Enquête canadienne sur la qualité  de l’information géospatiale        Marc Gervais a.-g., Ph.D.        Yvan Bédard ing., ...
Plan de la présentation Informations générales Pourquoi ? (Dichotomie producteur vs utilisateur) Comment ? (Cadre théor...
Informations générales             Projet GEOIDE IV-23 : Protection du public et  Qui ?      diffusion éthique de l’inform...
Pourquoi ? L’IG sert principalement d’assise à des décisions de nature  opérationnelle ou stratégique [Gervais et al., 20...
Pourquoi ?                 La vision du producteur Exemple de clause d’exonération de responsabilité :« Le Canada ne fait...
Pourquoi ?                 La vision du producteur Exemple de clause d’exonération de responsabilité :« LA VILLE ne met à...
Pourquoi ?                     La vision du producteur Exemple de clause d’exonération de responsabilité :« TomTom et ses...
Pourquoi ?                      La vulnérabilité de l’utilisateurDélai déraisonnable suite à un appel d’incendie(Incomplét...
Pourquoi ?                   La vulnérabilité de l’utilisateur• Écrasement d’un avion et mort des passagers  (Erreur d’éch...
Pourquoi ?                   La vulnérabilité de l’utilisateur• Mort d’une skieuse égarée  (Incomplétude, sentier manquant...
Pourquoi ?La vulnérabilité de l’utilisateur                                                       Le Soleil,              ...
Pourquoi ?La vulnérabilité de l’utilisateur                                                       Le Soleil,              ...
Pourquoi ?La vulnérabilité de l’utilisateur                                             5 octobre 2011      Géomatique 201...
Pourquoi ? Ils sont fous cesutilisateurs!                Géomatique 2011, Montréal le 13 octobre                          ...
Comment ? (cadre théorique)      Stratégie de gestion des risques1.Indifférence            Géomatique 2011, Montréal le 13...
Comment ? (cadre théorique)      Stratégie de gestion des risques2. Évitement            Géomatique 2011, Montréal le 13 o...
Comment ? (cadre théorique)       Stratégie de gestion des risques3. Transfert               Géomatique 2011, Montréal le ...
Comment ? (cadre théorique)      Stratégie de gestion des risques4. Contrôle              Géomatique 2011, Montréal le 13 ...
Sur quoi ?         Questions générales de recherche1. Dans quelle mesure les producteurs et les utilisateurs sont-ils   co...
Sur quoi ?        Questions spécifiques / Producteurs1. Quelles sont la nature et l’ampleur des dommages payés suite   à d...
Sur quoi ?         Questions spécifiques /Utilisateurs1. Quel est le niveau de préoccupation des utilisateurs par   rappor...
Sur quoi ?                 Corrélations possibles                                Profil deInfluence de                 l’o...
Conclusion1. Premier sondage de cette envergure au Canada et   possiblement ailleurs dans le monde;2. Collaboration nécess...
Nos partenaires Gouvernement FédéralGouvernement ProvincialPartenaires internationaux     Partenaire privé                ...
Notre site web      (en reconstruction)(http://dataquality.scg.ulaval.ca)      Géomatique 2011, Montréal le 13 octobre 201...
Merci de votre attention !        Géomatique 2011, Montréal le 13 octobre 2011   26
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Enquête pancanadienne sur la gestion des risques découlant de l'utilisation des données géospatiales

526 vues

Publié le

Dans le cadre du projet IV-23 financé par le Réseau de centres d’excellence GEOIDE, une grande consultation pancanadienne sera menée au cours des prochains mois afin d’identifier les différentes stratégies de gestion des risques mis en œuvre autant par les utilisateurs que les producteurs de données géospatiales lorsqu’ils sont confrontés à des problèmes reliés à la qualité des données géospatiales. La présentation vise à présenter le contenu de ce sondage qui est une première au Canada et probablement aussi dans le monde. Dans le domaine de la gestion des risques, il existe principalement quatre stratégies possibles lorsqu’un individu ou une organisation est confrontée à une situation qui peut potentiellement occasionnée des dommages qu’ils soient financiers, corporels ou moraux. Elles sont successivement l’indifférence, l’évitement, le contrôle et le transfert. Le sondage vise spécifiquement à identifier les stratégies adoptées autant par les producteurs que les utilisateurs. De plus, le questionnaire soumis aux participants permettra de circonscrire la compréhension et la sensibilité des participants face aux risques découlant autant de la diffusion que de l’utilisation des données géospatiales et de voir dans quelle mesure la compréhension est la même chez les producteurs et les utilisateurs de données géospatiales.

Publié dans : Technologie
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
526
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
10
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Enquête pancanadienne sur la gestion des risques découlant de l'utilisation des données géospatiales

  1. 1. Enquête canadienne sur la qualité de l’information géospatiale Marc Gervais a.-g., Ph.D. Yvan Bédard ing., Ph.D. Suzie Larrivée B.Sc. Tania Roy B.Ing. Sonia Rivest M.Sc. Géomatique 2011, Montréal
  2. 2. Plan de la présentation Informations générales Pourquoi ? (Dichotomie producteur vs utilisateur) Comment ? (Cadre théorique) Sur quoi ? (Questions de recherche et analyse) Conclusion Géomatique 2011, Montréal le 13 octobre 2011 2
  3. 3. Informations générales Projet GEOIDE IV-23 : Protection du public et Qui ? diffusion éthique de l’information géospatiale Quoi ? Sondage sur le Web Quand? Fin 2011 ou début 2012 Où? À travers le CanadaAvec qui ? GéoConnections + CIT-S + ACSG ??? Géomatique 2011, Montréal le 13 octobre 2011 3
  4. 4. Pourquoi ? L’IG sert principalement d’assise à des décisions de nature opérationnelle ou stratégique [Gervais et al., 2007; Harding, 2005] Que vaut une décision basée sur l’IG dont la qualité est mal connue ou mal comprise ? [Vasseur et al., 2005] L’IG peut être totalement inappropriée pour certaines applications [Chrisman, 2005; Harding, 2005; Tate et Fisher, 2005] L’incertitude inhérente à l’IG expose les utilisateurs à des conséquences indésirables [Hunter et De Bruin, 2005; Hunter, 1999] Géomatique 2011, Montréal le 13 octobre 2011 4
  5. 5. Pourquoi ? La vision du producteur Exemple de clause d’exonération de responsabilité :« Le Canada ne fait aucune représentation et ne donne aucunegarantie quant aux données, expresse ou tacite, découlant de la loiou dautres sources, en ce qui concerne entre autres leur efficacité,leur intégralité, leur exactitude ou leur pertinence aux fins dunusage particulier. Le Canada naccepte aucune responsabilitéquant aux dommages et aux pertes découlant de lutilisation desdonnées » (Le souligné est de nous). (Source : http://atlas.nrcan.gc.ca) Géomatique 2011, Montréal le 13 octobre 2011 5
  6. 6. Pourquoi ? La vision du producteur Exemple de clause d’exonération de responsabilité :« LA VILLE ne met à jour les cartes que de façon périodique. Parconséquent, la Ville ne peut garantir que les cartes disponibles sontà jour.La VILLE ne garantit daucune façon que les informations,apparaissant sur les cartes accessibles sur son portail, sontcomplètes ou exactes.LA VILLE décline toute responsabilité quelle quelle soit,notamment quant à lutilisation ou les conclusions tirées à partirdes données cartographiques » (Le souligné est de nous). (Source : http://www.ville.laval.qc.ca) Géomatique 2011, Montréal le 13 octobre 2011 6
  7. 7. Pourquoi ? La vision du producteur Exemple de clause d’exonération de responsabilité :« TomTom et ses Fournisseurs proposent le Logiciel et le Matériel EN L’ÉTATAVEC TOUS LEURS DÉFAUTS et déclinent par la présente Garantie Limitée touteautre garantie ou condition expresse, implicite ou statutaire, notamment et sansaucune restriction, les garanties implicites (éventuelles), les obligations ou lesconditions de qualité satisfaisante, d’utilisation dans un but particulier, defiabilité ou de disponibilité, d’exactitude ou d’exhaustivité des réponses, desrésultats, des efforts professionnels, d’absence de virus et d’absence denégligence pour le Logiciel et/ou le Matériel, et la fourniture ou l’absence defourniture de support ou autres services, informations, logiciels et contenuassociés par le Logiciel et/ou le Matériel, ou résultant de l’utilisation du Logicielet/ou du Matériel » (Le souligné est de nous). (Source : http://www.tomtom.com) Géomatique 2011, Montréal le 13 octobre 2011 7
  8. 8. Pourquoi ? La vulnérabilité de l’utilisateurDélai déraisonnable suite à un appel d’incendie(Incomplétude, adresse manquante)[Bayus c. Coquitlam (City), 1993; Bell c. Winnipeg (City), 1993] Géomatique 2011, Montréal le 13 octobre 2011 8
  9. 9. Pourquoi ? La vulnérabilité de l’utilisateur• Écrasement d’un avion et mort des passagers (Erreur d’échelle sur une carte d’approche) [Aetna Casualty & Surety Co. c. Jeppesen & Co., 1981] Géomatique 2011, Montréal le 13 octobre 2011 9
  10. 10. Pourquoi ? La vulnérabilité de l’utilisateur• Mort d’une skieuse égarée (Incomplétude, sentier manquant) [Rudko c. Canada, 1983] Géomatique 2011, Montréal le 13 octobre 10 2011
  11. 11. Pourquoi ?La vulnérabilité de l’utilisateur Le Soleil, 19 septembre 2010 Géomatique 2011, Montréal le 13 octobre 2011 11
  12. 12. Pourquoi ?La vulnérabilité de l’utilisateur Le Soleil, 4 mars 2011 Géomatique 2011, Montréal le 13 octobre 2011 12
  13. 13. Pourquoi ?La vulnérabilité de l’utilisateur 5 octobre 2011 Géomatique 2011, Montréal le 13 octobre 2011 13
  14. 14. Pourquoi ? Ils sont fous cesutilisateurs! Géomatique 2011, Montréal le 13 octobre 14 2011
  15. 15. Comment ? (cadre théorique) Stratégie de gestion des risques1.Indifférence Géomatique 2011, Montréal le 13 octobre 2011 15
  16. 16. Comment ? (cadre théorique) Stratégie de gestion des risques2. Évitement Géomatique 2011, Montréal le 13 octobre 2011 16
  17. 17. Comment ? (cadre théorique) Stratégie de gestion des risques3. Transfert Géomatique 2011, Montréal le 13 octobre 2011 17
  18. 18. Comment ? (cadre théorique) Stratégie de gestion des risques4. Contrôle Géomatique 2011, Montréal le 13 octobre 2011 18
  19. 19. Sur quoi ? Questions générales de recherche1. Dans quelle mesure les producteurs et les utilisateurs sont-ils conscients des risques encourus lors de l’usage de l’IG ?2. Quelles sont les stratégies de gestion du risque mises en oeuvre ?3. Quelle est la perception des producteurs et des utilisateurs quant à l’imputabilité du risque ?4. Est-ce que l’IG émanant des agences gouvernementales devrait être plus fiable que celle émanant de l’entreprise privée ?5. Quelle est la perception du rôle joué par les métadonnées en tant qu’outil de prévention des risques ? Géomatique 2011, Montréal le 13 octobre 2011 19
  20. 20. Sur quoi ? Questions spécifiques / Producteurs1. Quelles sont la nature et l’ampleur des dommages payés suite à des recours en responsabilité civile ?2. Quelles sont les prévisions pour le futur ?3. Quelles sont la nature et l’ampleur des plaintes reçues concernant la qualité de l’IG distribuée ou diffusée ?4. Quelles sont les mesures préventives mises en oeuvre afin de minimiser les risques d’usages inappropriés de l’IG distribuée ou diffusée ? Géomatique 2011, Montréal le 13 octobre 2011 20
  21. 21. Sur quoi ? Questions spécifiques /Utilisateurs1. Quel est le niveau de préoccupation des utilisateurs par rapport à la qualité de l’IG ?2. Quelles sont l’ampleur et la nature des dommages encourus suite à l’utilisation de l’IG ?3. Quelles sont les mesures préventives mises en oeuvre pour se prémunir contre des dommages éventuels ?4. Comment font les utilisateurs pour évaluer l’aptitude d’un jeu de données à satisfaire leurs besoins ?5. Quels sont les services et/ou produits qu’aimeraient avoir les utilisateurs pour pouvoir évaluer les risques ? Géomatique 2011, Montréal le 13 octobre 2011 21
  22. 22. Sur quoi ? Corrélations possibles Profil deInfluence de l’organisation Profil du la source répondant Stratégies Producteur ou Imputabilité adoptées utilisateur du risque Dommages Rôle deset/ou plaintes Importance métadonnées de la qualité Géomatique 2011, Montréal le 13 octobre 2011 22
  23. 23. Conclusion1. Premier sondage de cette envergure au Canada et possiblement ailleurs dans le monde;2. Collaboration nécessaire de l’industrie, ce sondage est pour vous !3. Résultats diffusés dans Géomatica ?4. Sondage reproductible ailleurs (France, Hollande, Australie – Eurogeographics, Certu, etc.). Géomatique 2011, Montréal le 13 octobre 2011 23
  24. 24. Nos partenaires Gouvernement FédéralGouvernement ProvincialPartenaires internationaux Partenaire privé Géomatique 2011, Montréal le 13 octobre 2011 24
  25. 25. Notre site web (en reconstruction)(http://dataquality.scg.ulaval.ca) Géomatique 2011, Montréal le 13 octobre 2011 25
  26. 26. Merci de votre attention ! Géomatique 2011, Montréal le 13 octobre 2011 26

×