Ch2

2 228 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 228
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
595
Actions
Partages
0
Téléchargements
57
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Ch2

  1. 1. Chapitre 2 Le concept d’élasticité Licence 1ère année SEG Université Paris Sorbonne Abou Dhabi Année universitaire 2011-2012
  2. 2. Points abordés1. Élasticité prix de la demande2. Élasticité de revenu2. Élasticité de l’offre4. Élasticité et incidence d’une taxe
  3. 3. 1. Élasticité prix de la demande La pente négative de la courbe de demande traduit le fait que la quantité demandée d’un bien augmente quand son prix diminue. Nous avons souvent besoin de savoir de combien la quantité demandée augmentera.
  4. 4. Exemple : billets d’entrée au stade Prix (euros/billet) Quantité demandée de billets (en centaines) 12,50 0 10 20 7,50 40 5 60 2,50 80 0 100
  5. 5. Courbe de demande de billets prix 12,50 P = 12,5 – Q/8 10 7,50 5 2,50 quantité 0 20 40 60 80 100
  6. 6. 1.1. Mesure de la sensibilité de lademande au prix Comment mesurer la sensibilité au prix des billets ? Une mesure évidente est la pente de la courbe. Chaque baisse de prix de 1 euro entraîne la vente de 800 billets supplémentaires.
  7. 7.  Regardons le marché de l’automobile : Une baisse de 1 euro a un effet négligeable. C’est pourquoi, il est souvent préférable d’examiner les variations en pourcentage car un nombre est sans dimension. Quel est l’effet d’une baisse de prix de 1% sur la quantité de voitures demandée et sur la quantité de billets ?
  8. 8.  Définition : L’élasticité de la demande par rapport au prix est le rapport entre la variation en pourcentage de la quantité demandée d’un bien et la variation correspondante en pourcentage de son prix. Elle est souvent appelée élasticité-prix directe.
  9. 9.  L’élasticité de la demande par rapport au prix est la plus utilisée, même s’il en existe d’autres. Exemple : Suite à une hausse de prix de 1 %, la demande a baissé de 2 %, l’élasticité est égale à –2. Variation en % de la quantité demandée Élasticité = Variation en % du prix
  10. 10. Variation quantité demandéeΔ % quantité demandée = × 100 Quantité demandée initiale Variation du prix Δ % prix = × 100 Prix initial
  11. 11. Exemple : Quand le prix des vaccins passe de 20 € à 21 €, la quantité demandée diminue de 10 millions à 9,9 millions. -0,1 millionΔ % de la quantité demandée = × 100 = -1% 10 millions +1 Δ % prix = × 100 = 5 % 20 Δ en % de la quantité demandée -1Élasticité = = = - 0,2 Δ en % du prix 5
  12. 12. 1.2. Caractéristiques de la demande :utilisation de l’élasticité-prix L’élasticité-prix nous indique comment réagit la demande à une variation de prix. La valeur de l’élasticité-prix est-elle constante ?
  13. 13. Exemple : billets d’entrée au stade Prix Quantité demandée de Elasticité(euros/billet) billets (en centaines) 12,50 0 -∝ 10 20 -4 7,50 40 - 1,5 5 60 - 0,67 2,50 80 - 0,25 0 100 0
  14. 14.  En règle générale, l’élasticité diminue à mesure que lon descend le long de la courbe de demande. Ligne de partage importante quand l’élasticité est égale à –1. Définition : Demande élastique si l’élasticité est inférieure à -1 et inélastique si elle est comprise entre –1 et 0.
  15. 15. Demande parfaitement inélastique prix ED = 0Une haussedes prix… quantité 0 …laisse la quantité demandée inchangée
  16. 16. Demande parfaitement élastique prix ED = - ∞ Pour tout prix > p0, la quantité demandée est nulle. p0 Pour un prix = p0, les consommateurs achètent n’importe quelle quantité quantité 0 Pour tout prix < p0, la quantité demandée est infinie.
  17. 17. Demande inélastique prix |ED| < 1 200 A La diminution de moitié du prix a entraîné une 150 augmentation de moins B de 50 % de la quantité 100 50 quantité 0 10 12
  18. 18. Demande à élasticité unitaire prix | ED | = 1 200 A La diminution de moitié du prix a entraîné une augmentation de 50 % 100 B de la quantité quantité 0 10 15
  19. 19. Demande élastique prix |ED| > 1 200 A La diminution de moitié du prix a entraîné une 150 augmentation de 150 % B de la quantité. 100 50 quantité 0 5 10 25
  20. 20. Élasticité d’une droite prix |E D | > 1 10 |E D | = 1 8 |E D | < 1 6 4 2 quantité 0 20 40 60 80
  21. 21. On confond souvent la pente d’une courbe avec son élasticité. Ce n’est pas la règle générale...Par exemple, demande à élasticitéunitaire n’est pas représentée par unedroite !
  22. 22. 1.3. Déterminants de l’élasticité - prix Quels facteurs déterminent le fait que lélasticité de la demande dun bien par rapport à son prix soit forte ou faible ? Goûts des consommateurs Horizon temporel
  23. 23. Goût des consommateurs Exemple :  si la télévision est essentielle dun point de vue social, hausse du prix des télévision aura un effet limité.  si la télévision est considérée comme un bien de luxe superficiel alors l’élasticité sera plus forte.
  24. 24. Goût des consommateurs Un point important est la facilité avec laquelle les consommateurs peuvent remplacer un bien par un autre qui remplit à peu près les mêmes fonctions. Exemple de 2 cas extrêmes :  Prix des cigarettes en général (hausse des taxes).  Prix dune marque de cigarettes bien particulière.
  25. 25. Horizon temporel L’élasticité de la demande par rapport au prix nest pas indépendante du temps quil faut aux consommateurs pour sadapter aux variations de prix. Exemple : la hausse du prix du pétrole en 73-74 a surpris les ménages qui possédaient une voiture neuve. ⇒ demande de pétrole assez inélastique.
  26. 26. Horizon temporel Sur une période plus longue, des substitutions sont possibles (vendre voiture, déménager, …) ⇒ réduction demande de pétrole. Distinction court terme et long terme.
  27. 27. 1.4. Élasticité - prix et dépense totale Dépense totale = Prix x Quantité demandée Δ Qd Δ Dépense totale Qd + P = Qd [ 1 + Ed ] = ΔP ΔP Δ Dépense totale > > 0 ⇔ Ed -1⇒ < < ΔP
  28. 28. Élasticité – prix et dépense totale prix |E D | > 1 10 A Le prix baisse 8 B 6 la dépense augmente 4 2 quantité 0 20 40 60 80
  29. 29. Élasticité – prix et dépense totale prix |E D | < 1 10 Le prix baisse 8 A 6 la dépense diminue 4 B 2 quantité 0 20 40 60 80
  30. 30. 1.5. Élasticité prix croisée de la demande Définition : l’élasticité croisée de la demande du bien A par rapport au prix du bien B est la variation en pourcentage de la quantité demandée de bien A divisée par la variation correspondante en pourcentage du prix du bien B. Variation en % de la quantité demandée de AÉlasticitéAB = Variation en % du prix de B
  31. 31.  Cette élasticité peut être positive ou négative. Exemples :  Elasticité croisée de la demande de thé par rapport au prix du café est positive.  Elasticité croisée de la demande d’automobile par rapport au prix de l’essence est négative.
  32. 32. 2. Élasticité - revenu On maintient les prix du bien considéré et des autres biens constants. Que se passe-t-il lorsque le revenu des consommateurs augmente ?
  33. 33.  Intuition : une hausse du revenu entraîne une hausse de la quantité demandée de la plupart des biens. Cependant, les quantités demandées augmentent de façon différente. La structure des dépenses des consommateurs aux différents biens dépend de leur revenu.
  34. 34. 2.1. DéfinitionDéfinition : lélasticité de la demande dun bien par rapport au revenu est égale au rapport entre la variation en pourcentage de la quantité demandée et la variation correspondante en pourcentage du revenu. Élasticité = Δ % quantité / Δ%revenu
  35. 35. 2.2. Biens normaux, inférieurs, deluxeDéfinitions :(i) Un bien normal a une élasticité de la demande par rapport au revenu positive,(ii) Un bien inférieur a une élasticité de la demande par rapport au revenu négative
  36. 36. 2.2. Biens normaux, inférieurs, deluxeDéfinitions :(i) un bien de luxe a une élasticité par rapport au revenu supérieure à 1 ,(ii) un bien de première nécessité a une élasticité par rapport au revenu inférieure à 1Donc, un bien inférieur est un bien de première nécessité. (la réciproque est fausse).
  37. 37. 3. Élasticité de l’offre Comme la demande, l’élasticité mesure la sensibilité de loffre à une variation de prix. Définition : L’élasticité de loffre par rapport au prix est le rapport entre la variation en pourcentage de la quantité offerte d’un bien et la variation correspondante en pourcentage de son prix.
  38. 38. Offre parfaitement inélastique prix ES = 0 quantité 0
  39. 39. Offre parfaitement élastique prix ES = ∞ quantité 0
  40. 40. Offre inélastique prix ES < 1 quantité 0
  41. 41. Offre à élasticité unitaire prix ES = 1 quantité 0
  42. 42. Offre élastique prix ES > 1 quantité 0
  43. 43. 4. Elasticité et incidence d’une taxe Gouvernements prélèvent des taxes afin de financer des projets publics Taxes peuvent décourager l’activité commerciale Lorsqu’un bien est taxé, la quantité offerte est plus faible
  44. 44. Impact d’une taxe de 0,50€ prélevéesur les vendeurs S2 Une taxe sur le vendeur S1 déplace la courbe d’offre vers le haut du 3.50 montant de la taxe. 3.00 D 100
  45. 45. Impact d’une taxe de 0,50€ prélevéesur les vendeurs S2 S1 Nouvel equilibre 3.50 3.30 3.00 D 90 100
  46. 46. Impact d’une taxe de 0,50€ prélevée sur les vendeurs S2 S1 Augmentation Prix d’achat du prix d’achat 3.50Prix sans 3.30 taxe 3.00 D 90 100
  47. 47. Impact d’une taxe de 0,50€ prélevée sur les vendeurs S2 S1 Baisse du prix de Prix d’achat ventePrix sans 3.30 taxe taxe 3.00 2.80 Prix obtenu par le vendeur D 90 100
  48. 48.  Dans quelles proportions la charge de la taxe est-elle partagée ? Quels sont les effets d’une taxe prélevée sur les acheteurs en comparaison d’une taxe prélevée sur les vendeurs ?
  49. 49. Offre élastique, demande inélastique S2 S1 Prix d’achat Incidence de laPrix sans taxe taxe taxe plus forte pour les Prix fixé par consommateurs. le vendeur D
  50. 50. Offre inélastique, demande élastique S2 S1 Prix d’achat Incidence de la taxe plus fortePrix sans taxe pour les taxe producteurs. Prix fixé par le vendeur D

×