Réseau des Services de Conseil 
Agricole et Rural d’Afrique de 
l’Ouest et du Centre 
(RESCAR-AOC) 
Principaux résultats d...
Articulation 
• Objectifs et déroulement de la 
conférence 
• Premiers résultats obtenus 
• Perspectives
Vision et mission de RESCAR-AOC 
• Vision : « des services de conseil 
agricole et rural performants et 
durables, jouant ...
Mode de fonctionnement du RESCAR-AOC 
Source : GFRAS 
Résultats 
Intégration de la dynamique mondiale de 
concertation acc...
Objectifs et déroulement de la conférence 
Objectif global: Générer des éléments de diagnostic et de prospective 
pour l’é...
Résultats 
Des mutations plus ou moins importants tant au niveau 
des acteurs, des méthodes et des outils 
• Évolution du ...
Résultats 
Une faible couverture thématique et géographique de la demande 
• Généralement, l’offre est développée à priori...
Résultats 
Quel profil pour les conseillers agricoles : généraliste ou 
spécialiste? 
• Tenir compte des contextes et de l...
Résultats 
• Causes insuffisance offre: souci d’optimisation des 
ressources + manque de compétences qui obligent 
à prior...
Résultats 
• Des changements plus ou moins importants dans 
les politiques nationales de conseil agricole, mais 
encore pe...
Résultats 
Les principaux défis des SCR en AOC 
6. Assurer des 
financements 
suffisants et 
durables 
1. Renouveler 
les ...
Réalisations 
Esquisse de l’offre de services de RESCAR-AOC 
Production et partage 
des connaissances 
• Base de données i...
Perspectives prochaines étapes 
• Mise en place des groupes de travail thématiques 
• Réalisation des études de cas pour a...
Merci 
pour votre attention
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Conclusions de la conférence électronique de RESCAR-AOC sur le conseil agricole en Afrique de l’Ouest et Centrale

345 vues

Publié le

Conclusions de la conférence électronique de RESCAR-AOC sur le conseil agricole en Afrique de l’Ouest et Centrale

Communication de Patrice Djamen (RESCAR-AOC) lors de l'atelier régional « Rentabiliser les grands barrages en Afrique de l’Ouest : Quel rôle pour le conseil agricole ? » tenu à Bamako, les 4 et 5 juin 2014.

L’atelier était organisé par la Global Water Initiative (GWI) en Afrique de l’Ouest, une initiative financée par la Fondation Howard G. Buffett et mise en oeuvre par l’Union internationale pour la conservation de la nature et de ses ressources (UICN) et l’Institut international pour l’environnement et le développement (IIED) en partenariat avec l’IED-Afrique (Innovation, Environnement et
Développement).

Publié dans : Environnement
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
345
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
9
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Conclusions de la conférence électronique de RESCAR-AOC sur le conseil agricole en Afrique de l’Ouest et Centrale

  1. 1. Réseau des Services de Conseil Agricole et Rural d’Afrique de l’Ouest et du Centre (RESCAR-AOC) Principaux résultats de la conférence électronique « mutations, défis et potentiels des services de conseil Agricole en AOC » Dr Patrice Djamen Bamako, 05 juin 2014 © P. Djamen © P. Djamen
  2. 2. Articulation • Objectifs et déroulement de la conférence • Premiers résultats obtenus • Perspectives
  3. 3. Vision et mission de RESCAR-AOC • Vision : « des services de conseil agricole et rural performants et durables, jouant effectivement et pleinement leur rôle de levier du développement rural de l’AOC ». • mission : Offrir un espace d’échange, de concertation, de renforcement de la sensibilisation, de renforcement de compétences, de gestion du savoir, de mobilisation populaire, du plaidoyer à ses membres et de forger des partenariats entre acteurs. OP Secteur privé + ONGs etc. Recherche agricole Formation agricole et rurale Services techniques publics RESCAR-AOC Média Catégories d’acteurs de SCR en AOC • Membres : - (i) membres statutaires (fora nationaux de SCR) - (ii) membres associés (pers. phys. et morales)
  4. 4. Mode de fonctionnement du RESCAR-AOC Source : GFRAS Résultats Intégration de la dynamique mondiale de concertation accrue entre les acteurs des SCR
  5. 5. Objectifs et déroulement de la conférence Objectif global: Générer des éléments de diagnostic et de prospective pour l’élaboration de la stratégie de RESCAR-AOC • Ss-thème 1 : Systèmes, Acteurs, méthodes et outils des SCR  caractériser les évolutions récentes intervenues au niveau des acteurs, des méthodes et des outils de conseil agricole en AOC ; • Ss-thème 2 : Adéquation entre la demande et l’offre des SCR en AOC  évaluer le niveau d’adéquation entre l’offre et la demande des SCR • Ss-thème 3 : Arrangements institutionnels et actions prioritaires • développer des éléments de stratégie pour mieux prendre en compte les évolutions récentes, consolider le plaidoyer et améliorer l’environnement institutionnel Facilitation : Patrice Djamen, Ismail Moumouni, Mercy Akeredolu
  6. 6. Résultats Des mutations plus ou moins importants tant au niveau des acteurs, des méthodes et des outils • Évolution du profil des producteurs, mais prédominance de la petite agriculture familiale • Diversification du paysage institutionnel, de nouveaux acteurs institutionnels sont apparus ou se sont consolidés. • Apparition de nouveaux systèmes de conseil agricole mais avec encore de fort liens/similitudes avec le système T&V • Développement des TIC qui offre la possibilité de faire évoluer les outils et méthodes de conseil • La replicabilité et la durabilité des innovations apparues (systèmes, méthodes et outils de SCR) sont problématiques. des questions qui émergent : financement, renouvellement de l’offre de conseil, accessibilité des utilisateurs aux services, coordination entre les acteurs etc.
  7. 7. Résultats Une faible couverture thématique et géographique de la demande • Généralement, l’offre est développée à priori et modulée en fonction des producteurs • L’émergence des approches participatives et la structuration croissante des organisations des producteurs et des interprofessions font évoluer les habitudes. • Une pluralité des fournisseurs de conseil avec une offre plus ou moins segmentée (services publics, ONGs, OPs, Secteur privé, société de développement etc.) • Il y a un décalage croissant entre le profil des conseillers agricoles et les demandes diversifiées et évolutives que leurs services doivent satisfaire.
  8. 8. Résultats Quel profil pour les conseillers agricoles : généraliste ou spécialiste? • Tenir compte des contextes et de la demande • Le conseiller doit : (i) avoir des connaissances minimales pour répondre aux requêtes basiques des clients ; (ii) être pleinement intégré dans un système global de gestion de connaissances comprenant les spécialistes et des experts à qui il peut faire appel en cas de besoin. • Des thèmes stratégiques non ou insuffisamment pris en compte: la gestion stratégique (EA, projets) l’agroécologie, gestion de la qualité, commercialisation, installation des jeunes / transmission des exploitations, la réduction des pertes post-récoltes etc.
  9. 9. Résultats • Causes insuffisance offre: souci d’optimisation des ressources + manque de compétences qui obligent à prioriser les thématiques ou les zones d’intervention. • L’amélioration et la standardisation de la qualité des services sont nécessaires pour l’efficacité et la coordination des SCR dans un contexte de pluralité. • La qualité des services dépend aussi du mode gestion des équipes de conseillers et du niveau de participation des bénéficiaires à la prise en charge et à l’évaluation des services qu’ils reçoivent.
  10. 10. Résultats • Des changements plus ou moins importants dans les politiques nationales de conseil agricole, mais encore peu opérationnalisés • Nécessité de renforcement du partenariat public – privé, tout en tenant compte des petits producteurs souvent oubliés • Peu de concertation entre les acteurs de SCR aussi bien à l’échelle nationale que sous régionale • Nécessite de renforcer le plaidoyer pour les SCR avec plus de preuves sur les effets et impacts
  11. 11. Résultats Les principaux défis des SCR en AOC 6. Assurer des financements suffisants et durables 1. Renouveler les profils des conseillers, des méthodes et outils de SCR 4. Renforcer la concertation entre les acteurs 5. Garantir la qualité et la standardisation des services 2. Produire et mieux gérer les connaissances pour l’action 3. Assurer la durabilité et le changement d’échelle Mise en réseau et plaidoyer Renforcement des capacités des acteurs Gestion des connaissances RESCAR-AOC, une offre de services déclinée en trois axes structurants et complémentaires
  12. 12. Réalisations Esquisse de l’offre de services de RESCAR-AOC Production et partage des connaissances • Base de données interactive sur les SCR • Actualisation typologie dispositifs des SCR • Evaluation et capitalisation • Méta-analyse • Evaluation de nouveaux outils et méthodes • Mesure des effets et impacts • Complémentarités entre approches, méthodes et outils de SCR Renforcement des capacités des acteurs • Réalisation des bilans de compétences • SCR dans les programmes de formation agricole • Elaboration des modules et des curricula • Développement des kits d’apprentissage et d’application des SCR • Renouvellement des méthodes et des outils • Facilitation et conduite des missions d’appui Mise en réseau et plaidoyer • Création et animation de groupes de travail thématiques • ‘Policy brieves ‘& Notes d’informations sur les SCR • Utilisation des médias sociaux pour le partage • Amélioration de l’ancrage institutionnel des dispositifs de SCR • Mobilisation des financements durables pour les SCR • Rencontres de partage d’expériences
  13. 13. Perspectives prochaines étapes • Mise en place des groupes de travail thématiques • Réalisation des études de cas pour approfondir et compléter le diagnostic • Organisation de l’assemblée générale du RESCAR-AOC et mise sur pied d’un comité de pilotage • Organisation de deux conférences électroniques • Le Nouveau conseiller agricole dans le contexte actuel d’Afrique de l’Ouest et du Centre. • Le rôle des organisations des producteurs (OP) dans les services de conseil agricole.
  14. 14. Merci pour votre attention

×