Stéphane CAPRICE, chercheur INRA

828 vues

Publié le

Comment concilier espaces naturels et développement économique ? L’exemple des parcs naturels.

le mardi 26 mars, 9h-11h à l’Hôtel de Région, Toulouse.

http://petitsdejeuners.arpe-mip.com/comment-concilier-espaces-naturels-et-developpement-economique-lexemple-des-parcs-naturels/

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
828
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
399
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Stéphane CAPRICE, chercheur INRA

  1. 1. Concilier espaces naturels et développement économiqueL’exemple des Parcs naturelsL’ l d P t l 26 mars 2013Stéphane Caprice (INRA) Petits déjeuners débat ARPE
  2. 2. Une question cléComment faire du développement durable dans lecadre d’une stratégie de développement du territoireétablie par une charte parc ?Il s agit donc de valoriser les ressources, de mobiliser les acteurs (notamment s’agit ressourceséconomiques) et structurer les filières de manière à créer de la valeur tout en préservantles espaces naturels.Différentes problématiques- Comment mobiliser les acteurs et les amener à coopérer dans et entre les filières ? p- Comment fournir un contexte favorable à l’efficience des filières par rapport aux enjeuxde durabilité : préservation de l’environnement, maintien de l’emploi et du lien social ? 26 mars 2013 Petits déjeuners débat ARPE
  3. 3. Les parcs : organisation et fonctionnementPar rapport à ces enjeux, on peut se demander si la forme degouvernance établie par les PNRs est adaptée ?La gouvernance go ernance(l’exemple du parc des Pyrénées Ariégeoises)Un syndicat mixte (un comité intersyndical et un bureau)Rôle : Définir les orientations de développement, assurer l’animation etd’appui technique...mais aussi mobiliser les acteurs (professionnels,asssociatifs et population) et les élusUne association des amis du parcUn conseil scientifiqueTrois conseils de développement des pays 26 mars 2013 Petits déjeuners débat ARPE
  4. 4. Promotion des circuits courts et identification des produits des parcs (marque PARC)Deux choses différentes, mais qui en raison de la proximitéde leur logique peuvent se rejoindre.Faut-il marq erFa t il marquer PARC to s les prod its ? Doit on tous produits Doit-onmarquer PARC que les produits en circuits courts ?Derrière ces questions on trouve aussi les débats sur la définition des cahiers descharges, les dispositifs de marquage et de contrôle, l’organisation de la production, dela commercialisation (restauration, boutiques, grandes surfaces locales…), de la filièreet plus généralement du lien entre les filières. ≠ Ci Circuits longs de commercialisation it l d i li ti Avec des organisations de producteurs, des signes officiels de qualité, … 26 mars 2013 Petits déjeuners débat ARPE
  5. 5. Promotion des circuits courts et identification des produits des parcs (marque PARC)La certification des produits avec la marque PARCUn cahier des charges nationalL’exemple des Pyrénées Ariégeoises : une certification locale, dite p y g ,participative, des produits (technicien du parc, élu, association deconsommateur, producteur pair)Produits et services marqués PARCSL’association entre produits locaux et hébergementBoutiques du parcL’association entre produits locaux et tourisme 26 mars 2013 Petits déjeuners débat ARPE
  6. 6. Promotion des circuits courts et identification des produits des parcs (marque PARC)SCIC Ariège Energie Bois ForêtFilière bois de chauffage (plaquettes)Producteurs forestiersTransformateursCollectivités localesLe parc est membre de la SCICLes abattoirs du CouseransLes salariés, les usagers, les usagers éleveurs, collectivités Autre initiative : Producteurs locaux, collectivités - restauration collective (logistique, …) 26 mars 2013 Petits déjeuners débat ARPE
  7. 7. La question des aménitésEn appui aux démarches précédentes on peut aussiévoquer la question de la fourniture d’aménités et deservices é i écosystémiques té i Actions sur le paysage, mise en valeur du patrimoine bâti ; stratégie touristique ; qualité des services publics ; … Eléments qui vont constituer un milieu favorable aux initiatives productives. 26 mars 2013 Petits déjeuners débat ARPE

×