Plan d’intervention sur les réseaux
      d’égouts, d’aqueduc et de chaussées
          - présentation des processus
     ...
Plan de la présentation



1   Mise en contexte sur les PI
2   Présentation du projet
3   Contexte géomatique
4   Système ...
1 Mise en contexte sur les PI
1-Mise en contexte sur les PI



  Depuis 2004, le MAMROT exige que les municipalités déposent
  un plan d’intervention po...
1-Mise en contexte sur les PI (suite)



  À partir de ces informations, le plan d’intervention permet
  d’établir les pri...
2   Présentation du projet
2-présentation du projet

Voici les principaux objectifs du projet :
    Produire un plan d’intervention selon les normes ...
3   Contexte géomatique
3- Contexte géomatique


 Un des premiers constats effectués en début de mandat est
 que les données requises ne sont pas ...
3- Contexte géomatique (suite)
Parmi les principaux systèmes / bases de données en place on trouve :
   Le réseau d’égout ...
3- Contexte géomatique (suite)
 Les bris sur le réseau d’aqueduc sont conservés dans une base
 de données de type AS400.
 ...
4   Système et Processus implantés
4- Système et Processus implantés (suite)


  Les processus mis en place visent à assurer un certain degré
  d’automatisme...
4- Système et Processus implantés (suite)


  Base de données d’évènement (3)



     Intervention sur les
               ...
4- Système et Processus implantés (suite)



  Systèmes experts (3)



          Aqueduc       Égouts   Chaussées
        ...
4- Système et Processus implantés (suite)



  Entrepôt de données




             Entrepôt de données
        (inventair...
4- Système et Processus implantés (suite)



  Système de plan d’intervention
4- Système et Processus implantés (suite)

    Vue d’ensemble des systèmes et bases de données
             Intervention s...
4- Système et Processus implantés (suite)
  Les bases de données d’évènement
     Le projet a permis de synchroniser les d...
4- Système et Processus implantés (suite)

  Les systèmes experts (SE)
     Le projet a permis de mettre à jour les SE au ...
4- Système et Processus implantés (suite)
  Système expert – plan d’intervention
     Intègre les différents jeux de donné...
4- Système et Processus implantés (suite)


  Entrepôt de données
     Contient l’ensemble des données portant sur les rés...
4   Conclusion
5- Conclusion


 Prochains défis
    Intégrer GO-Cité dans le processus global.
    Alimenter directement l’entrepôt de do...
5- Conclusion (suite)


 Remerciement
    La Ville de Trois-Rivières tient à remercier le Consortium
    BPR/Dessau ainsi ...
Merci pour votre attention!
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Plan d'intervention de Trois-Rivière un projet d'intégration géomatique

1 525 vues

Publié le

Comme la majorité des municipalités du Québec, la Ville de Trois-Rivières a réalisé son plan d’intervention sur les réseaux d’aqueduc et d’égout afin de se conformer à la législation provincial. La ville de Trois-Rivières est la neuvième plus importante ville du Québec avec une population d’environ 130 000 habitants. Les réseaux d’aqueduc mesure environs 800 km, les réseaux d’égout 1200 km et le réseau de chaussée 1400 km. En 2006, la ville de Trois-Rivières a décidé de réaliser son plan d’intervention. Plutôt que de réaliser un plan d’intervention statique, la ville a décidé d’opter pour l’implantation d’un logiciel spécialisé. Ce logiciel spécialisé a été implanté de manière à s’alimenter directement à même les différentes banques de données de la ville. Parmi les différentes banques de données en place, mentionnons les systèmes experts suivants : gestion du réseau d’égouts, gestion du réseau d’aqueduc, gestion de l’état des chaussées ainsi que les banques de données suivantes : banque de données des inspections du réseau d’égout, banque de données des bris d’aqueduc, banque de données des refoulements, etc. À partir de ces différentes sources de données, le plan d’intervention peut être mis à jour en continu. La conférence permettra d’exposer les différents processus qui ont été mis en place afin d’alimenter cette base de données, de traiter les données, de les valider et de les diffuser aux différents usagers.

Publié dans : Technologie
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 525
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
4
Actions
Partages
0
Téléchargements
33
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Plan d'intervention de Trois-Rivière un projet d'intégration géomatique

  1. 1. Plan d’intervention sur les réseaux d’égouts, d’aqueduc et de chaussées - présentation des processus géomatique mis en place Par Gilles Héroux, coordonateur géomatique, Ville de Trois-Rivières Martin Chevrier, Directeur géomatique, Dessau
  2. 2. Plan de la présentation 1 Mise en contexte sur les PI 2 Présentation du projet 3 Contexte géomatique 4 Système et Processus implantés 5 Conclusion
  3. 3. 1 Mise en contexte sur les PI
  4. 4. 1-Mise en contexte sur les PI Depuis 2004, le MAMROT exige que les municipalités déposent un plan d’intervention pour accorder des subventions pour la réfection des infrastructures municipales. Le plan d’intervention doit être effectué selon des normes émises par le MAMROT. Le plan d’intervention requiert un inventaire complet des infrastructures (aqueduc, égouts). Le plan d’intervention prend en compte les évènements et inspections survenus sur les réseaux.
  5. 5. 1-Mise en contexte sur les PI (suite) À partir de ces informations, le plan d’intervention permet d’établir les priorités d’intervention à un niveau « réseau ». Le plan d’intervention est un grand consommateur de données géomatiques. Le plan d’intervention doit être mis à jour sur une base de quelques années.
  6. 6. 2 Présentation du projet
  7. 7. 2-présentation du projet Voici les principaux objectifs du projet : Produire un plan d’intervention selon les normes en vigueur en allant plus loin dans certains cas. Implanter des outils et des logiciels afin que le plan d’intervention puisse s’alimenter le plus automatiquement possible dans les différents systèmes de la ville. Compléter et structurer les différents jeux de données afin de produire le plan d’intervention. Former le personnel de la Ville afin de le rendre autonome pour la mise à jour du plan d’intervention.
  8. 8. 3 Contexte géomatique
  9. 9. 3- Contexte géomatique Un des premiers constats effectués en début de mandat est que les données requises ne sont pas normalisées et sont dispersées dans de nombreuses bases de données. La gestion de ces bases de données est effectuée par diverses ressources. Il n’y a pas de relation claire entre les différentes bases de données. L’équipe de géomatique de la Ville n’est pas pleinement mise à contribution dans la gestion de ces données.
  10. 10. 3- Contexte géomatique (suite) Parmi les principaux systèmes / bases de données en place on trouve : Le réseau d’égout est géré à l’aide de fichier AutoCAD. Le réseau d’aqueduc est en cours de migration vers le logiciel WaterGem. Les inspections de la chaussée sont conservées dans une base de données Access (CRCAC). Le réseau routier officiel est conservé dans une base de données différente des inspections sur la chaussée. Les inspections du réseau d’égouts sont conservées dans une base de données AS400 non référencée avec le réseau d’égouts.
  11. 11. 3- Contexte géomatique (suite) Les bris sur le réseau d’aqueduc sont conservés dans une base de données de type AS400. Les événements survenus sur le réseau d’égouts (principalement des refoulements) sont conservés dans une base de données de type AS400. Les déficiences fonctionnelles en aqueduc sont conservées dans la base de données Watergem (en implantation). En égouts, les déficiences fonctionnelles et certaines inspections sont conservées dans des rapports papier.
  12. 12. 4 Système et Processus implantés
  13. 13. 4- Système et Processus implantés (suite) Les processus mis en place visent à assurer un certain degré d’automatisme dans la mise à jour du plan d’intervention. Ils visent à saisir la donnée une seule fois, dans un seul système et à la partager par la suite. Permettre d’améliorer la cohérence des données donc leur fiabilité. Le plan pourra donc être actualisé sur une base fréquente avec des efforts minimes.
  14. 14. 4- Système et Processus implantés (suite) Base de données d’évènement (3) Intervention sur les inspection du réseaux d'aqueduc Plaintes et requêtes réseaux d'égouts et d'égouts (AS 400) (ACCESS) (AS 400)
  15. 15. 4- Système et Processus implantés (suite) Systèmes experts (3) Aqueduc Égouts Chaussées WaterGEMS SewerGEMS CRCAC (ACCESS) (ACCESS) (ACCESS)
  16. 16. 4- Système et Processus implantés (suite) Entrepôt de données Entrepôt de données (inventaire aqueduc, égouts et géobase) (ARC-SDE SQL)
  17. 17. 4- Système et Processus implantés (suite) Système de plan d’intervention
  18. 18. 4- Système et Processus implantés (suite) Vue d’ensemble des systèmes et bases de données Intervention sur les inspection du réseaux d'aqueduc Plaintes et requêtes réseaux d'égouts et d'égouts (AS 400) (ACCESS) (AS 400) Aqueduc WaterGEMS (ACCESS) Égouts Plan d'intervnetion Entrepôt de données HAL (inventaire aqueduc, égouts et SewerGEMS HARFAN (SQL) géobase) (ACCESS) (ORACLE) (ARC-SDE SQL) Chaussées CRCAC (ACCESS)
  19. 19. 4- Système et Processus implantés (suite) Les bases de données d’évènement Le projet a permis de synchroniser les données d’évènement avec l’inventaire des infrastructures. Les bases de données d’événement sont maintenant alimentées en tenant compte de l’inventaire. Les données spécifiques enregistrées dans les bases de données d’évènement sont utilisées pour produire le plan d’intervention.
  20. 20. 4- Système et Processus implantés (suite) Les systèmes experts (SE) Le projet a permis de mettre à jour les SE au niveau de l’inventaire. La mise à jour des données d’inventaire est effectuée à partir des SE. Les SE alimentent en données de base l’entrepôt de données. Les SE produisent des données spécifiques à la gestion des réseaux requises pour produire le plan d’intervention.
  21. 21. 4- Système et Processus implantés (suite) Système expert – plan d’intervention Intègre les différents jeux de données (HAL). Valide l’intégrité de la donnée selon des règles établies (HAL). Alimente le logiciel Harfan SIAD (HAL). Produit le plan d’intervention à partir des segments intégrés (SIAD). Alimente l’entrepôt de données pour la diffusion des résultats du plan d’intervention.
  22. 22. 4- Système et Processus implantés (suite) Entrepôt de données Contient l’ensemble des données portant sur les réseaux. Permet la diffusion et la consultation des données aux utilisateurs de la Ville. Permet l’échange de données avec les autres systèmes en place (ex. : évaluation, urbanisme, etc.). Permet l’alimentation des systèmes d’événement.
  23. 23. 4 Conclusion
  24. 24. 5- Conclusion Prochains défis Intégrer GO-Cité dans le processus global. Alimenter directement l’entrepôt de données à partir des systèmes experts, puis alimenter le plan d’intervention à partir de celui-ci. Maintenir à jour l’ensemble des jeux de données. Produire facilement un plan d’intervention opérationnel sur une base annuelle.
  25. 25. 5- Conclusion (suite) Remerciement La Ville de Trois-Rivières tient à remercier le Consortium BPR/Dessau ainsi que son sous-traitant Harfan pour leur implication dans la réalisation de ce mandat
  26. 26. Merci pour votre attention!

×