IMPACTS DU CHANGEMENT CLIMATIQUE SUR LA PÊCHE AU MALI: QUEL AVENIR POUR LES BAALAMA (GENS DE L’EAU)?<br />Fatoumata M Maïg...
Plan<br />Méthodologie<br />Hypothèses etObjectifs<br />Première partie<br />Deuxième Partie<br />Troisième Partie<br />Co...
Méthodologie<br />Les enquêtes de terrain se sont déroulées à : Dougoukouna, Sékoro, Somonosso,Markala et Tiongoni, Ségouk...
Hypothèses etObjectifs <br />Hypothèses<br /><ul><li>Les communautés de l’eau ont leurs propres explications du changement...
La quantité des prises de poisson a diminué suite aux effets du changement climatique
Les communautés de l’eau ne disposent pas de moyens pour lutter contre la diminution des captures et les effets du changem...
 Analyser les causes de la diminution des captures
Appréhender  les forces et les faiblesses des  pêcheurs  dans la gestion des problèmes  liées à la diminution des captures...
Deuxième partie<br />Les variations du cours d’eau<br />« lorsque la fin du monde sera proche, les pluies deviendront rare...
Manifestations du changement climatique<br /> Ensablement<br />la vitesse d’écoulement actuelle n’est pas assez puissante ...
Îlot de sable situé entre Dougoukouna et Somadougouni.<br />Ensablement du fleuve à Dougoukouna.<br />Effondrement des ber...
Invasion et développement des plantes aquatiques<br />Les plus citées par les riverains sont bwa, bwani ou bagani pour l’a...
Troisième partie<br />Impacts des variations du niveau du cours d’eau sur les poissons<br />     Les variations du niveau ...
Impact des faibles pluviométries sur la pêche<br />En cas de faibles les poissons ne peuvent  pas remonter dans les rizièr...
Impact de la prolifération des plantes aquatiques sur la pêche<br /><ul><li> réduction des zones de pêche
 diminution de la production de poissons, ainsi que celle de toutes les activités connexes de la pêche telles que la trans...
Changement climatique et adaptation des engins et techniques de pêche<br />les pêcheurs y emploient plusieurs outils et te...
Diminution des captures et stratégie de survie des pêcheurs<br />    La diminution des captures<br />la surexploitation du...
Tiongoni, un cas particulier<br />« Ne dit-on pas que les Bozo savent nager ? Et bien, la plupart de nos enfants, non. Qua...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Impact du changement climatique sur la pêche au powerpt

1 472 vues

Publié le

Publié dans : Formation
0 commentaire
2 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 472
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
22
Actions
Partages
0
Téléchargements
21
Commentaires
0
J’aime
2
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Impact du changement climatique sur la pêche au powerpt

  1. 1. IMPACTS DU CHANGEMENT CLIMATIQUE SUR LA PÊCHE AU MALI: QUEL AVENIR POUR LES BAALAMA (GENS DE L’EAU)?<br />Fatoumata M Maïga<br />E-mail: maigafatim2000@yahoo.fr<br />
  2. 2. Plan<br />Méthodologie<br />Hypothèses etObjectifs<br />Première partie<br />Deuxième Partie<br />Troisième Partie<br />Conclusion et Recommandations <br />
  3. 3. Méthodologie<br />Les enquêtes de terrain se sont déroulées à : Dougoukouna, Sékoro, Somonosso,Markala et Tiongoni, Ségoukoura et Somadougouni. <br />Enquête individuelle ou en groupe<br />
  4. 4. Hypothèses etObjectifs <br />Hypothèses<br /><ul><li>Les communautés de l’eau ont leurs propres explications du changement climatique.
  5. 5. La quantité des prises de poisson a diminué suite aux effets du changement climatique
  6. 6. Les communautés de l’eau ne disposent pas de moyens pour lutter contre la diminution des captures et les effets du changement climatique.</li></ul>L’objectif principal<br /> L’objectif général est de montrer les impacts du changement climatique sur la pêche et les pêcheurs. <br />Objectifs spécifiques<br /><ul><li>Connaître l’avis des communautés l’eau sur les mutations de l’écosystème
  7. 7. Analyser les causes de la diminution des captures
  8. 8. Appréhender les forces et les faiblesses des pêcheurs dans la gestion des problèmes liées à la diminution des captures.</li></li></ul><li>Première partie<br />Historique de nos sites d’enquête<br />Présentation géographique des sites<br />Etude d’identification des populations enquêtées<br />
  9. 9. Deuxième partie<br />Les variations du cours d’eau<br />« lorsque la fin du monde sera proche, les pluies deviendront rares et les fleuves tariront ».<br />les projets d’irrigation et les multiples usages de l’eau du fleuve Niger, à l’ensablement, la prolifération des plantes aquatiques (qui, en se décomposant, obstruent le débit du fleuve).<br />Le niveau du fleuve connaît d’importantes variations saisonnières et des fluctuations inter- annuelles. <br />La crue et la décrue se faisaient de manière progressive.<br /> en période de décrue, le niveau de l’eau est stable et, en période de crue, il n’atteint plus son niveau d’antan. <br />
  10. 10. Manifestations du changement climatique<br /> Ensablement<br />la vitesse d’écoulement actuelle n’est pas assez puissante pour emporter le sable. <br />L’ensablement est un fait de Dieu.<br />Envasement <br />L’envasement est causé par l’effondrement des berges et par la boue que transportent les eaux de ruissellement pendant la saison des pluies.<br />
  11. 11. Îlot de sable situé entre Dougoukouna et Somadougouni.<br />Ensablement du fleuve à Dougoukouna.<br />Effondrement des berges du fleuve à Tamassodaga.<br />
  12. 12. Invasion et développement des plantes aquatiques<br />Les plus citées par les riverains sont bwa, bwani ou bagani pour l’adventice Kabila ou fougère d’eau (Salvinia molesta), Baflé pour la jacinthe d’eau (Eirochhorniacrassipes), DiakoumaDjiourou pour la Queue de renard ou Massette (TyphiaAustralis), Saladini pour la Laitue d’eau (Pista stratiotes), Alagno, Diga, Gnamou…<br />Les déchets ménagères déversés dans le fleuve l’encombrent et ralentissent sa vitesse d’écoulement<br /> la pollution contribue au développement de ces plantes nuisibles.<br />un fait divin prédit par les ancêtres : «  Dans notre enfance, nos vieux et certains érudits nous ont confié qu’il arrivera un jour où le fleuve tarira complètement. Aucun ange, ni aucun djinn ne viendra retirer l’eau du fleuve. Cette époque annoncée est proche. Chaque année, nous découvrons une nouvelle variété de plante. Ici, ce sont les plantes qui font ravage, ailleurs c’est l’ensablement qui cause des dégâts. Ces différents phénomènes viendront à bout du fleuve et le feront disparaître » BouaDjirey<br />
  13. 13. Troisième partie<br />Impacts des variations du niveau du cours d’eau sur les poissons<br /> Les variations du niveau du fleuve jouent un rôle important dans le processus de reproduction des poissons. <br />Impact de la prolifération des plantes aquatiques sur la pêche<br />La réduction des zones de pêche<br />diminution de la production de poissons, ainsi que celle de toutes les activités connexes de la pêche telles que la transformation du poisson (fumage, séchage…) son transport, sa commercialisation, etc.<br />
  14. 14. Impact des faibles pluviométries sur la pêche<br />En cas de faibles les poissons ne peuvent pas remonter dans les rizières, dans les fala ou les bras de fleuve, les mares et marigots pour y pondre. <br />  Impact de l’ensablement sur la pêche<br /> Le sable obstrue les roches et bouche les trous dans lesquels ces coquillages vivent le Gala ou Gwala (une espèce de collilage).<br />De nombreuses zones de pêche ont été abandonnées par les pêcheurs à cause de l’ensablement. <br />« Qui dit pêcheur, dit eau. Si le sable arrive à nous arracher cette eau, où allons-nous pêcher? » Diadié Traoré<br /> « Qui dit poisson dit eau. Là où il n’y a pas d’eau, il n’y a non plus pas de poisson ».DramaneThiero<br />coquillage Gwala ou Gala.<br />
  15. 15. Impact de la prolifération des plantes aquatiques sur la pêche<br /><ul><li> réduction des zones de pêche
  16. 16. diminution de la production de poissons, ainsi que celle de toutes les activités connexes de la pêche telles que la transformation du poisson (fumage, séchage…) son transport, sa commercialisation, etc.</li></ul>bras de fleuve envahi par les plantes aquatiques à Tiongoni.<br />Marigots envahis par les plantes aquatiques sur la rive gauche du fleuve à Markala<br />
  17. 17. Changement climatique et adaptation des engins et techniques de pêche<br />les pêcheurs y emploient plusieurs outils et techniques de pêches artisanaux<br />Les engins que nous avons recensés par degré d’usage sont : les filets, les éperviers, les nasses, les sennes, les hameçons appâtées<br />
  18. 18. Diminution des captures et stratégie de survie des pêcheurs<br /> La diminution des captures<br />la surexploitation due à l’accroissement des populations pêcheurs et l’amélioration et à la multiplication des engins de pêches<br />la pollution du fleuve qui tue les poissons,<br /> l’emploi d’engins et de techniques de pêche détruisant surtout les alevins, <br /> l’ensablement et la prolifération des plantes qui réduisent les zones de pêche.<br />La mise en défens des eaux pour lutter contre la diminution des captures est la ou baaton.<br />Piquet symbolisant la mise en défens des eaux<br />
  19. 19. Tiongoni, un cas particulier<br />« Ne dit-on pas que les Bozo savent nager ? Et bien, la plupart de nos enfants, non. Quand on était gamins, on passait tout notre temps à nous amuser dans l’eau. A force d’y rester, parfois nos vieux nous en chassaient. C’est dans le fleuve qu’on apprend à nager. Peut-on apprendre à nager dans cet espace restreint où les gens se baignent ? » s’exclame BouaDjirey de Tiongoni, et BalamineDjirey de lui retirer la parole en ces termes : « Tu parle d’espace où se baigner, mais en existe-t-il un parmi ces plantes ? On ne se baigne pas entre ces plantes touffues».<br /> une loi interdisant de pêcher les alevins.<br />
  20. 20. Stratégies de survie des pêcheurs<br /> <br />le maraîchage et l’agriculture<br /> la maçonnerie, le petit commerce, l’extraction de matériaux de construction (sable, gravier), couture, ouvriers dans les usines locales<br />La migration <br />
  21. 21. Stratégies adoptées pour faire face aux changements climatiques <br />L’extraction de sable<br />La transformation de certaines plantes aquatiques en compost <br />Alagno, plante aquatique<br />
  22. 22. Conclusion et Recommandations <br />La pêche est aujourd’hui encore, l’activité principale des communautés de l’eau<br />Les pêcheurs sont confrontés à d’énormes difficultés. <br />Une prise de conscience de la part des autorités compétentes en la matière. <br />Sensibilisation de toutes les communautés de l’eau <br /> des mesures drastiques contre les pêcheurs qui ne respectent pas les règlements en matière pêche <br /> <br />
  23. 23. Merci de votre attention<br />

×