Story mapping à l'école

323 vues

Publié le

Comment le story mapping peut être simplement appliqué par les enfants

Publié dans : Formation
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
323
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
9
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Story mapping à l'école

  1. 1. Le story mapping à l’école Comment mon fils fait du story mapping sans le savoir !
  2. 2. L’origine Mon fils a dû préparer un exposé pour le présenter à sa classe de CM1 Le sujet était : « Pourquoi 60 minutes dans une heure et soixante secondes dans une minute ? » J’avoue que j’en avais moi-même aucune idée !
  3. 3. Étape 1 : Trouver de la matière Plutôt que le brain storming classique, allons sur internet trouver des réponses BINGO !!!! Tout est là : http://reponse-a- tout.over-blog.com/ article-10429489.html « Mais Papa, je vais pas tout lire devant la classe ! »
  4. 4. Étape 2 : De la matière brute, dégager les idées importantes On identifie ce qui a vraiment de la valeur pour le client … euh … la classe ! Comme on veut raconter une histoire, on décide de mettre en bleu les grandes étapes
  5. 5. Étape 3 : on fait notre backlog on met une idée par « feuillet auto- collant repositionnable » , on les colles au mur « Ca fait trop d’idées, je vais pas pouvoir tout dire à la classe ! »
  6. 6. Étape 4 : on commence notre MVP On se sert de nos grandes étapes « en bleu » pour structurer notre histoire on classe toutes nos idées par étapes « Ça fait toujours trop d’idées ! »
  7. 7. on ne garde que les idées essentielles, on enlève le gras « Super ! On dirait presque une BD » Étape 5 : on identifie notre MMF
  8. 8. Étape 6 : on fait un prototype pour le tester rapidement On commence notre BD « en petit » On identifie un early adopter : la grande soeur On le teste tout de suite : « J’ai tout compris ! »
  9. 9. Étape 7 : on fait en « vrai » A partir de notre prototype, on fait les planches en taille réelle : on s’applique !
  10. 10. -Roméo, 10 ans « Finalement, c’était trop fade ! »

×