Normalisation de la maquette 3D à la Ville de Montréal

2 395 vues

Publié le

Normalisation de la maquette 3D à la Ville de Montréal __________________________________________________ Buts de la maquette 3D urbaine : Gestion du territoire par sa représentation et sa documentation ; Communication des projets d’aménagement ; Concertation entre l’administration municipale, les utilisateurs et les citoyens ; Intégration de projets et simulations multiples. Exemples de modélisation 3D à la Ville de Montréal, à partir de : Stéréogrammétrie de photographies aériennes ; Télémétrie mobile terrestre ; Levé d’arpentage avec logiciel DAO mobile ; Levé laser par balayage scanner à haute densité ; Combinaison des méthodes. Importance de l’intégration des levés entre eux et de leur référencement géo-spatial Obligations et limites quant à la réalité objective de la représentation tridimensionnelle du territoire Exemples de diffusion de la modélisation 3D à la Ville de Montréal Viewer 3D Logiciel d’animation et de simulation GIS 3D Nécessité de la normalisation de la Maquette 3D Niveau de détail de la modélisation (LOD) Niveau de précision de la modélisation (LOP) La Charte d’éthique 3D mentionner à quelles fins est réalisé la représentation 3D ; ne pas modifier, manipuler, dissimuler des données et informations afin de transformer la réalité. utilisation de données qualifiées et suffisantes pour représenter le territoire ; origine ou source de la données type de levé réalisé précision de la donnée son géoréférencement date de sa création traitements exécutés niveau de détail type de rendu … Engagement des signataires à la charte d’éthique 3D Respecter ses principes Promouvoir la charte Communication et utilisations de la maquette 3D

Publié dans : Technologie
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 395
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
8
Actions
Partages
0
Téléchargements
29
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Normalisation de la maquette 3D à la Ville de Montréal

  1. 1. Normalisation de maquette 3D à la Ville de Montréal Richard Mongeau a.g., M.Sc. Arpenteur-géomètre chef d’équipe Division Géomatique Direction de la réalisation des travaux Service Infrastructure, Transport et Environnement Charte d’éthique 3D pour une utilisation crédible de la représentation tridimensionnelle du territoire fondée sur des données avérées Laurent Niggeler Hervé Halbout Directeur et Géomètre cantonal Consultant SIG et 3D Service de la mensuration officielle Société HALBOUT Consultants République et canton de Genève France Département du territoire
  2. 2. MAQUETTE 3D URBAINE Gestion du territoire ¾Sa représentation 3D moderne ancienne Louis XV- Musée des Plans et Reliefs, Paris
  3. 3. MAQUETTE 3D URBAINE Gestion du territoire ¾Sa documentation Cadastre intégré dans un SIG 3D Compilation du cadastre avant rénovation Cadastre rénové Cadastre illustré sur MNT
  4. 4. MAQUETTE 3D URBAINE Communication des projets d’aménagement Imaginer la Place d’Armes
  5. 5. MAQUETTE 3D URBAINE Intégration de projets et simulation Hôpital Général de Montréal Actuel Projeté
  6. 6. MAQUETTE 3D URBAINE Technologies d’acquisition de données Caméra multispectrale pour Télémétrie mobile terrestre photographies aériennes Levé d’arpentage avec DAO mobile Laser scanner à haute densité Lidar
  7. 7. MAQUETTE 3D URBAINE Données acquises Photographies aériennes Télémétrie mobile terrestre Levé d’arpentage avec DAO mobile Laser scanner à haute densité Lidar Canopée: Vue de plan
  8. 8. MAQUETTE 3D URBAINE Référence spatiale Méthodes conventionnelles et GPS
  9. 9. MAQUETTE 3D URBAINE Intégration de données et informations mutliples géo-référencées 2e étage et +: 5 - 15 cm 2e étage et +: 5 - 15 cm Validation 0 – 4 cm RDC: 0 – 4 cm RDC: 0 – 4 cm + 16 cm Plan d’arpentage foncier PRÉCISION -A : 0 – 4 cm (vert) Plan et profil -B : 5 - 15 cm (bleu) -C : + 16 cm (magenta) -D: déduit (rouge)
  10. 10. MAQUETTE 3D URBAINE Diffusion Animation 3D CAD 3D Viewer 3D
  11. 11. MAQUETTE 3D URBAINE FICHE TECHNIQUE 3D
  12. 12. MAQUETTE 3D URBAINE SIG 3D BÂTIMENTS 3D ESRI (ARC SCENE) ESRI (ARC GLOBE) MNT ESRI (ARC EXLORER) UTILITÉS PUBLIQUES... UTILITÉ RÔLE D’ÉVALUATION D’ÉVALUATION quelques cm et plus
  13. 13. MAQUETTE 3D URBAINE NORMALISATION DES TRAVAUX POUR LES TRAVAUX NORMES TECHNIQUES POUR LES TRAVAUX EXÉCUTÉS À L’INTERNE EXÉ CUTÉ EXÉCUTÉS À L’EXTERNE EXÉ CUTÉ
  14. 14. NORMALISATION (CityGML)
  15. 15. NORMES D’ÉTHIQUE 3D D’ÉTHIQUE
  16. 16. La 3D, notamment via les jeux vidéos, les films d’animation et les univers virtuels de type Second Life, a pris une place de plus en plus importante dans notre vie quotidienne ces dernières années.
  17. 17. Au delà des aspects purement divertissants, la 3D est aussi devenue un outil de communication grand public et d’aide à la prise de décision pour nombre de projets d’urbanisation ou immobilers.
  18. 18. Dès lors, il est très important que les images de modélisation 3D collent à la réalité et en aucun cas ne la biaise.
  19. 19. Les images 3D sont fabriquées par autant de sociétés ou cabinets spécialisés en infographie; le marché est très éclaté. La tentation peut être grande, par exemple pour les clients de ces sociétés, de demander à «enjoliver la réalité», soit pour rendre le projet plus séduisant, soit pour ne pas soulever certains problèmes qui pourraient le mettre en péril. Avec des conséquences parfois inattendues...
  20. 20. ? Ce fut cas avec avec le projet d’extension du bâtiment principal de l’OMC à Genève: la AVANT publication d’une image 3D non conforme à la réalité (photo retouchée avec tentative d’escamoter la présence d’arbres pour éviter la question ? de leur abattage) a déclenché une polémique et finalement desservi le projet. APRES
  21. 21. L’enjeu avec la Charte d’Ethique 3D est donc d’instaurer un code de bonne conduite pour les signataires, qui s’engagent à respecter d’un certain nombre de critères dans la fabrication de leurs images 3D.
  22. 22. • Pour éviter une utilisation abusive de la 3D lors de la présentation / promotion de projets. • Pour définir des pré-requis afin de certifier un produit utilisable par les collectivités publiques.
  23. 23. Un engagement • Nous voulons une utilisation crédible de la représentation du territoire, – en nous engageant à créer des images de synthèse ou des scènes tridimensionnelles sans manipulation afin d’éviter d’influencer à son insu le spectateur, le client, le décideur, – .. • Nous voulons faire preuve d’une totale transparence sur nos produits, – en fournissant les caractéristiques des données utilisées, … – ….. • Nous voulons sensibiliser les différents acteurs sur les principes de cette charte et faciliter la formation et la recherche dans la représentation tridimensionnelle du territoire, – en mettant en place un réseau de communication sur la représentation tridimensionnelle du territoire (club 3D), – …. Informations sous www.ge.ch/semo/3D

×