Fekdr expérience du terrain

490 vues

Publié le

Expérience de FEKDR dans le domaine : Femme Rurale, économie sociale et développement durable (1985 – 2012) IFEDA, 25 Mai 2012

Publié dans : Direction et management
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
490
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
11
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Fekdr expérience du terrain

  1. 1. 1 IFEDA, 25 Mai 2012IFEDA, 25 Mai 2012
  2. 2. Plan de présentation Introduction Objectif de la FEKDR Domaine d’intervention Approche méthodologie Projets réalisés  Projet Bir Heddi  Santé Reproductive Coopération Tuniso-Belge Promotion de la femme rurale  Programme de développement à Takrouna Conclusion 2
  3. 3. Introduction Date de création : mars 1985 Périmètre d’intervention: Au début: le nord Actuelle: le gouvernorat du Kef. 3
  4. 4. Missions  Contribuer à l’amélioration des condition de vie de population rurales les plus démunies.  Promouvoir la coopération nord-sud Objectifs • Promouvoir le partenariat, le co-développement et la solidarité entre le Nord et le Sud. • Promouvoir l’échange Interculturel. • Promouvoir la vie associative. • Contribution au développement socio-économique des zones rurale. • Concevoir et mettre en œuvre des projets de développement durable. • Améliorer les conditions de vie des populations et consolider l’auto habilitation de la femme. • Promouvoir l’écotourisme solidaire. 4
  5. 5. Les domaines d’interventions Développement sociale: Soutien aux associations à caractère sociale Dotation des écoles rurales d’une infrastructure complémentaire Amélioration des services santé reproductive Développement culturel et environnemental: Protection de l’héritage culturel et archéologique. Promotion des relations de partenariat Sensibilisation à l’importance de l’environnement Promotion de l’échange interculturel. 5
  6. 6. Les domaines d’interventions Développement communautaire: Organisation des populations. Formation des groupes cibles Mise en œuvre de projets de développement durable. Amélioration des revenus des populations. Création de centres de développement communautaire Auto-habilitation de la femme rurale. Approche participative Approche genre 6
  7. 7.  Analyse socioéconomique  Capacité de s’intégrer (pas d’anthropologie)  Interaction intergroupe et individu  Constitution de Comité Local de Développement (informelle)  Plan de Développement Participatif Stratégique  Promotion des relations de partenariat à travers des projets pilotes  Organisation de la population en GDA  Mise en œuvre  Suivi /évaluation  Phase d’extension et ou duplication dans d’autres zones Approche méthodologique 7
  8. 8. 8
  9. 9. 9
  10. 10. 10
  11. 11. 11
  12. 12. 12
  13. 13. 1. Projet d’Amélioration des Conditions Economiques et Sanitaires des Femmes / Enfants à Bir Heddi au Sers -Kef Période d’exécution : 1994 -1999 Cout total du Projet : 2000 dt , (Gouvernement 1500 dt , FEKDR; 500 dt ) Partenaire : UNFPA , Ministère de la Femme , Conseil Régional , CGDR ) Population : 100 ménages Objectifs :  Augmentation des réserves en eau.  Accès à l’eau potable.  Protection de l’environnement.  Amélioration des revenus familiaux.  Amélioration des prestations sanitaires des mères et des enfants 13
  14. 14. Les activités des projets réalisés: Lac collinaire , reboisement de la forêt Formation de 100 Femme en SR et gestion de projet Construction 20 logements Approvisionnement en eau pour 30 familles Acquisition de 20citernes à traction animal Construction de 15 impluviums Construction centre communautaire Octroi de100 crédit aux noms des Femmes Un taux de recouvrement de 97% Evaluation à mi parcours et final 50% 30% 20% infrast S/ revenu formation 14
  15. 15. Réalisation d’une première enquête en Tunisie avec ONFP auprès de 469 femmes, âgées de 17 ans, à 50 et plus. Il a été décidé d’acheter un clinique mobile double compartiment qui a été financée pour un tiers par le projet de remboursement de crédit des femmes et deux tiers par l’ONFP. 15
  16. 16. Impact Femme rurale Economie sociale Développement durable Auto-habilitation des Femmes: signature des contrats Confiance en soi Relation de partenariat avec son mari Capacité de gestion renforcer Condition de vie amélioré Appropriation de projet Création de source de revenu Gestion de budget familiale Agrandissement de projet Economie de l’eau Protection de l’environnement Lutte contre la dégradation de sol à travers des plantations Centre communautaire :levier principal de développement local Espace Commun 16
  17. 17. 2.Santé de la Reproduction dans les zones d’ombre du gouvernorat du kef Durée de projet 3 ans (2000-2003) Coût de projet 500DT Partenaire: UNFPA Il vise à promouvoir les volets de la SR auprès des habitants de 11zones défavorisés, tout en intégrant l'aspect Genre et en renforçant le pouvoir d'action de la Femme dans le système de gestion de Micro – Crédits Et a pour objectifs de : Répondre aux besoins de santé des familles rurales Accroître les connaissances des femmes et des jeunes de deux sexes de 15 ans et plus en matière de santé reproductive Auto habiliter les femmes et améliorer leurs aptitudes et compétences en matières de gestion des micros crédits Améliorer les conditions économiques à moyen et long terme à travers la création de sources de revenus 17
  18. 18. Les activités réalisées: Recrutement d’une équipe de projet Recrutement de 9 animatrices et 2 animateurs Renforcement capacité de l’équipe par formation en outil de communication , animation de groupe gestion de projet, approche genre et SR 18 Dotation des animatrices et animateurs de mobylettes Elaboration d’une enquête de base et plan d’action pour chaque zone Sources de revenu à travers des micros crédit pour 100 Femme Formation de 100 Femme en SR et Gestion de projet et auto habilitation des Femme
  19. 19. 19
  20. 20. Femme rurale Economie sociale Développement durable Auto-habilitation de 1500 femmes de 11 zones en SR , 11 jeunes filles originaires des zones d’intervention maitrisent l’ approche Genre 80 % des femmes connaissent le concept SR Intégration des femmes aux seins de Comité local de Développement Equilibre conjugale (confiance , répartition des rôles Amélioration d’esprit d’initiative inspiré des projections des films (projets réussis) Elargissement et duplication vers 11 zones défavorisées (Composante SR )  Préservation du capital santé de l’être humain Espace communautaire : identité , confirmation de la représentation social , appropriation du concept de développement humain Impact 20
  21. 21. 3- Le projet de Coopération Tuniso - Belge dans les zones défavorisées du gouvernorat du Kef Période d’exécution :2001-2008 Cout Total : 1500 dt Partenaires : FSN , Coopération Technique Belge , Conseil Régional Objectifs : Amélioration des conditions de vie de la population de 4 zones défavorisées 21
  22. 22. Les activités réalisées : Construction de 243 logements dans les quatre zones Construction et l’équipement de quatre Centres de Développement Communautaire. Formation/constitution des membres de Groupements du Développement Agricole (GDA) de 4 GDA dans 4 zones Formation de la population par des spécialistes matières dans divers domaines : Gestion des projets, environnement, conduite d’élevage. Création d’actions génératrices de revenus dans les quatre zones à travers des micro crédits. 317 micros crédits d’un montant total de 455.200 DT mille dinars. (60% Femmes et 40 % Hommes) Organisation des journées de sensibilisation pour les bénéficiaires des actions génératrices de revenus 22
  23. 23. 23
  24. 24. Femme rurale Economie sociale Développement durable Intégration des femmes au sein de comité local de développement /GDA Conditions de vie améliorés  Création de source de revenu Gestion de budget familial  Gestion de ressource naturelle (GDA Acteur responsable Espace communautaire (identité) Impact 24
  25. 25. 4 - Projet PDRI-GRN /Sud ouest du Kef « Composante Femme Rurale » Période d’exécution : 2000-2002 et 2004-2006 Cout du projet: 500dt Partenaires : CRDA , UE Objectifs : -Auto habilitation des femmes -Amélioration de revenus 25
  26. 26. L’intervention de la Fondation est caractérisée à travers trois types d’appui distincts : •Appui en faveur des femmes installées autour des périmètres irrigués ; Par la livraison de 204 vaches de la race croisée, et 20 vaches de race pures et 2 taureaux •Appui en faveur des femmes installées sur des exploitations en sec ; par la livraison de 699 têtes ovine et 26 béliers et 202 ruches peuplés •Appui technique et soutien à l’artisanat pour 30 femmes 26
  27. 27. 27
  28. 28. Femme rurale Economie sociale Développement durable Renforcement des capacités des femmes en gestion de projet  Gestion de budget familial  Amélioration de source de revenu Contribution à l’auto suffisance du pays en production laitière Impact 28
  29. 29. 5 – Programme de Développement Rurale Intégré de la zone de Takrouna à Sakiet Sidi Youssef Une étude de base a été réalisée en 2002 par le Centre National d’Etude Agricole(CNEA) , et financée par la Fondation Takrouna (Pays-Bas) pour réaliser le Programme le Développement Intégré dans la Série forestière de Takrouna notamment au niveau de 5 hameaux /douars (Sidi Bouadila, Kharrouba, ElHenchir, Tarchia et Mkimen) en étroite collaboration avec ses partenaires locaux, régionaux, nationaux et étrangers, suivant une approche intégrée et participative.  Période d’exécution : 2002---2012 ---2014 Coût Total actuel 1800 MDT Objectifs : Protection d’environnement Amélioration des conditions de vie de la population Auto-habilitation de la femme 29
  30. 30. Avec la Fondation Takrouna Pays-Bas Installation de Systèmes « Gestion d e l’eau de pluie » : Le sous projet a démarré en 2003 par des groupes des étudiants /professeurs de Holland Collèges et les membres de Comité directeur de Fondation Takrouna au Pays –Bas et continue jusqu’à 2006 ou une petite équipe locale de Takrouna, composé de 3 personnes a été constitué et formé afin de pouvoir installer de telles systèmes elle- même et recevant une paie de « journalier » En 2011 ; 63 systèmes du projet « gestion de l’eau de pluie » sont installés pour 63 bénéficiaires ;dont un système de gestion d’eau a été installé à l’école de Kharrouba afin de récupérer l’eau du toit des salles de classes et les utilisées pour le sanitaire et l’installation d’un jardin ou cantine pour les élèves qui viennent à une grande distance (5,5 km ) 30
  31. 31. Energie solaire /Système photovoltaïque : 59 systèmes d’énergie solaire, ont été réhabilité pour 59 familles, selon une convention avec l’Agence Nationale de la Maîtrise de l’Energie (ANME) . Et 45 nouveaux systèmes photovoltaïques ont été installés pour 45 familles dépourvues d’énergie solaire selon aussi une convention avec l’ANME Couvercle de Tabouna 100 couvercles de Tabouna pour100 bénéficiaires Construction d’un Centre de Développent Communautaire : Il s’agit d’un espace communautaire, pour la formation de la population et des réunions techniques avec les différents partenaires, ainsi qu’un local pour le Groupement de Développement Agricole (GDA), financé par plusieurs partenaires : Fondation Takrouna au Pays-Bas, Shell de Tunisie ,l’Ambassade de Pays –Bas , l’Ambassade de Canada . 31
  32. 32. Amélioration de 17 logements aux profils de 17familles Distillation des plantes aromatiques Achat de distillateur de capacité de 200 l  24 séances de travaux pratiques d’initiation à la distillation ont été réalisées par une formatrice pour un groupe de 26 femmes /jeunes filles  Fabrication de savon : 9 sessions de formation en fabrication de savon ont été organisées pour les femmes. Formation des membres de GDA Renforcement des capacités de Groupement de Développement Agricole (GDA) Achat du tracteur SAME (/70 CH) , une Citerne de 3000 l, charrue et remorque  Un jeune de Takrouna a obtenu son permis pour conduire le tracteur à travers un financement de la Fondation Takrouna 32
  33. 33. 33
  34. 34. 34
  35. 35. 35
  36. 36. 36
  37. 37. 37
  38. 38. Avec le Programme de Micro-Financement du Fonds Mondial pour l’Environnement :PMF.FEM Un premier projet a démarré 2004 Objectif : Protection d’environnement et amélioration des conditions de vie de la population Il a touché les domaines suivants : Protection de l’environnement et des ressources naturelles par la plantation de l’acacia ou niveau des berges des Oueds Confection des murettes ainsi que l’aménagement de quelques parcelles agricoles pour la protection contre l’érosion Aménagement de Source Ain Tarchia Amélioration des conditions économiques et sociale de la population par l’octroi de 7 micro crédits en élevage Renforcement de la capacité de la population à travers des réunions d’information et d’éducation pour des thèmes différents : CES , Culture irriguées , importance des cultures fourragères, la lutte contre l’érosion . Visites et échanges d’expériences avec d’autres projets Constitution de CLD 38
  39. 39. Au vu des bons résultats du 1er projet FEM 2004-2006 selon l’évaluation finale de projet ; le FEM a consenti le financement d’un 2ème projet pour Takrouna (2007/2009) pour les mêmes types d’activités et en ajoutant d’autres actions: Sensibilisation et formation pour la protection d’environnement. Achat et livraison de Quatre métiers à tisser Travaux CES : Confection de 100 ha de banquette manuelle et leur consolidation par 2880 plants d’oliviers de variété Chitoui (variété à huile) et 250 plants d’amandiers. Végétalisation des cours d’eau par plantation de 7500plants d’Acacia et 8900 plants d’Atriplex, 500 plants d’Eucalyptus, 500 Cyprès et 1000 Acacia épineux au niveau de ravin et cours d’eau (Fournies par le CRDA du Kef) ; Les travaux sont réalisés par la main d’œuvre local et sont payés par le projet. 39
  40. 40. Echanges d’expériences et visites à d’autres projet Elaboration d’un PDP Amélioration de sources de revenus : Trois sources de revenus sont accordés pour l’exploitation rationnelle de Zgougou Distribution de 26 réservoirs capacité de 1000l pour alléger la corvée d’eau de la femme/fille ; de même, l’eau peut être utilisée pour l’irrigation du jardin potager Evaluation à mis parcours de projet ainsi qu’un atelier de clôture ; 40
  41. 41. 41
  42. 42. Avec le Fonds de Solidarité National (FSN) et la Coopération Technique Belge (CTB) Période d’exécution 2007-2008 les activités principales : Réalisation de 100 ha de travaux CES Consolidation par des plantations (2000 plants oliviers, 250 amandiers, 2500 cyprès, 3000 acacia, 1000 acacia épineux, 8900 atriplex et 500 eucalyptus Correction de 5 ravins /ouvrages en gabions Amélioration de sources de revenues :20 bénéficiaires ont bénéficié de micro crédit pour une enveloppe de 36,5 dt et concernent l’engraissement, l’artisanat, abeilles, commerce et petits métiers L’aménagement de 5,5km de piste .  Aménagement de 5 sources naturelles « Ain el Houdh, Om lima ma, Reguiba, El Morouj et Mkimen » ont desservi toute la population (82 ménages) en eau potable. Réalisation des journées de sensibilisation /formation pour la population en environnement et 6 mois de formation en artisanat pour 40 femmes/jeunes filles 42
  43. 43. 43
  44. 44. Avec le Ministère de la Femme et de la Famille Les activités réalisées se résument comme suit : Organisation d’un programme de formation pour les femmes /jeunes filles concernant la gestion rationnelle de l’eau, formation pour l’élevage hors sol (cuniculture et aviculture) dans le but de diversifier les sources de revenus et diminuer la pression humaine sur la forêt . Visite d’apprentissage et de formation au Centre de la Jeune Fille Rurale à Sers afin de se familiariser avec les méthodes utilisées pour l’élevage hors sols (cuniculture, aviculture) . Visite à une Entreprise pour fabrication des articles traditionnels et modernes à partir des vanneries à Ain Drahim afin de renforcer la capacité des femmes et avoir d’autres idées et motifs. Achat d’un extracteur et de 3 pulvérisateurs mis à la disposition de GDA pour la location à la population et de créer ainsi un fonds de roulement au GDA . Achat des semences de cultures maraîchères (tomate, piment, persil, petit pois, carotte) 44
  45. 45. 45
  46. 46. Période d’exécution :2009-2010 visant le démarrage d’activités dans la zone de Sidi Jemaa (Takrouna) et ses douars avoisinants. Cette zone de Takrouna fait également partie de l’étude de base réalisée par le CNEA et la FEKDR, en collaboration avec la Fondation Takrouna Coût total : 170 MDT Objectifs: Amélioration des conditions de vie de la population et protection d’environnement Population : 100 familles répartis dans les douars de Sidi Jemaa, Thella, et Louailia. Avec l’ONG espagnole ‘Agence de Coopération Pour la Paix’ (ACPP) 46
  47. 47. Les activités concernent : Protection de l’environnement sur 60 ha (travaux de CES) Plantation de 35 ha d’oliviers, 7 ha d’arbustes fourragers, Le semis de Sulla(7,5ha) Création de 30 jardins familiaux) . L’aménagement de source de Ain Midès . Amélioration de 3 logements . Distribution de 30 mini gaz . Acquisition de 58 réservoirs de capacité 1000 l pour 58 familles pour récupérer l’eau de pluie du toit Formation de la population dans divers domaine Santé , Protection de l’environnement,……et principalement les femmes Visites d’échanges et d’apprentissages pour les femmes dans d’autres zones : Takrouna . Constitution/formation de Comité Local de Développement et échange d’expériences avec d’autres projets. 47
  48. 48. 48
  49. 49. Femme rurale Economie sociale Développement durable  Capacité de gestion renforcé Création de source de revenu  Auto suffisance en production alimentaire  Valorisation de produits forestiers  Leçon apprises à travers des échanges d’expérience à d’autres projets  Gestion rationnelle de l’eau de pluie et de sources Protection d’environnement ( travaux CES , plantation ) GDA garant d’une gestion rationnelle de ressource naturelle 49
  50. 50. Avec l’Ambassade de Pays-Bas en Tunisie (2009) Un cycle de formation en « confiserie de figue de barbarie » est réalisé aux profils d’un groupe de vingt femmes appartenant aux zones d’intervention de la Fondation El KEF ; la formation est déroulée au niveau de siège de la FEKDR par un spécialiste dans le domaine. Le projet a financé l’achat des matières premières (figues de barbaries,) et équipements professionnel pour la formation (réfrigérateur, congélateur, presse ……..).  Coût total : 25 MDT Objectif : Renforcement de capacité des femmes 50
  51. 51. Autres activités 51
  52. 52. Conclusion L’Approche Genre «donne» aux femmes un espace de pouvoir et d’autonomie individuelle : «L’activité génératrice de revenu est à l’origine de plusieurs changements non seulement dans le vécu et le perçu de la bénéficiaire mais aussi dans l’organisation socio- économique familiale. Cette évolution a amené la grande majorité des femmes à se sentir plus responsable au sein de la famille et dans le cadre de l’exploitation agricole ; une certaine autonomie dans leur vie et une prise de conscience de leur place dans la société. » C’est un acteur de développement économique 52
  53. 53. Synthèse situation de départ (Avant projet) Situation finale (Après projet) Je ne sais pas , Je ne crois pas, je ne peut pas J’attend le retour de mon mari , je ne peut pas décider , vous pouvez le contacter directement ou retourner une autre fois Confiance en soi , participation à la décision , autonomie financière , crédible , intérêt de bien être de la famille , Insertion dans le circuit économique
  54. 54. La FEKDR est : Observateur auprès du Conseil Economique et Social des Nations Unies. * Membre du conseil scientifique du Centre « IFEDA» (Centre d’Information, Formation, Etudes et de Documentation des Associations). * Membre du « Réseau Euro- Arabe des ONGs pour le Développement et l’Intégration » * Membre de la Fédération Internationale de la Femme Rurale ( Segovia – Espagne) * Membre du Conseil Scientifique de l’Ecole Supérieure d’Agriculture du Kef 54
  55. 55. 55

×