EI - EIRL ou EURL ?

2 545 vues

Publié le

Entreprise individuelle
Entrepreneur Individuel à Responsabilité Limitée
OU
Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité Limitée ?
Comment faire le bon choix ?

FIDAQUITAINE
05 56 40 94 20
33150 CENON

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 545
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
879
Actions
Partages
0
Téléchargements
8
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

EI - EIRL ou EURL ?

  1. 1. EI, EIRL ou EURL? 2015 – FIDAQUITAINE ®
  2. 2. 1°) EI : Entreprise individuelle  Le but : Faciliter la création d’une activité entrepreneuriale.  Le coût : Pour certaines activités des coûts juridiques liés à la formalité d'immatriculation compris entre 26 et 250 euros sont à prévoir.  Les délais de constitution : 1 semaine à 1 mois.
  3. 3. 1°) EI : Entreprise individuelle Les +  Prise en compte des frais réellement payés.  Récupération de la TVA payée sur les achats de biens et de services.  Calcul des cotisations sociales sur la base du bénéfice réellement réalisé. Les –  Obligation de tenir une comptabilité.  Système de calcul et de paiement des cotisations sociales en 2 temps provisions puis régularisation.
  4. 4. 2°) EIRL EIRL : Entrepreneur Individuel à Responsabilité Limitée  Le but : L'EIRL reprend les caractéristiques de l'entreprise individuelle mais s'en distingue sur deux points : -> L'étendue de la responsabilité. -> La possibilité d'opter, dans certains cas, pour l'impôt sur les sociétés.  Les coûts : Le dépôt de la déclaration (professionnels libéraux : 55,97 €). L’acte d'affectation d'un bien immobilier établi obligatoirement par le notaire coûte 139,93 €. La déclaration du patrimoine affecté est soumise à un droit fixe de 25 €.  Les délais de constitution : 1 semaine à 1 mois.
  5. 5. 2°) EIRL Les +  Limitation du patrimoine servant de gage aux créanciers.  Option pour l'IS sous certaines conditions, mais option irrévocable. Les –  Formalisme plus important qu'en entreprise individuelle.  Coûts de constitution du patrimoine affecté.  Coûts de fonctionnement de l'EIRL (frais de tenue de comptabilité, dépôt annuel des comptes, frais de gestion du compte bancaire dédié).  Passage en société tout aussi contraignant qu'en entreprise individuelle "classique", en cas de développement de l'activité.
  6. 6. 3°) EURL EURL : Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité Limitée  Définition : l'EURL est une SARL (société à responsabilité limitée) à associé unique.  Les coûts : • Annonce légale et frais de greffe = entre 200 € HT et 400 € HT. • Rédaction des statuts = entre 0 € et 1 500 €. • Le coût total de création d'une EURL est compris entre 300 € HT et 1 900 € HT.  Les délais de constitution : 1 semaine à 1 mois.
  7. 7. 3°) EURL Les +  Permet de créer une société en étant seul.  Limite la responsabilité de l'associé unique au montant de ses apports.  Autorise la création d'une société avec relativement peu de capitaux.  Possibilité de choisir entre l'imposition sur le revenu ou sur les sociétés. Les -  Ne bénéficie pas du régime fiscal de la micro-entreprise.  L’associé ne peut avoir de compte courant d’associé débiteur.  Le fonctionnement de l’EURL est plus lourd que celui exigé pour les entreprises individuelles : tenue d’assemblées générales…
  8. 8. EI EIRL EURL Nombre d’associés requis ? Pas de seuil. 1 seul associé (personne physique ou morale). 1 seul associé (personne physique ou morale). Quel montant minimal du capital social ? - Le montant du capital social est librement fixé par l'associé. Le montant du capital social est librement fixé par l'associé. Qui dirige l'entreprise ? L'entrepreneur individuel. L’entrepreneur individuel. Le gérant. Quel est le régime fiscal du dirigeant ? Impôt sur les revenus dans la catégorie correspondant à l'activité de l'entreprise. Impôt sur les revenus (IR) dans la catégorie des bénéfices industriels et commerciaux (BIC) s'il est commerçant/artisan, des bénéfices non commerciaux (BNC) s'il est professionnel libéral. Impôt sur les revenus IS sur option. Quel est le régime social du dirigeant ? Régime des travailleurs non salariés. Régime des travailleurs non salariés. Régime des travailleurs non salariés (si associé unique) assimilé-salarié (si le gérant est un tiers). 4°) Le comparatif
  9. 9. Rejoignez-nous ! www.FIDAQUITAINE.com FIDAQUITAINE Expert-comptable / BORDEAUX

×