Hydrobiologie

3 685 vues

Publié le

Publié dans : Technologie
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
3 685
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
423
Actions
Partages
0
Téléchargements
41
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • Mon style très personnel dans le saut…
  • Hydrobiologie

    1. 1. « Au fil de l'eau » (n°2 extraits), petit guide à l'intention du canyoniste éco-citoyen et responsable <ul><li>Notions d'Écologie Aquatique </li></ul><ul><li>Hélène Luczyszyn, hydrobiologiste </li></ul>Beaucoup des photos sont issues de sites internet dont j'ai oublié de noter les références : toutes mes excuses auprès des auteurs...
    2. 2. Écologie aquatique La notion d’hydrosystème Bassin versant Corridor végétal Hydrologie Morphologie Milieu aquatique Milieu environnant Eau  : Physico-chimie Peuplements  : Poissons, invertébrés, … Habitats  : Substrats, courant, … Trophie  : Production I et II, décomposition, …
    3. 3. Écologie aquatique La qualité physico-chimique de l’eau (1) <ul><li>La qualité physico-chimique peut être appréhendée au travers de nombreux paramètres : </li></ul><ul><ul><li>turbidité, </li></ul></ul><ul><ul><li>oxygène, </li></ul></ul><ul><ul><li>conductivité, </li></ul></ul><ul><ul><li>pH, </li></ul></ul><ul><ul><li>matières azotées (nitrates, …), </li></ul></ul><ul><ul><li>matières phosphorées (phosphates, …), </li></ul></ul><ul><ul><li>métaux lourds, </li></ul></ul><ul><ul><li>hydrocarbures, </li></ul></ul><ul><ul><li>pesticides, </li></ul></ul><ul><ul><li>bactériologie, </li></ul></ul><ul><ul><li>hydrobiologie (indices biotiques). </li></ul></ul>
    4. 4. Écologie aquatique La qualité physico-chimique de l’eau (2) <ul><li>Il existe des « grilles » d’appréciation de la qualité mesurée par prélèvements dans les rivières, définissant pour chaque paramètres des valeurs seuils (limites de classe de qualité) : </li></ul><ul><ul><li>Excellente qualité : classe «  bleu  », </li></ul></ul><ul><ul><li>Bonne qualité : classe «  verte  », </li></ul></ul><ul><ul><li>Passable ou moyenne qualité : classe «  jaune  », </li></ul></ul><ul><ul><li>Médiocre qualité : classe «  orange  », </li></ul></ul><ul><ul><li>Très mauvaise qualité : classe «  rouge  » </li></ul></ul><ul><li>La qualité est fonction de l’usage considéré : homme-vache-poisson…, boire-se baigner-vie adulte/jeune/alevin… (une eau peut être bonne pour le poisson mais pas bonne à boire...) </li></ul>
    5. 5. Écologie aquatique La qualité physico-chimique de l’eau (3) <ul><li>De nombreux facteurs influencent la qualité de l’eau d’un cours d’eau : </li></ul><ul><ul><li>Rejets : agricoles, industriels, domestiques, </li></ul></ul><ul><ul><li>Température et réactions physico-chimiques, </li></ul></ul><ul><ul><li>Éclairement de l’eau et développement de la végétation (eutrophisation), </li></ul></ul><ul><ul><li>Débit (concentration) et courant (ré-oxygénation), </li></ul></ul><ul><ul><li>Présence de micro et macro-organismes « mangeurs de pollution organique » (auto-épuration) : bactéries, micro et macro-invertébrés, ... </li></ul></ul>
    6. 6. Écologie aquatique La qualité des habitats aquatiques <ul><li>La qualité physique des habitats aquatiques est appréhendée au travers des paramètres : </li></ul><ul><ul><li>Hydrauliques : hauteur d’eau, vitesse, largeur du lit qui décrivent différents faciès d’écoulement : cascade, ressaut, rapide, plat courant ou lent, mouille ou trou d’eau ou vasque, zone lente de bordure, … </li></ul></ul><ul><ul><li>Forme et fond du lit : encaissement, granulométrie (rocher, blocs, galets, cailloux, graviers, sable, vase) , </li></ul></ul><ul><ul><li>Présence de végétation aquatique : algues, mousses, plantes aquatiques, et débris végétaux, bois mort </li></ul></ul><ul><ul><li>Présence d’une ripisylve (forêt riveraine) en berge </li></ul></ul>
    7. 7. Écologie aquatique Les macro-invertébrés benthiques (1) <ul><li>Benthos : organismes vivants sur et dans les 1ers cm du fond du lit </li></ul><ul><li>Invertébrés : « vers », mollusques, crustacés, larves d’insectes et insectes adultes </li></ul><ul><li>« Macro » car visibles à l’œil nu, à la différence du « micro » (plancton, micro-crustacés, …) </li></ul>
    8. 8. Écologie aquatique Les macro-invertébrés benthiques (2) <ul><li>Échantillonnage de récolte normalisé (AFNOR 1992) dans les cours d’eau : Indice Biologique Global Normalisé ou IBGN </li></ul><ul><li>8 prélèvements de 1/20 ème de m 2 choisis dans des habitats différents représentatifs de la station étudiée (soit 0,4 m 2 au total) </li></ul><ul><li>Au moyen d’un filet « Surber » </li></ul>
    9. 9. Écologie aquatique Les macro-invertébrés benthiques (3) <ul><li>La récolte : de l’ordre de plusieurs milliers d’individus, à déterminer </li></ul><ul><li>Taxons : unités systématiques (espèce/ genre/ famille / ordre/ …), en général : la famille </li></ul><ul><li>Nombre de taxons / station = variété taxonomique , indicateur de la variété (qualité physique) des habitats aquatiques </li></ul><ul><li>Notion de taxon indicateur (38 taxons définis) : échelle de sensibilité des taxons à la qualité physico-chimique de l’eau </li></ul>
    10. 10. Écologie aquatique Les macro-invertébrés benthiques (4) <ul><li>La note IBGN, exprimée sur 20, est calculée en fonction : </li></ul><ul><ul><li>de la variété taxonomique, c'est-à-dire du nombre de taxons différents présents (5 à 50 en général, autour de 20-30 en moyenne) </li></ul></ul><ul><ul><li>du niveau (1 à 9) du taxon indicateur le plus polluo-sensible (taxon indicateur ou taxon le plus haut placé sur l'échelle de polluo-sensibilité) </li></ul></ul><ul><li>Les taxons les plus polluo-sensibles appartiennent aux groupes des Insectes (larves aquatiques), Plécoptères, Trichoptères et Ephéméroptères notamment. </li></ul><ul><li>Mais attention, la généralisation est difficile car un même taxon peut renfermer des espèces sensibles et d'autres non... et souvent impossibles à reconnaître à l'oeil nu ! </li></ul><ul><li>De la même manière, certains taxons sont peu sensibles (gammares, sangsues, larves de Diptères, ....) mais leur présence ne signifie pas forcément « eau polluée », sauf s'ils sont seuls... </li></ul>
    11. 11. Écologie aquatique Les macro-invertébrés benthiques (5) <ul><li>LES « VERS » </li></ul>Planaires Sangsues Annélides
    12. 12. Écologie aquatique Les macro-invertébrés benthiques (6) <ul><li>LES MOLLUSQUES </li></ul>Bivalves L’Ancyle Gastéropodes La Limnée
    13. 13. Écologie aquatique Les macro-invertébrés benthiques (7) <ul><li>LES CRUSTACES </li></ul>Isopodes L’Aselle Amphipodes Le Gammare
    14. 14. Écologie aquatique Les macro-invertébrés benthiques (8) <ul><li>LES INSECTES : PLECOPTERES (perles, …) </li></ul>Larves Adultes
    15. 15. Écologie aquatique Les macro-invertébrés benthiques (9) <ul><li>LES INSECTES : EPHEMEROPTERES (Éphémères) </li></ul>Larves Adultes
    16. 16. Écologie aquatique Les macro-invertébrés benthiques (10) <ul><li>LES INSECTES : TRICHOPTERES (Phryganes) </li></ul>Larves sans fourreau Larve et adulte avec fourreau
    17. 17. Écologie aquatique Les macro-invertébrés benthiques (11) <ul><li>LES INSECTES : ODONATES (Libellules et Demoiselles) </li></ul>Larves Adulte
    18. 18. Écologie aquatique Les macro-invertébrés benthiques (12) <ul><li>LES AUTRES INSECTES : punaises, mouches, moustiques et coléoptères </li></ul>PUNAISE aquatique La Nèpe DIPTERE larve aquatique La Simulie COLEOPTERE aquatique Le Dytique (ad)
    19. 19. Écologie aquatique Les poissons (1) <ul><li>Les canyons se classent parmi les « têtes de bassin versant », correspondant à la «  zone à truites  » (1ère catégorie piscicole) </li></ul><ul><li>L’espèce phare est la Truite fario (Salmonidés) </li></ul>
    20. 20. Écologie aquatique Les poissons (2) <ul><li>Espèces accompagnatrices : </li></ul><ul><ul><li>Le Chabot </li></ul></ul><ul><ul><li>La Loche franche </li></ul></ul><ul><ul><li>Le Vairon </li></ul></ul><ul><ul><li>(Le Goujon) </li></ul></ul>
    21. 21. Écologie aquatique Les poissons (3) <ul><li>La reproduction de la Truite fario : </li></ul><ul><ul><li>Novembre - Janvier : Migration des reproducteurs vers l’amont des rivières, à la recherche d’eaux froides, bien oxygénées, peu profondes, sur graviers : la frayère </li></ul></ul><ul><ul><li>Janvier - Avril : Éclosion des œufs, vie interstitielle des larves, émergence des alevins, qui dévalent alors le cours d’eau </li></ul></ul>Savoir reconnaître une frayère potentielle à TRF : V = 40-80 cm/s P = 20 à 40 cm G = 5 mm à 2 cm
    22. 22. Écologie aquatique La faune ripicole <ul><li>Elle est certainement la plus impactée par l’activité canyon ! </li></ul><ul><li>Oiseaux : </li></ul><ul><ul><li>Cincle plongeur </li></ul></ul><ul><ul><li>Martin pêcheur </li></ul></ul><ul><ul><li>Bergeronnette grise et des ruisseaux </li></ul></ul><ul><ul><li>Rapaces fréquentant les falaises </li></ul></ul><ul><li>Batraciens : </li></ul><ul><ul><li>Crapauds et grenouilles </li></ul></ul><ul><ul><li>Salamandres et Tritons </li></ul></ul><ul><li>Reptiles, Mammifères, Chauve-Souries … </li></ul>
    23. 23. Écologie aquatique A quoi doit-on faire attention en canyon ? <ul><li>Éviter absolument la pratique : </li></ul><ul><ul><li>de novembre à avril, dans les zones de reproduction des truites </li></ul></ul><ul><ul><li>en période d’étiage très sévère </li></ul></ul>Éviter le piétinement des zones préférées par les invertébrés « sensibles », à savoir les graviers-cailloux-galets Éviter de déranger la faune ripicole (soyez DISCRETS !) Et pour mémoire : respectez les riverains, pêcheurs et autres usagers …

    ×