Rentabiliser les grands barrages en Afrique de l’Ouest : Quel rôle pour 
le conseil agricole ? 
Etats des lieux du conseil...
Aperçu sur le contexte 
national du conseil 
agricole 
Analyse de l’offre 
de CAR 
Fonctionnement du CA 
dans le Bassin de...
Aperçu sur le contexte 
national du conseil 
agricole 
Analyse de l’offre 
de CAR 
Fonctionnement du CA 
dans le Bassin de...
Aperçu sur le contexte 
national du conseil 
agricole 
En 2004, la LOASP à institué le Système National de Conseil Agro- 
...
Aperçu sur le contexte 
national du conseil 
agricole 
Analyse de l’offre 
de CAR 
Fonctionnement du CA 
dans le Bassin de...
Aperçu sur le contexte national 
du conseil agricole 
Analyse de l’offre 
de CAR 
Fonctionnement du 
CA dans le Bassin 
de...
Aperçu sur le contexte national 
du conseil agricole 
Analyse de l’offre 
de CAR 
Fonctionnement du 
CA dans le Bassin 
de...
Aperçu sur le contexte national 
du conseil agricole 
Analyse de l’offre 
de CAR 
Fonctionnement du 
CA dans le Bassin 
de...
Aperçu sur le contexte national 
du conseil agricole 
Analyse de l’offre 
de CAR 
Fonctionnement du 
CA dans le Bassin 
de...
Aperçu sur le contexte national 
du conseil agricole 
Fonctionnement du 
CA dans le Bassin 
de l’Anambé 
Quelles tâches de...
Aperçu sur le contexte national 
du conseil agricole 
Analyse de 
l’offre de CAR 
Fonctionnement du CA 
dans le Bassin de ...
Aperçu sur le contexte national 
du conseil agricole 
Analyse de 
l’offre de CAR 
Fonctionnement du CA 
dans le Bassin de ...
Aperçu sur le contexte national 
du conseil agricole 
Analyse de 
l’offre de CAR 
Fonctionnement du CA 
dans le Bassin de ...
Aperçu sur le contexte national 
du conseil agricole 
Analyse de 
l’offre de CAR 
Fonctionnement du CA 
dans le Bassin de ...
Aperçu sur le contexte national 
du conseil agricole 
Analyse de 
l’offre de CAR 
Fonctionnement du CA 
dans le Bassin de ...
Etats des lieux du conseil agricole: l’expérience du barrage de Niandouba/Confluent (Sénégal)
Etats des lieux du conseil agricole: l’expérience du barrage de Niandouba/Confluent (Sénégal)
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Etats des lieux du conseil agricole: l’expérience du barrage de Niandouba/Confluent (Sénégal)

421 vues

Publié le

Etats des lieux du conseil agricole: l’expérience du barrage de Niandouba/Confluent (Sénégal)

Communication de Souleymane Cissé (IED-Afrique) lors de l'atelier régional « Rentabiliser les grands barrages en Afrique de l’Ouest : Quel rôle pour le conseil agricole ? » tenu à Bamako, les 4 et 5 juin 2014.

L’atelier était organisé par la Global Water Initiative (GWI) en Afrique de l’Ouest, une initiative financée par la Fondation Howard G. Buffett et mise en oeuvre par l’Union internationale pour la conservation de la nature et de ses ressources (UICN) et l’Institut international pour l’environnement et le développement (IIED) en partenariat avec l’IED-Afrique (Innovation, Environnement et
Développement).

Publié dans : Environnement
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
421
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
7
Actions
Partages
0
Téléchargements
9
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Etats des lieux du conseil agricole: l’expérience du barrage de Niandouba/Confluent (Sénégal)

  1. 1. Rentabiliser les grands barrages en Afrique de l’Ouest : Quel rôle pour le conseil agricole ? Etats des lieux du conseil agricole au niveau du bassin de l’Anambé Bamako, 04 et 05 Juin 2014
  2. 2. Aperçu sur le contexte national du conseil agricole Analyse de l’offre de CAR Fonctionnement du CA dans le Bassin de l’Anambé Réorientation profonde de ses politiques et stratégies pour le développement du secteur agricole et la réduction de la pauvreté des ménages. 1995, la signature de la Lettre de Politique de Développement Agricole (LPDA), axée entre autres sur la mise en place de services agricoles (recherche, vulgarisation, formation etc..) Programme d’investissement du secteur agricole (PISA) dont une des composantes essentielles est le Programme des Services Agricoles et Organisations de Producteurs (PSAOP).
  3. 3. Aperçu sur le contexte national du conseil agricole Analyse de l’offre de CAR Fonctionnement du CA dans le Bassin de l’Anambé Programme des Services Agricoles et Organisations de Producteurs (PSAOP). 1997 création de l’Agence Nationale du Conseil Agricole et Rural pour la mise en oeuvre de le composante Conseil Agricole et Rural Le mandat de l’ANCAR est de faire CAR sur l’ensemble du territoire national basé sur la demande des producteurs en partenariat avec tous les acteurs.
  4. 4. Aperçu sur le contexte national du conseil agricole En 2004, la LOASP à institué le Système National de Conseil Agro- Sylvo-Pastoral (SNCASP). La LOASP confère à l’ANCAR la mission institutionnelle d’animation et de pilotage stratégique SNCASP qui est financé par le Fond National de développement agro-sylvo- pastoral. Analyse de l’offre de CAR Fonctionnement du CA dans le Bassin de l’Anambé L’approche est basée sur le partenariat avec les principaux acteurs et la mise en oeuvre et de l’évaluation des activités du programme CAR avec les collectivités locales, les OP dans le cadre des CLCOP, les ONG, les projets, les SRDR et les services publics.
  5. 5. Aperçu sur le contexte national du conseil agricole Analyse de l’offre de CAR Fonctionnement du CA dans le Bassin de l’Anambé Au niveau des périmètres aménagés, « l’appui conseil » est conféré aux structures de maîtrise d’ouvrage en partenariat avec les services étatiques. C’est la cas dans le Delta du Fleuve Sénégal avec la SAED et dans le bassin de l’Anambé avec la SODAGRI.
  6. 6. Aperçu sur le contexte national du conseil agricole Analyse de l’offre de CAR Fonctionnement du CA dans le Bassin de l’Anambé Le Bassin de l’Anambé en chiffres… Situé en haute Casamance dans la région de Kolda Il couvre une superficie de 1100 km² la construction des deux barrages hydro-agricoles de Niandouba et de Confluent offre une capacité totale de mobilisation de 150 millions de m3 confère également à cette zone un haut potentiel de culture irriguée. 5000 ha sont aménagés sur un potentiel de 30 000 ha. Les systèmes de production sont de type agro-pastoral extensif avec des cultures céréalières (sorgho, maïs, riz, fonio) et des cultures de rente (coton et arachide). On à 4 Union Hydrauliques près de 3552 producteurs dans 208 GIE dont 57 groupements féminins
  7. 7. Aperçu sur le contexte national du conseil agricole Analyse de l’offre de CAR Fonctionnement du CA dans le Bassin de l’Anambé La gestion des aménagements et le pilotage du développement agricole et rural ainsi que la protection de l'environnement. La Société de Développement Agricole et Industriel du Sénégal (SODAGRI) a été créée en 1974 Mandat de la SODAGRI La réalisation d'infrastructures et d'aménagements hydro agricoles, l'entretien et la maintenance des aménagements, La gestion de l'eau L'appui-conseil et la formation des producteurs Suivi-évaluation.
  8. 8. Aperçu sur le contexte national du conseil agricole Analyse de l’offre de CAR Fonctionnement du CA dans le Bassin de l’Anambé Entretien avec le staff de la SODAGRI Un focus group avec l’équipe de Conseillers agricole 4 Entretien avec les Unions hydrauliques Des entretiens avec des producteurs et des productrices Comment avons-nous procédé ?
  9. 9. Aperçu sur le contexte national du conseil agricole Analyse de l’offre de CAR Fonctionnement du CA dans le Bassin de l’Anambé Quels Moyens? DADR CPV CPA Une équipe de 13 Conseillers Agricoles (10 Production Végétale et 3 Production animale ) Quelle Approche? L’approche préconisée est 4 conseillers agricoles au niveau du périmètre irrigué (5000 Ha) en raison de 1 conseiller agricole par secteur et un conseiller agricole au niveau des communautés rurales du plateau/hors aménagements à la demande des collectivités locales.
  10. 10. Aperçu sur le contexte national du conseil agricole Fonctionnement du CA dans le Bassin de l’Anambé Quelles tâches des CA??? Localisation et positionnement des parcelles; Analyse de l’offre de CAR Recensement des producteurs et identification des intensions de culture et évaluation des besoins en intrants; Recensement des vallées rizicoles dans le cadre de l’extension de la zone d’intervention de la SODAGRI ; Encadrement des producteurs hors périmètres ; Donner des conseils aux producteurs sur les itinéraires techniques du riz et autres spéculations (maïs, arachide, maraichage, mil, etc.) Appui à la formalisation de certaines OP n’ayant pas encore de récépissé/Formation sur les règles de fonctionnement d’une association Sensibilisation sur la santé animale et les risques de maladies en hivernage ;
  11. 11. Aperçu sur le contexte national du conseil agricole Analyse de l’offre de CAR Fonctionnement du CA dans le Bassin de l’Anambé Comment? Tournées dans les secteurs agricoles , Constat sur le terrain (intervention-appui-conseil) ; Information des producteurs par téléphone; etc. Quelques fois …. •Emissions radio à l’approche des campagnes ; •Réunions avec les OP (GIE et Unions) ; •Demande des producteurs (les producteurs sollicitent les CA directement) ; •Réunions avec les unions.
  12. 12. Aperçu sur le contexte national du conseil agricole Analyse de l’offre de CAR Fonctionnement du CA dans le Bassin de l’Anambé Quelles faiblesse? Faiblesse des moyens matériels et humains; Faible compréhension des missions du conseiller agricole qui parfois se focalise le plus souvent à la collecte de données et l’identification de problèmes; Absence de cadre de concertation et de coordination des activités de conseil agricole entre la SODAGRI et les OP; Le CA ne suit que la spéculation riz, il y’a un manque d’approche globale et systémique de l’unité de production qui est l’exploitation familiale; Inadéquation des ressources humaines. Certains conseillers agricoles sont spécialisés en horticulture et ne maîtrisent pas l’itinéraires technique du riz; Absence politique d’évaluation de l’intervention des CA;
  13. 13. Aperçu sur le contexte national du conseil agricole Analyse de l’offre de CAR Fonctionnement du CA dans le Bassin de l’Anambé Quelles faiblesse? Absence de manuel de conseil agricole à l’image de l’ANCAR; Faible interaction/concertation avec les autres fournisseurs de services de conseil agricole et rural; Absence de stratégie de renforcement des capacités et recyclage des conseillers agricoles; Certains CA ne maîtrisent pas la langue locale (le peul ) communément parlée par les producteurs;
  14. 14. Aperçu sur le contexte national du conseil agricole Analyse de l’offre de CAR Fonctionnement du CA dans le Bassin de l’Anambé Prochaines étapes de l’étude Atelier local sur le conseil agricole avec les acteurs du bassin de l’Anambé notamment la Sodagri, les Unions Hydrauliques la FEPROBA, amis aussi les autres acteurs comme l’ANCAR, etc… Restitution des premiers résultats de notre étude; Quelles forces et faiblesse du dispositif actuel d’appui conseil? Quelles sont les contraintes du CA? Quels sont les attentes des différents acteurs? Quel cadre de coopération et de concertation entre les acteurs du bassin? Quel dispositif d’appui conseil idéal pour le bassin de l’Anambé?
  15. 15. Aperçu sur le contexte national du conseil agricole Analyse de l’offre de CAR Fonctionnement du CA dans le Bassin de l’Anambé Quelle suite pour la GWI…. Accompagner les acteurs du bassin à la mise en place d’un cadre concertation et de coopération sur le conseil agricole et rural Plaidoyer auprès des décideurs pour un renforcement des capacités financières, humaines et matérielles de SODAGRI Sensibiliser les décideurs politiques pour une élaboration participative et inclusive des lettres de mission de la SODAGRI Fournir un appui aux OP notamment la FEPROBA pour une meilleure prise en charge des préoccupation des producteurs du bassin Sensibiliser les acteurs pour une prise en compte des aspects genres Sensibiliser les décideurs sur la nécessité de réhabilités les aménagements.

×