourMonsieurEdouardje suisenvacancesen Espagne il faitchaut etje suisà la piscine etj...
Léa
Le lieu,le 25 novembre 2008
Cher Monsieur Edouard
Je m’appelle MomodesBleuets.Je suistrèsravi de vousconnêtre.J’avaisl...
Glen
18/10/2007 cité desBleuets
Cher Monsieur Edouard
J’espère que tuvasbien.Ammuse-tuavectafamille,danslesmontanesxx-tuvu...
Bryon
Lieu,25/12/2009
Cher Momo
Mon Momo tu vas bien ? Moisava très bienenvacances,je t’écrisde vacance.J’aurai bienaimé q...
Angélique
25/11/08 Novembre
Cher Momo
Je écrisde l’île de laRéunion,oùje suispourpendre l’airdesBellesfeuillesavecmafamill...
Belcca
Cité desBleuetle 24/10/08
Cher Edouard
BonjourEdoize c’estMohassamedj’espère que savousplervosvacancesenEspagne.Moi...
Lucas
2 août1997
Cher monsieur Edouard
BonjourMonsieurEdouard,je vousenvoiscette lettre depuismesvacances,j’espèreque vous...
Sociolinguistique
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Sociolinguistique

355 vues

Publié le

langue de l'école

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
355
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
9
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Sociolinguistique

  1. 1. Sociolinguistique : langue famille, langue de l'école Université Sorbonne Nouvelle Paris III Master 2 Sciences du langage Numéro d’étudiant : 21306449 GAO HE Code : FZL52
  2. 2. Introduction Parler de l’écrit, c’est d’abord penser à son rôle du support des idées. Dans toutes les sociétés, dès qu’il est apparu, il occupe une place non négligeable. On pourrait même dire que l’héritage de notre civilisation se base sur l’écriture. Imaginons, dans les sociétés sans écriture, en l’absence de ces supports de la pensée, chaque individu devait mémoriser tout ce qu’il est nécessaire de savoir et nos pensées se transmettraient en oral. Si nous allions plus loin dans cette imagination, nous pourrions vivre une vie ennuyeuse et déserte sans littérature prospère. Depuis longtemps, les chercheurs penchent sur l’écriture scolaire qui dispose également d’un statut très intéressant. On sait bien qu’écrire demande un long apprentissage que l’enfant fait à l’école. Pourtant, il arrive que le geste graphique soit difficile pour certains enfants. Nous nous demandons : pourquoi certains enfants ne réussissent pas à l’écriture dans le même processus d’apprentissage ; quels genres de fautes font-ils et pourquoi. Dans ce travail, j’envisagerai m’engager dans les productions écrites des élèves de CM2. J’ai recueilli 15 copies dans une évaluation et brouillons produites avant cette épreuve par les élèves. En premier lieu, je présenterai les corpus collectés en précisant les raisons pour lesquelles j’ai choisi ces brouillons et aussi les consignes donnés dans cette évaluation. En deuxième lieu, je retranscrirai les brouillons des élèves mot à mot, y compris leurs erreurs pour les analyser fidèlement. Dans la partie analytique, je traiterai les corpus en regardant les aspects divers : au niveau de l’orthographe, syntaxique… pour voir leurs genres de faute. Je mettrai en relation l’écriture et la lecture pour comprendre l’influence de l’un à l’autre. Dans cette partie, j’accentuerai les erreurs d’orthographe qui nous touchent le plus, les enseignants et les élèves. Comme mon corpus n’est pas assez large, cela me permet de les analyser un par un. En plus, la question des brouillons est abordée dans ce travail, Parce que elle est récemment focalisée dans le champ didactique et dans les programmes de l’enseignement. Cette étude m’a permis d’approfondir mes connaissances sur un continent où bien des disciplines (sciences du langage, psychologie cognitive, littérature) s’affluent.
  3. 3. Présentation du corpus Le déroulement de cetteécriture Les corpus que j’ai collectés sont les copies et les brouillons produites dans deux différentes dates par les écoliers de CM2. Pour bien analyser les corpus, il faut tout d’abord savoir dans quel contexte a-t-elle eu lieu cette écriture et les consignes données aux élèves. Les corpus se divisent en copies et en brouillons, chacun 15 exemplaires. Cette épreuve de l’écriture a eu lieu au 2 décembre et la remise des brouillons au 25 novembre. Après la lecture d’un roman intitulé Momo, petit prince des Bleuets de Yaël Hassan. L’enseignant a demandé à ces écoliers d’écrire une lettre concernant que Momo aurait pu écrire à monsieur Edouard ou à l’inverse, monsieur Edouard aurait pu écrire à Momo. Les consignes sont bien claires. L’écriture porte sur le genre épistolaire. Les élèves doivent faire une lettre dans la bonne forme où il y a au moins un destinataire, un expéditeur, lieu et date. A part respecter la forme de la lettre, ce qui est important, c’est que cette lettre doit lier au roman qu’ils ont lu. Une compréhension de l’histoire se prend en compte. Il ne faut pas écrire ce qu’ils veulent sans comprendre le contenu du roman et les consignes données. Les écoliers ont remis leur brouillon le 25 novembre et l’instituteur les a corrigés ou fait les commentaires, mais il n’a pas donné les notes. Quant à la deuxième fois, le 2 décembre, les écoliers ont vécu une épreuve écrite avec ou sans reprendre la correction de l’instituteur. Cette fois-ci, l’instituteur a donné les notes par rapport aux différentes performances des écoliers.
  4. 4. Choix des brouillons La prise en compte de l’écriture scolaire ne date pas d’hier sous des formes diverses. Mais la recherche des brouillons d’écoliers se développe grâce au travail de Claudine Fabre. Dans sa thèse « Les activités métalinguistiques dans les écrits scolaires », elle pense que l'observation des brouillons permet de tracer les marques d'une démarche personnelle : activités épilinguistiques et métalinguistiques, intensité de l'auto-réflexion. Progressivement, le brouillon produit par l’élève par rapport à la copie acquis un nouveau statut dans la pédagogie de l'écriture. Le brouillon ayant le premier essai brut de l’élève dans l’écriture se relève son apprentissage dont les enseignants doivent tenir compte. Le brouillon est aussi le témoignage de leurs activités réflexives. C’est pourquoi mon travail partiellement consacre à ce sujet. Les corpus sur lesquels j’ai travaillé sont les brouillons, pas les copies, des écoliers de CM2 après avoir lu un roman et avant une évaluation définitive. Les deux productions écrites s’écartent une durée de presque un mois. J’ai valorisé plus les brouillons que les copies, parce que les brouillons sont les vrais reflets d'un travail individuel dans les processus de production écrite. A coté de ce qui se passe dans la tête de l’élève, le brouillon enregistre le plus fidèlement les erreurs des élèves sous l’angle linguistique. Il ne cache pas les productions erronées orthographiques (segmentation phonétique, le plus commune), syntaxique (mélange des phrases simples et complexe), langagière (mal choisi le registre) etc. J’ai constaté que dans l’évaluation plus tard, certains écoliers modifient leur écriture en suivant les corrections, mais il a encore certaines copies qui ne sont pas bien faites. Pour mon analyse, les textes finaux ne sont pas nécessairement remarquables. En revanche, les brouillons qui ne sont pas de l’ordre de la correction m’intéressent le plus. Qu’un brouillon d’écolier n’ait pas exactement le même air qu’un brouillon d’écrivain. Il est hors de doute qu’un brouillon d’un écrivain est plus valorisé, mais personne ne prédit que certains écoliers parmi eux ne deviennent les écrivains.
  5. 5. Critère de transcription L’analyse des brouillons se base sur la transcription fidèle. J’ai transmis tous les genres de fautes au niveau linguistique. Orthographe au colège Les phrases barrées par l’enseignant J’avais lu pour votre maladie je ne voulais pas à la place. Mauvaise forme (forme épistolaire) Momo De la cité des Bleuvets (lieu) Sans ponctuation Entre deux phrases, il manque un point Majuscule minuscule espagne
  6. 6. L’Orthographe L’orthographe est inévitablement inclue dans l’enseignement primaire. Elle en est aussi un grand souci. La première tâche que l’école assumait était de transmettre la langue écrite aux enfants. Le français a une très longue histoire en apprenant la combinaison de “son” et de “lettre”. L’orthographe dite aussi grammaticale se concentre sur les marques morphosyntaxiques. Parce qu’il est nécessaire d’avoir conscience des relations syntaxiques qu’un mot entretient avec les autres, de combinaison ou de dépendance. Ainsi, l’apprentissage de l’orthographe est de mémoriser les formes et les règles, plus loin, de réfléchir la langue elle-même. A l’école, l’amélioration de l’orthographe grammaticale et lexicale est la préoccupation des enseignants. En général, deux façons nous permet de prendre en compte de l’orthographe : soit on travaille l’orthographe pour elle-même, soit on la met en œuvre dans toutes les activités d’écrits et la considère comme une mesure de l’évaluation de ces textes. Mes corpus correspondent bien à la deuxième évaluation de l’orthographe. L’orthographe a été forcément tenue en compte de manière divers et de niveaux différents. Jusqu’à 2002, les programmes nationaux renforcent le statut de l’orthographe. Le ministère de l’éducation a lancé les programmes pour un apprentissage progressif concernant l’orthographe et le contenu grammatical. L’école doit enseigner des éléments de base de l’orthographe. A l’issue de cycle 3, les élèves doivent savoir marquer l’accord sujet/verbe dans les situations régulières, repérer et réaliser les chaines d’accord dans le groupe nomina, distinguer les principaux homophones . Dans mon analyse, je fais le classement des erreurs d’orthographes pour bien dessiner le profile des élèves au niveau de l’écriture. Les erreurs de grammaire - les accords et la conjugaison du verbe, relèvent d’une application de règles régulières, enseignées depuis l’école primaire. Les élèves en question dans mon corpus sont bien CM2 qui doivent apprendre ces règles régulières et les maîtriser pour entrer à un haut niveau au collège en écriture. L’enseignement sert aux connaissances de base pour eux.
  7. 7. Les erreurs d’orthographe grammaticale Je ne vise pas à un rappel de la dimension grammaticale de l’orthographe française. On sait bien qu’un mot est quelque chose d’assez abstrait, quand il figure dans un énoncé, il est nécessairement affecté d’une valeur grammaticale. Les connaissances nécessaires en français pour écrire sans faute dépendent en réalité une large partie de la grammaire. L’absence de ces connaissances est à l’origine de nombreuses erreurs. Parmi les erreurs, j’ai trouvé l’absence de marque grammaticale quand il en faut une et la présence d’une marque quand il n’en faut pas. Particulièrement le pluriel des noms pose les problèmes. D’autre part, ce sont les verbes conjugués qui font pleins d’erreurs. J’ai trouvé pleins d’erreurs sur l’accord sujet-verbe. Les verbes accordés avec les sujets sont l’orthographe grammaticale la plus fréquente. Ces fautes d’accord sont facilement tons île → ton île quelqu jour → quelques jours d’autre lesttre → d’autres lettres tas famille → votre famille de bonne vacance →de bonnes vacances j’écrit → j’écris je seraits → je serai je te promes → je te promets elles reste → elles restent je t’écrivez → j’écrivai j’ai louér → j’ai loué je vais vous laissez → je vais vous laisser je suis alléz → je suis allé il faudrait que vous me répondez → il faudrait que vous me répondiez j’ai hate que tu revienes → j’ai haté que tu reviennes j’espère que nous revenons → j’espère que nous revenions amuse-tu avec ta famille → t’amuses-tu avec ta famille
  8. 8. repérées. La difficulté que représente pour les élèves l’accord sujet-verbe semble dépendre en grande partie de la difficulté de traitement propre au verbe au mode subjonctif au présent. Ils ne maîtrisent pas bien les verbes conjugués. Il faut ajouter un point sur l’accord du participe passé conjugué avec l’auxiliaire avoir. Cette règle est la difficulté représentative dans l’orthographe grammaticale tant pour les élèves même que pour les adultes. Majuscule Parmi les erreurs, j’ai aussi trouvé pas mal d’erreurs sur la majuscule. La majuscule assume deux rôles principaux. L’un sert à indiquer le début d’une phrase et l’autre se trouve à l’initiale d’un mot propre qui désigne toute substance distincte de l'espèce à laquelle elle appartient. J’ai observé deux types d’erreurs en même temps. L’absence de lettre capitale au commencement du texte ou d’une phrase apparaît le plus souvent avec l’absence de la ponctuation. Sans la virgule ou le point, les élèves ne distinguent pas le début ou la fin d’une phrase. Il témoigne que la difficulté que certains élèves ont à repérer le rôle exact d’une majuscule. A côté de la compétence des élèves, mais aussi en termes de vigilance, on en a une hypothèse. Les erreurs d’orthographe lexicale A la différence de l’orthographe grammaticale, qui repose sur un nombre fini de règles, l’orthographe des mots du lexique, du vocabulaire ainsi qu’on le nomme dans la tradition scolaire, est pour une part important imprévisible. La première erreur spécifie la relation à la forme orale du mot : l’orthographe du français étant essentiellement à base phonétique, tous les sons de l’oral ont une contrepartie écrite. La correspondance entre les sons et leur contrepartie écrite obéissant à des règles, apprises lors de l’entrée dans la langue écrite, par exemple écriture et lecture. Dans les corpus, j’ai constaté que ce phénomène est Depuis que vous mavez donner tous ses livres, je l’ait lies tout le tant. Depuis que vous m’avez donné tous ces livres, je les ai lus tout le temps. espagne → Espagne Vendredi → vendredi momo → Momo
  9. 9. très fréquent. La production erronée est souvent entre le verbe et un mot très fréquent au quotidien. Dans ce cas-là, ils “ignorent” la compréhension du sens de ce mot, du sens de la phrase elle-même et sa catégorie syntaxique. Les autres connaissances pour écrire selon la norme orthographique ne relèvent pas de la relation avec la forme du mot, mais supposent une analyse du contexte où apparait la forme à écrire. L’élève qui produit la forme “tant” au lieu de “temps” ne fait pas cette analyse. On n’est pas certain que cet élève a compris ou non, le sens “tant”, il est certain qu’il n’a pas su tenir compte du contexte syntaxique (Je l’ait lies tout le tant.). En français, dans la plupart des cas, en manière d’orthographe lexicale, c’est la compréhension du mot fait la décision. L’homophonie, c’est l’identité phonétique de mots de sens et d’orthographe différent : sa/ça, temps/tant. Différent de l’enseignement de l’orthographe grammaticale, celui de l’orthographe lexicale ne peut se faire sous forme d’apprentissage réglé, progressif. La mémorisation des mots se font tout au début dans les textes écrits. C’est la raison pour laquelle on accorde une grande importance à la lecture. La source de l’orthographe se trouve dans la fréquente pratique de la lecture. L’étendue du lexique est en relation avec les performances en lecture. A part l’école, l’enrichissement du vocabulaire se fait lors des lectures. Divers travaux montrent en effet que l’étendue du vocabulaire est étroitement liée à l’intensité des pratiques tant → temps sa → ça profont → profond montanes → montagnes s’était → c’était l’ait → l’ai ne tend fais pas → ne t’en fais pas nècepas→ n’est-ce pas jespert → j’espère heure → heureux qui c’est bien fini → qui s’est bien fini Lille → l’île ça vous pler → ça vous plait ses livres → ces livres vous mavez donner tous ses livres → vous m’avez donné tous ces livres
  10. 10. de lecture. J’insiste sur le fait que de bonnes connaissances orthographiques facilitent grandement l’appropriation de ce vocabulaire, l’identification des mots et la saisie de leur signification et la compréhension des phrases et des textes. Ecriture et lecture L’écriture et la lecture sont les deux activités liées l’une à l’autre. D’un point de vue traditionnel, l’écriture serait un acte de production alors que la lecture serait un acte de réception. Lire, c'est savoir déchiffrer, reconnaître les formes et déjà construire du sens. Toute activité de lecture sera effectuée en vue de préparer une écriture. De plus en plus, on ne sépare plus les deux phases du procès de lecture-écriture. A l’école, l'enfant apprend en même temps à lire et à écrire. On ne peut pas parler l’écriture sans parler la lecture. En fait, les deux activités sont intimement liées et il est difficile de lire sans écrire et d’écrire sans lire dans le même temps. On admettrait que lire peut aider à trouver des idées, à enrichir le vocabulaire et le style, à s’approprier les structures textuelles. Même plus précisément les accords, lexique, syntaxe, ponctuation, et etc. Dans cette partie, j’envisagerai mettre l’accent sur l’impact de la lecture sur l’écriture. Mon étude en fait n’aborde cependant pas les effets de l’écriture sur la lecture. Il s’agit, dans mes corpus, de demander aux élèves de produire un texte en fonction d’une consigne comme une question que l’on parviendra à résoudre par un va-et-vient entre écriture et lecture de textes soigneusement sélectionnés. Il est évident que la lecture sert aux élèves pour se documenter, à trouver des idées, des sujets, des expressions, des références, des modèles ou à apprendre à s’exprimer. Il faut souligner quand même bien que les bons scripteurs et lecteurs tendent à reconnaître plus positivement l’influence de la lecture sur l’´ecriture, notamment en ce qui a trait au vocabulaire et à l’orthographe lexicale. Mais il est possible qu’un élève soit capable de reconnaître un mot en lecture sans nécessairement être capable d’orthographier correctement ce mot en écriture. C’est la raison pour laquelle que je veux bien voir si l’insuffisance de la lecture est cachée dans l’écriture ou dans les erreurs qu’ils font et si les « bons » textes représentent
  11. 11. l’enrichissement du lexical. J’ai observé deux types de représentations liées à une lecture insuffisante et incompétente dans les textes écrits. Tout à bord, ce phénomène se trouve dans l’ensemble de cette lettre qu’il fait au niveau de l’incompréhension du roman donné. Cette écriture se base sur une lecture préalable. Le premier pas est de comprendre ce que l’on lit dans ce roman. Un élève écrit ce qui ne correspond pas au contenu du roman. Il n’est pas mentionné dans le roman selon le commentaire de l’enseignant. L’autre point important est l’enrichissement du vocabulaire des élèves. Dans les textes de certains élèves, j’ai trouvé une grande variété de vocabulaire. Ils utilisent bien d’expressions figées et les collocations. Mais d’autres sont relativement banals. Les vocabulaires ne sont pas riches en utilisant les phrases simples. C’est-à-dire des effets positifs de la lecture sur la découverte d’idées et de tournures de phrases, ainsi que sur l’apprentissage de l’orthographe lexicale. La composante de l’orthographe la plus dépendante à la lecture est l’orthographe lexicale. Les élèves qui ne lisent pas régulièrement ont une tendance d’utiliser un mot-valise qui est scolairement mal perçu. Ils présentent une pauvreté lexicale et syntaxique. Ils sont non plus produit un bon texte, parce qu’ils se recourent aux mots passe-partout, tels que faire, avoir. Une autre observation : si l’on ne lit pas souvent, dans la tête, il n’a pas de stockage des mots et des phrases. On ne produit pas les textes abondants des idées et le contenu des textes est trop peu (une ou deux lignes) comparé avec les autres textes. Les élèves qui ne lisent pas beaucoup, on pourrait dire cela empêche l’imagination de l’écriture, n’a pas grand- chose à produire. La pauvreté des idées limite “sa longueur” du texte. CherMomo, Je suisavecma femme etmesenfants. Aurélie La maladie d’ Alzheimer Mon cœur bat la chamade Je veux que tu saches que je t’aime Je ne veux pas te rendre triste
  12. 12. Les “bons” textes s’allongent et se structurent peu à peu ; les élèves peuvent exercer un contrôle métacognitif sur ses connaissances orthographiques (développement de la conscience orthographique). Comme la grande majorité des nouveaux mots découverts en lecture sont des dérivés morphologiques, il s’agit là de la voie la plus féconde d’enrichissement du vocabulaire en lecture. Les compétences lexicales sont acquises tout au long de la vie même hors de l’école. On admet que la lecture et l’écriture vont de même. En lisant, on stocke le vocabulaire plutôt passif. On connaît bien le sens d’un mot, mais à l’écrit on est mal à droit. L’élèves l’apprit par cœur que le met en œuvre à l’écriture. Ce processus permet que le vocabulaire passif devienne actif. En écrivant, on renforce les connaissances d’un mot, sa forme orthographique, son usage syntaxique, pragmatique et etc. Damien Cher Edouard Bonjour Monsieur Edouard je suis en vacances en Espagne il fait chaut et je suis à la piscine et je joue avec mes frères er sœurs. Lucas Cher monsieur Edouard BonjourMonsieurEdouard,je vousenvoiscette lettre depuismesvacances,j’espèreque vousen passé desbonnesvacancesaussi.Ona prisl’avionpourle Maroc, j’ai passé montempsà lire (dansl’avion).Noussommesdansun superhôtel etil ya même une piscine !J’ai luaumoins5 foisle livre que Souade m’aoffert.C’estdommage,je n’ai pasaccèsà la bibliothèque,parce que nousne sommeslàque deux semaines.Noussommesrestésdeux heuressurdeschameaux, c’étaitbienmaisça faitmal avec fesses. J’espère que nousnousrevenonstrèsbientôt. Mohammed
  13. 13. Conclusion Les textes scolaires produits par les écoliers sont d’un genre particulier. Cette recherche a pour objectif une meilleure connaissance sur les opérations lors que les écoliers produisent un écrit. Je m’interroge ce que c’est une « bonne » écriture pour leur âge. J’ai proposé quelques réflexions sur les connaissances qu’ils maitrisent, les difficultés qu’ils confrontent et les processus qu’ils vainquent les problèmes. Ces scripteurs sont en effet une piste assez explicite pour me comprendre la situation d’écriture. Cependant, les éléments que j’ai présentés ne constituent ni une analyse exhaustive sur les fautes produites ni une recherche précisé de la relation entre lecture-écriture. J’ai essayé de reconstruire ce que j’ai appris dans ce séminaire et trouvé un point qui m’intéresse dans le domaine didactique. Dans ce travail, un texte sous forme de lettre qui est l’objet d’étude prescrit en écriture à la fin de l’école élémentaire. Les élèves ont été placés dans une situation d’écriture automatique à partir du roman Momo, petit prince des Bleuets de Yaël Hassa. Ils formulent une lettre en remodelant la situation d’énonciation afin de satisfaire aux contraintes de la consigne donnée. Je me suis attachée aux brouillons qu’ils produisent au lieu des textes bien corrigés après les corrections de l’enseignant. Mais je pensais toujours que le grand auteur se naîtrait dans les transformations. On observe, on copie, on transforme et on écrit. A travers une description des fautes linguistiques, notamment les erreurs d’orthographe, dans leur premier jet, il semble raisonnable de penser que les productions écrites par les élèves d’une même tranche d’âge représentent des ressemblances de structure et de traces linguistiques (Correspondance irrégulière entre les sons et leur transcription graphique ; couche idéographique ; marques morphologiques et syntaxiques). C’est à cause de fixer dans la mémoire des élèves l’orthographe des mots fréquents. La lecture est au service de l’écriture. Elle élargit le vocabulaire des élèves et enrichit leurs expressions pour que leurs textes soient plus copieux et remarquable. La lecture favorise également la compréhension des élèves. Dans mon corpus, il arrive qu’un écolier a mal compris le roman lu, donc il a mal écrit son histoire. En effet, la lecture serait un appui de l’écriture. On doit souligne l’importance que la lecture effectue sur l’écriture.
  14. 14. ANNEXE Transcription-15 brouillons de CM2 Inès 2 décembre 2008 Porto CherMomo Je t’écrisparce que je pense àtoi etje voulaiste dire que je suistrèsheure.Je suisavecma femme et mesenfants.Je suisdansune maisonaubord de la plage.Je suiscontentne tendfaispaspour moi. Alleràbientôt! Aurevoir Edouard Aurélie LesBellesFeuilles,vendredi 13octobre Cher Momo J’ai oublliésde te dire que je sui malade.J’ai une maladie grave c’estlamaladie d’Alzheimersi je meutje veux que tusachesque je t’aime,petitprince desBleuets.Moi qui estvieuilleetmalade mon cœur bat lachamade quandje te voitje t’aime au plusprofontde moi je pas te rendre visite Momo monpetitprince je seraittoujourslàdanston cœur. Edouard
  15. 15. Damien Lieu,25/12/08 Cher Edouard BonjourMonsieurEdouardje suisenvacancesen Espagne il faitchaut etje suisà la piscine etje joue avecmes frèresersœurs. Momo De lacité des Bleuets Floriane 25/11/2008 Cité desBleuets Cher Edouard Je suisentran de lire Vendredioulasauvage.Tues toujoursdanstonîle imaginer.J’espèreque tu n’estpasmalade.Répond-moi.Bonje te maisse. Gros bisous Momo le petitprince
  16. 16. Léa Le lieu,le 25 novembre 2008 Cher Monsieur Edouard Je m’appelle MomodesBleuets.Je suistrèsravi de vousconnêtre.J’avaislupourvotre maladie.Je ne voulaispasêtre à ta place.Depuisque vousnavezdonnertousseslivresje laitliestoutle tant.Je vousaime MonsieurEdouard.Momo desBleuetsbisou. Momo Marie Lieu,le 25/12 2008 Cher momo Momo, je passe de bonne vacance.Je suisà la plage touslesjours.Je suisallezaucinémaxxx Flunch. J’ai louérunappartement.Je t’embrasse trèsfort Envoyé lalettre au Belle Feuille Bisous Edouard
  17. 17. Glen 18/10/2007 cité desBleuets Cher Monsieur Edouard J’espère que tuvasbien.Ammuse-tuavectafamille,danslesmontanesxx-tuvulachute de la montane dunords ? Je continue àlire deslivresàallersurmon île,toi aussi,tu lisdeslivres .Nous avonsau colège dessiné notre imaginassions,j’ai eusun19 sur 20. Je técrivrerd’autre lettre. Bonne vacance Momo,petitprince desCleuets Katia Lieu,1 juin1997 Mon cher monsieur Edouard J’ai su que étaisparticarje memorise beacoup J’ai commencé àlire le petitprince Je ettrès passionnantj’ai hate que viennent.àtrèsbientôt. Signe : momo
  18. 18. Bryon Lieu,25/12/2009 Cher Momo Mon Momo tu vas bien ? Moisava très bienenvacances,je t’écrisde vacance.J’aurai bienaimé que tu saislà-bas.Je suisallé qucirque,auspectacle sous-marins’étaienttrèsbien.Bonje le laissseà plustard. Edouard Yannis Lieu,le 26 novembre 2009 Momo Bonjourmomo je m’amuse bienje suistoutlesjoursdanslapiscine a xx Il faitbeauenturquie. Jespere que tuvasbien
  19. 19. Angélique 25/11/08 Novembre Cher Momo Je écrisde l’île de laRéunion,oùje suispourpendre l’airdesBellesfeuillesavecmafamille.Je revientdanstroissemaines,je seraitsàlamaisonde retraite J’éspèreque tuvasbienettas famille aussi,je vousaime édouard Edouard Pierre Le 25/11/08 Mon chère Momo Mon petitMomo, je suisparti à la plage quelUJOURS; Je suisdésolé de ne t’avoirrienditàla bute Nouspassonde supendre jours.Je te remmenerai deslivresde tonauteurpréféré.Je te promesde te retrouveràla bute le 01/12/08 à 15H30 aveclettre d’amourde 0 à 10 xx Montan Envevoi chère Momo MonsieurEdouard
  20. 20. Belcca Cité desBleuetle 24/10/08 Cher Edouard BonjourEdoize c’estMohassamedj’espère que savousplervosvacancesenEspagne.Moi je vais bien.J’ai fini monlivresqui c’estbienfini.Bissou Momo petitprince desBleuets Camille Le 15/08/02 Cher Momo Je suisenvacances,maisn’oubliezpasvosdisparitions,monroi.Même si je ne suispaslà,vos missions,elles,restentContinuezàlire parce que je vousramenezdeslivresDe toute sortesde touteslescouleurs…Je parle de mai maisje t’oublie !Il faudraitque me répondez,nècepas.Bonje vaisvouslaissezavecvospensées,monroi. Bientôt,monroi M .Edouard,votre serviteurle plusfidèle
  21. 21. Lucas 2 août1997 Cher monsieur Edouard BonjourMonsieurEdouard,je vousenvoiscette lettre depuismesvacances,j’espèreque vousen passé desbonnesvacancesaussi.On a prisl’avionpourle Maroc, j’ai passé montempsà lire (dans l’avion).Noussommesdansunsuperhôtel etil ya même une piscine !J’ai luaumoins5 foisle livre que Souade m’aoffert.C’estdommage,je n’ai pasaccèsà la bibliothèque,parce que nousne sommeslàque deux semaines.Noussommesrestésdeuxheuressurdeschameaux,c’étaitbienmais ça faitmal avec fesses. J’espère que nousnousrevenonstrèsbientôt. Mohammed

×