Cátedra Telefónica : Appel à projets destinés à
développer l’usage des TICE dans la vie
quotidienne.
Projet primé en 2010
Création, médiatisation et diffusion
de ressources audio pour l’apprentissage
mobile des langues
 Intégrer la compétence numérique
comme compétence transversale de
l’enseignement /apprentissage des
langues
 Favoriser ...
En pratique, il s’agit
d’accompagner
l’enseignement en
face à face des langues …
…d’un apprentissage médiatisé et
mobile
Création, médiatisation et diffusion
de ressources audio pour l’apprentissage
mobile des langues
Web@Idiomas  TICE 2010
Web@Idiomas  TICE 2010
Web@Idiomas  TICE 2010
Web@Idiomas  TICE 2010
Web@Idiomas  TICE 2010
Web@Idiomas  TICE 2010
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Web@Idiomas TICE 2010

457 vues

Publié le

Description du projet - novembre 2010

Publié dans : Formation, Business, Technologie
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
457
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
29
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • Projet au niveau local doté d’un budget de 15.000 euros
  • Il s’agit de la création d’une banque de données en ligne recueillant des documents audio pour l’apprentissage autonome et nomade de trois langues : l’anglais, l’arabe et le français. La particularité de Web@Idiomas réside dans l’élaboration d’itinéraires d’apprentissage compatibles avec plusieurs plates formes et dispositifs ainsi que dans une indexation multi-entrées des contenus téléchargeables grâce à un système stable d’organisation des métadonnées.
  • Les moyens humains
    L’équipe est composée de 4 professeurs de l’université de Las Palmas de Gran Canaria: 2 Departements (Filologia Moderna et Filologia Española) et 3 facultés: FTIC, Filología M. Filología española.
    Florence qui est l’alma mater et la coordinatrice du projet. Elle est spécialiste de la didactique des langues secondes ( je me présente)
    Les trois autres nous sommes enseignants à l’ULPGC et chacun de nous responsable de l’une des langues du projet. Isabel pour l’anglais, Ana pour l’arabe et moi pour le français. Je suis spécialiste en interprétation consécutive et simultanée et traduction.
  • Le premier objectif est d’intégrer les Technologies de l’Information et de la Communication (les TIC) dans la salle de classe, d’où la nécessité d’acquérir, en particulier du côté des enseignants, de nouvelles compétences. Mais quelles sont ces nouvelles compétences? Ce sont les compétences "qui, combinées aux compétences de base, sont nécessaires pour fonctionner dans la société contemporaine. Elles couvrent les domaines suivants: technologies de l’information et de la communication (TIC), langues étrangères, culture technologique, esprit d’entreprise et aptitudes sociales" [1]. L’enseignement des langues étrangères rassemble trois des sept compétences du socle commun [2] : la pratique d’une langue vivante étrangère, la réflexion sur la langue maternelle et la maîtrise des techniques usuelles de l’information et de la communication. On le voit, la maîtrise des TIC et des langues sont les pierres angulaires de la nouvelle société, et, donc, des enseignements qui vont la former et la soutenir.
    la compétence numérique qui implique l'usage sûr et critique des technologies de la société de l'information (TSI) et, donc, la maîtrise des technologies de l'information et de communication (TIC) est une des 8 compétences clés > voir la compétence numérique qui implique l'usage sûr et critique des technologies de la société de l'information (TSI) et, donc, la maîtrise des technologies de l'information et de communication (TIC) est une des 8 compétences clés
     
     
    http://ec.europa.eu/education/school-education/doc830_fr.htm
    Objectifs sociaux.
    Or, à ces nouvelles compétences cognitives, à ces nouvelles technologies, correspondent de nouveaux comportements sociaux. Alors il faudra adapter l’enseignement et les ressources éducatives à ces nouveaux comportements sociaux.
    Et, à cette fin, il faudra diffuser les ressources éducatives pour les mettre, dans la mesure du possible, à la disposition de tous à tout moment et partout. C’est la consommation, dans ce cas de ressources éducatives audio, à la carte (iTunes). Donc, l’apprentissage (des langues) à la carte.
  • Dans le monde de l’éducation, l’idée d’une consommation à la carte de documents éducatifs commence timidement à faire son apparition. Des universités, des radios comme TV5 ou Canal Académie et des sites spécialisés proposent déjà gratuitement des documents sonores et des vidéos de cours ou de conférences, téléchargeables à la carte.
    En pratique, il s’agit d’accompagner l’enseignement disons traditionnel des langues par un apprentissage autonome et mobile, basé sur l’utilisation des reproducteurs multimédia portables et avec accès à l’Internet qui permet le téléchargement en ligne.
    Ce concept est connu sous le nom de mobile learning, traduit en français par apprentissage mobile ou apprentissage nomade.
    Le projet Web@Idiomas est né de ce constat et intègre les nouveaux comportements sociaux comme base de la diffusion de ses ressources éducatives.
  • Les 3 étapes du projet (chronologiquement) : CREATION / DIFFUSION / ANALYSE
    Les moyens techniques nécessaires regroupent les matériels suivants :a) Hardware : cinq ordinateurs (quatre PC et un Mac Book), auriculaires et microphones USB, six reproducteurs multimédias (un Energy System, un Energy System, un Créative Zen Vision 30 GB, un Créative Zen X-Fi2 16GB, un Philips, un ipod Touch version 3.1.3. huit GB) et de quatre modèles de smartphones dotés d’écrans tactiles : un iPhone 3G 30GB, un Nokia X6 16GB, un Blackberry Curve 8520, un Huawei Ivy U8110.b) Software : les programmes d’enregistrement du son utilisés sont Audacity et GarageBand. Audacity est un enregistreur et un éditeur de documents audio, gratuit et facile d'utilisation pour Windows, Mac OS X, GNU/Linux. Pour enregistrer les documents au format MP3 directement au sortir d’Audacity, il faut auparavant télécharger un programme additionnel appelé Lame. Il suffira d’exécuter une seule fois le programme Lame pour pouvoir sauvegarder tous les enregistrements faits avec Audacity en MP3. GarageBand est le programme d’édition du son livré avec les ordinateurs Apple. Les fonctions d’étiquetages (tag) des ressources audio sont réalisées grâce à des programmes gratuits comme MP3tag. Audacity et iTunes permettent d’intégrer les étiquettes dès la création des ressources. Des logiciels commerciaux et gratuits sont aussi utilisés pour la conversion de présentations PowerPoint en fichiers compatibles avec les normes Scorm ainsi que pour la création de paquets SCORM.
    Creation > granularisation
    Les TIC appliquées à l’indexation des sources d'information, toujours plus nombreuses, ont contribué à repenser les contenus d’enseignement. La vision statique et linéaire du savoir que suggère le manuel est substituée, dans l’univers numérique, par une vision dynamique à entrées multiples. Les chapitres sont désormais, dans les banques de données éducatives qui seront les manuels de demain, des grains de formation. La principale différence entre un chapitre de manuel est un grain de formation réside dans la flexibilité de leurs utilisations et la versatilité de leurs usages. En effet, une caractéristique essentielle des TICE est de favoriser la réutilisation et la mutualisation des ressources. Or bien souvent, ce que les méthodes traditionnelles, diffusées sous forme de livres ou de CD MP3, ont à offrir c’est la répétition, non la réutilisation. Un grain de formation, du fait de sa taille réduite et des métadonnées incorporées qui le décrivent selon des normes standardisées, est facilement éditable, vite localisé, aisément partagé. On peut le mettre en relation avec d’autres grains pour créer des parcours d’apprentissage dynamiques, parcours eux-mêmes rapidement et facilement modifiables selon les besoins. Le grain de formation est comme le phonème : il est décrit par la somme de ses traits pertinents (ce sont les métadonnées) et ne prend son sens que combiné avec d’autres grains pour former une unité de formation (un monème). Cette unité combinée à d’autres unités forme l’ensemble du cours (la phrase). La fragmentation du savoir n’est pas un risque en elle-même. La connaissance est une construction, pas une illumination : elle procède par étapes successives. Le grain de savoir n’est donc pas un danger en lui-même, et même pourrait-on dire, il a toujours existé. Les ressources créées par Web@Idiomas incorporent les métadonnées nécessaires à leur facile localisation, leur réutilisation et leur partage. Les documents audio sont compatibles avec le système de métadonnées nommé ID3. Les parcours d’apprentissage proposés sont compatibles aux normes SCORM.
  • La particularité de l’usage des nouvelles technologies dans les processus d’enseignement/apprentissage est que leur usage même implique une reflexion / révision à la fois des contenus et de leur diffusion. C’est ainsi que la médiatisation (= mise à disposition des contenus sur un site web ou par podcast par exemple) implique des contenus qui soient créés en vue de cette médiatisation. Utiliser les TICE à l’ère du web 2.0 ce n’est plus se contenter de mettre des contenus de conception traditionnelle en ligne, mais penser différemment la création de ces contenus. Et nous ne sommes qu’à l’aube de cette révolution dont la conséquence plus visible est la mutation du métier d’enseignement comme celui d’apprenant.
    L’université et les TIC (publié chez De Boeck en 2008) relate l’expérience de l’intégration des TICE dans l’enseignement supérieur en France. Ce qui est dit de la mise en place de dispositifs médiatisés de formation ( voir l’initiative de Compuscience en 2000) s’applique tout à fait à la propre aventure de notre projet: Web@Idiomas: même sentiment de vivre une aventure, mêmes défis face à l’usage de TICE , mêmes refléxions sur l’impact des TICE sur la conception des ressources, sur la construtcion de pratiques radicalement différentes, sur les nouveaux besoins en termes de compétences et de formation.
    Comme pour l’équipe de Compusciences le manque de spécialiste / technicien en informatique est ressenti comme un défi à la réalisation du projet lui-même à la différence que l’équipe de Compusciences était formée majoritairement de scientifiques (profs de maths par exdemple) alors que nous sommes des enseignants de langue complètement autodidactes en informatique.
    Actuellement notre reflexion et nos efforts portent sur l’indexation: son importance est capitale pour notre projet car seule une indéxation fine et cohérente permet à l’utilisateur d’accéder rapidement à la ressource. L’indexation (pour nous = travail sur les étiquettes, tag) est aussi liée à la conception granulaire des contenus, conception qui favorise la réutilisation ainsi que la mutualisation des ressources.
  • La nouveauté de web@idiomas ne réside pas tant dans les contenus (le vocabulaire de base à acquérir dans une langue étrangère reste le même, quelque soit la methode choisie) mais dans
    Le découpage (= granularisation) des contenus.
    Il nous faut par exemple définir ce que dans notre projet nous entendons par “grains de savoir”: un grain est un ppcd, ce qui désigne en mathématiques le plus petit commun diviseur, entre des contenus différents
    l’indexation des contenus : se poser la question “comment indexer” c’est se poser la question “selon quel point de vue indexer”
    du point de vue des contenus, des categories ou des usages ?
  • Le défi conceptuel est lié au défi technologique car l’indexation, pour notre projet, comporte une difficulté supplémentaire. En effet nous voulons élaborer des ressources en mobile learning, en utilisant les reproducteurs portables et smartphones disponibles sur le marché, en plus d’une plate forme comme Moodle par exemple ou d’un site web. Nous sommes donc soumis aux contraintes qu’impliquent les différents systèmes de navigation intégrés dans ces reproducteurs (= la division en album, genres, artiste, la fonction play list ….)
  • L’introduction de cartes heuristiques est à l’étude (nous n’avons pas encore travaillé ce point) pour l’accompagnement des ressources.
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Carte_heuristique
    Le défi majeur de ce projet est celui d’accompagner les praticiens dans cette déstructuration de la relation traditionelle, fixe, monolithique entre contenu, espace et diffusion du savoir. Plus que les TICE, nous avons le sentiment que les facteurs humains seront véritablement la clé du succès de notre projet.
  • Terminons par une citation de CROS (1996) : l’innovation est une action dont l’essentiel réside dans un processus, c’est-à-dire une sucession d’événements dynamiques pouvant être identifiés par des étapes, plus que dans la nature du nouveau introduit.
    Je vous remercie.
  • Web@Idiomas TICE 2010

    1. 1. Cátedra Telefónica : Appel à projets destinés à développer l’usage des TICE dans la vie quotidienne. Projet primé en 2010
    2. 2. Création, médiatisation et diffusion de ressources audio pour l’apprentissage mobile des langues
    3. 3.  Intégrer la compétence numérique comme compétence transversale de l’enseignement /apprentissage des langues  Favoriser un usage autonome et sur mesure des ressources éducatives  Adapter les enseignements, les ressources éducatives et leur diffusion aux nouveaux comportements sociaux  Diffuser et mutualiser les ressources
    4. 4. En pratique, il s’agit d’accompagner l’enseignement en face à face des langues … …d’un apprentissage médiatisé et mobile
    5. 5. Création, médiatisation et diffusion de ressources audio pour l’apprentissage mobile des langues

    ×