Flash Valeur RISMA de Mars 2011 BKB

969 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
969
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
131
Actions
Partages
0
Téléchargements
16
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Flash Valeur RISMA de Mars 2011 BKB

  1. 1. www.bourse-maroc.forume.biz Flash BMCE Capital Bourse 31 Mars 2011 RISMA Accumuler (Inchangée) Objectif de cours : MAD 301 TOURISME Cours au 29 03 11: MAD 266,7 En attendant la montée en puissance du SOFITEL RABATM MAD 2009 2010 2011E 2012P 2013PCA cons 924,6 1 136,9 1 296,0 1 620,0 1 863,0 Tirant amplement profit de la reprise de l’activité touristique au niveau Var % 23,0% 14,0% 25,0% 15,0% national comme en atteste la hausse de 11% des arrivées touristiques etREX cons 21,8 127,5 184,4 238,1 292,8 des nuitées globales en 2010, les revenus consolidés de RISMA affichent Var % 485,3% 44,7% 29,1% 23,0% une progression significative de 23% à M MAD 1 136,9 (vs. nos prévisionsMOP 2,4% 11,2% 14,2% 14,7% 15,7%RNPG -148,9 10,0 44,0 106,5 113,0 de M MAD 1 091,1) et ce, comparativement à une année auparavant. Var % NS 337,8% 142,3% 6,1% Ce redressement trouve son origine dans :MN NS 0,9% 3,4% 6,6% 6,1%RoE NS 0,8% 2,9% 5,0% 5,2% • La bonne performance du SOFITEL Rabat JARDIN DES ROSES quiROCE 0,5% 2,7% 3,5% 3,7% 4,6% génère à lui seul près de 14% du total du chiffre d’affaires àGearing 214,4% 157,3% 143,1% 114,7% 104,3%P/E NS 165,5x 37,8x 15,6x 14,7x M MAD 162 ;P/B 1,8x 1,3x 1,1x 0,8x 0,8xD/Y 0,0% 0,0% 0,0% 0,0% 1,5% • La hausse de 4 points du TO global (taux d’occupation) à 64% ; Source : Estimations BMCE Capital • L’appréciation de 14% du PMC (prix moyen par chambre) à MAD 898 TTC ; • L’amélioration de 21% du RevPar (revenu moyen par chambre) à MAD 572 contre MAD 474 une année auparavant… • …Compensant largement le repli de 4% à M MAD 210 des revenus Cours et moyenne mobile de l’hôtellerie milieu de gamme suite principalement à la fermeture du CORALIA PALMARIVA pour rénovation. 450 Pour sa part, le GOP consolidé (Gross Operating Profit, soit le résultat opérationnel avant amortissements, loyers, taxes, frais financiers et 400 redevances) se hisse de 48% pour se fixer à M MAD 507, portant la 350 marge de GOP à 45% contre 37% une année auparavant (contre une 300 hausse de 2 points en PCC). Cette embellie est redevable notamment à la réouverture du SOFITEL Rabat JARDIN DES ROSES qui draine M MAD 61 de GOP (contre M MAD – 46 à fin 2009). 250 200 03-08 11-08 07-09 03-10 11-10 Compte tenu de l’amélioration du GOP combinée à la réduction des loyers suite à la fermeture du CORALIA PALMARIVA Analyste(s) : Marrakech, l’EBE passe de M MAD 161 en 2009 à M MAD 314 en 2010 (+95%), établissant la marge d’EBITDA à 28% (contre 17% une année Ismail El Kadiri i.elkadiri@bmcek.co.ma auparavant). A PCC, l’EBITDA se fixe à M MAD 270, en hausse de 33% par rapport à fin 2009. Hicham SAADANI h.saadani@bmcek.co.ma De son côté, le résultat d’exploitation consolidé se bonifie de 5,9x pour s’établir à M MAD 127,5 (vs. nos prévisions de M MAD 139,2), renforçant de 8,9 points la marge opérationnelle à 11,2%. ANALYSE & RECHERCHE 1
  2. 2. Flash BMCE Capital Bourse 31 Mars 2011 Le résultat financier creuse, quant à lui, son déficit à M MAD – 103,6 contre M MAD – 69,4 suite principalement à l’alourdissement de l’endettement net. Compte tenu d’une quote-part dans le résultat net des sociétés mises en équivalence de M MAD – 11,6, le résultat net de l’ensemble consolidé s’établit à M MAD 29,1 contre M MAD –135,6 une année auparavant. Pour sa part et compte tenu des intérêts minoritaires déficitaires et de M MAD – 19,1, le résultat net part du Groupe se fixe à M MAD 10,0 (vs. nos prévisions de M MAD 3,2) contre un déficit de M MAD -148,9 une année auparavant, établissant la marge nette à 0,9%. Ce RNPG se décompose en 2010 comme suit : • M MAD 89 provenant de l’exploitation du parc arrivé à maturité (hôtels en exploitation par RISMA depuis de 2 ans hors clubs CORALIA) ; • M MAD -53 issus de l’exploitation des hôtels et projets « ou ouverture » (hôtels 3 étoiles en exploitation par RISMA depuis moins de 2 ans et participation dans SAEMOG) affectés par le poids des amortissements et des frais financiers ; • M MAD – 4 (vs. M MAD -19 en 2009) provenant des Clubs CORALIA améliorés en 2010 grâce à la fermeture du CORALIA PALMARIVA Marrakech pour rénovation ; • Et, M MAD -22 de coûts de support. Côté bilanciel, les capitaux propres consolidés de RISMA s’élèvent à M MAD 948,2 à fin décembre 2010, pour un total bilan de M MAD 3 939,2 (contre M MAD 3 494,6 une année auparavant). De son côté, l’endettement net de la société se hisse de 4,8% à M MAD 2 070,7, établissant le niveau de gearing à 160,5% contre 214,3% une année auparavant, suite à l’émission d’Obligations Remboursables en Action –ORA– portant sur M MAD 342,1. Il est à noter que RISMA a fait l’objet au cours de l’exercice 2009 d’un contrôle fiscal portant sur l’IS, l’IR, la TVA et la Retenue à la source au titre des exercices 2005, 2006, 2007 et 2008 pour un montant de M MAD 181. A ce titre, la société a contesté dans ses réponses la majeure partie des redressements notifiés par l’Administration Fiscale, bien qu’elle ait constitué, sur la base des estimations de ses conseillers fiscaux, une provision pour faire face à ce risque. Un plan de développement 2008-2012 qui suit son cours Désirant profiter pleinement du potentiel du secteur touristique national durant les prochaines année et en dépit des fortes tensions politiques au niveau de la région du Maghreb en 2011, RISMA ambitionne de poursuivre son plan de développement 2008-2013 devant lui permettre d’atteindre à terme une taille critique de 5 000 chambres via 40 unités hôtelières et ce, pour un investissement global de MAD 1,8 Md.ANALYSE & RECHERCHE 2
  3. 3. Flash BMCE Capital Bourse 31 Mars 2011 Cette augmentation de la capacité litière du Groupe hôtelier devrait se concrétiser principalement à travers : • L’achèvement en cours des deux dernières unités SOFITEL à savoir le Sofitel CCC (pour 171 chambres) et du Sofitel Atlantic Agadir (pour 173 chambres) dont les ouvertures sont prévues entre 2011 et 2012 ainsi que la rénovation du Sofitel Marrakech ; • La poursuite du développement de 8 unités Etap’Hôtel dont les ouvertures sont prévues sur la période 2011-2012 ; • Et, la réalisation de deux nouvelles unités sous les enseignes Ibis à Casablanca et Rabat ainsi qu’un Novotel à Casablanca pour des ouvertures en 2013. Signalons qu’en post clôture, la société a inauguré en janvier 2011 le nouvel IBIS à Tanger d’une capacité de 196 chambres tandis que le premier hôtel de la station MOGADOR, dont RISMA détient 40%, (SOFITEL MOGADOR GOLF & SPA) a été inauguré le 7 mars 2011. Des nouvelles ambitions de croissance nécessitant un nouvel appel d’air Porté par sa dynamique de croissance et désirant profiter du foncier stratégique pour d’éventuels projets futurs, la société vient de définir un nouveau plan de développement pour la période 2014-2020 visant principalement à atteindre 65 unités hôtelières et 10 000 chambres à horizon 2020. Pour accompagner ce plan de développement ambitieux, le Conseil de Surveillance de RISMA a approuvé à l’unanimité le principe d’une augmentation de capital de M MAD 500 (sur 2012-2013), devant permettre à la société de procéder principalement à: L’accélération du développement sur le segment économique dans les grandes villes économiques du Royaume (IBIS, ETAP et NOVOTEL) pour MAD 2 Md d’investissements supplémentaires ; Le développement de la présence du Groupe dans les zones logistiques en création ; La rénovation du parc existant pour maintenir la compétitivité et l’attractivité des unités actuelles en activité ; L’accompagnement du projet de la station AZUR MOGADOR ; Et, le déploiement du concept SO à Casablanca et à Rabat (concept évolutif de restauration et d’animation) pour un investissement unitaire variant entre M MAD 35 et M MAD 40.ANALYSE & RECHERCHE 3
  4. 4. Flash BMCE Capital Bourse 31 Mars 2011 Sur le plan stratégique, la société entend (i) renforcer son partenariat avec ACCOR durant les prochaines années, (ii) sortir des hôtels en location à horizon de 2 ans sauf pour le cas des SOFITEL et (iii) réaliser un équilibrage entre la clientèle affaires / loisirs et luxe /économique. Côté rémunération des actionnaires et au vu de l’ampleur du programme d’investissement de la société, le Top Management de la société ne prévoit pas a priori de distribution de dividendes avant 2013. Signalons, enfin, que la société table sur un RNPG de M MAD 204 à horizon 2014 suite à la montée en puissance escomptée des unités SOFITEL MARRAKECH et SOFITEL RABAT ainsi que l’arrivée à maturité du parc IBIS. Pour notre part , nous tablons pour la société sur la réalisation d’un chiffre d’affaires de M MAD 1 296,0 (+14%) en 2011 et de M MAD 1 620,0 (+25%) en 2012. Pour sa part, le résultat net devrait se fixer à M MAD 44,0 (soit un bond de 4x) en 2011 et à M MAD 106,5 (+142%) en 2012. Une opinion toujours positive En s’appuyant sur la méthode d’actualisation des cash-flows futurs –DCF– et en se basant sur les hypothèses suivantes : • Un TCAM du chiffre d’affaires de 8,8% sur la période 2011-2020 ; • Une marge d’EBITDA moyenne de 29,0% sur la période 2011-2020, stabilisée à 27,2% en année terminale ; • Un taux d’actualisation de 8,8%, tenant compte de : • Taux sans risque : 4,11% ; • Prime de risque marché actions : 7,1% ; • Gearing cible : 50% ; • Et, un taux de croissance à l’infini de : 2%. Sur la base de ce qui précède, nous aboutissons à un cours cible de MAD 301 (vs. MAD 334 en novembre 2011) et recommandons d’accumuer le titre dans les portefeuilles compte tenu d’un cours de MAD 267 observé le 30 mars 2011.ANALYSE & RECHERCHE 4
  5. 5. Flash BMCE Capital Bourse Système de recommandation : La recommandation adoptée par la Direction Analyse & Recherche de BMCE Capital est déterminée en fonction du potentiel de hausse ou de baisse de la valeur en question à horizon 12 mois. La Direction Analyse & Recherche retient cinq recommandations : Achat, Accumuler, Conserver, Alléger et Vendre. Dans des cas spécifiques et pour une courte période, l’analyste peut choisir de suspendre son opinion, auquel cas il utilise la mention Suspendu. Définition des différentes recommandations : ▪ Achat : pour un upside supérieur à 15% ; ▪ Accumuler : pour un upside compris entre +6% et +15% ; ▪ Conserver : pour des écarts variant entre –6% et +6% ; ▪ Alléger : pour un downside compris entre –6% et –15% ; ▪ Vendre : pour un downside compris supérieur à –15% ; ▪ Suspendu : la recommandation est suspendue en raison d’une opération capitalistique (OPA, OPE ou autre). Vendre Alléger Conserver Accumuler Achat -15% -6% +6% +15% Disclaimer : La Direction Analyse & Recherche de BMCE Capital est désignée par BMCE Capital Bourse, société de bourse constituée sous forme de société anonyme au capital social de MAD 10 000 000, dont le siège social est sis 140, Avenue Hassan II, Tour BMCE, Casablanca, inscrite au Registre de Commerce de Casablanca sous le n° 77 971, autorisée par l’agrément du Ministère des Finances n° 3/26, en tant qu’entité en charge de la production de l’ensemble des publications boursières de BMCE Capital Bourse. Le détachement du bureau Analyse & Recherche de la société de Bourse a été opéré courant l’exercice 2000, afin de garantir une plus grande indépendance éditoriale dans l’exercice des fonctions de production et d’éviter ainsi, de manière maximale, la survenance de risques de conflits d’intérêts. La Direction Analyse & Recherche a mis en place une organisation et des procédures (ou Muraille de Chine) destinées à garantir l’indépendance des analystes financiers et la primauté des intérêts des clients. Il est notamment stipulé une période de black-out, allant de la date de début de l’élaboration de la note de recherche jusqu’à 3 mois après sa publication, durant laquelle les analystes financiers s’interdisent de négocier des actions pour leur propre compte en relation avec les émetteurs et les secteurs qu’ils suivent. Toute utilisation, communication, reproduction ou distribution non autorisée du présent document est interdite. Les informations et explications reproduites dans cette étude sont l’expression d’une opinion ; elles sont données de bonne foi et sont susceptibles d’être changées sans préavis. Il est strictement interdit de reproduire le présent document intégralement ou en partie ou de le transmettre à des tiers sans autorisation. Le présent document a été préparé par la Direction Analyse & Recherche et publié conformément aux procédures en vigueur. Les informations contenues dans le présent document proviennent de différentes sources dignes de foi, mais ne sauraient engager notre responsabilité. Les informations contenues dans le présent document, et toute opinion exprimée dans celui-ci ne constituent en aucun cas une incitation à l’investissement en Bourse. Ce document s’adresse à des investisseurs avertis aux risques liés aux marchés financiers. Le présent document a été préparé à l’intention des seuls clients de BMCE Capital, BMCE Capital Bourse et de Medicapital Bank et de la Direction Commerciale, Marketing, Communication de BMCE Capital. Ils ne répondent pas aux objectifs d’investissement, à la situation financière ou aux besoins particuliers de tout individu susceptible de les recevoir. Il est déconseillé de prendre une décision sur la seule foi de ce document. Les investisseurs devraient solliciter des conseils financiers pour s’assurer de l’opportunité d’acheter les titres ou les stratégies d’investissement examinés ou recommandés dans le présent document, et devraient comprendre que des opinions relatives aux perspectives futures peuvent ne pas se réaliser. Les investisseurs devraient noter que tout revenu provenant de ces titres peut fluctuer et que le cours des titres peut évoluer à la hausse comme à la baisse. Ainsi, les investisseurs peuvent récupérer moins que leur investissement initial. Les performances passées ne présument en rien des performances futures. Les taux de change des devises peuvent avoir une incidence négative sur la valeur, prix ou revenus des titres mentionnés dans le présent document. En outre, les investisseurs étrangers qui détiennent des titres assument effectivement un risque devises. Cette recherche est destinée au seul usage interne du destinataire, sauf notre accord préalable. Si un particulier venait à être en possession du présent document, il ne devra pas fonder son éventuelle décision d’investissement uniquement sur la base dudit document mais devra consulter ses propres conseils.ANALYSE & RECHERCHE 5
  6. 6. Youssef Benkirane - Président du Directoire Analyse & RechercheSales Fadwa Housni - DirecteurMehdi Bouabid, Anass Mikou, Mamoun Kettani Hicham Saâdani – Directeur AdjointAbdelilah Moutasseddik Zahra Lazrak, Aida Alami, Ghita Benider, Amine Bentahila, Nasreddine Lazrak, Ismail El Kadiri,Trading Electronique Hajar TahriBadr Tahri – DirecteurHamza Chami BMCE CAPITAL BOURSE Société de Bourse S.A. © Mars 2011 www.bmcecapitalbourse.com Tour BMCE, Rond Point Hassan II, Casablanca — Tél : +212 5 22 49 89 76 - Fax +212 5 22 26 98 60

×