RP DIGITALES
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Like this? Share it with your network

Share

RP DIGITALES

le

  • 2,569 vues

Exposé 04/11/13 - Réseaux sociaux.

Exposé 04/11/13 - Réseaux sociaux.

Statistiques

Vues

Total des vues
2,569
Vues sur SlideShare
1,224
Vues externes
1,345

Actions

J'aime
4
Téléchargements
17
Commentaires
0

5 Ajouts 1,345

http://www.scoop.it 1314
https://twitter.com 25
http://www.linkedin.com 4
https://www.google.ch 1
http://philippetrebaul.tumblr.com 1

Accessibilité

Catégories

Détails de l'import

Uploaded via as Adobe PDF

Droits d'utilisation

© Tous droits réservés

Report content

Signalé comme inapproprié Signaler comme inapproprié
Signaler comme inapproprié

Indiquez la raison pour laquelle vous avez signalé cette présentation comme n'étant pas appropriée.

Annuler
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Êtes-vous sûr de vouloir
    Votre message apparaîtra ici
    Processing...
Poster un commentaire
Modifier votre commentaire

RP DIGITALES Presentation Transcript

  • 1. RP DIGITALES Comment identifier et intégrer les blogueurs (twittos, instagrameurs, youtubeurs, pinneurs..) influents dans vos op ?
  • 2. CONSTAT Selon Médiamétrie, le nombre de blogueurs en France s’élève à 6 millions. > Dont 2,5 millions actifs. > 5,2 millions de Twittos en France. > 157.000 sur Pinterest. > 4,7 millions sur Tumblr. > 1,7 millions d’Instagrameurs. > 5,3 millions sur Google+, mais on s’en fout.
  • 3. POURQUOI ? > Les RP permettent une amplification du message. L’information est relayée ; peut être un support stratégique. > L’audience du blogueur / personnalité digitale est souvent acquise : pour accéder à son contenu, il faut le suivre sur twitter, suivre son blog, son feed... La cible a déjà une certaine confiance et lui accorde une crédibilité non négligeable.
  • 4. QUI ?
  • 5. COOL OU PAS COOL ? > Rien n’oblige le blogueur à en parler. Mais en général c’est un échange de bons procédés : le blogueur crée du contenu et alimente son site, lamarque a une retombée média importante. > Prise de risque : aucune obligation pour le blogueur de donner un avis positif sur l’opé / la marque. Risque de badbuzz accru #hashtag.
  • 6. CIBLAGE > 1 blog & 1 blogueur = 1 média, avec sa cible et son audience spécifique. > Pour trouver le blog adapté à sa cible : GoldenBlog Awards, Followers Wonk... > Cibles New Tech, cibles com, cibles mode... COMMENT ? > Goodies, pour éviter le billet sponsorisé (obligation légale).
  • 7. QUELQUES OP
  • 8. UBOX LIVE Des UboxLive ont été envoyées de façon anonyme à 10 influenceurs. Pendant 3 jours, neufs questions sous forme d’indices ont été posées pour tenter de faire découvrir à la cible quelle agence se cachait derrière la UboxLive. A chaque réponse proposée par les participants, un tweet a été envoyé simultanément par Uniteam. Une bonne réponse générait un film Vine personnalisé, et une mauvaise réponse, un extrait du site CultCut. > 2 400 000 reachs en trois jours sur Twitter, 100% de taux de participation des influenceurs.
  • 9. LE DERNIER CARRÉ Insight : le dernier carré est toujours le meilleur. Les gens achètent une tablette à laquelle il manque un carré. Ils ont le choix : l’offrir à quelqu’un, ou le réclamer ?
  • 10. DARTY Pour le lancement de nouvelle ADN de marque, des blogs de publicité proposaient de deviner l’annonceur qui se cachait derrière les visuels de la campagne. Principe : 1000€ à gagner pour le blog, et pour l’internaute qui devinait l’annonceur. 
  • 11. INTERVIEWS DE GENS INFLUENTS AVEC DE GROS GROS KLOUTS
  • 12. Est-ce que des marques t’ont souvent approché pour que tu parles d’eux sur ton blog ? Oui, tous les jours. Généralement ce sont les agences de pub qui viennent nous contacter, mais il arrive que les marques viennent vers nous quand elles ont une acte à partager. Qu’est-ce qu’ils t’ont proposé (goodies, offres etc) ? Un peu de tout. Souvent des clés USB, mais aussi des bouteilles (Heineken, Despe, Absolut 51Rosé ), des livres. Parfois les marques nous proposent une rémunération contre un article. Et sinon, des invitations à des soirées en échange d’un billet sur le blog. Est-ce que ça te dérange ? Est-ce que tu filtres les marques dont tu parles sur ton blog ? Non pas du tout, je ne vais pas me plaindre de recevoir plein de cadeaux à la maison. Ce qui me dérange le plus c’est que les marques pensent qu’en nous « achetant » nous sommes obligés d’écrire un billet positif sur leur campagne. Certaines marques vont encore plus loin, c’est à dire qu’ils t’envoient un petit cadeau seulement après que tu ai rédigé ton article... Quels sont les retours des lecteurs ? Ils ne râlent pas trop, ou te prennent pas pour une vendue préhistorique partouseur de droite ? Je ne pense pas que ca dérange grand monde, on se fait pas vraiment influencer par les marques quand on écrit un article. On est loin d’être des vendus... Note de Sacré White : je crois que sa réponse à la première question parle surtout des communiqués de presse, les marques nous contactent rarement directement pour nous demander d’écrire un billet sur eux, ils sont plus fins, du genre ils envoient des cadeaux avec leur communiqués de presse. Mais on reçoit quand même des messages qui nous demande explicitement d’écrire un article, mais généralement c’est pour des petits trucs de merde. En gros on fait pas de billets sponsorisés si souvent, en général c’est plus nous qui décidons d’écrire ou non sur telle ou telle marque. Après quand on a des billets sponsorisés y’a souvent gros a gagner autant pour nous que pour nos lecteurs (exemple lsoirée Heineken) donc en général ça dérange pas trop. Mais quand on tombe dans une arnaque à la darty (même nous on s’attendait pas a ce truc) ca enerve autant les lecteurs que l’ équipe. Un peu comme la mauvaise blague de carambar qui a énervé les médias).
  • 13. Est-ce que des marques t’ont souvent approchée pour que tu parles d’eux sur ton blog ? Non. En gros on n’est tellement pas influentes que les marques n’en ont absolument rien à foutre de nous. Après, à un moment on a tenté de tirer parti de notre rôle de blogueuses pas influentes en s’inscrivant sur une sorte de fichier presse en ligne, et on a commencé à recevoir des choses improbables. Ça va des journées nationales de l’Archéologie à la foire aux oignons de Mantes la Jolie en passant par le dernier modèle de club de golf (on ne joue pas au golf on est trop pauvre) (je ne mens pas). Il y a de gros problèmes dans le monde des RP très mal ciblées en ce moment. Qu’est-ce qu’ils t’ont proposé (goodies, offres etc) ? Bon, après cette première réponse très négative qui permettait de poser un peu l’ambiance, j’ai quand même eu au moins deux opportunités intéressantes depuis que je suis blogueuse pas influente. J’avais été invitée un peu par hasard à une dégustation de hot-dogs, et suite à notre article à succès sur la Tour Paris 13, la RP m’a invité à une visite privée, un soir, sans file d’attente interminable. Ça a donc ses avantages, mais les inconvénients sont : 1) devoir essayer de socialiser avec des gens (RP et autres invités (autant vous dire que je suis très peu douée dans ce genre de moments gênants)) 2) se sentir redevable de cette invitation. Je ne peux pas m’empêcher de culpabiliser à l’idée qu’on m’offre des choses sans contrepartie (sauf pour Noël ou pour mon anniversaire (c’est le 25 mars)). Je n’ai pas envie d’écrire un article sur quelque chose qui ne m’a pas plu juste pour qu’on m’offre des trucs. Donc je préfère ne pas en profiter. Je suis une mauvaise blogueuse, en somme. Mais au moins j’écris ce que je veux, même si c’est lu par 3 personnes qui passaient par là par hasard. Ça réponds pas vraiment à la question non ? Est-ce que ça te dérange ? Est-ce que tu filtres les marques dont tu parles sur ton blog ? Ha bon ben voilà, je suis tellement forte que j’ai anticipé la question suivante. Donc non ça ne me dérange pas, puisque je ne suis pas sollicitée, mais globalement je suis assez méfiante (surement l’instinct de survie). Et je n’irai que très rarement quémander des produits/invitations (sauf là, j’ai reçu un mail pour un concert de Phoenix, je suis tiraillée entre ma conscience et le besoin de compenser mon fail des Eurockéennes 2013 (j’avais une migraine pendant tout le concert)). Quels sont les retours des lecteurs ? Ils ne râlent pas trop, ou te prennent pas pour une vendue préhistorique partouseuse de droite ? Nos lecteurs nous aiment très fort (sauf sur un article où on disait qu’on n’aimait pas les chevaux (faut pas toucher aux poneys apparemment).