Deuxièmes rencontres européennes de Perpignan.
Aspects juridiques du droit social et économique
transfrontelier: L’exemple...
Normes du travail
•Organisation Internationale du Travail. Convention (n° 158) sur le
licenciement, 1982.
Normes d’applica...
•République française. Code du Travail.
Titre III, Chapitre III: Licenciement pour motif
économique.
•Espagne. Décret Roya...
La modification du code du travail en matière de
licenciements a atteint une large envergure :
1. D’une part, les diverses...
2. D’autre part, en matière de licenciements
collectifs, la nécessité pour le chef
d’entreprise d’avoir à obtenir
« l’auto...
3. Les indemnités qui découlent des extinctions de
contrats dans les cas des licenciements pour des causes
inhérentes à l’...
•Cause réelle et sérieuse. Article L1233-2
•Dans les entreprises de cinquante salariés et plus, un accord
collectif peut d...
Importance de l’Arrêt Sté Viveo France c/Comité
d’entreprise de la societé Viveo France
Seule l’absence ou l’insufficance ...
CONCLUSIONS
Il y a l’intérêt (surtout en Espagne) que l'intervention judiciaire
ne puisse pas évaluer l'efficacité des déc...
Je vous remercie de votre attention.
Ferran Camas Roda
Mail: fernando.camas@udg.edu
Web: http://www.ferrancamas.com
Twitte...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Le cadre juridique des licenciements économiques et des procédures collectives transfrontaliers. Ètude comparée franco-espagnol

376 vues

Publié le

Deuxièmes rencontres européennes de Perpignan. 14 novembre 2014. "Aspects juridiques du droit social et économique transfrontelier: L’exemple franco-espagnol".

Publié dans : Droit
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
376
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
11
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Le cadre juridique des licenciements économiques et des procédures collectives transfrontaliers. Ètude comparée franco-espagnol

  1. 1. Deuxièmes rencontres européennes de Perpignan. Aspects juridiques du droit social et économique transfrontelier: L’exemple franco-espagnol Le cadre juridique des licenciements économiques et des procédures collectives transfrontaliers. Ètude comparée franco-espagnole Dr. Ferran Camas Roda Professeur de Droit du Travail et de la Sécurité Sociale et Directeur de la Chaire d'Immigration, Droits et Citoyenneté de l'Université de Gérone mail: fernando.camas@udg.edu 14 novembre 2014 1
  2. 2. Normes du travail •Organisation Internationale du Travail. Convention (n° 158) sur le licenciement, 1982. Normes d’application générale: Justification du licenciement (article 4) + Consultation des répresentants des travailleurs (article 13). •Directive 98/59/CE du Conseil, du 20 juillet 1998, concernant le rapprochement des législations des États membres relatives aux licenciements collectifs. Définition de “licenciements collectifs” (Article premier); Consultations avec les représentants des travailleurs en vue d’aboutir à un accord (Article 2); Procédure du licenciement collectif (Article 3). 2
  3. 3. •République française. Code du Travail. Titre III, Chapitre III: Licenciement pour motif économique. •Espagne. Décret Royal-Loi 1/1995 du 24 mars par lequel est approuvée la refonte de la Loi du Statut des Travailleurs. Licenciements collectifs (Article 51). Normes du travail 3
  4. 4. La modification du code du travail en matière de licenciements a atteint une large envergure : 1. D’une part, les diverses causes de licenciements ont été redéfinies tout en élargissant les cas de figures pouvant justifier une telle décision de la part de l‘entreprise ; La réforme du travail adopté en Espagne en 2012 (beaucoup plus qu’une réforme du cadre juridique des relations du travail) 4
  5. 5. 2. D’autre part, en matière de licenciements collectifs, la nécessité pour le chef d’entreprise d’avoir à obtenir « l’autorisation » préalable de l’Administration publique pour leur finalisation a été supprimée tout en essayant de réduire le contrôle judiciaire sur leur justification. 5
  6. 6. 3. Les indemnités qui découlent des extinctions de contrats dans les cas des licenciements pour des causes inhérentes à l’entreprise, ont été révisées à la baisse: •Le montant des indemnités s’est vu réduit si le licenciement des travailleurs est déclaré non justifié par les Juges : la réglementation générale fixe l’indemnité à 33 jours par année travaillée dans l’entreprise avec un plafond de 24 mensualités. •Les licenciements pour causes inhérentes à l’entreprise qualifiés « de justifiés » par les Juges: l’indemnisation est fixée à 20 jours de salaire par année travaillée (avec un plafond de 12 mensualités). 6
  7. 7. •Cause réelle et sérieuse. Article L1233-2 •Dans les entreprises de cinquante salariés et plus, un accord collectif peut déterminer le contenu du plan de sauvegarde de l'emploi mentionné aux articles L. 1233-61 à L. 1233-63 ainsi que les modalités de consultation du comité d'entreprise et de mise en œuvre des licenciements. Article L1233-24-1 •En cas d'annulation d'une décision de validation mentionnée à l'article L. 1233-57-2 ou d'homologation mentionnée à l'article L. 1233-57-3 en raison d'une absence ou d'une insuffisance de plan de sauvegarde de l'emploi mentionné à l'article L. 1233-61, la procédure de licenciement est nulle. Article L1235-10 France. Code du Travail. 7
  8. 8. Importance de l’Arrêt Sté Viveo France c/Comité d’entreprise de la societé Viveo France Seule l’absence ou l’insufficance du plan de sauvegarde de l’emploi soumis aux représentants du personnels entraîne la nullité de la procedure de licenciement pour motif économique. La procédure de licenciement ne peut être annulée en considération de la cause économique de licenciement. 8
  9. 9. CONCLUSIONS Il y a l’intérêt (surtout en Espagne) que l'intervention judiciaire ne puisse pas évaluer l'efficacité des décisions de gestion de la restructuration des entreprises et du travail. Le contrôle judiciaire se déplace du bas (du fons) de licenciements à la façon (la forme) dont elle est faite. Il faudrait mettre en valeur la nécessité que le Droit du Travail protège « l’emploi » et, en particulier, dans les licenciements collectifs, qu’ il existe l’obligation de protéger l’emploi. 9
  10. 10. Je vous remercie de votre attention. Ferran Camas Roda Mail: fernando.camas@udg.edu Web: http://www.ferrancamas.com Twitter: @FerranCamasRoda 10

×