J’élabore des Business Plans depuis plus de 10 ans et aucun expert
ne m’a informé d’une erreur monumentale de chronologie....
45
2
Vendre une idée et son plan à la
direction ou des investisseurs
revient à vous piéger !
Là où ça commence à devenir d...
‘‘
GHANI KOLLI
Fondateur et CEO
Beyond Nova
www.beyondnova.com
46
Entreprenariat
Brûlez votre plan d’affaires
avant qu’il ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Brulez votre business plan avant qu'il ne vous brûle publié

446 vues

Publié le

J’élabore des Business Plans depuis plus de 10 ans et aucun expert ne m’a informé d’une erreur monumentale de chronologie.
Voici d’emblée les trois raisons pour lesquelles exiger des business plans est une mauvaise idée....

Publié dans : Business
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
446
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
19
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Brulez votre business plan avant qu'il ne vous brûle publié

  1. 1. J’élabore des Business Plans depuis plus de 10 ans et aucun expert ne m’a informé d’une erreur monumentale de chronologie. Voici d’emblée les trois raisons pour lesquelles exiger des bu- siness plans est une mauvaise idée : 44 Entreprenariat Brûlez votre business plan avant qu’il ne vous brûle !Adapté de strategizer.com 1 Vous risquez de perdre du temps en ob- tenant trop de détails trop tôt ! Un des dangers de la rédaction d'un business plan est de passer trop de temps à peaufiner une idée avant de la prouver. Malheureusement, comme le précise si bien Steve Blank l'initiateur du mouvement Lean Startup : "Aucun Business plan (aussi smart semble t-il) ne survit au premier contact avec les clients», Plutôt que de détailler une idée dès les premières étapes, vous devez la tester immédiatement et la faire évoluer en fonction des commentaires de marché. Sinon, vous risquez de perdre du temps à travailler sur le raffinage d’une idée dont personne ne se soucie. Le problème est que vous ne le réaliserez que beaucoup plus tard. CONSEIL : Gardez vos premières idées très vagues (par exemple sur une feuille de Business Model Canvas / ou d’un Canevas de Pro- position de Valeur) et les tester immédiatement. Af- finer progressivement vos idées avec plus de preuves issues du marché.
  2. 2. 45 2 Vendre une idée et son plan à la direction ou des investisseurs revient à vous piéger ! Là où ça commence à devenir dangereux c’est quand une équipe vend à son top management ou à des investisseurs un plan d'affaires joli et raffiné - avant de tester rigoureusement le modèle d'affaires et la (les) proposition(s) de valeur (s) sous-jacente(s) dans le marché. Lorsque la direction ou les investisseurs adhèrent et financent un plan d’affaire, ils s’attendent que le succès ne soit plus qu’un simple problème d’exécution. Ils attendent de cette belle et détaillée feuille Excel dans le plan d’affaires de réaliser exactement ce que vous avez projeté. En d’autres termes, vous venez de vous piéger vous-même dans votre propre plan. Vous êtes obligé d’exécuter une idée qui est encore à prouver. Si vous voulez changer d’orientation plus tard, il sera difficile de convaincre le management ou les investisseurs parce que vous leur avez vendu quelque chose d’autre. CONSEIL : Ne pas vendre un plan d'affaires joli et raffiné. Vendre une opportunité et un processus rigoureux qui vont transformer votre idée en un modèle d'affairesexécutablesparlavalidation desdonnéesdumarché.Montrez-leur comment cette approche permet de minimiserlerisqued'échec,paroppo- sitionàunbusinessplanquimaximise le risque de se faire enfermer dans unedirectionquiestencoreàprouver. 3 L'embauche basée sur une idée et un beau business plan vous fait risquer une croissance prématurée Le plus grand risque des business plans est qu'ils peuvent conduire à la croissance prématurée. Cela arrive, lorsque vous embau- chez des gens, de dépenser de l’argent sur les ressources clés basées sur un plan plutôt que des preuves du marché. En d’autres termes, vous obtenez en «mode d’exécution» avant d’avoir entièrement terminé la «recherche» pour le modèle d’affaires et la proposition de valeur (s). Nous allons écrire à ce sujet, dans un prochain article, la façon dont la Grande Exécution de mauvaises idées tue les entreprises. Ce type de croissance prématurée de grands business plans peut conduire à des pertes financières énormes. Les « meilleurs » exemples peuvent être Flo TV par Qualcomm (+ 1 milliard de dollars de perte) ou Better Place, une start-up qui vise à amener les gens à utiliser des véhicules électriques (850 M $ de perte). CONSEIL : Ne pas investir dans l'exécution jusqu'à ce que vous ayez des preuves solides que votre idée va fonction- ner. Sinon, vous risquez de créer une croissance prématurée et être à court d'argent.
  3. 3. ‘‘ GHANI KOLLI Fondateur et CEO Beyond Nova www.beyondnova.com 46 Entreprenariat Brûlez votre plan d’affaires avant qu’il ne vous brûle Comme Strategyzer, je ne suis pas ennemi des business plan si ils sont utilisés à des fins purement d’exécution. Malheureusement, trop de dégâts sont causés par des business plan utilisés durant les premiers stades de développement des idées - en particulier par de grandes organisations. Il n’y a pas de place pour un plan d’affaires quand vous êtes toujours à la recherche du modèle d’affaires et de la proposition de valeur pour votre idée. Il est tout simplement le mauvais outil pour l’exécution de la tâche et il pourrait même conduire à maximiser votre risque d’échec. Les plans d’affaires devraient être remplacés par une approche plus dynamique et itérative jusqu’à ce que vous ayez suffisamment de preuves que votre idée va fonctionner. Seulement, vous devez envi- sager alors la conception d’un plan d’affaires. Avant cela, il vaut mieux brûler votre business plan avant qu’il ne vous brûle. Les business plans peuvent être si beaux et avoir des arguments convaincants qu’il devient difficile de douter de leur pertinence. Mal- heureusement cette fausse illusion de sécurité peut également maxi- miser le risque de défaillance (ou de perte de temps et d’argent au moins). Aucune entreprise ne veut cela. Et vous, à quand remonte la dernière fois que vous avez réussi ou échoué grâce à votre Business plan ? "Aucun Business plan (aussi smart semble t-il) ne survit au premier contact avec les clients

×