Sport, alimentation  et comportements Florian SAFFER Diététicien – nutritionniste Comportementaliste diplômé Addictologue ...
I-  Sport et TCA <ul><li>2 problématiques: </li></ul><ul><li>La pratique de certains sports augmente le risque de TCA (spo...
II – Comment dépister? <ul><li>Utilisation de questionnaires validés </li></ul><ul><li>Exemples :  </li></ul><ul><li>EAT 4...
<ul><li>Le plus simple : le SCOFF (5 questions) </li></ul><ul><li>Permet de dépister 85% des TCA </li></ul>
Les 5 questions <ul><li>Vous faites vous vomir parce que vous vous sentez mal d’avoir trop mangé? </li></ul><ul><li>Vous i...
<ul><li>Attention : certains sportifs ne répondent pas aux critères TCA mais sont en véritable souffrance face à la nourri...
III – Nos croyances <ul><li>Les TCA touchent uniquement les femmes </li></ul><ul><li>Les TCA se retrouvent surtout dans le...
IV – cas pratique <ul><li>Alexandre – Rugbyman professionnel </li></ul><ul><li>25 ans </li></ul><ul><li>1,92m – 122 kilos ...
<ul><li>Alexandre a pris 4 kilos depuis le début de la saison </li></ul><ul><li>Il a perdu sa place de titulaire – vit dif...
<ul><li>L’étude de son alimentation montre une alimentation contrôlée en calories (3200 Calories/jour)  </li></ul><ul><li>...
<ul><li>Quelles pistes de travail? </li></ul>
<ul><li>- historique du poids: 135 kilos à 18 ans </li></ul><ul><li>A perdu beaucoup de poids les 2 premières années chez ...
<ul><li>En creusant : il avoue que sa femme retrouve souvent des emballages d’aliments vides (yaourts, biscuits…) mais il ...
Croyances = 1 - Alexandre doit mincir 2- « il ne fait pas d’effort s» tentative de restriction/ Surfocalisation Poids /nou...
Les solutions <ul><li>Recadrer entraineurs/staff sur le poids de forme d’Alexandre –alléger la pression </li></ul><ul><li>...
V – Sommeil, vigilance, sport et alimentation <ul><li>Sommeil et alimentation sont tous les 2 des facteurs de performance ...
<ul><li>L’alimentation influence également la vigilance et le sommeil  </li></ul><ul><li>Un petit déjeuner trop riche en g...
<ul><li>Un dîner riche en glucides favorise le sommeil </li></ul><ul><li>L’alcool favorise l’endormissement mais modifie l...
Conseils comportementaux <ul><li>Eviter les activités stimulantes après 22h (ordinateur, télévision…) </li></ul><ul><li>At...
VI- Cas clinique <ul><li>Pierre, Marathonien amateur </li></ul><ul><li>32 ans </li></ul><ul><li>1,71m – 64 kilos </li></ul...
<ul><li>La ferritine est à 60 = ok </li></ul><ul><li>Pas de perturbation du bilan biologique </li></ul>
<ul><li>En creusant: Pierre ne consomme aucune source de glucides après 14h (son épouse suit le régime du docteur Delabos)...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Sportetcomportements

629 vues

Publié le

Publié dans : Business
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
629
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
10
Actions
Partages
0
Téléchargements
22
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Sportetcomportements

  1. 1. Sport, alimentation et comportements Florian SAFFER Diététicien – nutritionniste Comportementaliste diplômé Addictologue diplômé Conférence DDD – 11/06/2011 Lyon
  2. 2. I- Sport et TCA <ul><li>2 problématiques: </li></ul><ul><li>La pratique de certains sports augmente le risque de TCA (sport à catégorie de poids, sport esthétique…mais pas seulement!) </li></ul><ul><li>Les patients TCA utilisent le sport comme technique de contrôle corporel </li></ul>
  3. 3. II – Comment dépister? <ul><li>Utilisation de questionnaires validés </li></ul><ul><li>Exemples : </li></ul><ul><li>EAT 40 ou EAT 26 </li></ul><ul><li>Q-EDD </li></ul><ul><li>BITE (disponible sur le site de l’association « Autrement » www.anorexie-et-boulimie.fr </li></ul><ul><li>(testez-vous) </li></ul>
  4. 4. <ul><li>Le plus simple : le SCOFF (5 questions) </li></ul><ul><li>Permet de dépister 85% des TCA </li></ul>
  5. 5. Les 5 questions <ul><li>Vous faites vous vomir parce que vous vous sentez mal d’avoir trop mangé? </li></ul><ul><li>Vous inquiétez-vous d’avoir perdu le contrôle de ce que vous mangez? </li></ul><ul><li>Avez-vous récemment perdu plus de 6 kg en 3 mois? </li></ul><ul><li>Pensez-vous que vous êtes grosse alors que d’autres vous trouvent trop mince ? </li></ul><ul><li>Diriez-vous que la nourriture domine votre vie? </li></ul>
  6. 6. <ul><li>Attention : certains sportifs ne répondent pas aux critères TCA mais sont en véritable souffrance face à la nourriture/poids. </li></ul><ul><li>Exemple : restriction cognitive </li></ul>
  7. 7. III – Nos croyances <ul><li>Les TCA touchent uniquement les femmes </li></ul><ul><li>Les TCA se retrouvent surtout dans les sports esthétiques/catégories de poids </li></ul><ul><li>Les sports de force (rugby, boxe…) sont épargnés </li></ul>
  8. 8. IV – cas pratique <ul><li>Alexandre – Rugbyman professionnel </li></ul><ul><li>25 ans </li></ul><ul><li>1,92m – 122 kilos </li></ul><ul><li>Masse grasse : 22% </li></ul><ul><li>Motif de la consultation: </li></ul><ul><li>Le staff médical et les entraineurs souhaitent qu’ils perdent du poids. </li></ul>
  9. 9. <ul><li>Alexandre a pris 4 kilos depuis le début de la saison </li></ul><ul><li>Il a perdu sa place de titulaire – vit difficilement cette situation </li></ul><ul><li>Il s’isole davantage du groupe </li></ul>
  10. 10. <ul><li>L’étude de son alimentation montre une alimentation contrôlée en calories (3200 Calories/jour) </li></ul><ul><li>besoin théorique = MB = 2500 </li></ul><ul><li>1h de rugby = 1200 calories </li></ul><ul><li>1 seule réponse positive au Scoff (la nourriture occupe trop de place) </li></ul><ul><li>Ne semble pas perdre le contrôle avec la nourriture </li></ul>
  11. 11. <ul><li>Quelles pistes de travail? </li></ul>
  12. 12. <ul><li>- historique du poids: 135 kilos à 18 ans </li></ul><ul><li>A perdu beaucoup de poids les 2 premières années chez les pros  118 kilos (13% de son poids) </li></ul><ul><li>Vit très mal la pression qu’on lui impose pour perdre encore plus de poids </li></ul>
  13. 13. <ul><li>En creusant : il avoue que sa femme retrouve souvent des emballages d’aliments vides (yaourts, biscuits…) mais il n’a pas le souvenir de manger. </li></ul><ul><li> NES (night eating syndrome) </li></ul>
  14. 14. Croyances = 1 - Alexandre doit mincir 2- « il ne fait pas d’effort s» tentative de restriction/ Surfocalisation Poids /nourriture Staff médical et entraineurs Alexandre Pression sur Alexandre NES Frustration/stress Le poids monte ou ne descend pas Sentiment d’échec/ dévalorisation Réduction du temps de jeu d’Alexandre
  15. 15. Les solutions <ul><li>Recadrer entraineurs/staff sur le poids de forme d’Alexandre –alléger la pression </li></ul><ul><li>Travailler sur une alimentation équilibrée normo-calorique – sans trop de frustration (sortir de la lutte et de l’hypercontrôle) </li></ul>
  16. 16. V – Sommeil, vigilance, sport et alimentation <ul><li>Sommeil et alimentation sont tous les 2 des facteurs de performance </li></ul><ul><li>La carence de sommeil  perturbation des hormones permettant l’homéostasie énergétique </li></ul><ul><li>A la longue insulino-résistance + inflammation chronique de bas grade </li></ul>
  17. 17. <ul><li>L’alimentation influence également la vigilance et le sommeil </li></ul><ul><li>Un petit déjeuner trop riche en glucides à IG haut  HG réactionnelle </li></ul><ul><li>Un déjeuner trop copieux/riches en glucides favorise la somnolence </li></ul><ul><li>Une collation sucrée et apportant du tryptophane favorise la synthèse de sérotonine (précurseur de la mélatonine) </li></ul>
  18. 18. <ul><li>Un dîner riche en glucides favorise le sommeil </li></ul><ul><li>L’alcool favorise l’endormissement mais modifie la durée des phases  sommeil peu réparateur </li></ul><ul><li>La caféine stimule dans les 15 minutes …mais perturbe le sommeil 5h après consommation </li></ul>
  19. 19. Conseils comportementaux <ul><li>Eviter les activités stimulantes après 22h (ordinateur, télévision…) </li></ul><ul><li>Attendre d’avoir sommeil pour aller au lit </li></ul><ul><li>Ritualiser le couché (lecture…) </li></ul><ul><li>Eviter les entrainements intenses en 2 ème partie de journée (  augmentation des catécholamines) </li></ul><ul><li>Se réveiller à heure fixe (y compris les jours de repos) </li></ul><ul><li>Ne pas rester au lit sans dormir plus de 20 minutes </li></ul><ul><li>Réserver la chambre au sommeil </li></ul>
  20. 20. VI- Cas clinique <ul><li>Pierre, Marathonien amateur </li></ul><ul><li>32 ans </li></ul><ul><li>1,71m – 64 kilos </li></ul><ul><li>3 entrainements de 1 à 2h par semaine </li></ul><ul><li>Se plaint d’être fatigué, de ne pas bien récupérer, ses performances diminuent </li></ul>
  21. 21. <ul><li>La ferritine est à 60 = ok </li></ul><ul><li>Pas de perturbation du bilan biologique </li></ul>
  22. 22. <ul><li>En creusant: Pierre ne consomme aucune source de glucides après 14h (son épouse suit le régime du docteur Delabos) </li></ul><ul><li>Recharge hépatique en glycogène perturbée </li></ul><ul><li>Baisse du sommeil profond </li></ul><ul><li>Fatigue au réveil  consommation excessive de café dans la journée  perturbation du sommeil + déshydratation chronique + fuite urinaire de potassium et magnésium </li></ul>

×