Flash Valeur IAM de Février 2011 Bmce Capital Bourse

1 081 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 081
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
5
Actions
Partages
0
Téléchargements
22
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Flash Valeur IAM de Février 2011 Bmce Capital Bourse

  1. 1. www.bourse-maroc.forume.biz Flash BMCE Capital Bourse 24 février 2011 MAROC TELECOM Accumuler (inchangée) TELECOMS Objectif de cours : MAD 171 (inchangé) Cours au 23 02 2011 : MAD 154 Post-view 2010 : Des résultats quasiment en ligne avec nos prévisions en M MAD 2009 2010 2011E 2012P CA conso 30 339,0 31 655,0 32 604,7 33 093,7 MAROC TELECOM a évolué au cours de l’année 2010 dans un Var % 2,8% 4,3% 3,0% 1,5% REX conso 14 008,0 14 335,0 14 503,5 14 721,1 environnement marqué par une poursuite de l’exacerbation de la Var % 0,9% 2,3% 1,2% 1,5% concurrence, plus particulièrement sur le segment Mobile suite à MOP 46,2% 45,3% 44,5% 44,5% l’entrée en service de la troisième licence GSM de WANA. En dépit de RNPG 9 425,0 9 536,0 9 545,0 9 641,8 cette situation, la filiale marocaine du Groupe VIVENDI parvient à Var % -1,0% 1,2% 0,1% 1,0% Marge nette 31,1% 30,1% 29,3% 29,1% dégager un chiffre d’affaires consolidé de M MAD 31 655,0 (+4,3% par RoE 50,8% 50,0% 49,5% 50,0% rapport à 2009 et vs nos prévisions de M MAD 31 552,6), capitalisant ROCE 36,1% 34,8% 38,8% 39,5% essentiellement sur la poursuite de la croissance du marché national gearing 16,9% 19,2% 21,1% 21,0% P/E 14,4x 14,2x 14,2x 14,0x des télécoms (élargissement de 18,5% du parc global d’abonnés à P/B 7,3x 7,1x 7,0x 7,0x 32 millions d’usagers à fin 2010, soit un taux de pénétration de 101,5%) D/Y 6,7% 6,9% 7,1% 7,5% et la montée en puissance des filiales africaines (dont la contribution Source : Estimations BMCE Capital dans les revenus du Groupe s’élève à 17,7% en 2010 contre 15,5% une année auparavant et 12,8% en 2008). L’activité Maroc génère 82,7% du chiffre d’affaires consolidé du Groupe MAROC TELECOM vs MADEX avec des revenus de M MAD 26 191,0 (+1,7% par rapport à 2009). 125 120 Par segment, le Mobile enregistre une hausse de 4,3% de son activité à 115 M MAD 19 670,0, profitant de (i) l’accroissement de 10,6% du parc 110 105 d’abonnés à 16,9 millions de clients, (ii) la baisse de 4,5 points du 100 churn à 29,0% et (iii) le maintien de l’ARPU et du MOU à des niveaux 95 90 toujours élevés, soit respectivement MAD 93 et 52 minutes. Notons 85 IAM MADEX également que ce segment a été dynamisé par la progression de 25% du 80 chiffre d’affaires non voix, représentant désormais 10,5% de la facture 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 1 1 /1 /1 /1 /1 /1 /1 /1 /1 /1 /1 /1 /1 /1 moyenne contre 8,7% à fin 2009. 2 3 4 5 6 7 8 9 0 1 2 1 2 /0 /0 /0 /0 /0 /0 /0 /0 /1 /1 /1 /0 /023 23 23 23 23 23 23 23 23 23 23 23 23 De leur côté, les activités Fixe et Internet accusent une baisse de 8,6% à M MAD 8 507, consécutivement à la forte concurrence exercée par le Mobile et à la réduction du tarif des liaisons louées par le fixe au Analyste(s) : mobile de MAROC TELECOM. Sur le Fixe, le parc affiche une Hicham Saâdani h.saadani@bmcek.co.ma quasi-stagnation à 1,231 millions de clients tandis que sur Internet, le nombre d’usagers augmente de 5,4% à 497 000 lignes. Amine Bentahila a.bentahila@bmcek.co.ma Les filiales africaines affichent, quant à elles, des évolutions contrastées : +7,1% pour MAURITEL à M MAD 1 184,0, +6,5% pour ONATEL à M MAD 1 802 et +25,1% pour SOTELMA à M MAD 1 575. En revanche, GABON TELECOM affiche un repli de 14,0% de ses revenus à M MAD 1 044, suite à l’entrée d’un nouvel opérateur (AIRTEL) sur le marché gabonais des télécoms. ANALYSE & RECHERCHE 1
  2. 2. Flash BMCE Capital Bourse 24 février 2011 Dans ces conditions et face à un structure de charges grevées par les efforts promotionnels, l’EBITDA contient son évolution à +2,5% à M MAD 18 612 (dont M MAD 4 916 au Maroc pour une marge brute de 62,2%), ramenant la marge brute à 58,8% contre 59,8% en 2009. Sur le plan opérationnel et face à la hausse des amortissements liée à l’importance du programme d’investissements mené par le Groupe de M MAD 6 535,0 en hausse de 12% par rapport à 2009, dont M MAD 2 193 pour le Mobile au Maroc (-24%), M MAD 2 060 pour le Fixe & Internet (+10%) et M MAD 2 281 pour les filiales africaines (+110%), le résultat d’exploitation ressort en hausse limitée de 2,3% à M MAD 14 335,0 (vs nos prévisions de M MAD 14 098,6), fixant la marge opérationnelle à 45,3% contre 46,2% une année auparavant. Au final, le RNPG prend 1,2% à M MAD 9 536 (vs nos prévisions de M MAD 9 308,7), faisant ainsi ressortir une marge nette de 30,1%, en baisse de 1 point par rapport à 2009. Après le versement de près de MAD 9,1 Md aux actionnaires au titre du dividende 2009 et MAD 7,1 Md en investissements réseaux, la dette nette consolidée du Groupe ressort à MAD 4,3 Md (contre MAD 3,6 Md en 2009), représentant seulement 0,2x de l’EBITDA annuel. En parallèle et malgré la hausse de 12% des CAPEX, les flux nets de trésorerie provenant des activités d’exploitation s’établissent à M MAD 12 836, en légère baisse de 2,7%. Compte tenu de ce qui précède, le Conseil de Surveillance de MAROC TELECOM entend proposer à l’AGO des actionnaires du 18 avril 2011 la distribution d’un dividende unitaire de MAD 10,58, en hausse de 2,6% par rapport à 2009 et traduisant un pay-out de 100%. Sur la base d’un cours de MAD 152,15 observé en date du 21 février 2011, le Dividend Yield s’établit à 7,0%. Le maintien d’une distribution élevée se justifie par l’aisance financière du Groupe et sa capacité d’endettement encore importante, lui permettant de mobiliser de nouveaux financements en cas d’acquisitions d’envergure. Sur le plan des perspectives, le Senior Management de MAROC TELECOM table sur une baisse annuelle moyenne de 3% à 4% de l’ARPU pour se stabiliser, à terme, aux alentours de MAD 80,0. En parallèle, la société projette de poursuivre sa stratégie de développement à l’international en saisissant l’ensemble des opportunités permettant de générer de la croissance. A cet effet, notons que MAROC TELECOM a été déclarée adjudicataire de BENIN TELECOM et serait également en discussions avancées pour l’acquisition de BELL BENIN. A moyen terme, la contribution des activités africaines devrait représenter 30% des revenus et 25% de l’EBITDA du Groupe. Pour la 4G, MAROC TELECOM annonce surveiller de près le dossier, sachant que le régulateur devrait lancer des études vers fin 2011 et que les investissements d’upgrade de la 3G, déjà réalisés par l’opérateur historique, devraient permettre de limiter, en grande partie, la mise additionnelle aux logiciels software.ANALYSE & RECHERCHE 2
  3. 3. Flash BMCE Capital Bourse 24 février 2011 En terme de guidance, MAROC TELECOM table sur une légère croissance de l’activité et le maintien d’une rentabilité élevée. Pour notre part et au regard de l’évolution des agrégats financiers en 2010, quasiment en ligne avec nos prévisions pré-établies, nous maintenons notre cours cible à MAD 171 et réitérons ainsi notre recommandation d’accumuler le titre dans les portefeuilles.ANALYSE & RECHERCHE 3
  4. 4. Flash BMCE Capital Bourse 24 février 2011 Système de recommandation : La recommandation adoptée par la Direction Analyse & Recherche de BMCE Capital est déterminée en fonction du potentiel de hausse ou de baisse de la valeur en question à horizon 12 mois. La Direction Analyse & Recherche retient sept recommandations : Achat, Accumuler, Conserver, Alléger, Vendre, Suspendu et Pas de recommandation. Dans des cas spécifiques et pour une courte période, l’analyste peut choisir de suspendre son opinion, auquel cas il utilise la mention Suspendu. Définition des différentes recommandations : • Achat : la valeur devrait générer un gain total de plus de 15% à horizon 12 mois ; • Accumuler : la valeur devrait générer un gain total compris entre +6% et +15% à horizon 12 mois ; • Conserver : la valeur devrait générer un gain total compris entre +6% et –6% à horizon 12 mois ; • Alléger : la valeur devrait accuser une baisse totale comprise entre -6% et -15% à horizon 12 mois ; • Vendre : la valeur devrait accuser une baisse totale de plus de -15% à horizon 12 mois ; • Suspendu : la recommandation est suspendue en raison d’une opération capitalistique (OPA, OPE ou autre) ou suite à une incertitude concernant son avenir ; • Pas de recommandation : spécifiquement pour les filiales du Groupe BMCE Bank et pour les émetteurs avec lesquels BMCE CAPITAL BOURSE est en deal. Vendre Alléger Conserver Accumuler Achat -15% -6% +6% +15% Disclaimer : La Direction Analyse & Recherche de BMCE Capital est désignée par BMCE Capital Bourse, société de bourse constituée sous forme de société anonyme au capital social de MAD 10 000 000, dont le siège social est sis 140, Avenue Hassan II, Tour BMCE, Casablanca, inscrite au Registre de Commerce de Casablanca sous le N° 77 971, autorisée par l’agrément du Ministère des Finances N° 3/26, en tant qu’entité en charge de la production de l’ensemble des publications boursières de BMCE Capital Bourse. Le détachement du bureau Analyse & Recherche de la société de Bourse a été opéré courant l’exercice 2000, afin de garantir une plus grande indépendance éditoriale dans l’exercice des fonctions de production et d’éviter ainsi, de manière maximale, la survenance de risques de conflits d’intérêts. La Direction Analyse & Recherche a mis en place une organisation et des procédures, notamment une muraille de chine, destinées à garantir l’indépendance des analystes financiers et la primauté des intérêts des clients. Aussi, Il est instauré une période de black-out, allant de la date de début de l’élaboration de la note de recherche jusqu’à trois mois après sa publication, durant laquelle les analystes financiers s’interdisent de négocier des actions pour leur propre compte en relation avec les émetteurs et les secteurs qu’ils suivent. Le présent document a été préparé par la Direction Analyse & Recherche et publié conformément aux procédures en vigueur. Les informations contenues dans le présent document proviennent de différentes sources dignes de foi, mais ne sauraient en cas de préjudice résultant de l’utilisation de ces informations, engager la responsabilité de la Direction Analyse &Recherche, ni de BMCE Capital ni de BMCE Capital Bourse, y compris en cas d’imprudence ou de négligence. Les informations contenues dans le présent document, et toute opinion exprimée dans celui-ci ne constituent en aucun cas une incitation à l’investissement en bourse. Elles ne sont données qu’à titre indicatif et ne sauraient être assimilées à un quelconque conseil. En particulier, tout revenu provenant des titres objet de la présente analyse peut fluctuer et les cours de ces titres peuvent évoluer à la hausse comme à la baisse. Ainsi, les investisseurs peuvent récupérer moins que leur investissement initial et les performances passées ne présument en rien des performances futures. Aussi, les taux de change des devises peuvent avoir une incidence négative sur la valeur, prix ou revenus des titres mentionnés dans le présent document. En outre, les investisseurs étrangers qui détiennent des titres assument effectivement un risque devises. Le présent document a été préparé à l’intention des seuls clients de BMCE Capital et BMCE Capital Bourse ; il est destiné au seul usage interne des destinataires. Ce document s’adresse à des investisseurs avertis aux risques liés aux marchés financiers. Si un particulier venait à être en possession du présent document, il ne devra pas fonder son éventuelle décision d’investissement uniquement sur la base dudit document et devra consulter ses propres conseillers. Les investisseurs devront solliciter des conseils financiers pour s’assurer des stratégies d’investissement examinées ou recommandées dans le présent document, et devraient comprendre que des opinions relatives aux perspectives futures peuvent ne pas se réaliser. La Direction Analyse & Recherche, BMCE Capital et BMCE Capital Bourse déclinent individuellement et collectivement toute responsabilité au titre du présent document et ne donnent aucune garantie quant à la réalisation des objectifs et recommandations formulés dans la présente note ni à l’exactitude et la véracité des informations qui y sont contenues. Toute utilisation, communication, reproduction ou distribution non autorisée du présent document est interdite. Les informations et explications reproduites dans cette étude sont l’expression d’une opinion; elles sont données de bonne foi et sont susceptibles d’être changées sans préavis.ANALYSE & RECHERCHE 4
  5. 5. Flash BMCE Capital Bourse 24 février 2011 Sales Analyse & Recherche Youssef Benkirane - Président du Directoire Fadwa Housni - Directeur Mehdi Bouabid, Anass Mikou, Mamoun Kettani Hicham Saâdani – Directeur Adjoint Abdelilah Moutasseddik Zahra Lazrak, Aïda Mejatti Alami, Ghita Benider, Hajar Tahri, Amine Bentahila, Nasreddine Lazrak, Ismail El Kadiri Trading Electronique Badr Tahri – Directeur Hamza Chami BMCE CAPITAL BOURSE Société de Bourse S.A. www.bmcecapitalbourse.com © Février 2011ANALYSE & RECHERCHE 5

×